Affaires étrangères: Le ministre Tumba a (enfin) rencontré les directeurs

Un mois, jour pour jour après la remise-reprise avec son prédécesseur, le nouveau chef de la diplomatie congolaise, Marie Tumba Nzeza, a eu, mardi 8 octobre, sa « rencontre de prise de contact » avec les directeurs chefs de service de l’administration centrale du ministère des Affaires étrangères. Le nouveau ministre semble perpétuer une « tradition » qui voudrait que le chef de la diplomatie soit toujours entre deux avions. Et ce au détriment de la gestion quotidienne de ce département régalien où, pourtant, tous les dossiers sont centralisés au cabinet du ministre. Un paradoxe! On espère que le nouveau ministre aura à cœur de réhabiliter l’administration. Celle-ci a pour mission d’apporter un « soutien technique » au ministre.

De 2001 à 2018, les directeurs chefs de services du « Minaffet » ont vu défiler pas moins d’une dizaine « d’excellences » au 7ème étage de cet immeuble jadis prestigieux. Les uns aussi grandiloquents et présomptueux que d’autres. Ce sont donc des hauts fonctionnaires blasés – notamment par des promesses non tenues – qui sont allés rencontrer le nouveau ministre.

Dans sa dépêche datée du 8 octobre, l’Agence congolaise de presse (ACP) rapporte que la nouvelle patronne de la diplomatie congolaise a invité ses interlocuteurs « à travailler avec assiduité pour que le Grand Congo existe sur le plan diplomatique ». Et d’ajouter qu’elle « compte » sur eux pour « réussir ». Les moyens tant humains que matériels ne constituent-ils pas la première condition de réussite?

Banza Ngoy, secrétaire général ad intérim dudit ministère

D’après cette ancienne opposante étiquetée UDPS, la voix du Congo-Kinshasa serait à nouveau audible. Et ce grâce au « long périple euro-américain » qu’elle a effectué avec le président Felix Tshisekedi Tshilombo.« La communauté internationale commence à compter » sur le Congo-Kinshasa « contrairement à ce qui s’est passé avant l’avènement de l’actuel pouvoir ».  Les caciques du « Front commun pour le Congo » (FCC) apprécieront.

Le secrétaire général ad intérim dudit ministère, Banza Ngoy, s’est, pour sa part, réjoui de cette réunion tant attendue de « prise de contact » étant donné que les différentes directions jouent le rôle de « bras séculier » à la politique conduite par le ministre.

Selon Banza Ngoy, le ministre Tumba a prévu de transmettre à chaque directeur une fiche à remplir. Le concerné aura à indiquer « ce qu’il a déjà accompli et ce qu’il compte accomplir ». Une démarche pour le moins inhabituelle. On cherche en vain l’objectif qui est poursuivi.

Le nouveau numéro un de la diplomatie congolaise semble se tromper de rôle. Les directeurs chefs de services qu’elle a rencontrés ne sont nullement de demandeurs d’emploi. Il s’agit de hauts fonctionnaires qui attendent que le ministre, en sa qualité de chef du département, « montre le chemin » en fixant un cap sous forme de priorités ou problèmes majeurs qu’elle entend résoudre durant son « mandat ». On pourrait ajouter qu’un coup d’œil dans l’organigramme du ministère aurait permis au nouveau ministre de savoir qui fait quoi.

PAS DE « CHANGEMENT » SANS MOYENS D’ACTION

Durant les dix-huit années de pouvoir de « Joseph Kabila », les ministres successifs des Affaires étrangères étaient très souvent entre deux avions. Aucun d’eux  n’a initié la moindre réforme digne de ce nom tant au niveau de l’administration centrale que des représentations diplomatiques. Les gouvernants se plaisaient, par ailleurs, à mener une « diplomatie conflictuelle » à l’égard du monde occidental.

L’administration centrale du « Minaffet » est malade d’un personnel pléthorique, démotivé et mal équipé. A l’étranger, le Congo-Kinshasa « entretient » pas moins de 70 postes diplomatiques sans que l’on sache clairement les intérêts à promouvoir. Ici aussi, le personnel est pléthorique. Les ministres successifs ont consacré le clair de leur temps à envoyer en poste des amis et parents. La palme d’or reviendrait au PPRD Léonard She Okitundu. Celui-ci est revenu deux fois à la tête de ce ministère.

Léonard She Okitundu

N’en déplaise au ministre Marie Tumba Nzeza, la voix du Congo-Kinshasa n’est plus audible à l’étranger. Et ce pour au moins trois raisons. Primo: la politique étrangère d’un Etat est le prolongement de sa politique intérieure. Le « poto-poto » qui prévaut à l’intérieur du pays a un impact dévastateur sur l’image extérieure du pays. Secundo: les relations internationales se fondent sur des réalités que sont notamment les rapports de force et l’intérêt. Le Congo-Kinshasa n’a aujourd’hui aucun poids économique contrairement aux pays tels que la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigeria et l’Afrique du Sud. Le Congo-Kinshasa n’est pas non plus une puissance militaire. Enfin: l’ex-Zaïre est, depuis belle lurette, « absent » des cénacles internationaux.

Pire, les missions diplomatiques congolaises sont impécunieuses. Le personnel diplomatique, lui, est démuni de ressources minimales pour s’acquitter des missions classiques. A savoir: représenter, négocier, observer et informer.

Depuis l’entrée joyeuse à Kinshasa de pseudo-libérateurs de l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo), le ministère des Affaires étrangères n’a plus assuré la rotation de ses agents. Les fonctionnaires arrivés au terme de leur mandat attendent désespérément un hypothétique rapatriement. 

Issu de l’UDPS, le ministre Tumba Nzeza avait déclaré lors de sa prise de fonction le 9 septembre dernier qu’elle allait fonder son action sur le « changement ». La nouvelle patronne de la diplomatie congolaise risque d’apprendre à ses dépens qu’en politique la rhétorique et les slogans ne peuvent suffire pour générer des « miracles ». Il ne peut y avoir de changement sans moyens d’action…

 

B.A.W.

22 thoughts on “Affaires étrangères: Le ministre Tumba a (enfin) rencontré les directeurs

  1. Que voulez-vous lorsque cette pauvre dame se retrouve touriste avec son patron FaTshi qui ne rate jamais l’occasion de s’inviter aux fetes.
    Mais c’est sans compter avec le jouisseur-voleur Vital Kamerhe qui lui aussi ne rate jamais l’occasion de se pointer avec FaTshi en photos a l’etranger dans le but de manipuler l’opinion en sa faveur.
    Tenez: recemment au lieu de cette dame du MinAffet, on a vu plutot Kamerhe au Vatican en « photo-souvenir » avec FaTshi, leurs epouses et notre nouveau Cardinal. En controllant la presse presidentielle, lui Kamerhe voulait lancer un message fort au CLC qui se mobilise pour manifester contre la Corruption que pilote Kamerhe a la Presidence.
    C’est la 1ere fois en RDC qu’un simple (mais affairiste) Dir-Cab du PR s’octroie de tels pouvoirs et sorties mediatiques sous le nez de son patron. Ce qui dit aussi beaucoup sur les « competences » de FaTshi.

  2. Cette habitude de dépeindre toujours en noir ce qui se passe au pays à partir de l’étranger me rend souvent perplexe. On fait des observations et analyses parce qu’on a reçu un coup de fil d’une personne minée par le sentiment d’aigreur. Ce journalisme par procuration Est tout simplement une façon obscure de présenter les choses dans cette profession. Monsieur B.A.W., vous êtes un congolais pétri des qualités, allez donc faire un petit tour au pays plutôt que de vous contentez des informations de seconde main.

    1. @ Oeil du Cyclone,
      Il est revoltant que tu diabolises BAW pour ses reportages – combien veridiques et edifiants – et aussi la Diaspora pour ses commentaires.
      Notons que c’est la meme Diapora qui envoie des milliards de dollars au Pays pour y nourir le « Peuple d’Abord » a qui votre bande et son chef de file FaTshi lancent de vides promesses, tout en detournant des $$ millions du maigre Tresor – y compris $15 Millions « disparus » recemment et dont seuls Kamerhe, FaTshi et Yav (l’ex-ministre de Finances de Kabila) connaissent la destination a ce jour.
      Bref, on te comprend, la verite de BAW et ces evidences te blessent !
      Mais, on est pas dupe. Bientot, ce « Peuple d’Abord » vous rattrapera !

    2. Je soutiens votre post et suis heureux de vous lire car plusieurs fois j’ai interpellé ce frère,mais vous sentez qu’il campe dans ses bottes avec des analyses un peu gauche juste pour plaire à une catégorie des congolais dont leur appartenance au mouvement obscure est connue. Mais je reste convaincu que bientôt B.A.W manquera des choses à leur proposer… Bien à vous!

  3. Le Congo-Kinshasa reste un État-brouillon en ce sens que ses acteurs politiques, anciens et nouveaux, constituent une classe d’individus très superficiels et sans réelle volonté politique. Et tant que cette classe politique ne sera constituée que d’hommes et de femmes non-accomplis, une ombre de non-État ne cessera de planer au-dessus de cette nation qui apparaît désormais comme la plus maudite des nations du monde. OYO MBOKA YA NDENGE NINI, MPE OYO PEUPLE YA NDENGE NINI?

  4. Amba Wetshi, Lamuka!
    Tu resteras dans le froid de la Belgique,l’Europe, rien que pour remettre en cause toutes les initiaves faites au pays!Zonga mboka, tika ba analyse wana car ça amplifie plus la haine des uns vis-à-vis des autres….il est temps de revenir pour reconstruire le pays ce,dans l’unissons….

    1. @B. Michel,Monsieur,
      BAW est un grand journaliste, un vrai des vrais. N’allez donc pas demander à un journaliste de son acabit de descendre au niveau des a-plat-centristes partisans de la médiocrité qui écument les eaux boueuses de cette république du Proto-gondwana; qui n’ont comme thème que chanter les louanges des occupants tutsi et de leurs serfs congolais.

      1. @KUM, regarde bien tous vos qui interviennent sur ce site de milles colines, tous ont des sobriqués à la place de leurs vraies identités.Pourquoi vous cachez-vous? B.A.W n’est pas aussi spécial et inattaquable comme vous le dites souvent! Si nous découvrons qu’il a un panchant dans ses analyses, nous avons le droit de le rédresser! Vous êtes les habitués de djalelo, les nostalgiques de Mubutu, voilà pourquoi vous tombez toujours dans le culte de personnalité. La haine va vous ronger et vous allez périr bouche béant. Je n’ai pas le temps d’aller lire vos sautises! Je dois travailler Monsieur,je ne bénéficie pas des allocations familliales comme vous tous là. Des haineux et jaloux!

    2. B.Michel !
      Encore ce tonneau-vide s’elucubrant soit a la Presidence sous la botte du voleur Kamerhe, ou a Kingakati sous la table de Kanambe-Mtwale.
      Avec son parasitage aux depends du Tresor ce mec se croit au Paradis.
      B.Michel, va lire notre reponse ci-dessus a ton pote « L’Oeil du Cyclone »!

  5. Nous lui souhaitons bonne chance pour ses responsabilités.. Je suis sure que elle va faire mieux que les ministres précedents .Madame la ministre,,.montrez aux hommes qu une femme est aussi capable .
    On est ensemble

  6. PAS DE « CHANGEMENT » SANS MOYENS D’ACTION… La rhétorique, les slogans et les objurgations anachroniques des politiciens traitres collabos de l’Udps familiale ne généreront aucun miracle dans ce quinquennat maudit ! Le sens de toute chose se trouve souvent caché dans celui des mots… Le Gouverne et ment d’Occupation ne pourra rien changer dans l’absolu vu le contexte dans lequel Félix Antoine Tshilombo est arrivé au pouvoir « protocolaire » par le DEAL mafieux « FCC-CASH » qui restera dans l’histoire du pays comme une « Haute Trahison », ceci prouvera à tous les politiciens toutes tendances confondues que sous-occupation les partis politiques doivent être dissous transformés en mouvements de Résistance sinon ils deviennent complices, accompagnateurs des Nomades Occupants qui usent de l’Ubuenge (ruse machiavélique, malignité, duplicité, mensonge) afin de se sédentariser de force au Kongo RDC … Madame Tumba Nzeza de l’Udps familiale butera à coup sûr contre « l’état profond » de Kingakati, expérimentera l’histoire d’un peuple qui perd ses repères, ses us et coutumes sans dénoncer l’usure de l’Occupation, il (Peuple) débute médiocrement à pratiquer l’autodérision politique. L’angoisse des massacres permanents l’amène à accepter lamentablement la croisade Rwandaise au KONGO RDC non aidé par sa classe politique corrompue… Que faites-vous (Kongolais de tous horizons) pour libérer totalement votre pays agressé par les Nomades Occupants Rwando-Burundo-Ougandais ? Suivez-vous aveuglément la classe politique corrompue qui compose avec l’imposteur Rwandais alias Kabila ou soutenez-nous spirituellement, physiquement l’ANPK (Armée Nationale du Peuple Kongo) ? Ainsi soit-il… INGETA

  7. Encore une bourde de Monsieur Wetshi,
    Monsieur Wetshi vous écrivez ceci : Selon Banza Ngoy, le ministre Tumba a prévu de transmettre à chaque directeur une fiche à remplir.
    Le concerné aura à indiquer « ce qu’il a déjà accompli et ce qu’il compte accomplir ».
    Ainsi donc, vous affirmer haut et fort que Le nouveau numéro un de la diplomatie congolaise semble se tromper de rôle. Les directeurs chefs de services qu’elle a rencontrés ne sont nullement de demandeurs d’emploi.
    Ceci démontre que vous avez seulement travailler au Congo en son temps (avec Kengo et autres) et depuis vous passer votre temps a écrire ces petits articles. Vos connaissances sont restées statiques.
    Dans les pays développés et plus spécialement au USA, on travaille sur base de perfomance objectives : Take more responsibility for results and exercise more initiative.
    Chaque année, les employés définissent les objectifs qui sont « SMART » c’est à dire : Spécifiques, Mesurables, Acceptables, Réalisables sans un temps bien défini. C’est sur base de ces objectifs que l’on juge votre performance. C’est de cette manière que nous travaillons aux USA.
    Dans cet optique, le ministre Tumba a tout fait raison. Vous avez encore du chemin…
    Ps : la photo affichée est de Moise Ekanga, Le financier de Kabila et non de Banza Ngoy, secrétaire général ad intérim dudit ministère
    Kandolo

  8. Oui, dans sa première prise de contact avec ses collaborateurs, notre nouvelle ministre commence par solliciter de ses directeurs que chacun indique « ce qu’il a déjà accompli et ce qu’il compte accomplir ». Pourquoi pas, question de ne pas partir de rien, la continuité de l’État. Mais cela peut aussi indiquer que inexpérimentée, elle cherche à se mettre dans le bain avec l’aide de ses collaborateurs structurels.
    Question alors : est-ce dire aussi qu’en tant que ministre, elle n’a pas une idée claire de sa mission, pas de feuille de route à donner à ses subalternes en sa qualité de chef du département, « un cap à fixer sous forme de priorités ou problèmes majeurs qu’elle entend résoudre durant son mandat » ? N’a-t-elle pas été un peu prise au dépourvu à cette nomination, y-a-t-elle travaillé comme il faut ?
    Attendons la suite mais d’ores et déjà n’oublions pas que le poste du Ministre des AE est l’un des plus importants pour la reconstruction et l’image du pays qui pour le coup doivent être des priorité dans les changements attendus.

  9. Nous demandons a Madame la Ministre des affaires etrangeres de mettre de l’ordre dans la diplomatie congolaise.On ne peut pas comprendre qu’aujourd’hui dans pres de 65 postes diplomatiques et consulaires que compte la Rdc, plus de 15 sont diriges par les congolais d’une seule tribu a savoir les Batelela et cela a cause de l’ancen ministre She okitundu qui a tribalise la diplomatiie congolaise en envoyant massivement et frauduleusement ses frères de tribu en complicite avec son frère Louis Kinyamba qu’il avait place a la tete de l’administration des affaires etrangeres. A part les 15 missions diplomatiques dirigees par les tetela (Londres, Ndola, Yaoundé, Libreville, Rome, Abuja, Varsovie, Belgrade, Buenos Aires, Cotonou, Alger, Monrovia, Bucarest, Pekin, Athenes…) ,pres de 30% de l’effectif dans nos ambassades est constitue de seuls diplomates de tribu tetela alors que la Rdc compte plus de 350 tribus.Ce qui fait qu’aujourd’hui dans chaque ambassade de la Rdc a l’etranger, il y a au moins deux diplomates tetela et d’autres ambassades en comptent plus. Et beaucoup de chefs de mission que She Okitundu a envoyes comme charges d’affaires dans les ambassades sont des anciens faussaires qui ont ete chasses dans les autres pays ou ils avaient ete declares persona non grata, et d’autres ont ete chasses de la magistrature en Rdc pour mauvaise conduite et corruption. C’est de Freddy okoka en Roumanie , Salumo Ngolo au Benin , Omba Olenga au Nigeria… Presentement ces 3 cites a la tete de ces ambassades sont actifs dans les dossiers de ngulu vers l’europe et de tracasseries et ranconement contre les investisseurs etrangers interesses a investir en Rdc.
    Paul Kempela.

  10. A l’œil du Cyclone,
    Je viens de lire avec un intérêt particulier, votre observation suite à l’analyse de Baudouin Amba Weshi, et ce, en référence à l’article ci dessus rappelée, et je me permets donc, de vous certifier que votre observation est doublement biaisée d’une part et impertinente d’autre part. Celle-ci est commandée tout simplement par un esprit tri balistique point et trait. Faire un tour à Kinshasa pour palper les réalités du terrain ne serait là qu’un prétexte de mauvais goût pour camoufler l’évidence : l’échec de Félix Tshilombo qui confond l’itinérance et voyage diplomatique. Bref, pouvez-vous nous dire combien la caisse du trésor public est saignée en blanc pour ses multiples voyages improductifs à l’étranger et à l’intérieur du pays ? Du jamais vu !
    J’ai dit !
    Kolomboka

  11. MAMA NZEZA,
    KIMBOTI KIAKU! EBUE, NKI NSANGU! MAMA MARIE T. NZEZA, KEBA MAMA MUDIAMBU VO, VOTRE BOITE EST PLEINE DE KIMPUMBULUS QUI FONT LA HONTE DU GRAND KONGO A L’ETRANGER A L’INTERIEUR DU PAYS. D’AILLEURS, CE N’EST UN SECRET POUR PERSONNE DE CE QUI S’EST PASSE ET SE PASSE TOUJOURS DANS CETTE BOITE MINAFFET.
    SI VOUS NE LE SAVIEZ PAS, MAMA NZEZA LAISSEZ-MOI VOUS INFORMER QUE JE NE SUIS QU’UN  » NATA NSANGU ZA MBOTE ET NATA NSANGU ZA MBI.
    ICI, MOI GERMAIN, JE ME PRESENTE COMME UN NATA NSANGU ZA MBI CAR DANS VOTRE BOITE, IL Y A PEU DE DIPLOMATES CONSCIENTS PEUT-ETRE 2% QUI SONT DE VRAIS BOSSEURS ET LE RESTE SONT COMMERCANTS ENDURCIS, DE VERITABLES CHAMPIONS COMMERCANTS TOUTES CATEGORIES PRATIQUANT TOUTES SORTES DE KINKITA: LIKELEMBA, LE TROC, VENDEURS DE TOUS LES DOCUMENTS A DES PRIX BATTANT TOUS LES RECORDS: EXTRAIT D’ACTE DE NAISSANCE, ACTE DE MARIAGE, ATTESTATION DE NATIONALITE, CARTE DE BAPTEME DES EGLISES DU REVEIL ET SURTOUT DES PASSEPORTS KONGOLAIS A N’IMPORTE QUEL ENERGUMENE ET MBADI MAMA, A CELA, IL FAUT AJOUTER ENCORE UNE PROFESSION NOBLE AUX FONCTIONNAIRES PRIVILEGIES DE CETTE FAMEUSE BOITE QUI FAIT LA GRANDE HONTE DE VOTRE KONGO, MON KONGO ET NOTRE KONGO A TOUS, IL S’AGIT DE CETTE PROFESSION PRIVILEGIEE  » ELEVEURS DES NGULUS ET DE NUANGA OU NUANGUEURS DE MALAFU ( BUVEURS CHEVRONNES ) « , LESQUELS SE PRESENTENT A LEURS TABLES DE BUREAU EN ETAT DE CUIT AVANCE ET SANS HONTE SOMNOLENT DEVANT LEURS EMPLOYES VOIRE MEME AUX YEUX DE VISITEURS.
    MAMA NZEZA, QUANT AUX NGOULOUNEURS, IL NE S’AGIT PAS D’ELEVEURS DES COCHONS MAIS DES ETRES HUMAINS, QUE CERTAINS MALICIEUX DIPLOMATES EMMENENT EN EUROPE MOYENNANT UNE FORTE SOMME D’ARGENT EN DEVISE YANKEE, BILLETS VERTS OUTRE-ATLANTIQUE.
    A L’EXCEPTION DU KASAVUBISME, LUMUMBISME ET PLUS OU MOINS LE MOBUTISME, TOUS LES REGIMES LESQUELS SE SONT SUCCEDES JUSQU’ICI, IL EST A NOTER ET SURTOUT A PRENDRE EN CONSIDERATION: GRANDS ET PETITS FONCTIONNAIRES cad DU GRAND BOSS JUSQU’AU PLANTON ET HUISSIER ICI HUISSIER, IL S’AGIT DE CE PETIT MALIN FONCTIONNAIRE-LA QUI S’EST FAIT AUTOPROCLAMME DANS CE REGIME DE PRESIDENT PLEIN ILLICITO ET DU PRESIDENT A MOITIE PLEIN NOMME 15%, CE PETIT MALIN ET FILOU HUISSIER-LA QUI GARDE LA PORTE D’UN PERSONNAGE IMPORTANT ET INTRODUIT LES VISITEURS.
    MAMA MUNU TOUS ET TOUTES PRATIQUENT CE SALE KINKITA POUR NOUER LES FINS DU MOIS ET DE MEME LEUR PERMETTANT DE NOURRIR LEURS BUREAUX  » NDUMBA, MAKANGU « . CE QUI EST ENCORE GRAVE, AVEC LA PLUS-VALUE DE LEUR KINKITA, ILS CONSTRUISENT DANS TOUS LES COINS DU GRAND KONGO DES FLATS 15 ETAGES BANCALES COMME PISA DE ROME PRET A S’ECROULER..
    VRAIMENT, KIADI KIBENI KUNA KONGO DIETO AVEC TOUTES ET TOUS CES INCIVIQUES.
    MAMA NZEZA, ZIBULA MESO, VOUS ETES AVERTI ET SURTOUT NE VENIEZ PAS NOUS DIRE PLUTARD  » KIZABA KO « , VOUS ETETS BIEN AVERTI QUE VOTRE FAMEUSE BOITE EST PLEIN DES KIMPUMBULUS KUANI.
    JE COMPRENDS BIEN LA DICTATURE DES TALIBANS OF LIMETE REPUBLIC ET LES MANIGANCES DE CERTAINS KONGORAIS: L’OEIL DU CYCLONE ALIAS OEIL DU CYCRONE, B. MICHEL ALIAS MICHERE, KANDOLO ALIAS KANDORO, LESQUELS CHERCHENT A TOUT PRIX NOUS FAIRE GOBER ET SURTOUT FAIRE GOBER LE GRAND REDACTEUR DE CIC EN LA PERSONNE DE BAUDOUIN AMBA WETSHI LEUR FOUTEUSE PHILOSOPHIE BANCALE DU FOUNISME, DODOKOLO MAMA NZEZA, JE VOUDRAIS DIRE LA FOUTEUSE PHILOSOPHIE DU FOUINISME, LAQUELE RESSEMBLE A LA CHANSON DE LA COMEDIE MUSICALE  » WAKA WAKA  » DU VRAI CELEBRE CHANTEUR KONGOLAIS , EXHIBITIONNISTE Dr. SAKIS OU DE LA DANSE DE SELUMUKA, MUSIQUE DE MFUMU MATUMONA DEFAO.
    OUI MISTER KANDOLO ALIAS KANDORO, NE VOUS EN FAITES PAS, NO WORRY MAN, AUSSI LONGTEMPS QU’IL Y AURA DU BOURDEL, DES ELIMINATIONS DANS CE GRAND KONGRO DE L’AFDL VOIRE MEME JUSQU’A LA FIN DE CE MONDE, NOUS PREFERERIONS RESTER DANS LE FROID MEME A -70 DEGRE.
    ET VOUS RENEGATS KONGORAIS, RESTEZ TRANQUILLEMENT DANS VOTRE GRAND KONGRO A +90 DEGRE A L’OMBRE A PILLER LES RICHESSES DU GRAND KONGO, A CHIPER LES 15 MILLIONS USD YANKEE, EN MASSACRANT SANS PITIE, EN ARRETANT LES INNONCENTS, A MENTIR LES NAIVES ET NAIFS AVEC TETES DE BETON.
    MA FOI, MISTER KANDOLO ALIAS KANDORO & Co., HIER NOUS AVIONS ASSISTER AUX SLOGANS: SIENK SANTIE, REVOULOUTIE A LA MOUDERNOUTE, AUJOURD’HUI D’AUTRES FAMEUX SOLOGANS PRENNENT PLACE: SAUTE-MOUTON, SAUTE- NKOMBO, SAUTE -NGULU, SAUTE-NSUSU, QUE DES SAUTES.. DANS TOUT CELA POUR FAIRE BROUILLER LES CERVEAUX ET COMPLIQUER LA BONNE COMPREHENSION DE CE PEUPLE CHOSIFIE.VOUS INVENTEZ DE GROS MOTS INCOMPREHENSIBLES A CETTE CATEGORIE SOCIALE, EN PRINCIPE, CE NE SONT QUE DES BIFURCACTIONS, N’EST-CE PAS?
    MISTER KANDOLO ALIAS KANDORO & CIE, NOUS ICI AVIONS D’AUTRES GRANDS SOUCIS A NOS PROCHES RESTES AU PAYS, CE PAYS GRAND KONGO AUX RICHESSES MINIERES ET HUMAINES INCALCULABLES cad NOTRE SOUCI MAJEUR EST LE DROIT A LA BONNE EDUCATION, DE SOINS DIGNE DE CENOM, LE TRAVAIL A TOUS ET A TOUTES, L’ETAT DE DROIT A TOUS ET TOUTES COMME L’AVAIT DIT DE SON VIVANT LE SPHINX DE LIMETE LE DEFUNT PRESIDENT DE L’UDPS ETIENNE WA MULUMBA TSHISEKEDI, PAIX EN SON AME.
    HE MISTER KANDOLO ALAIS KANDORO & CIE, VOUS VANTER DES PROJETS DES SAUTES-MOUTONS ET J’EN PASSE. MAIS SURTOUT N’OUBLIEZ PAS DE CONSTRUIRE AUX ABORDS DE TOUTES VOS SAUTES DES RIVIERES ET FILETS POUR SAUVER LA VIE DES PASSAGERS ET PASSAGERES Y COMPRIS BIEN SUR DES CHAUFFARDS ET ECRASEURS DES ESPRITS DE MORT, DES FULA-FULA POUR NE PAS S’ECRASER SUR LES BETONS MAIS DE TOMBER DANS LA RIVIERE SOIT ETRE AMORTI SUR LES FILETS ERIGES AUTOUR DE VOS SAUTES -MOUTONS, SAUTES-CHEVRES, SAUTES-CONCHONS SAUVAGES ET J’EN PASSE. QUE VOS SAUTES-MOUTONS NE DEVIENNENT PAS PLUTARD LIEU DES TOMBEAUX OUVERTS SELON LE SLOGAN KABILISTE, KAMEREONISTE, FATSHISTE:  » BASALA BASALA, BAFUA BAFUA « . KIE KIE KIE!
    BREF, C’ETAIENT DES CONSEILS GRATUITS AUX KONGORAIS, KONGORAISES ET RENEGATS.
    A BON ENTENDEUR, SALUT.
    PLEASE NO STUPID COMMENTS ARE NEEDED HERE! BE GENTLEMAN! PLEASE, TO READ OR TO LEAVE, ISN’T?
    VERRAETER RAUS! MEIN LIEBER GOTT, UNGLAUBLICH, ICH WUSTE NICHT SO VIELE VERRAETER GIBT ES IM KONGO!
    BA MAMA, BA TATA, BA NLEKI, BA YAYA, KIBUTI, NKUESI, LUZIBULA MESO, KALUNIMBA KO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *