AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
15 Juin 2017

Affaire Thambwe :

Arrêt sur image : Oscar Rashidi Akida

 

Président de la "LICOF" (Ligue contre la corruption et la fraude au Congo), Oscar Rashidi Akida représente les victimes

Lors du point de presse organisé jeudi 15 juin au siège de la FIDH, Oscar Rashidi Akida a martelé les raisons ayant poussé les plaignants à recourir à la justice belge. Outre le fait que l’accusé Thambwe réside depuis 1998 en Belgique où il possède des biens, "la justice belge n’est pas inféodée au pouvoir politique". "Nous cherchons une justice indépendante", a-t-il ajouté.

Info Congo Indépendant
© Congoindépendant 2003-2017

 

2 Réactions

Sulatani la passion du congo [sergentita@gmail.com] 15/06/2017 23:45:45
Bien dit Maitre Akida nous cherchons une justice independante alors Mr Kabila peut garder sa justice pour lui et ses copains les congolais eux iront chercher justice ailleur au nom de la justice internationale pour obtenir réparation nous soutenons cette démarche de la justice belge Mr Ntambwe ministre de l?injustice avait crû à tort que ses actions datant de la rebellion appartenaient à l?histoire que nini, 19 ans après les phantoms de sa cruauté l?ont rattrapé ainsi nous rappelons à Azarias Ruberua que ses morts qu?il traine dans le plancard sont de retour et nous disent justice pour makobola



Smith [mbamadieumerci@gmail.com] 17/06/2017 13:39:59
Les politiciens font souvent une confusion dommageable entre l’Etat qu’ils représentent et leur propre personnalité.
Quand Alexis donne une version fausse des faits sur un crime, croit-il vraiment que la justice va l’épargner de complicité de crimes, tout simplement parce qu’il est ministre ?
Si vous faites la politique, vous devez avoir une bonne vision politique claire.
C’est ici également l’occasion de critiquer la décision de Moise KATUMBI de traduire l’Etat Congolais devant la Justice de l’ONU alors que ses problèmes judiciaires ne concernent pas la RDC en tant qu’Etat, mais plutôt Moise KATUMBI a des problèmes avec des individus peut être Joseph, peut être Kalev, peut être Alexis ect.
Même si tous ces individus travaillent dans l’appareil étatique de la RDC, ce la ne veut pas dire que tout acte qu’ils engagent, même illégal, engage la responsabilité de la RDC.
Voyez l’exemple de l’Union Européenne et des Etats Unis qui ont pu faire la différence entre ces individus qu’ils ont sanctionnés et pas l’Etat Congolais.
Un individu, officiel soit-il, peut aussi violer les lois de son Etat. La MP également, fait la honte en faisant voir à l’opinion que ces sanctions qui visent les individus, c’est contre la RDC, pas du tout! Kiekiekiekieee Mdr


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.