AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
23 Décembre 2009

Dongo : Un bataillon de la PIR décimé?

 

Des éléments de la PIR (Police d’intervention rapide). Photo radio Okapi

C’est en tous cas ce qu’indiquent des sources tant à Kinshasa qu’à Goma. Des policiers appartenant à la PIR (Police d’intervention rapide), venus du Nord Kivu, auraient été «décimés» lors des combats aux environs de Dongo.

Où est passé le volubile ministre congolais de la Communication et des médias, Lambert Mende Omalanga ? Depuis la publication de son communiqué, en date du lundi 14 décembre, annonçant la reprise de la localité de Dongo par les forces gouvernementales, la veille, l’homme affiche un étrange mutisme. Ruse de guerre ou "malaise" ? "Nos forces sont parvenues hier après-midi à Dongo. De nombreux combattants (rebelles) ont été tués dans les affrontements, certains ont été capturés, d’autres ont disparu dans la forêt où nous les pourchassons. Nous contrôlons maintenant toute la ville", expliquait Mende à l’agence britannique Reuters.

A la décharge de «Lambert», la Mission onusienne en RD Congo est devenue toute aussi aphone sur les opérations militaires en cours dans le district du Sud Ubangi. Cette «aphonie» a débuté dès le lendemain de la visite du général Babacar Gaye dans la localité la plus disputée de la province de l’Equateur. Gaye s’y était rendu le mercredi 16 décembre. La plus grande surprise vient de la très professionnelle radio Okapi. Ce média, capté aux quatre coins de la RD Congo, n’est plus, depuis une semaine, d’un grand secours pour les auditeurs désireux de savoir ce qui se passe dans cette partie du pays. A l’exception des informations sur l’arrivée à Mbandaka des "déplacés" qui fuient la guerre. Il faut espérer que l’information sur Dongo ne fait pas l’objet d’une «caporalisation».

A Gemena, les quelques habitants joints au téléphone font état, eux aussi, d’un «black out» ambiant sur les informations en provenance du territoire de Kungu dans lequel se trouve Dongo. Un couvre-feu serait en vigueur chaque soir dans le chef-lieu du district du Sud Ubangi. Pas de nouvelle, bonne nouvelle ? Selon des sources concordantes, les forces loyalistes seraient «en difficulté» face à des combattants non autrement identifiés que par la dénomination «Patriotes-Résistants du Congo». Les services secrets tant congolais que ceux des «amis occidentaux» s’arracheraient les cheveux afin d’identifier les combattants qui tiennent tête depuis plusieurs jours aux forces de sécurité venues de Kinshasa et de l’arrière-pays.

Selon des sources à Kinshasa et à Goma, plusieurs centaines de policiers déployés à Dongo seraient «portés disparus». Il s’agirait d’un bataillon (+/- 500 hommes) de la PIR dont les hommes seraient tous venus de Goma. «L’hypothèse la plus vraisemblable, confie une source policière jointe à Kinshasa, est que les membres du bataillon ont été décimés ou blessés au combat. Nous avons appris qu’il y a de nombreux blessés graves évacués à l’hôpital de Gemena». Un correspondant joint au téléphone, mardi soir, à Goma, fait état d’un «certain émoi» dans le chef-lieu de la province du Nord-Kivu. «L’absence d’informations inquiète les parents et amis des policiers», souligne-t-il.

Faute d’informations officielles, la rumeur semble avoir pris le relais sur les événements de Dongo. Au cours de la journée de mardi 22 décembre, des informations circulant de bouche à oreille signalaient des «combats» à Mbandaka. Ce n’était qu’une fausse alerte. Reste que dans un communiqué daté lundi 21 décembre, le porte-parole des PRC a annoncé la chute de la localité de Makanza (ex-Nouvelle Anvers). Celle-ci serait située à 150 km en aval de Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur.

B.A.W
© Congoindépendant 2003-2014

 

54 Réactions

paul k [evangelistepaul@hotmail.fr] 23/12/2009 01:12:03
si Dieu est pour nous qui cera contre nous elia kibango ekoki



KIBWATIAKA [ozosololabiente@gmail.com] 23/12/2009 02:13:01
Où sont les images des patridiots-résistants pour nous convaincre de leurs exploits si prouesse il y a?
Lobala Moboke doit savoir que sa cellule est prête à la Haye par la CPI ( Cour Pénale Internationale).
En tout cas ni Mbandaka, Gemena, Lisala, Libenge, Businga, Gbadolite, Abuzi, Yakoma et surtout Kinshasa sont restées sourdes aux appels à la barbarie des patridiots-résistants.
Petit rappel à ceux qui se rejouissent des gesticulations de Lobala Mobake et les ses PATRIDIOTS-RESISTANTS, en son temps, toutes ces villes de la provinces de l’Equateur étaient tombées, controlées par une rebellion conduite par un certain JP Bemba et la suite on la connaît.
OZOSOPLOLA BIEN TE’ LOBALA MOBOKE.



Pasteur BENSON [pastbenson@yahoo.com] 23/12/2009 02:28:55
Tous ces victoires qui se comptent au jour le jour a notre actif traduisent ni plus ni moins notre determination a en finir une fois pour toutes avec le regime fantoche de ce petit gamin qui nous a ete impose par les puissances etrangeres, via Paul Kagame, et qui se donne chaque jour le luxe de " chier " et de cracher sur un peuple d’avance beni par Dieu.

Le Congo-Kinshasa est un merveilleux don de Dieu a notre peuple, et KANA-MBWA Hypolitte alias Goliath le Pol Pot Rwandais, avec tout l’arsenal militaire dont il dispose, ne pourra jamais tenir devant cette tempete liberatrice enclenchee par les dignes fils de notre pays. Il se le sait bien, et il tremble deja, car la tendance ne sera plus jamais renversee, et partant il n’y a pour lui de meilleur cadeau a recevoir du peuple Congolais que le sort qui a ete reserve a Ceausescu et Samuel Doe. Et avec lui, tous ceux qui ont cotise pour foutre notre pays en l’air depuis pres de dix ans. Nous les connaissons tous. Nous savons tres parfaitement bien que de Lambert Mende a Muzito en passant par Kamerhe, Koyagialo, Ruberwa, Bizima Kara et tous les autres renards pprdistes , au "senat" tout comme au " parlement ", chacun a apporte avec beaucoup de generosite et d’empressement, ou mieux avec " la derniere energie " et " avec force ", sa contribution pour accelerer la decomposition de notre pays. Et ceci nous amene nous aussi a marteler avec la derniere energie en declarant que TOUT LE MONDE SERA SEVEREMENT PUNI.

L’heure est donc arrivee. La liberation de notre pays est une certitude. Toutes les pertes que l’ennemi de notre peuple ne cesse d’enregistrer en sont une preuve.

Vive le Congo !
Vive les Patriotes Congolais, DIGNES FILS DE NOTRE PAYS !
Que le Dieu d’Israel vous benisse et vous garde tres precieusement !

Pasteur Benson,
Melbourne ( Australie ).





koko [kokorafiki@yahoo.ca] 23/12/2009 02:44:56
Lokutu na lokutu ,Lambert Mende loba lisusu,yo nde haut-parleur ya kanambwa,bomoni ndenge bokomi komela pema,to kopemisa bino lisusu te,to lobaki na bino rira bien qui rira le dernier,ha ha à l’infini....



Georges Mamba [georgesmamba@gmail.com] 23/12/2009 03:06:04
Chers compatriotes,

Le sang des congolais a tant coule qu’il faut maintenant arrêter ça. Il y a désormais un moyen d’accéder au pouvoir, les élections. Les échéances de 2011 sont proches, il faudra alors se préparer pour y gagner au lieu de continuer à tuer les innocents pour rien. Les gens ont tellement soufferts qu’il faut maintenant avoir pitié d’eux. Les milliers de congolais qui sont perdus dans la foret et autres qui souffrent a Brazzaville devraient nous interpeller. Ce ne sont pas le rwandais qui le font souffrir mais nous mêmes congolais. Il n’y a aucun rwandais parmi ces gens la.

L’histoire nous jugera tous! Que Dieu bénisse le Congo.

Georges M

P.S. Je sais que vous n’allez pas publier ce message. Mais sachez que Dieu vous féra payer tous ca sur cette terre des hommes.



ndal [plima@live.ca] 23/12/2009 03:14:10
ya hypo prépare toi on arriveeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee



ALY KIBAZO [socobois@gmail.com] 23/12/2009 04:50:29
Le gouvernement du Congo bzv a refuse la requete de Kin d’extrader les refugers ex faz et mlc,nous ne pouvons pas aider ces rwandais a exterminer nos freres,Nous avons deja meme les soldats fardc qui ont survecu aux combats che nous ,ils subi une veritable lesson de tactique militaire.les resistants sont entrain de gagner du terrain,et de + en + des gens rejoignent leurs causes et leur victoire devient certaine.Kabila et ses freres genocidaires rwandais doivent partir!
Courage patriote nous menagerons aucun effort pour vous aider.
Votre courage et votre esprit de sacrifice vous menera a la victoire finale.

QUE DIEU VOUS BENISSE ET QU’IL SOIT VOTRE ARCHE ET VOTRE BOUCLIER !



Peter Ngoma [pngoma75@yahoo.fr] 23/12/2009 05:08:27
JE NE COMPRENDS PAS COMMENT NOS FARDC (LA PARTIE COMPOSEE DES VRAIS CONGOLAIS) ET LES POLICIERS CONGOLAIS SE FONT MASSACRES POUR SAUVER KANAMBE EN DEPIT DE MULTIPLES HUMILIATIONS QUE SON POUVOIR LEUR FAIT SUBIR ( SOLDE IMPAYE, GUETS-APENS QUI ONT CONDUIT AUX MASSACRES DE LEURS CAMARADES,ETC..)
JE NE PEUX SOUHAITER QUE CES ELEMENTS DE LA PIR SE SOIENT RENDUS ET VONT LIBERER NOTRE PAYS. KANAMBE LUI, ILS PASSENT SON TEMPS A VIDER LES CAISSES DE L’ETAT ET PERSONNE NE DIT MOT.
CAMP KOKOLO, TSHATSI REVOLTEZ-VOUS, ET LE CONGO SERA LIBRE.
GOD BLESS OUR RESISTANTS.



Kalev’Mutond [kalev@yahoo.fr] 23/12/2009 07:43:42



Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose et surtout, la vértité finira par triopmher.

La vérité est que Kanambé est au bout du roulot, le début de la fin est amorcé pour son régime fantoche d’occupation.

Au moment où je mets en ligne ces quelques mots de Kinshasa, je viens de recevoir un message codé d’un patriote résistant basé à Likasi qui me fait savoir que des cellulles combattantes se préparreraient au Katanga également à porter l’estocade à l’imposteur si d’aventure il comptait se réfugier au Katanga pour oser faire une cecession.

Içi à Kin, seuls les avisés ont des informations correctes venant du front: des indiscrétions venant de l’Equateur nous apprennent que Mbandaka serait sur le point de tomber cette semaine sans grand combat et que Gemena subirait le même sort. Si tel est le cas, il ne nous resterait plus qu’à achever Kanambé à Kinshasa malgré sa garde républicaine bidonne et non aguérrie.

Bref, le vent de la libération souffle véritablement au Congo, que le peuple vaillant du Congo se lève et se dresse comme un seul pour bouter Kanambé et sa mafia internationale hors de notre Congo.

Vive la libération véritable du pays et vivent les PCR.

Kalev’



bob [bb.boly@yahoo.fr] 23/12/2009 09:27:26
Que Vive La Libération

Gloire a Dieu

Bob



Congo-Vigilance [abasele@yahoo.fr] 23/12/2009 09:54:49
Nous réitérons notre appel à la MONUC d’observer une stricte neutralité à peine pour elle d’être considérée comme l’ennemi du Peuple congolais avec toutes les conséquences que cela entraînera pour la sécurité tant des casques bleus que des éléments de sa composante civile partout en RDC !!! L’Angola n’interviendra pas pour sauver la mise à "Joseph KABILA" cette fois-ci !!! Quant au Congo-Brazaville nous apprenons que des anciens réfugiés hutu rwandais auraient infiltrés les hautes sphères du pouvoir dans ce pays et donc, nous comprenons mieux l’attitude du Président Sassou qui considère le conflit dans la Province de l’Equateur comme un conflit strictement interne et une affaire des Congolais entre eux !!!



bambino ya Kongo [okapi@yahoo.com] 23/12/2009 10:07:00
Nous sommes les enfants de Mfumu Kimbangu, l’ennemi est entrain de battre avec les invisibles et c’est la raison pour laquelle ils se font tués par nos vaillants Patriotes Resistants. Nous sommes deja à Kin. A Kin ici nous attendons que l’ordre pour chasser Kanambua et ses collabos. Nous sommes déjà sur le terrain et nous surveillons leur mouvement, nous les avons ciblé. Nous sommes pas payer et le soldatesques sont mieux payaient que nous autres.Donc cette fois ici nous allons en finir pour toujours. Po ete basakani na biso mpe mingi. na ba deputes na ye ba kokima bango.....Tozali kozela ndingisa.

VIVE LE KONGO ET NOUS VAINCRONS
DIEU EST DE NOTRE COTE. Matondo



DIKESA [sdikesa@yahoo.fr] 23/12/2009 10:15:51
On leur avait promis, ils vont vivre l’enfer. L’appelle a déjà été lancé, que les vrais congolais se trouvant dans ces forces armée rwandaises déployées au Congo ne combattent pas leur propres frères de RPC. Laissez venir les rwandais et les autres.



fleuve congo [rdcongo1000@yahoo.fr] 23/12/2009 10:24:06
1-c’est très bien ils(PRC) avancent vers Kinshasa,et tout le monde applaudi, il ya aussi des combats qui se deroulent labà, mais vous ne nous donnez pas la situation humanitaire de la population innocente qui est toujours victime de la guerre...2-Ma question est de savoir pourquoi ce site CI n’affiche pas des reactions qui le mettent en cause?si vous militez pour la democratie de notre pays, pourquoi priver les autres..? laissez les autres penser differement...vous pouvez ne pas publier ce message, comme c’est le cas tjrs, t’en mieux...



GODELIN [godemanunga@yahoo.com] 23/12/2009 10:49:09
BA NDEKO YA FARDC,

Na pesi bino mbote. Na lingi nayebisa bino que bino bozali bana mboka. Bozali na devoir monene ya kobatela mboka na bino. C’est pourquoi, esengeli bozala tres vigilants. Monguna na biso nionso oyo azali ko boma, ko violer basi na ba mama na biso, oyo azali kotangisa makila na biso lokola mayi, oyo azali koniokola ba congolais nionso, EZALI NDE HYPO KANAMBE oyo ami bengi ye moko << Joseph Kabila >>.

Eloko azali kosala ezali nde atindaka bino na etumba po ete bino bokende kokufa, ye atikala. Bo boya eloko wana. Bo tourner minduki na direction na ye moko. Lokola TOUMBA atoumbaki Dadis Camara na Guinee, bino pe bo toumba Kanambe na Lambert Mende. Boyeba que moto nionso ako kende na front, akeyi nde kokufa po ete Nzambe na biso oyo azo bundela biso, akotikala jamais ko permettre te que soldat moko ya FARDC azua monduki contre ba patriotes oyo batelemi po ete mboka ezala liberer.
BO BOYA, BO BOYA, BO BOYA BITINDA NIONSO YA KANAMBE. SOKI KANAMBE AZALI NA POSA ATINDA MOTO NA FRONT, ATINDA NDE JOHN NUMBI NA LAMBERT MENDE BAKENDE KOBUNDELA YE. BINO BO REJOINDRE NDE CAMP YA BANA MBOKA, LES PRC.

MERCI MINGI.



TOKWAULO -Jean-Pierre [jeanpitokwaulo@yahoo.com] 23/12/2009 10:52:31
Le peuple congolais est un peuple très pacifiste qui aime la paix et la tranquilité,mais Kanambe nous pousse maintenant à la vionlence. Pour prouver notre détermination d’en finir avec ce régime fantoche, tous les ennemis de notre peuple et de notre pays qui cherchent à nous destabiliser seront tous subir un mauvais traitement. Nous disons à tous les valets de Kanambe que l’heure est venue. La révolution est en marche. Plus rien ne va nous arrêter. La lutte sera longue et pénible,mais la victoire est certaine. A bon entendeur salut !



kivuma Nkete [kivumankete@hotmail.com] 23/12/2009 12:44:40
Chers compatriotes congolais,

Pourquoi vos coeurs sont tellement endurcis à tel point que vous
ignorez meme que la vie humaine est précieuse. Vous passez tout votre temps à rédiger des e-mails incendiaires pendant que vos fréres de Dongo et d’ailleurs ont pour boisson les larmes.

Cessez d’inciter les gens à la guerre. Nous avons besoin tous de la paix, car la vie humaine est précieuse et il est de votre devoir de la préserver.



Tiiokolela [imarcel1@yahoo.fr] 23/12/2009 13:09:46
Chers compatriotes,

Le sang des congolais a tant coule qu’il faut maintenant arrêter ça. Il y a désormais un moyen d’accéder au pouvoir, les élections. Les échéances de 2011 sont proches, il faudra alors se préparer pour y gagner au lieu de continuer à tuer les innocents pour rien......


Cher Compatriote, je suis désolé par ta réaction, sincerement il faut être Naïf pour croire encore aux élections ou autres moyen de faire revenir la paix dans notre cher pays, N’avons nous pas eu les élections il y a 3 ans ? cela a arrêté les tueries et viols des nos parents (hommes hemmes et enfants) à l’est du Pays ? N’avons nous pas été à Sun City ? De quel moyen veux tu nous parler ? Si tu n’as pas encore ouvert les yeux pour voir que notre pays est entrain d’être balkanisé, alors c’est chose grave pour toi, ou alors t’es pour la balkanisation de notre pays??? Je voudrais que tul comprenne cher compatriote, que notre lutte armé est correcte, c’est par les armes qu’on veut balkaniser notre pays, nous aussi allons repondre par les armes, aucune négociation ne sera acceptée, que les naïfs se plaignent toujours et encore, le chien aboie la caravane passe. Un opprimé qui se laisse oppressé par son oppresseur c’est un pécheur comme son oppresseur.
VIVE LA LIBERTE !!! DRESSONS FRONT !!!



Bayimoto [bayimoto@email.com] 23/12/2009 13:19:31
Nous sommes trop ravis d’entendre parlé de nos vaillants Combattants de la résistance Congolaise,de vrais Bana Nsomi ya Ekolo Zaire qui essayent de rétablir L’ordre, la dignité de notre Nation "Zaire"Eloko tolukaka yango Oyo ......

Que Vive les combattants de la résistance !



BRUNO BULA [b.bula@hotmail.com] 23/12/2009 13:37:52
La fin de reigne s’annonce déjà!.Il faut que Kanambe et ses maîtres criminels esclavagistes le comprennent que les choses ont changées,et qu’il était temps pour les Congolais de réccuperer leur souveraineté.Ils ont tuer,massacrer,violer,piller etc... pendant des décennies,maintenant c’est fini.Croyaient-ils avoir aujourd’hui un président noir à la tête des états-unis? Le bon dieu que nous prions n’est pas sourd ou aveugle,il a commencé a agir à Dongo.Bientôt ça sera la panique à Kinshasa chez les Kabilistes(Kanambistes) .<>Qui vivra verra.Et que vive la RDC.



ABERI - SUMAHILI_KASONGO [sumahiliaberi@yahoo.fr] 23/12/2009 14:00:39
Mbula oyo kabila akozonga Rwanda ! Tous les rwandais se trouvant sur notre sol et dans nos institutions sont priés de déguerpir. Nous congolais de la nouvelle génération sommes décidés en finir avec ces voleurs assassins sans délai. Ceux qui disaient que le peuple congolais est un peuple amorphe se trompaient.Maintenant, le glas a sonné et les véritables filles et fils de cette belle nation au coeur de notre continent se prennent en charge. Les traitres concitoyens et autres vos jours sont comptés. A bas Kabila ! A bas le PPRD ! A bas les ennemis de notre peuple ! Vive le Congo de Lumumba.



MAÏ MAÏ [maimai.congo@yahoo.fr] 23/12/2009 14:16:42
Ndeko KIBWA TIAKA ,

La guerre , n’a pas besoin d’image pour avancer ni besoin de la presse occidentale pour se gagner .

Une chose est vrai , nous avons compris que tout les journaliste que l’on envoyé dans les fronts tenu par des congolais étaient plutôt des espions pour saboter notre lutte ;

Aujourdhui que nous travaillons loin de ces espions nos hommes et nos leaders ne sont plus assassinés et nos positions demeurs un mystere ;

Aussi vrai comme je te le dit , nous sommes deja dans la phase finale et comme la foret cache les animaux , elle cache aussi notre strategie .



Kanga Georges [kanga2002002@yahoo.fr] 23/12/2009 14:17:44
Chers compatriotes, si vous l’êtes vraiment, ayons au moins honte de mentir. Un bataillon des PIR décimé à Dongo ? C’est incroyable. Et s’ils se trouvent au front, dans la forêt, en des endroits où le téléphone ne passe pas ? Que diriez-vous alors demain lorsqu’ils seront en contact avec leurs familles ? Soyons au moins sérieux avant d’écrire quelque chose sur notre Congoindépendant.com. Concernant Lambert Mende, est-il Porte-parole du gouverment ou porte-parole de Dongo ? Je pense qu’il est porte-parole du gouvernement et le gouvernement n’a pas que Dongo à faire. Lambert Mende ne peut pas passer son temps à communiquer du n’importe quoi tout comme Radio okapi, une radio professionnelle, qui ne peut pas aussi passer son temps à diffuser des balivernes. Cessons donc de croire que la situation de Dongo, déjà maîtrisée d’ailleurs constitue encore la priorité du gouvernement. Et de vous informer qu’en matière de sécurité, c’est le silence absolu sur des opérations à mener qui garantit le succès. Quant à la situation sur terrain, aux véritables patriotes de croire que la situation est sous contrôle de nos vaillants combattants des FARDC.



joe [jokimpa@yahoo.fr] 23/12/2009 14:20:19
L’histoire se repete. La resistance francaise s’etait battue contre le regime Petain collabo d’ Hitler. Et puis c’etait un certain 6 juin 1944, le debarquement en Normandie pour la liberation de la France. Bientot le debarquement a Kinshasa! QUI VIVRA VERRA. TANGO EKHOKI m’a dit un congolais.

Joe



Dieu fait nous grâce et le Kongo-Zaire retrouve sa dignité. Kanambe doit ête arrêté vivant [Kongo@live.be] 23/12/2009 14:35:29
Très sincèrement, pouvez-vous vous regarder dans un miroir et vous répéter à vous même ce que vous vennez de débobiner comme un perroquet? Franchement vous n’êtes pas du tout crédible et je ne vous plains même pas, car vous faites pitié.

En regardant de près la structure du site de votre radio, je ne vois rien du tout. Au fait, vous n’avez pas d’autres articles ? Etes-vous juste financé pour attaquer Ngbanda ? Pardon, ne me répondez pas… Répondez surtout à votre propre conscience et si possible devant votre miroir made in Japan...

Ngbanda a travaillé avec Mobutu ? Oui, mais il est aujourd’hui le seul à avoir assumé cela et est le seul qui a su éclairer et réveiller la conscience des congolais, par son expertise en matière des renseignements et par la connaissance parfaite des réalités et de l’histoire de son pays. Vous disiez dans votre pamphlet que la vérité est têtue… alors vous devriez faire un constat honnête et reconnaitre que tout ce Ngbanda dit se vérifie toujours sur le terrain. Qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas,… la Res publica a besoin de lui.

Je ne suis pas Ngbandiste, mais le combat qu’il mène aujourd’hui est un combat noble et digne. Et rien que pour ça, j’ai beaucoup de sympathie pour lui et pour son mouvement. Et croyez-moi, beaucoup de congolais, aujourd’hui chosifiés, soutiennent son combat.
Plus est, la nationalité de Ngbanda ne souffre d’aucun doute…

Par ailleurs, arrêtez de comparer Mobutu à Kabila et à Kanambe. Ces deux derniers ne sont que des aventuriers. Mobutu était certes un dictateur, mais à son époque, les Z étaient respectés, il y avait un Etat, le zaïre comptait dans le concert des nations et avait une place de choix… Peut-on dire la même chose aujourd’hui du Congo? Réponse devant votre Japanese mirror(日本語ミラー)!

Patriotiquement



mboka ekufi [mbokaekufi@yahoo.fr] 23/12/2009 14:37:42
A toi KIBWATIAKA, tu as besoin des images??? Sache seulement que nous allons vers la fin de Kanambeisme, entre LOBALA et KANAMBE qui merite la CPI ? Il a tué en 1997 avec l’AFDL, il a massacré les BDK au Bas Congo en 2008, à la prison makala il elimine chaque jours, KIBWATIAKA tika na yo ngonga ya Kanambe akende Rwanda ebeti.Il vient de mettre Vital Kamehre en residence surveillée parcequ’il a refusé de remplacer Muzito comme premier Ministre, Vital ne sort pas de chez lui, ni ne va pas sortir du pays, otei tembe va chez lui à Socimat tu trouvera les Bana Moura qui sont à la porte de sa residence.
A toi MAMBA HEORGES, tu parles de quelles élections en 2011? Celles de Malu Malu qui a dejà son candidat en poche?????J’encouarge les Patriotes Resistants Congolais de faire vite.



Jadaka [ladyresistant@gmail.com] 23/12/2009 15:02:11
Kanambé doit être jugé !!! Il a participé au massacre de millions de congolais !!!! Plus jamais ça !!!! Kanambé doit être jugé et croupir en prison pour l’éternité !!! ASSASSIN !!!



COMMUNIQUE DE PRESSE No. 107/BCFP/CEI/2009 [aba@gmail.co.uk] 23/12/2009 15:13:52
COMMUNIQUE DE PRESSE No. 107/BCFP/CEI/2009



La Fondation Bill Clinton pour la paix en sigle « FBCP » est préoccupée par l’insécurité grandissante par laquelle son Président Emmanuel Cole et quelques réfugiés connaissent actuellement. Motif par ce qu’ils avaient écrit directement à son Excellence Joseph KABILA KABANGE chef de l’Etat au sujet de leur situation précaire en R.D.C.



Le 17 décembre 2009, 4 agents de service de sécurité se sont introduits dans le domicile de Mr. Cole à 6 h00’ du matin sans mandat d’amener pour l’arrêter, heureusement, il avait fui étant comme d’autre réfugiés. Il vivent tous en clandestinité.



Dans un état de droit comme la R.D .C, pour la FBCP , l’enlèvement n’est pas une pratique légale et la condamne tout en évitant la Commission Nationale pour le Réfugiés (CNR), créée par l’ordonnance présidentielle en 2002, à se pencher au problème sécuritaire des réfugiés et trouver des solutions durables pour éviter l’esprit d’abandonner qui leur hante.



De ce qui précède, la FBCP demande aux divers institutions qui gèrent les réfugiés et aux gouvernement Congolais d’intervenir efficacement auprès de multiples services de sécurité qui traquent le Président de la FBCP et d’autres réfugiés pour qu’ils puissent arrêter toutes ces menaces.



Fait à Kinshasa, le 19/12/2009



Pour la FBCP



Bernard MPASSI MPIOSSI

Secrétaire Général



Fondation Bill Clinton Pour la Paix « FBCP »

Av. du Port n° 5 C/ Gombe

B.P. 11893 Kin

Fax : 015092778890

Tél. : 00243 999957283

00243 896382128

00243 897701218

E-mail : fbcp97@yahoo.fr

fbcpnat_kinshasa_rdc@yahoo.com

fbcpkin1@yahoo.fr

Kinshasa / Rdcongo




bakongo [chocod@mymeteor.ie] 23/12/2009 15:20:16
bravo les patriotes pour votre determination car nous vaincrons kanambe sait bien que tout est fini pour lui raison pour laquelle il joue sa derniere carte mais q’uil sache que mbandaka tombera d’ici qlqs jours.
camp tshatshi, camp kokolo et autres camps au moment du signale vous allez tous vous diriger vers les collabos pour les arreter, car ils seront tous (collabos) juger au pays.
kanambe a ose avec ex faz maintenant il va subir des choses jamais au monde, selon nos sources les conseillers de kanambe lui demande de negocier avec le PRC en leurs demandant leurs cahiers de charge mais pas qstion?
on ne negocie jamais avec un etranger, s’ il veut la negociation , qu’il fasse d’abord le test ADN,qu’il explique complot de 6millions de morts congolais et enfin son secret avec les occidenteaux et la mort de LD KABILA.
merci



Daniel MAKILA [makila_daniel@yahoo.fr] 23/12/2009 15:21:13
Intox sur intox, chimère sur chimère. A-t-on vraiment besoin d’hallucination pour bâtir une nation ? Mais, où sont les projets de société de l’alternance en face? N’est-ce pas que la réponse est zéro, si ce n’est de la barbarie, digne d’une jungle, servie gratuitement à des paisibles paysans de la contrée de Dongo. Aujourd’hui, à l’ère du multimédia, peut on encore rouler des esprits lucides dans l’obscurantisme qui ont tant servit à honoré Ngbanda, à l’époque où il avait seul le monompole de la vérité et le droit de vie et de mort sur tout ce qui bouge? Heureusement pour le Congo, les brebis égarés se comptent sur les bouts de doigt.



Marc [jmluc007@yahoo.ca] 23/12/2009 15:59:27
Message destiné à Kivuma Nkete, Fleuve Congo,Georges Mamba et Kibwatiaka ( s’ils sont des vrais Congolais biensur)

Le Nord-Kivu vit dans la crainte d’une nouvelle rébellion
(La Croix 23/12/2009)

Ce territoire de l’est du pays vit sous le régime d’une double administration, qui laisse deviner qu’une nouvelle guérilla se prépare à déstabiliser la région

«Je représente une association de défense des droits de l’homme. » Les mots glissés à l’oreille du journaliste n’auront pas de suite. Dans la seconde, deux hommes en civil interrompent brutalement le sexagénaire qui s’éloigne, tête basse, sous les regards d’une foule impassible.

L’atmosphère est lourde à Bihambwe, bourg du territoire (canton) de Masisi, au Nord-Kivu. Ici, à l’extrême est du pays, l’intégration de la rébellion du Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) au sein de l’armée nationale n’a fait que renforcer son emprise sur cette région connue pour la richesse de ses terres et de son sous-sol.

Ici, le pouvoir civil est toujours tenu d’une main de fer par le CNDP, mouvement fondé en 2006 par le général tutsi congolais Laurent Nkunda. Lorsque ce dernier fut « lâché » par ses parrains rwandais au début de l’année, c’est son chef d’état-major, Bosco Ntaganda, qui a pris la suite.

Aux termes d’un accord conclu entre Kinshasa et Kigali, ce criminel de guerre présumé, visé par un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale, est devenu le commandant en second de l’opération Kimia 2, visant à combattre les rebelles hutus des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).

Contesté par les fidèles de son ancien patron, Bosco Ntaganda a joué jusqu’ici le jeu de l’intégration dans les Forces armées de RDC (FARDC). Ce qui ne l’empêche pas de couver discrètement la gestation d’un nouveau groupe rebelle, le Front pour la libération et l’émancipation du Congo (Flec).
Afflux de milliers de réfugiés venant du Rwanda

On lui attribue les enrôlements d’adolescents ayant eu lieu ces dernières semaines à Bihambwe ainsi que dans d’autres localités de la région. « Ils prennent des jeunes comme moi, de 15 à 17 ans », témoigne un adolescent visiblement terrifié.

De fait, on peut croiser des « soldats » de cette tranche d’âge dans le fief du CNDP, Mushake. « Pour certaines familles tutsies, confier un fils au CNDP est une sorte d’obligation morale envers ceux qui défendent leur cause, explique un responsable de l’administration provinciale. Les autres n’ont pas le choix, on leur donne 20 dollars et c’est leur feuille de route. »

Le malaise est renforcé par l’afflux de milliers de réfugiés venant du Rwanda. « Ce sont surtout des Tutsis, dont certains étaient réfugiés en Tanzanie, confie un membre d’une agence de l’ONU. Le transfert est soigneusement organisé à travers des postes frontière non officiels tenus par le CNDP. »

Mêlé à celui de dizaines de milliers de déplacés internes, ce retour après souvent plus de quinze ans d’exil crée des tensions avec les populations restées sur place. « Leurs vaches ravagent nos champs, se plaint un jeune agriculteur de Bihambwe en désignant les huttes abritant des réfugiés, installés sur la colline surplombant son champ. On nous promet des indemnisations, mais elles ne viennent jamais. »

Tandis que les opérations militaires font passer bon nombre des zones minières des mains des FDLR à celles du CNDP, le territoire de Masisi vit sous le régime de deux administrations rivales, l’une « légaliste », contrôlant à peine le tiers du canton, dont son chef-lieu, l’autre dépendant du CNDP, gérée depuis Mushake, un bourg plus proche de la capitale provinciale, Goma.
Tensions avec les troupes originelles des FARDC

S’il a rendu, au début de l’année, l’essentiel du pouvoir civil aux autorités congolaises dans deux territoires voisins qu’il avait conquis militairement, le CNDP en a profité pour étendre son emprise dans son fief historique. Désormais, la quasi-totalité des officiers commandant les troupes du Masisi sortent de ses rangs, ce qui n’est pas sans créer des tensions avec les troupes originelles des FARDC.

Jeudi 3 décembre, un soldat tutsi issu du CNDP a ainsi refusé de se soumettre à la police militaire à Bihambwe, alors qu’il était dépourvu d’ordre de mission. Ayant dégoupillé une grenade, il s’est tué en même temps qu’un des trois policiers militaires qui le contrôlaient. Un des deux survivants a ensuite été lynché par la foule, sous les yeux impuissants de quelques casques bleus sud-africains débordés.

Le lendemain, le commandant du bataillon de casques bleus indiens basé à proximité et le commandant local des FARDC, un colonel issu du CNDP, réunissent les autorités locales. Il s’agit de désamorcer la crise, éviter qu’elle n’embrase les communautés. Les représentants des pouvoirs locaux rivaux sont là.

« Je suis l’administrateur adjoint du territoire de Masisi », se présente le responsable nommé par l’État. « De Masisi centre », le reprend son rival du CNDP. « De Masisi », répète calmement le fonctionnaire. C’est sous bonne escorte de la Mission de l’ONU en RDC (Monuc) qu’il a pu se rendre à Bihambwe, qui est pourtant officiellement sous sa juridiction.

Les discours se succèdent. « C’était un problème purement militaire, lance le colonel Baudouin Ngaruye. Ce n’est pas parce qu’un soldat appartenant à telle ou telle communauté est mort que cela doit déclencher des problèmes ethniques. Je vous présente mes condoléances, mais je suis très mécontent de votre comportement. » « Je présente les excuses de la population, répond un responsable du CNDP, on ne s’est pas bien comporté. »
Enième retournement d’alliances

Puis chacun rentre chez soi, l’administrateur officiel vers l’ouest, ses homologues du CNDP vers leur fief. Ces derniers revendiquent la « double administration » qu’ils entretiennent, financée par des taxes illégales exigées de tout camion de marchandises.

Selon le groupe d’experts de l’ONU sur la RDC, l’ex-rébellion en tirerait au bas mot 250 000 dollars (160 000 €) par mois. « C’est pour nos blessés de guerre que le gouvernement s’était engagé à prendre en charge, justifie Basile Kapenda Muhima, responsable adjoint de l’administration parallèle. Nous avons montré notre bonne foi, mais le gouvernement n’a appliqué que 20 % de ses engagements. »

Cette « double administration » aurait des allures de Clochemerle si elle n’avait son pendant dans l’armée. Plusieurs centaines de soldats ont déserté depuis septembre. Chacun craint, ici, que cela ne débouche, une fois encore, sur la fondation d’une nouvelle rébellion.

D’autant plus que les troupes du CNDP récemment intégrées dans l’armée sont largement formées de Hutus, peu motivés pour combattre leurs « frères » engagés dans les FDLR. Et un troisième groupe combattant, les « Maï-Maï », milices autochtones, reste très actif, après l’échec de son intégration dans l’armée au début de l’année.

Confiants dans les pouvoirs « magiques » censés les rendre insensibles aux balles, bien des habitants du Nord-Kivu comptent sur eux pour tenir tête aux opérations militaires, avant un énième retournement d’alliances qui les verrait rejoindre à nouveau l’armée gouvernementale.
Laurent d’ERSU, à Masisi



Djecks Asand [djecks_asand@caramail.com] 23/12/2009 16:16:44
Si ce sont des Congolais traitres qui vont pour attaquer les autres Congolais (Bakolo mabele) qui se battent pour libérer le pays, que tous nos AIEUX se reveillent de leur tombes et combattent aux côtés de vaillants fils du pays. Soki ba Rwandais avec Kanambé à la tête balingi koyoka te, il ne leur reste que de voir leur corps trainer sur le grand et beau fleuve congo. Que ceux qui parlent des élections se souviennent qu’ils y sont allé sous haute surveillance de l’Eufor et ceux qui avaient envoyé cette force diabolique de la trame de la Monuc (= Mobilisation pour la nu-propriété et le Chao), nous sommes où avec eux?



onessime [oonessime@yahoo.fr] 23/12/2009 16:26:40
kanambe okomi na suka ,biliaki yo bikoki



richie [ailengombe@yahoo.fr] 23/12/2009 16:39:56
Vive la rdc libre avec nos prc;notre Dieu est avec nous.



MULELE SUKISA [lerevenant36@yahoo.fr] 23/12/2009 16:53:46
KANAMBWA KULUNA,

Biliaki yo bikoki. Po na likambo ya mabele, okotikala ko mona moto oyo bozo bunda na ye te. Bisimbi nde bato bako simba yo. Toyebi esika nini olalaka, bisika nionso otambolaka toyebi ango malamu. Biso nde tozo kanga yo na mwa mikolo ezali koya. Lokola ozali ko mona ke ezali liseki, zela oko mona kala mingi te. Tozali deja awa na kinshasa, tozozela dernier coup de sifflet. Po na likambo ya mabele, c’est la vie ou la mort. Nasuki wana.



BRUNO BULA [b.bula@hotmail.com] 23/12/2009 16:54:07
Ils doivent quitter le congo,c’est le sol de nos ancêtre.Quand à Kanambe et ses maîtres esclavagistes :ils doivent être poursuivi pour tous crimes commis sur notre territoire,sans oublier Kagame,Ruberwa,yerodia,et tous les autres collabos du AMP.
Vive la resistance congolaise!



zico malu [zicomalu@yahoo.fr] 23/12/2009 17:10:20
Tous les traubadours de Kinshasa sont devenus aphones parce que la situation est et reste en leur defaveur.Les interets mesquins et egoistes s’eloignent de plus en plus chaque fois qu’il y a un territoire ou une localite conquise.On peut facilement le comprendre par la reaction de Daniel Makila qui n’a plus les pieds sur terre en trouvant a son son excellence papa Honore Ngbanda pour lacher son tourment,alors que c’est connu c’est a son mentor de president que se trouve le probleme parce qu’usurpant son identite rwandaise pour comploter a la balkanisation de notre pays.

Mon frere ,je comprend bien ton emotion,reve ou pas reve,la destination finale est bel et bien Kinshasa.Ainsi,facilement tu iras consoler ton mentor dans son Rwanda natal.



Kimpwanza [kimpwanzadiakongo@yahoo.fr] 23/12/2009 18:07:47
Pauvre Daniel Makila !
Vous délirez et vous ne savez plus ou donner de le tête . Eh oui chaque chose à un commencement et une fin . Vous devriez conseller à votre mentor qu’ avant d’ en arriver là les congolais ont toujours voulu et se sont battu pour leur liberté . Les congolais sont des gens joyeux ils aiment la vie , la quietude et desapprouvent la violence .
Votre mentor Kadogo de president Kanambe est sorti de nul part et a commencé à diriger le congo et les congolais par défi et temerité , il a commencé par massacrer les populations congolaises à l’ equateur , le genocide du peuple pacifique du kongo central à deux réprises 2007-2008 choses que même le dictateur Mobutu ne s’ était jamais permi .
Voilà le genre d’ individu dont vous prenez la defense à chacune de vos intreventions : Vous êtes vraiment malade , un conseil allez vite consulter un psychiatre ...



yodi [yodifysco@yahoo.com] 23/12/2009 18:42:04
Mon frere KIBWWATIAKA vraiment , tosepeli na reactiont na yote , oyo okomi contre lobala mokole, yo okoloba mpo na CPI boluka lobala, yebisa bango bakanga nanu nkunda, na tangande oyo basili koboma ba congolais na Est. Ndeko soki ya solo oza mwana mboka svp tiko ko reagir boye.Merci.



kris [kris_2009@hotmail.fr] 23/12/2009 18:45:49

Chers compatriotes,

Soyons très vigilants par rapport à cette guerre des rumeurs. Les PRC ont lancé un défi au Gouvernement démocratiquement élu de montrer les images appuyant la récupération de la localité de Dongo mais si jai une bonne memoire je ne me souviens en aucune fois avoir vu une quelconque image confirmant la reprise de DONGO, LIBENGE, LULANGA et recemment MAKANZA par les éléments du PRC.
Qui trompe qui?

Merci



Yahomazy [y.mazda@yahoo.com] 23/12/2009 19:00:20
Pour tous ceux la qui font allusion aux elections de 2011 et qui disent qu’il faut arreter parceque le sang de congolais a beaucoup coule, ASSEZ!!! Tenez,
Pour les election, y a t-il des conditions reunies pour realiser des elections democratique? savez-vous combien de congolais sont remplaces a l’est du pays par les rwandais?savez-vous combien de congolais sont deplaces? Comment pouvez vous aller aux elections alorque le pays est controle par les etrangers? Tous ceux la qui parlent des elections ne connaissent pas dans quelle situation le pays se trouve, ils doivent s’instruire d’avantage. D’ailleurs, il y aura pas d’election, on en a meme pas besoin pour le moment. Pour les congolais sont ils lents a comprendre et rapide a oublier (2006).
Pour les victimes de guerre: Nos plus de 7000.000 des compatriotes ont ete tues, ils ne sont pas les victimes de la guerre, mais d’un genocide, une extermination parceque les congolais n’ont pas declares la guerre contre le Rwanda. le Rwanda est venu avec l’intention d’exterminer les congolais en commencant par nos frereset souers de KIVUS. Les Mai-Mai l’ont compris bien avant. Il n’y a qu’une seulle solution: la resitance. La lutte de combattants patriotes est juste et justifie, noble et anoblie, surtout divine car il est question de defendre son terre.



eddy kapundju [collectifsosrdc@yahoo.fr] 23/12/2009 19:08:25
nous soutiendrons avec force nos vaillants combattants du PR CONGOLAIS jusqu’à la victoire finale càd faire partir HYPOLITE KANAMBE ;alors ensemble sauvons le congo car c’est un devoir sacré.Faire partir kanambe est le souhait non seulement des patriotes résistants congolais mais aussi le voeux de l’ensemble de la population congolaise car il est l’incarnation du mal congolais



POTENTIEL D’HYDROGENE. [kessazelly@yahoo.fr] 23/12/2009 19:15:29
il y a juste 4 jours ,le site << radiookapi.net >> annoncait l’arrivé à Mbandaka, des deplacé(e)s de guerre fuyant des combats à 150km de Mbandaka. Peut-on aussi qualifier cette annonce, << INTOX SUR INTOX, CHIMERE SUR CHIMERE >> ?
De part et d’autre,on peut bien nier la réalité sur DONGO ou ailleur ; mais sachez bien que d’ici le 30 juin 2010,la réalité s’imposera à tous. sans exception.
Je n’ai jamais lu une seule critique de certain(e)s internautes sur les mobutistes qui ont choisi de travailler avec << Afandé Hypo >> , et qui d’ailleur ne font pas mieux aujourd’hui qu’avant, dans l’exercice des fonctions qu’ils occupent . Bizard ! Les mobutistes indexés sont ceux qui refusent de travailler avec celui qui se fait appeler <> . c’est aussi bizard ! n’est ce pas ?
UNE CHOSE EST SÛR, VOUS QUI SOUTENEZ CELUI QUI SE FAIT APPELER << joseph kabila >>; VOUS ETES DU MAUVAIS CÔTE DE L’ HISTOIRE DE LA RDC. Et le temp vous le demontrera.

Potentiel d’hydrogène.



Papy Olelo [papy_olelo4@yahoo.fr] 23/12/2009 20:11:46
NOUS SOMMES DES PATRIOTES VIVANTS A KINSHASA ET ATTENDONS LE SIGNAL POUR ANEANTIR KANAMBWA ET TOUS LES COLLABOS.


SALUTATION PATRIOTIQUE AUX PRC



Banguringa Camy [camy.banguringa@yahoo.com] 23/12/2009 23:49:20
Chers compatriotes pacifistes,

Vous n’avez point le monopole de la vertu chrétienne. Pensez-vous que nos Combattants Résistants Congolais sont dénoués de tout sens ethique ou moral. S’ils ont pris les armes c’est parce que le milicien Hyppo. Kanambe alias Jos.Kabila a refusé le dialogue ou la négociation.
Ce qui arrive à Dongo est la conséquence de l’intransigenance aveugle de Kabila. Comment pouvait-il proclamer la paix dans l’Est , comment pouvait-il absoudre tous les "péchés " des rebelles de l’Est sans permettre une absolution des péches commis par des congolais de l’Ouest. Le pseudo-président congolais avait fait sienne, la poltique de "2 poids, deux mesures".
Comment pouvait-il congédier des militaires formés dans des meilleures écoles de guerre occidentale (comme des "kleenex")pour les remplacer par des "miliciens" ou aventuriers de "Hautes montagnes ,sous prétexte qu’ils étaient "mobutistes".
Pourquoi cette sanction contre les militaires diplômés et une mansuétude envers les politiciens mobutistes qui constituent aujourd’hui, ses "chorégraphes de la danse maccabre congolaise" actuelle .
Hypo kanambe a longtemps joué avec le peuple pacifique de l’Ouest du Congo. Aujourd’hui, il doit connaître à son tour les affres de la douleur lancinante. Le feu purificateur de nos vaillants patriotes résistants congolais va dévorer sur son passage les oeuvres et les traces de cette imposture téléguidée depuis la Belgique de Louis Michel .
Félicitons avec fracas, nos patriotes résistants ouest-congolais qui vengent l’honneur bafoué des militants de Bundu-dia-Kongo, des Kinois clochardisés par le chef des "sans-terre venus de l’Est’, des kasaiéns spoliés par "coucous"sanguinaires dans leur douilleux nid diamantifère.
Soutenons cette résistance salavatrice de Dongo car elle constitue une thérapie de groupe pour le peuple congolais famélique, clochardisé , humilié et déshumanisé par la seule volonté bestiale d’un "kabila en perpétuelle frustration due à son complexe d’infériorité "
Les Combattants avec un grand "C" rétablissent les choses qui par un mécanisme juridique imposé par les Occidenataux , ont privé au peuple congolais de choisir son "chef naturel". Que Mr Kanga georges (oiseau de mauvaise augure) se taise à jamais.Qu’il aille faire "le troubadour dans le palais aux murs lezardés de Kabila.Nous ne voulons plus manger "de son plat infesté du virus rwandais. Vive la résistance ! Vive le Congo de nos ancêtres bantous !



kolomabele [babeha1@yahoo.fr] 24/12/2009 00:24:40
A Daniel MAKILA.

<< Mais où sont les projets de société de l’alternance en face?N’est-ce pas que la réponse est zéro?, si ce n’est de la barbarie, digne d’une jungle servie gratuitement à des paisibles paysans de la contrée de Dongo >>?

Je suis sensible à ta compassion pour nos concitoyens victimes de la violence à Dongo. Ces hommes et femmes, que ce soit les civils, les policiers ou les militaires ne demandaient rien à personne, sinon qu’on les laisse vivre.

Mais mon admiration pour ta commisération pour les Congolais de Dongo est assombrie par l’absence de ta part du même sentiment pour ceux de l’Est.

Voici quelques chiffres uniquement pour la Province Orientale. La LRA a tué 1.200 Congolais, en a enlevé 1.400 dont 630 enfants et 400 femmes. Il ne se passe pas un jour sans qu’on déplore un assassinat à Butembo. Un prêtre a été abattu dans le diocèse Bunia et un autre et une nonne dans celui de Bukavu. Le meurtre de ces religieux a été médiatisé étant donné que ce sont personnages publics, jouissant de prestige social. Grâce au site beni-lubero.com, le monde entier est informé des assassinats de Butembo. Mais il y a certainement d’autres Congolais qui meurent dans l’anonymat total dans d’autres coins de la Provine Orientale et dans les Kivu. Dans ce site,je ne t’ai jamais vu condamner ces crimes contre l’humanité commis contre nos comaptriotes à l’Est, ni l’incompétence du pouvoir congolais pour empêcher cela.

Comme il n’ y a pas un autre projet de société face à Kabila, le Congo disparaîtra de la carte des nations avec le Fils du M’zee et Maman Sifa .Sans lui, il n’y a personne d’autre pour diriger le Congo, selon toi. Ce que je considère comme une insulte à tout un peuple, de la part dun esprit aussi exercé comme toi.

Alors, quel est le projet de société qui est en train de se réaliser par les hommes au pouvoir au Congo.

Eh bien c’est une dictature. Kabila est seul maître abord du navire-Congo. Seul, il décide l’entrée de RDF au Congo, la révocation de Kamrhe, la gestion du Trésor public, l’accès du CNDP (un mouvement terroriste) dans les Institutions de l’Etat ( après l’Armée et le Gouvernement, ils seront peut-être aussi dans les deux Chambres du Parlement).

Qui sait peut-être demain ce sera le tour de Fdlr, de la LRA et NALU de demander à devenir des partis politiques pour que la paix soit rétablie au Congo.

Si les insurgés de Dongo n’étaient pas des Congolais de souche, s’ils étaient d’origne rwandaise, eux aussi pourront acceder à la soupe nationale. Au cas où ils ne prennent pas Kinshasa. Même si tu les diabolises aujourd’hui, il suffit que Kabila les invite à table, tu applaudiras frénétiquement des deux mains.

La corruption est devenue un sport national dans le régime que tu soutiens aveuglement.
Pendant l’’élection du gouverneur de l’Equateur en Novembre dernier, des enveloppes grasses avaient circulé. L’ élu n’a été qu’un kleptomane qui doit répondre de ses actes devant la justice. Evidemment cela dépend de la volonté du magistrat suprême. La Loi,c’est lui. Et pas celle qui est écrite.

La couurption, c’est aussi le copinage entre nos députés et les ministres et les PDG des Entreprises publiques. Ceux-ci pour échapper aux interpellations de ceux-là devant le Parlement.

Je pense quon ne peut pas combattre le système mobutiste et soutenir celui des Kabila. Les deux se ressemblent comme deux gouttes d’eau.Ils sont avilissants pour nous Congolais.
Le salut du Congo passe par leur éradication. Par tous les moyens, si cela s’avère nécessaire.

Tu nous dis que tu n’as pas d’opinion politique. Mais la lecture de tes interventions dans ce site trahit tes convictions kabilistes ampiennes aussi évidentes que le jour et la nuit.

MOTU WA MAYELE, BOSOLO BOKOBIKISA YO.



muana mboka [lucboks@yahoo.com] 24/12/2009 01:00:02
In 2 days more for PRC to take one big city between MBANDAKA and GEMENA
LET GOD BE WITH US thanks.



roland frank Mabondo [framab10@yahoo.fr] 24/12/2009 04:11:08
De quelle forme de stratégie politique voit-on VERT alors que tout est ROUGE. L’exaspération du peuple congolais à l’égard de ses dirigeants réservera bien des surprises désagreables .Le sous-emploi rural se déverse dans le sous-emploi urbain,la bureaucratie et la marginalité, depotoir sans fond ou vont s’échouer les hommes privés du droit au travail tout comme les opportuniste de la politique. Alors, Pour ceux du gouvernement qui conçoivent l’histoire comme une compétition, la misère que vivent les congolais est leur échec,resultat de leur mégestion donc vérifier si la mendicité est la seule forme possible de vie a la quelle tout un peuple doit être soumis trouvera sa réponse démocratique en 2011 si nous nous y en rendons bien sur ,car DONGO n’est pas un élément négligeable.Mon constat est clair,ce gouvernement a multiplié la faim et la peur au lieu du pain et des poissons modèle de compassion, d’amour et de respect de gestion des masses tel du Christ.




moka [mokamatundu@hotmail.com] 24/12/2009 07:45:11
bandeko pona nini ba belge batindi ba soldat te na kivu,esika bitumba esilaka te,banda ebanda.mais na equateur bazo ya mbangu ezolakisa makambo ya mabe basalaka na mboka wana na kanambe mais bakoyokisama soni na equateur mpe NZAMBE ako bimisa bango pelele liboso ya mokili mobimba ce lheure de la vérité bakomi na suka.



KALOMBO - Charles ( Kinshasa ) [clarleskalombo@hotmail.com] 24/12/2009 10:31:07
Daniel-Makila, Mende-Omalanga,Olivier-Kamitatu, Kipolongo-Mukambilwa,Boshab etc....etc....., la liste est très longue, sans oublier tous les faux congolais, qui jadis étaient rwandais en étudiant avec la bourse d’études congolaise sont tous indexés. Leurs jours sont comptés ces chacals tuberculeux combien traitres qui continuent à collaborer avec le diablle seront bientôt chatier. Tous ces fanfarons qui vivent dans l’opulence au moment où nos compatriotes manquent même de l’eau potable veulent nous donner des leçons. Nous les méprisons tous. L’heure est venue de prendre en main la destinée de notre patrie. Aux anciens dignitaires du MPR qui sont dans les instututions actuelles du Congo, votre peur et votre trahison vont aussi vous couter très gros. La génération congolaise nouvelle vous méprise.



Batoi Baiso L’omwa [batoibaisol_omwa@yahoo.fr] 24/12/2009 10:41:39
Je ne sais pas où iront les PRC mais tout congolais vrai doit être content et fier d’eux car ils ont osé faire quelque chose. Comment certaines personnes soutiennent encore Hippo Kanambe ? Comment ne comprennent-ils pas qu’il n’est pas là pour eux ?
Qui est américain à part les indiens ? Personne, mais quand on devient américain, on travaille pour les USA. Hippo n’est pas là pour les congolais mais pour les rwandais. Les hommes en armes de la RDC le vivent bien car ils sont réduits au niveau de bon à rien.
CONGOLAIS REVEILLONS-NOUS !!!



police ya zoba [policeyazoba@yahoo.fr] 24/12/2009 11:30:19
La PIR de kanambe est incapable de combattre les PRC, les génraux sont ventrus d’où ils ont eu cet argent? En commencant par Amisi Tango fort azua mbongo oyo azopesa na Vita Club wapi???, Ba immeubles na avenue Lowa azui mbongo wapi??? Wapi Tolerance zero???? Miyibi ...............



NENE OLANKOLA IBUNAWE LA NKOYI [LISANGAYABANGANGA@YAHOO.FR] 24/12/2009 18:42:16
nous remercions le proprietaire de cette espace pour nous avoir permie de reagir , les patriote de l angola ne sont pas reste indifferent nous encourageons nos vayant combatant de PRC pour nous liberez de l emprise tsutsi hema , qui a les yeux pour voir et ne veux pas voir eza probleme na ye moko biso tomoni penza que mboka ezali kokufa ba famille na biso bazali ko mona pasi nous voulons la liberation du congo et le jugement du cmdt Hyppo par les congolais et non sa CPI



Zabaliga [zabaligajean@yahoo.fr] 24/12/2009 21:46:53
KIBWATIAKA, vivant dans une maison "aveugle" (obscure) voudrait qu’on lui envoit les images liées aux déclarations des PRC. Mais ne se pose pas la raison de mutisme total de l’Etat congolais et de la Monuc sur la situation à l’Equateur.
Ce même monsieur aux reflexons tutsie ne sait pas encore la raison qui a obligé les PRC de prendre les armes et malgré lui, conclut-il:"Lobala Mokobe doit savoir que sa cellule est prête à la Haye par la CPI". Qui, de ceux qui me lisent en copie me contrediront quand je dis que "cet homme est en retard" par rapport aux événéments, ne le tenons pas rigueur, il a besoin d’être informé...Ce que ce monsieur et son frère Kanambe ne doivent pas oublier: "qu’une victoire obtenue par fraude équivaut à une défaite, car elle est momentanée".
Voilà ce que les PRC ont compri et en prenant les armes ils s’en servent non pour faire la guerre mais pour défendre la terre de leurs ancêtres dont les inconnus incirconcis venus du Rwanda veulent s’en accaparer. Dis-moi, mr. KIBWATIAKA qui est fautif ?
Les Patriotes Résistants Congolais défendent leur terre, alors les agresseurs pourquoi se font-ils mourir ? Que défendent-ils ?


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2014                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.