AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
06 Aoűt 2017

BCC : la revalorisation du Franc congolais face au dollar US

 

DĂ©ogratias Mutombo Mwana Nyembo, gouverneur de la Banque cenytrale du Congo

A l’issue d’une réunion extraordinaire du Comité de politique monétaire, le gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Deogratias Mutombo a indiqué que l’appréciation du Franc congolais face aux devises étrangères dont le dollar américain est la résultante de l’action menée par l’autorité monétaire.

Selon le gouverneur de la BCC, cette action a consisté à faire pression sur les opérateurs miniers afin d’obtenir le rapatriement de 40% de leurs recettes d’exportation. Il s’agit également des efforts déployés par le gouvernement en vue de juguler le déficit enregistré au mois de juin 2017 avoisinant 200 milliards de Francs congolais.

M. Mutumbo a salué le résultat obtenu auprès des opérateurs du secteur minier, affirmant que « la BCC est en train d’assister de plus en plus à des flux de devises dans le Trésor public ». Il espère que la plupart vont régulariser leur situation pour que l’économie nationale soit dotée d’une offre assez importante en devises. Et d’ajouter que du côté de la BCC, les rentrées en devises ont doublé de juin à juillet. « Nous sommes à une moyenne (mensuelle) de 46 millions en devises de rentrée. C’est déjà un signe pour le cadre macroéconomique».

Le gouverneur Déogratias Mutombo a, par ailleurs, fait remarquer que le taux de change est passé depuis le week-end dernier de 1.710FC à 1.500 FC pour un dollar américain sur le marché parallèle, avant de remonter à 1.600 FC à Kinshasa. Cette légère appréciation de la monnaie nationale, a-t-il dit, pourrait se maintenir dans la durée.

Il attribue également cette appréciation de la monnaie nationale à la discipline dans la gestion des finances publiques ayant consisté à réduire son déficit. Il a annoncé un renforcement de la lutte contre la fraude fiscale dans les postes frontaliers.

Selon le numéro un de la BCC, le soutien du Franc congolais sur le marché va se poursuivre. La BCC devait vendre des devises aux banques commerciales le vendredi 4 août afin de contenir les besoins en devises pour les importations. Celles-ci ont chuté de 79 à 29 millions de dollars le mois, a-t-il précisé.

(ACP)
© Congoindépendant 2003-2017

 

3 Réactions

Barnabé Tchikaya [bchtik@hotmail.com] 06/08/2017 21:15:52
L?AFDL a amené au Congo sa mauvaise politique de démagogie, et de propagande sans des résultats positifs. Tout ce que monsieur le gouverneur de la banque centrale du Congo est en train de raconter ici n?est que du blabla.
Le peuple congolais est en train de souffrir avec le régime de ce président qui ne veut pas quitter le pouvoir, malgré son l?échec qu?il a enregistré au niveau de sa mauvaise gestions des affaires du pays. Nous allons croire aux dire de monsieur le gouverneur le jour où par rapport au dollar américain le franc congolais sera échangé au taux de 900 FC.
Monsieur le gouverneur soutient dans son rapport que le taux du franc congolais par rapport au dollar américain a connu une baisse et, est échangé actuellement au taux de 1.500 FC, pendant que les fonctionnaires, les militaires et policiers sont payés au taux de 900 FC.
Nous demandons Ă  Monsieur le gouverneur de la banque Centrale de convaincre son Patron Joseph Kabila de quitter le pouvoir et, laisser la place aux Congolais qui viendront stabiliser leur monnaie nationale.
C?est dans quatre mois que Kabila cessera d?être président intérimaire de la République Démocratique du Congo, car les accords de Saint -Sylvestre ont prolongé son pouvoir jusqu?au mois de décembre 2017, ce n?est pas en 4 mois restans de pouvoir intérimaire que Joseph Kabila stabilisera la monnaie congolaise, qu?il n?a pas pu stabiliser en 16 ans d?exercice de plein pouvoir dictatorial.



Bois [djpcp@yahoo.fr] 07/08/2017 19:13:18
Rien que de la poudre aux yeux.
Comment peut-on descendre si bas pour se ridiculiser de la sorte ?
A ce jour, le gouvernement est incapable de payer les agents de l?Etat, ni au salaire indexé au taux du jour, et même pas au salaire non indexé, sou prétexte qu?il n?y a pas d?argent.
Franchement!!! Où allons nous dans ce pays où les focntionnaires entament leur deuxième mois d?impaiement de salaire. Pendant que les déshonorables députés qui disent représenter le peuple, s?est déjà payé au taux du jour !!!!



mamale [mamale@live.fr] 08/08/2017 16:03:46
Il est sidérant que devant des articles de ce genre qui mettent à nu la navigation à vue de notre pays, aucun des pseudo-politiciens qui ne jurent que par l?idéologie froussarde et de soumission de non-violence, n?émette une moindre petite réaction.

Les fameux messieurs qui vont de rassemblements en rassemblements, et d?accords de Saint Sylvestres en accords tutti quanti, sachant que de même que la colonisation belge hier, celle rwandaise d?aujourd?hui sert au développement de la métropole de ce moment le Rwanda, ont-ils un calcul exact ou estimé des ressources du Congo destinées chaque année à ce pays via la Banque Centrale ou via des circuits non-officiels?

A défaut de nous fournir des chiffres de rente rwandaise sur le Congo, Messieurs du Rassemblement et accords de Saint Sylvestre, dites-nous au moins quelque chose de votre bénéfice propre que vous tirez de cette situation. Il ne suffit pas juste d?annoncer des villes mortes pour des supposées élections. Quelles en sont vos statistiques pour la gestion du pays? Réponse?


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.