AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
17 Juillet 2017

Sept navires au mouillage à Banana pour défaut de pilotage

 

José Makila Sumanda, le ministre des Transports et voies de communications

Sept navires sont bloqués au mouillage à l’embouchure du fleuve Congo suite à l’absence du service de pilotage de la Congolaise des voies maritimes (CVM), en grève sèche depuis le lundi 10 juillet, a indiqué l’un des syndicalistes de cette société d’Etat à Boma.

Ces navires, dont certains portent une cargaison de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), un autre des poissons frais d’une entreprise locale et d’autres encore diverses marchandises attendues au pays, ont rencontré une résistance des travailleurs pour leur entrée à l’embouchure. Et ce en dépit de l’intervention du ministre provincial de l’Administration, Mbedi ya Kintembedi, et du maire de Boma, Marie Josée Niongo Nsuami, après l’échec du premier round des négociations avec ces agents furieux de la CVM.

Après cet échec des pourparlers entre la délégation de la province et le syndical jeudi et vendredi, les travailleurs ont continué de réclamer le paiement des arriérés des salaires, le départ du président du conseil d’administration et du directeur général et le paiement par les Lignes Maritimes Congolaises (LMC) de la créance certifiée dont le montant n’a pas été divulgué.

Une autre délégation des secrétaires généraux, des inspecteurs nationaux du travail venus vendredi soir pour cette cause, était à pied d’œuvre pour tenter de mettre un terme à ce malaise social à la CVM.

(ACP)
© Congoindépendant 2003-2017

 
 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.