Faire-part: F. Chebeya et F. Bazana, 9 ans déjà!

La Voix des Sans Voix pour les droits de l’homme (VSV) a l’honneur de porter à votre connaissance le report à mercredi 5 juin 2019 de la Commémoration de l’an neuf de l’assassinat de deux défenseurs des droits de l’homme en l’occurrence Floribert Chebeya Bahizire (ancien directeur exécutif) et Fidèle Bazana Edadi (ancien chauffeur et chargé de dispatching), initialement prévue le 1er juin 2019 comme on en a coutume.

Ce report est dû aux obsèques officiellement programmés du 31 au 1 juin 2019, du Père de la Démocratie rdcongolaise, feu Président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), M. Etienne Tshisekedi wa Mulumba à qui toute la nation rdcongolaise doit impérativement rendre hommage.

Fait à Kinshasa, le 28 mai 2019

LA VOIX DES SANS VOIX POUR LES DROITS DE L’HOMME(VSV)

9 thoughts on “Faire-part: F. Chebeya et F. Bazana, 9 ans déjà!

  1. Quelle colère, quelle tristesse…Ici, j’aimerai appeler mon frère Elombe à se réveiller. S’il croit que je verse facilement dans l’injure facile, ce n’est pas le cas. Ce n’est pas de l’injure. C’est la révolte. La révolte de voir que les assassins d’hier sont devenus, par la cupidité du plus héritier d’entre nous, du slogan  » Zongisa ye na Rwanda  »,  » Boligoter ye e bomemela ye awa  » lancé par le mari de ma Mama Marthe et mama du président de la république, des  » partenaires  ». Par ce post, je souhaite dire à mon frère Elombe, pour qui j’ai le plus grand respect, que s’il se met à douter de moi, c’est que les macaques ont réussi leur coup : nous diviser.
    Je n’ai pas le talent de Mwana ya mokolo lopango, de Nono, de Elili, de Kum, de Mamale, de Germain, de Bois, de Tipo Tipo et de tant d’autres patriotes, pour dire respectueusement les choses. J’interviens avec mes limites mais force est de constater que la maison brûle. Ce, à cause de ces barbares qui se croient les nouveaux juifs d’Afrique. On ne peut les laisser faire. Parce que Tshilombo est devenu président. C’est le salaire de la honte. Le dire n’est pas être anti-muluba ou comme la nouvelle réthorique barbare rwandaise voudrait nous faire croire à un anti-muluba et anti-tutsi. Les baluba sont mon sang, ma source, mon élixir, mes frères. Ce ne sont pas ces barbares, ces gitans en conquête de terres neuves qui me feront changer d’avis. Je ne suis pas Mende, Boshab, Minuaku et Shadari et tant d’autres…
    Moi, je suis Elombe ou Félix Antoine Tshilombo, s’il se reprend, car, je crois sincèrement que l’un ou l’autre sait d’où vient le danger, le cancer… Tout est question de positionnement.
    Elombe, ndeko na ngai, on est dans le même bateau que Félix. Ce n’est pas en fignolant qu’on va l’aider à couper les chaines. A un moment donné, il faut dire les choses comme elles sont.
    Vidiye Tshimanga, ai-je tort ?

    1. Ndeko Jo Bongos,
      La répétition est la mère de la science dit-on. Je vous invite à continuer à dire les choses comme vous le faites. Perso, j’aime vous lire. Depuis le 31 décembre 2018, rien n’a changé sur le plan sécuritaire au Congo: on tue, on viole et on pille comme avant.
      Ce ne sont pas les fanakuiti qui nous feront changer d’avis.
      To koloba tiiiii ba koyoka

      1. @Ndeko muana ya mokolo lopango
        Merci ! Tokoloba tiii bakoyoka !
        Ekosimba un jour. Nous avons l’arithmétique. Ces sauvages ne peuvent tuer tout le monde.
        Ingeta !

    2. Ndeko Jo Bongos,
      Rassurez-vous, vous avez beaucoup de talents et surtout un avis précis et combien lucide sur la situation de notre pays.
      Vous usez à raison d’un langage dur et parfois cru mais c’est d’abord dans le cadre d’une pédagogie indispensable à l’endroit de certains de nos Concitoyens qui doutent encore du mal que le Rwanda de Kagame nous a fait et continue à nous faire. Il faut être aveugle volontaire pour ne pas voir « l’occupation rwandaise » flagrante devant nous depuis plus de deux décennies.
      Et ce n’est certes pas une fable qui serait inventée par des Congolais impuissants, aigris ou en mal de définition historique comme on peut lire parfois, elle est évidente pour peu qu’on prenne la peine de bien regarder la dépendance de notre pays du Rwanda depuis l’entrée de la diabolique AFDL rwando-ougando-zaïroise, non seulement un « conglomérat d’aventuriers », dixit son brouillon de leader mais un ramassis d’occupants conscients s’agissant des Rwandais et Cie et peu conscients dans le cas des Zaïro-Congolais de service.<
      Tous mes hommages, ndeko, vous ne seriez pas là, il nous aurait fallu en trouver un autre sinon ce serait une démission coupable de la part de nous Congolais…

  2. Et oui, 9 ans déjà…
    Les laisser faire, continuer à diriger le Congo, c’est capituler, se coucher pour des miettes… C’est accepter que le Congolais, c’est BMW. Non, il faut se lever et dire NON à ces MINABLES.
    On a l’avantage de l’arithmétique. La honte peut dure longtemps. Mais par entropie, à la longue, on finira par gagner. C’est la loi des Maths. Mopao Ekofo-for l’a aussi dit.
    Moi, j’y crois même si Dr Procongo, en réalité, Prorwanda, pense que je suis un nain en logique
    Et d’ailleurs, que quelqu’un lui dise que je l’emmerde. Royalement !

  3. L’AN 9 déjà!
    Des Congolais du genre Chebeya Dieu nous les a donnés avec parcimonie. Floribert Chebeya était la crème des Congolais, l’opposé de cette coterie qui se fait appeler (sans vergogne): « honorable », « excellence »,… tout nuls qu’ils sont.
    Prêts à tout brader au profit de nos envahisseurs pour une maigre pitance. Ils se complaisent à des niaiseries, à des balourdises étonnantes; espèce d’intellos mi-chemin!

  4. F Chebeya et F Bazana, 9 ans déjà et leurs meurtriers toujours impunis !
    Allons-nous rester une République bananière avec la loi de la jungle où les bourreaux continuent à pavaner parce que les plus forts et les victimes abandonnées sans justice, sans réparation ?
    Il parait qu’ il y’a un nouveau Chef qui s’est entiché de « déboulonner le système dictatorial ». S’il ne fait rien là-dessus ce que c’est un autre beau parleur dont les effets d’annonces font office du seul programme, de ses seuls actes à la tête du pays.
    Ses thuriféraires prendront-ils le courage de le lui dire s’ils nous refusent toute critique à son endroit ???

  5. Témoin clé et coaccusé dans l’affaire Floribert Chebeya, l’ex-policier Paul Mwilambwe est en attente d’un procès au Sénégal. Condamné à mort par contumace en RDC, il continue d’incriminer Joseph Kabila dans le meurtre du défenseur des droits de l’homme, à Kinshasa, le 1er juin 2010. Il vient de s’exprimer :
    Affaire Chebeya : Paul Mwilambwe prêt à témoigner en RDC contre John Numbi et Joseph Kabila
    = https://www.jeuneafrique.com/783307/politique/affaire-chebeya-paul-mwilambwe-pret-a-temoigner-en-rdc-contre-john-numbi-et-joseph-kabila/
    Affaire Chebeya : 9 ans plus tard, Paul Mwilambwe veut être jugé en RDC
    = https://information.tv5monde.com/afrique/affaire-chebeya-9-ans-plus-tard-paul-mwilambwe-veut-etre-juge-en-rdc-303848
    Affaire Chebeya: 9 ans après, Mwilambwe veut rentrer en RDC pour y être jugé
    = http://www.rfi.fr/afrique/20190601-affaire-chebeya-neuf-ans-apres-mwilambwe-rentrer-rdc-juge

Comments are closed.