Félix Tshilombo Tshisekedi à Bruxelles

Félix Tshilombo Tshisekedi est attendu, lundi 14 mai, à 10 h00, à Bruxelles en provenance de Paris. Dans un communiqué publié samedi 12 mai, André Kabanda Kana, représentant de l’UDPS pour le BELUX (Belgique, Grand-Duché de Luxembourg) demande « à tous les cadres, membres et militants » de lui réserver un « accueil chaleureux » à la Gare du Midi (sortie Tour du Midi).

Elu président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) en date du 30 mars dernier, « Fatshi », comme l’appellent affectueusement ses amis et proches, effectue sa toute première sortie à l’étranger. Le représentant au BELUX de ce parti a promis de communiquer « dès que possible » le programme des activités du successeur de « Tatu Etienne ».

Candidat de l’UDPS à l’élection présidentielle, « Felix » arrive en Europe au moment où la situation politique au Congo-Kinshasa est devenue anxiogène. Les mesures de décrispation contenues dans l’Accord du 31 décembre 2016 sont loin d’être effectives: les prisonniers politiques et d’opinion (Franck Diongo, Jean-Claude Muyambo, Eugène Diomi Ndongala) restent embastillés à la prison de Makala; les exilés sont toujours en exil (cas notamment d’Antipas Mbusa Nyamwisi président du RCD-K/ML et de Moïse Katumbi Chapwe, candidat de la coalition politique « Ensemble pour le changement » à l’élection présidentielle). L’ancien gouverneur du Katanga fait l’objet des poursuites judiciaires dignes de l’époque stalinienne. Les espaces d’expression démocratique sont toujours verrouillés.

La CENI a annoncé l’impossibilité d’enregistrer les Congolais de la diaspora. Une décision qui « heurte » l’article  12  de la Constitution: « Tous les Congolais sont égaux devant la loi et ont droit à une égale protection des lois ».

On espère que le tout nouveau Président de l’UDPS aura à cœur de donner la position de sa formation politique sur tous ces sujets. Sans omettre de fixer l’opinion sur l’ « état de santé » du « Rassemblement » né le 10 juin 2016 à Genval.

Plus préoccupant, à quelques sept mois de la date fixée par la CENI (Commission électorale nationale indépendante) pour les élections, le Président hors mandat et inéligible attise la confusion politique. La mouvance kabiliste ne dissimule plus la volonté de son « autorité morale » de briguer un nouveau mandat.

On cherche en vain cet « arbitre suprême », censé assurer, par la conciliation et la persuasion, le fonctionnement régulier des institutions et la continuité de l’Etat. Le pays ressemble de plus en plus à un baril de poudre. Il ne manque plus qu’une étincelle…

 

B.A.W.

44 réflexions au sujet de « Félix Tshilombo Tshisekedi à Bruxelles »

  1. Somo na nkele! Dégoût, repulsivness, bwansi, asco! Il ne manquera pas d’ignares naïfs pour aller accueillir un ignare en vadrouille!

    Nkomi Mbuta, viiiiiite! Qu’est-ce que vous attendez pour envoyer…

  2. Mbuta Mamale c’ est un non événement bien entendu . C’ est sûr que ce sont les tribalo – taliban muanetu qui iront accueillir leur leader .

  3. Félix Tshilombo a son domicile légal en Belgique depuis des années et alors pourquoi inviter les uns et les autres à venir accueillir un quidam qui rentre chez lui ?

  4. @ Mamale
    Le degout c’est toi qui le diffuse. Pourquoi es tu moralement trop bas? Pourquoi des insultes? Bokolaki wapi? Les lecteurs de Congo Independant n’ont pas besoin des insultes mais des IDEES. Je ne suis pas membre de l’udps mais je ne supporte jamais l’insulte. Je ne savais pas qu’il existait des individus comme TOI. Felix abotolaka yo mwasi???

  5. La problématique du peuple congolais est le manque de l’éducation et,cela est patent au regard du commentaire de la personne qui se cache derrière le pseudonyme “mamale”.Si on a manqué à l’éducation de ses parents,il existe bien d’autres canons,l’éducation diffuse,mais dommage.Congolais,vous insultez tout le monde!
    Kabila, vous insultez,Tshisekedi n’y échappe pas. Montrez-nous alors vos parents!
    Juste pathétique,congolais.

  6. Merci beaucoup Mr RAZ et Mr BAHIZIRE pour vos réactions à propos de ces individus qui se croient plus intelligent que tout le monde et qui ne proposent rien de concret, seulement qui passent leur temps à insulter les autres qui ne partagent pas leurs opinions. Moi-même il y a une semaine, à 68 ans j’ai été traité d’ignare par le fameux Mamale un individu très impoli et mal élevé qui ne me connaît pas, mais mon seul regret est de ne pas avoir la possibilité de le lui dire face à face. Je joins à la présente ma protestation auprès des responsables de Congo Indépendant qui continuent à tolérer ce type comportement ;

    Il ya une semaine, suite à mon intervention dans le forum de Congo Indépendant concernant un bon article de Amba Wetshi intitulé « Science sans Conscience », j’ai été insulté d’ignare à cause de mon opinion sur Kagame, maintenant c’est mon ami Elombe qui vient d’être qualifié de tonneau vide toujours dans ce même forum à cause de son opinion sur le Rwanda. Car, traiter quelqu’un qu’on ne connaît pas d’ignare et de tonneau vide à cause de ses opinions est la pire de bassesse et une impolitesse inqualifiable, surtout que mon ami Elombe est un économiste diplômé dans une bonne université à Paris, donc un cadre que le pays aura grandement besoin demain après le départ au pouvoir des bandits. C’est très triste de constater qu’un forum qui devait normalement être un espace permettant un débat de qualité nécessaire pour dégager les solutions aux nombreux problèmes de notre pays, mais à cause des individus très impolis et mal élevés qui se croient plus intelligents que tout le monde avec leur discours sur l’occupation, ramènent le débat dans ce forum au niveau de caniveau avec leurs insultes. Cela dans l’indifférence totale des responsables de Congo Indépendant qui continuent à diffuser ces insultes sur leur site, sans même se demander ce que deviendrait leur journal si tout le monde se mettait à insulter son prochain qui ne partage pas son opinion. Malheureusement, je constate avec regret que ce genre de comportement qui empêche l’émergence d’un débat de qualité, m’oblige à arrêter ma participation à ce forum ridicule. De toute façon le vrai débat dans notre pays ne débutera qu’après le départ de Kabila, donc après la fin de cette prétendue occupation.

    1. Moi, j’ai été traité d’idiot sur ce forum par un certain Alidor Semayote. Le drame dans notre pays, de nombreuses personnes ne réagissent que par émotion, c’est bien triste ! Avec ça, même si vous obtenez l’alternance, et si celui ou celle qui aura la chance d’être « primus inter pares » se laisse entourer des émotifs, on ne sortira pas de l’auberge.

    2. Cher compatriote,

      De votre « Tour d’Ivoire » d’un pretendu « sage », vous traitez donc les autres (et les insultez) d’impolis sans trouver aucune contradiction dans vos propos? Permettez-nous de rigoler un peu….

  7. Mamale,tu dois apprendre à respecter ton prochain et sache que Fatshi est populaire au pays et si tu as ton candidat ,tu n’as qu’à le soutenir au lieu des injures inutiles.Attend le moment opportun pour vendre ton candidat aux kongolais s’il y aura election.J’ai dit

  8. Cher Mamale ,
    vous accusez un déficit d’éducation en injuriant. Felix Tshisekedi est pour le moment un des leaders qui inspire confiance. Il mérite un accueil chaleureux. Aux autres, n’utilisez jamais le « tu » en public . On utilise le vous.
    L’arrivée de Felix en Belgique est un évènement pour la frange sociologique qui croit en lui.

    1. Désolé, je suis d’un avis légèrement différent quant à un accueil nécessairement organisé de FT…
      Je ne sais à quel degré FT Tshilombo est un leader qui inspire confiance, je suis sûr en revanche que l’Udps dont il est devenu Président succédant à son défunt père, reste un grand parti du Congo, encore très populaire à Léo et dans le Kasai, un peu moins ailleurs même si à Bruxelles elle doit aussi compter beaucoup de sympathisants.
      N’empêche que lire cet appel public à aller accueillir au pied levé le Préso un lundi à 10h lors d’un voyage ordinaire m’a fait tiquer, cela m’a paru de la com convenue quelque peu ampoulée plutôt que quelque obligation pour ses membres et sympathisants…
      Que les présents à Zaventem lui réservent un accueil chaleureux, bien sûr mais qu’il faille pour cela ameuter les membres me parait excessif confinant même à un culte de la personnalité inutile même si y va celui qui le décide de lui-même ; vous imaginez chaque voyage du Président de l’Udps qui doit nécessiter un accompagnement en pompe à la Mobutu, pour moi ce ne sont pas là de bonnes habitudes…

      1. PS
        Ce ne sont pas là de bonnes habitudes, disais-je, mais ce sont apparemment celles de l’UDPS et de tous nos partis… Devrions-nous continuer à faire avec ?
        Beaucoup semblent y répondre ici par l’affirmative, personnellement je crains qu’elles continuent à faire le lit des chefs politiques adulés fanatiquement comme jadis ‘Papa Maréchal’ : un culte de la personnalité qui risque de faire des citoyens des simples fanatiques ; ça ne me plait pas ! C’est mon pauvre avis !

  9. Chers TOUS,

    Calmons-nous un peu ! Que veut dire ignare ? Totalement ignorant, n’est-ce pas. Que quelqu’un ait un dégoût parce qu’on donne trop d’importance à un ignare c’est son droit.

    Est-il vraiment ignare ? Je ne le pense pas. En toute hypothèse, ce n’est pas un fait, c’est une opinion que BAW a raison de publier. Ne confondons pas les faits et les opinions please !

    J’ai comme l’impression que dès qu’il s’agit du fameux FATSHI tous les talibans (fun club Tshisekedi) congolais démarrent au quart de tour souvent sans argument solide.

    ** On accuse le fils à papa de négocier le glissement en catimini (Ibiza et Venise) avec Kanambe moyennant des sommes d’argent importantes, l’argument était « c’est l’argent du Congo où est le mal, bo tika ye »

    ** Edem Kodjo l’a déballé mais les talibans l’ont traité de jaloux.

    ** Il continue d’aller négocier en catimini avec Kanambe sur le dos des congolais (réunion de St Thérèse en guise de cadeau pour la SADC) mais son fun club rétorque que c’est la politique, nous sommes tous des jaloux, il est populaire au pays, il est un espoir… pour couronner le tout, la question est toujours la même: Et vous, vous proposez quoi ?

    Ben .. on propose surtout qu’il arrête de négocier en catimini et d’accompagner le pouvoir d’occupation au nom du peuple congolais qui ne lui a pas donné mandat. On propose aussi qu’il dénonce clairement l’occupation et le massacre dans le kasaï, qu’il arrête de faire croire au peuple qu’il y aura les élections, qu’il arrête de mentir au peuple que notre ennemi c’est la corruption pendant que les occupants massacrent les congolais, …

    Au fait, A part être le fils de son père et l’héritier d’un ligablo familial (udps), quel est son parcours professionnel pour prétendre diriger le Congo. Nous mettons trop de fanatisme et de tribalisme dans la conduite des affaires de l’état.

    Tshisekedi fils est un homme public qui doit supporter les critiques. François Hollande a été traité de président minable, incapable… le fameux Hollande bashing était aussi un problème d’éducation ?

    Demain s’il arrive au pouvoir, Mamale ira en prison ? Ehh ohhh messieurs les talibans arrêtez un peu.

    1. Voila une reaction rationelle qui devrait nous inspierer tous.

      Calmement et logiquement, notre compatriote Mwana Mokolo ya Lopango nous etale noir sur blanc que Fatshi n’inspire pas confiance, que surtout, Felix n’a pas eu mandat de negocier quoi que ce soit au nom de notre Peuple.

      Nous y ajoutons que si Felix s’hasardait encore comme jadis a Ibiza et Venise a entrer en negociations louches avec l’imposteur Hypo Kanmabe-Mtwale illegitimenet et illegalement au sommet et sabande des jouisseurs aux abois, Felix signerait ipso-facto sa mort politique. Et cela en quid-pro-pro d’un poste de 1er ministre sans pouvoir comme son ex-ami et traitre vomi Tshibala Bruno.

      Que Fatshi soit donc averti…!

  10. Être populaire est-il un gage d’être un bon dirigeant politique ? Attirer des foules immenses en utilisant le populisme à outrance, l’ignorance de la populace Kongolaise réputée fanatique aveugle, distraite, friande de la religiosité imbecilisante est-il une assurance de pratiquer la bonne gouvernance, d’avoir l’honnêteté intellectuelle ?

    Pas nécessairement surtout quand le populisme est favorisé par un tribalisme exacerbé, une coterie tribale dans le cas d’école du Kongo et de ses faux opposants protocolaires éternels accompagnateurs des tyrans en place, tel que feu père Etienne Tshisekedi wa Mulumba le Sphinx endiablé et son aventurier politicien bricoleur de fils le traître collabo Félix Antoine Tshilombo faux politicien corrompu médiocre en RDC (Rép Démocrature du Congo-Kinshasa)…

    L’actualité du moment sur le scandale du microciblage psychologique et de récolte des données personnelles par le social network (Réseau social) Facebook-Cambridge Analytica (Influenceur politique par profilage psychologique) le prouve.

    À l’échelle nationale US Hillary Clinton candidate malheureuse eût 3 millions de voix de plus que Donald Trump le gagnant qui a employé Cambridge Analytica pour 11 millions $ afin de cibler les électeurs réputés névrosés inquiets de 3 Etats clés Swing States (Michigan, Wisconsin, Pennsylvanie habituellement ballotage favorable Démocrates) qui permirent au Républicain Trump d’émerger par le vote des grands électeurs dans ses dits Etats grâce au dark post qui fit la différence. Donc les 2 candidats présidentiels US en 2016 bien que populaires ne sont pas nécessairement des bons dirigeants, leurs background le prouvent par rapport aux illustres John Fitzgerald Kennedy, Abraham Lincoln ou Thomas Sankara pour ne citer qu’eux qui furent aussi populaires et bons dirigeants à la fois à notre humble avis…

    Le Kongolais lambda oublieux amnésique distrait léthargique lymphatique inapte intellectuel qui ne veut plus ou ne plus réfléchir, lobotomisé, formaté est devenu un épouvantail qu’on peut agiter par des belles paroles enrobées des mensonges qui gobent depuis 35 ans des meetings remplis, des marches pacifiques, des journées de ville morte improductifs…

    Aux dernières nouvelles, l’imposteur usurpateur d’identité Kongolaise Cheval de Troie du Rwanda au Kongo alias Joseph Kabila veut composer avec son opposition factice protocolaire d’accompagnement qu’il a créée afin de former un nouveau gouvernement fantoche d’occupation étrangère Tutsi Power pour gagner du temps…

    Les fanatiques aveugles adeptes de la pensée unique de l’Udps aile Familiale sont confus, confondus. Tout porte à croire que les tractations et manoeuvres politiques dilatoires en sous-mains entre le fanfaron margoulin menteur invétéré Félix Antoine Tshilombo et la Majorité Présidentielle PPRD pro Rwanda sont presque terminées… Après les malades mentaux premiers ministres auto-exclus de l’Udps aile Familiale (Sammy Badibanga et Bruno Tshibala). À qui le tour ?

    On annonce une conférence de presse mixte à Paris entre la plateforme électorale Ensemble pour piller le Kongo et l’Udps aile Familiale, le squeeze out de l’OPA (Offre Publique d’Achat) faite et conclue sur l’Udps aile Familiale Limete Petunias par Moïse Katumbi Chapwe dissident frondeur PPRD est acté…

    Ce dernier ème impair du traître collabo Félix Antoine Tshilombo prouve que l’opposition Kongolaise corrompue molle n’est et n’a jamais été Républicaine. Les acteurs pleiniers du Théâtre de Vaudeville joué à guichet ouvert dans une prison à ciel ouvert (RDC) se dévoilent au grand jour…

    Dupont (Félix) et Dupond (Moïse) profitent du manque de culture politique des Kongolais qui les suivent aveuglément bêtement pour les duper. Ça prouve que les opposants n’existent pas en RDC. Jean-Luc Mélenchon ne fera jamais une conférence de Presse avec Benoît Hamon ou Marine le Pen ne s’affichera pas avec Laurent Wauquiez contre Emmanuel Macron. Mélanger les choux, s’emmêler les pinceaux est typique aux menteurs-nés…

    Que les fanatiques aveuglés, névrosés, inquièts, susceptibles de l’Udps aile Familiale qui se prévalent de leurs propres turpitudes ne se fatiguent pas, les darkpost envoyés par la Diaspora Combattante Résistante pour les dénicher seront réguliers car en réalité c’est Félix Antoine Tshilombo faux politicien qui injurie nos gloires de la politique Kongolaise (Lumumba, Kasa-Vubu, Mulele…) en s’alliant avec les ennemis extérieurs et intérieurs du Kongo. L’histoire sera sévère, intraitable, impitoyable contre tous les traîtres inconscients irrésolus menteurs manipulateurs insensés collabos…

    La luta continua la Victoria e Certa. Ingeta

  11. Mgr Monsengwo a raison quand il a traité les dirigeants actuels de médiocres. Mais il a été traité de tous les noms d’oiseaux simplement parce qu’il ne marche pas au pas d’une certaine frange des congolais vivant loin de la réalité du pays se prenant pour les donneurs de leçons! Ils croient dur comme fer que Monsengwo et les autres congolais démunis mais courageux sont leurs marches pieds. Ils sont donneurs de leçons et juges suprêmes. Ils distribuent des cartons jaunes et rouges, c’est selon, parce leur volonté n’est pas accomplie. Ils sont sans immaculés…
    Quand les congolais au pays meurent suite aux marches et autres misères, eux applaudissent parce qu’espérant tirer les dividendes d’un soit disant début de révolution attendue depuis des lustres qu’ils n’ont pas su menée quand ils étaient aux affaires.
    Ils ont l’insulte facile et leur éloquence n’a de comparable que le mépris de ces soit disant dirigeants qu’ils prétendent combattre…En réalité, ils sont pareils : méprisants, sans scrupules, vaniteux et …
    A longueur des journées, ils ne réagissent pas en compatriotes réfléchissant sur la meilleure façon de reprendre le flambeau perdu, quand ils étaient aux affaires,par suite de leur manque de maîtrise des enjeux de l’heure; mais pensent que par un coup de baguette magique kagame et kanambe vont leur laisser le pouvoir suite aux insultes. Ils font juste le contraire, ils divisent en créant la haine entre tribus…La diaspora à la congolaise est devenue un monstre à plusieurs têtes et kagame et son acolyte savent jouer pour faire perdurer la terreur… et continuent à gérer par l’entremise de la diaspora car infiltrée et corrompue.
    Alors, assez avec vos distractions!!!

  12. « Zairois » et » Armand » votre guignol Felix Tshilombo est « populaire » au Congo ??? Pour avoir fait quoi au juste ? Pour avoir monnayé la dépouille de son défunt père pour le poste de premier sinistre , pardon ministre ? Pour avoir constitué son cabinet personnel exclusivement avec les membres de sa tribu comme c’ est de coutume chez eux ? Pour avoir travaillé comme livreur des pizzas à Bruxelles ? Pour être totalement à son âge sous tutelle de sa petite maman chérie Marthe ? Ou bien pour être le président d’ un ligablo tribalo familial en lieu et place d’ un vrai parti politique dont les chefs des cellules au Congo et les représentants à l’ extérieur du pays sont tous du même ethnie . Nous aurons le temps d’ ‘expliquer tout ceci à tous les naifs de votre acabit qui trouvent à ce nabot des qualités d’ un présidentiable ou d’ un premier ministrable . Qu’ a t il déjà dirigé ou géré dans sa vie ? Qu’ a t il déjà fait pour tirer mbuta Diomi Ndongala du geôle de Kanambe alors que ce dernier s’ est battu corps et âme pour que son père Tshisekedi recouvre l’ imperium après les résultats tronqué des élections ? Dernière question , Sa province est mise à feu et à sang par Hippolyte Kanambe , il s’ est au moins donné la peine d’ y aller faire un tour ? Quel aide a t il déjà apporté à ses propres frères et soeurs du Kasai ? Sindika Dokolo qui n’ est pas muluba a fait plus que tous ceux que vous encensez pour des motivations que personne ne connaît . Jamais nous ne laisserons la place à n’ importe quel individu dépourvu des qualités intellectuelles et morales damné le pion aux plus méritant susceptible de diriger ce pays . Désolé mais votre Tshilombo ne fait pas partie de la crème car il n’a le niveau .

  13. Cher Nkomi Mbuta,
    Monsieur Sindika Dokolo ne peut en aucun cas admettre votre manière d’écrire. Le style ne reflète pas la crème à laquelle vous faites allusion. Pour votre information Monsieur Dokolo est en synergie respectueuse avec Felix.Une frange sociologique importante du Congo accorderait du suffrage à Felix si les élections transparentes sont organisées. Si vous ne voulez pas de lui, c’est la démocratie. C’est votre droit le plus légitime. Pour les qualités intellectuelles, Felix a étudié à l’ IFCAD puis à L’ICHEC Bruxelles . Est-ce insignifiant? Pourquoi ne pas lui accorder sa chance? Pourquoi cette haine à l’endroit de Tshisekedi?

  14. Armand pourquoi devrait je accorder une chance à votre mentor ? Vous le faites express ou quoi ? Avez vous lu tous les griefs que je lui reproche ? Sindika respecte tout le monde et il n’ est pas en « synergie respectueuse » imaginaire qui jaillit de votre tête , parce qu’ il est contre les élections tant que Hippolyte Kanambe sera là ce qui n’ est pas le cas de Tshilombo détrompez vous . Et ce n’ est pas le fait qu’il s’ appelle Tshisekedi et fils biologique de son père qui fait automatiquement de lui son dauphin politique désolé !

  15. Nkomi Mbuta,

    Un “nima koku ya mbuta” aurait suffit peut-être pour triturer les vrais ennemis du peuple congolais qui tentent en vain de se cacher à la manière de singes, laissant à découvert leurs longues queues. Vous venez de leur sortir aux « talibans » qui ne savent pas voir plus loin que leur « matamba » et «bukulu bwa nseka » de l’artillerie lourde à destruction massive et avec effets à long terme. Veuillez-en recevoir au nom de nos aïeux mes vives félicitations. Notre guerre contre un vil individu à physiologie respiratoire en nette involution, inspirant la trahison et expirant le peu de valeurs morales qui lui restent, doit être sans quartier.

    A mes frères Nono, Lidjo, Muana ya mokolo lopango et paticulièrement le compatriote Combattant résistant de l’ombre qui s’est fait violence de sortir de son biotope de l’ombre en défense de la nation congolaise, transformée en vulgaire compte de pertes et profits par d’impitoyables inciviques. Veuillez-en recevoir mes hommages les plus distingués. « vigilantibus non dormientibus iura succurrunt » dit-on. C’est par votre vigilance et dénonciation de la fragrante injustice et crime envers les congolais, notamment les pauvres paysans sans voix, que ceux-ci peuvent obtenir justice.

    Quant à vous autres intervenants, je me vois obligé d’appliquer le principe de « inclusio unius, exclusio alterius » : Pour avoir choisi de rester calfeutrés dans votre « ignarité », dédiant votre révérence à un individu dépourvu de système de sensibilité somatique aux souffrances du peuple congolais en général et de sa propre contrée d’origine en particulier, vous ne pouvez jamais recevoir ma considération, jamais. Votre volontaire cynique « abrutisme » est intolérable. Si vous qui avez un certain niveau d’étude et vous exprimez par les écrits, persévérez dans l’erreur, à quel porte-parole la masse populaire et paysanne peut-elle se confier ?

    Qu’il soit clair qu’aucun individu et encore moins une certaine famille ne détient un titre de propriété sur le Congo en vertu duquel prétendre être titulaire d’obligations erga omnes, notamment envers les congolais : Partant, l’argutie de justifier sa corruptibilité par « faire de la politique », bien épinglée ici par le compatriote Muana ya mokolo lopango, a déjà percuté mes oreilles, de la bouche d’un « taliban ». Il est inadmissible que la mémoire des martyrs de ce pays continue longtemps à être violenté et vilipendée par d’insignifiantes personnes dont l’importance en terme de masse n’égale qu’à peine celle d’un atome d’hydrogène.

    A propos de la encore supposée popularité du parti familiale et à succession héréditaire, je dirais ceci au frère Nono : dans l’histoire, difficilement une organisation politique n’a survécu des scandales de corruption. La vraie mort, c’est la mort cérébrale. Dès que celle-ci intervient, plusieurs organes peuvent continuer à fonctionner pendant un petit laps de temps. C’est ce qui se passerait en ce parti là qui ne se fonde matériellement sur des valeurs. Je dirais même plus. Du fait de son défunt créateur, ce parti ne devrait en réalité pas fonctionner n’eût été l’ignorance du peuple.

    Tenez. Si vous consulter l’histoire, vous vous rendez vite compte que le système du MPR cher à Mobutu et Tshisekedi a été une copie calquée du régime du Général dictateur Franco d’Espagne, grand ami à Mussolini d’Italie et Hitler d’Allemagne. Tous ce que nous avons vécu et trouvant son fondement dans le manifeste de la N’sele dont Tshisekedi fut la tête pensante, fut la simple reproduction de la structure dictatoriale de Franco, bien entendu mal adaptée car à différence de celui-là, eux y ont mis de la corruption. De ce qui précède, pour recevoir l’expiation du peuple congolais, Monsieur Tshisekedi avait obligation de résultat, et non pas avoir instauré une « junglecratie » et se faire appeler « père de la démocratie congolaise ». Va !

  16. Chers Compatriotes,
    Félix est revenu en Belgique, accueil presque public, officiel ? Ceci montre bien que nous sommes à un certain niveau de compréhension de la réalité politique, nous devons évoluer. Nous sommes aussi victimes de tout ce que nous avons vécu pendant la deuxième république. Un chef, on l’applaudit, il doit avoir des courtisans pour l’accompagner partout, et ces derniers attendent que leurs applaudissements et leur présence soient récompensés par le chef. Ces habitudes vont disparaître petit à petit. Un autre constat, c’est que nous n’appuyons jamais au Congo, des projets politiques, mais bien les personnes qui entretiennent des liens de même appartenance, surtout tribale, ensuite, régionale et d’autres que je ne pourrai pas citer. Si vous pensez qu’il faut proposer quelque chose, il n’y a qu’une voie: renverser de force celui qui a volé la victoire, et qui se maintient par défi et grâce aux trahisons multiples des compatriotes avides d’argent facile (?). Je ne sais même pas s’il s’agit d’argent facile ou dangereux, car, ces traîtres servent, sans le savoir, un criminel qui n’hésiterait pas à se débarrasser d’eux sans se gêner s’il y allait de ses intérêts privés. Une proposition qui n’engage que moi. Ce renversement devrait porter « le Cardinal Mosengwo » au pouvoir de transition afin de mettre au point des institutions qui sont nécessaires à la reconstruction du pays : l’armée (républicaine: recrutement, mise en pension et formation de ceux qui peuvent encore servir et qui sont là), le service d’intelligence (républicaine), la réduction de nombre des provinces pour avoir des provinces viables et éjecter tous ces traîtres que l’on a casés dans un seul but de maintenir l’imposteur en place. Il faudrait, pendant cette transition, remettre de l’ordre dans la liste des partis politiques, de l’ordre dans la liste des Eglises chrétiennes réformées…. Et au bout de cinq ans: organiser des élections. Le pasteur David pourrait être le premier ministre de la transition ou vice-président. Les ministres de la transition devraient être nommés par ces personnalités sur base de présentation publique des profils. Le pays peut fonctionner pendant un temps sans députés en attendant d’organiser les élections. La CENI devrait être non politisé, et ses membres devraient être des techniciens recrutés sur base des compétences et sans parti politique. Ceci n’est qu’une idée parmi d’autres. Car, organiser les élections dans ces conditions c’est placer Kabila dans son élément. Il faudra constater que le pays a organisé des élections, et c’est toujours le perdant qui a toujours occupé le fauteuil présidentiel. L’armée qui croit qu’elle est l’armée de Kabila ne pourra jamais accepter un autre chef suprême. Un assassinat d’un président élu est même possible. Une armée qui n’a jamais sécurisé le pays mais qui a toujours été utilisée pour maltraiter les citoyens ne pourra jamais se convertir facilement. Que Dieu nous vienne en aide.

  17. Le fanatisme aveugle est une forme d’esclavagisme mental, spirituel, intellectuel, moral… Pour ceux qui prétendent détenir la science infuse, il ne faut pas fréquenter les universités de Harvard, Stamford, Cambridge, Oxford, UniKis, UniKin, UniLu ou Makerere pour résoudre une équation aussi simple sans inconnues car Félix Antoine Tshilombo et alias Moïse Katumbi Chapwe tous les deux mariés pacsés officiellement en mariage avec les hirondelles Tutsi Rwandaises ne libéreront jamais totalement les vrais Kongolais que leurs belles familles massacrent… Sic

    Quelle blague de mauvais goût ! Il y a des fanatiques aveugles adeptes de la pensée unique de l’Udps aile Familiale Limete Petunias qui delirent… Décidément l’intelligence livresque a des limites claires car l’homme est inconstant limité dans le temps et l’espace…

    Félix Antoine Tshilombo faux politicien corrompu médiocre est un semi lettré, n’a rien rien fait comme hautes études, ce fut le nœud du problème qui le disqualifia du vivant de son feu Père, son cursus est inexistant, son background est nul, son CV faussé… Ses expériences professionnelles sont modestes outre la distribution des prospectus et des pizzas à Bruxelles entre deux escapades derrière les fesses des putes péripatéticiennes du célèbre Dancing Mambo et le titre du déshonorant député du Parlement godillot coopté nommé de l’Occupation étrangère Tutsi Power…

    Après vérification auprès des instances académiques, scolaires Belges, pour être admis aux cours des Institutions agréées agrégées en cours du soir pour les ressortissants Africains que alias Félix Tshisekedi prétend détenir les diplômes, il faut auparavant un diplôme CESS l’équivalent du Bac +1 en France, de l’examen d’État au Kongo-Zaïre-RDC or l’actuel leader de l’Udps aile Familiale morceau de l’Udps aile Officielle patrimoine national du Kongo n’est pas détenteur d’un diplôme d’État D6 du Zaïre, n’a jamais été bachelier ni en France, ni au Kongo n’a non plus un diplôme CESS de la Belgique son pays d’accueil depuis son enfance… Quel gâchis

    Arrêtez de prendre les vrais Kongolais pour des éternels petits cons, si Félix Antoine Tshilombo est populaire, Kim Jong Un le lutin leader Nord-Coréen l’est aussi même Satan le Chérubin jadis oint qui trône dans le cœur des plusieurs humains en étant très populaire par rapport au Véritable Dieu Tout-Puissant. Cela ne fait pas de Satan un Saint qu’on se le dise…

    Alors que tout être humain sait de quoi est capable Satan l’adversaire des hommes qui dirige leur cœur et Kim Jong Un le dictateur de la Corée du Nord qui a manipulé les millions de Coréens du Nord en les lobotomisant…

    Un politicien menteur invétéré insensé a du mépris pour ses compatriotes surtout ceux et celles qui sont trop fanatiques aveugles, tribalistes régionalistes friands du culte de la personnalité, qui le suivent aveuglément bêtement comme des moutons de panurge pour des raisons obscures connues…

    Le Véritable Dieu renverse la maison des orgueilleux car *Celui qui veut s’enrichir à tout prix entraîne sa famille dans le malheur, mais qui déteste les pots-de-vin vivra longtemps* Proverbes 15:27…

    La luta continua la Victoria e Certa pour stopper la Tutsisation du Kongo. Ingeta

  18. C’est bizarre que l’UDPS proclame grand parti politique au Congo n’a pas trouve un meilleur candidat parmi ses membres pour remplacer son president decede…..Je me pose parfois la question de savoir si le choix de Felix n’ait pas ete une manouevre de la KABILIE , les hommes avertis savent que leur congres a ete financee par celle-ci, suivi par leur meeting fantome de Sainte Therese et pour clore Il  » Felix » sera bientot Premier Ministre Honoraire, wait and see….

  19. Les tshilombistes surtout ceux de la diaspora sont une des composantes de la majorité de ce peuple non instruit de la République à Démocratiser du Congo. Leur prestation même sur la toile en est un témoignage éloquent. Ils sont une bande de parasites dont les capacités cognitives sont annihilées par le virus ethno-tribal, un virus qui imbécilise, tribalise et fanatise. Ils sont nocifs pour la Patrie autant que Félix Tshilombo, les collabos de tous bords et les occupants. Ils sont à neutraliser.

  20. Le passage de Félix à Bruxelles est pour moi un non-événement (Il y a des questions plus importantes et urgentes!), mais qui devient un événement surtout parce qu´un groupuscule d´autoproclamés résistants ‘online’ qui, par une excitation maladive et pour cacher leur impuissance et lâcheté face à Kabila, s´enflamment sur n´importe que sujet en Europe. Usés et désabusés par le temps, qui a fini par révéler ce qu´ils sont (des criailleurs peureux, ba vrais mbua ya kopal. Révolution armée, soulèvement populaire, mais basusu basala yango), ils s´enflamment sur n´importe quel sujet pour assurer leur existence dans les médias. Dans les médias de la diaspora seulement. Car sur le terrain au Congo, là où Kabila (« l´occupant ») sévit, ils brillent par une absence légendaire. Voilà des années. Quand ils auront tué même un oiseau à Kingasani, alors leurs slogans auront une once de crédit. Le Cardinal Monsengwo les a invités à rejoindre le combat au Congo. Mais ils font semblant comme s´ils n´ont rien entendu. Théâtre!

    1. @ anti ou proCongo,

      Toujours le même slogan creux: Le combat sur le terrain. L’argument de ceux qui n’en ont pas.

      Sur le terrain vous êtes déjà 80 millions. C’est largement assez pour mater les rwandais si vous n’agissiez pas en traître comme votre idole (Fatshi).

      Sur le fameux terrain C’est votre trahison, accompagnement et soutien des occupants qui nous coûtent des millions de morts.

      Au demeurant, le monde est devenu un village, le sort du Congo se joue dans d’autres capitales du monde et se décide souvent par des gens qui n’ont jamais mis les pieds au Congo.

      Nous ne refusons pas de venir sur le terrain à condition de lutter à armes égales avec les voyous au pouvoir. Nous avons vocation à nous battre, pas à devenir martyrs.

      Autrement dit, qu’ils nous laissent venir avec nos armes et on verra qui aura peur !!!

      Pour le reste sachez que La première aide extérieure vient de la diaspora qui balance tous les ans, au prix d’énormes sacrifices, plusieurs milliards de dollars pour soulager la misère sans nom des nôtres.

      Un peu de respect pour cette diaspora qui passe son temps à envoyer des codes WU. Nous avons le droit de vilipender les médiocres qui participent à l’entreprise de destruction de la Rdc.

      Les négociateurs d’Ibiza et Venise pour accepter le glissement et prolonger la souffrance des congolais font partie des médiocres. Être sur le terrain pour trahir son pays et prétendre avoir mal au ventre pour sécher une manifestation… quelle lâcheté !!!

      1. Muana locataire
        1. Votre idole…? Vous feriez mieux de relire le début de mon précédent post pour voir que vous êtes à côté de la plaque. Pas de l´udps, pas du rassop, donc cible manquée.
        2. « Vous êtes 80 millions, C´est largement assez [combien de femmes, d´enfants, de bien portants?]… » Donc, notre Cardinal Monsengwo est bête en vous demandant de rejoindre le combat sur le terrain? Et en Belgique combien de gens il vous fallait pour manifester contre Kagame lors de son passage? C´est encore à cause de la trahison des autres, de leur accompagnement et soutien des occupants? Que c´est facile de réfuter votre pseudoraisonnement!
        3. « Le monde est devenu un village, le sort du Congo se joue dans d’autres capitales du monde et se décide souvent par des gens qui n’ont jamais mis les pieds au Congo. » Or Kabila continue de sévir au Congo. Donc, vous êtes incapables de convaincre ces gens-là (Constat d´échec flagrant). Boyoka soni te, rejoignez notre Monsengwo sur le terrain. Ces décideurs-là tiennent aussi compte des rappports sur le terrain (le « fameux » terrain, selon vous)
        4. a) « Nous ne refusons pas de venir sur le terrain à condition de lutter à armes égales avec les voyous au pouvoir »: Paroles creuses. Et Kabila doit devenir maintenant sympa et vous permettre de lutter à armes égales? Donc, la liberté ne s´arrange pas, mais ca se donne (Vous êtes la seule résistance au monde à réfléchir comme ca, chers autoproclamés résistants congolais) C´est pourquoi j´ai toujours dit qu´avec vous Kabila fera 100 ans, car aucun bourreau ne remplira vos conditions de bourgeois. Et vous ajoutez sans gêne: « Autrement dit, qu’ils nous laissent venir avec nos armes et on verra qui aura peur », kiekiekiekie! Ils, c´est qui? De gentils tontons? Donc, tant qu´ils ne vous laissent pas venir avec vos armes (!), vous aurez toujours peur. J´ai raison de vous appeler – dans le contexte actuel du Congo – des PEUREUX. Vous l´avez confirmé.
        b) « Nous avons vocation à nous battre, pas à devenir martyrs ». Pauvres Chebeya, Armand Tungulu… C´est comme ca qu´ils sont traités ! Finalement, qui doivent se faire martyrs face aux « occupants »? En quoi votre vie est plus importante que celle de ceux qui sont au pays? Euh, omeli diamba? Révolution armée, soulèvements populaires… ezalaka nde mpo basusu bakufela bino par « vocation »? C´est Dieu qui a divisé les « vocations » comme ca?
        5. « Un peu de respect pour cette diaspora… »: a) Commencez par respecter le peuple qui est sur le « fameux » terrain et vous pourriez alors revendiquer aussi du respect. b) Vous n´êtes pas LA diaspora. Vous êtes un petit groupuscule de mbua ya copals, de résistants ‘online’ et peureux. C´est ce groupuscule que je critique. Vous copiez un peu trop Kagame avec sa logique « qui me critique, critique tous les Tutsi, voire tous les Rwandais ».
        Na yo na Mamale (si ce n´est pas la même personne), ndenge moko. Le 10 mai (article sur Shadari), il écrivait toute honte bue: « Je crois qu’en définitive, nous devons tous prendre le taureau par les cornes… ». Paroles sans conviction. Vous « croyez » ! C´est maintenant que vous croyez que Kabila a exagéré, que vous prenez la mesure du caractère destructeur du pouvoir de Kabila? Bande de lâches, de comédiens assermentés. Bref, notre Cardinal Monsengwo vous appelle de rejoindre le combat sur le terrain, chers résistants ‘online’.

        1. @pro Rwanda

          Vous avez une compréhension du problème qui vole très bas. Avez-vous vraiment compris ce qui se passe ? Je doute et je vais vous aider.

          L’homme qui sévit à Kinshasa a pour chef Kagame. Savez-vous comment est-il arrivé là. Faire pression auprès des vrais commentaires fait partie du combat.

          A votre avis qui sont les chefs de Kagame et où sont-ils ? Savez-vous combien nous avons mobilisé (en dollar) pour que nos frères dans les FARDC passent en action et pourquoi ça ne fonctionne pas?

          Les militaires congolais de père et de mère sont largement majoritaires dans l’armée et la police (je ne parle pas des femmes et des enfants). Savez-vous pourquoi ils n’arrivent pas à mater une minorité des rwandais?

          Donc d’après vous si l’on soustrait femmes et enfants, les congolais seraient minoritaires en RDC. Au Rwanda les femmes et les enfants n’existent pas ?

          A votre avis combien sont ils, en RDC, ces petits rwandais pour vous dominer de la sorte au point de pleurnicher comme des femmes auprès de la diaspora Pour des bras supplémentaires alors que vous ne savez pas quoi faire des bras qui sont sur place (à commencer par vos 2 petits bras)

          Le problème n’est donc pas des bras supplémentaires venus de la diaspora. Seuls quelques personnes comme vous qui ne captent rien à la situation, parlent du terrain. Faites fonctionner votre cerveau vous trouvez comment utiliser les bras qui sont sur le terrain. Vous êtes supérieurs en nombre (dans les rues, dans la police, dans l’armée…) bande de pleurnichards.

          Nombreux sur place, comme vous, ne sont que Des vulgaires hommelettes qui laissent leurs mamans se faire violer, leurs concitoyens se faire massacrer et qui s’en prennent à la diaspora avec des slogans creux : boya na terrain…

          Chacun est libre d’aller sur le terrain affronter l’AK47 les mains vides et se faire tuer, Pas nous. Vous prétendez être sur le terrain mais vous avez les bras croisés. Pis, vous chantez le wumela et accompagnez les occupants.

          Attendez votre prochain code WU venu de la diaspora et allez danser le ndombolo et boire votre lotoko supu na tolo. Vous n’avez rien compris du problème et du rôle important de la diaspora.

          1. Erratum

            Faire pression auprès des vrais commanditaires…

            Faites fonctionner votre cerveau… vous trouverez …

          2. Muana locataire,
            vous êtes très médiocre. Je vais vous aider:
            – « L’homme qui sévit à Kinshasa a pour chef Kagame » : Et c´est de ce cet homme que vous attendez qu´il vous permette d´aller l´affronter à armes égales? Pour dire comme vous tout naivement « qu’ils nous laissent venir avec nos armes et on verra qui aura peur », il faut être soit ignorant, soit ivre.
            – « Faire pression auprès des vrais commentaires fait partie du combat. »: Et ce n´est pas votre monopole! Même les acteurs (évêques, opposition, activistes…) qui sont au Congo le font et d´ailleurs mieux que vous (invisibles dans de grandes rencontres. Bayebi bino kutu te). Mgr. Ambongo vient de faire une longue tournée euro-américaine.
            – « Savez-vous combien nous avons mobilisé (en dollar) pour que nos frères dans les FARDC passent en action et pourquoi ça ne fonctionne pas? » : MASAPO !!! 1/ Vous n´êtes pas la diaspora. 2/ Tout le monde peut faire le même discours et justifier pourquoi ca ne marche pas.
            – « Les militaires congolais de père et de mère sont largement majoritaires dans l’armée et la police (je ne parle pas des femmes et des enfants). »: 1. Donc, ce n´est plus 80 millions comme prétendus. 2. Combien sont conscients et sérieux dans cette majorité et dans l´étendue de ce pays immense? C´est pourquoi le Cardinal a raison de vous appeler de rejoindre le combat sur le terrain. Vous qui prétendez être informés, conscients et courageux. Allez renforcer les lignes des combattants là-bas.
            – « au point de pleurnicher comme des femmes auprès de la diaspora »: Vous demander d´aller affronter les « occupants », c´est pleurnicher? Monsengwo est malade? Mais votre niveau est lamentable. Bande d´aventuriers. C´est plus facile de manger des pommes et poulets et se faire donneurs des leçons sur internet.
            – « … qui s’en prennent à la diaspora avec des slogans creux : boya na terrain… » : Lâche, peureux invétéré. Monsengwo – et personne – ne s´en est pas pris à vous, il vous demande de le rejoindre. Somo ya combat te pousse à falsifier le vocabulaire pour justifier votre bêtise, votre lâcheté traditionnelle.
            – « Chacun est libre d’aller sur le terrain affronter… » : Oza liboma? Alors, ce n´est pas seulement vous qui êtes libres, tout le monde. Même Mende est libre de prendre l´argent ‘de’ Kabila au lieu de se faire empoisonner ou tuer. Et taisez-vous dans ce cas. Vous êtes trop incohérents et inaptes au raisonnement logique. C´est trop facile de vous détruire. Bande d´aventuriers et de peureux endurcis.

  21. Merci Procongo,
    En effet, la diaspora a toujours été une nébuleuse. Le cardinal Laurent Monsegwo qui voyage beaucoup en sait quelque chose. Il y a « du tout  » dans cette diaspora. Je vis en Belgique et sais de quoi je parle. Cependant, s’il y a du quantitatif, il y a aussi du qualitatif mais en minorité.
    Une fois de plus merci pour cette réponse très analytique à l’encontre du déviationnisme de certains membres de notre diaspora.

    1. @Armand,

      La diaspora, selon vos dires est une nébuleuse pas très qualitative mais cette nébuleuse de moindre qualité (selon vous) balance en RDC, tous les ans plus que le budget annuel du pays.

      Si les médiocres sur place faisaient autant, on n’en serait pas là.

      La réponse que vous qualifiez de très analytique m’a fait plutôt rire. Croire une seconde que le problème du Congo se pose en terme des bras qui viendraient à manquer sur place en RDC est une ineptie.

      Certains Français reprochaient à CGD d’être à Londres et de ne rien foutre… on connaît la fin de l’histoire.

      A défaut de libérer le pays on fait au moins les WU. Et vous sur place, sur le fameux terrain… que faites vous exactement ?

      1. Muana ya locataire,
        quand vous aurez compris que vous n´avez aucun monopole, vous deviendrez plus humbles, plus respectueux et plus crédibles. Bien de Congolais défendent la cause du Congo dans des instances internationales sans avoir votre arrogance et divisionnisme. Bien de Congolais circulent dans le monde pour rencontrer des décideurs et au Congo pour aider, soutenir, conscientiser le peuple. Vous n´avez aucun monopole et vous n´avez pas plus de patriotisme qu´eux. Déjà quand je vois la manière dont vous tremblez à l´idée de rejoindre Monsengwo sur le terrain, je peux me faire une idée de ce que vous êtes. Aventurier. Mbua ya copal. Mubali-muasi.

  22. Cher Muana Ya Mokolo Lopango,
    Vous n’êtes même pas suffisamment courageux pour révéler votre prénom , auriez-vous assez de courage pour combattre sur terrain. Moi je fais partie de la diaspora. Je travaille comme professeur en Belgique et contribue à soutenir nos familles au Congo par envoi d’argent. Cependant, j’ai beaucoup de respect pour ceux qui se battent sur terrain. Sachez que c’est par la sagesse , la modération et l’inclusion que nous pourrons relever le défi congolais. La difficulté avec vous est que vous ne parvenez pas à mettre un peu d’eau dans vos vins qui sont trop forts. Je partage votre indignation mais je ne peux admettre une méthodologie d’inspiration arabo-palestinienne consistant en la terreur même verbale. Cela nous décrédibiliserait au niveau international. Procongo a raison d’insister sur le fait que la diaspora devrait infiltrer les instances où se prennent les décisions sur le Congo. Ce travail est en train d’être fait et nous ne pouvons en révéler l’état des lieux. La question : pourquoi ne pas chercher des consensus afin de remonter progressivement? C’est cela la voie de l’élite catholique sur terrain au Congo. Et la lutte continue. Nous avons des convergences sur l’objectif mais nos méthodologies divergent. Bien à vous.

    1. Cher Armand,
      vous avez bien dit les choses. Je n´ai rien à ajouter.
      Je saisis l´occasion pour exprimer ma reconnaissance, mon respect et mes encouragements à tous les Congolais SÉRIEUX qui agissent à travers le monde et le Congo pour libérer réellement le Congo. Ces fils et filles du Congo ne sont pas dans le monde publicitaire (makelele ya wenze) et divisionniste.

    2. @Armand,

      Le problème avec vous, les talibans, est que l’échange devient souvent un dialogue des sourds. Le curseur du courage vous le placez au niveau du prénom sur le site internet et d’aller se battre mains nues face aux hommes armés sur le terrain. J’appelle cela bêtise certainement pas courage.

      Mandela avait dit le courage n’est pas l’absence de peur mais la volonté de vaincre. J’ajoute pour vaincre, il faut rester en vie et être utile aux siens.

      Vous n’avez pas compris que ce combat est multiforme avec plusieurs adversaires un peu partout. En RDC, Nous avons des contacts avec certains officiers. Eux, ils nous réclament des moyens pour agir. A aucun moment, ils nous demandent de descendre sur le terrain au motif qu’ils manquent des bras. Ça c’est le slogan idiot des talibans dès que l’on critique le fils à papa (Tatu FATSHI).

      Vous avez un discours qui m’interroge (modération, méthodologie arabo palestinienne, inclusion…). De quoi parlez-vous et quel est votre ennemi à vous les talibans ? Les nôtres sont des tueurs ataviques qui ont déjà massacré plus de 8 millions de nos concitoyens avec la complicité d’autres congolais. Demandez-vous la modération pour ces gens?

      Que savez-vous de ce que les membres de la diaspora font auprès des commanditaires pour conclure que nous avons échoué et nous manquons de courage pour aller sur le terrain.

      Votre cible à vous les talibans est devenue la diaspora parce qu’elle critique votre saint FATSHI. Nous sommes devenus des extrémistes aux méthodes arabo palestiniennes… bref nous sommes pires que les rwandais qui massacres les congolais. Sachez que Nos hommes échouent face au petit nombre des rwandais à cause du tribalisme.

      Pour info, nos partenaires aux usa nous ont informé depuis plusieurs semaines qu’une réunion sera organisée chez atlantic council avec comme invités Votre FATSHI et Katumbi. Une telle réunion est une bêtise sans nom. J’avais été convoqué à la police aux usa, il y a quelques années, pour avoir envoyé un courrier courroucé au patron de cette think thank qui travaille pour Kagame et qui a écrit à la une de new-york Times un article intitulé pour sauver le Congo balkanisons-le.

      Si katumbi qui a eu le ok de Kagame a des bonnes raisons d’aller voir Peter Pham qui bosse pour Kagame, que va faire Votre FATSHI chez les ennemis jurés du Congo ? Quand on va le traiter d’idiot et d’ignare, vous allez avec votre tribalisme talibanesque nous dire que nous sommes des extrémistes.

      Combien de congolais savent le rôle de Peter Pham dans les malheurs du Congo. Et vous osez me parler du terrain ? Je doute que nous ayons les mêmes objectifs.

      1. Muana locataire,
        – Comme Armand, vous l´avez en une courte, mais très claire phrase montré: Les autres peuvent aussi vous taxer de tribaliste. 1/Je ne vois nulle part là où on vous interdit de critiquer. Vous perdez le fil des idées et le déroulement de la discussion. Apprenez à relire. Et vous brillez aussi par le mensonge, car j´ai eu à vous critiquez (autant que les Mamale) sur des articles de Shadary et autres qui n´avaient rien à avec Félix.
        2/ Je ne vois nulle part où moi ou Armand vous avons parlé d´une quelconque appartenance à un parti politique. Vous êtes si ridicule que vous baignez dans des contradictions: je suis Rwandais, je suis de l´Udps, je suis taliban (mot sans sens pour moi)… Apprenez à raisonner et à argumenter avec cohérence au lieu de chercher à catégoriser vos critiques. Et la légereté avec laquelle vous avez mis et Armand e moi (deux personnes qui se parlent pour la 1re fois dans le forum de l´article ci-haut) sous le même qualifiatif est tellement déconcertante que j´ai eu l´impression qu´oza na problème na tête. Vous ne faites que confirmer le premier point d´Armand: votre tribalisme (qui serait même très grave, parce qu´inconscient). Oyo liboma te? Oyebi mutu te, osi olukeli ye ethnie (nationalité)! Personne ne vous a demandé votre ethnie ou votre nationalité jusqu´à preuve du contraire, cher tribaliste inconscient.
        3/ « aller se battre mains nues face aux hommes armés sur le terrain. J’appelle cela bêtise certainement pas courage »: Et quand vous criaillez ‘que les évêques et les opposants disent au peuple que le Congo est occupé, qu´ils appellent le mot au soulèvement (apparemment, bolembi slogan ya rébellion)’, c´est pour qu´ils meurent comme des mouches face à ces mêmes hommes armés? Quelle contradiction ! Au fait, des prétextes pour dissimuler que vous êtes des peureux, des lâches, basi-mibali.
        – Vous n´avez pas le monopole du Congo et de la connaissance pour dire aux autres Congolais avec quels acteurs et décideurs ils peuvent discuter. Je n´ai pas besoin d´appartenir à un quelconque parti politique pour rejeter cette arrogance et cette tendance d´uniformiser les visions. Vraiment, dans un pays de plus de 80 millions d´habitants ! D´ailleurs, bino na 17ans de Kabila, bokutana nani ya malonga et pour quels résultats? Makelele ya wenze. Les uns font la politique, les autres de la résistance. Du côté de la prétendue résistance, ti lelo ZÉRO ACTION digne d´une résistance au Congo. Notre Cardinal Monsengwo vous appelle. Daignez le rejoindre au lieu de continuer de vous cacher derrière des slogans. Votre Mamale concluait son post sur Shadary par « Je crois qu’en définitive, nous devons tous prendre le taureau par les cornes… ». IL CROIT !!! Après 17 ans des massacres par Kabila. Bon, mieux vaut tard que jamais. Passez à l´action. Arrêtez avec vos masapos (« Eux, ils nous réclament des moyens pour agir. A aucun moment, ils nous demandent de descendre sur le terrain au motif qu’ils manquent des bras. »). Vous pouvez aller au Congo pour CONSCIENTISER des gens dans des villes et villages, les PRÉPARER à un soulèvement coordonné. Donc, descendre sur le terrain, ce n´est pas seulement devenir militaires. BREF, l´appel de MONSENGWO reste pertinent. Le Congo est trop vaste et a besoin d´un grand personnel pour a libération. Il vous attend, vous les prétendus résistants. Les non-résistants de la diaspora vont continuer les concertations en Occident (D´ailleurs, ils le font déjà).

  23. Cher Mwana Mokolo Lopango,
    Dans votre texte , il y a un mélange de pertinence et d’émotions que je peux bien comprendre. Nous ne sommes pas ennemis si nous luttons pour le Congo. Nous devons comprendre que si la lutte est multiforme, les stratégies et tactiques devraient aussi être multiformes. Vous parlez du tribalisme, vous pourriez aussi être taxé de tribaliste parce que vous injuriez Felix. D’autres n’admettraient pas Messieurs Dokolo et Katumbi aux motifs qu’ils seraient métissés. Alors comment pourrons -nous unir les énergies pour relever le défi? Encore pour votre information , je ne suis pas de l’UDPS. Vivant et travaillant comme enseignant en Belgique, je ne peux voter au Congo à cause de certaines exigences. Mais observant le microcosme politique Congolais , je fais bénéficier à certains acteurs le bénéfice de mon doute. Bien à vous et bonne compréhension

    1. Cher Muana locataire,
      – Comme Armand, vous l´avez en une courte, mais très claire phrase montré: Les autres peuvent aussi vous taxer de tribaliste. 1/Je ne vois nulle part là où on vous interdit de critiquer. Vous perdez le fil des idées et le déroulement de la discussion. Apprenez à relire. Et vous brillez aussi par le mensonge, car j´ai eu à vous critiquez (autant que les Mamale) sur des articles de Shadary et autres qui n´avaient rien à avec Félix.
      2/ Je ne vois nulle part où moi ou Armand vous avons parlé d´une quelconque appartenance à un parti politique. Vous êtes si ridicule que vous baignez dans des contradictions: je suis Rwandais, je suis de l´Udps, je suis taliban (mot sans sens pour moi)… Apprenez à raisonner et à argumenter avec cohérence au lieu de chercher à catégoriser vos critiques. Et la légereté avec laquelle vous avez mis et Armand e moi (deux personnes qui se parlent pour la 1re fois dans le forum de l´article ci-haut) sous le même qualifiatif est tellement déconcertante que j´ai eu l´impression qu´oza na problème na tête. Vous ne faites que confirmer le premier point d´Armand: votre tribalisme (qui serait même très grave, parce qu´inconscient). Oyo liboma te? Oyebi mutu te, osi olukeli ye ethnie (nationalité)! Personne ne vous a demandé votre ethnie ou votre nationalité jusqu´à preuve du contraire, cher tribaliste inconscient.
      3/ « aller se battre mains nues face aux hommes armés sur le terrain. J’appelle cela bêtise certainement pas courage »: Et quand vous criaillez ‘que les évêques et les opposants disent au peuple que le Congo est occupé, qu´ils appellent le mot au soulèvement (apparemment, bolembi slogan ya rébellion)’, c´est pour qu´ils meurent comme des mouches face à ces mêmes hommes armés? Quelle contradiction ! Au fait, des prétextes pour dissimuler que vous êtes des peureux, des lâches, basi-mibali.
      – Vous n´avez pas le monopole du Congo et de la connaissance pour dire aux autres Congolais avec quels acteurs et décideurs ils peuvent discuter. Je n´ai pas besoin d´appartenir à un quelconque parti politique pour rejeter cette arrogance et cette tendance d´uniformiser les visions. Vraiment, dans un pays de plus de 80 millions d´habitants ! D´ailleurs, bino na 17ans de Kabila, bokutana nani ya malonga et pour quels résultats? Makelele ya wenze. Les uns font la politique, les autres de la résistance. Du côté de la prétendue résistance, ti lelo ZÉRO ACTION digne d´une résistance au Congo. Notre Cardinal Monsengwo vous appelle. Daignez le rejoindre au lieu de continuer de vous cacher derrière des slogans. Votre Mamale concluait son post sur Shadary par « Je crois qu’en définitive, nous devons tous prendre le taureau par les cornes… ». IL CROIT !!! Après 17 ans des massacres par Kabila. Bon, mieux vaut tard que jamais. Passez à l´action. Arrêtez avec vos masapos (« Eux, ils nous réclament des moyens pour agir. A aucun moment, ils nous demandent de descendre sur le terrain au motif qu’ils manquent des bras. »). Vous pouvez aller au Congo pour CONSCIENTISER des gens dans des villes et villages, les PRÉPARER à un soulèvement coordonné. Donc, descendre sur le terrain, ce n´est pas seulement devenir militaires. BREF, l´appel de MONSENGWO reste pertinent. Le Congo est trop vaste et a besoin d´un grand personnel pour a libération. Il vous attend, vous les prétendus résistants. Les non-résistants de la diaspora vont continuer les concertations en Occident (D´ailleurs, ils le font déjà).

      1. @prorwanda,

        Je ne perds pas mon temps avec quelqu’un comme vous. L’échange vole bas, c’est du wast of Time!!! Je vous rappelle que le bilan est de:

        Plus de 8 millions de morts, plus de 4 millions de femmes violées, plus de 4,6 millions de déplacés internes…la série est en cours. Je ne sais pas quel est votre ennemi et contre qui vous vous battez ? Vous semblez vous battre plus contre ceux qui critiquent votre FATSHI le guignol que contre les assassins rwandais qui sévissent au Congo.

        Vous ne me connaissez pas et vous ne savez pas ce que je fais et manifestement vous ne captez rien de ce que j’essaye de vous faire passer comme message.

        Monsengwo et les autres prêtres que vous citez ne sont pas mes références. Moi je n’appelle pas au soulèvement populaire. Ce que dis Monsengwo ne m’oblige en rien. Le meilleur moyen de changer le rapport de force sur place c’est nos frères en uniforme. Eux contrairement à certains idiots ne demandent pas des bras supplémentaires sur le terrain mais des moyens pour agir.

        Nous avons plusieurs fois mobilisé les moyens sans résultat à cause des trahisons et du tribalisme. Pour que la peur change de camps il faut que ces tueurs rwandais aient en face d’eux des congolais armés.

        Libre à chacun d’aller les affronter mains nues. C’est un raisonnement simple que vous n’arrivez même pas à capter. Quand je dis qu’on nous autorise à venir avec nos armes vous ne captez pas non plus le message ( plusieurs de nos FARDC sont désarmés… ).

        Quand je vous dis que les 80 millions des congolais sont majoritaires vous me dites je suis bête parce qu’il y a des femmes et des enfants comme si les rwandais n’ont pas de femmes et d’enfants. Quand je vous précise que dans toutes les catégories (FARDC, PNC, Députés…) les congolais sont toujours majoritaires et là vous me répondez que je suis incohérent parce que ce n’est donc pas 80 millions.

        Manifestement le data Mining ne vous parle pas. Le message est pourtant basique: il y a assez des bras sur place, la diaspora peut apporter les moyens et apporte déjà tous les ans plus que le budget national. C’est donc idiot de demander à la diaspora de venir sur place.

        Quel est le problème et de quoi a-t-on besoin sur le terrain (des bras ou des moyens). Faites une analyse au lieu de balancer un slogan ya bo zoba: bo ya na terrain.

        Qu’importe, si nous, nous ne faisons rien alors vous qui êtes sur place faites. Moi, je suis libre de penser que votre FATSHI ex livreur de pizza fait partie des médiocres. Vos réaction des talibans ne m’impressionnent pas.

Les commentaires sont fermés