AccueilCharteQui sommes-nous?RédactionAidez votre journal
26 Novembre 2013

Nord Kivu :

Goma : Le réveil tardif du général Etumba

 

A gauche, le général Didier Etumba. A droite : le général rwandais James Kabarebe, alors chef d’état-major de l’armée rwandaise (RDF)

Chef d’état-major général, sans pouvoir, des Forces armées congolaises, le général Didier Etumba Longila vient de lancer un "ultimatum" aux bandes armées tant nationales qu’internationales à "déposer les armes". On se demande bien d’où "Joseph Kabila" a pu trouver la volonté d’éradiquer ces bandits armés qui narguent les pouvoirs publics depuis bientôt deux décennies. C’est l’occasion pour le très indolent Didier Etumba de sortir de son sommeil.

Dans un communiqué autant laconique qu’obséquieux, daté du 20 novembre 2013, depuis Goma, Didier Etumba qui s’abrite derrière "Joseph Kabila" écrit que "conformément à la volonté et à la détermination du président de la République, chef de l’Etat, commandant suprême des forces armées de la République démocratique du Congo, de restaurer la sécurité et l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national, l’état-major général des Forces armées (...) exhorte tous les groupes armés tant nationaux qu’étrangers qui hésitent encore à déposer les armes avant qu’il ne soit tard et cesser toute activité d’incivisme".

C’est tout simplement inimaginable d’entendre Etumba - dont le nom signifie "combat" ou "lutte" en lingala - inviter des hors-la-loi à faire preuve de civisme. De fil en aiguille, il annonce que "les structures des forces armées" seraient disposées non seulement à accueillir les ex-combattants mais aussi à assurer leur encadrement. Il en est de même de la démobilisation, du rapatriement, de la réinsertion sociale et, "éventuellement de leur intégration au sein des forces armées" congolaises "pour ceux qui le souhaiteraient et rempliraient les conditions requises".

Etumba de conclure son communiqué en promettant des bosses et des plaies aux "groupes armés qui ne répondront pas à cet appel", qu’il qualifie de "patriotique". Ceux-là "se verront appliquer la rigueur de la loi et la force partout où ils se trouveraient sur le territoire national".

Les Congolais ne sont pas dupes. Ils savent que Didier Etumba et le "commandant suprême" des FARDC n’ont aucune volonté de rétablir la paix civile et l’autorité de l’Etat à l’Est. L’insécurité dans cette partie du pays arrangeait et arrange encore pas mal de monde. Nombreux sont les cadres civils et militaires qui ont bâti des fortunes grâce à la "guerre". Des millions en dollar US ont été sortis des caisses de l’Etat sous la rubrique passe-partout dite "dépenses de souveraineté".

L’opinion congolaise est consciente des "relations troubles" existant entre "Joseph" et certains chefs miliciens d’une part et des officiers supérieurs de l’autre. En février 2008, un officier des FARDC confiait déjà sa colère sur les agissements du "raïs" en Ituri : «Joseph Kabila mène une politique vicieuse à l’égard des milices de l’Ituri. Il conclut des accords avec les chefs tout en les faisant venir à Kinshasa pendant que les combattants, eux, sont abandonnés à eux-mêmes. Alors que l’idéal aurait été de démanteler le groupe armé par l’envoi des combattants vers les centres de brassage notamment à Kitona». Notre interlocuteur ajoutait : «Dès qu’un chef milicien est appelé dans la capitale, un autre prend la direction du groupe. C’est un cercle vicieux qui pousse à croire qu’il n’existe pas de réelle volonté politique à Kinshasa pour mettre fin à ce phénomène». Pour mémoire, Thomas Lubanga, Mathieu Ngudjolo et Germain Katanga ont été arrêtés et transférés à La Haye au moment où ils attendaient une nomination dans une palace de la capitale.

Début janvier de l’année en cours, le général François Olenga, chef d’état-major ad interim des forces terrestres a surpris lors d’une visite en Ituri. Il a promis d’anéantir le chef milicien "Morgan" tout en invitant l’autre chef milicien en l’occurrence «le chef de la Force républicaine patriotique de l’Ituri (FRPI)», le nommé «Cobra Matata», un déserteur des FARDC, "à reprendre sa place au sein de l’armée nationale". "Que mon officier Cobra Matata profite de ma présence ici, déclarait Olenga. Je vais le recevoir personnellement. Qu’il vienne avec tous ses militaires pour que nous puissions faire front contre le Rwanda".

Revenons à Didier Etumba. L’homme a été accusé d’être le chef militaire qui donnait des ordres contradictoires aux troupes engagées aux combats au Nord Kivu. Ces accusations très précises ont été articulées par un certain colonel Fabien Dunia dans un entretien au "Soir" de Bruxelles. «Alors que les forces gouvernementales étaient à deux doigts d’arrêter Bosco Ntaganda, écrivait Colette Braeckman, un ordre émanant du général Etumba, commandant en chef de l’armée, les surprit : il fallait observer cinq jours de cessez-le-feu. Un délai qui permit à Bosco Ntaganda et à ses acolytes de fuir en direction de la frontière rwandaise en traversant le parc des Virunga". Ces "révélations" n’ont donné lieu à aucune enquête. Et si ces ordres venaient du "raïs" himself? L’avenir le dira que le "réveil tardif" d’Etumba n’est qu’un écran de fumée.

Issa Djema
© Congoindépendant 2003-2017

 

9 Réactions

Mundeke Jean [jmundeke@gmail.com] 26/11/2013 19:20:41
J.avais pose la question il y a plus de 2mois a un ancien collegue de classe qui est Major dans les Fardc ici a Kin,de savoir pourquoi le General Etumba se montre plus Josephiste que Joseph Kabila lui-meme,il me dira que Didier Etumba a,a plusieurs fois declare devant ses proches qu.il a une dette morale envers Joseph Kabila et lui doit loyaute jusqu.au dernier jour de sa vie sur terre.Raison:Le regime Mobutu l.a laisse locataire avec le grade de Capitaine dans le SARM .Mais avec Kabila,il a tout a savoir l.honneur,les villas au pays et a l.etranger,des millions en $ dans ses comptes en banques,la sommite dans les Fardc...



ndumba [ndumba55@yahoo.fr] 26/11/2013 21:35:55
Et il convient parfaitement au roi Fait-néant Kabila qui n’a ainsi rien à craindre du placide et docile collabo.



Kimpwanza [kimpwanzadiakongo@yahoo.fr] 27/11/2013 06:56:35
Je confirme ce que viens d’ écrire Mundeke , c’ est la vérité .
Je connais assez bien Didier Etumba depuis l’ époque ou il fréquentait l’ école royale militaire sur le boulevard Jacques à Etterbeek ( Bruxelles ).
Ce gars est devenu un mutant il s’ est métamorphosé à tel point que je me méfie de lui aujourd’ hui .



zerda [master.wnknb@gmail.com] 27/11/2013 08:00:54
Il n’y a pas de reveil de Didier Etumba. Didier Etumba travaille pour Kabila pas pour la RD Congo. Il est au service de Kabila et non au service de la republique.

Que Etumba nous dise quelle bataille il a deja gagne??? Si ce discour etait tenu par le defunt general Mbuza Mabe, je comprendrai parceque lui au moins avait fait preuve de ses capacites militaires sur terrain a l’Est avant d’etre mute ailleurs. Mais pour Didier Etumba, je me demande sur base de quoi il tient un tel discour.

Etumba me rappele Baramoto, Nzimbi, Mawa, Eluki, Likulia, etc. tout ces "generaux" qui avaient detruit l’armee Zairoise et ont fuis comme des voleurs, sans combattre a l’arrivee de l’AFDL.

Je parie que si le regime change, Etumba va aussi fuir.



Jo Bongos [jo.bongos@msn.com] 27/11/2013 09:10:43
Il y en a un qui doit bien se marrer de toutes ces élucubrations à la congolaise. C’est le grand-prêtre, le grand Mopao James Kabarebe. Il est dans son jardin à Kigali en train d’admirer le travail accompli…

Jo Bongos



Sokoro Roga [sokororoga@yahoo.fr] 27/11/2013 10:49:52
Didier Etumba ne merite pas le grade de General car devant tous les actes de trahison que la Rdc est victime de la part de Kanambe,il pouvait deja reagir et renverser cet imposteur Rwandais.Je pense que le temps est toujours là pour reagir Mr.Etumba,le peuple congolais te pardonnera et te glorifiera si tu prends le courage en tant que congolais,de neutraliser ce traitre Rwandais qui occupe arbitrairement le fauteuil presidentiel de notre pays.Ne crains rien Etumba car la mort ns attend tous.Vaut mieux accepter de verser son sang pour liberer son peuple et non le faire pour le service de Kanambe malgre ce que tu as gagne derriere lui.



cabwine [ccabwine@yahoo.fr] 27/11/2013 15:51:14

Un fenéant tout fait,
Moi je ne savais même pas que les FARDC ont un chef d’états majors



KIMI [km112@hotmail.com] 27/11/2013 16:21:23
ETUMBA JUSQU A LA MORT QUE TU VA SERVIR KABILA ?
ELUKI AVAIS DIT LA MEME CHOSE MERCI ON VERA SI ON T’AVAIS LAISSER CAPITAINE C EST NORMAL TU VA JAMAIS LA OU IL Y A LA GUERRE LA PREUVE A GOMA TU ES VENU QUE MAINTENANT APRES LA GUERRE

AVENTURIER COMME SON GRAND FRERE KABILA JOSEPH



monique mulumba [monikmulumba44@yahoo.fr] 28/11/2013 18:00:47
Tout ceci est une distraction car kanambe et ces collabos comme etumba cherche le moyen de réintégré ces criminels du M23 afin de continuer à piller nos richesses.nous devons rester vigilants.l’imposteur doit être mis hors d’État de nuire.


 

Tous droits réservés © Congoindépendant 2003-2017                   mkz@congoindependant.com  Tél : +32 475 22 90 65.