Félix Antoine Tshisekedi rend hommage à Joseph Kabila

Au cours de son allocution de circonstance prononcée jeudi 10 janvier au siège de son parti à Kinshasa – après la publication par la CENI des résultats provisoires des scrutins du 30 décembre 2018, le Président élu de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, a rendu un vibrant hommage au chef de l’Etat Joseph Kabila pour avoir ouvert la voie à l’alternance politique pacifique en RDC.

Tshisekedi Tshilombo qui considère désormais le Président sortant, Joseph Kabila, comme « un partenaire de l’alternance démocratique en RDC », avait auparavant remercié la Commission électorale nationale indépendante (CENI), par le biais de son président Corneille Nangaa qui, en dépit des critiques de toutes sortes, « est resté imperturbable jusqu’au bout de sa logique ».

Il a également salué tous les autres candidats Présidents, particulièrement Emmanuel Ramazani Shadary et Martin Fayulu Madidi qui sont « traversés par l’amertume et la déception », tout en les rassurant que cette victoire est aussi la leur.

« Je suis le Président de ceux qui m’ont voté et de ceux qui ne m’ont pas voté. Je ne suis pas seulement le Président de l’UDPS, mon parti, de Cap pour le changement (CACH), ma plate-forme, ni des ‘Luba’, ma tribu, mais de tous les Congolais », a-t-il souligné avant d’exprimer une pensée pieuse à l’égard des Pères fondateurs de ce combat.

« Je suis heureux pour vous la base et pour vous le peuple parce que personne ne pouvait penser que ce processus électoral pouvait se dérouler dans la paix et le calme. Aujourd’hui nous pouvons dire que la vérité des urnes a triomphé », a-t-il conclu

ACP/ Congo Indépendant

10 thoughts on “Félix Antoine Tshisekedi rend hommage à Joseph Kabila

  1. TRES BIEN DIT CHER PRESIDENT-ELU. ENCORE, FELICITATIONS. NOUS SOMMES UNIS DERRIERE VOUS.

    QUE LES AIGRIS AILLENT PLEURNICHER CHEZ LEUR « TERMINATOR » NGBANDA SE CACHANT (A PARIS.)

    LES CONGOLAIS EUX ONT FAIT LEUR CHOIX ET ATTENDENT DE VOUS LE DEBUT DE REALISATION DE VOS PROMESSES ET LEURS ESPOIRS.

    1. Monsieur,
      Vous signez  » Me  ». Je présume que vous êtes avocat. Mais à lire ce que vous venez d’écrire ici, je ne suis pas loin de penser que vous êtes diplômé de la même école que Tshilombo. A propos, votre diplôme, est-il un vrai ou un faux ? C’est juste pour savoir.
      Tala ku nseki, tala ku mamba !

  2. Chers Compatriotes,
    Voilà une situation qui devait en interpeller plus d’un. Le président élu « Tshisekedi Fils », collaborateur de Kamerhe ! Quel duo ! Quelle est sa vraie marge de manoeuvre ? Ceci me rappelle l’histoire du « Mzee ». Si ceux qui dansent maintenant ne prennent pas le temps de réfléchir à la manière de gérer cette présidence « cadeau empoisonné », nous aurons encore à déplorer un assassinat d’un chef d’Etat Congolais. Toutes ces formalités protocolaires ne sont pas une preuve du vrai climat autour du président élu, ni de l’unité de ceux qui se considèrent comme alliés. Cette alliance contre nature que Kamerhe constitue volontiers avec le fils et qu’il n’a pas daigné constituer avec le père ne peut que nous pousser à nous poser des questions. J’exhorte nos compatriotes, avocats et intellectuels qui avaient accompagné « Tshisekedi For President », de ne pas lâcher « Tshisekedi Fils », car, il me paraît otage d’un système qu’il ne peut pas contrôler. Cette situation me fait penser à celle de l’actuel premier ministre belge « Charles Michel ». Chers compatriotes congolais qui soutiennent le « président élu! », faites quelque chose pour la sécurité de votre, notre président élu, car, je sais que pour ce qui est de la gestion du pays, nous assisterons à du Kabila revu et corrigé, tant que Kamerhe restera l’allié de première ligne pour ce président élu. Kamerhe est, à regarder de près, faiseur des rois: Kabila Joseph en 2006, et Félix Tshisekedi en 2011. Une similarité déroutante quand on voit que tous ces fils sont devenus présidents après pour le premier, l’assassinat non élucidé de son père, et pour le deuxième le décès du père dont l’enterrement officiel est en attente. Que pensez de cette similarité ? Je pense que l’avenir nous donnera des informations. Laissons ceux qui ne peuvent que danser, le faire, mais ceux qui peuvent avoir encore le temps de penser, il faut penser et aller même sur les pistes qui peuvent fâcher les exciter. « Kudia Mulembu ne bundu, nkudinyanga bilamba », (proverbe luba), « Manger du dongodongo en se gênant conduit à se salir les habits ». Que Dieu nous vienne en aide.

  3. Ah oui! On peut tromper tout le monde mais pas sa propre conscience. Tshilombo est bien conscient que c’est grâce à « Kabila » qu’il a pu être proclamé (contre toutes attentes) président de la république. Voilà pourquoi il lui rend un vibrant hommage au lieu d’être d’abord reconnaissant envers le peuple qui l’aurait élu. Dieu seul sait quel deal s’est conclu entre les 2 faussaires patentés.

  4. L’histoire est un éternel recommencement ! Commuer les crimes commis par alias Kabila est la preuve du collaborationnisme de Tshilombo. La France eût Philippe Pétain, la Belgique Léon Degrelle qui collaborèrent avec les Occupants Allemands. Le Kongo de Kimpa Vita, Kimbangu, Lumumba, Mulele a Félix Antoine Tshilombo qui fait allégeance, vend son âme au diable Occupant alias Kabila et toute la cohorte nomade satanique de l’Empire Hima Tutsi Power qui veut se sédentariser de force au Kongo…

    TSHILOMBO le socle de l’accord occulte d’ibiza depuis 2016 qui a conduit feu Tshitshi six pieds sous terre sera comme ses potes Sammy Badibanga et Bruno Tshibala débauchés avant lui par le PPRD-FCC (Front des Cons Congolais), privé d’imperium et de la plénitude du pouvoir !

    C’est de bonne augure qu’il soit démystifié car il se camouflait. Comme Pétain (France), Degrelle (Belgique), il fait enfin allégeance et vend son âme à l’Occupant Tutsi Power. Le Véritable Dieu Tout-Puissant Nzambi ya Mpungu Tulendo Mungu Baba Akongo Nzakomba Maweja Mvidi Mukulu wa Bankulu qui vit inexplicablement hors de toute réalité même au-delà de la non-existence hors du continuum temps-espace l’a vomi…

    ***Il y a une blague qui circule actuellement à Kin la poubelle selon laquelle Badibanga et Tshibala et autres traîtres venant de l’UDPS aile familiale Limete Pétunias auraient souhaité au collabo Tshilombo (Pétain ou Degrelle de la RDC) la bienvenue dans le club des fossoyeurs du Kongo***… Sic

    « Je suis le Président de ceux qui m’ont voté et de ceux qui ne m’ont pas voté » C’est du baratin qu’une pupille de la Nation Kongo simple breveté cycle d’orientation, simple sous-fifre des Occupants Tutsi Power qui se prend pour leader d’une base fanatisée à l’extrême prononce pour amuser la galerie… Décidément la classe politique Kongolaise corrompue est la malchance du Kongo sous-occupé…

    Si Simon Kimbangu a réellement existé. Que sa prophétie sur le 4e Présidium Bâtisseur Nemrod (Nimrod) du Kongo tarde à s’accomplir (Habacuc 2:3) malgré la parenthèse imposteur Kanambe alias Joseph Kabila… Que les Tshilombistes sachent que le 4e Magistrat Suprême du Kongo prophétisé par Kimbangu ne peut-être collabo, vendu, menteur, fourbe, traître, ne peut faire allégeance à un imposteur tueur de 12 millions de Kongolais…

    Vive le soulèvement populaire éboulement final à l’improviste pour stopper net la Tutsisation du Kongo occupé par les Tutsi Power. La luta continua la Victoria e Certa. INGETA

  5. Cher tous, trois choses m’interpellent :

    1. D’après la CENI, Félix a été élu par environ 7 millions de personne sur les 40 millions enrôlés. Dans la réalité j’estime qu’environ 5 millions l’on réellement élu sur 40 millions. En tenant compte du fait que le vote est sociologique, on peut dire sans se tromper qu’en réalité Félix n’a été voté que par les balubas.

    Félix si il est confirmé président par la cours constitutionnelle, commencera son manda avec un grave problème de légitimité !

    2. Quid de l’effectivité du pouvoir : en rendant hommage à Kabila, Félix confirme le soupçon du deal qui existe entre eux deux. Maintenant la question c’est, qu’a-t-il cédé pour obtenir le titre de président ?
    Si Kabila garde le contrôle de l’armée, de la police, des services de sécurité et des finances, Félix ne sera qu’un président protocolaire comme l’est le premier ministre Tshibala. Il aura les mains et les pieds liés et ne pourra en rien appliquer toutes ses promesses de campagne.

    3. Troisième chose qui m’interpellent et que certain fanatique ne veulent pas admettre, ce que notre gars et très limité au niveau intellectuelle et au niveau caractère. Il n’a même pas le diplôme d’état, n’a jamais exercé en dehors du parti une quelconque fonction de direction ou de management …
    Du jour au lendemain il est bombardé président de la république d’un grand pays de 80
    millions d’habitants ayant beaucoup des problèmes à résoudre.

    Tous ça pour vous dire que nous ne sommes pas sortie de l’auberge, nous risquons de nous retrouver d’ici un an avec une situation encore pire que ce qu’elle n’est aujourd’hui !

    1. Heureusement que ta haine d’un tribaliste (anti-Baluba) notoire, insultes et calomnies anti-Felix ne changeront rien – alors rien – aux faits sur le terrain apart te donner une crise d’hypertension (Conseil: Va vite t’en faire soigner).

      Meme ton petit mec Yves LeDrian battant tambours pour Katumbi et Fayulu a du avaler une pillule amere hier apres ses sotises pro-Fayulu qu’il comptait « a priori » installer comme President de la RDC. (Quelle arrogance colonialiste !)

  6. Le 24 octobre 1940, Hitler rencontre Pétain à la gare de Montoire. Les deux se serrent la main. Ce jour-là, le vieux maréchal, chef de l’État français, évoque la « voie de la collaboration sincère » entre les deux pays, le vainqueur et le vaincu, l’occupant et l’occupé.

    Tala ku nseki, tala ku mamba !

  7. Que le Sang de Jésus continue à plaider la cause du peuple congolais en général et tous ses dirigeants en particulier.
    Jésus est le Seigneur en RDC est dans toutes les nations, sur la terre comme au ciel!

Comments are closed.