AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
06 Novembre 2017

Tout est faux au Congo-Kinshasa

 

Mufoncol Tshiyoyo

Quelque chose ne va pas avec l’homme congolais alors que tout semble ĂȘtre faux au Congo-Kinshasa. Les Congolais se proclament « rĂ©sistants ». Bien sĂ»r que tout est Ă  leur honneur. Mais quand on leur demande « rĂ©sistance » contre qui ou quoi, les « rĂ©sistants congolais » dĂ©clarent tous, et comme si c’était une chorale Ă  l’église, que c’est contre celui qu’ils appellent toujours « Joseph Kabila ». Ils disent cela malgrĂ© tout ce que certains parmi eux savent de ce « non-existant ». C’est-Ă -dire qu’il est un zigzag, un fusible, une illusion, un mensonge, une forme de zombie dont la fonction majeure dans le scenario principal est justement de dĂ©sorienter, d’amuser, d’occuper quelques-uns pendant que les maĂźtres mangent et se servent en toute quiĂ©tude au Congo.
La plupart des rĂ©sistants congolais oublient que la rĂ©sistance française Ă  laquelle certains parmi eux font souvent allusion fut d’abord et avant tout organisĂ©e contre le peuple allemand, contre l’Allemagne et contre Hitler. PĂ©tain, Vichy, c’était le symbole de l’Allemagne occupant. Quand les Français les combattaient, ils y voyaient d’abord et uniquement l’Allemagne. La rĂ©sistance congolaise devrait combattre le Rwanda et l’Ouganda, voire l’Angola, pour ne pas dire l’Occident sous la houlette anglo-saxonne au Congo-Kinshasa. La Monusco reprĂ©sente l’ordre rĂ©gnant au Congo-Kinshasa, celui du maĂźtre officiant.

Quant aux autres congolais, parmi ceux qui prĂŽnent les Ă©lections Ă  tout prix, ils ne disent jamais que lesdites Ă©lections seront organisĂ©es pour assurer l’indĂ©pendance du Congo, la survie ainsi que la souverainetĂ© de la nation. En principe, ces Ă©lections devraient, et parce qu’ils s’accrochent Ă  cet opium, faire l’objet d’un financement national, local pour rĂ©pondre Ă  cette vision lointaine et authentique d’un peuple en passe ou en situation de s’assumer. Au Congo-Kinshasa, elles sont uniquement organisĂ©es pour chasser un mensonge dĂ©nommĂ© « Joseph Kabila », mettre fin Ă  ce que les Congolais appellent son « mandat ». Et pour ce faire, le financier, la main qui donne, qui nourrit, mĂȘme si elle Ă©tait celle du diable en personne n’importe peu. Ils s’en foutent du moment que le cerveau de la souris dans le laboratoire du maĂźtre est dĂ©jĂ  accoutumĂ©e avec le goĂ»t de la pilule « Joseph Kabila ». En effet, le maĂźtre contrĂŽle sa « machine triviale » au moyen des inputs et outputs qui lui permettent d’obtenir Ă  un moindre coĂ»t la reproduction d’un certain autonomisme de la part de sa « machine triviale ». Ces compatriotes font plus que pitiĂ© !

Alors, qu’est-ce qui fait ou peut expliquer distinctement le fait que l’homme dit Africain, et en particulier son spĂ©cimen congolais, aime Ă  assumer seul ou totalement la responsabilitĂ© de son supposĂ© Ă©chec en tout et pour tout ce qui lui arrive ? Cela mĂȘme quand son « maĂźtre » Ă  l’origine du mal dont il est l’objet, et qui lui reconnaĂźt son combat parce qu’il s’y oppose, admet dans ses moments de « luciditĂ© » ses forfaits en avouant que c’est bien lui, le maĂźtre, qui a tout dĂ©truit au Congo-Kinshasa, qui fait tout pour tout dĂ©faire ? Et que c’est encore lui qui a affaibli et amolli le « gouvernement » ainsi que les possibilitĂ©s organisationnelles du pays ? Dans ce contexte oĂč les rĂ©sistants sont forcĂ©s Ă  l’exil, tuĂ©s et vendus comme esclaves, c’est toujours ‘’le maĂźtre’’ qui organise la mort au Congo et tue les Congolais via ses esclaves et autres mercenaires Rwando-ougandais. Comment expliquer tout cela ? Non, les Congolais, les plus diplĂŽmĂ©s et instruits Ă  l’école occidentale rĂ©pondront que c’est l’absence du plan Marshall ou celle absence d’élections... Mon Ɠil ! Sauf que c’est tout le contraire que tente de dĂ©montrer le jeune historien britannique Dan Snow quand il Ă©crit, nous citons : « "DĂ©veloppent has been stifled, [the] government has been weak and the rule of law non-existent. This was not through any innate fault of the Congolese, but because it has been in the interests of the power to destroy, suppress and prevent any strong, stable, legitimate government. That would interfere - as the Congolese had threatened to interfere before - with the easy extraction of the nation’s resources”, (Dan Snow, DR Congo: Cursed by its natural wealth, in BBC).

Le cynisme du maĂźtre va au-delĂ  de sa propre attente. Aurait-il eu tout d’un coup pitiĂ© de son « nĂšgre », de son objet fabriquĂ©, de sa crĂ©ature ? Comment pourrait-on expliquer autrement le fait que l’assassin puisse avouer ses crimes contre le dĂ©ni de son nĂšgre qui s’attribue toute la responsabilitĂ© de son malheur ? En avouant, sait-il du moins que son nĂšgre dĂ©jĂ  domestiquĂ© ne rĂ©agirait pas, qu’il ne croirait jamais Ă  ses aveux ? C’est possible. La preuve ? C’est impunĂ©ment qu’il avoue ses crimes et sans aucun souci de se repentir. D’ailleurs, il ne le pourra jamais. Ce n’est pas dans sa culture d’avoir pitiĂ© du plus faible. Il lui avoue ses crimes pour se moquer de lui et de son incapacitĂ© mĂȘme s’il reconnaissait qu’elle ne fut jamais congĂ©nitale.

Oui, tout est faux au Congo-Kinshasa. Le maĂźtre s’affiche comme adversaire. Et il le fait en plus savoir : ’’ C’est lui qui combat les Congolais’’. Et les Congolais l’innocentent. L’homme congolais le fait sans rien obtenir en retour de la part du maĂźtre. Comment apprĂ©cier le sens de son humiliation ? C’est le comble de l’ignominie. Toute honte bue, le Congolais dĂ©clare pour justifier ses conneries que le Congo n’est pas le seul dans sa situation actuelle. Pour certains, Mobutu aurait eu l’occasion de bien « gouverner » le pays mĂȘme si pour l’ancien ambassadeur amĂ©ricain au Congo-Kinshasa, Simpson, « Mobutu fut une crapule, mais notre crapule avant tout ». Le nĂšgre dira non. Que c’est faux. Mawa, pitiĂ© ! On peut comprendre que l’esclave de maison puisse dire non, mais contre quoi en Ă©change ? Rien. Qui sommes-nous, en fait ? Comment faudrait-il sauver l’homme congolais ? Faut-il lui imposer une guerre ? Sa propre souffrance et aussi le fait de la partager ensemble lui enseigneraient-ils le sens de l’honneur et dĂ©velopperaient-ils par la suite de nouvelles solidaritĂ©s nationales ? Le Congo-Kinshasa est Ă  la fois un rĂȘve et une grande ambition.

Likambo oyo eza nde likambo ya mabele.

Mufoncol Tshiyoyo
Le PrĂ©sident National du Rassemblement pour l’Alternative Politique en RDC. R.A.P-en sigle Mouvement Politico-militaire,
mufoncol_tshiyoyo@yahoo.com,
004745007236, Facebook : Mufoncol Tshiyoyo


© Congoindépendant 2003-2017

 

5 Réactions

GERMAIN [flower200980@yahoo.de] 07/11/2017 02:58:03
CHERS COMPATRIOTE MUFONCOL TSHIYOYO,
JE SUIS PARFAITEMENT D?ACCORD AVEC VOUS EN DISANT QUE TOUT EST FAUX AU CONGO-KINSHASA. SI TOUT EST JUSTE ET BON AU CONGO-KINSHASA, ALORS, QU?ON VOUS CONTREDISE.
A L?HEURE ACTUELLE, LE PEUPLE N?A PAS BESOIN DES BLA BLA MAIS DES ACTIONS CONCRETES POUR CHASSER L?IMPOSTEUR. LE PEUPLE ATTEND DE CES LEADERS POLITIQUES CE MOT NOBLE " SOULEVEMENT POPULAIRE " POUR SE LIBERER.
NE ME PRENEZ PAS POUR UN XENOPHOBE, MUNGALAPHOBE, MULUBAPHOBE, MUSWAHELIPHOBE, MUNGALAPHOBE, LUBAPHOBE, MUTETELAPHOBE.. LAISSEZ-MOI VOUS CRACHER LA VERITE, TOUTE LA VERITE ET CETTE VERITE QUE NOUS CACHONS DANS NOS COEURS. CETTE VERITE LA EST QUE LE TAXIMAN TANZANIEN ET LES ETRANGERS ETABLIS AU KONGO PRENNENT CERTAINES TRIBUS KONGOLAISES POUR DES IDIOTS, INCOMPETENTS, IGNORANTS, DESTRUCTEURS, TRAITRES, INCONSCIENTS, MANQUE DE PATRIOTISME.. LA BELGIQUE, L?ANCIEN COLONISATEUR CONNAIT TRES BIEN LES MENTALITES DE CHAQUE TRIBU DU KONGO ET L?OCCUPANT EN PROFITE DE CETTE FAIBLESSE DE CES TRIBUS LA EN LES PLACANT DANS LES POSTES DES RESPONSABITES POUR VOLER, PILLER ET DETRUIRE LE PAYS. L?OPULENCE, LE COMPLEXE D?INFERIORITE DEVANT UN ETRANGER QU?IL SOIT NOIR, BLANC, JAUNE EST GRAVE DANS LES COEURS DE CERTAINES TRIBUS.
JE SUIS TRES SCEPTIQUE QU?UN NEKONGO OCCUPANT UN POSTE DE TRES HAUTE RESPONSABILTE PUISSE TRAHIR SON PAYS ET LA TERRE DE SES ANCETRES. ON A VU DANS LE PASSE QUE LES NEKONGO ONT TOUJOURS BOUDE LES REGIMES IMPOPULAIRES EN PLACE. ET NOUS CONNAISSONS TOUS QUE L?ABAKO ( ALLIANCE DES BAKONGOS ) ET MFUMU KASAVUBU LE 1er PRESIDENT ONT AMENE LE KONGO A SON INDEPENDANCE. A L?EPOQUE DU PRESIDENT KASAVUBU, AU NIVEAU DU GOUVERNEMENT, TOUTES LES PROVINCES ETAIENT REPRESENTEES PAR DES HOMMES CONSCIENTS, PATRIOTES ET TOUT LE MONDE AU PAYS ETAIT SATISFAIT MEME DANS LE FIN FOND DES VILLAGES KONGOLAIS. AUJOURD?HUI, C?EST LA PAGAILLE, DES MINISTRES, PDG, LES POLITICIENS MALHONNETES, CORROMPUS, QUI NE PENSENT QU?A LEUR VENTRES.
MADAME NIKKI L?AVAIT BIEN DIT ET N?A PAS MACHE SES MOTS ENVERS LES POLITICIENS ET L?ELITE KONGOLAISE QU?ELLE N?EST PAS DU TOUT SOUDEE, QU?ELLE CORROMPUE, QU?IL N?EXITE PAS UNE OPPOSITION KONGOLAISE A L?EXCEPTION DE LA DIASPORA. PAR LA, MADAME NIKKI VOULAIT DIRE INDIRECTEMENT QUE C?EST INCROYABLE ET INADMISSIBLE QU?UN SEMI-LETTRE ET DE SURCROIT UN TAXIMAN DE PROFESSION ET EN PLUS UN PETIT PAYS COMME LE RWANDA DIRIGER LE KONGO. C?EST UNE HUMILIATION. MAIS LA MAJORITE DES TRIBUES KONGOLAISES TROUVENT CA NORMAL ET PRETENT MAINS FORTES A L?OCCUPANT.
LE COMPATRIOTE PATRIOTE, RESISTANT HONORE NGBANDA DE L?APARECO ET CHEF SPIRITUEL SPIRITUEL DE BDK ET DE BUNDU DIA MAYALA, LE NEKONGO MUANDA NSEMI, CES DEUX COMPATRIOTES QUE JE PREFERE SOUVENT PRENDRE A TITRE D? EXEMPLE ET QUE JE CITE SOUVENT DANS MES PROPOS, L?UN A TOUJOURS DIT AUX LEADERS POLITIQUES KONGOLAIS " SI VOUS ETES DE VRAIS OPPOSANTS ET QUE VOUS AIMEZ VOTRE PAYS, ALORS, DEMISSIONNEZ-VOUS DANS TOUTES LES INSTITUTIONS AFIN D?ISOLER KANAMBE ET LE RENDRE IMPOPULAIRE AUX YEUX DU MONDE ". JUSQU?ICI PERSONNE N?A BOUGE. L?AUTRE, LE CHEF SPIRITUEL MUANDA NSEMI AVAIT A DEUX REPRISES LANCE LE MOT D?ORDRE DE SOULEVEMENT POPULAIRE, LA AUSSI LE MOT D?ORDRE A ETE SEULEMENT SUIVI DANS LA PROVINCE DU KONGO-CENTRAL ET A KINSASA PAR LES NEKONGO, TANDISQUE D?AUTRES TRIBUS ONT PREFERE RESTE A LA MAISON EN DISANT C?EST L?AFFAIRE DES BAKONGOS. DISONS QUE SI LES NEKONGO AVAIENT REUSSI A CHASSER L?OCCUPANT, LES TRAITRES, COLLABOS DU REGIME D?OCCUPATION ALLAIENT S?ACCAPARER DES POSTES CLES, ET A LEURS HABITUDES ILS ELEVERAIENT SANS HONTE LEURS FRERES ET SOEURS COMME MARTYRS, HEROS.., ILS SONT FORTS POUR CA EN FALSIFIANT L?HISTOIRE.
OU EN SOMMES-NOUS MAINTENANT? AVEC VOS TRAITRISES, KANAMBE HIPPOLYTE CHANCE ELOKO PAMBA AU KONGO SE FROTTE LES MAINS, AU MOMENT OU L?ELITE KONGOLAISE DISCUTE DANS LES CONFERENCES, FORUMS, COLOQIUMS: DEMOCRATIE, CONSTITUTION, DROIT DE L?HOMME, DROIT DE L?ANIMAL, JUSTICE, JOURNEE DES VILLES MORTES, GREVES ET QUE SAIS-JE ENCORE, LE MUKUBWA RAIS KADOGO QUI N?A AUCUNE NOTION DE LA CONSTITUTION, DE LA DEMOCRATIE, DE DROIT DE L?HOMME.. ROULE A TOUT MOMENT TOUS LES DIRIGEANTS KONGOLAIS DANS SA FARINE PRECIEUSE IMPORTEE DE RWANDA ET LES COLLABOS L?APPLAUDISSENT.
NGE COLLABOS NGIENA NGANZI KIBENI, KANGA NUA, NIAMA, NGUAKU, SI KUBULA, SI UBAKA NKUBA, SI UBAKA NKOMI, VUTUKUKA KUNA WA TUKA, KUNA PROVINCE DIAKU. WIDIE?
QU?EST-CE QUE C?EST POUR DES ETRES HUMAINS? VOUS LAISSEZ CET ETRANGER MALTRAITER VOS COMPATRIOTES QUI VIVENT DANS LA MISERE INCROYABLE ( COMMUNE PAKADJUMA ET D?AUTRES ), ALORS LE PAYS EST TRES RICHE ET CETTE RICHESSE NE PROFITE QU?A CET ETRANGER KANAMBE ET SA FRATRIE. DAS IST EINE SCHWEINEREI! SHAME EUCH! ( C?EST DE LA COCHONNERIE! HONTE A VOUS! ). SCHANDE UEBER SIE, SIE FEIGLINGE! PFUI UEBER EUCH! ICH FINDE, SIE SOLLTEN SIE SCHAEMEN FUER DEN VERRAT AN IHREM LAND, SIE WERDEN EWIG VON IHREM VORFAHREN BESTRAFT ( HONTE A VOUS TRAITRE POUR AVOIR TRAHI LA TERRE DE VOS ANCETRES ET VOUS SEREZ A JAMAIS PUNIS PAR VOS ANCETRES ).
LE 31 DECEMBRE 2017, LE KADOGO DOIT PARTIR, IL EST ILLEGAL ET ILLEGITIME. AUCUN PAYS DU MONDE NE POURRA ACCEPTER DE TELLES BETISES QUI SE PASSENT AU GRAND KONGO. FAITES SORTIR LE PEUPLE DANS LA RUE, C?EST LEUR DROIT ABSOLU POUR LIBERER LE PAYS. LUMUANGISA NSANGU! INGETA!!!!!!!



Mayoyo Bitumba Tipo-Tipo [mbtt26102017@hotmail.com] 07/11/2017 08:30:43
Tout est faux au Congo-Kinshasa, y compris le fait de s’autoproclamer PrĂ©sident National du Rassemblement pour l’Alternative Politique en RDC. R.A.P-en sigle Mouvement Politico-militaire dont les exploits militaires restent inconnus.



mamale [mamale@live.fr] 07/11/2017 15:13:08
Soyons concrĂȘts.

Mouvement politico-militaire, résistence, activistes, etc.,

Les congolais, devant le naufrage de notre pays sommes disposés à mettre la main dans la poche pour la constitution d?un fonds destiné à l?achat du matériel de défennse contre la violence des assaillants rwandais. Mettons-nous d?accord. Qui centralise les cotisations?

Par ailleurs, je suis tout Ă  fait d?accord avec le compatriote Tshiyoyo sur le fait que l?ignare primairien rwandais Kanambe que jusque celui qui a Ă©tĂ© Ă©levĂ© au rang de MoĂŻse par le peuple congolais a appelĂ© irresponsablement et naĂŻvement "Kabila" n?est qu?un petit fusible. Par consĂ©quent, les rencontres secrĂȘte et de grande ignominie rĂ©alisĂ©es dans l?Ăźle espagnole d?Ibiza, capitale mondiale de la jouissance sexuelle, auraient dĂ» l?avoir Ă©tĂ© plutĂŽt avec l?hitler africain Kagame.

De là, la question que je me pose est de savoir si ces jouisseurs d?Ibiza se sentent debout dans leurs bottes quand ils protestent sur ce qu?ils ont approuvé par les accord de Saint Syvestre, c?est-à-dire la continuité du fusible susmentionné et se bousculent à la rencontre de Nikki Halley.



chryso [chryso45@hotmail.com] 08/11/2017 21:15:48
@Mayoyo Bitumba Tipo-Tipo
Encore du nonsense de votre part! Vous ecrivez "Tout est faux au Congo-Kinshasa, y compris le fait de s’autoproclamer PrĂ©sident National du Rassemblement pour l’Alternative Politique en RDC. R.A.P-en sigle Mouvement Politico-militaire dont les exploits militaires restent inconnus." Contentez vous de vos fonctions de "Mbula matari sans frontieres" que vous maitrisez! Le mouvement de notre frere Mufoncol Tshiyoyo n?est pas au Congo-Kinshasa! S? il y est, il ne peut qu?operer dans la clandestinite totale! Ce n?est pas parce que vous ne pigez rien de ce mouvement que vous pouvez pretendre qu?il est faux! Quel genre d?exploits militaires cherchez vous concretement que ce mouvement expose au grand jour?



ozoni [lion_de_judas@yahoo.fr] 12/11/2017 12:14:17
@Chryso, le compatriote Mayoyo Bitumba Tipo-Tipo a raison quand il Ă©crit: "Tout est faux au Congo-Kinshasa, y compris le fait de s’autoproclamer PrĂ©sident National du Rassemblement pour l’Alternative Politique en RDC. R.A.P-en sigle Mouvement Politico-militaire dont les exploits militaires restent inconnus.", parce que:
1) Le prétendu Mouvement Politico-militaire, R.A.P en sigle, prétend combattre la dictature en vue dŽinstaurer la démocratie, or lŽun de principes clés de la démocratie, cŽest la liberté dŽexpression . Donc, tout est faux dans la réaction du compatriote Chryso qui refuse dŽaccepter la contradiction (tolérance de toute opinion dissidente), cŽest-à-dire un point de vue contraire à lŽopinion du R.A.P

2) Les congolais sont fatiguĂ©s des analyses sur internet. Vous ĂȘtes un Mouvement Politico-militaire, agissez directement sur le terrain des opĂ©rations Ă  Kinshasa au lieu de fatiguer les congolais avec du dĂ©jĂ  entendu. Les congolais ont encore dans leur mĂ©moire les mensonges de ces prĂ©tendus mouvements Politico-militaire, Ă  titre dÂŽexemple: les aventures et dĂ©clarations mensongĂšres du mouvement politico-militaire du colonel John Tshibangu, le mouvement du GĂ©nĂ©ral Munene, le mouvement de Alain Baracuda, le mouvement Apareco de Ngbanda et le mouvement de Budia Kongo de Ne Muana-Nsemi, tous ces mouvements ont investi internet mais sans aucun exploits militaires sur le terrain en RDC.


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.