Fcc-Cach: La coalition malade de l’irrespect… mutuel

Conclue par la volonté de Felix Tshisekedi Tshilombo et de « Joseph Kabila », la coalition Cach-Fcc ou Fcc-Cach continue à chanceler. Et ce faute de convergence idéologique entre les « progressistes » de l’Udps – décidés à promouvoir le « changement » – et les « conservateurs » du Pprd plus soucieux de préserver « l’ordre ancien ». Pire, les bases respectives n’ont jamais adhéré à ce « deal ». A l’issu d’un séjour de 24 heures à Brazzaville, « Fatshi » s’est montré, jeudi 16 juillet, non seulement conciliant mais surtout optimiste sur l’avenir de cette coalition que d’aucuns qualifient de « mariage contre-nature ». Le chef de l’Etat congolais feint d’ignorer que sa seule bonne volonté ne suffira pas. Une certitude: la coalition Fcc-Cach est malade d’irrespect mutuel.

Félix Tshisekedi chez Denis Sassou Nguesso

Implosera? Implosera pas? En séjour de l’autre côté du fleuve Congo, le président Felix Tshisekedi a déclaré, jeudi 16 juillet, à Brazzaville, que la coalition Fcc-Cach ne va nullement « vers une rupture ». Il en est « certain ». Propos politico-diplomatiques?

« Fatshi » qui croit avoir pour partenaires des « enfants du Bon Dieu », estime que l’essentiel est de garder constamment à l’esprit les « intérêts de la population ». Selon lui, les deux partenaires en « sont conscients ». C’est ainsi qu’il a la conviction que les deux familles politiques pourront « trouver des solutions » aux bisbilles actuelles qui ne devraient guère « choquer » dans une « jeune démocratie ».

A en croire Felix Tshisekedi, les délégués de deux camps politiques auraient entamé des pourparlers en vue de vider les questions qui fâchent. L’objectif serait « de pouvoir regarder dans la même direction ». N’est-ce pas un vœu pieux de croire que les « progressistes » de l’Udps et les « conservateurs » du Fcc auraient intérêt à regarder dans la même direction. D’ailleurs, des faits démontrent que les soubresauts qui secouent ce « cartel » n’ont rien à envier aux querelles des conjoints unis via un « mariage blanc ».

QUAND « NÉHÉMIE » COTE « FATSHI »

Interrogé début juillet dans l’édition en ligne de l’hebdomadaire « Jeune Afrique » sur le « bilan » de dix-huit mois passés par « Felix » à la tête du pays, Néhémie Mwilanya Wilondja, a commencé par dire que « c’est encore trop tôt ». L’ancien directeur de cabinet de l’ex-président « Joseph Kabila » et coordonnateur du « Front commun pour le Congo » (Fcc) ne s’est pas arrêté là. Selon lui, les dirigeants congolais passent le clair de leur temps à faire de « petits calculs » en lieu et place de s’occuper des véritables préoccupations des gens. C’est le cas, selon lui, du « pouvoir d’achat » qui ne cesse de s’éroder avec la dépréciation de la monnaie nationale face au dollar américain.

Tout en faisant l’éloge de la coalition, Mwilanya et ses camarades du Fcc parlent souvent du gouvernement comme si celui-ci était monocolore, composé uniquement des personnalités étiquetées « Cach ». Alors que c’est le gouvernement qui « conduit la politique de la nation » et non le chef de l’Etat. L’équipe actuelle dont la majorité porte le label Fcc, est dirigé par… le Fcc Sylvestre Ilunga Ilunkamba. La Banque centrale et le ministère des Finances sont tenus d’une main de fer par le Fcc. Il en est de même du ministère de la Défense. Méprise?

LA COALITION MALADE DE L’IRRESPECT

Mabunda et Ilunga (de gauche à droite)

L’opinion congolaise a été stupéfaite, fin juin, d’entendre la présidente de l’Assemblée nationale, le Fcc/Pprd Jeanine Mabunda, dénoncer la hausse du prix du pain. « J’ai entre mes mains aujourd’hui, une baguette de pain qui coûtait hier 200 francs congolais et qui coûte aujourd’hui 300 francs congolais », déclarait-elle, ignorant que ce sont ses camarades qui avaient en charge la gestion quotidienne du pays.

Près de dix-huit mois après l’investiture de « Felix » à la tête de l’Etat, la coalition Fcc-Cach parait « malade ». Elle est malade de l’hypocrisie autant que de « l’irrespect mutuel ».

En juillet 2019 et février 2020, la terre entière a suivi, via les réseaux sociaux, les « prestations » d’un certain Henri Magie wa Lufete dont l’essentiel du discours se résumait en treize mots: « C’est Joseph Kabila qui a donné le pouvoir à Felix Tshisekedi ». Sieur « Magie » exprimait l’impatience du clan kabiliste lors de la formation du gouvernement tout en répliquant au « combattant » Fils Mukoko. Celui-ci avait lancé quelques jours auparavant deux phrases choc: « Kabila est le problème du Congo »; « Même Dieu ne veut pas de cette alliance assimilable au mariage entre un ange et un démon ».

En guise de riposte, Henri Magie poussera la bravade plus loin en clamant, sans rougir, que le Fcc était disposé à saisir la Cour constitutionnelle afin d’obtenir la correction d’une « erreur matérielle » survenue lors de la présidentielle du 30 décembre 2018. Vous avez bien entendu. En clair, « Felix » se trouve à la tête de l’Etat grâce au « bon vouloir » de « Kabila ». Les turpitudes de ce « bouffon de l’ex-raïs » n’ont jamais été démenties. L’homme n’a jamais été recadré. Les « Fatshistes » semblaient prêts à boire le calice jusqu’à la lie. Coup de théâtre. « Magie » vient d’écoper d’une peine de 18 mois de prison pour « offense au chef de l’Etat ». Il est à la prison de Makala.

LE FCC BIENTÔT EN « RÉUNION D’ÉVALUATION »

L’éviction de l’Udps Jean-Marc Kabund-a-Kabund de la 1ère vice-présidence de l’Assemblée nationale, les trois textes législatifs controversés, initiés par les députés Aubin Minaku et Garry Sakata pour « réformer la justice », la démission forcée du ministre de la Justice, le Fcc/Pprd Célestin Tunda Ya Kasende, l’entérinement de la candidature chahutée de Ronsard Malonda au poste de président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) sont autant des questions qui provoquent des grincements de dents. Sans omettre, la mystérieuse démission du président de la Cour constitutionnelle, le Fcc Benoît Lwamba Bindu Bya Maganga.

Ceux qui ont eu l’occasion d’approcher Felix Tshisekedi lors de son tout récent « séjour privé » à Bruxelles, assurent avoir rencontré un « homme mûri » par l’exercice du pouvoir d’Etat. « Je peux vous assurer qu’il n’est plus le naïf que l’on brocardait jadis, commente un ‘Fatshiste’. Après quelques rounds d’observation, il est maintenant prêt à rendre les coups qu’il reçoit. L’avenir de la coalition Fcc-Cach dépendra de la capacité des kabilistes à jouer franc-jeu et à respecter leur partenaire ». Notre interlocuteur d’asséner: « Nous devons être légalistes. Felix Tshisekedi a été proclamé Président de la République par la Ceni et non par Joseph Kabila. Cette proclamation a été confirmée par la Cour constitutionnelle. Point barre! »

Selon des sources, « Kabila » aurait convoqué une « importante réunion » afin d’évaluer la « santé » de la coalition au regard des « questions brûlantes » précitées. En attendant, la coalition est et reste malade de l’irrespect… mutuel. A suivre.

 

Baudouin Amba Wetshi

51 thoughts on “Fcc-Cach: La coalition malade de l’irrespect… mutuel

  1. La déclaration faite à Brazzaville par Felix Tshisekedi ne doit pas surprendre outre mesure, car, dans la position qui est la sienne, il ne peut pas crier au loup sur la place publique, mais tout le monde sait que dans son for intérieur, le camp d’en face n’est pas sincère, ces membres du FCC habitués à la roublardise ne se rendront pas sans combattre pour conserver leurs privilèges, rien qu’en écoutant Atundu (vieux Atos) sur RFI, on se rend compte que les armes peuvent crépiter à tout moment. Ce Mobutiste blanchit sous les harnais sait de quoi il parle lorsqu’il affirme sans rire que c’est l’UDPS qui veut mettre la main sur la justice. Là vraiment il a fait fort. Il feint d’ignorer les propositions de lois de Minaku et Sakata qui ont mis le feu au poudre, et surtout la désignation cavalière et sont entérinement à la sauvette par l’assemblée nationale dominée par les membre du panier à crabes qu’est le FCC. Personne n’est dupe, Kabila et ses sicaires ont peur, ils sont conscients que le vent mauvais peut les balayer. Les congolais n’ont pas la mémoire courte, les méfaits de cette bande de mafieux sont encore frais dans leurs têtes. Pour ce qui est de la gestion au quotidien du pays, Mabunda et les autres sociétaires du FCC doivent être gonflés pour vouloir nous faire avaler qu’ils n’y sont pour rien dans les difficultés que connaît le pays sur le plan économique et sécuritaire. Le vieux Ilunga Ilunkamba patauge non seulement parce que le Covid 19 est passé par là, mais surtout au cause de la boulimie des Kabilistes qui n’ont qu’un seul souci, conserver leurs prébendes à tout prix. Bref, il faut considérer la déclaration de Tshisekedi comme une stratégie qui consiste à ne pas dévoiler son jeux lorsqu’on se bat contre un adversaire sournois et surtout qui ne respecte pas les règles de bonne conduite. Soyons patients, les surprises ne sont pas à écarter.

  2. Par définition, le respect est le sentiment qui porte à accorder à quelqu’un de la considération en raison de la valeur qu’on lui reconnaît.
    Notre président nommé Tshilombo Tshifueba est le seul à déclarer que « la coalition Fcc-Cach ne va nullement vers une rupture »; jamais on a entendu l’autre, l’ex-kadogo rwandais dire la même chose.
    Cela signifie tout simplement que notre « Felix » se prédispose à servir indéfectiblement alias « Kabila » quoi qu’il arrive et quoi qu’il en coûte. Hippolyte Kanambe n’a d’ailleurs jamais fait mystère son mépris vis-à-vis du chef des Bena Mpuka.

    1. eKUM
      electronic KUM
      « Cela signifie tout simplement que notre…  » : Une CONCLUSION d´une stupidité sans pareil. Ozo sala yango na nko ?

      1. @Prorwanda,
        Je vous le concède, j’suis stupide, ok.
        Et que dites-vous de votre faussaire de président sans pouvoir? Manipulé et terrifié par un petit voyou sorti de nulle part devant lequel il tremble comme une feuille!

      2. eKUM
        eletronic KUM
        d´une stupidité sans pareil = « j’suis stupide » ? Kiekiekiekiekie.
        Pour le reste, pas besoin de commenter tes productions imaginaires.

  3. Fatshi ne peut que se montrer optimiste sur l’avenir de cette coalition. Ceux qui osent croire, du vivant de Fatshi qu’il se separera de celui qui a fait a ce qu’il soit eleve au rang de president sont des naifs tout simplement. Felix ne trahira JAMAIS son bienfaiteur! Les negociations entre le pprd et l’udps-famille ne datent pas d’hier, c’est depuis Ibiza, Venise et consort. J’ai pitie pour ceux qui croient que Felix peut bousculer le pprd. Il n’en a pas les moyens ni la force pour le faire. Fatshi sera toujours en contradiction avec sa base, voila comment l’udps est devenu un monstre aux multiples membres. Les congolais n’ont rien a esperer des aventuriers de l’udps car le peuple doit se debarasser d’eux en 2023 et qu’ils ne reviennent plus jamais. Si Fatshi n’avait pas accepte cette mascarade, l’homme venu d’ailleurs serait entrain de moisir en prison avec les 80 fosses communes dans sa conscience s’il en a une. Nous allons toujours rappeler la grande trahison de Felix aux congolais. Un congolais qui a recu le pouvoir au congo des mains d’un rwandais. La honte toute bue, les udpsiens osent meme declarer que Felix a ete proclame president par la ceni et non par Kanambe. Mais, bon Dieu! C’etait la ceni de Kanambe. Voila pourquoi les congolais marchent pour que les choses changent. Le cach est t-il progressiste et le fcc conservateur? je ne le pense pas car ils sont les memes.

    1. eRAZ
      electronic RAZ
      « Un congolais qui a recu le pouvoir au congo des mains d’un rwandais » : Manquerais-tu le courage de parler de HONTE en participant aux élections organisées par un Rwandais ? Cohérence eza pasi !

  4. En visite aux Etats-Unis en avril 2019, Tshisekedi avait annoncé qu’il était parti demander l’aide des Américains pour « déboulonner la dictature » au Congo-Kinshasa. Aujourd’hui en visite au Congo-Brazzaville, il déclare que le pouvoir en place à Kinshasa est une « jeune démocratie ». Peut-il expliquer quand et comment on est passé de la « dictature » à la « jeune démocratie » ?

    1. Mon frere Tipo-Tipo
      Je reviens sur votre article « Coup d’oeil sur le manifeste pour le Congo nouveau » et pour lequel mes observations sont restees sans reponse. Vous ecriviez « Ce ne sont pas les peuples qui ont fait avancer les Etats occidentaux dans la gestion de la chose publique, mais les philosophes et intellectuels du siècle des lumières, l’Europe du XVIIIe siècle (de 1715 à 1789), qui ont dépassé l’obscurantisme pour promouvoir les connaissances ». Et d’ajouter « Jean-Jacques Lumumba et les siens doivent consulter les scientifiques. »
      Et je faisais l’observation suivante : La Conference nationale souveraine (CNS) qui a reuni 2,842 delegues dont des philosophes, intellectuels et/ou des scientifiques n’a-t-elle pas ete un succes pour avoir atteint son but avec ses resolutions et ses realisations? Et les problemes auxquels le Congo-Kinshasa est confronte aujourd’hui – sauf son occupation, bien entendu, par rapport a la resolution 3314 des Nations Unies – dont la mauvaise gouvernance n’ont-ils pas ete abordes dans les resolutions de la Conference nationale souveraine avec des orientations clairement definies ou different-ils de cette epoque? Et alors? Faut-il encore consulter « les professionnels de la pensee »? Lesquels, cette fois-ci, concretement et pour quelles autres « orientations »? Enfin, qui vous a dit que le dialogue « inter-congolais » de Sun City en 2002, lequel avait reuni des etrangers (des Rwandais) et des gangsters congolais dont Jean-Pierre Bemba et Ernest Wamba dia Wamba, avait le meme but que, par exemple, la Conference nationale souveraine pour ainsi constater un echec pour ces deux assises pour la meme raison?

  5. Quelqu’un a dit:
    « Un peuple qui élit des corrompus [députés & ministres], des renégats [Tshilombo], des imposteurs [Kanambe], des voleurs et des traîtres; il n’est pas victime, il est complice ».
    OYO PEUPLE YA NDENGE NINI!

    1. Soki oboyi batu ya RDC na makambo na bango, yekola ko nager, kende Brazza eza pe Congo.
      Lu pour vous Quelque part sur les réseaux sociaux pour un autre son de cloche
      Bismark

    2. Exactement. Il n’y a qu’en RDC ou l’on voit un ex-chauffeur de taxi a Dar-es-Salaam et un ex-livreur de Pizzas a Bruxelles devenir « presidents ».
      En brief, un Peuple Peureux, Passif et Paresseux a des dirigeants Voyous et/ ou Voleurs qu’il merite bien.
      Hypo Kanambe-Mtwale – parmi d’autres dont nous taisons de noms – continue a le prouver a suffisance et a rever de revenir au sommet !
      Et cerise sur gateau, des pretendus professeurs, maitres-juristes, docteurs, ingenieurs, dansant le Ndombolo a la gloire de ces voyous.

    3. Ndeko Kum Alex
      Sauf au Congo Kinshasa, le peuple vote mais n’elit jamais! Cependant il est complice lorsqu’il n’agit pas.

  6. Nono – 16 juillet 2030 23h
    [Sacré Tshilombo, décidément Il dejouera tous nos pronostics, les meilleurs comme les pires !
    Voilà comme pour emboîter le pas au curieux Bahati qui appelle à un dialogue général (comprenant autant FCC, CACH, LAMUKA et tutti quanti), qu’il affirme solennellement qu’on ne va pas vers une rupture de sa coalition avec le FCC. Le pense-t-il tout haut parce qu’il y est acculé et tout bas alors qu’il avait fait le serment au détours de son premier séjour chez les Yankees de « deboulonner le système dictatorial qui le précédait. Le déboulonner tout en gardant des liens privilégiés avec ses animateurs sans doute. Pourquoi pas si c’est un exploit dont il se sent capable.
    Plus serieusement, des fois je me tâte de savoir si nous ne devons pas organiser une croisade expresse pour
    sauver le soldat Tshisekedi en l’aidant à se décider une fois pour toutes. Sa schizophrénie peut raisonnablement interpeller plus d’un !
    La suite………….
    (= https://www.7sur7.cd/2020/07/16/felix-tshisekedi-nous-nallons-pas-vers-une-rupture-de-la-coalition-ca-cest-certain
    = https://www.7sur7.cd/2020/07/16/rdc-bahati-lukwebo-preconise-un-dialogue-franc-entre-fcc-cach-afdc-lamuka-et-societe )]
    # Svp, cher BAW, justement je ne veux pas vous manquer de respect, en qualifiant votre titre et conclusion d’une psychologie de bazar. Où allez-vous chercher un « irrespect mutuel » dans une relation si motivée par des intérêts mutuels qui conditionnent tout. C’est chercher à humaniser à outrance une corrida où l’exercice constitue à tuer le pauvre taureau pour la satisfaction animale du torero et de ses affidés. Passons vite cette clinique qui risque de nous dérouter et revenons à la plate réalité de ce couple des politiciens d’abord intéresser par le pouvoir, le pouvoir pour le pouvoir, dirons d’autres où l’éthique et les sentiments ne peuvent être là que comme instruments pour gagner. Alors le respect, de qui et de quoi ?
    # Plus exactement pour moi, ici il y’a d’abord une énigme Tshisekedi : quand ‘JK’ le partenaire qu’il s’est résigné à accepter pour avoir enfin le pouvoir le méprise presque, lui étonnamment le chérit, s’en accommode, le tolère. Voilà alors que de sa bouche sortent des propos difficilement comprehensiblement d’autant qu’il serait osé d’affirmer que lui-même les maîtrise. Jusqu’où jusque quand ?
    En attendant nous aurions tort de parler d’irrespect là où déjà le mot respect ne fait pas partie du lexique de ‘JK’. S’il porte quelque égard envers
    Tshisekedi c’est parce que ce dernier le sert. C’est simplement un mariage sans amour qui huilerait la machine quand ça ne va pas, pas de rupture certaine, nous dit Tshisekedi, croyons-le mais encore une fois jusque quand ?

    1. NONO
      – « Alors le respect, de qui et de quoi ? » : Relisez calmement le texte de BAW.
      – « quand ‘JK’ le partenaire qu’il s’est résigné à accepter pour avoir enfin le pouvoir le méprise presque… » : Falsification et mésinterprétation. Pas étonnant que vous ne compreniez rien par la suite.
      – « … de sa bouche sortent des propos difficilement comprehensiblement » : Les LIMITES de l´intelligence de NONO ne sont pas les limites de l´intelligence de FÉLIX (non plus de celle d´autres Congolais).
      Faites beaucoup d´efforts pour ne pas de venir victime de schizophrénie.

  7. Cher compatriote Oeil du Cyclone,
    Esperons que votre analyse ci-dessus peigant un tableau d’un FATshi « stratege » soit correcte malgre ses contradictions flagrantes avec les realites du terrain.
    A titre d’example de ces contradictions, FATshi vient de « promouvoir » aujour’dhui meme au poste d’Inspecteur-General des FARDC un des proches de l’Ovni de Kingakati, nous citons donc Tango Amisi, un sanguinaire longtemps sur la liste des sanctions Occidentales.
    Si vous nous dites que cette « promotion » de Tango « Four » par FATshi repondait aux « merites » de ce criminel et non pas aux dictats de Hypolite Kanambe, vous allez nous faire rire a coupe-gorge !
    N’y avait il pas d’autres candidats a ce poste pour ne remplacer le criminel sanguinaire John Numbi que par un autre sanguinaire?

    1. BONIFACE
      Votre problème réside dans ce que vous appelz « réalités du terrain ». Que savez-vous du terrain ?

      1. @ Procongo,
        Reponse:
        Qu’il y a trop de flatteurs-danseurs de Ndombolo inclu de ramassis d’ex-parlementeurs-debout moisissant comme toi sur le « terrain » comme pretendus-conseillers a la Presidence.
        Voila ce que « etre sur le terrain » signifie pour toi et tes semblables….

      2. BONIFACE
        merci de confirmer ce que je soupçonnais. Tes « réalités sur le terrain » ne sont que de pures productions de ton imagination gauchie.

  8. @Boniface Yangambi
    Cher compatriote, il y a de quoi se faire des soucis sur la santé mentale de notre Tshilombo national: Il nomme le trublion et scélérat de « Tango Fort » (homme de main de Kagame et Kanambe) au poste d’Inspecteur-Général des FARDC (qui sont d’ailleurs les Forces Armées Rwandaises Déployées); il envoie en formation à Kigali des officiers supérieurs (voir preuves dans la page face-book du prof. Ciakudia),…
    A mon avis, soit « Felix » est mentalement malade, soit ce monsieur n’aime pas le Congo.

    1. Lu pour vous sur les réseaux sociaux
      Un autre son de cloche
      Mukubwa Sylvain Nsenda Kalala a écrit.
      Un coup de maître nous a été administré hier par son maître du moment qui d’ailleurs a su déjouer tout les pronostics de ses adversaires et surtout en respectant les règles de l’art en considération.
      L’homme a su cultiver l’art politique en faisant avec brio usage de la loi des opposées. Cette loi permet la meilleure compréhension en observant l’essence de son opposée. En effet, pour mieux appréhender la montagne, il faudrait observer la vallée. Pour mieux appréhender la lumière, il faudrait observer les ténèbres. Pour mieux déboulonner, le président nous dit qu’il ne va pas fouiner dans le passé. Pour aller vers la dissolution de l’ AN et de son deal avec le FCC, il affirme à Brazzaville, le contraire sur la vitalité de cette coalition qui va rester intacte et même que les gens y travaillent pour sa consolidation ainsi que son amélioration. Au même moment où il donne l’impression de laisser faire sur le cas de Jhon Numbi et autres. Il a frappé un grand coup de maître avec la nouvelle reconfiguration de l’armée et aussi de la justice qui a désorienté même les experts de cette matière. Pour une fois, le président a imprimé une vitesse qui a pris de court toute la kabilie. Hier, tous les professeurs qui servent le mal incarné en Joseph Kabila n’ont rien vu venir et ils sont restés pantois , admiratifs et quelquefois craintifs de l’autre maître qui a vu le jour et qui est aussi entrain d’ écrire une nouvelle histoire qui certainement va laisser ses empreintes car écrite avec l’encre indélébile. Devant cette donne, nous félicitons notre président et l’encourageons de poursuivre sur sa victorieuse lancée car proportionnellement à notre chute comme nation, la remontée sera très difficile mais pas impossible. Nous nous y croyons et assurons de t’accompagner dans cet effort de relèvement.
      Tout juste un autre son de cloche dans les réseaux sociaux
      Bismark

      1. @ Bismark
        Cet « autre son de cloche » de Nsenda Kalala pourrait mieux s’intituler:
        « Raisonnement par l’Absurde ».
        Mais Kalala est libre de rever…c’est gratuit.

  9. # Ça m’irrite toujours de lire des Compatriotes qui ne peuvent analyser la situation du pays sans prendre parti. Ainsi ceux que j’appelle ‘pro-tshisekedistes (primaires)’ ne parlent de lui que d’un stratège ignoré ou que sais-je d’autre. Est-il si sorcier de comprendre qu’à sa place il lui manque davantage des critiques argumentées qui lui apprennent à mieux faire plutot que des éloges ? Passons…
    # Nous venons de lire l’assurance solennelle de Tshisekedi à poursuivre le cap de sa coalition avec ‘JK » et nous savons qu’elle vaut ce qu’elle vaut cad possiblement rhétorique et diplomatique. Ensuite nous avons vu que le président a remanié dans l’armée et a fait des nominations dans la haute justice. Pas quand même pour ne rien signifier à son partenaire avec lequel il veut aller loin. Tout cela avec l’air d’un PR normal qui semble opérer sans entraves et sans contraintes. Vraiment ?
    # Notre armée est truffée de hauts officiers délinquants, il était difficile pour lui d’en trouver des vierges et cela dans un ordre difficile à bousculer au pied levé comme l’armée. Cela nous oblige une certaine indulgence envers Tshisekedi de n’avoir pu faire mieux : un Amisi se retrouve volontiers un moindre mal (un général sanctionné et à sanctionner est remplacé par un autre dans le même cas) et comme des Mundos et d’autres mouillés mais qu’il
    n’a pu écarter de suite, ça viendra peut-être dans un moyen terme.
    # Après qu’il se soit précipité à prendre acte de la démission de Lwamba de ses fonctions du président de la CC, Tshisekedi en a profité pour y nommer trois nouveaux membres. Il n’y a pas encore que des hommes sûrs mais on est en voie de mettre à l’abri cette haute Cour où jusque-là on tombait à coups sûrs sur un magistrat aux ordres (de ‘JK’ d’abord).
    On a vu dans le discours du 30 juin de Tshisekedi un accès en cours vers son émancipation ; avec ce meilleur contrôle de la Justice et de l’Armée en vue, notre Tshilombo aura davantage avancé malicieusement et plus sûrement pour mettre devant le fait accompli son diabolique partenaire. Au point de ne devoir plus avoir besoin de rompre ouvertement comme ses propos venaient de nous le rappeler ? La vérité serait peut-être aussi qu’il devient de plus en plus difficile de prévoir la suite et il ne serait plus besoin de se donner des priorités si entre-temps la situation socio-économique et sécuritaire ne se dégradait pas à vue d’œil…
    # A Washington et chez les patriotes Congolais on se réjouit de la mise à l’écart de Numbi et des nominations à la CC, les USA ont nommement réitéré leur soutien au combat de Tshisekedi pour l’amélioration des droits de l’homme mais oublient-ils trop vite que son remplaçant Amisi n’est pas blanc comme neige ou se sont-ils assurés que pour l’heure Tshisekedi ne peut faire mieux. Si nous y ajoutons un Tshisekedi qui refuse d’investir Malonda comme successeur de Nangaa à la tête de la Ceni pour  manque de consensus, procedure douteuse et contestation populaire bruyante, allons-nous le pardonner totalement à
    jouer à l’équilibriste dans un champ politique déjà miné pour autant que c’est plutôt un Chef dEtat dont les objectifs rejoignent les attentes de tout un peuple : un pays nouveau sans corruption.
    Une question : qu’est-ce qui pousse Tshisekedi à faire cette remise en place dans l’Armée et la Justice, en a-t-il eu besoin après une évaluation négative ou en est-il à installer son règne ? La réponse à cette question vaudra ce que vaut en fait cette initiative…

    1. PS
      Enfin, pourvu que le troc en cours ne devienne pas un poker menteur qui consume à terme toute la garantie du succès qu’on souhaite à notre Président…

    2. NONO
      1. « Ainsi ceux que j’appelle ‘pro-tshisekedistes (primaires)’ ne parlent de lui que … » : Si eux aussi vous appellent ‘anti-tshisékedistes primaires,’ vous allez très rapidement contester. Retenez que vous n´avez pas le MONOPOLE d´étiquetage. Le pire, c´est que vos arguments sont souvent faibles. Et ce n´est pas sorcier de comprendre que réfuter des arguments erronés et critiques irrelevantes n´est pas du fanatisme.
      2. La suite de votre post illustre le retard que vous avez souvent à comprendre certaines choses. Et c´est entre autres votre prétention à dire LA vérité (aveuglément, fanatisme inconscient) et à mieux connaître les réalités du terrain que Félix qui vous joue ces sales tours.
      Nous commençons à nous habituer à votre ‘mode de fonctionnement’ : Dire d´abord des énormités sur des choses qu´on ne maîtrise pas (non sans traiter les objecteurs de fanatiques primaires) ET revenir à pas feutrés pour les tempérer une fois que le temps a infligé le démenti.

      1. Ne croyez-vous pas, mon pauvre Procongo, que me qualifier d’anti-tshisekediste primaire parce je vois des pro-tshisekedistes primaires est un peu court ? La déclaration piteuse de vos limites dans l »analyse. Elle ne se limite chez vous qu’à venir faire ici la tournée des popotes pour tenter de donner gratuitement le change à vos ennemis, c’est à dire ceux qui sont capables d’être critiques envers Tshisekedi tant vous avez privatisé celui-ci à partir de votre village, vous l’applaudissez quoiqu’il dise quoiqu’il fasse. Moi j’ai choisi de soutenir son mandat pour l’intérêt du pays mais ne peux le juger, lui d’ailleurs comme un autre, sur pièce, à l’acte…

      2. NONO,
        1. Si c´est un peu court à votre sujet, ça l´est aussi au sujet des autres. Êtes-vous si incapable de voir le problème logique qui ‘ruine’ ici ? Vous n´avez pas plus de droit que les autres.
        2. « … ceux qui sont capables d’être critiques ENVERS… » : Notre Jammal vous aurait dit « où est le problème ? » Nono, souffrez que, moi, je sois aussi critique envers vous. La critique chez vous exclut l´autocritique ? Vous aimez critiquer, mais pas être critiqué ? C´est ça votre logique, cher « popote » Nono ?
        3. « … tant vous avez privatisé celui-ci à partir de votre village… » : Jusqu´à preuve du contraire, je ne vante pas Félix, mais interroge la pertinence de vos propos. Au lieu de recourir à la piètre caricature-échappatoire qui ne vous honore pas, défendez-vous rationnellement, ARGUMENTEZ RIGOUREUSEMENT.

  10. Tous les commentaires valent , j’ajouterai ceci le temps est le maître d’oeuvre , rien ne lui résiste, le mythe FCC, est entrain de tomber, Si nos frères qui se trouvent là bas ne savent pas lire les signes de temps et les signes avant coureurs , et précurseurs , c’est leur affaire, le vieu Lwamba Bindu Benoît , un Hemba sage , l’a compris à temps et a refusé de subir le sort de Samba Kaputo, , Katumba Mwanke et autres, connaissant très bien JKK, il vous utilise comme le chic ou bazooka dès que votre sucre et saveur terminent , vous êtes jettés et foulés au pied , c’est piteux que les Congolais qui continuent à l’adorer ne comprennent pas comme le disait Víctor Hugo en parlant de Napoléon :  » A chaque fois que l’heure sonne tout ici bas nous dit adieu, avenir n’est à personne, Sire avenir est à DIEU… semble-t-il le vieu renard ATM, en insultant l’honorable Bijou Goya, s’attardait à être débarqué afin de prendre la tangente , mais il a été déçu que Yemeyi puisse déjouer son calcul, , JKK ayant la garantie de la pacte avec son successeur, on ne fouinera pas dans son passé à lui, pour ses acolytes aveugles oui, il va utiliser les Kongomani comme boucliers humains , et branches pour éteindre le feu, tous les dinosaures qui siègent au sénat et à l’AN, sont des prisonniers à ciel ouvert sans le savoir. Nous remercions abondamment le DIEU, de la RDC, pour la paix, et l’implorons davantage qu’il continue à intensifier sa lumière sur toute l’étendue de notre territoire national et sur la structure mentale de tous les Rdcongolais, qu’ils soient éveillés, afin de bouter dehors les occupants et leurs complices d’où ils sont venus Ainsi-soit-il

    1. Cher Mwamba,
      Priere d’etre plus coherent. Vous nous perdez. Qu’ont les insultes de ATM envers Bijou Goya a faire avec le « Pacte » de JKK & FATshi.
      C’est plutot de l’amalgame et coq-a-l’ane que vous nous debitez ci-haut.
      Patriotiquement votre.

      1. Cher compatriote Pierre-Albert Mayele, j’étais avec un membre de famille de ATM, qui m’a dit qu’il y a sauve-qui-peut dans le rang du FCC, déjà savez-vous ce que JKK a dit à Corneille Nanga le vendredi passé, à Kingakati , ATM savait d’avance ce que Lwamba a compris , l’acte posé par l’honorable ATM, du haut de la chair du Sénat, était en connaissance de causes, il espérait ipso facto , se débarrasser de son poste encombrant , et prendre la tangente comme l’a fait son frère Lwamba un Hemba très sage, il a devoilé trop de conspirations, j’ai eu à comparer sur le comportement des différents opérateurs politiques membres d’un regroupement politique, compatriote Mayele , Mayele= intelligence , votre jugement sur mon texte, dit le contraire de votre nom authentique je vous le concède , je suis quand même libre d’émettre mon commentaire , sur une rubrique d’avis et points de vue , au début de mon texte j’ai apprécié les commentaires émis précédamment par les compatriotes à leurs justes valeurs , Où est l’amalgame ? Discours de coq à l’âne ? Qu’est-ce qui te fait mal dans mon propos ? Je comprend tu as un problème avec ta structure mentale, bien qu’on appelle vous Mayele votre conception de la vie est restée médiévale, sans observation des valeurs élémentaires de la démocratie dont la tolérance , vous vivez dans quel siècle ?, mon bien aimé frère , ou c’est ma derniere prière qui te fait mal, que vous le voulez où pas chaque chose a son temps l’histoire nous apprend qu’après l’apogée autonomatiquement , vient la décadence c’est dans l’ordre des choses ou est le mal que j’ai dit ? Évoluons cher compatriote , j’ai fui le forum Mediacongo , ou il y a trop de gamins qui s’injurient , ne nous amène pas dans cette bassesse sur Congo indépendant, libre à vous de penser et commenter , laissez nous également apporter notre pierre à l’édifice de CC , j ‘ai dit.

      2. Merci Mwamba Rama . Votre argumentation est très cohérente parce qu’ induite d’informations échappant aux « scribes » en déficit d’informations .

  11. Un autre son de cloche trouvé dans les réseaux sociaux, tout simplement une autre appréciation de la réalité en RDC
    LU POUR VOUS
    Savez-vous pourquoi le Fcc pleure le départ de Benoît Lwamba et la nouvelle mise en place de la magistrature ? Kabila perd le contrôle de la cour constitutionnelle avec comme conséquences : 1- En 2.023 la cour constitutionnelle va rejeter la candidature de kabila à la présidence
    2- Toutes les lois anti constitutionnelles que la majorité parlementaire du Fcc pourra voter seront annulées par la cour constitutionnelle.
    3- Même si la majorité parlementaire initie une plainte contre le Président Félix, il ne sera pas destitué par la cour.
    4- Le Président peut dissoudre l’Assemblée nationale et la cour constitutionnelle va valider cette dissolution
    5- la cour constitutionnelle ne va jamais reconnaître le fcc comme plate-forme politique ayant la majorité à l’Assemblée nationale et le gouvernement Ilunga Ilunkamba peut facilement tomber, donnant au Président le pouvoir de constituer une nouvelle majorité parlementaire.
    6- Tous les avantages constitutionnels accordés au sénateur kabila seront déclarés anti constitutionnels et le faux yemeyi sera facilement poursuivi par la cour de cassation pour tous les crimes commis.
    Voilà pourquoi Alain Atundu a déclaré que la démission de Benoît Mwamba vise à déstabiliser le Fcc. Désormais, Kabila a une majorité parlementaire inutile, qui ne lui servira plus à rien du tout, ni à faire passer de force les lois scélérates de Minaku et Sakata, ni à faire passer Ronsard Malonda, ni à destituer Félix, … bref une majorité inutile qui sera anéantie par l’Etat de Droit.
    Bismark

    1. Cher Bismark,
      Nous aimerions gouter la potion magique que tu prends, mais en evitant ses effets hallucinants que nous decelons dans les analyses imaginaires que etales ci-dessus…

    1. eRAZ
      electronic Raz
      Il est difficile pour vous d´être cohérent. Il n´y a pas longtemps que vous sembliez alerter sur le danger que représentait le FCC pour FÉLIX. Curieusement, aujourd´hui c´est le cri de honte « bakomi kosuana bango na bango » que vous nous balancez. Kiekiekiekie !
      Le temps finit toujours par mettre à nu l´incohérence et la mauvaise foi (voire la haine).

  12. # Je viens de lire un autre satisfecit peu nuancé sur des exploits de Tshisekedi et du coup je reviens insister sur mon jugement ci-dessus !
    # Ce n’est certes pas usurpé et on comprend que ceux qui sont plus disposés à l’égard de Tshisekedi voient trop vite ses reussites et les encensent. Ainsi à la suite de dernières
    nominations et permutations dans l’armee et la magistrature ils voient, volontiers un « Tshisekedi diplomate et stratège, pas du tout peureux, ni incompétent. Encore une fois cela suffit-t-il surtout pour ceux d’entre eux qui sont aussi ses conseillers ? En effet lorsqu’on suit au plus près les paroles et les actes de notre Président, on ne peut s’empêcher de remarquer dans l’exercice de ses fonctions les limites reelles que lui impose son partenariat. On peut alors le créditer plus facilement de diplomate et de stratège quand il réussit dans ce contexte malheureux lorsqu’il se débarrasse d’un Ministre indocible et arrogant, lorsqu’il vire un général notoirement contesté de son haut poste ou lorsqu’il force le président de la haute cour à démissionner et y nommer trois nouveaux magistrats et d’autres ailleurs. Le rythme et l’étendue des changements sont encore poussifs mais c’est celui qu’il peut…
    # Alors mon interrogation est plutôt celle de savoir à quel prix le reussit-il et pour quel bénéfice réel pour le pays. On sait qu’qu’on y procède aussi troc – ‘JK’ ne cède à une volonté de Tshisekedi tout président qu’il est que quand en retour celui-ci fait une marche arrière sur une autre ou lui accorde telle faveur qui va vite conforte le champ de son autorité morale -. Pour le pays, l’éviction de Numbi pour le remplacer par Amisi et les permutations d’autres hauts officiers feront-elles par exemple que demain notre armée saura mieux combattre les groupes armés à Beni, Djugu et partout ailleurs dans le pays comme les armées étrangères aux frontières ? On fait surtout le constat incontournable que l’épine creusante au pied de Tshisekedi c’est bel et bien
    ‘JK’ avec son Fcc et ses affidés dans les institutions, elle nécessite davantage de force, de malice et d’audace pour l’extraire. Ne perdons donc pas l’occasion de le lui rappeler et d’insister qu’il y mette fin d’une façon ou d’une autre et pourquoi pas en se servant davantage des Yankees qui ont décidé de l’aider…
    http://www.lepotentiel.cd/g?post=898
    https://www.radiookapi.net/2020/07/20/actualite/revue-de-presse/le-potentiel-tshisekedi-ni-peureux-ni-incompetent-mais-plutot

    1. NONO et son nombrilisme
      1. « autre satisfecit PEU NUANCÉ » : En quoi c´est peu nuancé ? Simplement parce que les négatifs de Nono ne sont pas évoqués ?
      2. « ceux qui sont plus disposés à l’égard de Tshisekedi voient TROP VITE ses reussites et les encensent » : En quoi c´est trop vite ? Parce qu´ils choquent l´allergie de Nono à lire aussi du positif sur Félix (Nono, qui lui, ne voit pas le « trop vite » dans ses jugements négatifs sur Félix : mollesse, naïveté, manque d´intelligence, victime désespérée…) ? L´article se prononce sur le coup joué ; il n´a pas tort de dire que c´est bien joué (sans toutefois prétendre que Félix sera toujours bien inspiré, excellent ou magistral. Rien de cela).
      3. L´épine pour Félix, c´est aussi la prétendue opposition (y compris la CENCO) qui n´hésite pas à faire bloc avec le FCC pour le combattre ; Bazaiba est claire là-dessus. Ambongo aussi (Plus préoccupé à combattre Félix que Kabila, à mettre en place des critères qui éliminent les prétendus soutiens de Félix plutôt que Malonda qui s´est retrouvé seul finaliste à cause de tels calculs mesquins) ; ça, Félix le sait aussi. Ce n´est pas à NONO de lui apprendre qui l´aime et qui ne l´aime pas.
      Pour le reste, vous ne faites que répéter ce que Félix lui-même sait et a déjà dit (« deboulonner », etc.) non sans susciter votre rire moqueur, ce que bien d´autres personnes vous ont déjà dit ici non sans se faire traiter (toute honte bue) de « pro-Tshisekedistes primaires ». Vous êtes en mode rattrapage, malheureusement avec moins de courage et d´honnêteté.
      Néanmoins, c´est déjà une bonne chose que bien des Congolais – malgré leur diversité – s´accordent dans le pragmatisme favorable à leur pays.

    2. PS
      # »La main américaine derrière Tshisekedi de plus en visible des experts, que vaut-elle exactement ?
      # [« RDC : sous pression des États-Unis, Félix Tshisekedi procède à un prudent remaniement dans l’armée
      https://www.jeuneafrique.com/1016772/politique/rdc-sous-pression-des-usa-felix-tshisekedi-procede-a-un-prudent-remaniement-dans-larmee/

      Ce remaniement consacre une certaine continuité dans l’appareil militaire, malgré de nombreux changements de postes. L’ombre de Joseph Kabila est toujours visible, au regard des fonctions attribuées à plusieurs généraux qui lui sont réputés fidèles.
      La mise à l’écart de John Numbi a toutefois été saluée par les autorités américaines, qui ont sous-entendu à plusieurs reprises qu’ils soutenaient le départ des nombreux officiers sous sanctions encore en poste, afin de faciliter leur coopération avec la nouvelle administration.
      Cette réorganisation vient également sanctionner la dégradation de la situation sécuritaire dans l’Est. Cette nouvelle mise en place, qui affecte les zones de défense, les régions militaires, les grandes unités, les bases et écoles militaires, de même que le ministère de la Défense, où un secrétaire général a été désigné, suffira-t-elle à impulser une nouvelle gouvernance en matière de défense nationale ? C’est en tout cas l’un des grands enjeux de ce remaniement.
      # « RDC : que va devenir John Numbi, le controversé général qui refuse de rentrer à Kinshasa ?
      https://www.jeuneafrique.com/1017959/politique/rdc-que-va-devenir-john-numbi-le-controverse-general-qui-refuse-de-rentrer-a-kinshasa/ « ]

  13. Ah! udps mawa mingi. Depuis quand Tshilombo est devenu stratege et diplomate? Pourquoi ne voulez vous pas qu’il dise la verite? Pourquoi voulez vous qu’il dise ce que vous, vous croyez qu’il devrait dire? Il dit qu’il ne va pas rompre son deal avec son mentor, vous l’appelez diplomate. Selon vous, il a menti aux kongomanis car il ne va pas faire ce qu’il a dit! Vous vous basez sur quoi? Kanambe influence le maintient de ces hommes dans l’armee a des postes cles, vous dites qu’il s’agit de la strategie de Tshilombo. Soyons serieux! Pourquoi refusez vous de comprendre que le fcc a 340 membres au parlement sur les 500 et que votre pauvre udps n’a que 30??? Le cach et le fcc ne sont pas sur la carte de l’avenir en rdc, ils se conjuguent au passe simple, tous jouisseurs et detourneurs des fonds. Qu’est ce que l’udps va donner comme lecon aux congolais, au vu des salaires inimaginables que ses hommes se tapent a la presidence? $15000, 16000,17000,20000 et plus? est ce cela le peuple d’abord? Aller mentir ailleurs pas dans ce site s’il vous plait. Les congolais ne peuvent pas engager leur avenir avec des parvenus. L’unique espoir des congolais repose pour le moment en lamuka ou on trouve des hommes de poigne comme Igwe, Katumbi, Fayulu l’incorruptible et Muzito.. . Ne dites pas que vous n’etiez pas avertis. Ce pays retrouvera son sourire grace aux hommes qui ont de l’experience dans la gerance des biens communs et non avec des faux strateges et des faux diplomates. On n’enterre pas la verite, elle finit par resurgir. la prison a rendu Igwe sage. Les moments des tribulations ont aide katumbi et Fayulu a etre determines. Qui vivra verra de ses propres yeux.

    1. Raz
      Es-tu serieux en nous citant un Muzito, dilapideur connu de deneirs publics lors de son passage a la primature (grace a son oncle Gizenga), comme « modele de bonne gouvernance »?
      Bref, cesse de deconner si tu n’as pas grand-chose a contribuer au debat ici!

  14. Le PM Ilunga Sylvestre, sans doute sous impulsion de sa bande PPRD-FCC et son autorite tres-immorale se cbrant a Kingakati et agissant a travers son « petit-ya-confiance » Nehemie Mwlanya, vient de rendre publique son « indignation » sur les recentes nomminations dans les FARDC par FATshi, et que Gilbert Kankonde contre-signa.
    Nous apprenons par ailleurs que le bandit-sanguinaire John Numbi mis a l’ecart dans ces nomminations refuse de se rendre a Kin sur convocation de sa hierarchie, et campe dans son « fief » au Katanga. Devinez alors ce que bandit recidiviste envionnerait comme suite…
    Bref, que FATshi ne s’arrete pas en si bon chemin de deboulonement

  15. @ Musema-kweli. Ton pseudo nom veut dire en swahili, celui qui dit la verite. Pour moi tu n’est qu’un Musema-uwongo, un menteur. Pourquoi vous cachez vous derriere des faux noms? cela traduit votre magouille et votre disposition interieure mensongere. Vous etes nombreux, vous, prokagame, Bismark et consort pour ne citer que ceux la. Vous etes venu dans ce site pour defendre votre Tshilombo national et la prostituee udps. Tokotikela bino temps te awa. Lisez les contributions de Muzito sur les finances et l’economie de la rdc et vous comprendrez pourquoi. Ne venez pas nous distraire avec votre Fatshi et l’udps ici. ce parti nous a fait rever quand nous fumes etudiants et nous avions meme perdu des amis qui sont morts. Qui pouvait croire que les Tshisekedi pouvaient se faire esclaves des rwandais??? Qui? Savez vous ce qui se passe a la presidence a propos des salaires de vos peuples d’abord? Vous devriez la fermer et laisser les congolais en paix. Ils ne sont pas dupes. Cela fait plus des dix ans que nous naviguons sur ce site et ce n’est pas un virus mensonger qui va nous distraire.

    1. eRAZ
      electronic Raz
      Ton audace à vouloir privatiser ce site est risible. Puisque tu nous parles de l´ex 1er Ministre MUZITO, ne t´arrête pas en si bon chemin. Demande-lui de nous parler des assassinats de Chebeya, Bazana et Armand Tungulu.

    2. @ RAZ
      Et toi, tonneau-vide de (pseudo-) RAZ, quel est donc ton vrai nom?
      Tu ne trompes personne par tes prises de positions sur ce site, nous savons pour qui tu roules.
      Par aillers, tu n’est pas policier de ce site pour en imposer les regles en lieu et place du compatriote BAW, son Editeur.

  16. A propos de la réaction du PM aux ordonnances du Président qui lui passent sous le nez dont j’ai personnellement parlé ailleurs, il importe de souligner trois points :
    1. Le PM a bien raison de dénoncer une intention malicieuse chez le PR et une violation de la Loi autant en faisant passer le contreseing du vice-PM comme urgente comme sur la légèreté à faire contresigner une mesure d’une si haute portée par un Ministre et non par le PM ;
    2. Le PM use néanmoins d’une mauvaise méthode pour se plaindre aussi ouvertement alors qu’il aurait pu le faire plus discrètement. Tel qu’il a fait il se place volontiers en une position de faible victime qui ne l’honore pas, comme s’il devrait trouver les armes pour se défendre dans le public ;
    3. Enfin ces bisbilles publiques entre le Président et son PM confirment davantage le conflit permanent entre les deux partenaires de la coalition qui jusque-là était moins visible entre ces deux têtes de l’Exécutif et apparaît cette fois plus au jour. Aussi les dysfonctionnements dangereux entre un PR et son PM qui ailleurs obligeraient les deux à se séparer.

    1. « Le PM a bien raison de dénoncer une intention malicieuse chez le PR et une violation de la Loi », dixit NONO sans argumentation, Nono, défenseur en même temps de la thèse « Kabila est LE MAL ABSOLU ». On aura tout vu et tout lu.

  17. LU QUELQUE PART… Pour détruire un pays ! – Sage Chinois
    Un sage chinois, il y a de cela plusieurs siècles, Conseiller de son Empereur, confia à ce dernier :
    « Si vous voulez détruire un pays ennemi, inutile de lui faire une guerre sanglante qui pourrait durer des décennies et coûter cher en pertes humaines.
    Il suffit de lui détruire son système d’éducation et d’y généraliser la corruption.
    Ensuite, il faut attendre vingt ans, et vous aurez un pays constitué d’ignorants et dirigé par des voleurs.
    Il vous sera alors très facile de les vaincre. »

    1. @ Anonyme,
      Oui en effet.
      A compter de la pretendue liberation en 1997 par un ex maquisard soulard et ses bandes AFDL, 20 ans plus tard, on a en RDC exactement un pays en faillite morale et socio-economique decrit par le Chinois.

  18. # Décidément à court d’arguments et en panne d’imagination et de tactiques,
    le FCC tente comme il peut de renier son histoire criminelle en se fondant dans le jeu démocratique que tentent de lui opposer ses adversaires politiques à commencer par son partenaire au pouvoir et le peuple qui a vécu sous sa férule arbitraire pendant les 18 ans du règne de ‘JK’. Que nenni aux yeux de Congolais, j’espère. Comme l’Udps, Lamuka, le CLC et le peuple indiscriminé qui sont descendus contester dans la rue leurs mesures hégémoniques, le Fcc fait de même, semble-t-il pour soutenir les institutions et la Constitution. Shadary ajoute même, pour dénoncer la dérive dictatoriale de Tshisekedi ; interdit de rire. Ils embrouillent ainsi volontiers leur monde quand on sait que c’est d’abord ‘JK’ et son camp qui ont torpillé et torpillent les institutions et la Constitution. Sans la moindre honte Mwilanya qui ose même rendre coupables les autres en affirmant « qu’il a
    impression que les problèmes majeurs de la population deviennent les cadets des soucis de la coalition ».
    # De qui se moque-t-il, pompier pyromane en force, hôpital qui se moque de la charité ? De quoi se compose cette coalition, qui est le chef de gouvernement censé conduire le pays. Certes le PR n’est pas du FCC mais qui veut-il enfumer en oubliant les bâtons dans les roues que le Fcc ne cesse de lui planter ? Et surtout Mwilanya oublie comme un arracheur de dents que son clan est héritier d’une sombre histoire qui depuis un quart de siècle se conte en des millions de morts, en un pillage éhonté de nos richesses au profit de leurs barons, leurs complices et commanditaires. Si pendant les 18 ans à la tête du pays ‘JK’ s’était bien occupé de ce qu’ils appellent aujourd’hui ‘problèmes majeurs’ comme l’insécurité à l’Est du pays, elle ne serait pas devenue endémique comme elle est aujourd’hui. Et les Congolais doivent s’infliger les boniments débités par cet olibrius de Mwilanya sans rien dire, sans rien faire. Jusque quand ???
    [Néhémie Mwilanya : « Nous avons l’impression que les problèmes majeurs de la population deviennent les cadets des soucis de la coalition »
    https://www.radiookapi.net/2020/07/23/actualite/politique/nehemie-mwilanya-nous-avons-limpression-que-les-problemes-majeurs-de
    RDC: le FCC dans la rue pour soutenir les institutions de la République et faire respecter la Constitution
    https://www.radiookapi.net/2020/07/23/actualite/politique/rdc-le-fcc-dans-la-rue-pour-soutenir-les-institutions-de-la ]

Comments are closed.