Confinement: Les Kinois invités à dénoncer le déplacement des habitants de la Gombe

Le commissaire provincial de la Police nationale congolaise de la ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo, a invité, vendredi 03 avril, les Kinois à dénoncer tout mouvement de déplacement des habitants de la commune de Gombe vers les autres communes de la capitale en prévision du confinement de cette municipalité contre le Covid-19.

Il a déclaré que la police s’organise pour qu’à partir de ce dimanche, des barrières soient installées à plusieurs entrées de la commune de la Gombe notamment : sur l’avenue de Haut-commandement, à coté de l’Ecole Mgr-Shaumba, et au Rondpoint Socimat.

Il a rassuré que durant cette période de confinement de 14 jours, seuls les personnes malades seront autorisées à aller à l’hôpital et à la pharmacie.

ACP/

2 thoughts on “Confinement: Les Kinois invités à dénoncer le déplacement des habitants de la Gombe

  1. Ces gens sont des  » Charlot  ».
    Même un savant comme le Prof. Muyembe est devenu ridicule. A force de côtoyer des acteurs politiques auto-proclamés mais naturellement médiocres.
    Mawa !

  2. JO BONGOS,
    OPANZI NGAI MIPANZI NA KOSEKA KO!
    QUANT A MOI GERMAIN, POUR COURONNER TOUS CES BETISIERS CIVILS ET MILITAIRES QUI DIRIGENT LES KONGOLAIS ET KONGORAIS DE LAUREL & HARDY.
    CEUX BETISIERS LA NE SERONT JAMAIS FATIGUES EN RACONTANT AUX KONGOLAIS ET KONGORAIS, L’HISTOIRE FAUSSE AVEC UNE VERSION FAUSSE ET VOIRE MEME EN NOUS IMPOSANT A CHAQUE OCCASION UNE HISTOIRE FAUSSE.
    MA FOI, QUI A DIT QUE LES KINOIS SONT INVITES A DENONCER LE DEPLACEMENT DES HABITANTS DE LA REPUBLIQUE TRES DEMOCRATIQUE DE GOMBE?
    AH BON! C’EST SIR SYLVANO KASONGO, LE COMMISSAIRE PROVINCIAL DE LA POLICE NATIONALE PARALLELE KONGOLAISE QUI A DIT CA, N’EST-CE PAS? JAWOHL MEISTER! ER IST ES! WER SONST! ( BIEN SUR PATRON, C’EST BIEN LUI MAIS QUI ENCORE? )
    ENFIN, QUE DIT LE VRAI COMMISSAIRE PROVINCIAL DE LA POLICE NATIONALE KONGORAISE? IL DIT QUE: SIR SYLVANO KASONGO EST UN FANFARON, UN BON PEROQUET, UN VRAI TSCHAKOU QUOI, UN VRAI PATRON BIROBA ROBA DE MAYI YA MOTO ETUMBAKA BIRAMBATE OH! UN VERITABLE POLICIER INVERTEBRE POUR EGAYER SES COMPATRIOTES KONGOLAIS. KIADI KIBENI MU LUVUNU DI KOMMISELE.
    OH LA LA! LE BUSINESS DE COVID-19 RAPPORTE GROS. CETTE AFFAIRE DE PANDEMIE CORONAVIRUS CREE LE PLEIN EMPLOI, DU TRAVAIL POUR TOUS ET TOUTES. C’EST COMME AUTREFOIS DANS LES PAYS DES DEMOCRATIES POPULAIRES SOUS LE JOUG DE GRAND MAITRE SOVIETIQUE URSS. CHAQUE CITOYEN AVAIT LE DEVOIR ABSOLU A DENONCER TOUTE PERSONNE ETRANGERE DANS SON QUARTIER, DE SURVEILLER LES MOUVEMENTS DE TOUS LES ETRANGERS DANS LE QUARTIER etc…
    POUR LES BA YAYA KONGOLAIS DES 25 COMMUNES RESTANTES, C’EST UNE AUBAINE, UN LIGABLO MOYENNANT BIEN SUR UN RETROCOMMISSION AU CHEF SANS QUOI: KISALU IKELE VE, KISALU NKATU, KAZI APANA, NO JOB, KEIN ARBEIT. KEIN WUNDER, C’EST COMME CA QUE CA MARCHE AU GRAND KONGO.
    EH BEN! A CHAQUE CRITIQUE, IL Y A AUSSI UN BON COTE DE NOTRE PATRON DE LA POLICE NATIONALE, CAR CONFINEMENT DE LA REPUBLIQUE TRES DEMOCRATIQUE DE GOMBE EST UNE BONNE CHOSE. LE CONFINEMENT DE 15 JOURS, C’EST PEU.
    IL FAUT AU PATRON DE LA POLICE DE CONFINER POUR UNE DUREE DE 6 MOIS CETTE REPUBLIQUE DEMONIAQUE DE GOMBE. ILS ONT DEJA ENTASSES DES VIVRES PARTOUT DANS LEURS VILLAS, MEME AUX TOILETTES, SOGAR KEIN PLATZ FUER EINE NADEL ZU VERSTECKEN = MEME PAS UNE PLACE POUR CACHER UNE AIGUILLE. ILS ONT VIDE TOUS LES MAGASINS ET RIEN LAISSE POUR LES PEUPLES DES 25 COMMUNES RESTANTES, SURTOUT POUR CEUX DE LA COMMUNE DE PAKADJUMA KOLOBA KUTU TE, ILS SONT HABITUES A SERRER LA CEINTURE JUSQU’AU DERNIER TROU. KIADI KIBENI.
    WAIT AND SEE QUE VA NOUS APPORTER CETTE MESURE D’EPIER LES RESSORTISSANTS DE LA REPUBLIQUE TRES DEMOCRATIQUE DE GOMBE.
    GOOD LUCK MISTER PETER FALK COLUMBO AND MATA HARI.
    PLEASE, NO STUPID COMMENTS ON MY WAY OF THINKING.
    PLEASE, BE GENTLEMAN. TO READ OR TO LEAVE.
    DAFUER DANKE ICH EUCH UND ENTSCHULDIGUNG IM VORAUS, WENN ANDERE SAETZE BOESE SIND ( JE VOUS EN REMERCIE ET JE M’EXCUSE D’AVANCE POUR CERTAINES PHRASES MECHANTES ).

Comments are closed.