Congo-Kin/USA: Le réveil tardif des sénateurs US

A moins de trois mois de l’élection du prochain Président des Etats-Unis, des congressistes appartenant à la Commission des Affaires étrangères du Sénat (5 démocrates et 4 républicains), ont adressé une lettre au secrétaire d’Etat Mike Pompeo ainsi qu’à son collègue du Trésor Steven Mnuchin leur demandant de donner un « coup de main » au président Felix Tshisekedi dans la lutte contre la corruption. D’aucuns y voient une volonté de se donner bonne conscience.

Dans exactement soixante-seize jours, les citoyens des Etats-Unis d’Amérique se rendront aux urnes afin d’élire leur futur Président. Donald Trump? Joe Biden?

C’est le moment (mal) choisi par ces neuf sénateurs américains pour attirer l’attention de l’Administration Trump sur les difficultés qu’éprouve le successeur de « Joseph Kabila » pour « déboulonner » le « système » incarné par celui-ci.

Cérémonie de passation de pouvoir entre « J Kabila » et Felix Tshisekedi Tshilombo

Dans une lettre datée du 18 août, les signataires (les démocrates Tim Kaine, Cory Booker, Christopher Coons, Benjamin Cardin et Robert Menendez et les républicains David Perdue,Ted Cruz, Marco Rubio et James Risch) notent en liminaire que dix-huit mois après l’accession de « Felix » à la tête de l’Etat, la corruption continue à prospérer dans le pays. Il en est de même de l’insécurité à l’Est.

Bien que plusieurs ténors de la chambre haute du Congrès font partie de ce groupe, des observateurs s’interrogent sur l’opportunité de cette démarche. Et ce au moment où le monde politique américain a les yeux rivés sur la date du 3 novembre prochain.

Tout au long de la campagne électorale aux Etats-Unis – perturbée par la pandémie du Coronavirus -, aucun des deux candidats n’a pipé un mot sur sa « politique africaine ». Question: la démarche de ces parlementaires a-t-elle pour but de se donner bonne conscience face à l’indifférence de Trump vis-à-vis tant du continent noir que du Congo-Kinshasa?

DÉMANTELER LE SYSTÈME MAFIEUX

Dix-huit mois après son investiture, le président Felix Tshisekedi peine à redonner aux institutions leur vocation républicaine. Des « institutions fortes », comme disait Barack Obama en juillet 2009 à Accra au Ghana. Dix-huit mois après, le Congo-Kinshasa ploie encore sous le poids des « hommes forts ». Toutes les régies financières et la Banque centrale sont tenues par des hommes et des femmes qui doivent leur ascension sociale à l’ex-raïs. Les « partisans » de celui-ci sont « majoritaires » dans tous les organes délibérants et gouvernants.

Dans leur missive, les neuf sénateurs insistent sur la nécessité pour les Etats-Unis d’appuyer la lutte que mène le chef de l’Etat congolais pour éradiquer la corruption. Pour eux, le concours des Etats-Unis est essentiel pour « démanteler » le système mafieux et « kleptomane » de l’ancien pouvoir. Un système aux allures de pieuvre dont les tentacules continuent à s’agripper sur l’ensemble de l’appareil d’Etat.

Selon ces sénateurs, les Etats-Unis ont une « occasion historique » d’aider le Congo-Kinshasa à mener des réformes structurelles destinées à renforcer l’Etat de droit et la lutte contre la corruption. D’après eux, un « changement est possible » avec Felix Tshisekedi dans la mesure où celui-ci a imprimé une ambiance libérale depuis son avènement. Il faut l’aider afin qu’il tienne ses engagements. Seront-ils entendus? C’est à voir.

L’ancien sous-secrétaire d’Etat aux Affaires africaines, Herman J. Cohen

Dans une interview accordée à Congo Indépendant en novembre 2016, l’ancien sous-secrétaire d’Etat aux Affaires africaines, Herman J. Cohen, avait « prédit » que la « future Administration » allait être « moins généreuse » vis-à-vis de l’Afrique. « (…), je ne vois pas de grands changements en perspectives. L’Amérique va continuer à appuyer le processus démocratique, la bonne gouvernance et l’éradication des conflits », déclarait-il. Il n’a pas été démenti.

LA FRATRIE « KABILA » NON-CIBLÉE

Tout en comptant sur la puissante Amérique, nombreux sont des Congolais qui croient mordicus que les différentes Administrations US – assaillies manifestement par des lobbyistes et autres groupes de pression – évitent de « cibler » les « têtes d’affiche » du « désordre congolais ». C’est le cas particulièrement des membres de la fratrie « Kabila ». Sans omettre tous les pique-assiettes qui gravitent autour.

Les Congolais ont encore frais en mémoire les « révélations » faites par le Richard Miniter, dans le magazine « Forbes » en août 2014. Selon ce journaliste américain, « Kabila » aurait une fortune évaluée à quinze milliards de dollars. Celle-ci serait planquée dans des paradis fiscaux. Que dire de l’enquête sur « Panama Papers », en avril 2016, dans laquelle Jaynet « Kabila » fut épinglée et du rapport Bloomberg détaillant les sociétés dans lesquelles « Kabila » et sa famille avaient des participations?

Au mois de mars 2019, l’Office du contrôle des avoirs étrangers (Ofac) du département du Trésor US avait annoncé avec fracas le « gel » des avoirs notamment de Corneille Nangaa et de son adjoint à la présidence de la Ceni (Commission électorale nationale indépendante) Norbert Basengezi. « Cette action fait suite à la corruption persistante de hauts responsable au sein de la Commission électorale nationale indépendante (…) et n’a pas réussi à faire en sorte que le vote reflète la volonté du peuple congolais », déclarait le sous-secrétaire US au Trésor, Sigal Mandelker. Et après? Rien!

Comment ne pas donner raison à ceux qui voient dans ce « réveil tardif » des congressistes américains, une volonté de se donner bonne conscience tout en « ménageant » les principaux « architectes » du « chaos congolais »?

 

Baudouin Amba Wetshi

26 thoughts on “Congo-Kin/USA: Le réveil tardif des sénateurs US

  1. Se donner bonne conscience, c’est la phase qui a retenu mon attention dans le texte de notre compatriote BAW. Le paradoxe congolais réside dans cette dialectique qui consiste à faire croire que le salut du Congo se trouve à l’extérieur, et que sans le soutien des autres, à l’occurrence les puissances occidentales, aucun pouvoir dans ce grand pays ne peut prétendre à une quelconque légitimité. Depuis l’indépendance, à l’exception de Lumumba et Kasavubu, tous ceux qui ont accédé au pouvoir ont été parrainés directement ou indirectement par l’étranger. Même l’homme venu d’ailleurs, cet Ovni dont ignorait tout au Congo a été soutenu par l’étranger à l’instar de Louis Michel qui s’est livré à un activisme qui a choqué les congolais. Après l’élection chaotique de 2018, les leaders politiques congolais se sont précipités pour aller demander le soutien des puissances étrangères, soit pour réclamer leur victoire volée soit pour demander la reconnaissance de celle-ci. Fayulu et son compère Muzitu, Katumbi et ses courtisans ont tous fait les pieds de grue pour obtenir la soutien des Yankees, Tshisekedi lui même n’a pas dérogé à la règle. Ils ont même oublié que l’Oncle Sam qui a aussi ses problèmes internes ne peut pas tout faire. Je ne sais pas apprécier avec exactitude pourquoi ces Sénateurs Amerloques ont choisi ce moment pour parler du Congo, mais une chose certaine, lorsque vous n’assumez pas votre destin, quelqu’un d’autre s’en chargera. Nous ne pouvons pas continuer à vouloir une chose et son contraire. A la moindre difficulté, on va pleurnicher a larmes chaudes en Occident, on va faire de courbettes pour solliciter l’onction de ceux là même qui seront accusés de neo-colonialistes. Cette attitude puérile et irrésponsable fera de nous des éternels assistés. 60 ans après l’indépendance, notre destin est toujours entre les mains des autres. Dommage.

    1. @ Oeuil du Cyclone,
      Bien dit. Voila qui resume tres bien les contradictions de l’analyse de notre compatriote BAW, et partant, de nos intellectuels et politiciens.
      Selon ce raisonnement boiteux et longtemps repandu parmi nos intellectuels et politiciens, le destin et le salut de la RDC (et la cause meme des maux Congolais) ne peuvent provenir que de l’exterieur.
      En bref, selon cette « logique de dependance », le destin de la RDC, dependrait de la « bonne conscience ou pas » que se donnent les Americains, Europeens et/ ou (qui sait) les Chinois sur la RDC.
      Et les Congolais et leurs Institutions dans tout cela ? Rien que des irresponsables ! Voir entre autres examples l’activisisme paternaliste de l’ambassadeur des USA a Kin. On dirait « Regent de Fatshi ».
      Au lieu de pleurnicher comme les Congolais le font en attendant que la France ou les USA viennent resoudre leurs problemes, les Maliens ont agi en defenestrant IBK (& son fiston) aux derives autocratiques.
      Qu’attendent Fatshi et les Congolais pour deboulonner eux-meme Kabila & sa bande mafieuse, au lieu de s’accrocher a une lettre des Congressistes Americains qui ne fait qu’etaler ce qui est connu?

  2. BAW
    Right on! Oniati!
    Aux pseudo intellectuels, l’autodidacte de l’institut Mashakado que je suis pose la question suivante: ou est l' »emancipation progressive de Tshisekedi » vis-a-vis de « son encombrant allie [« Joseph Kabila »] »?

  3. Pour ceux qui suivent un peu la politique étrangère américaine, savent que le président Trump n’en a cure de la politique congolaise. C’est un dossier géré par le Département d’état, le Pentagone et les différents lobbys. Et s’il s’avérait qu’il repassait pour un second mandat en novembre de cette année, cet état de choses ne risque pas de changer.

    1. Lidjo@ Vous avez raison de souligner que la politique étrangère des USA ne depend pas d´une admnistration présidentielle. Le Département d´État et le Pentagone planifient les grandes lignes de la politique étrangère quelque soit l´admnistration en place.
      LISEZ L`OUVRAGE DE KENGO
      Dans les mémoires de Kengo, on apprend comment le Département d´État au du mal á faire partir Mobutu.. Toutes les tentatives pour démocratiser le Zaire ont été sabotées par Mobutu.. Conférence Nationale Souveraine qui devait assurer une démocratisation « pacifique ».. transition où Mobutu selon Kengo.. a tout simplement sabordé la monaie nationale et laisser faire ses généraux dans des trafiques des fausses monaies avant de « favoriser » l´invasion du Zaire en acceptant la présence de l´armée Hutu du Rwanda et des millions des refugiés rwandais au Kivu.
      L´admnistration Cliton sera chargée de resoudre la question de la chute de Mobutu.. et l´admnistration Bush junior sera responsable de la « stabilisation » du Congo et de reprendre l´initiative de la démocratisation avec LD Kabila.. qui sera assassiné pour avoir oublié l´agendat du Département d´État.. et ensuite Kabila junior va prendre la suite afin de continuer la démocratisation..
      FELIX, UNE TRANSITION ?
      Contrairement á l´analyse de mister BAW, essayons de suivre la logique des USA depuis la CNS, en passant par les deux Kabila.. Au Département d´État, l´analyse fondamentale depuis la fin de la Guerre Froide a été constante: La RDC doit rester dans le camp des USA.. quelque soit le prix á payer..
      Pire, le Pentagone qui doit assurer l´influence des USA partage pratiquement la même analyse.. Pendant les mandats de Kabila junior, le Pentagone via AFRICOM a tenté de negocier la location de la base de Kamina.. qui devrait tôt ou tard être le centre de commandement d´AFRICOM.. Les negociations continuent en ce moment où AFRICOM est entrain de quitter sa base d´Allemagne et devrait certainement trouver une base en Afrique.’
      Les lecteurs doivent noter que plusieurs pays africains ont tentés d´offrir cette base á AFRICOM.. le Rwanda par exemple, mais le Pentagone trouve que Kamina (construit par l´OTAN) serait une infrastructure plus fiable… et une fois AFRICOM aurait cette présence au Congo, la position des USA sera plus que stable..
      Felix est ouvertement pro-USA et il n´a pas changé son option malgré la tentation chinoise où la Chine offre des milliards …lol
      Notre perception est que Felix ne fait qu´assurer la « transition » commencée avec la Conférence Nationale.. sauf que le rapport des forces sur la planète oppose l´influence des USA face á la toute puissante Chine.
      OBSERVEZ LES FINANCEMENTS DES USA
      Depuis la crise du Covid, les lecteurs vont constater que les USA offrent des millions de dollars.. á l´admnistration Felix.. pour souligner cette volonté á soutenir le processus de la démocratisation.
      Essayons de voir avec lucidité que le Département d´État et le Pentagone ont pour objectif le contrôle de la RD Congo.. La tradition de « out sourcing » où la Belgique et la France servaient d´intermediaires au Congo est depassée..
      La lutte contre la « corruption » n´est qu´un processus ordinaire de la démocratisation du Congo.
      Kabila n´est plus au pouvoir, nous ne risquons pas de revivre la « mauvaise resistance » de Mobutu et LD Kabila.. En plus, Felix est le « fils » de Tshitshi.. personalité politique qui a toujours eu á travailler avec le Département d´État depuis le premier coup d´État de Mobutu.. .. La visite .. la première visite de Felix dans l´État de Virginie n´était pas un hasard.
      Essayons de lire avec lucidité la politique du Département d´État au Congo.. Une fois que le Pentagone va obtenir le leasing de Kamina pour le compte d´AFRICOM.. imaginer la suite logique.

  4. Kiekiekie…
    On peut aussi croire que le Père Noël existe. Il vit en Laponie. Je l’ai déjà vu, en personne.

      1. @mopape
        Oh boni vieux na nga mopape, cher voisin, owuti Minembwe ? Boni ba Ngomino ? Mbala oyo obomi combien de congolais ?

  5. Ces hypocrites ricains! Ils ont délogé les petits Belges du Congo,en 1960, leur reprochant de ne rien faire dans les domaines de la démocratie,du respect des droits humains et de lutte contre la pauvreté. En 1965, ils installent et soutiennent à tour des bras une de dictature des plus féroces du milieu du 20è siècle.Trente-deux ans plus tard , ls remplacent le dictateur par un professionnel de la rébellion.Ils se débarrassent du vieux maquisard et mettent sur le tabouret présidentiel un jeune à peine sorti de l’adolescence,inconnu de l’échiquier politique congolais.Ils le soutiendront pendant 18 ans. Après une élection chaotique en 2018,le pays de l’Oncle Sam va reconnaître la victoire d’un tricheur roublard.
    Qu’est-ce que le peuple congolais gagnent dans un affrontement Félix-Kabila? Tous les deux ne sont-ils pas les produits des Américains.
    Si Félix avait réellement gagné,pourquoi doit-il avoir besoin des Américains pour déboulonner le système politique hideux de Kabila? Si les Américains nous aiment vraiment,qu’ils nous aident à éradiquer l’insécurité chronique à la partie orientale de notre pays. Ils ont en ont les moyens. Ils peuvent le faire soit par des investissements massifs au Congo,soit par la force.Les entreprises américaines décourageraient les jeunes congolais qui pensent qu’on ne peut gagner sa vie qu’en manipulant le kalachnikov. Avec leurs technologies pointues,les compatriotes de Trump peuvent détecter une aiguille dans un foin. Ils nous aideraient à détruire les assoiffés de sang qui se cachent sur les collines et les forêts de l’Ituri et du grand Kivu.

    1. @ Kolomabele,
      Soyez tout simplement coherent.
      D’une part vous diabolisez les Americains (« hypocrites » selon vos dires) et de l’autre, vous deversez votre impuissance dans un long paragraphe en implorant les Americains de venir aider (ou plutot liberer) ll’Est de la RDC… Vous voulez une chose et son contraire.

  6. C’est de la poudre aux yeux tout simplement. Que les americains qui ont aide Kagame et Museveni a construire des raffineries de nos matieres premieres a Kigali et a Kampala ne viennent pas nous distraire. Respectons plutot le peuple malien qui vient de mettre hors d’etat de nuire un systeme corrompu. Ou a-t-on vu un pouvoir sortant coaliser avec un nouveau et continuer a apauvrir le peuple? Ou etaient les americains pendant les 18 annees de la kleptomanie et les deux annees de Felix? A combien d’inaugurations avons nous assiste? Les chouchous des americains en afrique sont bien connus. parmi eux nous retrouvons le rwanda et l’ouganda. Que vive la troisieme voix. Les maliens ont montre le chemin. Bwaka bango libanda, kozela election TE.

    1. RAZ@
      LE MALI FRANCEAFRIQUE
      Avec un peu de lucidité.. les lecteurs vont trouver étrange que le Mali où se trouve une mission militaire de l´UE et des opérations militaires intensives de « Barkhane » où la France est militairement très active.. oui le Mali est instable et les militaires font un coup d´État.. Comme si la France ne pouvait pas prevenir ce coup d´État quand ses militaires font du renseignement actif ..
      Sur le plan politique, le cas du Mali nous ramene au Centre Afrique où la France fait et refait des coups d´État militaire chaque fois que la démocratie s´installe,, Les maliens sont naifs en croyant que les « militaires » peuvent mieux gerer le pays et surtout instaurer la démocratie.. c´est tout simplement la politique de la FranceAfrique.. Raz@ devrait observer ce qui se passe en Guiné et en Côte d´Ivoire où la démocratie est instable.. toujours la France.
      INVESTIR DANS LE TEMPS ?
      Jo Bongo@ Nous qui sommes nés après 1960 avons eu tout le temps d´observer les évenements sur la planète quand nous avons depassés 50 ans.. et mieux.. résidons en Occident depuis près de 30 ans..
      Les USA misent sur le temps.. le facteur « temps » ne semble pas avoir été intégré dans le mental des congolais.. Il est toujours question du temps,, 18 ans ou 20 ans ne signifient pas grand chose dans l´existence d´un État.. L´Allemagne et le Japon ont été sous occupation américaine pendant plus de 60 ans.. Vous retrouverez les bases militaires US dans ces pays.. Contrairement á votre perception, les relations entre les États ne sont pas des relations « d´amour » mais avant tout des relations basées sur les rapports des forces.. et des « intérêts ».. Les USA ont depassés la guerre froide et la nouvelle « guerre » est économique: le pays puissant qui a le contrôle des ressources minières du Congo sera toujours en position de « force » dans les negociations internationales.
      De Kasavubu á Felix, jamais il n´y a eu un président du Congo qui ne soit pas au pouvoir sans la volonté des USA. Il est question du facteur temps.. et des lectures des faits. Si la France continue sa politique de la FranceAfrique c´est avant tout á cause de cette histoire de « contrôle ».. que serait la France au sein de l UE sans la FranceAfrique?
      Croyez-vous que les USA offrent des millions et ont financés toutes les missions militaires de l´ONU (ONUC, MONUC, MONUSCO) au Congo par « compassion »? Croyez-vous que les USA sont le premier pays á avoir reconnue l´EIC de Léopold 2 juste pour rire?
      Facteur temps.. investir dans le « temps » et se preparer avec le temps.
      La Chine avait fait le leasing de Hong Kong pendant 100 ans ! Ensuite, en s´inspirant de Hong Kong, la Chine a recopiée ce concept dans plusieures villes.. Voyez la puissance financière et économique chinoises sur toute la planète. Facteur temps
      Nkolomabele@ Vous avez sans doute appris que la « cooperation militaire » entre les USA et la RDC reprend.. et les militaires congolais vont se faire former dans les academies des USA? Si un pays comme l´Afghanistan qui ne possede même pas 10 % des ressources minières du Congo beneficie d´une aide militaire de plus de 500 millions de dollars par an de la part du Pentagone.. rassurez-vous, avec le temps, la crise de l´Est ne sera qu´un souvenir.

      1. @GHOST,
        J’avoue être impressionné par votre appropriation historique et je reste admiratif de votre optimisme.
        Vous écrivez :  » rassurez-vous, avec le temps, la crise de l´Est ne sera qu´un souvenir.  ». Alors, rassurez-moi, svp, c’est quoi le seuil de tolérance des yankees, en terme de comptabilité macabre avant que le génocide des congolais ne devienne qu’un souvenir ? Cent millions de morts ?
        Le génocide des congolais ? JE ME SOUVIENS !

      2. @ghost.
        Quand on est au chaud ailleurs au Congo et à l’étranger,en dehors des Uélés,de l’Ituri,du Grand- Kivu et du Tanganyika,on peut reporter sine die la question de la paix dans notre pays. On ne fait aucun effort pour se mettre dans la peau de ceux qui vivent la guerre dans leur chair et dans leur coeur. Cela fait près d’un quart de siècle qu’ils y sont.Un quart de siècle,c’est pas beaucoup? Les enfants nés et ont grandit avec la guerre. Dans un pays dans lequel les universités sont disséminées partout,les victimes ne bénéficient même pas des cellules psychologiques pour être écoutées. Or pour nos compatriotes qui vivent dans ces contrées somalisées, une seconde est une éternité! Devons-nous attendre la fin de la formation des militaires congolais aux USA pour faire face à l’insécurité à l’Est? Les USA forment les hommes de troupes ou les officiers? Cette formation prendra combien de temps?
        En nous,le népotisme,le tribalisme,le régionalisme et la corruption sont génétiques et culturels.Je crains que les candidats à la formation militaire aux USA soient les proches des hommes au pouvoir, qu’ils soient originaires d’une région bien donnée. Parmi eux,il peut y avoir des candidats à l’immigration.Une fois arrivés aux USA,ils peuvent disparaître dans la nature.Sous Kabila,on a fait cette expérience en Belgique. 250 élèves officiers maliens avaient disparu au Canada.
        Depuis qu’il est arrivé au pouvoir,on a pas encore a entendu que Félix a envisagé le recrutement des jeunes dans les FARDC. C’est bizarre, pour un pays qui est en guerre. Nos hommes de troupes ont vieilli et n’entendent que la retraite.
        Dans un pays normal,le peuple devait juger un nouveau pouvoir sur le critère de sa capacité de se battre contre l’insécurité. Après 18 mois au pouvoir,Félix fait preuve de ses limités dans le secteur sécurité.
        L’Etat de droit,c’est aussi assurer la paix dans tous les coins et les recoins du territoire national.

  7. Personne ne viendra aider à résoudre les épineux problèmes du Congo si ce n’est le peuple congolais lui-même. Et pour y parvenir, le Congolais doit cesser d’être médiocre et aimer suffisamment son pays. Les événements en cours au Mali peuvent nous servir de leçon.

  8. @ GHOST
    Merci pour votre intervention. Laissez moi cependant vous dire que pour avoir vecu, observe et travaille pendant longtemps en Afrique de l’ouest, je ne partage pas entierement votre point de vue, helas! Retenez que les missions militaires des pays etrangers dans d’autres pays en difficultes ont toujours ete des missions les plus faibles qui ne controlent rien.( la monusco en est un bon exemple) car leurs agendas sont differents des pays qu’ils pretendent defendre. Les militaires maliens, senegalais, etc… ont etudie dans les memes academies militaires que les francais. Dans le sahel, en depit de leurs equipements sophistiques, les militaires francais meurent comme ceux d’ailleurs quand ils sont attaques par des jihadistes qui n’ont pas des armes de pointe. La France ne pouvait pas necessairement prevenir tout au Mali malgre ses services de renseignements, detrompez vous. En fait, nous surestimons ces armees sans preuve. L’echec de la puissante armee americaine avait desullisione le monde au Vietnam, pays tres pauvre. Les memes americains ont change de tactique de guerre quand les rebelles somaliens ont traine des corps sans vie de leurs rangers dans la ville de Mogadiscio. La force d’une armee se trouve dans le mental de ses soldats, pas dans la haute technologie ou les renseignements. Nous savons tous ce qui se passe en afghanistan. Ne voyez pas la franceAfrique partout comme la grande sorciere de nos contes d’enfance. Enfin, ne croyez jamais que les maliens sont naifs comme les congolais et je vais vous dire pourquoi! Ils sont unis par la force de LA FOI. Voila pourquoi tous obeissent a l’imam comme leur leader et ils obeissent d’une seule voix. Je voudrait vous signaler en passant que lorsque le general Amani Toumani Toure avait fait son premier coup d’etat au mali pour detronner Mousa Traore, les maliens vivaient en paix. Si le grand serigne (marabout) de Touba au senegal decrete une ville morte, ceci est suivi a la lettre partout ou vous trouvez un musulman. En rdc nous n’avons pas des grandes forces spirituelles qui puissent reunir tout le monde, il suffit de voir comment des impolis insultent et tentent de discrediter des grands spirituels comme Monsegwo ou Ambongo pour s’en rendre compte.Les chretiens sont divises avec des binzambinzambi partout, les faux pasteurs congolais sont incapables de se mettre ensemble meme en europe, les eglisettes pillulent de partout et deviennent vraiment l’opium du peuple A Londres il est facile de compter plus des 500 binzambinzambi aux pasteurs sans formation adequate. Nzambe akosala, disent ils. Ndeko KUM: Oyo peuple ya ndenge nini?

    1. RAZ@
      Vous devez faire quelques recherches sur la guerre du Vietnam où les USA étaient en réalité en guerre contre la Chine et l´URSS.
      La France porte une grande responsabilité dans l´instabilité de ses ex colonies.. Par rapport aux ex colonies britaniques, le nombre des pays francophones africains stables et démocratiques ne depasse même pas 3… Tandis que le Ghana, le Malawi ou la Zambie non loin de chez nous avancent.
      GHOST est musulman et n´accepte pas cette mauvaise influence de l´islam sur la politique.. Les maliens devraient se poser des questions quand c´est pratiquement le second coup d´Etat militaire qui subitement retarde la démocratie.. en moins de 10 ans ! La France y est pour quelque chose.
      Ces militaires incapables de faire face aux islamistes au Nord de leur pays ne sont pas assez crédible pour assumer la gestion d´un État. quelque soit l´influence d´un iman.. le poids de la FranceAfrique est visible dans cette histoire..
      TECHNOLOGIE?
      En Syrie, la Russie a largement démontrée comment la superiorité technologique peut racourcir la guerre.. Croyez-vous que les FARDC auraient pu vaincre le M23 en moins d´une semaine sans les capacités du renseignement de l´ONU et la technologie militaire de l´Afrique du Sud?
      Si la guerre au Mali perdure c´est avant tout parce que la France le souhaite.. Voyez quand le Tchad avait intervenue dans cette guerre.. et depuis que ce pays a laissé la France faire sa « guerre ».. kie kie

  9. @ Nono,
    Pour vous, c’est toujours « la faute de » la France, ou des USA, ou de ces Blancs… Quelles conneries…
    Dans vos hallucinations paranoiaques, par example, le peuple Malien a lui seul serait incapable de s’assumer et de changer son regime – coup d’etat militaire ou pas. La France doit etre (« le genie ») derriere ce coup au Mali, tout comme en CentraAfrique…
    Voila encore une fois un raisonnement boiteux des laches. Donc une logique typique de la pretendue-elite Congolaise. Et ce 60 ans apres l’Independance de la RDC. On pleurniche, on attend tout de l’Occident
    Est-il etonnant que l’affairiste ambassadeur des USA a Kinshasa Mike Hammer s’active a « regenter » FATshi, chez qui ce dernier va pluernicher et quemander – entre autres – protection contre la Kabilie au lieu de deboulonner cette voyoucratie selon ses promesses-bidon ?

    1. Mr Marcel Bunduki,
      Voilà la preuve que les hallucinations dont vous m’accusez sont votre fait : vous vous trompez royalement de destinataire. Rassurez-vous, je ne suis pas encore aussi gâteux que vous pour mélanger la part de ce qui revient aux Congolais dans leurs échecs et celle des étrangers. Réveillez-vous et constaterez sans peine que c’est bien brumeux dans votre tête au point où vous ne savez plus à quel saint vous vouer pour déminer votre pauvre cervelle sur ce qu’il se passe chez nous. J’ai pitié de vous : vous arrive-t-il de comprendre ce que vous écrivez ? Quel gâchis !

      1. Nono
        Vous excellez dans l’art de bavarder quotidiennement sur ce site pour enfin vous contredire, et ce au risque de vous ridiculiser…
        Priere d’apprendre d’abord a deceler les vraies causes et sources du marasme en RDC qui sont a prime abord endogenes. Les USA et l’UE ne font qu’enfoncer une « porte deja ouverte » en servant leurs interets en RDC. Ne vous attendez pas a de « bons-bons gratuits ». C’est aux Congolais eux-memes (braves patriotes, non pas de « pleurnichards ») de proteger leur destin sans rejetter une cooperation gagnante.
        Ayant appris ce qui precede, vous pouvez vous taire ne fut-ce que pour un mois et nous epargner vos jeremiades interminables (anti-USA entre autres) pour finalement ne rien dire de coherent.

      2. Marcel Bunduki,
        Encore une fois vous vous battez contre vous-même sans savoir à qui vous vous adressez comme Don Quichotte avec ses moulins à vent. Quand vous vous serez épuisé vainement à jouer au caïd en tentant de voir clair dans votre diagnostic sur la situation du pays, venez me revoir car pour le moment vous ne vous adressez pas à la bonne personne. En effet vous chercherez encore longtemps avant de trouver mes exploits d’anti-impérialiste, d’anti-américain primaire : je ne l’ai jamais été et je ne trouve pas de raison de l’être un jour surtout en ce monde mondialisé et il faut être à la limite de la débilité pour trouver à quelqu’un opposé à ce point à ‘JK et apparentés de ne pas trouver en nous-mêmes des raisons endogènes à nos échecs.
        Un conseil : vous n’êtes pas obligé, mon cher Mr, de dire n’importe quoi pour vous voir exister, moi je ne trouve rien qui vaille dans votre prose répétitive d’un pauvre roquet.
        Adios et sans rancune !

  10. CHERES ET CHERS COMPATRIOTES,
    NE SOYONS PAS NAIVES OU NAIFS QUE LA LIBERTE D’UN PEUPLE SE DONNE SUR UN PLATEAU. LA LIBERTE S’ARRACHE.
    C’EST PAS LES USA, FRANCE, BELGIQUE, ANGLETERRE QUI VIENDRONT NOUS LIBERER. AUSSI LONGTEMPS QUE LES PAYS CITES N’ONT PAS ENCORE TROUVE UN MARIONNETTE POUR APPLIQUER A LA LETTRE LEURS INTENTIONS ET DIKTAS, NOUS SERIONS TOUJOURS LEURS VALETS. TOUS LES PAYS CITES CI-HAUT N’ONT QU’UN SEUL BUT TIRER PLUS DE PROFITS.
    AUSSI LONGTEMPS QUE PAKALA OU SONGOLO SERONT DOCILES, TRAVAILLERONT POUR LES INTERETS DES MAITRES ET FAISEURS DE ROIS, JAMAIS LES LEADERS TRAITRES NE SERONT INQUIETES.
    OH PANAMA PAPERS, MAPPINGS, MEUTRES: KAMUINA NSAPU, LES EXPERTS DE L’ONU, LES TUERIES DES ENYELE, BUNDU DIA KONGO, TINGI TINGI, FOSSES COMMUNES, TUERIES DE NOS SOEURS ET FRERES A L’EST DU PAYS, DISCOURS FLEUVE DE Dr. MUKWEGE, ONU, OTAN ET J’EN PASSE, TOUT CELA C’EST DE LA FOUTEUSE.
    POUR SORTIR DE CET IMBROGLIO, COMME L’A TOUJOURS DIT LE PATRIOTE ET RESISTANT HONORE NGBANDA EST DE QUITTER TOUTES LES INSTITUTIONS SUIVI D’UNE REVOLTE POPULAIRE.
    LE GRAND KONGO N’A PAS BESOIN D’UN COUP D’ETAT PROPRE OU D’UNE REVOLTE PROPRE SOIT D’UNE PASSATION DE POUVOIR PACIFIQUE, LE FLAMBEAU NE DOIT PAS ETRE PASSE AU PEUPLE KONGOLAIS PACIFIQUEMENT COMME A LA MALIENNE OU IBK DANS SA RESIDENCE DOREE CROUPI SUR SON TAPIS VOLANT D’ALI BABA ET LES 40 VOLEURS, PRIE ET REMERCIE ALLAH ALKABAR DE N’AVOIR PAS SUBI LE MEME SORT COMME LE SANGUINAIRE ET BRIGAND DOE DE LIBERIA.
    TERMINE AVEC LES PRISONS ET EXILES DE LUXE DES PRESIDENTS MALHONNETES, TRAITRES, SANGUINAIRES, BRAQUEURS DU TRESOR PUBLIC.
    QUE L’AFRIQUE ERIGE UNE PRISON A LA HAUTEUR OU GRANDEUR D’UN GRAND ARENA DE FOOTBALL POUR CASER TOUS LES DICTATEURS AFRICAINS DECHUS AVEC LEURS FAMILLES.
    PAS DE PASSATION DE FLAMBEAU OU DE POUVOIR D’UNE FACON PACIFIQUE ET EGALEMENT NIET AU COUP D’ETAT PROPRE, A TITRE D’EXEMPLE LE DUO KANAMBE HIPPOLYTE ET FATSHI BETON AVEC LEUR FAMEUX SLOGAN: LE FLAMBEAU KONGOLAIS A ETE PASSE AU PEUPLE KONGOLAIS PACIFIQUEMENT.
    OU EN SOMMES-NOUS AUJOURD’HUI AVEC CETTE FAMEUSE PASSATION DE POUVOIR D’UNE FACON PACIFIQUE?
    DANS TOUTES GRANDES LES REVOLUTIONS ET REVOLTES QU’A CONNUE LE MONDE, CITONS: LA REVOLUTION RUSSE, FRANCAISE, LE SOULEVEMENT DE SERBE, LES TROIS GLORIEUSES, PRINTEMPS DE PRAGUE, LE SOULEVEMENT DES OUVRIERS POLONAIS DE GDANSK, DANZIG, REVOLUTION D’ESPAGNE, COMMUNE DE PARIS, MOUVEMENT SOCIAL CONTRE LA REFORME DES RETRAITES EN FRANCE DE 2019 ET DERNIEREMENT PROTESTATION NON-STOP A LA MORT DE GEORGE FLYOD.
    MAIS LORSQUE LE PEUPLE AFRICAIN SE DECHAINE ET A LE RAS LE BOL, LA LES PUISSANCES ETRANGERES N’HESITE PAS DE PORTER MAINS FORTES AUX DICTATEURS. VOIRE MEME LES ORGANISATIONS INTERNATIONALES ET REGIONALES SONT CONTRE TOUTES LES REVOLTES SUR LE CONTINENT NOIR AFRICAIN. LORSQUE LE PEUPLE PREND LA SITUATION EN MAIN, LA LES FAISEURS DES ROIS CRIENT HARO AUX DICTATEURS.
    JE M’ARRETE ICI.
    GENUG IST GENUG! AFRIKA HAT DIE NASE VOLL! WEG UND RAUS MIT DIKTATOREN! FREIHEIT FUER AFRIKA.
    PLEASE, ALWAYS, NON STUPID COMMENTS ON MY WAY OF THINKING, OK? YOU HAVE ABSOLUTE CHOICE: TO READ OR TO NOT READ. MY COMMENTS. PLEASE BE GENTLEMAN!

  11. Kolomabele@
    Vous vous souvenez des « faux coups d´État » par des officiers formés exclusivement aux USA.. avec Mobutu? Mobutu croyait (avec raison) que ces « Rangers » zairois étaient un danger car mentalement formés pour defendre un État et non une personne au pouvoir. A Stockholm, nous avons rencontré une fois un ex pilote des FAZA formé aux USA dans un programme où le Zaire devait acheter des avions F-4 Phantom… Mobutu avait peur que ce qui s´était passé en Chili où un président avait été assassiné par un bombardement .. lol Surtout quand la grande majorité des pilotes des FAZA n´étaient pas orginaires de l´Equateur..
    Si vous êtes assez curieux sur le plan technologique, vous allez trouver des versions des F-4 Phantom en service au Japon, Iran, Turquie et Grece.. quand aucune de la version du Mirage acheté en France n´est plus en service.. lol.. Le choix de Mobutu.. qui se mefiait des USA..
    Les formations militaires aux USA ont une certaine particularité contrairement á ce qui se passe en Belgique ou en France où on laisse faire.. parfois des gens qui ne possedent pas les capacités intellectuelles retournent au Congo avec des diplômes.. Les USA « selectionent » les candidats qui se forment chez eux… surrtout dans ce contexte du terrorisme..
    Vous connaissez le fameux Mamadou Ndala? Il avait été recyclé dans un bataillon formé par AFRICOM á Kisangani. Pour accèder á cette formation, les USA avaient selectionés uniquement ceux des militaires congolais qui pouvaient démontrer avec precision leurs orgines congolaises.
    L´UDPS va tenter d´influencer ces stages aux USA.. mais le Pentagone a un autre plan.

  12. Jo Bongo@
    GHOST n´est pas optimiste sur l´histoire du Congo.. surtout pas actuellement quand on constate la mauvaise gouvernance financière, la gestion catastrophique de l´argent du Covid sans oublier le procès de 100 jours.
    Nous attendons le « pire » quand ceux qui dirigent le Congo ne tirent pas des enseignements de notre histoire et pire de l´histoire des pays africains.. Nous allons subir des « guerres » tant que nous ne faisons le choix d´un « camp » puissant dans cette nouvelle guerre économique qui a remplacée la guerre froide.
    Nous devons choisir un camp et accepter les conséquences de notre choix. Lisez l´ouvrage de Kengo, vous allez retrouver les mêmes bourdes de Mobutu que Felix refait en ce moment !

  13. ENCORE LES USA AU CONGO !
    # Après les Usa et le Canada, l’Ue condamne les menaces récentes contre le Prix Nobel Denis Mukwege !
    Le problème avec ce genre de prises de position ce qu’elles ont souvent un goût d’inachevé notamment qu’elles ne dépassent pas la barrière de la simple parole. Ainsi quand toutes ces belles âmes occidentales affirment après Mukwege que « sans justice pour les victimes, l’Est de la RDC ne pourra pas retrouver une paix durable », elles savent bien que Mukwege qui travaille dans ce coin connaît l’origine des bourreaux, le Rwanda. N’empêche que personne d’entre eux ne prend le courage de leur dire cette vérité. Kabarebe et ses congénères au Congo (Banyarwanda, banyamylenge) se sentent morveux d’avoir été désignés par Mukwege
    de perpetuer leurs crimes d’hier et l’en menacent de mort le médecin.
    # Mais qui pour aller plus loin dans la resolution de la base du problème qui se trouve d’abord dans la vérité à dire à Kabarebe et ses congénères au Congo (Banyarwada, banyamulenge). On en restera aux paroles génériques qui parlent en l’air au lieu de s’adresser aux auteurs des crimes. Le génocide à sanctifié ses victimes, lavées des lors du moindre impair. Américains et Européens ont choisi leur vérité et un camp qui continue à tuer au Congo
    mais croient que c’est le prix macabre à payer pour préserver leur puissance…

  14. Robert NYOKA,
    vous avez raison de relever cette incohérence de KOLOMABELE. Celle-ci saute tellement aux yeux que son auteur aurait dû s´en rendre compte immédiatement.
    KOLOMABELE écrit :
    1. « Si Félix avait réellement gagné, pourquoi doit-il avoir besoin des Américains pour déboulonner le système politique hideux de Kabila? »
    2. « Si les Américains nous aiment vraiment,qu’ils nous aident à éradiquer l’insécurité chronique à la partie orientale de notre pays. »
    EUH !
    Répondre
    Robert Nyoka
    19 AOÛT 2020 À 19 H 11 MIN
    @ Kolomabele,
    Soyez tout simplement coherent.
    D’une part vous diabolisez les Americains (« hypocrites » selon vos dires) et de l’autre, vous deversez votre impuissance dans un long paragraphe en implorant les Americains de venir aider (ou plutot liberer) ll’Est de la RDC… Vous voulez une chose et son contraire.

Comments are closed.