Francis Kalombo, opposant à « Kabila » mais pas trop…

Proche parmi les proches de l’opposant et candidat à la prochaine élection présidentielle Moïse Katumbi Chapwe, Francis Kalombo a annoncé, lundi 7 mai, son départ du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD) dont il est un des co-fondateurs. Qualifiée de « non-événement » par certains, cette annonce est jugée « tardive » voire « suspecte » par d’autres.

Lors de la publication, début avril, de la liste des membres du « bureau politique » de la coalition « Ensemble pour le changement » qui soutient la candidature de l’ancien gouverneur du Katanga à la prochaine présidentielle, des observateurs avaient noté, non sans surprise, l’absence de Francis Kalombo parmi les nominés au « politburo ».

On peut désormais imaginer que l’ancien président national de la ligue des jeunes du PPRD voulait se ménager une « sortie honorable » en lieu et place d’une exclusion déshonorante pour « vagabondage politique ». Une situation qui l’aurait privé non seulement de son mandat de député national mais surtout des émoluments qui y sont attachés. Pas moins de 12.000 $/par mois.

Les experts en législation sociale diront qu’après son départ en exil en janvier 2015, le « frondeur » Kalombo continuait à entretenir un « lien de subordination » par rapport à son employeur en l’occurrence l’Assemblée nationale. Le salaire étant la contrepartie du travail presté, une question saute à l’esprit: quelle est la nature du « job » accompli par ce parlementaire autoproclamé « dissident »?

L’Assemblée nationale a fait preuve d’une mansuétude assez équivoque à l’égard d’un de ses membres dont le mandat aurait dû prendre fin dès la session de mars 2015. Et ce pour « absence non justifiée et non autorisée à plus d’un quart de séances d’une session » (article 110 de la Constitution).

C’est désormais officiel: « Francis » soutient « Moïse ». Le « hic » dans cette histoire est que le premier a attendu près de 27 mois pour rompre le cordon ombilical avec le PPRD. « J’ai décidé ce jour de prendre officiellement congé du parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie dont je suis un des membres fondateurs. (…), je remets avec émotion et gravité le mandat de député que le peuple congolais m’a confié ».

Jean Kamisendu (à g.) et Sylvano Kasongo (à d.)

Dieu seul sait les représailles que le parti kabiliste inflige généralement à ceux qui osent lui tourner le dos. Cela va du procès-bidon au déguerpissement manu-militari des maisons de l’Etat. L’ancien gouverneur du Bandundu, Jean Kamisendu en sait quelque chose. L’ex-DGA de la Snel, Tokwaulu Aéna, mêmement. La liste est loin d’être exhaustive.

Dans sa déclaration faite depuis l’Afrique du Sud, Kalombo a rappelé le différend qui l’a opposé en janvier 2015 avec ses camarades du PPRD. « (…), je me suis opposé avec force à la modification de la loi électorale. (…)« . Il a lancé au passage ces mots: « Je quitte le PPRD parce qu’il s’est transformé en bourreau cruel du peuple congolais ».

« ALLIER LA MORALITE A LA POLITIQUE »

D’après lui, il remet son mandat de député du PPRD parce qu’il a « la conviction qu’il faut en toutes choses se mettre en ordre avec sa conscience et savoir allier la moralité à la politique ». Il rejoint désormais « Ensemble pour le changement » et réitère son soutien à « Moïse » avec qui il partage « les mêmes convictions ».

Tout en ignorant ses motivations, il faut bien reconnaitre que Francis Kalombo avait eu le courage de dénoncer la disposition subordonnant la tenue des élections à l’organisation d’un recensement de la population. Menacé par les sbires du régime qu’il a servi avec zèle, il a pris le chemin de l’exil.

Pour mémoire, Moïse Katumbi Chapwe avait claqué la porte du PPRD par une « déclaration politique » sans équivoque en date du 29 septembre 2015. « Au moment où nous, peuple congolais, entrons dans la dernière ligne droite du dernier mandat constitutionnel du Président de la République, les faits indiquent que depuis maintenant un an, tout est mis en œuvre pour ne pas respecter la Constitution (…) en élaborant une stratégie de glissement des dates des scrutins », écrivait-il.

D’aucuns continuent à reprocher à l’ex-gouverneur du Katanga d’avoir servi aux côtés de « Kabila » durant près d’une décennie. Pour eux, l’homme devrait, de ce fait, être également comptable du bilan des dix années de l’Etat-PPRD-MP. D’autres voix se sont élevées en accusant le jeune frère de Raphaël Katebe Katoto d’avoir bâti sa fortune « grâce au raïs ».

Après son départ du pays, en juin 2016, dans les conditions que l’on sait, Katumbi a fini par retrouver « l’ami Francis » en Europe. Coïncidence ou pas, c’est en mai 2016 que Kalombo avait notifié au secrétaire général du PPRD sa démission en qualité de président national de la ligue des jeunes.

Francis Kalombo

Francis Kalombo qui aime répéter à qui veut l’entendre qu’il a commencé à « travailler » avec « Joseph Kabila » bien avant l’avènement de celui-ci à la tête de l’Etat, n’a pas que des amis. Ses contempteurs assurent que depuis son départ en exil, il n’a jamais osé s’en prendre au « raïs ». Bien au contraire. Il tient à son égard un discours mielleux à la limite de la révérence. « Francis Kalombo concentre ses attaques à l’entourage du président Kabila », entend-on dire.

Dans une interview accordée à radio Top Congo en décembre 2017, il dit « ne plus reconnaître » l’homme qui trône à la tête du pays. « Si j’avais l’occasion de rencontrer le Président de la République, je lui dirai que la plupart de ses collaborateurs le trompent. Il est grand temps pour qu’on puisse l’aider. Nous devons aider le Président de la République à s’en sortir », soulignait-il.

Lors de cet entretien, Kalombo a fini par avouer qu’il a « toujours été député du PPRD » et qu’il continuait à percevoir ses émoluments. Pour lui, il n’est nullement en exil. « Dire que je suis en exil, revient à insulter le Président de la République ».

La sortie médiatique de l’ancien président de la ligue des jeunes du PPRD continue à susciter des interrogations. L’homme se dit opposant à « Kabila » mais pas trop. Et si Kalombo était chargé de jouer un « rôle »?

 

B.A.W.

19 réflexions au sujet de « Francis Kalombo, opposant à « Kabila » mais pas trop… »

  1. Un non événement!
    Francis Kalombo a également participé à faire le lit du pouvoir. Il s’est également enrichi impunément avec l’argent sale qu’il gérait en tant que Président de la ligue des jeunes du PPRD (construction des maisons comme des champignons, dont une résidence à appartement de plus de 4 étages à Binza pigeon, qui continue de lui faire parvenir régulièrement de l’argent dans son exil quelque peu doré). Qui oublie qu’il a également été l’initiateur des fameux « pomba » ? Soit disant sportifs, sinon kuluna pour terroriser les soi disant partis politiques de l’opposition ? Qui oublie que lorsqu’il était au PPRD avec son soi disant ami Katumbi au moment où il était Gouverneur, qu’il était à toutes les fêtes fastes qu’organisait ce dernier à Lubumbashi ? Rappelez-vous sa danse avec des bottes de pluie de jeune fille comme pour impressionner les lushois ?
    Non, il est bon pour la racaille. C’est un opportuniste qui a sa place dans les oubliettes de l’histoire de la RDC.

  2. Pour bien comprendre la personnalité de Francis Kalombo, il faut recourir au verbatim, c’est-à-dire à ses nombreuses déclarations lorsqu’il officiait au sein du panier à crabes qu’on appelle le PPRD. Il n’a pas hésité à traiter Étienne Tshisekedi d’assassin dont les mains étaient maculées de sang. Comme tous ceux qui gravitaient autours de celui qui se fait appeler Kabila, aveuglé par les prébendes, ivre comme un poux, il tapait sur l’opposition comme un sourd, aujourd’hui sentant le vent tourner, il commence à gamberger, a finasser, mais les Congolais ne sont ni naïfs, ni dupes, ils savent à qui ils ont affaire. Kalombo est un opportuniste comme Katumbi. Ce dernier n’a pas quitté Kabila parce qu’il n’était pas à la hauteur, ou parce qu’il tuait les congolais, il est devenu opportunément opposant parce ce que certains petits malins lui ont mis dans la tête l’idée folle et saugrenue qu’il pouvait être calife à la place du calife. J’en veux personnellement à Olivier Kamitatu, Lutundula Apala, sessanga etc..qui font tout pour installer une autre médiocrité à la tête de notre pays, c’est vraiment lamentable. Katumbi s’est servi de sa position au Katanga pour s’enrichir de façon honteuse, il a détruit la SNCF en installant un système de transport des minerais par la route, ce qui a sonné le glas de la société nationale (SNCF). Déboussolé par la vengeance ourdie par son ancien mentor, il se permet d’aller insulter la mémoire de nos martyrs massacrés par Kagame et sa soldatesque. Rîen qu’a le voir se pavaner sur les rues de Kigali, j’ai la nausée. D’ailleurs, un des ses courtisans le plus zélés Ewanga à résumé de façon claire le coup qu’ils mijotent depuis longtemps.  » Le pouvoir au Congo passe par Kigali » c’est ça leur leitmotiv, leur logique diabolique, il veulent prendre la même voie que l’AFDL de L D Kabila qui a nommé des étrangers à des postes régaliens dans notre pays. Le plus grand fossoyeur de notre pays s’appelle L D Kabila. Pour moi, les pérégrinations de Katumbi au Ruanda constituent une provocation, un affront à tous les congolais. Kalombo a perdu la tête, il est abois comme son chef qui ne sait plus à quel saint se vouer. Tout ceci est pathétique. Passons à autre chose mes chers compatriotes le Congo mérite mieux.

    1. Encore une occasion en or pour notre « Elombe » et ses semblables tonneaux-vides de s’en prendre au Rwanda…

      Allant du coq-a-l’ane, le mec fait ici de l’amalgame puant d’une logique boiteuse et malhonnetete intellectuelle flagrante. Au dela de Kalombo, Elombe en profite pour condamner les Kamitatu, Sessange, Lutundula et autres.

      Le fait de voir un Congolais Ewanga ou Katumbi dans les rues de Kigali, ville dans laquelle se tenait la Conference de la celebre Fondation Mo-Ibrahim (qui n’est plus a presenter sur l’echiquier de lutte pour l’avenement de la Democratie et Bonne Gouvernance en Afrique) est pour Elombe une grave infraction meritant pendaison politique.

      Nous ne sommes pas du tout Katumbistes, et encore moins Kagamistes, mais nous nous posons la question de savoir ce que font Elombe et ses semblables pour liberer notre Pays des griffes sanglantes de Kabila et sa bande kleptocratique, au dela de leurs jeremiades anti Rwanda dignes des laches qui voient l’ombre de Kagame partout.

      Pire, ces faineants qui se trompent de cible, s’attaquent a tout « Messager repenti » qui aurait commis l’erreur d’avoir servi le Diable. Dans leur logique bouiteuse, Elombe et ses amis s’en prendraient aussi a Saint Paul qui persecuta les disciples du Christ avant sa conversion, et meme (plus presisement) au « Pere de notre Democratie », nous citons feu ETwM, pour avoir ecrit le « Manifeste de N’Sele », base du MPR Part-Etat de tres triste memoire…

      1. Vous avez tout a fait raison! Katumbi est aussi dangereux que Kabila, il a quitté ce dernier juste par ce qu’il veut prendre la place de Jkk, Dany Bnaza a raison de dire que c’est son entourage qui l’induit en erreur, toute cette bande de vautours autour de lui ne sont pas là pour le bien être de la population, c’est pour leur ventre, Kamitatu, Moni Della et consors des chomeurs qui n’atendent que des postes pour s’enrichir à nouveau. Pas Katumbi comme Président et personnellement je n’ai pas envie d’une tutsi ruandaise comme 1ère dame de mon pays.

  3. Changement radical de mentalité oblige, des tels anti-valeurs de la trempe de Francis Solution Karoro Arsenic Kalombo doivent être condamnés de la manière la plus ferme sans sentimentalisme…

    Fini le temps où le Kongolais-Zairois-RD Congolais encessait, adorait, vouait un culte de personnalité (aux) les voleurs, escrocs, menteurs, faux politiciens, dictateurs, imposteurs,, en les appelant Mokonzi, Maréchal, Grand-Prêtre, Mopao, Preso, Rais bêtement…

    Abandonner ces mauvaises habitudes au sein de la société Kongolaise qui ont la peau dure est aussi un volet du vaste chantier *Changement de mentalité*… Un de ses quatre Francis Kalombo se deguisera en faux pasteur, nous (Peuple Kongo ( parions qu’il aura des adeptes et fanatiques aveuglés pour le suivre sans jugeote…

    Cet individu petit esprit Kalombo Francis n’est-il pas le Créateur des Kuluna qui sévissent en RDC (République Démocrature du Congo-Kinshasa) ? Comment peut-on être aussi oublieux, amnésique, hypocrite tolérant, fanatique aveugle pour aduler de tels individus incompétents conscients, sans foi ni loi de surcroît escroc voleur irrésolu faussaire si ce n’est que cet état d’esprit défaillant des Kongolais est la résultante de la religiosité imbecilisante tous azimuts…

    Petit filou. Francis Solution abandonne le pactole après 12 ans d’emoluments immérités. Ils (politichiens Kongolais et Kongorais) nous prennent pour des éternels petits cons. Cette fois-ci s’il y a glissement illégitime ou des nouvelles élections connes pièges à con on verra des nouveaux députés cooptés nommés pour le plaisir des familles des heureux aspirants députés inutiles…

    Kalombo solution doit au Kongo tout cet argent qu’il a bénéficié malhonnêtement en se tournant les pouces comme ses compères deshonnorants du Sénat corrompu et du Parlement godillot en perpétuel glissement, en eternelles affaires courantes …

    Comme pour les Nazis, il va falloir poursuivre jusque dans leurs retranchements et cachettes du fin fond d’Argentine en Patagonie au bout du monde tous les faux politiciens Kongolais et Kongorais (Kanambe alias Joseph Kabila et Antoine Gizenga, Félix Antoine Tshilombo, Soriano alias Moîse Katumbi, Vital Kamerhe, Kengo wa Dondo, Olivier Kamitatu tsou, Eve Bazaiba, Martin Fayulu, Sammy Badibanga, Bruno Tshibala, José Makila, Francis Kalombo et Cie jusqu’au au Pôle Nord…

    La luta continua la Victoria e Certa. Vive la stratégie offensive de DÉSOBÉISSANCE CIVILE sur toute l’étendue du Kongo pour chasser les Occupants Envahisseurs Tutsi Power et leurs collabos esclaves faux politiciens Kongolais corrompus, maudits de génération en génération. Ingeta

  4. Je n’ai pas le temps de répondre à certains cerveaux chloroformés qui passe le plus clair de leur temps à insulter les autres intervenants dans ce forum. Je n’ai que du mépris pour ces énergumènes qui ne comprennent pas que les désaccords au cours d’un débat est une occasion qui permet de s’enrichir intellectuellement, et mutuellement. L’injures est l’apanage des personnes complexées, aux esprits étriqués incapables d’élargir leur horizon. Alors Sieur J.M. Dibanza, plutôt que de perdre votre temps à insulter ceux qui ne sont pas d’accord avec vous, sachez que du choc des idées jaillit la lumière. Moi, contrairement à vous, je n’ai rien contre Kagame comme individu, il a le droit d’aimer son pays et de le servir, d’ailleurs, je trouve qu’il a installé une dictature qu’on peut considèrer d’eclairée dans son petit pays. Il est absurde, voire contre productif d’ignorer ce qu’il a accompli pour son pays. Seulement, moi je condamne énergiquement sa propension à régenter et surtout sa volonté de vouloir toujours désigner ceux qui doivent diriger notre pays, il est vrai qu’il le fait avec la complicité de certains comptriotes qui préfèrent ce raccourci pour accéder aux responsabilités politiques. Voyez vous, pour moi, contrairement à vous, il n’est pas question de passer aux pertes et profits les millions Congolais décimés et qui continuent à mourir à cause de la voracité de Kagame. Bien sûr que des Congolais comme Ewanga, Kamitatu etc…sont obnubilés par le pouvoir et les avantages qui vont avec, ils n’ont aucun idéal, ils ont servi celui qui se fait appeler Kabila sans état d’âme, il n’ont même pas le courage d’assumer ensemble leur bilan désastreux pour notre pays, alors cher ami, je n’ai que faire de tes leçons de patriotisme, je pleure nos martyrs qui ont payé et qui continuent à payer pour que le Congo reste un et indivisible. Si vous voulez continuer à cirer les pompes de Katumbi pour obtenir je ne sait qu’elles prétendes !! cela est le cadet de mes soucis, ma préoccupation, c’est le Congo dans toute sa dimension. Francis Kalombo est une girouette qui tourne au gré du vent. Il n’a aucune moralité, qu’il s’accroche à Katumbi, quoi de plus normal, ils ont servi le même maître au détriment des intérêts du Congo. Les médiocres volent en escadrille.

    1. S’il vous plaît, cesser de vous comporter comme des enfants non instruits. Battons nous pour une cause, du reste, commune: LA DEMOCRATIE EN RDC;

    2. @Elombe

      « je n’ai rien contre Kagame comme individu, »

      Après tout ce qu’il nous a fait ? Pour quelqu’un qui se fait appeler « Elombe », c’est étonnant…

      Les Congolais ont vraiment été émasculés, comme disait le défunt Abbé MUGARUKA. Vraiment un peuple de chiffes molles. Dieu merci tous les Congolais ne sont pas aussi indulgents…

  5. S. Badibanga a été premier-ministre. Tshibala est premier-ministre. Katumbi et Kamitatu sont devenus concurrents de leur ami commun. Olenga Nkoy n’est-il pas au CNSA? Pierre Lumbi n’est-il pas avec Tshilombo ? Que voulez-vous ? Il ne reste plus que Carine Mokonzi devienne présidente de l’UDPS, que Sai Sai Fiston soit nommé ministre des affaires étrangères. Et alors, problème eza wapi ? Ne sommes-nous pas au Congo démocratique ?

    Kiadi kibeni kua Francis solution !

  6. Lors de son adresse officialisant sa rupture avec le PPRD, son parti, Monsieur Kalombo regrettait d’avoir contribué à pousser un nombre important de jeunes congolais à suivre Joseph Kabila. Quelle garantie a-t-il aujourd’hui que cela ne recommencerait pas avec son nouveau maître Moise Katumbi, de surcroit en délicatesse de nationalité congolaise. Nous avons la responsabilité, nous ex zaïrois de récupérer la souveraineté de notre pays confisquée par des pseudo-congolais et des traîtres congolais.

    1. DONC C’EST TOI LIDJO (OU « L’IDIOT ») QUI T’ERIGES EN « ARBITRE SUPREME » SUR L’OCTROI DE LA NATIONALITE CONGOLAISE – COMME CET AUTRE CHARLATAN & FLATTEUR KANAMBISTE SHADARY ?

      OU ETAIS-TU LORSQUE LE BANDIT TANZANIEN GRIMPA ILLEGALEMENT AU SOMMET DU PAYS EN 2001?

      1. @ Alidor Semayote
        A quel moment vous ai je insulté ? Le fanatisme aveugle des katumbistes, des tshilombistes mais aussi des kabilistes n’amènera rien de bon dans notre pays. Voilà les malotrus qui pullulent ce forum offert pourtant gracieusement par notre ami Amba Wetshi. Si vous ne voulez pas que l’on parle de votre candidat, conseillez lui d’aller faire du commerce et qu’il laisse la vie publique à des candidats susceptibles de faire face à la contradiction. personne ne m’ôtera ma liberté d’opinion. Des membres de ma famille biologique sont morts pour ça. N’en déplaise aux katumbistes, tshilombistes et kabilistes. « Liberté na nga, nakaka te! » Pesa argument, mafinga tolembi.

  7. ‘Kalombo, opposant à « Kabila » mais pas trop…Et si Kalombo était chargé de jouer un « rôle »?’ Cet aspect m’a particulièrement interrogé, il veut dire soit que Kalombo fait partie avec Katumbi d’un plan monté exprès avec comme commanditaire derrière, le pouvoir de ‘JK’, soit qu’il est simplement une taupe du pouvoir glissé dans les pattes de Katumbi…
    Pour moi Katumbi est un avatar idéologique de ‘JK’ qui ne mérite pas plus que lui et ne peut donc représenter une alternative au régime en place qu’il a quitté à son corps défendant pour devenir calife à la place du calife que nous lui permettait pas son maintien en son sein et peut-être qu’un deal entre eux n’a pas été respecté. Dehors, il entend réaliser son ambition de disposer des pleins pouvoirs politiques et d’une passerelle sûre pour étoffer son empire économique…
    Un argument de plus serait selon moi que ses nouvelles accointances avec Kagame, le maître jusque-là de ‘JK’ aurait fait comprendre à ce dernier la volonté de Kagame et de ses parrains de changer d’alliance, lui n’étant plus sûr et provoquent ce début de rupture entre les anciens alliés poussant ‘JK’ à monter les enchères par une propagande ouverte contre Kagame, bien inédite, telle qu’on l’entend de plus en plus dans la bouche de ses lieutenants. Jamais l’entourage et la presse ‘kanambiste’ n’avaient été autant ouvertement contre un Rwanda enfin reconnu ‘occupant’ comme s’il ne l’était pas depuis 20 ans avec comme complice le même ‘JK’… Me trompé-je trop naïf ? L’avenir nous en apportera peut-être des réponses !

    1. @Nono,

      Ce n’est pas vraiment un problème d’individu mais de système. Ce système, peu importe les acteurs met le pays à genoux sinon par terre (viol, massacre, pillage…).

      Pour réussir cette entreprise au 21e siècle, à l’heure des smartphones, des réseaux sociaux… les puissants commanditaires qui contrôlent les médias verrouillent la communication sur ce dossier et se servent des états proxys comme le Rwanda qui agissent à leur place ainsi que des marionnettes congolais.

      Cela étant dit, ils ne font confiance à aucun kongolais (le k est volontaire). Ils ont encore en mémoire le cas MZee. Pour poursuivre avec le système en place, ils ont besoin d’un autre homme de paille. Les cas Mzee leur enseigne qu’il ne faut pas donner le pouvoir à un kongolais. Même à Minaku ou Mende, ils ne donneront pas le pouvoir.

      Katumbi est Congolais (j’ai mis le C) mais il a fait des déclarations publiques sur les origines Zambiennes de sa mère. C’est lui même qui l’a dit (interview est en ligne), son père est… Italien. Il est sorti du PPRD (pas du système) pour s’entourer de Kalombo, Lumbi, … et plein d’autres kabilistes. Ces affaires en RDC ne sont pas touchées, la kabilie veille.

      Il a dans l’affaire qui l’opposerait à la justice un avocat célèbre. Cet avocat est un ancien réfugié rwandais devenu par la bêtise des congolais vice-président de la RDC en charge de la sécurité (Maître Ruberwa) lors de la formule magique 1+4= -2 siècles de retard.

      Pour eux, katumbi présente plus de garantie pour sauvegarder le système que tout autre kongolais (j’ai remis le K). Il faudra regarder le problème de la même façon que nos adversaires. Il ne s’agit pas de majorité versus opposition, élections ou pas… il s’agit simplement pour eux de dire qui peut sauvegarder le système ainsi que leurs intérêts et pour nous qui peut le défaire dans notre intérêt.

      Contrairement à nous, eux savent que la majorité des Kongolais (Mzee, Tshilombo, Fayulu, Minaku, … ) peut remettre en cause le système donc pas digne de confiance.

      Francis Kalombo ou pas Soutenir katumbi est une folie : c’est le même système, le même parrain (Kagame),… les déclarations contre le Rwanda ne représentent rien, c’est de l’esbroufe.

    2. PS
      Trésor Kibangula de Jeune Afrique a sorti le 19 mai un article intitulé « RDC : les accusations de « complot » contre le Rwanda des services de sécurité congolais sont-elles crédibles ? » (= http://www.jeuneafrique.com/560474/politique/les-services-de-securite-de-rdc-accusent-le-rwanda-de-complot-ces-allegations-sont-elles-credibles/ )
      Instructif selon moi pour tenter de comprendre le climat réel ou feint des relations actuelles entre le régime de ‘JK’ et celui de Kagame à la suite notamment du périple de Katumbi qui comme, je disais ci-dessus, semble confirmer une évolution de l’alliance habituelle entre les deux même si du côté Congolais on souligne volontiers le rôle personnel de Katumbi sans toutefois, semble-t-il, négliger l’éventualité d’un complot en provenance du Rwanda…

  8. Alidor Semayote les insultes sont les armes des faibles à court d’ arguments . Ni votre Moshe Soriano , ni Felix Tshilombo ne sont qualifié pour diriger ce pays et les congolais assez éduqués , lucides et même les semi lettrés ont bien compris … Cette fois il faut un homme au cursus universitaire bien accompli à la de grande culture , riche de surcroît et vrai congolais qui devra prendre les rênes de ce pays . Voici le portrait robot du futur dirigent de ce pays . Que cela vous déplaise c’ est votre problème et tentez de le résoudre tout seul . Kiadi kua ngeye !

  9. .
    Il ya une semaine, suite à mon intervention dans le forum de Congo Indépendant concernant un bon article de Amba Wetshi intitulé « Science sans Conscience », j’ai été insulté d’ignare à cause de mon opinion sur Kagame, maintenant c’est mon ami Elombe qui vient d’être qualifié de tonneau vide toujours dans ce même forum à cause de son opinion sur le Rwanda. Car, traiter quelqu’un qu’on ne connaît pas d’ignare et de tonneau vide à cause de ses opinions est la pire de bassesse et une impolitesse inqualifiable, surtout que mon ami Elombe est un économiste diplômé dans une bonne université à Paris, donc un cadre que le pays aura grandement besoin demain après le départ au pouvoir des bandits. C’est très triste de constater qu’un forum qui devait normalement être un espace permettant un débat de qualité nécessaire pour dégager les solutions aux nombreux problèmes de notre pays, mais à cause des individus très impolis et mal élevés qui se croient plus intelligents que tout le monde avec leur discours sur l’occupation, ramènent le débat dans ce forum au niveau de caniveau avec leurs insultes. Cela dans l’indifférence totale des responsables de Congo Indépendant qui continuent à diffuser ces insultes sur leur site, sans même se demander ce que deviendrait leur journal si tout le monde se mettait à insulter son prochain qui ne partage pas son opinion. Malheureusement, je constate avec regret que ce genre de comportement qui empêche l’émergence d’un débat de qualité, m’oblige à arrêter ma participation à ce forum ridicule. De toute façon le vrai débat dans notre pays ne débutera qu’après le départ de Kabila, donc après la fin de cette prétendue occupation.

  10. Chers compatriotes ne nous entretuons pas,tournons Nos armes vers les enemies de la RDC que ns devons defendre jusqu’au sacrifice supreme, j’ai dit.

Les commentaires sont fermés