Fatshi à Goma: un sommet quadripartite RDC-Ouganda- Rwanda confirmé par visioconférence le mercredi 7 octobre

Le muni-sommet des chefs d’État des Grands Lacs souvent reporté pourra finalement avoir lieu ce mercredi 7 octobre.

La presse présidentielle qui annonce la nouvelle informe que c’est le chef de l’Etat le président de la République Félix Tshisekedi va tenir le Sommet de Goma ce mercredi 7 octobre 2020.  L’information est confirmée par la presse présidentielle.

Le chef de l’État veut se saisir de son son séjour à Goma dans le Nord-Kivu pour tenir ce sommet qui avait été reporté sine die.

Bien avant le Sommet de Goma, une réunion des ministres de pays du grands lacs: le Rwanda, le Burundi, l’Ouganda, l’Angola ainsi que la RDC vont tenir une réunion à Goma le 6 octobre soit un jour avant.

Initialement prévu pour le 20 septembre, le Mini-Sommet de Goma a été reporté à une date ultérieure suite à la pandémie à Covid-19.

 

Auguy Mudiayi/ACTUALITE.CD

4 thoughts on “Fatshi à Goma: un sommet quadripartite RDC-Ouganda- Rwanda confirmé par visioconférence le mercredi 7 octobre

  1. C’est le Rwanda qui, pour des raisons inconnues des Rwandais a demandé et exigé que ce sommet ait lieu par visioconférence.
    Les questions que des millions de Rwandais se posent depuis des mois, soit depuis février 2020 sont les suivantes:
    – Où est Kagame?
    – Pourquoi ne se montre-t-il pas aux Rwandais?
    – Pourquoi ne s’adresse-t-il pas à son peuple contrairement à ses homologues qui participeront à ce sommet?
    – Pourquoi n’apparaît-il que par jeu des photos diffusées par les journalistes triés sur le volet?
    – Lors de ce sommet qui va se dérouler par visioconférence, il prendra sûrement la parole.Sera-t-il possible de savoir si la voix est effectivement celle de Kagame ou une voix techniquée comme on dit ici au Rwanda?

  2. Le syndrome de Stockholm est un phénomène psychologique observé chez des otages ayant vécu durant une période prolongée avec leurs geôliers et qui ont développé une sorte d’empathie, de contagion émotionnelle vis-à-vis de ceux-ci, selon des mécanismes complexes d’identification et de survie. ( Wikipedia ).
    On tue, viole, humilie les congolais. On pille systématiquement les resources naturelles et les terres du Congo mais ces bouffons installés au pouvoir par les mêmes tueurs s’en vont, la queue rentrée entre les pattes, quémander des rencontres aux mêmes tueurs. Si ce n’est pas le syndrome de Stockholm, qu’est-ce ? Hein ?

  3. @Auguy Mudiayi,,
    Arrêtez de faire de l’amalgame vous autres journalistes au service des occupants. Que je sache, depuis quand l’Angola est-il devenu membre des pays des grands lacs ? Dites à votre gourou de Félix Tshifueba d’arrêter de morceler notre pays. Sinon, ce sont vos futures générations talibanes qui risquent d’en payer le prix. J’ai dit!

Comments are closed.