Affaire Kabund/Mamba: RIP la coalition FCC-CACH?

Au commencement était une déclaration de l’UDPS Jean-Marc Kabund, 1er vice-président du Bureau de l’Assemblée nationale, en date du 15 avril dernier, selon laquelle chaque réunion de deux chambres du Parlement en Congrès coûte sept millions de dollar. Il y a eu ensuite la pétition initiée le 13 mai par le MLC Jean-Jacques Mamba en vue d’obtenir la déchéance de Kabund. Seulement voilà, cette pétition contenait trois « signatures trafiquées ». L’un des trois « signataires » lésés en l’occurrence le député national Simon Mpiana Ntumba a attaqué l’initiateur de ladite pétition en justice. Depuis samedi 23 mai, l’opposant Jean-Jacques Mamba – dont la motivation reste énigmatique – est placé en résidence surveillée par le parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe. Mardi 26 mai, l’Assemblée nationale a voté la destitution de Kabund. En vertu du l’adage « la fraude corrompt tout » (Fraus Omnio corrumpit), des observateurs impartiaux se disent surpris de voir la présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda soumettre au vote cette pétition n’ayant plus de valeur parce que « souillée » par la « fraude ». La coalition « Cap pour le changement » va-t-elle boire le calice jusqu’à la lie face à un FCC/PPRD Omnipotent? Faut-il continuer à faire semblant dans une pseudo-coalition?

Jean-Marc Kabund

« C’est sans surprise pour moi. Ce passage en force du FCC est la preuve que le complot était ourdi et va au-delà de ma destitution. (…)« . En lisant à travers les lignes, Jean-Marc Kabund semble prévenir le président Felix Tshisekedi qu’il pourrait être la prochaine cible du FCC/PPRD.

Le président intérimaire de l’UDPS ne croit pas si bien dire. Sur les réseaux sociaux, on apprend qu’une organisation nébuleuse dite « collectif des universitaires » serait sur le point de d’attaquer l’actuel chef de l’Etat en justice pour l’usage d’un « faux diplôme ». Il n’y a pas de hasard. On peut gager que les officines à propagande et manipulation du FCC/PPRD sont à l’œuvre.

Une vidéo circule depuis plusieurs heures sur la toile. On y voit un quidam parler au nom « des cellules de base » et qui fait état de « sondages d’opinion » qui indiqueraient, selon lui, que « Joseph Kabila est le candidat préféré des Congolais pour la présidentielle de 2023 ». Aussitôt dit, l’individu dont question invite la chanteuse Tshala Muana à entonné sa chanson intitulée « Kabila désir ». « Tolembi nano yo te, totondi nano yo te », fredonne l’ex-reine de la danse mutuashi. Traduction: « Nous avons encore besoin de toi ».

QUELLE EST LA MOTIVATION DE JEAN-JACQUES MAMBA?

A l’image du charmeur des serpents, le FCC/PPRD joue la carte de « l’apaisement » après avoir assené un uppercut à l’UDPS. Ici, on salue l’éviction de Jean-Marc Kabund tout en invitant le parti cher à Etienne Tshisekedi à « proposer » un autre candidat au poste de premier vice-président du bureau de la chambre basse du Parlement. La mouvance définit le « profil » du postulant. Il doit être « responsable » et « instruit ». Un comble. La direction de l’UDPS va-t-elle obtempérer à cette « directive »?

Jean-Jacques Mamba

Qu’en est-il du « pétitionnaire » Jean-Jacques Mamba Kabamba? Il est toujours en résidence surveillée. L’homme a acquis une notoriété à double tranchant. Mardi soir, les analystes impartiaux s’arrachaient les cheveux pour comprendre la motivation de sa démarche. L’argent? L’amour propre blessé du fait que son assistant et messager aurait été molesté par des membres du cabinet de Kabund? D’aucuns n’hésitent pas à suspecter le leader du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo, de « flirter » avec le « clan Kabila ». Pour eux, la démarche de « Jean Jacques » en témoigne. « Bemba a-t-il déjà oublié le rôle joué par Kabila dans le processus de son transfert à la Cour pénale internationale? », s’interroge-t-on.

Lundi 25 mai, Jeanine Mabunda a présidé la conférence des présidents de l’Assemblée national. « Mama Mabunda » exige « l’arrêt des poursuites judiciaires » à l’encontre de ce député national étiqueté MLC. Au motif que l’arrestation de ce parlementaire « viole l’article 107 de la Constitution ». « Aucun parlementaire ne peut, en cours de session, être poursuivi ou arrêté, sauf en cas de flagrant délit, qu’avec l’autorisation de l’Assemblée nationale ou du Sénat, selon le cas », stipule le deuxième alinéa de ce texte. La conférence des présidents de conclure: « La liberté d’expression ne doit nullement être étouffée par une justice à deux vitesses. Couverts par ses immunités, le député ne être arrêté comme un malfrat ». La « majorité parlementaire » pro-kabiliste représentée par Mabunda feint l’amnésie.

DES DÉPUTES EMBASTILLER A MAKALA SOUS « KABILA »

Durant les dix-huit années de « Kabila » au pouvoir, des députés nationaux ont payé cher leur appartenance à l’opposition. Ces élus ont été arrêtés sans ménagement et transférer à la prison centrale de Makala sous des prétexte fallacieux « d’atteinte à la sûreté de l’Etat » ou « outrage au chef de l’Etat ».

A titre d’illustration, le député Muhindo Nzangi Butondo fut condamné à trois ans de prison ferme, en 2013, du chef « d’atteinte à la sûreté de l’Etat » à l’issue d’un débat dans une radio privée à Goma. Le parlementaire avait donné son opinion sur la situation sécuritaire sur la situation au Nord-Kivu. En septembre 2014, c’est fut le tour de Jean-Bertrand Ewanga is’Ewanga, alors secrétaire général de l’UNC, d’être embastillé. Il est accusé d’avoir « insulté » « Kabila » au cours d’un meeting à la Place Ste Thérèse dans la commune kinoise de Ndjili. Qui oubliera l’arrestation manu militari du député national Franck Diongo en décembre 2016. Son crime est d’avoir invité la population congolaise à ne pas tolérer le maintien de « Kabila » au pouvoir au-delà du 19 décembre 2016, date d’expiration de son second mandat. On pourrait ajouter le cas de Martin Mukonkole, en 2010, qui a été transféré à Makala en violation de la décision de la Cour suprême de justice l’assignant à résidence.

Franck Diongo Shamba, président du MLP

Pour la petite histoire, à l’exception d’Evariste Boshab qui n’a pas hésité à contester la « flagrance » retenue à charge de Mukonkole, Aubin Minaku, lui, avait donné sa langue au chat dans les cas Ewanga et Diongo. On ne pourrait que comprendre que le grand public juge « suspect » le soutien apporté à Mamba par les kabilistes.

2023, L’ANNÉE DU BILAN DE L’UDPS ET NON DU FCC-CACH

Quel est l’avenir de la coalition CACH-FCC? Poser la question, c’est y répondre. « Le CACH serait mal inspiré de rester en coalition avec le FCC », note un politologue bruxellois. Pour lui, la coalition n’est plus viable. Il faut « négocier » une « cohabitation ».

Dans une réaction pour le moins timorée, Augustin Kabuya, secrétaire général ad intérim de l’UDPS a eu ces mots: « Nous étions en train de marcher avec des hypocrites qui faisaient semblant d’être avec nous ».

Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, Moïse Katumbi Chapwe, co-président de Lamuka, a semblé, dans sa toute récente sortie médiatique, tirer la sonnette d’alarme comme pour « faire réveiller » Fatshi qu’il continue d’appeler « mon frère ». « En 2023, ce sera le bilan de l’UDPS et non celui de la coalition CACH-FCC », a-t-il déclaré. Sera-t-il entendu?

Question ultime: combien coûte finalement une séance de travail de deux chambres du Parlement réunies en Congrès? Jean-Marc Kabund a avancé le chiffre de 7 millions de dollar. Dans un communiqué daté du 13 avril, le président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba, écrit notamment: « Le président du Sénat (…), après en avoir parlé à sa collègue de l’Assemblée nationale (…) tient à informer l’opinion que l’information donnée par Jean-Marc Kabund est fausse, mensongère et diffamatoire ». Tout ce ceci ne dit pas combien coûte un Congrès. Secret d’Etat?

 

B.A.W.

17 thoughts on “Affaire Kabund/Mamba: RIP la coalition FCC-CACH?

  1. C’est le Gondwana, la république de la fausseté: imposteurs et politiciens de pacotille, faux “honorables”, faux “excellences”, faux “juges”, … y pullulent. Qui a maudit ce pays-là mon Dieu? Quel péché impardonnable ce peuple a-t-il commis pour mériter une telle honte, un tel opprobre?

  2. La situation en RDC aujourd’hui est très grave. La mort du juge qui est chargé de juge l’affaire Kamhere et consorts, le rejet de la demande de levée des humanités de Tambwe Mwamba, l’éviction de Kabund, tout ceci n’augure pas d’un climat serein. L’avenir est sombre.

    1. ASSASSINAT DU JUGE ?
      Chaque fois que Kamerhe s´exprime, il ne cesse d´affirmer que le programme de 100 jours est le programme de Felix.. lui n´était que l´un des « superviseurs »..Jusqu´á preuve du contraire, les autres « superviseurs » ne sont pas encore l´objet de l´attention des juges.
      Avec l´assassinat du juge président de ce procès, on se demande qui sont ces « puissants superviseurs » capables non seulement de rester á l´ombre en beneficiant d´une sorte de protection.. mais aussi capables d´assassiner un juge afin de faire peur aux autres juges?
      TAMBWE ?
      Et pourtant dans ce qu´on qualifie d´injure envers une sénatrice, Tambwe Mwamba n´a fait que dire tout haut le message des leaders du FCC qui ne voulaient pas de cette sénatrice.. á cause de son déficit moral.. kie kie Don´t kill the messenger… kie kie
      Au lieu d´accuser le FCC, la dame a mal évaluée la capacité de nuisance du FCC.. qui possede une majorité écrasante dans les deux chambres du Parlement.. et peut n´importe quand affirmer le principe de la separation des pouvoirs..
      KABUND
      L´homme qui ne savait pas que le FCC était la même organisation qui a fait de Sami Badibanga et Tshibala des « premier-ministres » de Kabila, avant de faire de lui même un « vice-président » de l´Assemblée Nationale..et Felix le président de la RDC.
      Kabund qui ne semble pas posseder des facultés intellectuelles fiables avait attaqué frontalement le Parlement.. et ainsi coupé l´arbre sur lequel il tirait son arrogance.’
      Envoyer les wewa « terroriser » le Palais du Peuple et faire arrêter un parlementaire ont été des options malheureuses de la part de Kabund. Maintenant qu´il n´est plus le vice-président de l´Assemblée, ses fonctions de « président » intérimaire de l´UDPS sont aussi en danger.. kie kie
      CLIMAT?
      La liste des conseillersde Felix morts inopinés. ne cesse de s´allonger. C´est l´adage de celui qui va prendre un petit dejeuner avec le Diable en oubliant … qu´il est dèjà en enfer.. kie kie kie

    2. @ L’Oeil du Cyclone,
      Soyons intellectuellement honnetes pour reconnaitre que tout ceci demontre a suffisance la faiblesse – disons meme la molesse – de FATshi « Beton-d’argile » que le petit voyou de Kingakati et sa bande criminelle FCC continuent a trainer par le nez dans la boue. Kikaya bin Karubi, la gueule a la solde de Kingakati, ne dit pas autrement.
      Mais, pour FATshi soumission aux dictats de Kingakati vaut mieux que ses boulots d’antan a Bruxelles ou chomage et palabres avec de « Parle-menteurs debout » de l’UDPS sous le manguier de Limete.
      Et ce « Peuple d’abord »..? La presence de Kamerhe a Makala y repond.

  3. C’est pitoyable de voir les talibans de l’udps s’insurger contre le fcc. Quand est ce qu’ils comprendront que Felix a ete CHOISI par Kanambe? Pourquoi Felix ne leur dit pas la verite? Le monde entier sait que c’est Mr. Fayulu qui est le vainquer des elections de 2018. C’est un secret de polichinelle. Kanambe avait peur non seulement de Fayulu mais surtout de Katumbi et de Bemba qui tous etaient derriere Fayulu et qui allaient le faire arrete. Ceux de l’udps qui veulent se separer du fcc a cause de la destitution de Kabund seront decus car Felix s’opposera a cette demarche, lui qui sait bien comment il est president. L’udps, Felix, Kamerhe et l’unc se sont tous prostitues, ils payeront pour leur trahison au peuple congolais car ils participent aux souffrances de ce peuple. Accepter de serrer la main de Kagame, accepter de financer la dot du fils de Kabarebe avec de l’argent vole dans le tresor public congolais. Ne savent ils pas que c’est de la malediction? Les notres furent tues par le rwandais kanambe et leur sang cri et criera plus fort.

  4. C’est à un enfant qu’on peut répéter la même remarque,avec l’espoir qu’il pourra comprendre. Pas à un adulte.Un adulte qui ne change pas,cela veut dire qu’il refuse de comprendre.
    La communauté internationale(USA,France) a demandé à plus reprises à Félix de se libérer de la tutelle de Kabila. Le peuple congolais aussi. Même l’UDPS, sa base et ses cadres. FATSHI est resté imperturbable.Donc il refuse de comprendre.
    Certainement il sait qu’il doit son trône non au peuple,ni à la communauté étrangère, mais à Kabila. La chute Kamerhe et de Kabund, perçue par le peuple congolais comme un signal fort envoyé à Félix,ne semble pas ébranler l’homme de saute-moutons. Jusqu’à quand? Le bruit strident des wewa et des talibans suffira -t-il à entretenir la flamme de l’espoir chez le peuple congolais? Rien n’est moins sûr.

  5. Mr Amba, c’est toujours avec délectation que je lis vos articles, généralement équilibrés et objectifs. Cependant, je me dois de vous signaler mon insatisfaction dans le présent article. Vous n’y semblez pas impartial dans la présentation des faits. En effet, de la déclaration de Jean-Marc Kabund, vous passez à pieds joints à la pétition de Jean-Jacques Mamba. Pourtant, tout le monde sait que ce dernier en est arrivé là après l’échec de la procédure initiale simple par voie épistolaire à au moins deux reprises avec agression de l’Assistant de Jean-Jacques Mamba. C’est àa la suite de l’incivisme et de l’arrogance de Kabund que Jean-Jacques Mamba est passé à la voie de la pétition pour tout simplement faire comprendre à Kabund qu’il n’est pas un super-député et au-dessus de la loin. Avec cela, vous n’avez pas àchercher avec une loupe la motivation de la démarche de Mamba. Je pense que Kabund a à se convertir en homme d’Etat plut^ot que de rester militant. S’il avait fait une révélation objective sur le co^ut du Congrès, qu’avait-il à cacher quand Mamba lui a tout simplement demandé l’illustration de ses allégations pour lui permettre de rendre compte à sa base?

    1. @ compatriote M’Panzu,
      Vous semblez cacher sous le tapis la vraie these de Mr. Amba, donc le fond de son article ci-dessus. A savoir, l’acharnement louche de JJ Mamba contre JM Kabund. Une croisade qui ….. »surprise-surprise »… recolte l’appui de la bande FCC sous l’implusion de son autorite (im-)morale de Kingakati. Lambert Mende ne l’a-t-il pas bien dit?
      Croyez-vous reellement que la bande FCC qui se cachait derriere JJ Mamba aurait pu etre satisfaite avec quelconque reponse de Kabund a la question de Mamba? Si l’arrogance de Kabund etait le probleme de Mamba et ses applaudisseurs-FCC, et la vraie cause de sa chute, que dire alors de l’arrogance in extremis du FCC Thambwe au Senat?
      Voila qui demolit votre logique en exposant vos contradictions – si pas hypocrisie si vous faites partie de la bande FCC.

  6. Tu as voulu le traitre de Fayulu en amour avec le truand gangster ancien locataire de la cpi devienne le Président de la RDC ? Nous connaissons le plan qu’ils avaient monté avec ses faux prélats catholiques, en connivence avec la France et la belgique pour mettre Fayulu un homme sans assise politique président provisoire en RDC. Durant les deux années qu’il devait passer au pouvoir, il allait enfin passer le pouvoir à Mossengwo qui devait faire les affaires avec Bolloré sous les conseils du neveu du prélat avec ce dernier. Quand Félix était Président de rassop placé toujours sa propre chaise aux messes de notre dame, là, il était bien? Lorsqu’il a déjoué leur cabale de genève, il devient un pestiféré. Nous allons déjouer toutes les mauvaises prédictions mensongères. Pour peu de temps que Fatshi est à la présidence, nous sentons cette volonté de mieux faire et de faire progresser le pays.Que kabila et les fcc le sachent, nous ne sommes pas dans un royaume. Nous allons mettre ce pays-là sens dessous dessus, qu’ils osent….

    1. On te montre la lune, mais tu regardes la main. C’est inquiétant lorsqu’on a un esprit très assombri comme le tien. Tu peux tant crier, et raconter des ballivernes sur la situation réelle du Kongo, tu ne trouveras jamais satisfaction. Tiens, en acceptant son deal avec Kanambe, Tshilombo a signé le scenario macabre qui de ce qui se passe actuellement. Si Tshilombo est fainéant, incompétent, farfelu, moins intelligent, incapable, menteur , mediocre et ne peut améliorer nos malheurs, pourquoi impliquer tout le monde? Qui lui a poussé á trahir le peuple et rejoindre les tutsis? Bientôt les ruandais auront sa peau, qui vas-tu blamer? Le tribalisme talibanien ne paye pas. Tshilombo akokalingama kala te 😢😢

  7. # Kabund destitué, la boucle est-elle bouclée, du jour où à Mbuela Lodge à Kisantu chez Gonda on l’a vu monter à cheval tout heureux de ses privilèges (Ruberwa n’a pas manqué de se moquer de lui en ironisant, ‘voici ce que donne le pouvoir’) au 25 mai où une large majorité de ses collègues députés ont voté sa destitution ? Un bref règne d’un an à la tête de l’AN comme Vice-président ! Bien sûr il restera député national et Président ai de l’Udps mais quid de la suite pour l’Udps, pour CACH, pour la coalition au pouvoir CACH-FCC, pour la relation Tshisekedi-‘JK’ après ce séisme ? Et comment en est-on arrivé là ?
    # Le dernier développement de l’Affaire Kabund (mais aussi de l’Affaire Udps !) nous vient de cette pétition contre Kabund comme VP de l’AN lancée par le député du MLC JJ Mamba qui éconduit par Kabund à qui il demandait des explications sur son affirmation d’un Congrès parlementaire chiffré par lui à 7 Millions USD, voulait l’en sanctionner. Pour lui, Kabund  avait terni l’image de l’AN par ses allégations mensongères ».
    La pétition a bel et bien été jugée conforme au règlement et votée après une séance fort agitée et  malgré l’inculpation de son initiateur pour faux et usage de faux (un autre député Udps Mpiana a accusé Mamba d’avoir mis son nom sans son accord). La commission mise en place a entre-temps conclu à la validité de la signature reniée.
    Résultat, une large majorité des présents a voté pour la pétition : 289 pour, 17 contre, 9 abstentions. C’est dire déjà, une forte participation du FCC majoritaire au parlement.
    # Faut-il en déduire que la pétition avait été planifiée par le FCC avec Mamba comme sa taupe ? Notons en effet que Kabund et son Udps souffraient déjà d’un certain désamour au sein du cet hémicycle au delà du FCC. Kabund a plus d’une fois soufflé le chaud et le froid jusqu’à la confusion en réclamant une double rupture avec ‘JK’ et Kamerhe, faisant montre d’une arrogance et d’un militantisme anachronique à son poste de VP de l’AN qui à cette occasion brouille sa position de cadre du CACH qui a coalisé avec le FCC pour diriger le pays. Et plus généralement c’est cette UDPS schizophrénique – à son sommet le PR qui a conclu en bonne et due forme une alliance de gouvernement avec ‘JK’ et son FCC, ses cadres heureux de jouir des privilèges du pouvoir et à la base des membres opposés à cette coalition -, tout pour déstabiliser bien des politiques et population fermement résolus à exclure l’ancien régime de notre scène politique. Une crise latente au sein du parti présidentiel avec des contradictions internes jusqu’à une dissidence ouvete contestant l’autorité de Kabund comme président intérimaire du parti depuis l’l’élection de Tshisékédi. De plus en dehors du comportement discutable du duo Kabund-Kabuya à la tête du parti on serait sorti de son règlement sur les modalités prescriptes pour la désignation de ses dirigeants.
    Bref, à la volonté manifeste de son partenaire FCC de garder la main sur les affaires de l’État il ne serait pas excessif d’y voir aussi ce climat interne disputé et ce militantisme arrogant de l’Udps qui ont déplu dans l’hémicycle au-delà du FCC.
    # A noter aussi que peu avant le vote de la pétition Tshisekedi a eu un entretien avec Mabunda où ils auraient convenu (vaguement ?) de la poursuite de la coalition CACH-FCC et qu’à la place de Kabund un autre Udps prendra sa place ? Qu’est-ce donc ?
    Kabund a réagi à sa destitution mi-désabusé mi-fataliste par ces mots à l’adresse de Tshisekedi comme aussi pour ne rien se reprocher : « C’est sans surprise pour moi. Ce passage en force du FCC est la preuve que le complot était ourdi et va au-delà de ma destitution. En vrai Tshisekediste, je quitte ce poste la tête haute et sans compromission. Fier d’avoir défendu notre idéal de combat, notre pouvoir et le PR. S’il le dit…
    # Et comment Tshisekedi a-t-il vraiment résolu de répondre à ‘JK ? Jusqu’où et quand va-t-il avaler toutes ses couleuvres ? Nous ne pouvons écarter être malgré son discours lénifiant au début d’un réel divorce entre CACH et FCC, entre Tshilombo et ‘JK’. Il est clair que l’opposition officielle s’est relativement désintéressée du combat entre les deux partenaires de la coalition au pouvoir, les laissant à tort ou à raison se déchirer entre eux. La vraie opposition à Tshisekedi aujourdui c’est le FCC dont la signature de ses membres a orienté le destin de cette pétition. Le FCC a confirmé à Tshisekedi plus que jamais sa grande nuisance et meme prévenu que demain c’est lui qu’il atteindra.
    Et nous revoici devant cette incertitude de l’avenir qui colle au pays sur fond d’un présent lui de plus en plus chaotique  et surtout faute d’un leadership clair, responsable et courageux à affronter les nombreux défis qui retardent notre pays.
    Que va faire enfin Tshisekedi ?
    Une dissolution osée du Parlement, un remaniement significatif du gouvernement en commençant par le PM, une hypothétique rupture de la coalition au pouvoir avec en perspective tout à risquer ou alors la continuation de cette alliance contre nature entre CACH et FCC qui bloque tout, même le carburant externe pour alimenter les caisses vides de la Trésorerie ? Le plus douloureux à mes yeux est que le FCC pousse jusqu’au bout son entreprise de massacre comme s’il n’avait aucun contre-pouvoir contre lui. Le Président Tshisekedi a donc tout sur la table pour comprendre que le FCC n’est pas l’allié qu’il pensait, il ne l’a jamais été et que sa coalition avec le FCC n’est qu’une cohabitation assassine pourvlui-même, pour son mandat et ses voeux pour le pays et dont-il doit se sortir pour espérer le réussir.
    Oui, Mr le Président, vivement RIP la coalition FCC-CACH !

    1. @ Nono,
      Bien dit. Voila qui rejoint notre intevention ci-dessus en repondant a l’Oeil du Cyclone, et que vous nous permettrez de repeter ci-dessous:
      Tout ceci demontre a suffisance la faiblesse – nous dirons meme molesse – de FATshi « Beton-d’argile » que le voyou de Kingakati et sa bande criminelle FCC continuent a trainer par le nez dans la boue.
      Kikaya binKarubi, grande gueule de Kingakati, ne dit pas autre chose.
      Mais, pour FATshi, soumission aux dictats de Kingakati vaut mieux que son boulot d’antan a Bruxelles ou chomage et palabres avec de « Parle-menteurs debout » de l’UDPS sous le manguier de Limete.
      Et « Peuple d’abord »? La presence de Kamerhe a Makala y repond !

  8. Jeanine Mabund sera rattrapée et ridicule comme son vieu ATM lors de l.État d’urgence il était pressé de charger le président de la République d’avoir violé la constitution , dans un média privé de la capitale
    la réponse de la cour constitutionnelle est connue aujourd’hui nous sommes à la troisième prorogation de l’État d’urgence sanitaire du au Covid-19 dont la validation de deux chambres passe actuellement comme une lettre expédiée à la poste ,bien que Kabund soit accusé de militantisme et d’insuffisance, sa soeur Mabund devrait traiter ce dossier avec sagesse et patience au lieu de connaître un rétropédalage à l’instar de ATM. , il y a possibilité que cette éviction soit attaquée à la cour constitutionnelle pour vice de procédure, c’est l’auteur de la pétition qui devait la présenter étant empêché par l’assignation à domicile, Mabund a été poussé à la faute pour satisfaire son boss.,la pétition elle-même était entachée de fraudes avec des signatures tronquées dont deux propriétaires sont à Lubumbashi depuis le 18 mars en confinement avec leurs familles, ils ont écrit à Mabund pour dénoncer cette irrégularité, Mamba risque d’être rééduquer à Makala en juin , et Mabund être poursuivi pour complicité, d’un faux arrêt ,entaché de fraudes et d’irrégularités ,MLC, a oublié les déboires que leur patron a subi à la CPI , livré par FCC, que gagne MLC en entrant dans le combat FCC-CACH ?, l’honorable Mamba se trouve dans le pétrin judiciaire inutile, après avoir mal ficelé sa pétition dans la précipitation de gagner chez le diable , tout en soustimant le choc en retour, WAIT ans SEE

    1. NAIF?
      La Cours Constitutionnelle ne peut pas « reduire » la majorité écrasante du FCC au Parlement.
      Si l´UDPS souhaite devenir de plus en plus ridicule, allez toujours consulter les juges qui vont vous apprendre que ce poste de « vice-président » n´est qu´un cadeau de Kabila.. L´UDPS n´ayant pas la majorité au Parlement ne peut jamais en toute logique beneficier ou pretendre á une telle fonction au Parlement.
      PETITION?
      Pourquoi n´apprenez-vous pas les reglements du Parlement? Il ya eu une commission au Parlement qui s´est prononcée sur cette question des signatures.. Pire, le parlementaire qui avait porté plainte contre JJ Mamba a en face de lui 4 parlementaires qui affirment l´avoir vu signer la petition.. 4 temoins qui vont temoigner devant la Cours de Cassation.
      MLC?
      Pourquoi vous ne prenez pas le temps de compter le nombre des parlementaires qui ont votés pour l´exit de Kabund? Vous allez vous rendre compte que certains parlementaires de l´UDPS ont votés pour son exit.. kie kie kie
      Ce qu´il existe une guerre interne au sein de l´UDPS où Kabund s´accroche á une fonction qui en principe ne peut s´obtenir que par un congrés du parti.. Plus d´un an après l´élection de Felix.. l´UDPS ne manque pas des ressources financières pour organiser rapidement un congrès afin de faire voter un nouveau président national.. kie kie
      MOKOLO TONGA
      Jusqu´á preuve du contraire, les juges de la Cours de Cassation auront du mal á obtenir de Mabunda la levé des immunités parlementaires de JJ Mamba.. la prochaine fois, JJ Mamba peut refuser d´aller chez les juges et il faut compter avec la majorité FCC.. avant de rêver de s´en prendre á JJ Mamba.. kie kie
      Un peu de bon sens..: Sami Badibanga ex premier ministre (UDPS) est vice-président du Senat par la grâce de Kabila.. Kabund était vice-président de l´Assemblée Nationale par la volonté de Kabila..
      Tshibala a été premier ministre par la volonté de Kabila.
      N´oubliez pas d´où vous tirez votre pouvoir.. Mokolo tonga chantait le Grand Maître Franco.. kie kie

  9. Je viens de lire une curieuse déclaration de l’UDPS qui juge inopportun de désigner un successeur à Kabund. Pour toute explication elle accuse le FCC d’avoir donné “un coup fatal” à la coalition FCC-CACH à travers cette destitution. « En réalisant le passage pour destituer l’honorable Jean Marc Kabund À Kabund de son poste de Premier Vice-président de l’Assemblée nationale et ce,  en violation de tout prescrit en la matière, le FCC vient de donner un coup fatal à la coalition CACH-FCC… », déclare-t-elle textuellement.
    A se demander si c’est aussi l’avis de son ‘autorité morale’ Tshisekedi, à se demander si alors ils ne doivent pas agir en réponse de ce qu’ils considèrent comme un coup fatal à la coalition CACH-FCC donné par le FCC au lieu seulement de parler et enfin quelle est exactement cette violation de la loi (une pétition et un vote, que demande le peuple ; c’est en amont qu’ils auraient du se remuer) ?
    Bon, mieux vaut tard que jamais : l’Udps a enfin compris que le FCC n’est qu’un allié prédateur, il bouffe son partenaire pour survivre.
    Bon attendons peut-être une suite très prochaine pour qu’elle matérialise son accusé de réception.
    Curieux vraiment très curieuse comme réponse, on n’y voit pas beaucoup de logique…

    1. CONTREDIT !
      Kabund et Kabuya sont une « minorité » au sein de l´UDPS où les gens hurlent tout simplement contre cette option de Kabund.. qui decide tout seul sans consulter les parlementaires de l´UDPS..
      35000$
      Rien que le salaire du vice-président de l´Assemblée Nationale est une ressource financière enorme pour l´UDPS.. parti politique « pauvre » dont la grande majorité des membres sont des chomeurs de longue durée.
      Ainsi, il est impossible de convaincre les dignitaires de l´UDPS qu´il est bon de renoncer á cette fonction très importante de l´UDPS.
      KABUND TOUT PUISSANT?
      Etrange, parfois on a la perception que Kabund est tout puissant , si puissant qu´il pouvait lancer un ultimatum á Felix pendant les negociations en Suisse. En effet, Kabund avait donné 48 heures pour retirer sa signature.. un SG qui somme son président du parti ?
      Maintenant, le même Kabund prend en otage l´UDPS et impose un « embargo » contre le FCC.. kie kie
      Le seul fait d´être orginaire de Luiza si proche de Mama Marthe ferait de Kabund un puissant président de l UDPS?’
      FCC?
      Le FCC continue á offrir ce poste de vice-président de l AN.. une stratégie á long terme quand les candidats á ce poste au sein de l´UDPS ne manquent pas .. kie kie kie
      Ba ko bebana.. kala mingi te.. bitumba e ko koma na Parlement entre les parlementaires de l´UDPS

  10. CHERES ET CHERS COMPATRIOTES,
    IL FAUT ETRE NAIF POUR CROIRE QUE SOUS LA DIRECTION OU LA COALITION FCC-CACH ET TOUS LES ALLIES QUE LE PEUPLE KONGOLAIS CONSTRUIRA AVEC SUCCES SON AVENIR RADIEUX: PEUPLE D’ABORD ET ETAT DE DROIT.
    A CROIRE A TOUS CEUX BETISIERS ET MEDIOCRES C’EST COMME LA VATER MORGANA DANS LE DESERT, MIRAGE DANS LE DESERT, UNE ILLUSION.
    DANS LE FCC, ON ENTRE TOUJOURS OK, ON SORT KO, BLING BLING.
    CE SOI-DISANT MEDIOCRE ET TRICHEUR FISTON DU KATANGA, EN PRINCIPE FISTON DU GRAND KASAI EST DESTITUE? JE NE CROIS PAS A MES YEUX.
    CA COMMENCE TOUJOURS BIEN DANS CETTE BOITE FCC ET CA TERMINE TOUJOURS MAL.
    POUR CE MEDIOCRE DESTITUE, FINIT ET APANA LE GOUT DE LA POLICE AMERICAINE ET CANADIENNE MONTEE A CHEVAL A KISANTU – INKISI DANS LE KONGO-CENTRAL, SON PARDIS TERRESTRE D’EQUESTRE ET AMUSEMENTS.
    ADIEU KISANTU – INKISI ET NO MORE A PRATIQUER LE JEU DE RODEO DANS LA STEPPE DE MFUMU GONDA A KISANTU -INKISI.
    LORSQUE L’ON EST MEDIOCRE ET ARROGANT DANS CE KONGO SOUS COMMANDEMENT DE RAIS, ON PERD EGALEMENT SON STATUT DE COWBOY DE LA SIERRA NEVADA, LE RODEO. CE SPORT ACTUELLEMENT BIEN AIME PAR LES MEDIOCRES HOMMES ET FEMMES POLITIQUES DE TOUTES LES COULEURS DU GRAND KONGO. FINIT MISTER MEDIOCRE DESHONORABLE VOTRE SPORT PREFERE ET LE SHOW DE HAUTE QUALITE CONSISTANT A CATCHER LES COWS ( VACHES A CORNES ), DES CHEVAUX SAUVAGES ET DOGS OBESES ( CHIENS OBESES ) PAR LE LASSO PAR SE DETENDRE APRES LES DURES JOURNEES DE TRAVAIL ET PENDANT LE WEEK-END.
    ET VOILA, NOTRE DESHONORABLE DEVENU TRES RICHE PAR COUP DE BATON MAGIQUE, LE VOILA EN PLEUR AU MILIEU DE SES TALIBANS ET TALIBANNES PRET A REGIMBER A SA DESTITUTION.
    NOUS VOUS AVIONS TOUJOURS AVERTI, ON NE MANGE PAS AVEC DIABLE, CAR UN JOUR LE DIABLE VOUS BOUFFERA.
    LE SPORT A CHEVAL, C’EST TERMINE, TERMINE, IMENI, IMENI KUANI, ESILI, ESILI, APANA, APANA, KAZI APANA, FEIERABEND, ARBEITSLOS, JOBLESS. IMENI LA COURSE A CHEVAL ET LE TIERCE TRUQUE A INKISI – KISANTU.
    KONGO EKOMI BORORO COMME DISENT NOS VOISINS DES MILLES COLLINES.
    MANTA PUNDA IMENI KUANI PAPA DESHONORABLE. KIADI KIBENI BONGO TOSALA BONI PAPA EX.-VICE!
    GROSSO-MODO, LE DEBOULONAGE VIENT DE COMMENCER, VOUS ALLEZ MAINTENANT BONNEMENT VOUS DEBOULONNER EN FOUINANT PARTOUT MEME EN SOUS DE L’EAU VOIRE MEME NA LIFELO ET DANS LE PASSE, ILS SERONT TOUS CAPTURES ET JETES A MAKALA PRISON OU C’EST LE PEUPLE QUI VA S’OCCUPER D’EUX TANGO PEUPLE AKO DASUKA ET C’EST DANGEREUX.
    JE M’ARRETE LA
    NO STUDPID COMMENTS ON MY WAY OF THINKING. PLEASE BE GENTLEMAN! AS GENTLEMAN, YOU HAVE A CHOICE: TO READ OR TO LEAVE! PLEASE, LONG OR SHORT PURPOSES, DO NOT MAKE A FALSE REPORT ON MY OBSERVATIONS. THANK YOU SO MUCH IN ADVANCE FOR YOUR COMPREHENSION.
    VOUS AVEZ LA LIBERTE TOTALE ET LE CHOIX ABSOLU, A LIRE OU A LAISSER!
    HALLO MEINE LANDSLEUTE, LANG ODER KURZ KOMMENTAREN, SIE HABEN DEN WAHL, ENTWEDER LESEN ODER NICHT LESEN. VIELEN DANK!

Comments are closed.