Affaire Francine Muyumba: Qui dit vrai? Qui ment?

Après « Justicia ASBL », la Radio France Internationale a « internationalisé » ce qu’il faut bien appeler « l’affaire Francine Muyumba et les deux militaires torturés ». Dans un de ses journaux de ce vendredi 26 avril, RFI a interviewé Timothée Mbuya. Cet activiste de la société civile a confirmé avoir vu les deux éléments des FARDC le corps couverts de plaies. Proche de la dame Muyumba, un certain Eric Monya qui se dit « analyste politique » qualifie les faits rapportés par cette organisation citoyenne de « mensonge et d’intox » qualifiant les deux soldats de « voleurs ».

Présidente démissionnaire de l’ « Union panafricaine de la jeunesse » (UPJ) suite à son « élection » en qualité de sénatrice – lors des consultations électorales chaotiques du 30 décembre 2018 -, Francine Muyumba Furaha, née en 1987, a un « destin fabuleux ». La jeune dame fait partie de vingt-six personnes promues « à titre exceptionnel » à la « dignité d’ambassadeur » aux termes de l’ordonnance n°18/150 du 27 décembre 2018, signée, à la sauvette, par « Joseph Kabila » à quelques 72 heures des élections générales.

La dame Muyumba n’est pas n’importe qui. Elle fait partie de ceux que l’on  appelait les « intouchables » sous le pouvoir de « Kabila ». Née au Burundi où elle a grandi, elle assure avoir obtenu son diplôme d’Etat en 2007 à Kalemie. Elle se serait envolée pour la Namibie où elle a étudié le journalisme à l’université de Windhoek.

Jaynet et Joseph Kabila

Dans un portrait consacré à l’intéressée mis en ligne le 6 décembre 2017, jeuneafrique.com écrit, sous la plume de Trésor Kibangula, que « Francine » n’a jamais ni fait mystère de sa « proximité » avec la fratrie « Kabila » en général et avec « Jaynet » en particulier. « C’est une grande-sœur pour moi. Nous venons toutes les deux du Tanganyika et nous avons fait nos études, en Namibie, dans la même université », confiait-elle au magazine parisien.

En réalité, seize années d’écart séparent les deux dames. « Jaynet » est officiellement née en 1971. Elle aurait achevé ses études à l’université de Windhoek en avril 2004.

ASCENSION FULGURANTE

Pour expliquer l’ascension fulgurante de la jeune Francine Muyumba, certaines « mauvaises langues » assurent, la main sur le cœur, que celle-ci serait « une des amies intimes » du « raïs ». Il semble que les deux se connaissaient bien avant le mariage de « Joseph » avec « Marie-Olive » en 2006.

A l’occasion de l’élection de gouverneur et vice-gouverneur des quatre provinces issues du démembrement de l’ex-Katanga, la sénatrice, qui se dit originaire du Tanganyika, a séjourné à Lubumbashi. Pour la petite histoire, « Zoé » a été « élu » gouverneur de cette province.

Pour l’anecdote, lors du déroulement du « vote » à l’Assemblée provinciale à Kalemie, « Jaynet » s’est vu attribuer le statut d’ « observateur » par la Commission électorale nationale (mal nommée) indépendante. Il en serait de même de l’ex-chef de la maison civile de « Kabila », le pasteur Théodore Mugalu.

MAIN BASSE SUR UN SAC À MAIN

Depuis le 23 avril, la sénatrice Muyumba est au centre d’une controverse. Celle-ci a été déclenchée par un communiqué de l’association congolaise de défense des droits humains « JUSTICIA asbl ». Cette organisation citoyenne accuse cette jeune dame d’avoir fait séquestrer et torturer deux militaires de l’armée congolaise (FARDC) chargés d’assurer la garde de sa résidence à Lubumbashi.

Il est reproché aux deux soldats d’avoir fait main basse sur un sac à main dans lequel se trouvaient plusieurs objets de valeur dont des bijoux évalués à 92.000 dollars américains et de l’argent en espèces estimé à 56.000 dollars américains.

TRAITEMENT CRUEL, INHUMAIN ET DÉGRADANT

Francine Muyumba Furaha

L’association JUSTICIA asbl tait les noms des deux militaires ayant fait l’objet de traitement cruel, inhumain et dégradant. Elle cite en revanche le patronyme d’un officier qui a participé aux « séances de torture ». Il s’agit du général Antoine David Mushimba. Un major des FARDC, quatre militaires et un inspecteur de l’ANR étaient également de la partie. « A la suite des tortures subies, ces militaires ont été internés dans une polyclinique à Lubumbashi où les visites des membres des familles ainsi que de leurs proches sont strictement interdites par le général Mushimba », indique le communiqué.

Dans une riposte pour le moins malhabile, un certain Eric Monya se fait le « défenseur » de Muyumba. Dans une déclaration citée par le média en ligne kinois « 7 sur 7.cd », le sieur Monya réfute en bloc les faits relatés par JUSTICIA asbl. D’après lui, les « allégations » accusant Francine Muyumba « d’avoir fait séquestrer et torturer deux voleurs (sic!) dans sa résidence, sont tout simplement un mensonge et une intox ». Une certitude: Eric Monya affiche un étrange parti pris en qualifiant les deux militaires de « voleurs ».

JUSTICIA asbl n’en démord pas. Il demande l’Auditorat général des FARDC d’ouvrir une information judiciaire à charge du général Mushimba et de la sénatrice Francine Muyumba « pour incitation des militaires à commettre des actes contraires à leurs devoirs, violations des consignes, arrestation arbitraire, détention illégale, séquestration des militaires, tortures et traitements cruels, inhumains et dégradants ». L’association encourage par ailleurs les victimes « à ne pas avoir peur d’éventuelles intimidations et à témoigner fermement devant les autorités judiciaires ».

Lors de son bras de fer avec Moïse Katumbi, alors gouverneur du Katanga, « Kabila » avait fait remplacer tous les responsables provinciaux des grands corps de l’Etat (ANR, justice, douanes) par quelques « inconditionnels ». Il n’est pas sûr que Justicia ASBL soit entendu par la justice militaire dans sa configuration actuelle.

On peut comprendre que cette organisation citoyenne demande au Président de la République « de veiller à ce que la justice agisse avec indépendance et neutralité » dans l’examen de ce dossier qui implique un général et une sénatrice. Affaire à suivre.

 

B.A.W.

12 thoughts on “Affaire Francine Muyumba: Qui dit vrai? Qui ment?

  1. VOILA DONC LA DEFINITION CLASSIQUE D’UN ETAT-VOYOU QUE « PRETEND DEBOULONNER » FATSHI DANS SES VIDES DISCOURS
    BONNE CHANCE AU PAUVRE FATSHI ! A MOINS DE VOULOIR NOUS JETER LA POUDRE AUX YEUX…CE QUI EST PLUS QUE PROBABLE !
    LA FRATERIE DES VOYOUS-VOLEURS TANZANIENS, NOUS CITONS HYPO, ZOE ET JAYNET KANAMBE-MTWALE, QUE NOUS DEBARQUA EN MAI 1997 L’ AVENTURIER-TRAFFICANT LAURENT KABILA ET SA BANDE AFDL, CONTINUENT DE CONSIDERER NOTRE PAYS COMME BUTIN DONT ILS JETTENT DES MIETTES A LEURS VALETS INCLU LEUR BANDE PPRD-FCC ET (FAUX) GENERAUX-CRIMINELS TELS QUE LES AMISI, NUMBI ET LE VOYOU MUSHIMBA, AINSI QUE LEURS COPAINS ET COPINES DONT CETTE « PETITE » BURUNDAISE – ALIAS « FRANCINE MUYUMBA ».
    BREF, « DEBOULONNER » CE SYSTEME KELPTOCRATIQUE AYANT APPAUVRI ET MEURTRI NOTRE PAYS SOUS-ENTEND L’ARRESTATION IMMEDIATE DE SES COMMANDITAIRES INCLU DONC HYPO, JAYNET ET ZOE ET LEURS (PSEUDO-) GENERAUX VOYOUS, TOUS CONNUS.

  2. Nous n’avons pas l’habitude de nous attaquer aux dames, aux vraies dames, mais celle que d’aucuns ont qualifié de « fraudeuse kabiliste » est loin d’être un bon exemple pour la femme congolaise, en plus de sa nationalité congolaise très douteuse.

  3. La bonne disposition des choses. Encore elle et toujours elle. Car c’est bien elle qui fait défaut dans notre pays. Que des militaires soient incités à « commettre des actes contraires à leurs devoir » et que l’incitatrice s’en tire en toute impunité, cela se comprend aisément. Le président de la république boit dans la cruche des jambes nues d’une fille. Celle-ci fait une ascension sociale fulgurante et se situe, comme le président de la république, au-dessus des lois de la république, il n’y a rien d’étonnant à cela. Car, nous n’avons rien fait jusqu’à ce jour pour que le pouvoir du président de la république soit contrôlé. Nous n’avons rien fait jusqu’à ce jour pour que le sexe d’une femme ou d’un homme ne serve de tremplin dans l’espace politique. Nous méritons et continuerons à mériter ce qui nous arrive car les élites de notre peuple sont incapables d’indiquer la voie qui serait susceptible d’amorcer un contrôle effectif du pouvoir du premier d’entre nous.

    1. Voilà la bonne question bien à propos, mon frère Jo Bongos. Si du point de vue de l’organisation institutionnelle du Congo, le Sénat est une Chambre de représentation territoriale, est-il cohérent qu’une burundaise aille y siéger? En représentation de quel territoire? Si par contre ledit Sénat est de type français, de contre-pouvoir et de chambre de deuxième lecture, que vient faire une étrangère dans cet hémicycle? A propos de déboulonner qui ne restera qu’un slogan creux de contenu, voici mon frère Bongos ce qu’un membre de ma famille disait tantôt naturellement, sans passion ni haine, de Tshilombo. Je cite « Ye, lokola a mesana na corruption, mpe akomi nommé na poste ya Président, sik’oyo matama e ko kueya ye tiii na kingo (na kolia) ».

      1. La guerre comme à la guerre. Et si vous la voulez, nous vous en créerons une, malheur à nos familles au pays ! Ces mauviettes de Lamuka, des corbeaux , oiseaux de mauvais augure, Fatshi leur a rendu l’affront qu’ils lui avaient fait subir à genève. Et alors ? La guerre comme à la guerre, n’en déplaise !

  4. Cela saute aux yeux de tout le monde: Le combinard Félix Tshilombo n’exerce que 15% de ses prérogatives présidentielles, contre les 85% qu’exerce Hippolyte Kanambe, dit « Joseph Kabila ».

  5. Le Congo se trouve dans situation telle qu’aucune justice sera rendue pour ces pauvres militaires, il serait mieux de saisir des tribunaux de pays voisins pour resoudre certains litiges. Au contraire, je demanderai aux militaires de venger leurs amis.

  6. AFFAIRE, ABSOLUMENT A LIRE!
    @ JO BONGOS MAMMA MIA! QUELLE DISSERTATION COMPLIQUEE YA NDENGE YA SOMO BOYE!
    JO BONGOS, CROYEZ-VOUS QUE LES ETUDIANTS DE L’UNIVERSITE LUMIERE DE BUJUMBURA SERONT CAPABLES RESOUDRE CETTE DISSERTATION DE KAFU KAFU BOYE: Que fait une burundaise au sénat au Congo ?
    Tshilombo doit la déboulonner, dans les 100 jours…
    COMPATRIOTE JO BONGOS, FAITES ATTENTION AU RISQUE DE PERDRE VOTRE PROFESSORAT CAR LES RECTEURS HIPPOLYTE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABIRA , RECTEUR DE L’UNI KIGALI ET KURUNZINZI RECTEUR DE L’UNI LA LUMIERE BUJUMBURA SONT TRES FACHES CONTRE VOUS, CAR VOUS PRIVEZ VOS ETUDIANTS DE LA TRICHERIE QUOI!
    Mr. LE PROF JO BONGOS, PERMETTEZ-MOI EGALEMENT VOUS POSER CETTE QUESTION DU PASSEE: QUE FAISAIT LA PRINCESSE ODETTE MANIEMA KREMPIN, CONSUL HONORAIRE DE LA REP. DU KONGO-KINSASA A FRANCKFURT/ MAIN EN ALLEMAGNE?
    Mr. LE PROF, SI VOUS LE VOULEZ BIEN, PERMETTEZ-MOI RESOUDRE CETTE DISSERTATION.
    ALLONS-Y!
    AVANT D’ENTRER DANS LE VIF DE NOTRE DISSERTATION, JE VOUDRAIS D’ABORD RESOUDRE CETTE EQUATION SIMPLE :
    FRANCINE MUYAMBU FURAHA + PRINCESSE ODETTE MANIEMA KREMPIN = COMMANDANT HIPPOLYTE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA, LE NOMMEUR ET MOBALI YA BA NDUMBA DES MAMZELLE DES MILLES COLLINES..
    AH BON! RACONTEZ-NOUS CETTE SALE HISTOIRE!
    LA SOI-DISANTE PRINCESSE ODETTE MANIEMA KREMPIN MORTE, VIVE LA RESURRECTION D’UNE NOUVELLE PRINCESSE FRANCINE MUYAMBU FURAHA AU KONGRO. TOUTES CES BETISES SE PASSENT NULLE PART, MAIS AU GRAND KONGO SOUS LES YEUX AHURIS DE TOUS LES COMPATRIOTES KONGOLAIS COMME SI AU GRAND KONGO, IL N’ Y A PAS DES FEMMES INTELLIGENTES!
    MAIS NOS COMPATRIOTES DU SEXE FEMININ FERMENT LEURS YEUX, AU LIEU DE SORTIR DANS LA RUE, LAISSENT PASSER CETTE BELLE OCCASION. C’EST DU KIADI KIBENI KUA BA NKENTO ZETO KU KONGO DIETO. MEME CHEZ LES COMPATRIOTES MASCULINS C’EST PAREIL, ILS SE TAISENT, LEUR SLOGAN  » TOPESI YONSO NA MABOKO YA NZAMBE « . MAIS NZAMBE ALOBA BOYE  » AIDE-TOI ET LE CIEL T’AIDERA « . DONC, AU GRAND KONGO LES PASTA DEFORMENT LES PAROLES DE LA BIBLE.
    CHER COMPATRIOTE JO BONGOS, POUR VOTRE INFORMATION, AVIEZ-VOUS ENCORE EN MEMOIRE DE CETTE SALE AFFAIRE DU CONSUL DU KONGO-KINSHASA A FRANCFURT/ MAIN EN LA PERSONNE DE LA PRINCESSE ODETTE MANIEMA KREMPIN?
    J’AVAIS VU A 3 REPRISES LA SOI- DISANTE PRINCESSE A FRANCKFURT/ MAIN ET 2 REPRISES A BERLIN, OU ELLE ETAIT VENUE SE CACHER CONTRE LES FLICS AVANT DE PRENDRE LA POUDRE D’ESCAMPETTE DIRECTION KINSHASA/ REP. DU KONGO KINSHASA OU ELLE S’ETAIT DISPARUE COMME DU SEUL DANS L’EAU CHAUDE SANS LAISSER DES TRACES. COMME JE L’AI DIT TOUT HAUT ET D’AILLEURS, LES KONGOLAIS QUI AVAIENT FREQUENTE LADITE PRINCESSE NE ME CONTRAIDIRONT PAS MES PROPOS QUE LADITE PRINCESSE EST UNE FARCE POUR FAIRE DORMIR LES EUROPEENS cad ALLEMANDS, BELGES, SUISSES, FRANCAIS Y COMPRIS D’AUTRES PAYS EUROPEENS OU ELLE FAISAIT SES SALES AVENTURES SOUS LA PROTECTION DE CERTAINS HOMMES POLITIQUES KONGOLAISES AU SOMMET DE L’ETAT SOUS ENTENDU LE RAIS EN TETE.
    LA PRINCESSE AMAIT S’AMUSER, DES FETES, BOOMS DONC C’ETAIT COMME KINSASA MIKOLO YONSO FETI NA FETI BANDEKO BONGO NASALA NINI…!
    DANS CE CONSULAT DU KONGO-KINSASA A FRANKFURT/ MAIN, TOUT AMBIANCEUR QUI ENTRAIT DANS CETTE BOITE ET SURTOUT DANS SA CAVE PRECIEUSE SOUS SES JAMBES DE LA PRINCESSE, ON ENTRAIT OK, MAIS ON SORTAIT K.O. EN MUNIAMU NIAMU COMME UN BOXEUR KNOCK – OUT, ASSOMME, TRES FATIGUE. LADITE PRINCESSE AVANT DE FOULER SES PIEDS EN EUROPE, ELLE AVAIT TRAVERSE TOUS LES PAYS AFRICAINS JUSQU’A DAHOMEY AUJOURD’HUI BENIN OU LA PLUS PART D’AFRICAINS ET AFRICAINES SONT ENTASSEES EN ATTENDANT LE DEPART DEFINITIF BAR DES BATEAUX DE FORTUNE VERS LAMPEDUZA.
    EN FOULANT LA TERRE EUROPEENNE, ON NE SAIT PAR QULLE MAGIE, ELLE AVAIT EU CONNAISSANCE A UN HOMME D’AFFAIRES BELGES ET PAR LA SUITE ELLE S’ETAIT MARIEE AVEC L’HOMME D’AFAIRES BELGE. D’AILLEURS, NOUS CONNAISSIONS BIEN LA SUITE DE CE MALHEUREUX HOMME D’AFFAIRES BELGES DISPARU JUSQU’A CE JOUR EN RD KONGO. TRACQUE PAR LES FLICS ALLEMANDS, EN FUIYANT LA VILLE DE FRANCFURT/MAIN, LA SOI-DISANTE RAFFINNEE PRINCESSE ODETTE MANIEMA KREMPIN, CETTE FOIS-CI TROUVA REFUGE A BERLIN LA CAPITALE.
    DEVENUE MPIAKA, ELLE AVAIT MEME TROUVE UN APPARTEMENT ET POUR SES DEPLACEMENTS , ELLE AVAIT LOUE UNE VOITURE DE LUXE.
    EN LA VOYANT, LA PRINCESSE AVAIT PERDUE SA BEAUTE, ELLE ETAIT TRES AMAIGRI, ELLE ETAIT MALADE.
    LA VILLE DE BERLIN ETAIT SON DERNIER LIEU DE RESIDENCE AVANT DE PRENDRE LA POUDRE D’ESCAMPETTE ET CELA SANS PAYER SON LOYER, SA LIMOUSINE DE LUXE ET PLUSIEURS DETTES CONTRACTEES DANS LES MAGASINS DE LUXE VOIRE MEME L’ARGENT DE LA PAUVRE VIEILLE VOISINE ALLEMANDE NE LES A PAS REMBOURSEES.
    VRAIMENT C’EST DE LA COCHONNERIE DE LA PART D’UNE SOI-DISANTE PRINCESSE DU KONGO.
    CETTE INCROYABLE HISTOIRE D’ODETTE MANIEMA KREMPIN, RESSEMBLE A UNE FICTION, MAIS C’EST LA REALITE.
    ELLE ETAIT AIMEE, ADOREE, SA BEAUTE, L’ELEGANCE, LE LUXE, SON FAUX SANG DE NOBLESSE.
    EN PRINCIPE ELLE ETAIT MENTEUSE, FRAUDEUSE. ELLE A SU MANIPULER PAS SEULEMENT LA HAUTE CLASSE BOURGEOISE ALLEMANDE, PAS SEULEMENT A FRANCKFURT/MAIN MAIS EGALEMENT D’ AUTRES VILLES ALLEMANDES.
    SORTIE DE NULLE PART, LA SOI-DISANTE PRINCESSE APARUE EN 2004 EN ALLEMAGNE , POUR S’INSTALLER AVEC TOUT NIEKESE DANS LA VILLE DE FRANCKFURT/MAIN POUR DES RAISONS PERSONNELLES COMME ELLE ETAIT ENREGISTREE A L’EPOQUE. UNE FOIS INSTALLEE DANS CETTE VILLE DE FRANCKFURT, ELLE ORGANISAIT DES FETES SOMPTUEUESES, DES BALS DE HAUT-RANG, DES BOOMS etc. etceteri POUR IMPRESSIONNER LA HAUTE CLASSE BOURGEOISE ALLEMANDE AVEC LA BENEDICTION DES AUTORITES KONGOLAISES DE HAUT RANG, CAR LADITE PRINCESSE N’ETAIT JAMAIS INQUIETEE DU FAIT QUE , DE SA PROPRE BOUCHE, ELLE DISAIT APPARTENIR A LA KABILIE.
    DANS LA VILLE DE FRANCKFURT/ MAIN, LES HOMMES SONT TOMBES AMOUREUX D’ELLE, LES FEMMES L’ONT ADMIREE. PLUS TARD, PAR QUELLE MAGIE , LA SOI-DISANTE PRINCESSE ODETTE MANIEMA EST NOMMEE CONSUL HONRAIRE DU KONGO A FRANCFURT/ MAIN A L’AGE DE 33 ANS , ELLE EST LA PLUS JEUNE DIPLOMATE EN ALLEMAGNE. COMME CONSUL HONORAIRE, ELLE ORGANISAIT DES GALAS DE CHARITE AFIN DE RECOLTER DES FONDS POUR SON TRAVAIL DE JEUNESSE GERMANO – AFRICAIN D’OU ELLE AVAIT OBTENU DES DIGNITAIRES ET CELEBRITES DE LA VILLE DE FRANCKFURT/MAIN DES SOMMES COLOSSALES.
    AVEC L’ARGENT RECOLTE VOLONTAIREMENT, LA SOI-DISANTE SE VANTE AUPRES DES DONATEURS ALLEMANDS, AVEC L’ARGENT AVOIR REHABILITE LES ECOLES DE SON PAYS D’ORIGINE KONGO-KINSASA, PAIE LES FRAIS DE SCOLARITE DES ENFANTS, SOUTIENT LES HOPITAUX, ELLE LOUE LES GENEREUX DONATEURS ALLEMANDS ET SE FAIT PASSER POUR UNE AMBASSADRICE DE LA PAIX POUR L’UNESCO.
    LA SOCIETE DE FRANCKFURT/MAIN RAVI DE SON GESTE, OUVRE LES COEURS ET LES ECHANGES. CELA AURAIT PU CONTINUER COMME CA, JUSQU’A CE QU’UNE EQUIPE DES JOURNALISTES DU MAGAZINE TELEVISE FRONTAL S’INTERESSE AUX AFFAIRES DE LA PRINCESSE KONGOLAISE D’OU LE SOUPCON DE FRAUDE AU DON, DETOURNEMENT DE FONDS ET LE TITRE D’AMBASSADEUR DE L’UNESCO A EGALEMENT ETE INVENTEE
    C’EST FUT UN COUP DUR POUR CETTE PRINCESSE IDOLE, MAIS AUSSI POUR LA SOCIETE BOURGEOISE DES FETARDS DE FRANCKFURT/MAIN.
    AINSI, L’ENTHOUSIASME POUR LA BELLE PRINCESSE EXOTIQUE ODETTE MANIEMA KREMPIN AVAIT DISPARU.
    EN 2009, LE PROCUREUR GENERAL S’OCCUPE DE LOCALISER LES DONS. L’AIDE A L’ENFANCE EST LIQUIDEE, LE TITRE DE CONSUL SERA REFUSE, ET DE MEME LE TITRE DE PRINCESSE EST MIS EN CAUSE Y COMPRIS LA RICHESSE ET LE LUXE…
    EN 2012, ODETTE MANIEMA KREMPIN, PRINCESSE ZAPANO EST INVITEE PAR LA JUSTICE ALLEMANDE DE PRETER SERMENT DE DIVULGATION D’OU ETAIT SOMMEE A QUITTER L’ALLEMAGNE.
    PEU DE TEMPS APRES, ELLE ETAIT DE RETOUR, CETTE FOIS EN TANT QUE PROPRIETAIRE D’UNE RICHE MINE DE TERRES RARES SUPPOSEE HERITEE DU PERE. QUEL PERE? MYSTERE ET SILENCE RADIO!
    PEU DE TEMPS APRES, LA POLICE BELGE S’INTERESSE A ELLE, MAIS A SON PARTENAIRE STEPHAN DE WITTE DE NATIONALITE BELGE, CONSULTANT EN ECONOMIE PORTE DISPARU.
    ODETTE MANIEMA KREMPIN ET SON PARTENAIRE BELGE STEPHAN DE WITTE, TOUS LES DEUX SONT RECHERCHES AVEC UN MANDAT D’ARRET INTERNATIONAL. ODETTE LA BELLE PRINCESSE BIEN AIMEE PLONGE DANS LES EAUX PROFONDES ET DISPARAIT SANS LAISSER DES TRACES.
    FUIYANT EN CANTIMINI LA VILLE DE FRANCKFURT/MAIN, LA PRINCESSE ZAPANO ODETTE ETAIT VUE A BERLIN LA CAPITALE ALLEMANDE COMME JE L’AIT DIT PLUS HAUT..
    LA RECHERCHE D’ODETTE MANIEMA KREMPIN LE CONDUIT SUR LA PISTE DU SCANDALE DE LA CORRUPTION ET DU CONGO, OU STEPHANE DE WITTE DU GROUPE SUISSE DE SIDERURGIE ET MATIERES PREMIERES DUFERCOIN KINSASA A ETE ACTIF PEUT-ETRE DANS LE COMMERCE DE L’ACIER, AFFAIRES DE CORRUPTION ET DE LOTERIE D’OU IL Y AVAIT DEJA PLUSIEURS ARRESTATIONS DANS CETTE AFFAIRE.
    FINALEMENT, LE JOURNAL ALLEMAND BILD-ZEITUNG ET FOCUS ANNONCE LA MORT DE LA PRINCESSE ODETTE DANS SON PAYS D’ORIGINE KONGO. LES BRUITS COURENT QUE LA PRINCESSE ODETTE EST DECEDEE ET ENTERREE A GOMA.
    CEPENDANT, EN JUILLET 2016, UN INFORMATEUR DEMASQUE CETTE HISTOIRE RELATIF AU CADAVRE DE LA PRINCESSE ODETTE MANIEMA COMME FAUSSE.
    UN CITOYEN ALLEMAND QUI ETAIT PARTI AU KONGO VISITER LA TOMBE DE LA PRINCESSE ODETTE MANIEMA N’EST TOUJOURS PAS CONVAINCU DU DECES DE LADITE PRINCESSE ET DE CONCLURE QUE L’EXPERIENCE PASSEE ENSEIGNE QU’ODETTE MANIEMA KREMPIN ETAIT TOUJOURS BONNE POUR UNE SURPRISE.
    GROSSO-MODO, ODETTE MANIEMA LA PRINCESSE A ETE DEBOULONNEE PAR LES ALLEMANDS. EN FUITE AU GRAND KONGO, SON ENTOURAGE DES MAFFIEUX, L’ A DECLAREE MORTE , ENTEREE A GOMA TOUT CELA POUR S’ECHAPPER DE LA JUSTICE ALLEMANDE ET BELGE.
    POURQUOI, N’EST PAS DETERRER LE CORPS ENTERRE POUR L’EXAMINER AFIN DE SAVOIR SI C’EST JUSTEMENT LA PRINCESSE ODETTE MANIEMA KREMPIN ENTERREE SUR LE LIEU. OU BIEN NOTRE BELLE PRINCESSE ODETTE MANIEMA SE CACHE AVEC UN AUTRE NOM D’EMPRUNT AVEC OPERATION PLASTIQUE POUR FUIR LES FLICS ALLEMANDS ET BELGES.
    JE SUIS SUR ET CERTAIN QU’ELLE EST PROTEGEE PAR LES MAFFIEUX KONGOLAIS DE HAUT-RANG D’OU IL SERA DIFFICILE AUX FLICS ETRANGERS DE METTRE LA MAIN A CETTE FRAUDEUSE DE RENOMMEE INTERNATIONALE QUI FAIT LA HONTE DU GRAND KONGO ALORS QU’ELLE N’EST PAS DU TOUT KONGOLAISE. D’AILLEURS, DE SON VIVANT, L’ENTENDRE PARLER EN FRANCAIS OU EN LINGALA ET SWAHELI, ON RISQUE DE SE CASSER LES COTES, LES MIPANZIS, UNE RWANDAISE PURE LAQUELLE NOMMEE CONSUL HONORAIRE A FRANCKFURT/MAIN DANS LE BUT DE SALIRE L’IMAGE DE LA REPUBLIQUE DU GRAND KONGO.
    COMME LA SERIE NE TERMINE PAS LA, D’AUTRES NOMINATIONS DANS LE BUT DE SALIRE LE GRAND KONGO SE FONT CHAQUE JOUR SOUS L’INDIFFERENCE TOTALE DES BANA MBOKA. LA NOMINATION DE FRANCINE MUYUMBA FURAHA EST UN EXEMPLE TANGIBLE. LES NOMINATIONS BIDONNES DES PERSONNES AUX IDENTITEES DOUTEUSES SONT NOMBREUSES AU GRAND KONGO.
    BA MAMA LUSIKAMA, LUTELEMA, EXIGEZ EGALEMENT VOS DROITS. RECUPEREZ PAR LA FORCE LES FONCTIONS DE CES FEMMES DOUTEUSES, CES FONCTIONS VOUS CONCERNENT CAR VOUS ETES VRAIES KONGOLAISES CHAIR ET EN OS.
    LUZIBULA MESO!
    JE M’ARRETE LA.
    PLEASE NO COMMENTS ARE NEEDED HERE! PLEASE, BE GENTLEMAN, NO COMMENTS. THANKS!
    PS.
    POUR INFORMATION AUX LECTRICES ET LECTEURS INTERNAUTES, DANS CETTE AFFAIRE SALE DE LA PRINCESSE ODETTE MANIEMA KREMPIN, LE COMPATRIOTE BAUDOUIN AMBA WESTHI DE CIC A ETE INTERVIEUWE PAR LA TV ALLEMANDE.

  7. Deux questions capitales nous viennent à l’esprit : Est-ce la mission des militaires Kongolais de sécuriser des civils nantis du pouvoir d’occupation étrangère ? Ces militaires Bantous Kongolais voleront-t-ils dans ce sac de la dame Tutsi Nilotique Burundo-Rwandaise s’ils recevaient régulièrement leurs soldes et primes de mission ?…
    Après avoir assisté hier aux scènes ubuesques simultanées de la classe politique Kongolaise corrompue, médiocre, toxique sous forme des messages subliminaux de Lamuka à Bruxelles comme plateforme politique bizarroïde et de Kabund wa Kabund aka Kabund-Degrelle Secrétaire Général a.i de l’Udps familiale versus Maman Marthe qui demande à leur Base des wewas fanatisés d’applaudir le FCC-KINGAKATI, il est clair que « Tout Kongolais qui cautionne la classe politique Kongolaise corrompue toutes tendances confondues est maudit de génération en génération. Le soulèvement populaire éboulement final poindra à l’improviste comme le 04 Janvier 1959, et ne viendra jamais de la classe politique Kongolaise qui adore ses privilèges en nature et en numéraire plus que la Nation Kongo… »…
    L’humiliation a été tellement grande que les Nomades Occupants Tutsi Nilotiques Rwando-Burundo-Ougandais qui disent que « les Bantous-Pygmees Kongolais sont moins intelligents » agissent ouvertement comme les Colons Belges sans gêne, sans peur car la classe politique Kongolaise corrompue les aident à asseoir leur hégémonie suprémaciste Tutsi Nilotique au KONGO… Sic
    Bannissons le langage politiquement correct ! Ce qui se passe au Kongo n’est plus une Coalition FCC-CASH, c’est plus qu’une occupation étrangère classique ! Le Kongo sert de laboratoire macabre d’un nouveau paradigme démocratique qui est « la nomination électorale d’un président protocolaire issu de l’opposition factice par un imposteur ». En Algérie Bouteflika a essayé d’imiter les Nomades Occupants qui ont nommé « Félix Trichekedi », les Algériens libres non occupés l’ont chassé comme un vilain petit canard…
    Les Kongolais sont trompés, dupés par Maman Catho et les églises de sommeil Binzambi Nzambi qui prêchent JC de Nicée Blanc Aryen Indo-européen manipulé par Satan le Chérubin jadis oint qui les rend amorphes, naïfs, oublieux, amnésiques, ils croient que revendiquer leurs droits est un péché. Les Algériens et les Soudanais revendiquent leurs droits sans avoir le même état d’esprit que les Kongolais. Nos aïeux en Janvier 1959 vivaient mieux que les habitants de la RDC (Rép à démocratiser) en 2019 mais ont chassé spectaculairement les Colons Belges le 04-Janvier-1959…
    Que faudra-t-il encore comme humiliation contre les Kongolais de la part des Nomades Occupants Tutsi Power pour qu’ils agissent comme leurs aïeux ? Depuis que feu Tshitshi a dit « Bolala mpongi ya ba bébés ». Le Peuple Kongolais Souverain Primaire s’est endormi, il ronfle sous son sommeil, aucun réveil n’est envisageable. Heureusement le Peuple Kongolais est lent comme un éléphant et imprévisible comme l’ouragan (Cfr 04-Janvier-1959)…
    [Hébreux 11 : 1 « Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas » et 2 Corinthiens 5 : 7 « Car nous marchons par la foi et non par la vue »]… Ayons foi en Celui (Le Véritable Dieu Tout-Puissant Redoutable qui vit inexplicablement hors du continuum temps-espace Nzambi ya Mpungu Tulendo Mungu Baba Maweja Mvidi Mukulu wa Bankulu Akongo Nzakomba) qui a envoyé notre aïeul Simon Kimbangu pour prophétiser avec brio la libération spécutaculaire certaine du KONGO en ces temps difficiles. Ainsi soit-il… Ingeta

  8. Cher Mayoyo Bitumba Tipo-Tipo,
    Quelle est cette fameuse disposition des choses dont vous parlez ici?
    Dois-je vous rappeler que Kabila n’est plus président ? Si ce n’était qu’un problème de « disposition des choses », cette jeune fille n’aurait pas le pouvoir de faire intervenir des généraux et des agents des services de renseignements.

Comments are closed.