Congo-K: La « guerre » des « prétendus » enfants de Mzee LD Kabila

Depuis le 13 mai, une vive agitation est perceptible à la ferme de Kingakati, la seconde résidence de « Joseph Kabila ». L’ex-Président est dans tous ses états. En cause, l’affaire Mukuna et surtout l’intervention, vendredi 15 mai, du nommé Ibrahim Kabila à l’émission « Bosolo na politik ». Ce jeune homme prétend, non sans pertinence, être un des « enfants biologiques » du défunt président Laurent-Désiré Kabila. Aussi, exige-t-il le test ADN afin de savoir qui est l’enfant de Mzee et qui ne l’est pas. Au lieu de s’arrêter là, il apporte bruyamment son soutien au mouvement « Eveil Patriotique » qu’anime l’évêque Pascal Mukuna dont un des thèmes favoris est la réouverture du procès sur l’assassinat le 16 janvier 2001 du président LD Kabila. Contre toute attente, « Kabila » a commandité l’enlèvement d’Ibrahim par des hommes armés non identifiés. La filiation à LD Kabila et la recherche de la vérité sur la disparition de Mzee seraient-elles devenues des questions de vie ou de mort?

Israël Mutombo (gauche) et Gilbert Bilady (droite)

Les internautes de la terre entière ont suivi, dès jeudi 21 mai, la « communication » faite par le vice-président de la chaîne de télévision kinoise Congowebtv, Gilbert Bilady. Celui-ci réagissait au point de presse tenu mardi par Israël Mutombo, l’animateur de l’émission « Bosolo ne politik » qui ne sera plus diffusée par le canal de ce média. Le numéro 2 de Congowebtv a justifié le bien-fondé de cette oukase.

Selon lui, lors du passage de Pascal Mukuna le 4 mai dernier à ladite émission – au lendemain de la diffusion sur les réseaux sociaux de la fameuse sextape -, les « services de sécurité » avaient contacté la direction de cette chaîne en exigeant l’interruption de la diffusion. « Nous avons résisté jusqu’au bout », a déclaré Gilbert Bilady.

Le 13 mai, Mukuna a été convoqué au parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe. Pendant qu’il était auditionné par l’avocat général Samy Bunduki, la machine à propagande du FCC/PPRD s’est mise en marche en alignant à l’extérieur quelques « jeunes dames », sans enthousiasme, qui portaient des masques. Chacune d’elles brandissait une feuille de papier A4 sur laquelle était écrit: « Mukuna, il mérite la prison »; « Mukuna faux pasteur »; « Mukuna un pasteur violeur ».

Sur les réseaux sociaux, on voit au même endroit une jeune dame, entourée notamment d’un avocat, s’adresser à la « presse ». Elle soutient faire partie de la « grande famille » de Mzee Kabila. A la question de préciser le lien de parenté, un petit sourire tient lieu de réponse. « Nous sommes venus porter plainte contre Pascal Mukuna afin qu’il nous donne (sic!) celui qui a tué Mzee », dit-elle. Il semble que c’est bien cette locutrice qui aurait incité le nommé Ibrahim Kabila à se faire inviter à « Bosolo na Politik ». Et ce au motif qu’il ait flairé la « manipulation » pour n’avoir reconnu aucun visage familier de la famille du défunt Président.

JOURNALISME DE CONNIVENCE?

Le vendredi 15 mai, l’invité attendu à « Bosolo na politik » dit s’appeler Ibrahim Kabila. A en croire le vice-président de cette chaîne, dès le matin, des « hommes lourdement armés en tenue civile » ont fait irruption au studio pour empêcher la réalisation de cette production. Après une « longue discussion » entre ces « visiteurs » et « Israël », l’émission a finalement démarrer. Pour Bilady, il ne fait l’ombre d’un doute que l’animateur de l’émission connaissait ces hommes armés.

Et d’ajouter avec indignation: « L’invité est arrivé sans savoir qu’il y avait un individu lourdement armé dans les coulisses pour lui ». Il faut bien reconnaître qu’un moment donné Israël Mutombo a troublé les spectateurs en posant des questions tendancieuses sur l’identité, le parcours. C’est à croire qu’il agissait sous la dictée de « quelqu’un ». Avait-il déjà reçu « copie » de la plainte émise par Mugalu? Sur les réseaux sociaux, certains internautes n’ont pas hésité de parler de « journalisme de connivence ».

LD Kabila (gauche) et Ibrahim Kabila (droite)

Lors de son intervention, Ibrahim a affirmé avec force qu’il est « le fils de Mzee » égratignant, au passage, Mugalu dont le rôle consistait, selon lui, « à détruire la famille de Mzee » alors qu’il « connaissait tous les enfants » du défunt Président. Il poursuit: « Dès que vous dites être fils de Mzee, Joseph Kabila vous fait arrêter avec son complice Mugalu ». « Tous ces gens comme Mugalu ont trahi Mzee et auront des comptes à rendre ».

« Enlevé » à la sortie du studio, Ibrahim aurait connu un sort incertain n’eut été le chahut fait par les conducteurs de moto-taxis, les fameux « Wewa ». D’après lui, ses « ravisseurs » avaient pour mission de le conduire à la ferme de Kingakati. Ils finiront par l’amener à l’Inspection provinciale de la police nationale pour la ville de Kinshasa, chez le général Sylvano Kasongo.

Pourquoi suis-je emmené à la police? Qui est le plaignant? A ces deux questions, un policier brandit un téléphone en direction d’Ibrahim. La plainte datée du 15 mai 2020 a été envoyée par WhatsApp. Le plaignant s’appelle Théodore Mugalu wa Mahingu, ancien chef de la maison civile du chef d’Etat d’alors. « C’est devant moi que les policiers sont allés imprimer le texte », raconte-t-il.

L’objet de la plainte déposé auprès du général Kasongo surprend: « Plainte à charge du criminel Ibrahim Bakenda, alias Ibrahim Kabila ». La présomption d’innocence est méconnue.

Dès le premier paragraphe, Mugalu étonne davantage: « En ma qualité de chef de famille de Mzee LD Kabila (…), j’ai le devoir de porter plainte contre M. Ibrahim Bakenda, autoproclamé Ibrahim Kabila, pour calomnie, imputation dommageable, désertion de l’armée nationale (…), port d’armes illicites, nombreux crimes à mains armées à Lubumbashi et à Kasumbalesa, ainsi que faux et usage de faux ».

Dès le 18 mai, le substitut du procureur près le tribunal de grande instance de Kinshasa, Gilbert Mwamba Mwamba réagit et convoque Mugalu le mardi 19 mai à 13h00 « pour une communication relative à l’instruction du dossier judiciaire RMP.15.103/PRO 21/020/MG ouvert à charge de l’inculpé Ibrahim Kabila Tuaric, sur votre plainte ».

Théodore Mugalu

Il importe de faire quelques observations. Primo: en traitant la plainte de Mugalu avec célérité, le magistrat Gilbert Mwamba Mwamba vient de confirmer l’instrumentalisation de l’appareil judiciaire par des caciques du FCC/PPRD. Secundo: dans sa plainte, Mugalu, natif de Kongolo, s’est affublé du titre usurpé de « chef de la famille de Mzee » – LD Kabila est originaire d’Ankoro, à Manono – sans démontrer le lien de parenté encore moins l’acte qui lui confère cette qualité. Notons qu’il y a près de 400 kilomètres qui sépare Manono de Kongolo, dans la province de Tanganyika. Enfin: En dehors des griefs tels que la « calomnie » et « l’imputation dommageable » qui sont discutables, on se demande bien si Mugalu n’a pas confondu la plainte avec la dénonciation. Ibrahim, lui, attend toujours la confrontation avec son accusateur.

Lundi 18 mai, Ibrahim Kabila, via ses avocats Innocent Mulamba et Patient Mputu du cabinet Kupa et associés, a, à son tour, porté plainte contre l’ancien chef de la maison civile de « Kabila » pour: association de malfaiteurs, tentative d’assassinat, arrestation arbitraire, extorsion et enlèvement. « Qu’après son arrestation, ces hommes lui ont ravi une somme de $ 10.000, montre homme, chaussures, téléphone et d’autres documents qu’il possédait », peut-on lire.

Cinq jours après le dépôt de cette dernière plainte, Ibrahim attend toujours une hypothétique convocation du parquet. Les caciques du FCC/PPRD seraient sans doute des « intouchables ». Sur les réseaux sociaux, la machine de propagande et de manipulation du « clan kabiliste » est à nouveau en marche. Des vidéos sont enregistrées. Dans l’une, on voit le demi-frère de Mzee. Nom: Dieudonné Kasongo. Celui-ci est tiré de sa médiocre condition pour contester la filiation d’Ibrahim à Mzee. Dans une autre, une certaine « Da Getou Kabila » fait de même. Selon elle, Ibrahim s’appelle plutôt « Alain ». « Il conduisait des camions de Mama Kibawa, la soeur ainée de Mzee », souligne-t-elle. Combien a pu coûter ces « témoignages sur commandes »?

Jusqu’à quand la fratrie « Kabila » en l’occurrence « Joseph », « Jaynet » et « Zoé » comprendront que les autres enfants de LD Kabila ont droit à une existence paisible? Jusqu’à quand vont-ils continuer à faire la « guerre » à tout prétendant à une quelconque filiation avec Mzee? Quid des biens laissés par le défunt? « Les Congolais n’ont pas oublié que le général-président Joseph Kabila est une énigme. Il a été proclamé ‘Mulubakat à 100%’ à la veille de l’élection présidentielle de 2006 par le Grand Chef des Luba du Katanga Kasongo Nyembo », résume un confrère lushois.

 

B.A.W.

20 thoughts on “Congo-K: La « guerre » des « prétendus » enfants de Mzee LD Kabila

  1. Cette histoire kafkaïenne de la fratrie Kabila commence à nous taper sur les nerfs. Tout le monde sait que L.D. Kabila était un aventurier, un petit trafiquant doublé d’un révolutionnaire de pacotille qui écumait l’est de notre pays. D’ailleurs Che Guevara qui est venu au Congo pour reprendre la lutte contre le capitalisme s’en est rendu compte rapidement. Il a même affirmé avoir trouvé un personnage médiocre sans envergure qui préférait vivre dans un harem plutôt que de mener un combat contre le régime de Mobutu. Selon certains témoignages, L.D. Kabila a eu une trentaine d’enfants avec une dormi douzaine de femmes, dans ce capharnaüm, il est pratiquement impossible de démêler le vrai du faux. Les congolais en ont marre, ils veulent qu’on traite de vrais sujets qui les préoccupent. Pour ce qui est de l’OVNI de Kangakati, c’est à l’Etat de s’en occuper pour tous les crimes qu’il a perpétré chez nous.

    1. Cher BAW,
      # Vous avez donc vos secrets (de journaliste !) : vous avez vu du côté de Kingakati une vive agitation où l’ex-petit raïs de mes deux serait dans tous ses états depuis que coup sur coup l’Évêque Mukuna a osé
      lui porter plainte à la CC pour ses crimes (10, seulement ?) pendant son règne et que son prétendu frère ‘Ibrahim Kabila’ y aurait ajouté une contestation de sa filiation avec LDK et aurait exigé rien de moins qu’un test ADN pour départager tout ce monde qui se réclame etre né de ce dernier. Entre-temps une autre famille de LDK a porté plainte ( plainte contre leur supposé frère pourquoi là où la logique exigerait plutôt une réouverture du procès de la mort de Mze pour déminer en même temps le confus écheveau autour du personnage, les coupables dans son ‘assassinat’ comme une famille disputée (suivez mon regard, Commandant Hyppo en délicatesse avec son ‘père’ à l’époque et nommé dans la confusion pour le remplacer), qui elle aussi ne serait pas pour rien dans tout ce malstroem…
      Entre-temps Mukuna a été arrêté plus diligemment que de coutume et incarcéré à Makala pour des soupçons d’abus sexuels logiquement éloignés de sa plainte contre ‘JK’ à la CC. Entre-temps Ibrahim Kabila à été enlevé et libéré sous la pression populaire…
      Je vous concède donc votre constat : l’autorité immorale à de quoi entrer dans tous ses états…
      # Ici vous revenez sur tout ce cirque qui aurait été drôle s’il n’avait compté des morts, sur la progéniture réelle ou supposée de LDK. Je ne sais si c’est pour bientôt les éclaircissements mais vous en avez souligné les écueils, des auto-proclamés ayants-droits se sont dressés pour représenter la famille de LDK et entendent régenter tout sous l’obligation sacro-sainte de veiller à la place qu’ils ont assignée à un certain ‘JK, par eux intronisé PR du Congo et chef de famille. De celui-ci on connaît une « Jaynet Kabila », sa soeur, un « Zoé Kabila », son frère et une « Sifa » leur mère dont on parle de moins en moins. Ces derniers sont encore puissants et drainent des grands notables comme ce Mugalu, ce n’est donc pas demain qu’ils vont permettre de toucher à leur château de trésors. Mais on ne sait jamais, faute des forces politiques capables d’un contre-pouvoir fort, le peuple entrera-t-il peut-peut-être par effraction pour leur arracher la vérité ? Osons l’espérer mais pour le moment nous en sommes encore loin…

  2. Quelques annees plus tard, apres avoir publie l’article ci-dessous, une source digne de foi me confiera que celle identifiee comme « Janet Kabila » est en realite la tante (la soeur cadette d’Adrien Christopher Kanambe) de celui qui porte le pseudonyme de « Joseph Kabila » (Hypolite Kanambe de son vrai nom). Pour tromper la vigilance, les Katangais, dont Aime Ngoy Mukena, ancien gouverneur et ministre des mines, attribueront plus tard a l’imposteur rwandais Hypolite Kanambe le patronyme de jumeau « Kabange » (https://www.youtube.com/watch?v=vLosNYf4lPo) car il resonne presque comme « Kanambe »! Et qui d’autre pouvait etre meilleure actrice pour jouer le role d’une jumelle – presque de meme age qu’elle – pour son neveu que sa propre tante « Janet » a qui on attribuera aussi un nom des jumeaux ou jumelles, notamment le pseudonyme « Kyungu »?
    « Joseph Kabila », un rwando-Tanzanien à la tête de la République Démocratique du Congo!
    Par Chryso Tambu, plublié le 1er novembre 2011
    A près d’une trentaine de jours avant la date probable du scrutin présidentiel prévu cette année, d’aucuns pourront être choqués par l’oisiveté de l’opposition suite à une information en rapport avec le service militaire en Tanzanie de « Joseph Kabila » qui revient dans le collimateur et devrait disqualifier sa candidature. L’opposition a-t-elle tort de négliger une telle information? Les candidats à la magistrature suprême se gardent-ils de contester l’égibilité du président sortant pour éviter un examen approfondi de leurs propres dossiers?
    Lorsque la mère putative de « Joseph Kabila », Sifa Mahanya, durant l’interview qu’elle a accordée à Colette Braeckman du journal « Le Soir » en date du 2 juin 2006, commet « l’imprudence » de révéler avec un peu trop de précision que « après avoir terminé les études secondaires à Dar es Salaam et fait , comme tout le monde en Tanzanie, une année de service militaire, les jumeaux sont envoyés à l’université de Makerere en Ouganda », elle avoue implicitement que « Joseph Kabila » et sa soeur détiennent la nationalité tanzanienne.
    S’étant certainement rendu compte de la gravité d’une telle révélation, l’ancien porte-parole à la présidence de la République, Kudura Kasongo, tentera de « limiter les dégats » comme plus tard avec la « note biographique » de « Joseph Kabila » que Baudouin Amba Wetshi, dans son article « L’égibilité de Joseph Kabila en question » paru dans Congoindépendant.com en date du 6 octobre 2011, rapporte avoir été publiée le 12 février 2009 et sur laquelle il est mentionné « Formation militaire en Tanzanie ». En présentant l’épisode militaire de « Joseph Kabila » sous cette connotation (positive), le porte-parole avait comme intention de tromper l’opinion afin de suggérer qu’il s’agissait d’un simple stage ou d’une simple formation plutôt d’un recrutement.
    Cependant, la déclaration de mama Sifa ne laisse aucun doute qu’il s’agit bien d’un devoir de citoyen (réservé à un tanzanien ou une tanzanienne qui a atteint l’age de maturité). En effet, le brigadier général, Emanuel Maganga, confirme que d’après la Constitution tanzanienne de 1961, telle qu’amendée en 1966, 1977 et 1998, il est requis « uniquement aux Tanzaniens d’origine et naturalisés de servir une année dans les forces armées ».
    « Joseph Kabila » est né en dehors des frontières de la République « Démocratique » du Congo (Hewa bora étant une localité fictive) et certainement au Rwanda. Il a immigré en Tanzanie où il a été éduqué dans un système scolaire britannique. Dans un cable diplomatique confidentiel daté 19 septembre 2007 et rendu public par Wikileaks, l’ambassadeur et le chargé d’Affaires américains – tous les deux impressionnés – informent leur gouvernement après l’entretien avec « Joseph Kabila » que « …Pour quelqu’un qui n’a pas fait des études en français, sa maîtrise de la langue de Molière est carrément impressionnante… » Bien sûr, pendant onze ans de séjour illégal en RD Congo, il a eu le temps de recycler sa langue maternelle! Et les deux diplomates d’ajouter: « …l’anglais qu’il a appris en grandissant en Tanzanie est idiomatique et articulé ».
    Après son service militaire en Tanzanie, « Joseph Kabila » est retourné au Rwanda où il retrouvera ses origines tutsi, s’assimilera très facilement aux autochtones et sera recruté dans l’armée.
    Une parenthèse. L’Université de Makerere en Ouganda est une mascarade pour éviter du tout de le localiser sur le territoire rwandais durant cette période au risque de compromettre sa nouvelle identité fabriquée de toutes pièces par Louis Michel et adoptée par la communauté internationale. Au moment de la rédaction de cet article, le doyen de la faculté de Droit, le professeur Ben Twinomugisha, avait été contacté, au mois de septembre dernier, pour la vérification de l’information sur le parcours académique de « Joseph Kabila » et il avait promis de consulter les archives. Depuis lors, non seulement il se retient de faire tout commentaire mais il ne retourne plus les appels téléphoniques et ne répond plus non plus aux couriers électroniques!
    Quand « Joseph Kabila » foule le territoire congolais (zairois) en octobre 1996, il est réellement Tanzanien mais assimilé Rwandais (la Constitution rwandaise d’alors ne reconnaissant pas la double nationalité). Agé d’environ 25 ans, il répond encore à son vrai nom de Hyppolite etc mais sera « baptisé » Joseph et adoptera le patronyme de Kabila au moment où Laurent Désiré Kabila s’auto-proclame président de la République Démocratique du Congo.
    Après la mort tragique du « libérateur », Mzee, une oligarchie des Congolais et des étrangers -particulièrement l’Américain Mwenze Kongolo, un Congolais assimilé, alors ministre de la Justice et un des trois hommes forts du régime de Laurent Désiré Kabila – va investir « Joseph Kabila » à la magistrature suprême en 2001 par un coup d’Etat. Et en 2006, profitant de la faiblesse de l’opposition, l’imposteur usurpe le pouvoir dans un système où l’équilibre des pouvoirs est inexistant, la corruption est institutionalisée au plus haut sommet de l’Etat, et le peuple est victime des violations quotidiennes des droits de l’homme et de la répression.
    Aujourd’hui, le peuple congolais est sorti de sa léthargie et proteste. Mais, il incombe aux candidats à la magistrature suprême qui déclarent justement incarner les aspirations des Congolais pour un Etat de droit de contester la candidature du président sortant avant l’éléction. C’est une question de principe. C’est surtout un droit. Et « joseph Kabila » n’est toujours pas Congolais (ne sera jamais d’origine!).
    Le peuple congolais sera pris à témoin!
    chryso45@hotmail.com

  3. Maintes fois, Étienne Kabila Taratitu, qui se revendique « fils aîné » de Laurent-Désiré Kabila, mais aussi Emmanuel Kabila, ont prouvé (preuves à l’appui) qu’ils étaient les fils de Laurent-Désiré Kabila.
    On a pu voir (par exemple) des photos d’Emmanuel prises à l’époque avec le cercle du pouvoir congolais, où le jeune homme était escorté par la Garde républicaine.
    Emmanuel n’hésite pas également à produire les copies de son passeport diplomatique qui attestent qu’il a résidé, un moment, au palais de Marbre, avant de se brouiller avec « Joseph Kabila ».
    Pour Etienne et Emmanuel, « Joseph Kabila » n’est pas un « fils biologique » de Laurent-Désiré Kabila, mais son « enfant adoptif ».
    Et puisque cette guéguerre entre les prétendus enfants biologiques de Laurent-Désiré Kabila devient de plus en plus persistante, les Congolais ne sont-ils pas en droit d’exiger qu’un test ADN soit fait pour apporter les éléments nécessaires à la résolution de cette énigme? Qui a donc intérêt à faire durer une confusion et une contestation dont les Congolais ne tireront aucun bénéfice?

    1. Enfant boogique ou adoptif ça reste l’enfant de son père et ce problème est strictement familial. Il s’agissait de la vie privée de Laurent Désiré Kabila et de sa famille personne n’aller s’interroger sur ça si Laurent Désiré Kabila n’était pas devenu président et si Joseph Kabila son fils n’était pas non plus devenu président et surtout si nous n’étions pas en conflit armé avec le Rwanda.

      1. Tu es complètement timbré, un enfant adoptif devenir président d’un pays souverain, où a-t-on vu ça? En somme parmi les millions de Zaïrois aucun trouve grâce à tes yeux pour tenir les rênes de notre mère patrie? La vie de cet aventurier coureurs de jupons nous a plongé dans un abîme sans fond. Mawa trop.

  4. Un autre son de cloche trouvé dans les réseaux sociaux.
    What to think about this analysis?
    *RDC : vers l’arrestation en douceur de Joseph KABILA ? Kingakati en alerte maximale*
    La République Démocratique du Congo est entrée dans une zone de forte turbulence politique dont le pronostique échappe par moment même aux analystes chevronnés. De la prise de pouvoir par l’actuel Président de la République, les changements opérés dans l’Agence Nationale de Renseignement en passant par ses multiples randonnées à travers le monde, la reconfiguration de l’appareil judiciaire, les nouvelles mises en place au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, l’arrestation du puisant Directeur de cabinet Vital KAMERHE, la mise à la retraite de certains officiers militaires jusqu’aux rebondissements dans le dossier du regroupement AFDC-A; le schéma semble avoir été intelligemment dessiné dans de grands laboratoires occidentaux et confié au nouveau Chef de l’État pour exécution. Une récente déclaration d’un cadre du PPRD MWENE DITU, mettant en garde contre une éventuelle arrestation de Joseph KABILA n’a fait que révéler l’inquiétude qui s’est déjà installée au FCC.
    1. De la prise de pouvoir par le Président Félix TSHISEKEDI
    Le Président Félix TSHISEKEDI a été investi à la tête d’un pays pris en otage par une sorte de confrérie qui avait réussi à imposer un mode de gouvernance basé sur la corruption, l’impunité et la tyrannie. L’ancien régime avait complètement verrouillé l’environnement politique auquel ne pouvaient accédé que des personnes qui étaient rigoureusement sélectionnées par l’ancien Chef de l’État souvent sur proposition de ses lieutenants. L’ancien président de la République avait déjà pris ses distances avec l’occident souvent avec des réactions humiliantes et fâcheuses à l’égard de ses alliés d’autrefois. Comme les impérialistes digéraient mal les humiliations et les discours nationalistes que tenait déjà Joseph KABILA, ils avaient parié sur son départ qui serait le début du processus de son arrestation en vue de son transfèrement devant la justice internationale pour des faits qui lui seraient reprochés.
    2. Les changements opérés au sein de l’Agence National de Renseignement
    Quelque temps seulement après sa prise des commandes, le Président Félix TSHISEKEDI avait procédé, le mardi 19 mars 2019, au remplacement de l’administrateur général de l’ANR, Monsieur Kalev MUTOND par Justin Inzun Kakiak. Au terme des ordonnances présidentielles, Jean-Hervé Mbelu Biosha avait également été nommé administrateur général adjoint de l’ANR, tandis que Jean-Pierre Mbombo Tshibi et Kal Tshijik avaient respectivement été nommés chef du département intérieur et extérieur, et Numbi Kalala chef du département d’appui à l’ANR. Jusque-là rien ne laissait filtrer une quelconque arrière pensée de la part du nouvel homme fort congolais. Pourtant, la suite des événements fera de grandes inquiétudes dans le camp de l’ancien régime. Et pour ne pas faire donner lieu à des suspicions, Félix TSHISEKEDI n’avaient profondément touché l’administration de cette agence dans les provinces.
    3. Les innombrables voyages effectués par Félix TSHISEKEDI à travers le monde
    Après les changements opérés à la tête de l’ANR, Félix TSHISEKEDI avait commencé ses tournées. Une vingtaine de pays parcourus dans le but de reconnecter son pays au monde extérieur et nouer ainsi des relations qui lui permettrait d’entreprendre les réformes qu’il envisageait. Au départ, les curieux observateurs y voyaient un simple souci de doter la RDC des alliés qui faciliteraient son plan d’émergence longtemps chanté par le régime passé. Très vite, le discours et le ton changeant et les visites de Tshisekedi se révélant en une manoeuvre de chercher des soutiens afin de se débarrasser de son prédécesseur qui du reste paraissait très encombrant et omniprésent dans l’exercice du pouvoir. Le président de la République aura donc fait résonner le bon son dans les oreilles des occidentaux longtemps humiliés par son prédécesseur. Même s’il garde la majorité numérique dans les institutions notamment le parlement, il est déjà vulnérable par le simple fait qu’il ait quitté le fauteuil présidentiel. Joseph KABILA est pourtant entouré de grands calculateurs et stratèges qui savent anticiper sur les situations, qui prennent très souvent les bonnes décisions dans les circonstances difficiles. Son anéantissement ne sera donc pas automatique. Il faut y aller avec la plus grande prudence et de la manière la plus méthodique possible parce qu’une simple erreur stratégique plongerait le pays dans un chaos. L’objectif est défini, il faut arriver à son arrestation. En bon élève, le nouveau président de la République aura trouvé un terrain d’entente avec ses alliés occidentaux qui lui auraient donné toutes les garanties sécuritaires dont il avait le plus besoin.
    4. La reconfiguration de l’appareil judiciaire
    Le 07 février 2020, Félix TSHISEKEDI avait procédé à la nomination des membres du bureau du Conseil supérieur de la magistrature. Ils sont parmi les plus importants magistrats du pays. Jean-Paul Mukolo avait alors été nommé procureur général près la Cour constitutionnelle. La cour de cassation, le Conseil d’État et la justice militaire avaient alors subit un sérieux changement qui ne restera pas sans conséquence pour l’avenir. Tous ces réglages se faisaient en douceur et sans casse, mais de plus en plus, les signaux passaient au rouge de l’autre bord de la rive. Le camp de l’ancien président pressentait le plan qui se concoctait contre son leader. Mais pour le nouveau régime, ces mises à jour du système étaient amplement inévitables pour faciliter au nouveau président le plein exercice de ses fonctions. Aussi, si les animateurs de la justice au plus haut sommet seraient d’obédience de l’ancien président Joseph KABILA comme le raconte la presse surtout internationale, il faut noter que la majorité de ces magistrats sont sociologiquement acquis à la cause de Félix TSHISEKEDI. Là aussi, pour le FCC, il y a un sujet d’inquiétude et un problème de confiance en la justice.
    5. Les nouvelles mises en place au sein des FARDC
    Ayant une parfaite connaissance du rouage militaire congolais dont il est lui-même issu, l’ancien Général Major aujourd’hui sénateur à vie, Joseph KABILA a toujours sa main sur les FARDC selon certains observateurs. L’actuel Ministre de la Défense et des Anciens combattants, Aimé Ngoy Mukena est membre du FCC et proche de l’ancien président de la République.
    Cependant, la nomination du Lieutenant-Général Célestin Mbala Munsense par ordonnance présidentielle comme nouveau chef d’Etat-Major des FARDC succédant ainsi au Général Didier Etumba Longila, en poste depuis 2008; les réaménagements de la Garde Républicaine et de la Direction Générale des Migrations, étaient un signal fort donné par Félix TSHISEKEDI à son prédécesseur. C’est alors qu’après, le 02 mai 2020, il a signé une ordonnance portant mise à la retraite des officiers généraux des FARDC. Cet acte qui passait comme un non événement aux yeux des congolais moins curieux n’en était pas un pourtant. Il faudrait lire entre les lignes pour comprendre le dessous de ces ordonnances.
    6. L’arrestation de Vital KAMERHE
    L’arrestation de Vital KAMERHE, Directeur de cabinet « empêché » du Président Félix Tshisekedi a fait et continue de faire l’objet des spéculations dans le paysage politique congolais. La saga judiciaire qui cloue l’architecte de la coalition CACH pour des détournements présumés liés aux travaux des cents jours, suscite beaucoup de commentaires à l’intérieur et à l’extérieur de la RDC. Pendant que les uns y voient un procès politique visant à écarter l’homme de Bukavu des élections présidentielles de 2023, d’autres y lisent la suite du schéma devant conduire à anéantir l’ancien Président de la République. Les rejets en cascade des demandes de sa mise en liberté provisoire ne sont pas une fatalité !
    Quel lien l’exclusion de Vital KAMERHE de la présidence pourrait avoir avec l’arrestation de Joseph KABILA ?
    Notons d’abord que les relations entre le patron de l’UNC – surnommé pacificateur et réputé homme équilibré et d’un génie politique imprévisible – avec l’ancien président de la République, n’ont jamais été clairement déchiffrées par nombreux analystes. Une chose semble vraie, KAMERHE et KABILA n’ont aucun problème particulier. Leurs rivalités sont strictement politiques, ce qui laisse penser que les deux hommes communiquent facilement entre eux jusqu’aujourd’hui. Il est donc impossible sinon très risqué aux yeux des détracteurs occidentaux d’avancer sur l’arrestation de Joseph KABILA sous la barbe de Vital KAMERHE. Nous avons produit un article à ce sujet que vous pouvez consulter sur https://zamirikacongo.com/2020/04/22/dossier-vital-kamerhe-ce-vrai-covid-19-dont-ont-parle-kabila-et-tshisekedi-la-verite-devoilee/
    En plus des agitations qui entourent le dossier Vital KAMERHE, les plaintes en gestation contre Joseph KABILA pour divers griefs ne sont pas sans impact sur le processus visant à anéantir l’ <> du FCC. Les appels à des tests ADN, la plainte déposée par Mr Pascal MUKUNA, … sont des signes précurseurs d’un tsunami qui peut à tout moment secouer la RDC avec le déclenchement de l’arrestation de l’ancien Raïs.
    7. Les nouveaux rebondissements dans le dossier AFDC-A
    Depuis la rupture ouverte entre le sénateur Modeste BAHATI Lukwebo avec le FCC (Front commun pour le Congo) favorable à l’ancien Chef de l’État, une fissure s’était alors créée au sein du regroupement politique AFDC-A chère à ce premier. Certains élus députés et sénateurs avaient désavoué BAHATI LUKWEBO pourtant autorité statutaire de l’AFDC-A, s’alignant derrière Madame Nene NKULU qui avait alors été proclamée nouvelle patronne de ce regroupement en violation des textes. Tout semblait se passer sous la supervision du FCC qui voulait effacer Monsieur LUKWEBO de la scène politique. Ses élus dispersés au parlement, l’AFDC-A avait alors perdu son poids politique pendant que son initiateur attendait la décision de la justice pour qu’il soit réhabilité et sauver ce patrimoine du dédoublement dont il était menacé.
    Selon certaines indiscrétions, Félix TSHISEKEDI se tournerait vers l’AFDC-A pour bien mener à bout la mission que lui aurait confié ses alliés de taille de l’autre côté de l’Atlantique. Les notifications aux élus AFDC-A favorables au FCC qui ont circulé dans les réseaux sociaux suscitent beaucoup d’inquiétudes quant à la volonté de ce premier de fragiliser le camp allié.
    L’AFDC-A était le deuxième regroupement politique à avoir eu le nombre élevé d’élus aux élections de décembre 2018 immédiatement après le PPRD. Si donc ses élus de l’aille Nene NKULU seraient invalidés au profit de leurs suppléants chacun, la majorité numérique sur laquelle s’appui le FCC pour malmener le nouveau président de la République n’aurait plus la même influence. Faut-il aussi savoir qu’au sein du FCC, plateforme chère à Joseph KABILA, pour des questions liées à la géopolitique ainsi qu’à d’autres facteurs, des tendances pencheraient déjà du côté du nouveau régime. Plusieurs tentatives de fronde ont déjà été étouffées depuis le départ de Modeste B. LUKWEBO, rendant ainsi fragile cette plateforme qui peut désormais surprendre à tout moment.
    Toute cette succession des faits confortent la thèse selon laquelle l’objectif final des manœuvres en cours serait l’arrestation de Joseph KABILA.
    Y arrivera-t-on ? C’est vrai, ce ne sera pas aussi facile qu’on le pense mais la base arrière de Félix TSHISEKEDI dans cette bataille qu’il mène et qui du reste n’est plus cachée serait très active sur le plan des renseignements et de la logistique et ainsi déterminée à se venger.
    La suite reste très incertaine mais l’avenir de la coalition FCC-CACH est passé dans les zones sombres. L’occident joue le tout pour tout et Félix TSHISEKEDI semble beaucoup plus préoccupé par la dislocation du FCC et l’arrestation de son prédécesseur que par les échéances électorales de 2023.
    Ingénieur Delphin MURHABAZI/Analyste
    Un autre son de cloche trouvé dans les réseaux sociaux
    Bismark

    1. @bizmark,
      Que du « coq-l’ane » ! Croire que les agences de renseignements en Occident gaspillent leur temps et ressources a comploter sur le sort d’un pays en faillite tel que la RDC et ses (ex-) leaders-voyous n’est que
      fruit des hallucinations des « surfeurs en-ligne » et apprentis analystes.

    2. Un autre son de cloche ? La question : en quoi le scénario d’une arrestation de ‘JK’ est-il plus plausible ?
      Il y’a parmi les stratégies adverses contre ‘JK’ un scénario qui va jusqu’à prevoir son arrestation mais est-ce le plus prioritaire et surtout le plus réaliste pouvant être réussi par tous ceux qui réfléchissent et agissent sur la politique immédiate du pays ? Même avec le soutien des puissances occidentales le plus pratique sera plutôt de le neutraliser d’une façon ou d’une autre sans nécessairement l’arrêter dans l’immédiat et ce n’est pas élaborer des scénarii extrêmes comme celui de son attestation lu ici qui le rendra plus réalisable, un scénario comme un autre qui existe mais la réalité de demain reste largement au-delà de toutes nos élucubrations, d’autres ‘sons de cloche’ qui ne mangent pas davantage des pains… L’avenir est bien indécis, multiple, mefions-nous donc !

  5. A NOTRE COMPATRIOTE CHRYSO 45,
    ANCIEN ELEVE AUTODIDACTE DE L’INSTITUT MASHAKADO, OPTION RELATIONS INTERNATIONALES, LESQUELLES SES PUBLICATIONS POLITIQUES M’AVAIENT TOUJOURS FASCINEES DEPUIS QUE NOTRE GRAND KONGO EST SOUS OCCUPATION, D’AILLEURS SANS OUBLIER LE ROLE JOUE PAR CERTAINS INTERNAUTES PROGRESSIFS SUR CE SITE CIC ET SURTOUT
    LES ANALYSES DE NOTRE REDACTEUR EN CHEF DE CIC POUR L’EDUCATION PATRIOTIQUE VISANT A RENFORCER LES FONDEMENTS SPIRITUELS , DE VIGILENCES, DE CONSCIENCES CIVIQUES, BOUTER TOUS LES KABILISTES HOMMES-SANDWICH ET FEMMES TALIBANS, TALIBANNES EN LES ENVOYANT AU TAPIS COMME UN BOXEUR KNOCKOUTER AVANT LE PREMIER GONG.
    QUANT A MOI GERMAIN, ANCIEN ETUDIANT DE L’INSTITUT BUISSONNIER BIDAMA MASOKO PASI ET MABOLONGO PASI DE KINGAKATI OU J’AVAIS APPRIS A MOITIE MOITIE LA SCIENCE DU PATRIOTISME, DE CIVISME ET DE L’ECONOMIE POLITIQUE, OU JE SUIS SORTI PhD, SPECIALISTE es UBUENGI.
    DANS CE FAMEUX ETABLISSEMENT UNIVERSITAIRE, MES RENOMMES PROFS M’ENSEIGNAIENT QUE QUE NOMBRE DES SCIENCES ONT POUR OBJET LA CONNAISSANCE DU MONDE. LES UNES ETUDIENT LES PHENOMENES DE LA NATURE, SONT APPELEES TOUT COURT SCIENCES DE LA NATURE, CELLES QUI ETUDIENT LES DIVERS ASPECTS DU DEVELOPPEMENT DE LA SOCIETE SONT APPELEES SCIENCES SOCIALES. CECI DIT, LE PATRIOTISME, LE CIVISME, LA DOCTRINE PHILOSOPHIQUE, LE MASS MEDIA ( JOURNALISME ET COMMUNICATION ) ET L’ECONOMIE POLITIQUE SONT DES SCIENCES SOCIALES. VERY GOOD SIR!
    OR, POUR LES HOMMES- SANDWICH ET FEMMES-SANDWICH KABILISTES LESQUELS SONT AU SERVICE DE LA KABILIE: FCC-CACH, UDPS, UNC ET ALLIES, ILS ET ELLES POSSEDENT CETTE MANIE DES MENSONGES, QU’ILS ET ELLES ONT APPRIS A L’INSTITUT PRESTIGIEUX UBUENGI DE KINGAKATI, SPECIALISATION ES UBUENGISME, INCIVISME, LE TRAITISME, LA JURISPRUDENCE Y COMPRIS LA TECHNIQUE ET TACTIQUE DE DESTRUCTION DE L’ECONOMIE DE SON PROPRE PAYS.
    TOUTES CES DISCIPLINE ENSEIGNEE DANS CETTE ECOLE PRESTIGIEUSE D’UBUENGI DE KINGAKATI SONT PARTIES INTEGRANTES D’UNE SCIENCE UNIQUE: L’UBUENGUISME.
    L’UBUENGUISME EST UNE SCIENCE DE HAUT NIVEAU ENSEIGNEE AUX PAYS DES MILLES COLLINES ET DEPUIS 1997 SCIENCE PREFEREE PAR DES ETUDIANTS ET ETUDIANTES DU GRAND KONGO ET SURTOUT DEVENU UNE SCIENCE TOP ENSEIGNEE DANS TOUTES LES DES UNIVERSITES KONGOLAISES, DONT LA CHAIRE SE TROUVE CHEZ LE RECTEUR A KINGAKATI. POUR CE FAIRE PISTONNER ET AVANCER EN GRADE, MEME UN VAUT-RIEN QUI TERMINE CETTE PRESTIGIEUSE ECOLE, D’OFFICE EST NOMME A UN ECHELON SUPERIEUR DANS L’ADMINISTRATION PUBLIQUE, LA POLITIQUE, LES ENTREPRISE PARASTATALES, PRIVEES ET QUE SAIS-JE ENCORE!
    JE VOUS ASSURE, UNE FOIS VOTRE DIPLOME DE “ UBUENGI “ DE LADITE ECOLE PRESTIGIEUSE EN POCHE, NO WORRY, AUTOMATIQUEMENT UN JOB DE RESPONSABILITE DANS TOUS LES DOMAINES DE LA VIE VOUS SERAIT OFFERT.
    COPISTES QU’ILS SONT, LES DIRIGEANTS ACADEMIQUES DE CETTE PRESTIGIEUSE ECOLE UBUENGI, EN COPIANT LE MPR, LE MOBUTIME, DOCTRINE PHILOSOPHIQUE DE CIVISME, DE PATRIOTISME, DE VIGILENCE, D’UNITARISME ET QUE SAIS-JE ENCORE A L’EPOQUE DE MARECHAL SESE SEKO KUKU ZENGU WA ZABANGA , DE L’ECOLE MAKANDA MABOBI DE MPR. CEUX QUI SONT NES AU GRAND KONGO CONNAISSENT TRES BIEN LE ROLE DE CETTE ECOLE ET LES BIENFAITS. POUR NOUS QUI NE SOMMES PAS NES AU GRAND KONGO, AVONS AUCUNE IDEE MAIS EST-IL QU’IL Y AVAIT DE BONNES CHOSES ENSEIGNEES A MAKANDA MABOBI, QUOI! QUEL NOM KILOMETRIQUE ET DIFFICILE MARECHAL MOBUTU SESE SEKO KUKU ZENGU WA ZABANGA, BA MPANGI ZAMI! A CE QUE NOUS SACHONS, C’ETAIT UNE BONNE ECOLE DU FAIT QUE LE PATRIOTISME, L’UNITARISME, LA VIGILENCE etc.. A FAIT DE CE GRAND KONGO, UN PAYS TRES FORT, UNI ET SES 9 VOISINS AVAIENT PEUR DE CE GOLIATH KONGO. LES KONGOLAIS ETAIENT PARTOUT RESPECTES, LES KONGOLAIS RESTAIENT CHEZ-EUX, TRAVAILLAIENT CHEZ-EUX. LE REGIME ACTUELLE C’EST LA PIRE FOUTAISE, QUOI! LA JUNGLE, LE WAR-WEST, C’EST DU COW-BOYISME TOTALE, QUOI!
    AU NOM DE DIEU, QU’EST-CE QUE C‘EST CETTE FAMEUSE SCIENCE “ UBUENGI “?
    UBUENGI EST LA SCIENCE DES LOIS DE DEVELOPPEMENT DES MENSONGES, COMMENT MANIER LES AUTRES PAR DES MENSONGES, PAR DES TRICHERIES, ETRE TOUJOURS PRET A SERVIR LE GUIDE SUPREME LE RAIS DE KINGAKATI ET SA KABILIE. D’AILLEURS, QUICONQUE EST DIPLOME DE DE CET INSTITUT SUPERIEUR, DOIT PRETER SEREMENT DEVANT LE TIMONIER RAIS, DE RESPECTER LES PAROLES ET DIRECTIVES DU TIMONIER DE KINGAKATI, LE SERVIR MEME JUSQU’A LA MORT. HEIN!
    UBUENGI EST EN MEME TEMPS UNE DOCTRINE PHILOSOPHIQUE APPELEE “ UBUENGISME “ C’EST COMME CA , ON SIGNE UN PACTE DE SANG EN NE SERVANT QUE LE RAIS ET SA KABILIE, PAS D’AUTRES PERSONNES. OH C’EST NOUVEAU CA!
    PAR AILLEURS, POUR NOTRE INFORMATION A TOUS, LA DOCTRINE PHILOSOPHIQUE D’UBUENGISME A ETE INSTAUREE POUR LA PREMIERE FOIS AU GRAND KONGO PAR L’AFDL EN 1997 PAR LA SOI-DISANTE REVOLUTION KONGOLAISE, EN PRINCIPE C’ETAIT LE DEBUT DE LA DICTATURE AU GRAND KONGO ET LA DESTRUCTION DE LA SOCIETE KONGOLAISE DANS TOUS LES PLANS. CETTE SALE DOCTRINE PHILOSOPHIQUE DITE UBUENGI A ETE ACCEPTEE DANS TOUTES LES INSTITUTIONS CLES DE LA REPUBLIQUE TRES DEMOCRATIQUE DU KONGO, LES JURISTES ET INTELLECTUELS DE TOUTES LES OBEDIENCES ONT OPTE ET ADORE CE PRINCIPE PHILOSOPHIQUE UNIQUE AU MONDE. HEIN!
    SI VOUS NE MENTEZ PAS ET SURTOUT NE SUIVEZ PAS LES DIRECTIVES DE RAIS EN MATIERE DE LA JURISPRUDENCE, VOTRE PLACE EST A MAKALA PRISON. DANS CETTE PHILOSOPHIE, VOUS ETES OBLIGE A MENTIR COMME ON RESPIRE AU RISQUE D’ETRE TRAITE DE CONTRE-REVOLUTIONNAIRE AVEC DES MOTIFS MONTES DES TOUTES PIECES DANS LE BUT DE VOUS FAIRE NOYER.
    TOUTES ET TOUS NOS JURISTES ET TOUS LES INTELLECTUELS KONGOLAIS ET KONGOLAISES SONT DE FINS MALINS, CAR LEURS ROLES ET DE TAVAILLER ET METTRE EN PRATIQUE LA MAUVAISE INTELLIGENCE DE L’OCCUPATION VISANT A RENDRE TOUT UN PEUPLE MALHEUREUX, LA DESTRUCTION DU PAYS DE FOND EN COMBLE. D’AILLEURS, LES PREUVES TANGIBLES SONT LA, COMMENT A PARTIR DU SOMMET DE L’ETAT TOUS LES MARIONNETES KONGOLAIS TRAVAILLENT SEULEMENT POUR LA KABILIE, LAQUELLE EST DEVENUE LEUR RELIGION.
    MES CHERES ET CHERS COMPATRIOTES, LE GRAND KONGO N’A PAS DE CHANCE, HORMIS L’HONNETE PRESIDENT JOSEPH KASAVUBU ET PLUS OU MOINS JOSEPH MOBUTU SESE SEKO KUKU WA ZABANGA…ET DEPUIS QUE L’AUTOPROCLAMME PRESIDENT LAURENT DESIRE KABILA LDK VIEUX ZORRO SOBRIQUET OCTROYE PAR LES TANZANIENS AU BUSINESMAN LDK LE BOCKER INVERTEBRE, MOBALI YA BA MAMANS A CAUSE DE SES MULTIPLES FEMMES QU’ILS CHANGEAIENT COMME DES CHEMISES, DE SON DISCO DANCING ( BAR ) DE RENOMME EN TANZANIE OU HIPPOLYTE KANAMBE ETAIT BARMAN ET PAR LA SUITE CHERCHEUR DE PEPITES D’OR DANS LA STEPPE DE FIZI, RUWENZORI, RUZIZI …ET ACTUELLEMENT EN NOMMANT UN AUTRE DE MEME ACABIT POUR DIRIGER LE GRAND KONGO, FARDEAU LOURD, DONT NOUS CONNAISONS BIEN SON PASSE, SON CURRICUM VITAE ET LES PAROLES NON TENUES, LA MAUVAISE GERANCE DE LA CHOSE PUBLIQUE, CELA NOUS DONNE DES MAUX DE TETES, N’EST-CE PAS? C’EST CHANCE ELOKO PAMBA A TOUS CEUX 3 DERNIERS CHEFS D’ETAT QUE LE GRAND KONGO VOIRE MEME L’AFRIQUE SUBSAHARIENNE N’EST JAMAIS CONNU AVEC LE COUP DE POUCE DE TRAITRISE DES KONGOLAIS ET KONGOLAISES. SEULS LES INFILTRES APPLAUDISSENT CES GENRES DE MALHONNETETE, D’INCOMPETENCE ET LA MAUVAISE GERANCE, CAR TOUS EN PROFITENT.
    QUANT A L’APPARITITION PAR ICI ET PAR LA DES FILS, FILLES, TANTES, ONCLES, MAMA LEKI, PAPA LEKI, COUSINS, COUSINES, PETITS ONCLES, TOUT CELA C’EST DE LA FALSIFICATION POUR BON NOMBRE D’ENTRE EUX. AVIEZ-VOUS AU MONDE UN PRESIDENT ENCORE EN VIE D’ACCEPTER D’ETRE JUGE OU D’ACCEPTER LES TESTS ADN? OYO KOLOKA TO BONI, MILANGUA NA MASANGA EZALI KOLANGUISA BINO, TOMONA MAKAMBO YA NDENGE BOYE WAPI, TEST AND, PRISON, PATATI PATATA … DE BONS MOTS MAIS INUTILES, NO SENS, LE RAIS NE FAIT QUE RIRE AU FOND DE SON COEUR, EN DISANT OYO GRAND KONGO YA NDENGE NINI, BORORE YA KONGORAIS SE BIROBA ROBA! VRAIMENT KIADI KIBENI. VRAIMENT, LA GRANDE MAJORITE DE NOUS KONGOLAIS MANQUONS CE PRINCIPE KALA YI NGANGU KALA YI TECHNIQUE.
    SI NOUS SOMMES ENCORE SOUS INFLUENCE DE SOMMEIL PROFOND, LOTOKO ET NAIFS, LAISSEZ-MOI VOUS DIRE OU VIENNE NOS BETISES:
    1. LDK LAURENT DESIRE KABILA POUR AVOIR AMENE DANS SA CIBECIERE AU GRAND KONGO TOUS LES CONGLOMERATS D’AVENTURIERS POUR NOUS OCCUPER, D’AILLEURS NOUS CONNAISSONS BIEN LA SUITE.
    2. NGOYI MUKENA, LE KATANGAIS FALSIFICATEUR D’IDENTITES KONGOLAISES. C’EST BIEN LU L’AUTOPROCLAMME OFFICIER DE L’ETAT CIVIL , LE BAPTISSEUR ET VENDEUR DES NOMS KONGOLAIS AUX ETRANGERS.
    3. AINSI TOUS LES FILS OU FILLES DE MZEE LDK Y COMPRIS TOUS LES MEMBRES DE LA FAMILLE DE MZEE DOIVENT S’EN PRENDRE AU SIEUR NGOYI MUKENA ET NOM AUX AUTRES KONGOLAIS. LA CLE DE TOUTES LES VERITES DE VRAIS ET FAUX FILS , FILLES, NIECES, COUSINES, PAPA KULUTU, MAMA LEKI SE TROUVENT CACHES CHEZ MISTER AUTOPROCLAMME OFFICIER DE L’ETAT CIVIL QUI AVAIT EU L’AUDACE ET LA TRAITRISE EN PROPOSANT A HIPPOLYTE KANAMBE LE CHOIX DES NOMS KONGOLAIS. ICI LE RAIS N’EST PAS FAUTIF DU TOUT, C’EST BIEN LE FILS DU KONGO KATANGAIS DU NOM DE NGOY MUKENA. BOTUNA YE EH!
    BANDEKO NA NGAI, J’ESPERE AUSSI QUE VOUS N’ETES PAS AVEUGLES OU DALTONIENS OU DALTONIENNES, N’EST-CE PAS? IL SUFFIT DE BIEN CONTEMPLER LA PHOTO QUE NOTRE COMPATRIOTE BAUDOUIN AMBA WETSI NOUS A BASCULEE, VOUS NE TARDEREZ PAS A DIRE QUE CE SONT DES IVROGNES, INCOMPETANTS, CHETIFS, DES GOYI GOYI QUI ONT MIS LE FEU AU GRAND KONGO ET QUI DETRUISENT SANS PITIE LE PAYS DE NOS ANCETRES. KIADI KUANI KUNA KONGO DIETO ZA FWA KUANI! LUZIBULA MESO, LUZIBULA MAKUTU! LUTELEMA! KA LUNIMBA KO BESI KONGO!
    JE M’ARRETE ICI.
    WIE IMMER, GUTEN NACHT ODER GUTEN TAG. GUTE SCHLAF AN ALLE!
    HAVE A NICE DAY OR EVENING! FALLS EINIGE MEINE SAETZE NICHT IN ORDNUNG SIND, I BITTE IHNEN, UM VERZEIHUNG, OK, ALLES KLAR! AUCH GESUND BLEIBEN UND BITTE, AUFPASSEN
    PLEASE, NO STUPID COMMENTS ON MY WAY OF THINKING. PLEASE, YOUR CHOICE: READ OR NOT READ MY OBSERVATIONS, OK! THANK YOU SO MUCH IN ADVANCE IN WASTING YOUR TIME IN READING ME. ALSO, IF YOU FEEL INJURED,THEREFOR I BEG YOUR PARDON.
    AU CAS OU, MES ECRITS SONT BLESSANTS, DANS CE CAS, JE VOUS DEMANDE PARDON, OK!

    1. Cher Germain,
      Pourriez-vous écrire plus succinctement et logiquement? Et ce en une seule langue intelligible. Il y va du respect de ce site et de ses lecteurs.

  6. BONSOIR OU BONJOUR COMPATRIOTE PAUL-HENRI MUTAKATIFU,
    D’APRES-VOUS, QUE SIGNIFIE SUCCINCTEMENT ET LOGIQUEMENT, EN UNE SEULE LANGUE INTELLIGIBLE. IL VA DU RESPECT DE CE SITE ET DE SES LECTEURS?
    AH BON! JE NE SAVAIS PAS QUE JE SUIS EN FACE DE MOLIERE PAUL-HENRI MUTAKATIFU PROF ET CORRECTEUR D’ORTHOGRAPHE ET DE GRAMMAIRE – FRANCAIS!
    ETES-VOUS DEVENU CO-PROPRIETAIRE ET REDACTEUR EN CHEF DE CIC POUR CENSURER MES ECRITS?
    POURQUOI LA PLUPART, NOUS AFRICAINS SUBSAHARIENS DE SURCROIT FRANCOPHONES SOMMES SI COMPLIQUES ET CROYONS PLUS SAVANTS QUE LES AUTRES?
    LA LANGUE DE MOLIERE N’EST PAS MA LANGUE ET D’AILLEURS, SI VOUS MAITRISEZ BIEN VOTRE LECTURE, DES LE DEBUT DE MES ECRITS, J’AI BIEN MENTIONNE MON PARCOURS SCOLAIRE.
    L’AVIEZ-VOUS REMARQUE AU DEBUT DE MES PROPOS? SI NON, J’AI BIEN SOULIGNE QUE J’AVAIS FREQUENTE ECOLE BIDAMA MABOLONGO PASI ET MASOKO PASI, N’EST-CE PAS CHER COMPATRIOTE COMPLEXE Mr. PAUL-HENR-MUTAKATIFU?
    TOUT INDIVIDU A DROIT A COMMETTRE DES ERREURS ET D’AILLEURS, JE NE SUIS PAS UN ROBOT.
    SI VOUS NE COMMETTEZ PAS D’ERREURS, C’EST BIEN.
    J’AI UNE PRIERE A VOUS, POURRIEZ -VOUS AVOIR L’AMABILITE DE BIEN VOULOIR M’INFORMER PAR QUEL CANAL PUIS-JE VOUS ENVOYER MES PROPOS POUR LES CORRIGER AVANT DE LES PUBLIER A CIC. ET SI CELA, MOYENNANT PAYEMENT, DANS LA MESURE DE MES PETITS MOYENS JE NE MANQUERAI PAS DE VOUS SATISFAIRE.
    MERCI BEAUCOUP ET SURTOUT LA PROCHAINE FOIS PAS D’ARROGANCE.
    QUE LA NUIT VOUS PORTE CONSEIL!
    PS.
    MA DEFUNTE MERE BIOLOGIQUE NEE AU GRAND KONGO ME DISAIT TOUJOURS QU’AU KONGO-BELGE, LE FAIT DE PARLER LA FRANCAISE ON EST EPITHETE D’INTELLECTUEL ALORS QUE LES BELGES QUI DISPENSAIENT LES COURS NE PARLAIENT PAS SUFFISAMMENT BIEN LA LANGUE DE MOLIERE, MAIS ILS AVAIENT DES CONNAISSANCES PROFONDES DANS LES MATIERES ENSEINGNEES. JE CROIS QUE MA MERE BIOLOGIQUE N’AVAIT MENTI.

    1. @GERMAIN,
      Non, Maman n’avait pas menti.
      J’ai eu Prof. belge de « Résistances des matériaux », excellent quant à la maîtrise de sa matière, mais très nul en français.
      Et que dire de notre « Felixa » qui s’en sort plus ou moins bien dans la langue de Molière mais dont le sorite laisse à désirer?

  7. COMPATRIOTE CHRYSO45,
    JE PROFITE DE CETTE OCCASION OFFERTE POUR VOUS REMERCIER DE TOUT COEUR POUR M’AVOIR DEFENDU AUX IRONIES DE NOTRE COMPATRIOTE ENVERS MA PERSONNE.
    JE NE SUIS PAS FRANCAIS DE SOUCHE NI FRANCOPHONE MAIS BIEN FRANCOPHILE PAR MA DEFUNTE MERE BIOLOGIQUE NEE AUTREFOIS AU KONGO-BELGE-RWANDA-URUNDI.
    DE SON VIVANT ( MA MERE BIOLOGIQUE ), NOUS SES ENFANTS AVIONS APPRIS BEAUCOUP DE CHOSES DU KONGO BELGE- RWANDA – URUNDI SANS OUBLIER CONCERNANT SON OUVRAGE SOUS TITRE  » LE CARNET DE VOYAGE AU KONGO-BELGE-RWANDA-URUNDI ».
    DE SON VIVANT, J’AI EU CETTE OCCASION DE VOYAGER AVEC ELLE Y COMPRIS AVEC QUELQUES MISSIONAIRES AMERICAINS OF AMERICAN BAPTIST FOUNDATION MISSIONARY SOCIETY EN SIGLE  » ABFMS  » POUR UNE VISITE D’UNE SEMAINE EN HAITI POUR VISITER NON SEULEMENT CE PREMIER PAYS NOIR INDEPENDANT MAIS SURTOUT VISITER MON FRERE AINE QUI ETAIT REPRESENTANT RESIDENT DE L’ONU TOUT D’ABORD A LA REPUBLIQUE DOMINICAINE ET APRES MUTE EN HAITI .
    DE LA FLORIDE JUSQUE PORT-AU-PRINCE,/HAITI, A L’EPOQUE C’ETAIT 1 HEURE DE VOL.
    UN CERTAIN SOIR, MON FRERE AINE AVAIT ORGANISE UN GARDEN PARTY.
    EN PROFITANT DE CETTE OCCASION, MA MERE BIOLOGIQUE AVAIT INVITE DES HAITIENS QU’ILS AVAIENT CONNU COMME PROFESSEURS AU GRAND KONGO DANS LES ANNEES 65, 66 LORSQU’IL Y AVAIT EU CARENCE DES PROFESSEURS AU KONGO APRES QUE LES PROFS BELGES QUITTERENT LE GRAND KONGO.
    EN PASSANT, JE VOUDRAIS SOULIGNER ICI, QU’AU KONGO-BELGE, MA DEFUNTE MERE BIOLOGIQUE AVAIT FAIT SES ETUDES PRIMAIRES ET 4 ANS D’ETUDES INFIRMIERES CHEZ LES MISSIONAIRES DE LA CONGREGATION AMERICAINE CITEE CI-HAUT.
    REVENONS AU GARDEN PARTY QU’ORGANISA MON FRERE AINE.
    LES QUELQUES PROFS HAITIENS QUI ETAIENT AUTREFOIS AU KONGO Y ETAIENT INVITES.
    APRES LE GARDEN PARTY, MA MERE BIOLOGIQUE NOUS AVAIT REVELE QU’APRES LE DEPART POUR LA BELGIQUE DES PROFS BELGES. POUR COMBLER LA CARENCE DES PROFS LE GOUVERNEMENT KONGOLAIS FUT APPEL AUX PROFS HAITIENS POUR VENIR COMBLER LES PLACES VACANTES.
    PARMIS LES PROFS HAITIENS DISAIENT MA MERE, IL Y AVAIT AUSSI DE BONS PROFS COMPETENTS, MAIS IL Y AVAIENT AUSSI QUELQUES AVENTURIERS AVEC DE FAUX DIPLOMES. LES PROFS COMPETENTS ENSEIGNAIENT LES SCIENCES ET LA TECHNIQUE, TANDIS QUE DES PROFS AVEC DE FAUX DIPLOMES DANS LA PLUPART, MALINS ET RAFFINES QU’ILS ETAIENT, POUR NE PAS ETRE DENIGRER DE LEURS MAUVAISES INTELLIGENCES, ILS DONNAIENT LES COURS DANS LE DOMAINE DES SCIENCES SOCIALES: MUSIQUE, GYMNASTIQUE, DACTYLOGRAPHIE, HISTOIRE, GEOGRAPHIE ET D’AUTRES CAR POUR CES SCIENCES C’EST LA RETHORIQUE QUI COMPTAIT, L’ELOQUENCE.
    UN PROF AVEC UN FAUX PAPIER UNIVERSITAIRE NE POUVAIT JAMAIS S’AVENTURER A DONNER LES COURS DANS CE DOMAINE DE SCIENCES ET TECHNIQUES CAR CA SERAIT UNE CATASTROPHE DISAIT MA DEFUNTE MERE BIOLOGIQUE. TANDISQUE POUR LES SCIENCES SOCIALES, A CONDITION AVOIR UNE BONNE ALLOCUTION, DE GROS MOTS DE LAROUSSE, EXPRESSIONS FRANCAISES COMPLIQUEES POUR COMPLEXER SES ETUDIANTS ET ELEVES…
    ENTRE NOUS, MA MERE BIOLOGIQUE DISAIT CECI, LA PLUPART DE CES PROFS AVAIENT DE FAUX PAPIERS MAIS FORT EN LANGUE DE MOLIERE AVEC ACCENT CREOLE.
    PAR LA, JE VOUDRAIS DIRE, ON PEUT PAS JUGER UN INDIVIDU PAR SON PARLER ET SA FACON D’ECRIRE UNE LANGUE DONNEE LAQUELLE N’EST PAS LA SIENNE.
    JUGER QUELQU’UN D’APRES SES COMPETENCES ET NON A TRAVERS SON ELOQUENCE. FINALEMENT, TOUT LE MONDE N’A PAS FAIT SES ETUDES OU FORMATION PROFESSIONNELLE DANS UN PAYS FRANCOPHONE. J’AI CONNAIS DES EMINENTS PROFS ANGLOSAXONS, ESPAGNOLS, PORTUGAIS, ITALIENS … LESQUELS QUI ENSEIGNENT DANS D’AUTRES PAYS OU LA LANGUE D’ENSEIGNEMENT N’EST PAS LA SIENNE, EVIDEMMENT ILS COMMETTENT DE FAUTES.
    A MON AVIS, CE QUI EST IMPORTANT POUR LES ETUDIANTS POUR COMPRENDRE CES EMINENTS PROFS, CE N’EST PAS LA FACON DE PARLER SANS FAUTE LA LANGUE DONNEE MAIS DE COMPRENDRE LE CONTENU DE LA MATIERE ENSEIGNEE.
    VOILA CHERES ET CHERS LECTEURS, MA CONCEPTION DE VOIR LES CHOSES DANS CETTE DIRECTION. SI J’AI FAIT UNE ERREUR OU DIT LE CONTRAIRE, DANS CE CAS, JE M’EXCUSE DE TOUT COEUR.
    NOTA BENE:
    VK KAMEHREON QUI SE VANTAIT ET SE CROYAIT DANS SON ARROGANCE PAR SA RETHORIQUE QU’IL EST LE PLUS INTELLIGENT DE TOUS LES KONGOLAIS ET KONGOLAISES, NOUS AVIONS SUIVI PAR LA TV SA PREMIERE AUDITION AU TRIBUNAL. IL A ETE RIDICULISE PAR LES JUGES ET SES AVOCATS DEFENSEURS. DEPUIS CE TEMPS VK NATIONAL EST DEVENU PLUS PETIT.
    EN OUTRE, J’AI TOUJOURS DANS MA MEMOIRE CE QUE MA DEFUNTE MERE BIOLOGIQUE DISAIT:
    IL NE FAUT PAS TUTOYAIT QUELQU’UN QUE VOUS NE CONNAISSEZ PAS.
    IL NE FAUT PAS MINIMISER QUELQU’UN PAR SON ACCOUTREMENT, PAR SA FACON DE PENSER, NI PAR SON SAVOIR FAIRE.
    IL NE FAUT JAMAIS ETRE COMPLEXE EN FACE DE QUELQU’UN CAR VOTRE ADVESAIRE VA EN PROFITER POUR VOUS RIDICULISER.
    IL N’ Y A PAS DE SOT METIER MAIS DE SOTTES GENS.
    MERCI A TOUS ET A TOUTES D’AVOIR PERDU VOTRE TEMPS EN LISANT MES PROPOS.
    CEUX QUI SE DISENT GENIES EN LANGUE DE MOLIERE QU’ILS AILLENT CORRIGER LES DISCOURS DE L’OCCUPANT GOUVERNEUR ZOE DE LA PROVINCE TANGANIKA ET DE L’ANCIEN PRESIDENT HIPPOLYTE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA.

  8. Le mal congolais c’est de croire que quand on parle comme un blanc la langue des blancs, on devient blanc. Et comme certains sont toujours complexes devant les blancs, il y en a meme qui pensent que nos langues ne sont que des dialectes , pas des langues. Nous memes avions echappe a cela quand en 1er graduat nous avions un professeur docteur en philosophie , qui ne connaissait pas bien le francais car il avait etudie en italien et il demeure l’un de mes meilleurs professeurs. La langue n’est qu’un vehicule de nos idees qui peuvent etre comprisent de plusieurs manieres. sinon on ne communiquerait pas avec des mal entendants. a kin on aime dire, Bato ya francais milayi nde babebisi mboka na moyibi. Comme Germain, beacoup des polyglotes ont l’habitude de mettre sur papier toutes les langues qu’ils parlent. La RDC a cinq langues nationales. le lingala, tshiluba, swahili, kikongo et le kinyarwanda depuis que le fcc-cach a accepte de faire l’alliance avec le roi Kagame ami fidele de Tshilombo le president ajoint non elu du Zaire.

  9. Mfumu Germain ,
    Kiamboti kiaku . Nki nsangu ,?Ntama eeeeh ! Certains viennent dans ce forum pour distribuer les notes selon qu’ on s’ exprime mal ou bien dans cette fameuse langue de Molière . Une langue qui n’ appartient à aucun ethnie de ce pays mais que certains s’ en sont accaparé pour en faire la réference pour juger le niveau d’ intelligence des autres . Une spécialité de la plupart des pseudos intellectuels congolais : En réalité des incultes ! Ce sont les même qui disaient que Mende Omalanga est très intelligent parce qu’ il s’ exprime bien en français . Kie kie kie kie kie kie kie ! Kulandi ko mana mambu , bana bantu nkatu kia mazoba . Maman avait raison et n’ avait pas menti pour reprendre mot pour mot la phrase de ce cher KUM . Kiadi kibeni pour nos pseudos intellos !

  10. CHERS COMPATRIOTES CHRYSO45, KUM, RAZ, NKOMI MBUTA ET A D’AUTRES COMPATRIOTES QUI ME DEFENDRONS CONTRE LES PROPOS INCENDIAIRES DE NOTRE COMPATRIOTE DONT SON NOM EST AFFICHE CI-HAUT. ENCORE UNE FOIS MERCI INFINIMENT, VOUS M’AVEZ DONNE LE COURAGE MALGRE MES QUELQUES INSUFFISANCES A MES CONNAISSANCES LINGUISTIQUES DE CONTINUER NOTRE LUTTE NOBLE CELLE DE DEBOUTER L’OCCUPANT DU SOL DE NOS ANCESTRES. CE QUI FACHE L’OCCUPANT, INFILTRES ET ALLIES EST QUE NOS PLUMES A CIC LEUR FONT PEUR, ILS SONT EN ETAT D’INSOMNIES PROLONGEES. ILS DOIVENT SAVOIR QU’ILS SERONT DEFENESTRES ET CELA SI JE NE ME TROMPE PAS, DANS UN AVENIR PROCHE.
    MFUMU NKOMI MBUTA, NFIAWUKIDI KIBENI BIKA TATA NZAMBI KA KUSAKUMUNA. NGIENA I NSANGU VO, NGA NKASI MONO TATU ( 3 ) YE TATA NKENTO, BAKULU BENA PASTEURS BAPTISTES KUNA MBANZA ( VILLE ) BROOKLYN, NEW-YORK CITY, BAFUIDIDI MU CORONAVIRUS MU NGONDA MARS 2020. MU NGONDA ZOLE ( FEVRIER ) MPANGI AMI MBUTA PHILIPPE WABAKA OPERATION ZA GRAVE KUMANIMA ( DOS, COLONNE VERTEBRALE ) YANDI FANDANGA KUNA BALTIMORE, MARYLAND. MU NTANGU YIYI MBUTA PHILIPPE WENA KIMBOTE. NKI NSANGU MFUMU NKOMI MBUTA KUNA NZO AKU? BESI KONGO ZI BA PROVINCES YI TRIBUS ZAWONSO TUFWETI TUZOLANA SINON, NZENZA KA KENA KALA WONGA KO. SALA KIAMBOTE.
    MFOKO
    GERMAIN
    PS. JE M’EXCUSE D’AVANCE AUPRES DE TOUTES ET TOUS LES COMPATRIOTES CONCERNANT LES DERNIERES PHRASES EN KIKONGO ADRESSEES AU COMPATRIOTE NKOMI MBUTA, CAR J’AI TOUJOURS CETTE ENVIE DE PARLER CETTE LANGUE KONGOLAISE A TOUTES LES OCCASIONS OFFERTES POUR NE PAS L’OUBLIER.
    DONC, N’AYEZ PAS D’ARRIERES PENSEES. GERMAIN EST UN BON COMPATRIOTE COMME VOUS TOUS ET CEUX QUI ME CONNAISSENT A MES BONNES ACTIONS, NE VOUS DIRONT AUCUN MAL DE MOI, C’EST PAS UNE PUBLICITE MAIS UNE VERITE ABSOLU. MERCI.

Comments are closed.