AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
08 Octobre 2017

Diane Rwigara le caillou dans la chaussure du despote Paul Kagamé !

 

Diane Rwigara, l’opposante Tutsie au dictateur Paul Kagamé, menottée ! Ph. IGIHE

Comme par un pur hasard notre site www.reveil-fm.com a été victime de piratage hier. Pour avoir osé titrer notre article: Rwanda: Diane Rwigara, la tutsie victime du régime autocrate de Paul Kagamé, l’Hitler Africain ! les hackers de Kigali ont privé les lecteurs et internautes l’article susmentionné durant plusieurs heures. Un pays ne change pas d’adresse tous les quatre matins. Le Rwanda est l’un de neuf pays voisins éternels de la République démocratique du Congo.

Diane Rigwara, l’opposante tutsie de Paul Kagamé l’a bien compris. Elle veut au niveau interne:

-renoncer de monter les Tutsi contre les Hutu et Twa, les trois communautés qui doivent vivre ensemble de manière harmonieuse et dans la paix.

-Que les Rwandais soient libres de s’exprimer sans peur. La liberté d’expression est une denrée rare au Rwanda. D’ailleurs, dans le domaine de la liberté de la presse, le Rwanda arrive au 159e rang sur 180 dans le classement mondial de la liberté de la presse (RSF, 2017). Les arrestations arbitraires et l’assassinat d’opposants sont courants. L’opposition officielle semble factice et « d’apparence » à côté de celle exilée et traquée. De nombreuses ONG déplorent les assassinats politiques et une situation « inquiétante » des droits de l’Homme.

Du point de vue extérieur: Diane Rigwara, l’opposante tutsie souhaite un bon rapport du Rwanda avec ses voisins directs. Elle réfute les exactions de la soldatesque rwandaise en République démocratique du Congo, avec des viols, crimes et pillages. Le Rwanda de Paul Kagamé est devenu un Etat-Réceleur des ressources et minerais congolais. Le Rwanda n’a pas du coltan dans son sous-sol, il est pourtant le premier producteur du coltan. Paul Kagamé a même crée une bourse minière à Kigali.

Elle veut une bonne intégration du Rwanda dans les Grands-Lacs car le pays de Mille Collines apparaît auprès des intellectuels africanistes, comme un pays problème qui fout le bordel !

Le Rwanda est une dictature hitlérienne, n’en déplaise à la fameuse communauté internationale qui fait l’Autruche et regarde ailleurs. Le Rwanda de Paul Kagamé est devenu la prunelle des yeux de nombreux lobbyistes mafieux qui couvrent les méfiants du tyran de Kigali. Paul Kagamé crée, organise, attise des "Crises" pour mieux asseoir sa dictature. Il a une manie de culpabiliser le monde entier, le génocide des Tutsi est brandi à tout va. Le régime de Kigali en a fait un juteux fonds de commerce. Parler du Rwanda et les dérives dictatoriales de son régime, c’est courir le risque d’être taxé de tous les noms d’oiseaux", déclare Julien Ciakudia, le patriarche de la résistance congolaise, panafricainiste patenté et amoureux des Grands-Lacs. Il est le premier dans la diaspora congolaise à avoir pris la défense de Diana Rwigara. Pour un journaliste, parler du Rwanda, c’est s’accepter par intimidation voir son site disparaître durant des heures. Le site de Réveil FM International est témoin. Les arrestations et emprisonnements de Diane Rwigara, l’opposante tutsie, sa soeur et sa mère tutsies prouvent à dessein que les mensonges de l’Etat-Tutsi prôné par le tyran Paul Kagamé claquettent de partout ! Au pays des Mille Collines mono-ethnique tutsi, la vérité vient enfin d’éclater. Tous les tutsi ne sont pas logé à la même enseigne, tous ne sont pas derrière Paul Kagamé, l’Hitler Africain et n’approuvent pas ses manières fortes et machiavéliques.

Au pouvoir de 1994 à 2000, le Pasteur Bizimungu, d’ethnie Hutu, est le premier chef d’Etat rwandais après le génocide de 1994. Son vice-président n’est autre que Paul Kagamé qui va éjecter son président de patin et marionnette. Bizimungu sera emprisonné, à la prison de Kigali, où il devait purger une peine de réclusion de quinze ans. L’ancien président était incarcéré depuis 2004 pour association de malfaiteurs, de détournement de fonds publics et d’incitation à la désobéissance civile. Le Pasteur Bizimungu a bénéficié d’une grâce présidentielle à la veille des cérémonies du 13e anniversaire du génocide. L’ancien président hutu est décédé dans un hôpital de Californie aux Etats-Unis, de suite d’une maladie non révélée !

En 2015, Paul Kagamé a tripatouillé la Constitution, qui a été approuvée par référendum, qui lui permet de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2034. Nous ne sommes qu’en 2017 !

Avec l’argent du pillage des ressources de la République démocratique du Congo, le Rwanda semble se reconstruire avec des immeubles neufs par ici par là. Etat-Receleur, Paul Kagamé croit que son pays se porte bien, à cause des ressources pillées au Congo. La source peut tarir du jour au lendemain, avec le changement qui doit s’opérer au Congo, avec le départ d’Hippolye Kanambe Kazembere Mtwale, pro-consul de Paul Kagamé !

Certes il y a vingt trois ans, eu lieu le génocide des Tutsi, du 7 avril 1994 jusqu’en juillet 1994 au Rwanda ! Depuis ce génocide, Paul Kagamé et ses apparatchiks en ont introduit la terreur et ont fait un pays mono-ethnique. La dictature tyrannique de Paul Kagame manie avec dextérité le bâton. Au Rwanda, le dictateur Paul Kagamé est le père de la nation rwandaise, le Rwanda n’existe que par Kagamé et pour Kagamé Il use du bâton pour battre tous ceux qui refusent de lui obéir ! Grâce à la justice aux ordres, aux militaires et policiers caporalisés, des médias instrumentalisés...Par cynisme et pour tromper la communauté internationale, le dictateur Rwandais fait interdire l’indication des termes "Tutsi-Hutu" sur les cartes d’identité. D’abord, Paul Kagame feint d’ignorer les Twa-pygmés qui sont autant Rwandais que les autres. Paul Kagamé est clivant, il y a d’abord les Tutsi, les autres Rwandais viennent après. Par sa xénophobie et son comportement de monter les Tutsi contre les autres Rwandais, Paul Kagamé exaspère les divisions ethniques.

Paul Kagamé insiste sr la lutte contre la corruption, la bonne gouvernance, pour se donner une bonne conscience il nomme même quelques Hutus soumis dans son gouvernement. L’orge de Kigali travaille avec travaille avec sa femme et sa fille Ange au développement des droits des femmes. Le Rwanda est parfois cité en exemple pour la représentation des femmes tutsies en politique: 63 % sont députées et 35 % sont ministres! Mais quelle mouche a piqué Paul Kagamé pour s’en prendre à l’insoumise Diane Rwigara, l’opposante tutsie qui lui tient tête ?

Diane Rwigara n’a que 35 ans alors que Paul Kagamé a déjà 59 ans ! Les 24 ans qui les séparent, représentent deux visions du Rwanda irréconciliables. Entre d’un côté les principes et valeurs de la démocratie et de l’autre, l’autocratie qui défend ses prébendes !

Les loups ne se mangent pas entre eux dit-on ! Mais au Rwanda, Diane Rwigara une opposante tutsie est victime d’un tyran tutsi: Paul Kagamé, l’Hitler Africain !

Freddy Mulongo, 07.10.2017, Radio RĂ©veil FM International
© Congoindépendant 2003-2017

 

3 Réactions

Raz [rkawaya@yahoo.co.uk] 09/10/2017 13:11:57
Le papa de Diane, Monsieur Rwigara fut le grand financier du FPR. Le FPR de Kagame est l?auteur du genocide Rwandais puisque Kagame savait tres bien qu?en abattant l?avion ou se trouvait Habyarimana et le president burundais Ntaryamira, cela allait declencher la colere des Hutus et le genocide. Pour Kagame, les vrais Tutsis sont ceux qui etaient avec lui en Ouganda. Ceux qui etaient au Rwanda pouvaient bien se faire massacrer,kima mosi kele VE. Diane Rwigara n?a jamais accepte la version de la mort de son papa comme un accident, elle sait que son papa fut assassine par le regime sanguinaire qui ne supportait plus de voir l?ancien bienfaiteur devenu peu-etre encombrant. Tous les rwandais tutsi qui se trouvaient au Zaire se cotisaient mensuellement pour supporter le FPR oubliant que pour le sanguinaire kagame les vrais tutsts sont ceux qui vivaient avec lui en Ouganda et ce sont eux qui dirigent le petit Rwanda maintenant.
Le genocide Rwandais qui etait connu comme genocide des tutsis et de la minorite Hutu se dit aujourd?hui, genocide des tutsis tout court. vas y comprendre. C?est un fond de commerce. C?est vrai que le genocide a existe mais enlever les hutu qui ont aussi ete victimes est une tricherie. Oh! il y a beaucoup a dire dans ce pays ou nous memes etion present pendant le genocide des tutsis et des hutus. Cependant, le vrai genocide est celui des congolais que meme certains congolais faineants oublient.



Elili [dibangu@C-hotmail.com] 10/10/2017 07:05:57
Chers Compatriotes,

La réaction de RAZ est bien fondée et nous informe sur la situation au Rwanda. Mais cela sort de l?ordinaire, il est probablement temps penser que les Rwandais ont fini, ou finissent par comprendre que leur président n?est pas une personne qui puisse leur garantir tout ce qu?on peut attendre d?un homme d?Etat. Je serais quand même curieux de voir jusqu?où va aller une opposition tutsi-tutsi, car, cela me semble bien contre nature. Il doit y avoir des cas que nous ne connaissons pas. Une chose est certaine, les tutsi qui ont vécu au Rwanda avant l?avènement du FPR, tout comme les tutsi qui ont vécu ailleurs : Burundi, Tanzanie, Congo etc, n?étaient pas et ne sont pas en odeur de sainteté avec le pouvoir de Paul Kagame. Une chose est très sûre dans l?intervention de RAZ, c?est la cause des massacres qui ont suivi l?assassinat de deux présidents qui rentraient d?Arusha où le président Habyarimana venait de signer les accords pour la gestion du pays. Etant donné que la simulation est le mode de vie caractéristique des Rwandais, il serait imprudent d?accorder du crédit à tout ce qui se qui raconte au sujet du pouvoir. Malgré tout c?est une histoire qui ne nous concerne pas du tout. La nôtre est l?union des Congolais pour le développement de leur pays et le renversement du pouvoir qui ne veut pas observer la Constitution du pays. Que Dieu nous vienne en aide.



Hippolyte Kanambe [agotonkoli@yahoo.fr] 10/10/2017 15:50:30
Merci our cet article plein de sens et qui ne fait que confirmer certaines révélations que les occidentaux refusent de voir:
1. Kagame est un tyran
2. Kagame est un raciste
3. Kagame est un assassin
4. Kagame organise le pillage du Congo sans vergogne

Tous les lauriers qui lui sont jetés, ils ne les méritent pas, certe il batit son pays, mais avec le sang du peuple congolais qu?il tue, viole et force à quitter leur ville.

Un message à la communauté international, il faut arrêter le messacre organise par ce tyran, car le jour ou le peuple congolais se lèvera pour marcher vers le Rwanda plus rien ne l?arrêtera et nous annexerons ce petit pays car près tout c?est notre argent qui le construit!


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.