AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
20 Mars 2017

Arrêt sur image : Adrew Felix Kaweesi

 

Andrew Felix Kaweesi, Inspecteur général adjoint de la police ougandaise

Dans un modus operandi digne de la mafia, l’Inspecteur général adjoint de la Police ougandaise Andrew Felix Kaweesi a été abattu vendredi 17 mars à 9h30 au moment où il se rendait à son bureau. Son garde du corps et son chauffeur ont également été tués.

Selon des habitants de Kulambiro, une banlieue de Kampala, le véhicule 4x4 à bord duquel se trouvait l’AIGP (Assistant Inspector Général of Police) a été mitraillé par quatre hommes qui roulaient sur deux motos.

"Ils ont tiré rapidement avec des armes qui ressemblaient à des AK47", dit un taximan. "Les motos semblaient neuves et les tueurs avaient l’air de professionnels", renchérit un jeune homme.
Apparemment, les assassins étaient en embuscade. Dès que Kaweesi est sorti de son domicile, ils ont poursuivi son véhicule.

C’est la deuxième fois en l’espace de quelques mois qu’un haut gradé de la police ougandaise meurt sous les balles de ce qui ressemble bien à un syndicat du crime. La première victime était une femme. Il s’agit de Grace Akullo, directrice des enquêtes criminelles.

Selon une source qui a requis l’anonymat, citée par le quotidien ougandais "Monitor" daté du 18 mars, Felix Kaweesi était très détesté au sein de la police. Il avait, par ailleurs, un oeuf à peler avec des caciques du parti dominant "National Resistant Movement" (NRM). Selon cette source, Kaweesi aurait gardé par devers lui une somme de 25 millions de Shillings destinées aux différents présidents du NRM au niveau des districts. Affaire à suivre.

Info Congo Indépendant
© Congoindépendant 2003-2017

 
 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.