AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
08 Novembre 2017

Qui protège « Joseph Kabila » ?

 

"Joseph Kabila" entouré de quelques caciques de sa mouvance

« Joseph Kabila » arborait, mardi 7 novembre, un sourire conquérant. Il était entouré de quelques «manitous» de sa mouvance réunis dans sa ferme de Kingakati (voir photo), près de Kinshasa. L’homme semblait pousser un « ouf ! » de soulagement, 48 heures après la publication du très controversé
«calendrier électoral» qui fixe l’élection présidentielle au 23 décembre 2018. Derrière Aubin Minaku, le président de l’Assemblée nationale, on perçoit Norbert Basengezi Kantitima, vice-président de la CENI (Commission électorale nationale indépendante). Le successeur de Mzee paraît plus que jamais rasséréné par la pusillanimité des réactions émises tant à Paris qu’à Washington. Aussi, a-t-il battu le rappel des troupes. Objectif : reconquérir le pouvoir. Soucieux de préserver d’abord les intérêts de leurs pays respectifs, les présidents Emmanuel Macron et Donald Trump semblent s’accommoder du « diable qu’ils connaissent » face à une opposition congolaise accusée, à tort ou à raison, d’afficher une unité de pure façade. Reste que le « chronogramme » de Corneille Nangaa a été unanimement rejeté par les forces politiques et sociales acquises au changement. Les organisations citoyennes pourraient surprendre une « communauté internationale » réputée pour sa duplicité.

Analyse

Près de deux semaines après la visite de l’ambassadeur américain à l’ONU, Nikki Haley, les observateurs peinent à cerner la teneur du message que la diplomate a transmis à « Joseph Kabila » de la part du président Donald Trump. Le grand public n’a retenu que la déclaration faite à la sortie du siège de la Ceni invitant celle-ci à publier un calendrier électoral afin que les élections se tiennent en 2018.

Selon certaines indiscrétions, lors de l’entretien que Mme Haley a eu avec « Kabila », l’émissaire américain n’aurait pas évoqué uniquement les questions politiques et la situation budgétaire de la Monusco. Elle aurait fait part au locataire du Palais de la nation du désir du président Trump de voir les avions de combat américains - engagés dans la lutte contre le terrorisme - utiliser la base de Kamina, dans l’ancienne province du Katanga. Une aubaine pour
«Kabila».

Prenant la représentante des Etats-Unis à l’Onu au mot, la Commission électorale nationale indépendante s’est empressée de publier un prétendu chronogramme. Le document a été divulgué le dimanche 5 novembre. Le moins que l’on puisse dire est qu’il s’agit d’un travail bâclé destiné à la consommation extérieure. D’après la CENI, les Congolais doivent attendre le 23 décembre 2018 pour pouvoir choisir leur nouveau Président de la République.

RĂ©actions

Au total, les partis politiques ont balayé du revers de main ce calendrier qui n’a qu’un seul but. Celui de permettre au successeur de Mzee de poursuivre son jeu favori. A savoir, le « glissement ». Et ce jusqu’en 2019. Un quasi-troisième mandat. « Fantaisiste », « non-événement », « provocation ». Ce sont les mots qui reviennent pour fustiger ce document tant du côté des politiques que des organisations de la société civile. La mouvance kabiliste et ses alliés planent dans une sorte de béatitude.

Le député national Delly Sessanga, président du parti « l’Envol » se veut « constructif ». Il propose» de rédiger un « document alternatif » qui fixe la tenue des élections au mois de juillet 2018.

Les organisations citoyennes ont vu rouge. C’est le cas notamment de la Lutte pour le changement « LUCHA » et de « Filimbi ». La première a prévu une méga-manifestation pour le 15 novembre prochain appelant, au passage, au "soulèvement populaire" ainsi qu’à la désobéissance civile. La seconde n’est pas allée par quatre chemins en exhortant les citoyens congolais à ne plus reconnaitre « Joseph Kabila » comme chef de l’Etat dès fin décembre prochain.

La douche froide est venue de l’Amérique et de la France. Dans un communiqué du département d’Etat publié mardi 7 novembre, les Etats-Unis se déclarent «résolus à travailler avec le peuple et les institutions de la RDC, l’Union Africaine, les partenaires régionaux et internationaux et la Monusco » pour permettre aux électeurs congolais de « voter à temps et comme prévu en décembre 2018».

Cette position américaine explique sans doute l’assurance manifestée, mardi 7 novembre, par «Joseph» et ses affidés. La suite du communiqué exhortant ce dernier à « quitter le pouvoir après les élections » n’a pas manqué de faire sourire cet homme, fourbe et rusé qui multiplie des artifices et la corruption pour perpétuer son pouvoir.

Sur un ton de recommandation, le même communiqué du département d’Etat demande au gouvernement congolais de mettre fin aux poursuites judiciaires motivées par des « raisons politiques ». Le texte souligne la nécessité de libérer « des prisonniers politiques » et de respecter le « droit de réunion et de « tenir des rassemblements publics pacifiques ». Sinon ?

Elu en mai dernier, le président Emmanuel Macron n’a pas trouvé mieux que de conseiller aux Congolais de privilégier le «dialogue». On espère que la Cellule africaine de l’Elysée aura l’occasion de signaler au successeur de François Hollande que les Congolais n’ont fait que ça depuis 2013.

Au commencement, c’était les « Concertations nationales » de 2013. Celles-ci ont été suivies par les dialogues organisés au cours de l’année 2016 successivement à la Cité de l’Union Africaine et au Centre Interdiocésain. En réalité, « Joseph » a en horreur le débat, l’écoute et la négociation. Il ne croit qu’à la force brutale. Tout dialogue n’a qu’un double but pour lui : débaucher des opposants corruptibles et gagner du temps.

Les observateurs n’ont pas oublié la visite effectuée le 19 juin dernier auprès de « Kabila » par deux envoyés de Macron. Il s’agit de Franck Paris et de Rémy maréchaux respectivement conseiller Afrique à l’Elysée et directeur d’Afrique et Océan indien au Quai d’Orsay.

L’entrevue a eu lieu à Lubumbashi. De quoi ont-ils parlé? Il semble qu’il a été notamment question des « intérêts pétroliers » de la société Total au large de Moanda, au Kongo Central.

Signalons enfin la rencontre qui a eu lieu le 1er novembre à Washington entre le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson et le chef de la diplomatie belge Didier Reynders. Les deux ministres ont évoqué notamment la situation au Congo-Kinshasa. Le libéral francophone belge a indiqué à son interlocuteur que « les sanctions » constituent « un outil et jamais une fin en soi ». Et d’ajouter : « Une coordination et un suivi étroit du fonctionnement des sanctions est nécessaire pour s’assurer qu’elles sont efficaces et n’entrainent pas d’effet indésirable ».

S’agit-il des sanctions initiées par l’Union Européenne et le département américain du Trésor à l’encontre des oligarques congolais qui entravent l’exercice des droits et libertés ?

Qui protège « Joseph Kabila » ?

Loin est donc l’époque où les officiels Américains, Belges et Français se réunissaient pour «piloter» le processus de démocratisation au Zaïre de Mobutu Sese Sese. Il était demandé au « Grand Léopard » de quitter ses fonctions pour avoir « détruit » l’Etat et l’économie du pays. C’était au cours de la première moitié des années 90. Question : « Joseph Kabila » bénéficie-t-il de quelques « protections occultes » de la part de ceux qui tirent profit du « poto-poto » congolais tant en Afrique qu’en Occident?

Comment pourrait-on expliquer une telle complaisance au niveau planétaire face un pillard autant qu’un assassin aux mains propres? Que dire de tous ces scandales qui ne cessent de défrayer la chronique en mettant en scène tant la fratrie "Kabila" que son prête-nom en l’occurrence l’homme d’affaires israélien Dan Gertler ?

On peut citer : Panama Papers, rapport Bloomberg sur les sociétés liées à la « famille », le scandale du Passeport biométrique, les révélations du banquier Jean-Jacques Lumumba sur les activités de la BGFI Bank. Sans omettre plusieurs dizaines de millions de dollars transférés de la Banque Centrale du Congo au crédit du compte de la société privée « Egal » liée à la "famille". Le dernier scandale en date porte sur l’enquête dite « Paradise Papers » qui épingle Gertler et la société suisse Glencore. Celle-ci est impliquée dans une affaire de rachat à vil prix d’une mine de cuivre dans l’ex-Katanga.

Sur le plan des droits et libertés, « Kabila » et ses sbires n’ont cessé d’afficher le plus grand mépris pour la vie et la dignité de la personne humaine. Les citoyens congolais attendent toujours que toute la lumière soit faite sur les fosses communes de Maluku découvertes au lendemain des manifestations des 19, 20 et 21 janvier 2015. Des éléments de la garde présidentielle, les fameux "GR", auraient été surpris au moment où ils emportaient des cadavres.

Dans le « Grand Kasaï », les experts de la Monusco, ont dénombré plus de quatre-vingt fosses communes en marge de l’affaire Kamuina Nsapu. L’assassinat des deux enquêteurs du Conseil de sécurité Zaidan Catalan et Michaël Sharp reste toujours un mystère.

Les Kinois ont encore frais en mémoire le massacre des « Kulunas » à travers les 24 communes de la capitale. Selon le colonel Pierrot Mwana Mputu, l’ordre de « nettoyer la ville » a été donné par « Kabila ». En personne.

Que dire des journalistes et activistes des droits humains qui ont été abattus sans que l’assassin et le commanditaire ne soient identifiés à ce jour?

Voilà autant de raisons qui poussent la grande majorité des Congolais à rechigner d’accorder à "Kabila" un seul jour de plus après le 31 décembre prochain. L’homme a le contrôle de la force publique et des finances de l’Etat.

N’en déplaise à la « communauté internationale », les mouvements citoyens et certains partis politiques sont décidés à croiser le fer avec le dictateur. Objectif : obtenir son départ du pouvoir. "Celui qui se bat peut perdre. Celui qui ne se bat pas a déjà perdu", dit un adage populaire...

Baudouin Amba Wetshi
© Congoindépendant 2003-2017

 

13 Réactions

Christian [christian@yahoo.fr] 08/11/2017 06:56:27
Cher BAW,
je voudrais lancer un avertissement à José Makila, Bitakwera et Lisanga Bonganga à ne plus continuer à énerver le peuple congolais par leurs déclarations de soutient "kabila".
Qui ignore que Makila est tout sauf un homme politique honnête; le jour où il sera mis aux arrêts, la première de chose à faire par les révolutionnaires congolais, c?est de soigner son ventre malade, et surtout lui dépouiller tous les biens volés à l?Équateur et actuellement dans le gouvernement anti-peuple.
Pour Lisanga, le petit voyou qu?il faut jeter en prison jusqu?Ă  la fin de sa vie.
Le petit sous-marin alcoolique Bitakwera, sera envoyé rejoindre sa grand-mère, Bitakwera en profitera pour recevoir des nouveaux sages conseils de sa grand-mère...



Jo Bongos [jo.bongos@msn.com] 08/11/2017 08:18:34
Monsieur Baudouin Amba Wetshi,

Pour répondre à votre question :

1. Les diplomaties du Rwanda, de l? Ouganda, de l?Afrique du Sud.

2. La misère, savamment entretenue dans le pays, qui sacralise la corruption comme seul moyen de survie.

3. La médiocrité et la pusillanimité de l?industrie politique congolaise.

4. Les intérêts ÉNORMES de la racaille financière internationale qui contrôle la fameuse ??communauté internationale??.

5. Les fesses, superbes, des rwandaises qui ont obnubilé les cerveaux de certains congolais.

A ceci, vous pouvez ajouter la bière, la bible, la musique et le soleil.

Il ne faut pas chercher loin.



Lidjo [lidjoma@gmail.com] 08/11/2017 09:34:36
Je ne sais pas si la bonne façon de faire est de s?opposer à tout bien que je sais qu?il ne faille pas être naïf. Le président américain Mac Namara a bien dit les choses, "les états n?ont pas d?amis mais des intérêts". Nous, nous restons figés dans notre posture émotionnelle qui ne va rien nous apporter. Qui ne sait pas que c?est le business qui anime les occidentaux, vous pensez qu?ils sont là pour faire la lumière sur les nombreuses fosses communes. Grandissons un peu ! Je pense que la demande de Nikki Haley pour des élections en 2018 est un anesthésiant comme l?a été avec la Cenco l?accord de la saint sylvestre. Les occidentaux dans leur ensemble sont opposés à l?optique d?une révolution populaire qui anéantirait leurs intérêts, ils se retrouvent comme par hasard dans une même hantise que le régime AFDL-CPP-PPRD-MP-CNDP-RCD-M23. Il ne faut pas avoir fait l?université pour le comprendre. Une élection sera certainement organisée mais en gardant le même système de prédation, d?asservissement avec la bénédiction stupide comme toujours de l?élite congolaise.



mamale [mamale@live.fr] 08/11/2017 11:34:14
Notre erreur est notre résignation à assujettir notre souveraineté à des pays étrangers. Ainsi, ce que Trump et Macron ont dit semble être parole de la bible. Je l?ai toujours dit, nous sommes faux et stupides.

Ceci dit, les caciques, ce ne sont pas les minables personnes qu?on nous présente autour de Kanambe. Pour bien comprendre le "caciquisme congolais", il s?agit de se rapporter aux vielles têtes promotrices de la réunion de Genval et des accords de "Saint Sylvestre".

Les caciques constituent le rampart, le mur en béton de protection des assaillants rwandais contre la vindicte populaire. Souvenez-vous des paroles du genre "bo lala pongi ya ba bébé". Faisons donc attention à l?heure d?émettre un jugement. le jeune homme Minaku n?est en réalité qu?un misérable et minable personnage. Le bloc des caciques est composé de quelques têtes qui ont servi le diable depuis Mobutu.



Elombe [odimba@hotmail.fr] 08/11/2017 11:59:02
Voir celui qui se fait appeler Kabila arborer sa barbichette grise a la manière d?un chat botté peut effectivement interroger sur son assurance. Son petit sourire narquois cache certainement une inquiétude évidente; il s?agit de la désignation de celui qui va défendre son bilan en 2018, c?est ici que nous verrons si ce panier à crabes qu?est le PPRD sera toujours uni. Pour ce qui est de Basengezi, c?est un larbin comme on en compte des centaines dans ce parti. D?ailleurs l?opposition doit se préparer à exploiter la guerre de succession qui va faire rage dans la MP. C?est de bonne guerre, il faut profiter des faiblesse de son adversaire pour bien l?attaquer.



Bernard B. [tshamwa@bluewin.ch] 08/11/2017 17:33:38
Etude Politique, Stratégique, Géopolitique, et Géostratégique pour la RDC.

Thème : L’Opération Dilatoire dans la Stratégie Expectante. - Edition complète mise à jour.

Na date ya le 18.06.2017, natindelaki bino Etude oyo :
Bernard B. [tshamwa@bluewin.ch] 18/06/2017 12:07:23
Etude Politique, Stratégique, Géopolitique, et Géostratégique pour la RDC.
Thème : La Stratégie Expectante ou la Naïveté Politique.

Na Etude yango, nalakisaki eloko nini ezali Stratégie Expectante. Nalobaki boye :

« La Stratégie Expectante ezali nini ?
La Stratégie Expectante ezali « immobilisme », « passivité », « attentisme ». Stratégie oyo, tobengaka yango lisusu « Politique d’Atermoiement », to « Opération Dilatoire ». Na RDC ya biso, na lingala, politique oyo ezali « Politique ya Boma l’Heure ». - Basalelaka yango mingi na ba Tribunaux en tant que Technique de retardement d’une décision judiciaire. Kasi, dans le monde politique Zaïrois, bayebi kosalela yango té. »
Kasi, likambo ya kokamua, Kanambe abandi kosalela Stratégie oyo na « Opération Dilatoire » ya CENI na Calendrier électoral. Denge nini Kanambe ayebi Stratégie oyo alors que azali na diplôme ata moko té ya Sciences Politiques et Stratégiques ? - Eyano ezali tè sima na bango, ba Stratèges Occidentaux et Sionistes bazali kosala mosala.

Botala denge Département d’Etat ya USA e réagir directement na publication ya calendrier electoral ya CENI : « Il est important pour le président Kabila de se retirer après les élections », notent les Etats-Unis. - Radio Okapi - Publié le mardi 07/11/2017. Réaction oyo ya USA ezali kolakisa tè « Stratégie Dilatoire » euti na USA, na masolo ya Kanambe na Niki Haley. Tina ezali ya kokotisa Kanambe na 2018 oyo ekozala ebandeli ya « Nouvel Ordre Mondial », na bokonzi ya Kagame na Union Africaine, po bapanza RDC, po ba nations na ba frontières ekozala lisusu té tango « Nouvel Ordre Mondial » ekobanda.

Il faut remarquer que ba rwandais bazali kolanda ba stratégies nyonso ba Occidentaux na ba Sionistes bazali kolakisa bango. - Résultats : - Ba rwandais bazali na mayele koleka ba Congolais, pe bazali koumela mingi na bokonzi na RDC.

Eloko nini ezali kosala tè ba Congolais bazangi mayele alors que bazali na ba diplômes ya Licences na ya Doctorats na ba domaines presque nyonso, y compris na Sciences Politiques et Stratégiques ? - Eyano ezali tè ba Congolais bayebi Komikitisa té. Lolendo ya « J’ai le diplôme », « Je suis un Licencié », « Je suis Docteur en .. », « Je suis Spécialiste en .. », « Je suis Professeur d’Universités », nyonso wana ezali kotelemisa ba Congolais na bozoba à leur insu. - Bazali kokanisa tè bazali na boyebi, zongande, boyebi ya bango ezali kaka boyebi ya bana ya kelasi, c?est-à-dire « Connaissances Livresques ». Au contraire, ba rwandais bazali na connaissances Pratiques euti na ba Stratèges ya bango.

Les Congolais peuvent se rattraper :

Na ba Etudes nyonso nazali kotindela bino, souci ya ngayi ezali ya kofongola bino miso po boyeba eloko nini ezali kosalema, eloko nini ezali koya, po boyeba eloko nini ya kosala po na kobikisa mboka. Bien sûr, mbala misusu bolandaka toli napesaka bino ; kasi, mingi bolandaka té.
Kobanda na élection ya 2011 kino lelo, soki bolandaki toli napesaki bino, mbele bokonzi ya Kanambe esengelaki kozala lisusu té. Likambo ya « Dialogues » ezali elembo monene ya suka.

Mbeba monene ezali kouta na UDPS po na lokoso ya « Mosolo ». Kowela bazali kowela poste ya Premier Ministre ezali té po na kobikisa mboka, ezali kaka po na « Mosolo ». Exemple : Tango ya CNS ya Mobutu, mon frère Etienne Tshisekedi aponamaki Premier Ministre. Asalaki discours epayi wapi alakaki tè akobimisa « Plan de Développement Complet et Détaillé ». Kobanda tango wana kino suka ya élection ya 2011, tomonaka « Plan de Développement Complet et Détaillé » ya Etienne Tshisekedi té. Na moyi ya lelo, Etienne Tshisekedi akufi, kasi atikeli biso té « Plan de Développement Complet et Détaillé » oyo alakaki biso na CNS.

Elingi koloba nini ? - Elingi koloba tè eloko ba politiciens ya RDC bazali koluka, ezali bolamu ya mboka té, ezali « Mosolo » po na bango na familles ya bango.

La Meilleure façon de se rattraper :

Kolanda ba Stratégies nazali kotindela bino ezali nzela ya malamu soki bolingi tobikisa mboka. Par exemple : Na mikolo oyo, nasengi na ba Partis Politiques bamilengele po to libérer mboka ; elingi koloba tè bakoki koyokana na eloko ya kosala, kasi, Parti na Parti asengeli kosala mosala ya bango esika ya bango. Il n’est pas nécessaire de se rassembler, po, Rassemblement ekobomba ba Traitres na kati, lolenge tè bokoki ko découvrir bango té. Kasi, soki Parti na Parti bazali kosala mosala bato na bato na esika ya bango, ba Traîtres bakoyebana.

Yango wana nasengi na Tshilombo akende té koluka J.P.Pierre Mbemba esika azali, po ezali na tina ata moko té. D?ailleurs, - « J’ai accepté l’inacceptable ! » + « Accord d’Ibiza » + « Accord de Sun-City » + « Accord de Kigali » + « Traité de Nice » = RDC vendue aux rwandais par vous.

Eloko ya kosala ezali oyo nasengi na Monsieur Katumbi na Monsieur Sindika. Vidéo na You Tube elakisi tè bureau ya Maman ya Sindika ezalaki saccagé na bato ya manduki. Lokola likambo wana esalemi na tango ya likambo ya Calendrier électoral na prise de position ya Sindika, elingi koloba tè Kanambe alingaki kobuma maman ya Sindika na Consulat ya Norvège.

Moto ya lolenge wana, bokoki kokimisa ye na ba casseroles té. Eloko ekoki kosukisa ye ezali kaka manduki. Yango wana nasengi na Sindika na Katumbi badefisa biso manduki po tosukisa bokonzi ya ba rwandais na RDC. Stratégie oyo esengeli etambola elongo na Stratégie de la CNS de Libération Nationale. Soki Son Excellence le Cardinal Monsengwo Pasignya andimi kosalisa biso po na kobotola bokonzi ya Kanambe, CNS de Libération Nationale ezali nzela malamu po tobikisa mboka.

Nasengi na baye bazali pembeni ya Sindika na Katumbi bayebisa bango badefisa biso manduki po tobengana Kanambe, pe to protéger CNS, na Gouvernement ya biso ya sika.
Esengeli to libérer RDC na sanza oyo ya Novembre 2017, po, na 2018, Kagame akokoma Président ya Union Africaine, pe balkanisation ya RDC ekosalema.

Lokola nayebisaki bino na Etude oyo :
« Bernard B. [tshamwa@bluewin.ch] 20/02/2017 20:46:43
Étude Géopolitique et Géostratégique pour la RDC.
Thème : La Shémitah et Le Plan Kalergi, après le plan Obed Yinon. - 6ème édition.
(…) Chronologie Biblique fiable :
1) D’Adam à la sortie des fils d’Israël du désert : 2.499 ans (Livre des jubilés chap.50) ;
2) De Josué à l’exil babylonien : 2.499 av.j.c. à 587 av.j.c. = 1912 ans (wikipédia : exil babylone) ;
3) Durée de l’exil : 70 ans (Jérémie 25.1-38) ;
5) De la mort du messie en l’an 32 n.è. à 2017 de notre ère : 1985 ans ;
Total des années : 2.499 + 1912 + 70 + 483 + 1.985 = 6.949 ans (d’Adam à l’année 2017 de n.è.). (…)

Parallélisme :

Rabbin Judah ben Samuel alandaki méthode ésotérique juive ya « Gématria ». Selon ba calculs, 10ème jubilé ya ye ebandi na 1967 po na kosila na 2017.
Na calculs ya ngayi, tokosilisa 6ème jour prophétique na sanza ya juin 2018.
Mbula mibale oyo : 2017 na 2018, ekabuani kaka na 6 mois. Donc, ces prédictions sont comparables. Tokoki kobosana té « La Prédiction de Saint-Malachie » oyo ezali kotanga bilembo ya ba papes ya suka ya église catholique romaine. Wikipédia alobeli yango boye :
C’est une liste en latin qui énumère 112 devises, attribuées à Célestin II et à ses successeurs, prétendant annoncer la fin du monde, celle-ci arrivant avec le dernier pape annoncé.
La fonction de prophétie s’attacherait évidemment aux papes postérieurs à 1595 dont la devise correspondrait plus ou moins à un caractère de leur pontificat ou de leur vie. La 78e devise, qui correspondrait au pape Léon XI élu en 1605, entame donc la partie prophétique du document. Le 110e pape de la liste correspondrait au pape Jean-Paul II et la devise correspondante est « De Labore Solis » (de l’éclipse du soleil6) tandis que celle correspondant à son successeur Benoît XVI est « Gloria olivae » (la gloire de l’olivier/l’olive). Selon certaines interprétations de la prophétie, le pape François serait Pierre le Romain, considéré comme le dernier des papes, devant annoncer la fin du monde. »

- Lelo, découverte mosusu nazui na ba recherches ya ngayi ezali ko confirmer véracité ya Etude oyo. Journal « The Economist » ya le 09.01.1988 ebimisaki secret monene ya ba Illuminati na ba symboles ésotériques qu’il fallait décrypter. Heureusement, j’ai réussi à les décrypter. Elakisi tè na 2018 événement monene ekosalema na mokili : ekozala « la nouvelle monnaie appelée Phoénix » yango eko remplacer ba monnaies nyonso ya mokili. Tango wana, « Nouvel Ordre Mondial ekobanda ». - Journal oyo ezali ya ba Illuminatis. Un puissant dictateur akotiama na bokonzi na Union Européenne tango wana; ekozala ye akokoma l’Antichrist, pe akokende kofanda na 3ème Temple de Jérusalem comme « dieu ».

- Eloko mosusu tosengeli ko prendre en considération ezali maloba ya Union Africaine oyo ebimi na Journal ya Radio Okapi ya lelo 08.11.2017. Ekomami boye : « Titre : RDC : l’Union africaine plaide pour le respect scrupuleux du calendrier électoral. - Texte : « Dans un communiqué publié mardi 7 novembre, le président de la commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, relève le devoir et l’obligation qui incombent aux institutions de la RDC et acteurs concernés, y compris les partis politiques, la société civile et les dirigeants religieux, d’œuvrer résolument ensemble pour que le nouveau calendrier publié par la CENI soit scrupuleusement respecté. (…) Le président de la commission de l’UA exhorte tous les acteurs politiques congolais à faire preuve d’esprit de responsabilité et de s’abstenir de tout propos ou acte de nature à générer des tensions. (…) Il se dit «satisfait» de la publication du calendrier électoral pour les scrutins jumelés présidentiels, législatifs et provinciaux, prévus pour le 23 décembre 2018. »

Maloba oyo ya Union Africaine ezali denge moko na maloba ya Département d’Etat des Affaires Etrangères ya USA. U.A. na USA, bango banso bazali ko soutenir Kanambe na Kagame po projet ya bango ya « Corridor en RDC » ekokama na 2018 tango Kagame akokoma Président ya U.A.

Elingi koloba tè tozali na tango mokuse penza po tobikisa RDC. Soki tolekisi sanza oyo ya Novembre 2017 sans rien faire, RDC ekopanzama na 2018.

Bernard B.
07.11.2017



kitambala wa kitambala [kitambala@web.de] 08/11/2017 22:31:22
Le moment est venu pour en finir avec ses aventuriers. oublions l´ua, l´ue et les americains. ils aiment le congo mais ils n´aimes pas les congolais. donc liberons nous. et le moment est venu.



Fortunes [fmulangu@yahoo.fr] 09/11/2017 09:52:44
Qui protège Kabila ?

1. Les mêmes qui l?ont porté au pouvoir, ceux qui ont financé l?AFDL dans sa guerre contre Mobutu et qui exploitent allégrement le cuivre et le cobalt congolais sous la protection de ce Kabila qui les leur offre gracieusement.

2. Des congolais cupides et mal élevés qui constituent la charnière constitutionnelle fantaisiste qui sou-tend le système de pillage ainsi mis en place.

3. L’irresponsabilité collective des congolais eux mêmes qui, tels des automates enfumés mais certes défaitistes sont restés insensibles face aux drames humain, économique, social etc.... que connait leur pays et qui ont choisi l?Exil abandonnant les terres congolaises aux prédateurs de toutes les nationalités y compris africaines.



Bernard B. [tshamwa@bluewin.ch] 10/11/2017 06:20:46
Etude Politique, Stratégique, Géopolitique, et Géostratégique pour la RDC.

Thème : Le Secret des Corridors de la RDC complètement élucidé.

Nasengi na ba ndeko banso na RDC pe na Diaspora mobimba batanga makambo oyo nazali kobimisa lelo. Nasengi na Son Excellence le Cardinal Monsengwo Pasignya atanga makambo oyo na bokebi bonso. Nasengi na ba Journalistes ba biso balobela likambo oyo, po, soki banguna bayoki tè tososoli secret ya bango, bakotika kosala makambo babandaki kosala ; bakobanga.

Na Etude oyo : “Bernard B. [tshamwa@bluewin.ch] 15/10/2017 13:23:45
Etude Politique, Stratégique, Géopolitique, et Géostratégique pour la RDC.
Thème : Le Corridor en RDC = Le Corridor Polonais de 1918 à 1939. » Pe na Etude mosusu oyo : « Bernard B. [tshamwa@bluewin.ch] 04/11/2017 05:56:15
Etude Politique, Stratégique, Géopolitique, et Géostratégique pour la RDC.
Thème : La Stratégie de Désamorçage des Conflits - 2ème partie. », makambo nakomaki ezali ya solo.

Nalingaki kokota na mozindo ya likambo ya Corridor en RDC po nayeba esika wapi balingi kotia Corridor yango. Na kolukaka, naye kozua ba documents misusu ya secret esika wapi bapesi ba détails ya Stratégie ya bango na likambo ya Corridor.

En vérité, kombo Corridor elingi koloba « Balkanisation », lokola tolobaka. Ata na tango ya Corridor Polonais, eloko balingaki kosala ya solo ezalaki « Balkanisation » ya Allemagne ya tango wana, kombo na yango ezalaki « Prusse ». Soki totali esika Corridor Polonais elekaki, tokomona tè ezali esika wana ba Alliés bakataki Allemagne biteni mibale.

Denge moko na RDC ; Corridor oyo balingi kosala ezali Balkanisation ya RDC, na esika Accord de Lemera esengaki RDC apesa kiteni ya mabele na Rwanda. Tango bakosala autoroute, esika autoroute wana ekolekela ekokoma Frontière ya sika. Elingi koloba tè Haut-Congo, Kivu mibale, na Maniema, ekokoma ya Rwanda, kino na Lac Tanganika. Tango Herman Cohen, Ambassadeur ya kala ya USA na RDC alobaki na août 2011 : « Pour le Département d’Etat (américain), le Kivu appartient déjà au Rwanda », ayebaki Plan ya USA contre la RDC. Ezali eloko balingi kosala na 2018.

Kasi, Corridor en RDC ezali kaka oyo ya EST té, balengeli Corridor mosusu na OUEST, po ekota na Angola. Corridor wana ekozua Katanga mobimba pe ekokotisa Katanga na Angola. Sika oyo, bokanisa Etude natindelaki bino na Thème ya « Stratégie de deux mâchoires ». Nalakisaki tè « mâchoire supérieure » ezali Angola, tandis que « mâchoire inférieure » ezali Rwanda na Ouganda. Nabakisaki tè « Pharynx » ezali Katanga. Or, na Plan ya ba Occidentaux, ezali exactement comme ça. Elingi koloba tè soki tondimaki Angola akotela biso na bitumba soi-disant po na kobengana Kanambe, ezalaki na tango wana Corridor de l’OUEST na Corridor de l’EST esengelaki kofonguama. Heureusement, boyokelaki ngayi, pe tobikisi mboka.

Boyoka sika oyo masolo ya ba Corridors mibale oyo :
1) Le corridor central appartient à l’espace économique de l’Afrique centrale de la civilisation africaine. Notez bien : - Corridor Central = Corridor de l’EST. - Il n’appartient pas à la RDC.
2) Michel Lastschenko (Ambassadeur belge en RDC ) : « La création des zones économiques spéciales en RDC et le Corridor Ouest tiennent les entrepreneurs belges à cœur ». - Écrit par Angelo Mobateli le 23 avril 2015. Publié dans Online Dépêches. Notez bien : - Corridor de l’OUEST = Corridor de l’Angola. Il faut remarquer que bato wana balingi ko créer ba zones économiques spéciales na mboka ya biso comme si c’était en Belgique, sans tenir compte de notre indépendance, ni de notre souveraineté ! - Elingi koloba tè RDC ezali ya bango. - C’est ce que Louis Michel avaait dit en 2001, tango Kanambe akomaki Président de la République. Alobaki boye : « Nous avons récupéré notre Congo. » Pe basalaki fête monene na Belgique.

Voyez-vous ? - Likambo tozali na yango ezali likambo ya Balkanisation ya RDC. Soki Kagame akomi Président ya Union Africaine na 2018 avant ya libération ya RDC, balkanisation de la RDC ekosalema. Déjà, Union Africaine alakisi position ya bango en faveur ya ba Occidentaux. Cela signifie que l’U.A. acceptera la balkanisation de la RDC lokola bandimaki balkanisation ya Soudan. Du fait que l’Union Africaine est financée par l’Union Européenne, elle ne fera qu’obéir à la volonté de l’Union Européenne, comme l’Union Européenne elle-même obéit à la volonté des Etats-Unis qui l’a créée. - Ne dit-on pas : « La main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit » ?

Yango wana CNS de Libération Nationale ezali solution rapide et efficace po to récupérer mboka. Son Excellence le Cardinal Monsengwo Pasignya akoki kosalisa biso. Soki abengi 60 personnes bauti na ba provinces ya biso 12 en raison de 5 personnes par province, tokoki kosala CNS valable ya 12 heures le même jour.

Esengeli bazala bato ya mayele po tosala mosala noki-noki. De préférence, esengeli bazala ba vrais Congolais ; peu importe soki tozui bango na Eglise, sauf ba Eglises complices des rwandais.

Soki okoki kotia mokolo wana ekokana na mokolo ya Consécration des Prêtres ezali malamu, po messe ya monene esalema liboso tofongolela peuple nzela ya kobotola bisika ya bokonzi : Palais de la Nation, Palais de marbres, Palais du Peuple, RTNC, Radio Okapi, Aéroports, Ports, Primature, Résidences officielles, ANR, Bureaux de la police, Commandement militaire, etc.

Ekozala malamu soki tosali mosala oyo dans la première moitié de novembre, po tozua tango ya komibongisa na makambo ekoki kokueyela biso na 2018.

Bernard B.
09.11.2017



Legardien P [legardien@hotmail.com] 10/11/2017 09:54:58
Voilà la phrase qui décrit le rôle de la CENI : « Prenant la représentante des Etats-Unis à l’Onu au mot, la Commission électorale nationale indépendante s’est empressée de publier un prétendu chronogramme. …. Le moins que l’on puisse dire est qu’il s’agit d’un travail bâclé destiné à la consommation extérieure ».
C’est donc clair, Kabila a chargé la CENI d’organiser un immense chaos lors futures élections pour lui permettre de se maintenir en place
En 2011, alors que les Congolais eux parlaient d’élection, le monde entier était plié en deux, secoué par un immense rire devant la comédie électorale qui venait de se dérouler au Congo. Aujourd’hui, la CENI parle à nouveau d’organiser des élections crédibles. Mais nous connaissons la signification d?une élection crédible : l’organisation d’une élection doit être suivie du contrôle de cette élection qui aboutit à la traçabilité des résultats.
Comment les Congolais peuvent-ils croire que la CENI peut organiser des élections crédibles en un seul jour pour trois scrutins majeurs pour l?avenir du Congo. Pauvres Congolais, nous allons vers un chaos indescriptible



kolomabele [babeha1@yahoo.fr] 10/11/2017 16:10:48
Kabila n?est pas un professionnel de la politique. Il doit son accession et son maintien au pouvoir aux multinationales. Celles-ci pillent sans vergogne les ressources naturelles du Congo, sans contrepartie. Un autre allié de taille de Kabila est la classe politique composée essentiellement des pantins. Une classe politique pourrie, corrompue, sans épaisseur, irresponsable. Enfin un 3è allié de Kabila, c?est un peuple congolais dont la capacité d?indignation est à la limite nulle, souffrant de syndrome de larbin. Le pillage systématique du Congo par les vautours venus du monde entier, les massacres et les viols à grande échelle, la destruction de l?environnement, la misère abjecte...rien de tout cela ne nous émeut. Ce qui nous préoccupe, c?est la prière, la bière, la musique,le plaisir de la chair. Nous avons un cerveau différent de celui du reste de l?humanité. On a exploité notre caoutchouc, notre uranium, notre cuivre, notre coltan en nous laissant toujours dans le dénouement total. Il en sera pareil demain avec le cobalt et l?eau. Il est difficile à un médecin, à un ingénieur congolais d?obtenir le visa pour un séjour en Occident ou en Asie. Mais un va-nu-pieds européen, asiatique ou même africain peut entrer au Congo comme dans une église.



Bernard B. [tshamwa@bluewin.ch] 12/11/2017 02:20:14
Etude Politique, Stratégique, Géopolitique, et Géostratégique pour la RDC.

Thème : La Stratégie de Désamorçage de conflit ou de violence définitivement confirmée.

Na ba dates mibale oyo : 02/11/2017 na 04/11/2017, natindelaki bino
Etude Politique, Stratégique, Géopolitique, et Géostratégique pour la RDC.
Thème : La Stratégie de Désamorçage des Conflits.

Na Etudes yango, nalakisaki tè lokola Tshilombo Félix akendaki kokutana na Kanambe na Brazzaville, ezalaki preuve monene tè ba Occidentaux bazali kosalela Stratégie de Désamorçage de conflit. Elembo ya ebandeli ezalaki Déclaration ya Ministre belge Didier Reynders ; elembo mosusu ezalaki « Remue-Ménage » ya ba Occidentaux.

Lelo, tozui preuve ya monene pe ya suka elakisi tè ya solo, ba Occidentaux bakotisi RDC na Stratégie ya bango ya Désamorçage de Conflit. Vidéo mibale na You Tube ezali kolakisa likambo moko, kasi bapesi yango titres ekeseni. Ya liboso ezali : « Felix Tshisekedi a reçu en audience Rory Stewart, Ministre d?Etat pour l?Afrique du Royaume Uni. »
Ya mibale ezali : « C ?est triste pour la RDC, U.K demande à F.Tshisekedi de respecter le nouveau Calendrier de la CENI ».
Ba vidéos oyo elakisi tè ba Etudes natindelaki bino na Thème ya Désamorçage de conflit elobaki bosolo.

Kasi, esengeli botala denge nini vidéo ya mibale elobi : « C’est triste pour la RDC, UK demande à Félix Tshisekedi de respecter (….). Po na nini journaliste oyo akomi : « C’est triste ».

Il faut se rappeler que na 2016, UDPS na Rassemblement babimisaki Carton Jaune ; balakaki tè bakobimisa Carton Rouge. Tango ya kobimisa Carton Rouge, ba Envoyés Spéciaux na ba Ambassadeurs Occidentaux bakotelaki Etienne Tshisekedi. Sima, Carton Rouge ekomaki « Dialogue de la CENCO ». Na suka, babakiselaki kanambe mbula mosusu ya bokonzi, alors que bokonzi ya ye esilaki na décembre 2016.

Yango wana Journaliste oyo abosani té eloko UDPS na Rassemblement basalaki na 2016, pe azali ko Regretter na komona tè UDPS na soi-disant Rassemblement babandi lisusu lokuta ya 2016.

Na yango, esengeli baye banso batangaka ba Etudes natindelaka bino bakebisa Tshilombo Félix na maloba ekomami na mokanda ya Ezéchiel 18 :1-29. Versets 14-19 elobi boye : « 14 Mais voici, si ce dernier à son tour a donné le jour à un fils qui voie tous les péchés qu?a commis son père, et qui prenne soin de ne rien faire de semblable; 15 Qu?il ne mange point sur les montagnes, qu?il ne lève point les yeux vers les idoles de la maison d?Israël, qu?il ne déshonore pas la femme de son prochain, 16 Qu?il ne fasse tort à personne, qu?il ne retienne point le gage et ne commette point de rapine, qu?il donne de son pain à l?affamé, et couvre d?un vêtement celui qui est nu; 17 Qu?il détourne sa main de l?iniquité, qu?il ne retienne ni usure ni bénéfice, qu?il observe mes ordonnances et marche selon mes statuts,- cet homme ne mourra point pour l?iniquité de son père; certainement il vivra. 18 Mais c?est son père, qui a usé de violences et commis des rapines envers son frère, et fait ce qui n?est pas bien, au milieu de son peuple, voici, c?est lui qui mourra pour son iniquité.
19 Et vous dites: "Pourquoi le fils ne porte-t-il pas l?iniquité de son père? " C?est que le fils a agi selon la droiture et la justice, c?est qu?il a gardé tous mes statuts et les a mis en pratique; certainement il vivra. 20 L?âme qui pèche est celle qui mourra. Le fils ne portera point l?inquité du père, et le père ne portera point l?iniquité du fils; la justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sur lui. »

Toyebi responsabilité Tshilombo Félix na tata ya ye bazali na yango na likambo ya Occupation rwandaise na RDC. Toyebi denge nini ba Accords oyo epesi ba rwandais bokonzi na RDC esalemaki. Nakomelaki déjà mon frère Etienne Tshisekedi responsabilité azalaki na yango, ye na Tshilombo, na likambo ya ba Accords, lokola Accord d’Ibiza.

Lelo, Etienne Tshisekedi azali na bomoyi té, kasi, Tshilombo amitie na ebonga ya tata ya ye. Ezali kaka ebonga azui té, ezui pe MASUMU ya tata ya ye na likambo ya Occupation rwandise na RDC, po, ye na tata ya ye, bazalaki na ESPRIT moko na traitement ya dossier ya Occupation rwandaise na RDC. Ezali bango mibale babakiseli Kanambe mbula mosusu ya bokonzi na 2016.

Yango wana Ezéchiel 18 :14-19 ezali kolakisa eloko nini ekoki koyela Tshilombo Félix soki akebi té. Nalobaki déjà que « Je ne reconnais ni le Rassemblement, ni l’UDPS ; mais seulement les militants de l’UDPS. » Nakomaki maloba oyo pamba té. Nakomaki yango après avoir observé longtemps etamboli ya Tshilombo na tata ya ye. Il est clair que soki tokebi té, Tshilombo akosala lokola tata ya ye asalaki na 2016.

Ezali pamba té ba Ambassadeurs babandi lisusu kokotela famille ya Etienne Tshisekedi ; basali Etude Psychologique ya famille Tshisekedi, pe baponi bango po na DOCILITÉ ya bango vis-à-vis des Occidentaux : - « Ba Décideurs balobi … Ba Décideurs balobi … ». Yango wana Etienne Tshisekedi akotaki na élection ya 2011 malgré mes avertissements. - « Ba Décideurs balobi … Ba Décideurs balobi … ».

Nayebi té nani apesi Tshilombo Félix Mandat ya ko représenter RDC au niveau national et international. Ata tata ya ye azalaki na Mandat ata moko té ya ko représenter RDC sur le Plan National et International. Yango wana ba Accords nyonso ba signé ezali entachés de nullité. Malheureusement pour nous, ces accords sont appliqués avec la complicité et la naïveté du soi-disant Parlement.

Journaliste ya « Sango ya Congo.actu » azali na raison ya ko exprimer sa « Tristesse », po ayebi denge nini famille ya Etienne Tshisekedi esalaka na makambo oyo.

Ă€ bon entendeur, salut !

Bernard B.
12.11.2017



Kolomboka [kolomboka@yahoo.fr] 12/11/2017 12:08:38
A Baudouin Amba

Merci infiniment pour cette production intellectuelle imparable et fort intéressante.Cependant, je préviens aux lecteurs habituels voir occasionnels de ce site que je serai en première ligne lors de la capture de Joseph Kabila très prochainement, de brûler sa barbe grisonnante, pour venger, les congolais que ce dernier a réduit au silence volontairement. Je n’aurai aucun souci par la suite.

J?ai dit !

Kolomboka


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.