Gouvernement: Ilunga Ilukamba 1er

« Une minorité de concitoyens a pris le Congo-Kinshasa en otage (…) ». Les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) avait vu juste dans un de leur message publié en juin 2017. Cent-seize jours après son investiture en qualité de chef de l’Etat, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a (finalement) nommé, lundi 20 mai, le tout premier chef du gouvernement de son quinquennat en la personne de Sylvestre Ilunga Ilukamba, « DG » de la SNCC (Société nationale de chemins de fer du Congo). Durant 116 jours, « Joseph Kabila » a tenté, sans succès, d’imposer un de ses « hommes d’affaires » à ce poste. Le Congo-Kinshasa est loin d’être sorti de l’auberge.

Blasés par les titres académiques de leurs « excellences » et autres « honorables », les Congolais n’ont guère été éblouis  d’apprendre que leur nouveau Premier ministre est détenteur d’un doctorat en sciences économiques appliquées et enseigne à l’université.

Depuis la seconde moitié des années 80 à ce jour, les ex-Zaïrois ont vu défiler des « surdoués » autoproclamés à la tête tant de la primature, des ministères que des entreprises publiques. Ils ont vu à l’oeuvre des juristes, des économistes, des ingénieurs et des… professeurs. Les résultats sont quasi-nuls en termes d’amélioration de la qualité de vie de gens. Sylvestre Ilunga Ilukamba sera, de ce fait, jugé sur pièces. Et non sur ses discours. La tâche sera tout sauf facile.

Le « Premier » Ilunga Ilukamba est un homme plutôt peu connu sur l’échiquier politique zaïro-congolais. Il n’a jamais attiré l’attention des médias. Il s’agit donc d’une personnalité à découvrir.

PROGRAMME COMMUN DE GOUVERNEMENT

Dans sa première déclaration, le successeur de Bruno Tshibala a promis de mettre l’accent sur la « transparence » et la « bonne gouvernance » tout en assurant avoir conscience de la « lourde responsabilité » qui est la sienne « en ce moment crucial de l’histoire » du Congo-Kinshasa. Il s’est engagé à promouvoir un fonctionnement harmonieux de la « coalition au niveau du gouvernement ». Sans omettre d’ajouter, à l’instar de ses prédécesseurs, qu’il est déterminé à apporter une « amélioration des conditions de vie » de la population.

Après quatre mois « perdus », le chef de l’Etat et « son » Premier ministre devraient commencer rapidement le « boulot » pour… mettre la charrue derrière les bœufs. Il s’agit d’élaborer un « programme commun » de gouvernement sans lequel il n’y a pas de « coalition » digne de ce nom.

Kamerhe et Tshisekedi

Le « CACH » se veut un mouvement réformiste. Etat de droit, bonne gouvernance, lutte contre la corruption et l’impunité tiennent lieu de credo pour « Felix » et « Vital ». Composé des ex-oligarques kabilistes, le FCC, lui, présente tous les contours d’un mouvement conservateur. Ici, la « continuité » semble être le maître-mot.

EMPOIGNADES

Sous d’autres cieux, toute « coalition gouvernementale » commence par le rapprochement des programmes. Celui-ci est suivi par la confection d’un collectif budgétaire. La politique, c’est l’action. Il n’y a pas d’action sans moyens à fin. La répartition de maroquins n’intervient qu’en dernier lieu.

Il ne serait pas surprenant que les deux familles politiques s’empoignent, à brève échéance, particulièrement lors de la formation du gouvernement. D’aucuns parlent de « partage du gâteau ». Une seconde empoignade pourrait intervenir lors de la « définition » du programme « concerté » entre les institutions Gouvernement et Président de la République. C’est bien ce programme qui sera soumis à l’approbation d’une Assemblée nationale dominée, Dieu seul sait par quelle magie, par des « marionnettes » manipulés par une prétendue « autorité morale » tapie à Kingakati.

UNION CONTRE-NATURE

Qui est le nouveau « Premier »? Sylvestre Ilunga Ilukamba est né le 28 mars 1947. Ministre du Plan dans le gouvernement Lunda Bululu (mai 1990), Ilunga a dirigé par la suite le ministère des Finances dans l’équipe du Premier ministre Mulumba Lukoji (mars 1991). Il a été auparavant secrétaire d’Etat dans plusieurs départements à caractère économique (Economie nationale, Industrie, Commerce extérieur, Plan et Portefeuille). Le nouveau « Premier » a été administrateur à l’ex-Zaïre Gulf Oil et Bralima.

On notera enfin que le nouveau chef du gouvernement est ou était membre du Comité scientifique de l’Africa Development (Codesria) et consultant de l’IFDA (International foundation for Development Alternatives).

Coordonnateur de la NSCC (Nouvelle société civile congolaise), Jonas Tshiombela a déclaré que la coalition CACH-FCC doit démontrer sa crédibilité « au niveau de l’opinion » afin que celle-ci puisse lui « faire foi ». En cause, les mauvais souvenirs de la gestion passée de la mouvance kabiliste.

Porte-parole de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), le révérend Eric Nshimba dit espérer que la désignation du nouveau « Premier » procède d’un « consensus politique » qui privilégie « l’intérêt supérieur de la nation ». Le religieux exhorte le personnel politique à promouvoir « la réconciliation et l’unité nationale ».

Des observateurs n’accordent aucune pérennité à l’alliance CACH-FCC. « C’est union contre-nature », clament-ils. A tort?

 

B.A.W.

68 thoughts on “Gouvernement: Ilunga Ilukamba 1er

  1. SOUS AUTRES CIEUX NOTRE DOCTEUR-PROFESSEUR-ECONOMISTE, AU C.V. PIMPANT INCLU DE POSTES MINISTERIELS ANTERIEURS A FAIRE REVER, SERAIT L’HOMME QU’IL FAUT A LA PLACE QU’IL FAUT.
    MAIS, HELAS, NOTRE « 1ER » ILUNGA COMMENCE PAR REMERCIER « SON EXCELLENCE JOSEPH KABILA » DANS SON 1ER DISCOURS.
    SEUL UN LECHE-BOTTES DE LA BANDE FCC POURRAIT REMERCIER LE VOYOU DE KINGAKATI POUR SES « 18 ANS D’EXELLENCE » INBUS DES VIOLATIONS DE DROITS, BRADAGES ET VOLS DES AVOIRS DE L’ETAT ET (CERISE-SUR-GATEAU) DU CLASSEMENT DE LA RDC AU BAS DES ECHELLES DU DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE.
    C’EST TOUT DIRE QUANT AU « VRAI 1ER » ET TIREUR LES FICELLES.

  2. J’ai retenu une chose dans sa présentation faite par RFI, il était jusqu’avant sa nomination, DG de la SNCC dont les travailleurs ont 237 mois d’arriérés. Celui qui a été incapable de relever une entreprise de taille minime par rapport au pays , peut-on vraiment attendre mieux d’une telle personne ?Je ne crois pas.
    Être professeur d’économie ne veut rien dire.
    Avez-vous vu à qui il adressé ses premiers remerciements ? A l’ancien chef de l’État pour l’avoir proposé comme candidat 1er Ministre.

    1. Êtes-vous vraiment CONGOLAIS? Un bout de phrase de la RFI vous sert de fondement d´un raisonnement sur le Congo? Kieeeee!
      « Avez-vous vu [entendu] à qui il adressé ses premiers remerciements ? »
      – Vous devez re-suivre la vidéo pour bien identifier la personne à qui il dit ses premiers remerciements.
      – Par ailleurs, Kabila l´a proposé. Alors, on fait quoi? On le boude dans son premier discours?
      Pfffff! Si en 18 ans vous aviez réussi votre « soulèvement » (au lieu de abriter dans des réseaux sociaux), vous ne seriez pas en train de commenter les actes des politiciens. Ce sont des politiciens et non des ‘résistants’. Vous confondez les choses.

      1. @ Procongo
        Bien qu’etant sur place, tu etales un ignorance beante des faits.
        Commence par lire ci-dessous une des rasiosns pour lesquelles ton petit-rais de Kingakati compte beaucoup sur son allaince « CACHE »-FCC avec FaTshi et celebre l’avenement de son pion-PPRD Sylvestre Ilunga a la Primature (Reponse: Continuer la Kleptocratie qu’il pilote):
        www.jeuneafrique.com/778292/politique/rdc-quand-le-clan-kabila-voulait-racheter-les-banques-congolaises/
        Apres bonne lecture, revient ici avec des arguments plus intelligents.

      2. MUSEMA-KWELI
        Dommage que tu te délectes de tes propres inepties.
        1. « Bien qu’etant sur place… »: Sur place où ? Que dire d´une affirmation que tu ne peux pas RATIONNELLEMENT prouver? Tu prends tes illusions pour la réalité. C´est irrationnel.
        2. Ton renvoi à un lien qui ne m´intéresse pas n´a pas non plus de sens. C´est un HORS-SUJET (au regard de ce que j´ai dit à Bois).
        Tu te vautres davantage dans l´irrationnel quand tu ajoutes « ton petit-rais de Kingakati ». Cela montre que tu es en débat avec ta propre imagination, avec tes illusions les plus débridées.
        Avant de chercher des arguments intelligents, il faut se rassurer qu´on a bien compris ce à quoi on veut réagir au lieu d´étaler son irrationalisme. Béant en plus.

    2. Chers Bois , Nono, Kum et autres ,
      Les 237 mois d’arriérés doivent-être situés dans le contexte des institutions de Brettons Woods(FMI et BIRD) décidées dès 2001 à liquider les entreprises publiques congolaises pour en faire de simples entreprises de portefeuille au profit de firmes transnationales occidentales. Ainsi, les recettes de la SNCC dépendant en grande partie de la Gécamines , comment pouvait-on assurer ces  » cash in flow -cash out flow » de la SNCC alors que la GCM devrait cesser d’exister entre 2011 et 2016. Il faudra chercher les rapports de la Banque Mondiale à ce sujet au lieu de parler de dossier dont vous n’avez aucune maîtrise ni expertise. Il en est de même de rapports de multinationales d’audit telles que « PricewaterhouseCoopers, Ernst and Young , KPMG ou DELOITTE ». Ancien de la faculté des Sciences économiques de l’Université de Kinshasa où j’ai d’ailleurs travaillé comme Assistant; je peux vous confirmer le sérieux , l’honnêteté et l’expertise de ce Professeur modèle. En effet, l’enjeu économico-financier de l’heure est de s’opposer stratégiquement aux programmes de liquidation de nos fleurons économiques tels que déjà décidés par la Banque Mondiale au profit d’investisseurs institutionnels étrangers.

      1. @Armand
        # Svp, je veux bien faire confiance en votre science et entendre toutes vos explications mais si c’est pour vous entendre dire que les employés de la SNCC qui accusent 237 mois d’arriérés sont des pauvres laissés pour compte qui travaillent pour du beurre et n’ont que leurs yeux pour pleurer, souffrez qu’elles ne répondent à aucune de mes interrogations. Et si de plus leur Patron Sylvestre Ilunga a ainsi accepté d’en faire des victimes consentantes pour lesquelles il ne pouvait rien, à quoi servait-il à la tête de la compagnie, quel y était son rôle ?
        Voilà la question à laquelle, mon cher Économiste qui vous dites avoir la maîtrise du dossier, vos brillantes lumières auraient dû nous répondre et encore plus aux travailleurs de la SNCC. En effet vous comprendrez aisément que si tous les gestionnaires des entreprises publiques Congolaises sont dans cette impuissance, le premier venu se demandera à juste titre à quoi ils servent à ces postes ?
        # Quant à « votre Professeur sérieux, honnête, modèle et expert » en la personne de Citoyen Ilunga, svp, laissez-moi, si ça ne vous dérange pas, le juger à l’acte au poste de PM qui vient de lui être confié en place de préjuger dès maintenant de son efficacité, c’est tout…

      2. Ce que monsieur Armand a soulevé est la triste réalité. J’ai travaillé dans SIZARAIL, une structure montée à l’époque pour liquider la SNCZ.
        La vie de la SNCZ est intimement liée à celle de la GCM. La GCM étant devenue ce qu’elle est, la SNCC pouvait se rabattre sur le transport des produits de nouveaux arrivants, exploitants miniers, tel n’est pas le cas cars le transport se fait actuellement par des trucks appartenant aux grosses légumes qui occupaient et occupent les postes politiques de la province.

  3. Cette façon notoirement négative de présenter les choses m’étonnera toujours. Les congolais aiment souvent coller aux soi-disants analystes, experts, specialistes de leur pays. Des connaisseurs de notre pays qui n’ont parfois jamais mis les pieds une seule fois au Congo. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’on se ridiculise bêtement a encenser un arriviste, un incompétent affairiste qu’est Moïse Katumbi. A coups de lobbying, ce dernier a réussi le Tours de force de faire oublier aux opinions politiques et médiatiques nationales et internationales son ascension grâce au système qu’il dit combattre aujourd’hui. Pour revenir à l’article de B .A . W, je le trouve manichéen, parfois même affligeant. Continuer à faire croire que le Congo n’est rempli que des bons et des mauvais, et que se sont toujours les mauvais qui ont été seuls à la base de la déliquescence de notre pays est une grave méprise. Cette vision binaire des choses contribue inéluctablement au découragement de ceux qui croient que l’homme peut changer et que les circonstances et l’environnement du moment peuvent y être pour beaucoup. Au Congo, le débat se focalise souvent sur les hommes, leurs origines, leurs passés, leur appartenance tribalo-ethnique, rarement sur leur capacité de s’adapter ou de changer les choses. Le Prof.Ilunga est certes le produit des systèmes Mobutu, Kabila qui ont plongé le pays dans l’abîme. Mais de grâce, évitons de mettre dans la tête de gens que ce qui était vrai hier l’est forcément aujourd’hui, et les congolais se comportent en définitive par mimétisme par snobisme. Nous sommes capables de changer, de nous adapter aux réalités du moment. Le premier Ministre Ilunga est un homme réfléchis, modéré, pétri d’une longue expérience aussi bien académique que de la gestion des affaires publiques. Ne réduisons pas tous à l’air ambiant. Ce jugement définitif et péremptoire sur son échec avenir n’est pas responsable. Oui, bien sûr les tireurs des ficeles sont toujours tapis dans l’ombre, les Pperdistes et leur extension le FCC n’ont pas désarmé. Ils vont tout faire pour continuer à brouiller les cartes, mais c’est de la responsabilité des congolais de se réveiller pour faire avancer les choses. Les défaitistes, les Chevaliers de l’apocalypse vont continuer à entonner leur mélodie. Pour eux le Congo est perdu, la descente vers les ténèbres est inéluctable. Et bien moi j’ai foi à notre peuple capable de relever le défi du développement, il peut, il va combattre les anti-valeurs qui ont élu domicile dans ce grand pays, un pays béni et gâter par la nature. Sans nombrilisme, j’estime que les Congolais doivent se regarder dans les yeux et se dire: nous avons fauté, mais nous pouvons le faire, c’est à dire nous mettre au travail pour l’intérêt bien compris de notre pays et de tous les congolais, Tshisekedi, Ilunga, seuls ils ne sont capable d’aucun miracle, mais ensemble, nous pouvons presque tout. Les commentateurs et les médias occidentaux sont habitués à analyser l’écume des événements, à nous regarder avec dedain. Il est donc illusoire de croire qu’à leur yeux un congolais intelligent, compétent soit il puisse travailler et réussir pour son pays. Il faut toujours se soumettre à leur appréciation, à leur implacable jugement. Selon eux, ils agissent par raison et nous par passion, nous sommes irrationnels, et ils sont pragmatiques.

    1. Merci Elombe pour cette brillante analyse qui rejoint tout à fait mes propres convictions. Je vis en RDC, au Kasaï Oriental plus précisément.
      Il y a une erreur grave dans les analyses de nos frères que tu relèves bien dans ton commentaire, c’est la FAIBLESSE DE L’ANALYSE DU CONTEXTE. Nos frères se fondent exactement sur les hommes et leur passé. Mais LE PASSE est FIGE, on ne peut plus le CHANGER, tandis que L’AVENIR EST DYNAMIQUE et CHANGEANT.
      On reproche au nouveau premier ministre le fait qu’il y ait plus de 200 mois d’impaiement à la SNCC, mais c’était dans quel contexte, avec quel gouvernement et aussi avec quelle volonté politique des dirigeants de l’époque?
      La seule chose que je peux reprocher au Pr ILUNKAMBA, c’est d’avoir manqué le courage de démissionner, s’il avait constaté qu’il était dans un environnement qui ne lui permettrait pas de produire des résultats qu’on attendait de lui. Evidemment, nous ne savons pas aussi quel était le contexte autour de lui qui l’a empêché d’oser prendre une telle décision!
      Aujourd’hui, nous sommes en 2019, avec un peuple politiquement éveillé et très exigeant, avec un Président qui pose déjà des actes dans le sens de ce que veut le peuple. Alors accordons leur le bénéfice du doute et accompagons -les à la réussite pour que notre vie puisse s’améliorer. Parce qu’en fin de compte c’est plus cela qui compte.
      Pour terminer, tenant compte de ce qu’est la RDC et des intérêts du monde entier vis-à-vis des ressources de notre pays (ce qui fait de notre pays, un pays différente et exceptionnel), je n’ai jamais cru à un changement brutal qui serait dans l’intérêt de notre population.
      Nous devons chercher un changement radical, mais en douceur jusqu’à ce que le Congo notre pays puisse se remettre d’aplomb. Les chinois ont compris cela. Ils traitent avec l’occident, ils sont restés communistes et ils sont très forts aujourd’hui.
      A nous d’être perspicace dans cette lutte et non pas superficiels et émotionnels.

  4. Pauvre Congo ! Tu continuera ainsi à tourner en rond jusqu’à ce que l’heure arrive où les pillards de tous bords décident de ton annihilation. Que peut faire ce septuagénaire sorti de la gibecière de Kingakatl? Le vieux renard ne pourra s’empêcher de continuer à obéir à la logique selon laquelle le Congo ne doit rester que l’ombre de lui-même ; en promouvant les pillages à grande échelle. Lui qui n’a pas relevé d’un seul pouce la SNCC, par quelle baguette magique relèvera-t-il le grand malade mis à genoux par la volonté des illuminati- prédateurs sous le regard complaisant de ces nuls qui se font appeler « Excellence »,  » Honorable « ?

    1. « Pauvre Congo ! Tu continuera ainsi à tourner en rond jusqu’à ce que NOUS LES RÉSISTANTS, KUM et autres, déciderons de devenir sérieux, de bannir la peur et la lâcheté pour aller AGIR sur le terrain pour te sauver. Pour le moment, nous, KUM et co., sommes les vrais NULLARDS. »

      1. JO BONGOS écrit
        « A mon avis, le vrai » NULLARD », c’est vous. »
        Venant de la part d´un obsédé des Rwandais et d´un apeuré incapabe d´aller AGIR sur le terrain au Congo pour débouter les Rwandais, je ne peux que sourire.

  5. Chers Compatriotes,
    Sur cette plateforme, nous sommes passés champion en fausses prédictions. Tout ce qui nous passe par la tête est vrai et ne peut être contredit. Ma petite observation depuis la nomination du dauphin du Raïs et la publication des résultats des élections et la prestation de serment du « Président » était que nous rentrions dans une situation dont la plupart de nos savants en ligne étaient incapables de prédire avec assurance la suite des événements. Encore une fois, nous venons d’être surpris. Franchement, si sur une situation on ne sait rien dire, on a la possibilité de garder silence ou d’exprimer son exclamation en soulevant les points qui conduisent à cette attitude. Il ne nous reste à voir comment le gouvernement sera formé et quand il le sera. Tout ce qui se passe au Congo peut-il nous conduire à l’optimisme quant à l’avenir du pays ? Je n’en sais rien. Mais je not quand même certains faits qui peuvent nous interpeller. L’ancien porte parole du Raïs qui est interpellé sans ménagement alors que le ministre qui aurait diligenté l’action serait de sa tribu. Il y a de quoi ouvrir grandement les yeux quand on connaît la tribu concernée. Que se passe-t-il pratiquement ? Quelle a été l’intention de cette opération ? Quelle a été la finalité poursuivie par cet acte ? Pourquoi a-t-il été relaxé ? Enfin, voici le premier ministre. A quand le gouvernement ? Le Congo va-t-il lancer les bases d’un Etat de droit et un début de solution aux problèmes de tout citoyen ? L’avenir nous le dira, car ce qui se passe maintenant est en dehors de ce que l’on était habitué de voir, d’entendre et dont on pouvait facilement imaginer la suite. Que Dieu nous vienne en aide.

  6. Mr Bois, sans condescendance aucune, Je voulais juste vous demander d’éviter de parler des choses que vous ne maîtrisez pas. Dans un pays où l’économique est gérée de façon rationnelle, il y a belle lurette que la SNCC devait être déclarée en situation de faillite. Une entreprise dont les résultats sont en dessous de seuil de rentabilité financière et sociale devrait être normalement liquidée; c’est ça l’économie. Alors, pinailler sur le nombre de mois pendant lesquels les agents de cette entreprise n’ont pas été payés n’a aucun sens. c’est tout simplement méconnaître les réalités de la gestion d’une entreprise. la SNCC est une entreprise publique qui offre ses services aux clients, elle a le monopole dans dans ce secteur, dès lors qu’elle se trouve en situation d’incapacité de satisfaire cette obligation, ça ne valait même pas la peine de s’interroger sur le bien fondé de son existence.

    1. @Elombe
      Ah bon, le statut ou le contexte de prestation de la SNCC doivent à tout prix dédouaner son gestionnaire de la faillite de la compagnie ? Il n’a même pas eu le courage et l’intelligence de proposer sa liquidation pour recommencer pourquoi sur d’autres bases ou de démissionner de son poste et tout ce que vous trouvez, c’est louer son impuissance. Ça alors, on aura tout entendu…
      On vous a connu moins complaisant s’agissant d’autres que ceux qui sont obligés de collaborer avec votre Messie, Tshisekedi et comme par hasard vous préjugez ici sans le moindre scrupule de l’efficacité de Sylvestre Ilunga nommé PM par Tshisekedi.
      J’espère pour vous que ce dernier fera mieux qu’il n’a accompagné la SNCC à sa descente en enfer. En effet qui d’autre sauf vous n’attendrait pas de le juger sur pièces mais votre fanatisme n’a d’autre issue qu’un optimisme béat, dommage…

      1. @ Nono,
        Bien dit a Elombe. qui lui semble se poser au dessus de nous tous et se comporter en avacat de Fatshi si pas son « laveur de sales linges »…
        Bref, Elombe, malgre de benefices que vous pourriez soutirer du regime CACHE-FCC, soyez ne fut-ce qu’objectif et intellectuellement honnete en reconnaissant que ce marriage contre-nature (avec deux « maris ») ne correspond pas au souhait des Congolais pour le Changement apres 18 ans d’un regime kleptocratique tant vomi.

  7. Vu de loin,on a l’impression que le mariage Kabila-Tshilombo est contre-nature. Mais les époux eux-mêmes sont heureux. Kabila,le Chef de famille se fait bien respecter.
    Acte I.
    Kabila refuse à Tshilombo la résidence officielle du Président de la République et l’Avion. Tshilombo obéit.Le peuple ne bronche pas.On ne peut pas s’imaginer Obama,qui n’était pas candidat à sa propre succession, refuser à Donald Trump l’accès à la Maison Blanche et l’usage de l’avion présidentiel. De même François Hollande ,qui n’était pas candidat, ne pouvait jamais refuser à Emmanuel Macron ,de s’installer à l’Elysée. Si ces anciens dirigeants se comportaient comme Kabila,leurs successeurs ne l’accepteraient pas et ils se mettraient à dos leurs peuples.
    Acte II.
    La célébration de la Journée du 17 mai. Une date maudite,date de la consécration de notre humiliation nationale. James Kabarebe, un sujet rwandais, était devenu commandant de notre armée.L’opposant Tshilombo fustigeait la célébration de cette date.Une video existe.
    A la demande de Kabila,Tshilombo a célèbré le 17 mai comme journée consacrée aux FARDC….infiltrées. Le 17 novembre comme journée de notre armée devait être restaurée. Elle n’est pas liée à Mobutu. C’était bien avant le régime Mobutu.
    Acte III.
    Tshilombo avalise le projet de la construction du Pont reliant Kinshasa à Brazzaville. Des pays comme la RCA, Tchad, Niger, Burkina, Mali…souffrent de l’enclavement,le Congo en fait un choix. La partie orientale et australe du pays dépend des Etats nains pour l’importation et l’exportation des marchandises,le couple Tshilombo-Kabila ferme la petite fenêtre pour que l’Ouest dépende aussi d’un autre Etat nain,le Congo-Brazza. Les ports de Matadi et Boma sont condamnés à la disparition.Le chemin de fer Kinshasa-Matadi aussi. L’Etat se prive ainsi des ressources que généraient ses ports. Les emplois s’en vont à Pointe-Noire. L’ Etat a-t-il prévu la reconversion des villes de Boma et Matadi qui ne vivaient que des activités portuaires? Les zaïrois n’ont pas vraiment d’esprit patriotique. Je ne vois pas la Belgique renoncer au port d’Anvers pour dépendre du port d’Amsterdam au Pays-Bas. Et vice-versa.
    Act IV.
    Kabila a réussi à imposer Jeanine Mabunda, une personnalité terne, à la tête de l’Assemblée Nationale, au détriment de Lokondo,un parlementaire brillant.
    Act V.
    Le choix du PM Ilunga. Kabila a imposé ce plus que septuagénaire, pour qu’il ne fasse pas de l’ombrage et à lui et à Tshilombo. A la fin du quinquennat,il sera presque octogénaire. Il passera le clair de son temps à faire le check up médical en Azanie ou en Inde.Il est imposé à Félix. Il a été tour à tour mobutiste et kabiliste. C’est une pourriture aux yeux de l’UDPS.
    Le couple Kabila -Tshilombo se porte bien.Ils ont des relations fusionnelles. L’un a apporté au foyer deux armes de destruction massive,à savoir le billets verts et la kalachnikov,l’autre le populisme,pardon la popularité. Le résultat:un régime fasciste.

    1. Acte I: Si vous nous désigniez la Maison Blanche ou l’Elysée du Congo, vous seriez pris au sérieux. L’ usage de l’avion présidentiel? Vous avez manqué le up date. Et le peuple, qui ne bronche pas, n´attend que votre DESCENTE. Mais comme vous êtes lâche…
      ACTE II: « A la demande de Kabila,Tshilombo a célèbré le 17 mai… »: Trop de semoules asouppit l´esprit.
      ACTE III: « L’ Etat a-t-il prévu la reconversion des villes de Boma et Matadi qui ne vivaient que des activités portuaires? Les zaïrois n’ont pas vraiment d’esprit patriotique. » : Posez des questions et continuez de chercher au lieu de conculure.
      ACTE IV: « Kabila a réussi à imposer Jeanine Mabunda, une personnalité terne, à la tête de l’Assemblée Nationale, au détriment de Lokondo,un parlementaire brillant » : Ah bon, vous choisissez entre Kabilistes ? Kabila aurait alors été bon pour vous s´il avait soutenu Lokondo?
      ACTE V : « Le choix du PM Ilunga. Kabila a imposé ce plus que septuagénaire… »: Kabila aurait dû l´imposer depuis longtemps, non! En plus, Kabila se soucie aussi de Félix à qui personne ne devrait faire ombrage? Kieeeeeeeeeeeee! Alors, on fait quoi demain? On revient écrire les mêmes NIAISERIES ? Résultat des semoules fascistes et fascisantes.

      1. ACTE 1
        PALAIS DE LA NATION
        Recement, très recement le ministre Le Drian celui là même qui était le premier á mettre en doute la victoire de Felix aux élections s´est retrouvé á la cité de l´OUA.. entrain d´affirmer qu´il a pu voir « la transition »… lol
        Mais, ce ministre francais ne s´est pas demandé pourquoi sa visite pourtant officielle se deroulait dans une petite maison de la cité de l´OUA et pas dans le siège de la « présidence de la RDC » situé au bord du fleuve ?
        ACTE 2
        SNCC… c´est le CV du premier ministre de la RDC qui a été incapable de payer les salaires des congolais.. et incapable de mettre en place des réformes capables de transformer cette entreprise qui pourtant a le monopol et possede le chemin de fer..
        Comment alors attendre de lui des miracles ? Kie kie kie
        Recruté á cause de ses merites datant du MPR… bon tala kaka

      2. @ Procongo,
        Tu as droit a tes conneries mais pas a te considerer « plus rationnel » que tes contradicteurs sur ce site, ou plus precisement les contradicteurs de ton couple-idole Kabila-Tshilombo.
        Apprend donc a debattre objectivement et non pas de traiter de « Niaiseries fascistes » les arguments des autres puisque ceux-ci te deplaisent.
        En fait, ton comportement definit beaucoup mieux le Fascisme.

      3. Marcel Bunduki,
        Tu as aussi droit a te délecter de tes conneries et de celles de Kolomabele. Et si tu ne l´as pas remarqué, le mot ‘fasciste’ vient du post de ce dernier. Avant que cela ne te gêne dans mon post, il aurait dû te gêner dans le post de Kolomabele, un post en manque d´arguments rationnels. Mais puisqu’il te plaît, tu n´as trouvé rien à éructer.

  8. Chers Compatriotes,
    Ce que le Raïs a fait, personne ne l’a fait avant lui: accepter qu’il fasse la remise reprise avec quelqu’un d’autre. A ce niveau ici, son nom sera toujours cité ou sous entendu. Mobutu n’a jamais fait de remise reprise, et ne parlons pas de Kasa-Vubu qui n’avait aucun repère en tant que chef d’Etat de ce pays là. Nous devons tous comprendre que le président Tshisekedi n’a pas fait de révolution ni de coup d’Etat. Alors, si nous voulons sauver le pays de cette reconnaissance qui dérange et révolte, soit nous faisons un renversement du pouvoir par un coup d’Etat avec pour mission d’effacer toute notre histoire, surtout les épisodes qui ne nous plaisent pas, soit nous nous engageons avec pour objectif de pousser le prédécesseur de « Félix Tshisekedi » de quitter par lui-même le pays. Jusque là, nous avons brillé par nos incapacité à renverser les dictateurs en commençant par le Maréchal, et en terminant par le Raïs. Ce dernier au moins a montré qu’il était capable de déjouer les pronostiques politiques des congolais. Pour l’heure, engageons pour nous libérer. Que Dieu nous vienne en aide.

  9. Après la comédie Mende, voici une autre simple et pure distraction. Une prochaine est prévue avec la formation d’un gouvernement de… coalition. Pendant ce temps, à Minembwe, en Ituri, les mêmes barbares continuent de tuer les congolais, de violer nos mamans, de piller nos richesses. L’armée, la police, les services sont aux mains des envahisseurs, toujours les mêmes. L’enseignement est détruit. Volontairement. Les chiens errants du Bangladesh et de l’Inde n’ont rien à envier aux conditions de vie de nos concitoyens. Les hôpitaux sont des mouroirs ambulants, puants. Ceci est fait à dessein. Dans un but bien précis. Anéantir tout un peuple. Et on feint de l’ignorer parce que quelques puppets sont nommés ici et là pour inaugurer les chrysanthèmes.
    Kiadi kibeni !

    1. Et on feint de RÉSISTER (et de vouloir changer les choses) pendant que l´on s´abrite dans les réseaux sociaux et laisse le ‘terrain vide’.

  10. C’est du désordre institutionnel. C’est du poto-poto inacceptable. Le peuple congolais, mon peuple est pris au piège par les baluba : une tribu composée des individus orgueilleux, vantard et hautain. Moi, je pense que le temps est venu pour renverser ce régime et cette coalition nocive piloté par Félix Antoine Tshilombo, un néophyte quadruplement ignorant, agissant dans l’ombre de son maître à penser Joseph Kabila, un criminel au vrai sens du mot. Si on agit pas maintenant, en se soulevant massivement, on aura que ses yeux pour pleurer.. Au peuple congolais : réveillez- vous !
    J’ai dit !
    Kolomboka

    1. Kolomboka
      Vous serez moins idiot, si enfin vous descendez sur le terrain pour agir au lieu de nous bassiner avec vos éternelles déclarations d´intention des gamins.

  11. # Enfin un PM et bientôt le gouvernement, rien de nouveau dans le fond malgré la bonne nouvelle, la fin de la longue attente.
    Rien de nouveau dans le fond dans la mesure où le PM devrait être consensuel et l’Autorité morale du FCC a été obligé de présenter un candidat moins clivant loin des vrais caciques de l’ancien régime qu’elle voulait imposer au PR en fonction.
    A part cela, que vaut Sieur Sylvestre Ilunga à ce poste, pouvons-nous nous demander, seulement un candidat par défaut comme disent certains ?
    # « Katangais » proche du FCC comme presque tous les Katangais mais qui n’a pas à trimbaler des casseroles comme les caciques kabilistes il est un vieux professeur d’économie (diplômé il y’a 40 ans) qui à ce poste s’en servira volontiers. Néanmoins jusque-là on ne peut pas dire que sa carrière politique et de gestionnaire a été un exemple notoire de réussite, un ministre, un gestionnaire (COPIREG, SNCC…), il n’a pas fait de vagues mais c’est pour dire aussi qu’il n’a pas été bien efficace pour être remarqué comme un as à ses différents postes.
    # Quelle performance Tshisekedi pourra attendre de sa part au poste de PM à part l’évidence quasi certaine que derrière lui ‘JK’ continuera à tirer les ficelles ? La suite nous le dira : il nous a répété les priorités de Tshisekedi, le social et la sécurité, saura-t-il les matérialiser au point de réussir le changement qu’on attend tous ? « Il considère sa nomination comme une lourde responsabilité en ce moment crucial de l’histoire de notre pays », c’est déjà ça, restera qu’il devienne le « collaborateur fidèle et efficace » dont a besoin le nouveau PR.
    Quel gouvernement, quel programme commun vu le contexte, une alliance quelque peu contre-nature entre deux composantes n’ayant pas toujours la même vision sur les points essentiels ? Beaucoup reste donc à faire. Voyons déjà qui composera le gouvernement…
    Ainsi s’extasier sur son choix parce qu’il est celui d’un Tshisekedi qu’on veut prendre pour un Messie ou qu’on veut voir réussir comme je le lis chez certains fanatiques, ou parce qu’il est consensuel, est tout sauf fondé, vaudra mieux le juger à l’acte…

    1. Cher Nono, je peux comprendre que vous soyez « Ex-Nihilo « en Sciences Economiques Appliquées parce qu’en effet, l’Economie appliquée est factuelle et non émotionnelle. Ne versez donc pas dans l’émotionnel posez-vous des questions sur l’âge moyen du travailleur de la SNCC(+/-60 ans) ou la durée de vie de l’outillage obsolète utilisé par cette entreprise publique(+/-40 ans); vous comprendrez le contexte d’impuissance dans lequel les dirigeants de nos entreprises publiques fonctionnent face aux privés étrangers. La Banque mondiale devrait d’ailleurs financer un plan de retraite anticipée et aider au renouvellement de l’équipement à la seule condition de liquider ou privatiser totalement la Gécamines et la SNCC. Les PCA Albert Yuma et Ilunga Ilukamba ont le mérite de s’être opposés farouchement à ces plans de restructuration. Par ailleurs , pour votre information , sachez qu’une thèse en sciences économiques défendue même il y a 40 (le cas du Professeur Sylvestre Ilunga Ilukamba) voire 100 ans reste une thèse. Les économistes de renom (Sans faire allusion aux prix Nobel en sciences économiques) ont en moyenne 75 ans. Vous devriez donc faire preuve d’un minima de respect et attendre la mise en œuvre du plan de gouvernement du nouveau premier ministre. Bonne compréhension .

      1. @Armand
        # J’ai suffisamment été à l’école et à la pratique de la « science » pour vous défier votre prétendue science économique appliquée dont la recette finirait par ne prendre que pour « émotionnel » le sort des employés d’une entreprise. A se demander si vous avez bien assimilé votre économie appliquée. Passons, si on ne peut attendre d’être reconnu dans ses connaissances et qu’on se précipite à faire prévaloir soi-même ses mérites…
        # Vous me demandez « un minimum de respect et attendre la mise en œuvre du plan de gouvernement du nouveau premier ministre » : si vous m’avez bien lu et vous êtes relu, c’est bien vous qui avez manqué ce respect en décrétant dès maintenant le succès de notre Professeur sans avoir assisté au moindre de ses actes et c’est bien moi qui vous ai demandé de le juger sur pièces càd non seulement sur la composition de son gouvernement mais sur son travail.
        Merci donc de ne pas jouer au plus malin à dire le contraire de ce que vous avez avancé et de ce que j’ai dit.

  12. Elombe
    Je suis au regret de vous vous signaler que vos observations me semble fort orientées à bien des égards. Laissez-moi vous dire que vous ne défendez pas la logique mais bien des émotions face à la situation alarmante que traverse actuellement le Congo notre pays. Ici, je donne raison à Nono lorsque ce dernier considère que vous n’êtes qu’un fanatique aveuglé de Félix Antoine Tshilombo votre messie et frère du terroir, un muluba corrompu comme vous .
    J’ai dit !
    Kolomboka

    1. Kolomboka,
      – « … lorsque ce dernier considère que vous n’êtes qu’un fanatique aveuglé de Félix Antoine Tshilombo ».
      Possible, mais on ATTENDAIT alors un argument solide après avoir lu ça. Et vint:
      – « votre messie et frère du terroir, un muluba corrompu comme vous ». Kieeeeeeeee! Sérieux ça? Et c´est signé: « J´ai dit. »
      Bon, au regard de ce que vous-même vous écrivez, on peut conclure qu´appeler l´autre fanatique aveugle n´empêche pas que vous le soyez vous-même.

      1. @Procongo,
        Vous passez de post en post pour répliquer aux intervenants en balançant des inepties. Vous réclamez de la logistique alors que vos écrits qui volent très bas en manquent cruellement. A vous lire, je ne comprends pas vraiment ce que vous défendez comme idée.
        Vous êtes toujours dans la confusion entre les FAITS, les OPINIONS et les ARGUMENTS.
        Si l’on vous dit que l’avion présidentiel en RDC est confisqué par l’ancien président, c’est un fait. Si je vous dis que vous n’êtes qu’un pauvre fanakuiti… c’est une opinion (La mienne) je peux ne pas argumenter dans les deux cas …
        Quels sont les faits que vous pointez, quelles sont vos opinions et vos arguments susceptibles d’être versés aux débats… si vous n’êtes Pas capables d’un tel exercice intellectuel, lisez les autres, inspirez-vous… un jour vous arriverez à faire un post qui va nourrir les débats.

      2. Prorwanda ou Procongo,
        Bon, au regard de ce que vous-même vous écrivez, on peut conclure que traiter les autres de  » NULLARDS » n’empêche pas que vous le soyez vous-même. C’est même une évidence.

      3. MUANA YA MOKOLO LOPANGO,
        je ne réclame pas de la logistique, mais de la logique. C´est possible que mes écrits en manquent cruellement. Mais tant que vous ne le démontrez pas, je ne sais pas vous tirer mon chapeau et prendre au sérieux votre affirmation.
        Vous écrivez : „À vous lire, je ne comprends pas vraiment ce que vous défendez comme idée“ : C´est bien de le mentionner (C´est possible que je n´aie pas bien formulé les choses), mais LOGIQUEMENT vous auriez dû dire ce que vous n´avez pas compris au lieu de REPLIQUER ce que vous n´avez pas COMPRIS. Euh! Vous poursuivez: „Vous êtes toujours dans la confusion entre les FAITS, les OPINIONS et les ARGUMENTS.“ Visiblement, le problème se trouve de votre côté et vous semblez accuser des lacunes en ÉPISTEMOLOGIE. 1. Les FAITS (au sens strict) ne parlent pas. C´est toujours des êtres humains qui voient, interprètent et parlent des faits. C´est ce qui rend le conflit des interprétations possible et légitime. Si déjà les faits de Jésus ont donné lieu à 4 évangiles (voire plus), a fortiori les faits politiques ! Quand quelqu´un vient dans un forum de discussions, on ne s´entend pas à ce qu il balance seulement ses opinions et se retire, mais qu´il puisse aussi les justifier. Surtout sur ce site où BAW affiche – telle une devise au frontispice du Temple – „du choc des idées jaillit la lumière“ (Nicolas Boileau). Quand j´ai dit que Muana ya mokolo lopango es un fanatique inconscient et borné, j´ai de bonnes raisons pour le dire; et je peux les avancer.
        Ce qui me fait marrer, c´est que vous parlez encore de débat à la fin. Un débat qui serait un concert d´opinions sans justification, sans argumentation ? Le ridicule atteint le sommet dans votre post quand vous me demandez de lire les autres et m´inspirez d´eux. Comme si les Kolomboka et autres qui écrivent ici livrent des argumentations pertinentes. Osila soni ! Avec toutes vos contradictions en logique et vos lacunes en épistémologie, vous ferez d´aller d´abord vous recycler. Vous direz moins de bêtises et serez moins ridicule.

  13. OH MEIN GOTT! ADACADABRA HIPPOLYTE KANAMBE, LE FILS DE CHRISTOPHER ET DE MARCELINE EST VRAIMENT GRAND! LE GRAND KONGO OU MA DEFUNTE MERE BIOLOGIQUE ETAIT NEE EST TOMBE ENCORE PLUS BAS. LE GRAND KONGO EST DEVENU UNE MOQUERIE A L’EGARD D’AUTRES PAYS DE LA PLANETE. LE GRAND KONGO DU CAPITALISME SAUVAGE SOUS LES REGIMES DE REVOLUCIA MZEE LAURENT DESIRE KABILA LE PERE ET PAR LA SUITE DU CAPITALISME TRES TRES SAUVAGE DE KANAMBE HIPPOLYTE SOI-DISANT FILS BIO DU DEFUNT MZEE A ATTEINT SON STADE SUPREME DE L’OCCUPATION QUI EST LE DERAILLEMENT DU GRAND KONGO SUR TOUS LES PLANS.
    MON KONGO, NOTRE KONGO, VOTRE KONGO APRES 18 ANS D’EXISTENCE MAFFIOSI EST PASSE A SON STADE SUPREME: LE DERAILLEMENT DU GRAND KONGO.
    SOUS MOBUTU SESE SEKO WA ZABANGA ON AVAIT DERAILLE LES RAILS SNCC ET MAINTENANT ON VA AU DERAILLEMENT TOTAL ET SANS PITIE DU GRAND KONGO DE NOS ANCESTRES.
    CHERS COMPATRIOTES EN CHAIR ET EN OS, CROYEZ -MOI, TOUS LES CHEMINOTS SE FROTTENT LES MAINS POUR COMMENCER A DEBOULONNER LES RAILS.
    LE COMMISSAIRE – PRISEUR, SPECIALISTE DE LA VENTE AUX ENCHERES AVEC SON MARTEAU COMMUNISTE EN TAPANT SUR LA TABLE  » ADJUGE  » AINSI LA VENTE AUX ENCHERES DE DEBRIS DES RAILS DE LA SNCC PEUT COMMENCER.
    L’ARGENT RECOLTE PERMETTRA AU CHEF DERAILLEUR A PAYER LES 27 MOIS DES SALAIRES IMPAYES DES CHEMINOTS DE LA SNCC. C’EST PAS MOI GERMAIN QUI AI DIT CA, C’EST BIEN TV5. DONC, NE VENEZ FAIRE VOS BROUHAHA CHEZ GERMAIN, ALLEZ MANIFESTER VOS COLERES CHEZ TV5 ET SURTOUT PAS CHEZ MOI GERMAIN. THANK YOU SO MUCH IN ADVANCE FOR YOUR UNDERSTANDING.
    MES COMPATRIOTES SCEPTIQUES, CROYEZ-MOI, LES DERAILLEURS DE LA SNCC ET LEURS FAMILLES BAKOMA CLAIR, TANDISQUE LE PEUPLE D’ABORD COMME D’HABITUDE BAKOMA BOKAYI QUOI!.
    EH YOU THERE! NO COMMENTS ARE NEEDED HERE! PLEASE, BE GENTLEMAN, NO STUPIDE COMMENTS!
    BYE! BYE! BYE! KONGOLESE, WAKE UP!!!!!!
    INGETA!!!!!
    IBOBO!!!!!!

  14. Relatant les elections congolaises, un journaliste italien avait écrit que Kabila sentant que Shadari était battu, s’est fait concocté un plan pour se perenniser au pouvoir en se servant de la famille Tshisekedi. Ce plan fut l’oeuvre des anciens mobustistes agés de plus de 70 ans avec une bonne connaissance de la politique RD Congolaise. Voilà qu’un de leurs devient premier ministre.

    1. @Kalueta,
      Bien dit. Mais la question que doit se poser des gens sérieux c’est celle de savoir pourquoi l’intelligentsia congolaise, ces « excellences » et ces  » honorables » sont- ils moins conciliants et si désagréables vis-à-vis de la volonté populaire ? Pourquoi sont-ils si facilement manipulables et achetables? Pourquoi cette versatilité de la part de nos hommes politiques ? Pourquoi cela ne se trouve-t- il qu’au Congo de Lumumba, où l’honneur et la bonne réputation restent le cadet des soucis de nos très  » honorables « ?

      1. KUM écrit:
        « Bien dit. Mais la question que doit se poser des gens sérieux… »
        Si ces gens sérieux existent, ils doivent aller AGIR au Congo pour le sauver au lieu de débiter leurs frustrations dans les réseaux sociaux comme si on était COURAGEUX et SÉRIEUX !

    2. Kalueta,
      1. « un journaliste italien avait écrit… » : Et après ? Qu´on prenne cela comme vérité indiscutable ? Alors, on fait quoi avec ce que d´autres journalistes disent en abondant dans le sens contraire ? Le journaliste italien aza likolo na bango ? Kieeee
      2. « … un plan pour se perenniser au pouvoir… » : Or, il n´est plus au pouvoir (Je ne parle pas d´avoir de l´influence ou pas!).

      1. @Procongo
        # « Si ces gens sérieux existent, ils doivent aller AGIR au Congo pour le sauver au lieu de débiter leurs frustrations dans les réseaux sociaux comme si on était COURAGEUX et SÉRIEUX ! »
        Êtes-vous à ce point à court d’arguments pour entonner une antienne si creuse ?
        C’est quoi encore cette trouvaille gratuite qui consisterait à inculquer que les Congolais de la diaspora qui discutent du pays dans leurs nombreux forums ne seraient que des beaux parleurs, pas sérieux, lâches qui feraient mieux d’aller combattre pour la démocratie sur place ?
        # Déjà, vous en serez un parce que vous professez sur ce site, regardez-vous mieux et vous saisirez aisément l’inanite de vos propos…
        Ensuite qui vous dit que le combat de tous ceux qui s’expriment ici ne se limiterait qu’à cet exercice et quand bien même que nos échanges sur nos forums n’avaient aucune influence sur le cours de chose comme si l’expression populaire à laquelle ils participent était perdue d’avance pour la vie démocratique ?
        Enfin qui vous dit qu’il manque des têtes, des bras… sur place pour parfaire le combat ou comme si ceux qui luttent sur place vous ont dit qu’ils en manquaient ?
        # Il faut arrêter cette démagogie bas de gamme : les discussions, propositions et différents actes loin du pays ont leur place dans la construction de notre Nation, ce n’est meme pas la première fois dans l’histoire qu’une diaspora deviendrait décisive pour la liberation d’une Nation. Et la nôtre a encore le temps, j’en suis quasiment convaincu, de prouver qu’elle n’est pas la moins douée, celle qui perdrait son temps sur ses forums et je compte même sur vous qù’elle ne le reste pas…

  15. Chaque peuple a des dirigeants qu’il mérite. De Kasa-Vubu à Tshilombo en passant par Mobutu, Kabila 1 et Kabila 2, les congolais ont été bien servis.

  16. @Kalueta, si ce que vous dites est vrai, publiez le youtube de cette fameuse declaration que vous attribuez au journaliste italien. Tolembi lokuta na internet.Tolingi preuve

    1. @Mboyo Lokuli,
      Je n’ai jamais parle de youtube, youtube n’est pas le seul moyen pour relater les faits. Je fais reference a l »article du journaliste italien Fulvio Beltrami, paru en ligne sur le site du journal lindro le 15 janvier 2019. L’article est en italien. Comme lukuta eza mingi, fais nous plaisr traduit l’article et partage la traduction avec nous. N’oublie surtout pas la partie ou les anciens mobustistes décrivent Felix et la famille Tshisekedi comme appat facile pour faire passer leur plan. Tozo zela yo. Voici le lien vers l’artcile: https://www.lindro.it/congo-ecco-laccordo-segreto-tra-kabila-e-tshisekedi/

      1. Kalueta,
        les anciens mobutistes ont parlé. Et après ? On ne peut doute ou remettre en question ce qu´ils disent ? Kieeee, kokamua !

  17. Urgent Eza ya Koyinda: Lu pour vous
    RDC : Lamuka et ses leaders vont rencontrer Tshisekedi, annonce Katumbi
    Mercredi 22 mai 2019 –
    Lamuka va rencontrer prochainement Félix Tshisekedi, a annoncé ce mercredi 22 mai Moise Katumbi, répondant à une question d’ACTUALITE.CD au cours d’une conférence de presse organisée à Lubumbashi.
    « Félix Tshisekedi est un frère. Il est également frère à Martin Fayulu, à Jean-Pierre Bemba. C’est notre frère. J’étais gouverneur du Katanga, du grand Katanga qui a la malchance d’être morcelée à cause de Moise Katumbi. Quand j’étais gouverneur, il fallait travailler pour la population. Le président Tshisekedi est là, il est en train de faire un grand travail. Il vient de nommer son Premier ministre. Pour le moment, je ne suis pas quelqu’un qui dérange. Il y aura un moment ou toute l’opposition Lamuka, nous sommes de l’opposition républicaine, moi, je ne vais pas vivre dans le radicalisme. L’opposition Lamuka aura le temps de voir le président Tshisekedi. C’est ça la reconstruction d’un pays. Nous partirons ensemble, avec mon frère Martin, avec Jean-Pierre Bemba et tous les autres donner notre point de vue. Ce ne sera pas pendant la nuit (…) », a t-il déclaré.
    Il a insisté sur le fait qu’il compte bien jouer son rôle d’opposant.
    « Je suis dans une coalition. Nous serons une opposition républicaine et exigeante. Nous n’allons plus accepter la corruption dans notre pays », a t-il ajouté.
    Moise Katumbi qui est rentré en RDC après près de trois ans d’exil, a précisé ce qu’il attend par opposition républicaine : critiquer là où il faut critiquer et encourager là-où il le faut.
    Lire aussi:Katumbi : « Nous allons faire d’Ensemble un grand parti politique. Nous aurons aussi des alliés »

  18. Procongo,
    Je sais que vous êtes un « muluba » fort agité, émotionnel et à bout d’arguments. Au lieu de répondre à mes observations, vous vous perdez plutôt dans des considérations qui n’ont ni tête ni queue. Kiekiekie…..n’est pas français, c’est de l’onomatopée et où un geste mimique, réservée exclusivement aux schizophrènes et aux malades mentaux . Celles et ceux, ayant malheureusement perdu l’équilibre mental, et le le sens de la raison.Une fois de plus, je vous demande de critiquer ma pensée au lieu de vous perdre dans des considérations fantaisistes et sans objet. Vous êtes prévenu Procongo, que je déverserai sur vous, toutes les appréhensions que j’ai sur votre personne, en cas de récidive.!
    Tenez le pour dit !
    Kolomboka !

  19. CHER COMPATRIOTE BAUDOUIN AMBA WETSHI,
    SI VOUS ME PERMETTEZ DE CITER IN EXTENSO VOTRE PHRASE ASSASSINE:  » Une minorité de concitoyens a pris le Congo-Kinshasa en otage (…) ».
    TJA! TJA! TJA! A TRAVERS MES 3 X D’AFFILES DES TJA, JE VOUDRAIS AJOUTER CECI A VOTRE PHRASE ASSASSINE QU’UNE MINORITE DE CONCITOYENS ONT PRIS LES KONGOLAISES ET KONGOLAIS NON PAS SEULEMENT EN OTAGE MAIS SURTOUT NOUS PRENNENT POUR DES NGOROBE ET SURTOUT DES YUMA ( NATIFS AMERICAINS DE LA TRIBU INDIENNE ( QUECHAN ) VIVANT EN ARIZONA ET LA CALIFORNIE.
    C’EST DU KIADI KIBENI, LORSQUE NOS CONCITOYENS NOUS EPITHETES DE LA SORTE.
    YES SIRS MES CHERS COMPATRIOTES COMMENTATEURS DE TOUTES LES COULEURS, JE DISCONVIENS PAS ET JE SUIS PAS CONTRE VOS EVALUATIONS SUR TEL OU TEL AUTRE SAVANT KONGOLAISE ET KONGOLAIS, NE VOUS EN FAITES PAS, VOS EVALUATIONS MERITENT TOUTE NOTRE PARTICULIERE ATTENTION DU FAIT QUE TOUT LE MONDE DANS NOTRE KONGO-LA A NOUS TOUS, PRESQUETOUT LE MONDE A ETE SERIEUX, CONSCIENT, HONNETE, EXPERT, SAVANT MAIS LE GRAND KONGO TRES TRES RICHE EN SOL, SOUS-SOL ET EN RESSOURCES HUMAINES NE FAIT DEGRINGOLER. EST-CE QUE SOMMES-NOUS AVEUGLES-SOURDS-MUETS POUR VOIR LES REALITES EN FACE OU BIEN FAISONS SEMBLANT EN ETALANT NOTRE NULLETE ET NUDITE INTELLECTUELLE DANS CE MONDE OU NOUS VIVONS. SAVIEZ-VOUS ENCORE: MUZITO, MATATA PONYO, MAITRE GIMS TSHIBAL, VIEUX BADY ET LE SUPER SAVANT HIPPOLYTE KANAMBE ALIAS JOSEPH KABILA, PERSONNE AVEC PLUSIEURS IDENTITES A ETE PENDANT 18 ANS AU POUVOIR SERIEUX, CONSCIENT, HONNETE, EXPERT DANS LES CIQUENTA CHANTIERS, MAIS MA FOI, LE GRAND KONGO TRES TRES RICHE EST TOMBE ENCORE SI BAS ET OCCUPE TOUJOURS SA PLACE BIEN AIMEE LE DERNIER DANS LE PLACEMENT DES PAYS MOINS SERIEUX DANS TOUS LES DOMAINES.
    WAYA! WAYA! WAYA! DETROMPONS-NOUS CHERS COMPATRIOTES EN CHAIR ET EN OS,L’ALTERNANCE N’AURA PAS LIEU AU GRAND KONGO. SEULEMENT, ELLE AURA LIEU, EN ECARTANT DU POUVOIR LES CORROMPUS, LES INCONSCIENTS, DES MALHONNETES..
    MAIS MA FOI, SAVIEZ-VOUS QUE LE BON DIEU QUE VOUS ET MOI, PRIONS DU MATIN AU SOIR QUI A TOUT DONNE DANS CE KONGO DE NOS ANCETRES TOUTES LES RICHESSES INCALCULABLES, MAIS CE MEME NOTRE BON DIEU A MAUDIT NOS DIRIGEANTS POLITIQUES DE LEURS MALHONNETETES, EGOISMES, REGIONALISMES ET J’EN PASSE.
    ALORS, QUE DITES VOUS DE NOS VALEUREUX POLITICIENS QUI ONT LUTTE ET VERSE LEUR SANG POUR LA CAUSE NOBLE DE NOTRE PAYS: L’INDEPENDANCE?
    PAS MEME UNE RECONNAISSANCE DIGNE DE CE NOM ENVERS NOS VRAIS HEROS DU 4 JANVIER 1959 ET LEURS DIRIGEANTS?
    CROYIEZ-VOUS QU’EN MARGINALISANT LES DIRIGEANTS POLITIQUES DE CERTAINES ENTITES TRIBALES DANS LA TERRE DE LEURS ANCETRES, CROYIEZ-VOUS QUE CELA PORTE BONHEUR? QUEL RESULTAT AVIONS-NOUS JUSQU’ICI? FIASCO ET MALHEURS.
    LORSQU’IL S’AGIT DE PARTAGER LE GRAND GATEAU ENTRE TOUTES LES TRIBUS DU CONGO, LA VOUS ETALEZ SANS HONTE VOTRE TRIBALISME, D’AUTRES TRIBUS SORTENT MAINS VIDES.
    ALORS, C’EST QUOI CA COMME MANIERE ET CARACTERE BIZZARE?
    JE NE CESSE DE LE REPETER, CEUX QUI ONT LES MAKUTU ET MESO, QU’ILS M’ECOUTENT BIEN. MOI GERMAIN, JE SUIS AUSSI SAVANT, 5 FOIS Dr. COMME VOUS-LABAS ENTRAIN DE LIRE MES PROPOS. EN PLUS, JE SUIS EXPERT ET SPECIALISTE EN ECONOMIE DE VENTE AUX ENCHERES EN SCIENCES ECONOMIQUES APPLIQUEESS DE LA PRESTIGIEUSE UNIVERSITE  » BOUISSONNIERE DE KINGAKATI  » RESPONSABLE DE LA CHAIRE S’OCCUPANT DES TOUS LES PROFS DE LADITE PRSTIGIEUSE UNIVERSITE BOUISSONNIERE. KIE! KIE! KIE!
    AINSI A CAUSE DE NOS MAUVAISES SAVANNERIES, MALHONNETETERIES, NOS INCOSCIENTERIES, VANTARDISERIES, ELOQUENTERIES…MOI ET VOUS ACCEPTIONS ET APPLAUDISSIONS AU BOOULONNAGE ET DERAILLENAGE DE NOS CHEMINS DE FER.
    ET VOUS LA GUEULARD LA, VOUS AVIEZ PARTICIPE OU ALLEZ PARTICIPER AU DEBOULONNEMENT ET DERAILLEMENT DE NOS CHEMINS DE FER, MAIS LE TRAIN ICE ALLEMAND, THALYS FRANCAIS, LE TRAIN DE LA SNCB NE VIENDRONT PLUS AU GRAND KONGO, MAIS OU VONT-ILS ROULER TOUS CES TRAINS DE LA POINTE TECHNOLOGIE? AVIEZ-VOUS PENSE A CA EN DEBOULONNANT ET EN DERAILLANT NGULU NGULU LES RAILS LAISSES PAR NOTRE ANCIENNE PUISSANCE COLONIALE BELGE?
    GODVORDOM, VOUS AVIEZ TOUT DEBOULONNE ET DERAILLE: BOULONS, VICES, CLOUS, BOIS DURS, CAILLOUX, CABLES ELECTRIQUES, LOCOMOTIVES… AVEC VOTRE VENTE AUX ENCHERES DES TOUS LES DEBRIS CITES CI-HAUT PAR LE TRICHEMENT DE COMMISSAIRE DU GOUVERNEMENT AVEC LA COMPLICITE DU COMMISSAIRE-PRISEUR EN APPLICANT LA THEORIE ECONOMIQUE DES ENCHERES, SELON VOUS CROYIEZ-VOUS APRES PLUS D’UN DEMI-SIECLE MON PAYS, VOTRE PAYS VA SORTIR CE TRES RICHE PAYS DE LA MISERE? DIS DONC, OU VIVONS-NOUS? EH BINO KUNA, TOZARI RISUSU BA YUMA ET BA NGOROBE TE OH!
    EN CE MOMENT, ON VOUS VOIT CONSULTER LES MARABOUTS WEST-AFRICAIN, LES PROPHETES ET APOTRES DE LA MAJARE, DES CHARLATANS GOUROUX DE MEME ON VOUS VOIT FAIRE DES SACRIFICES SAUVAGES EN TUANT TOUT VIVANT LES NTABA, NGULU, EN VENDANT VOS MAISONS, PARCELLES OU LES DONNANT EN OTAGE A VOS MARABOUTS etc, etceteri, EN LAISSANT VOS FEMMES, ENFANTS, AMIS ET PROCHES MOURIR DE FAIM. C’EST PAS DU TOUT SERIEUX.
    DANS SA MAJORITE, TOUT LE MONDE EST DEVENU PETIT MALIN KIMPUMBULU DANS CE GRAND KONGO LA!
    JE M’ARRETE LA!
    EH YOU THERE! NO COMMENTS ARE NEEDED HERE! PLEASE, BE GENTLEMAN, NO STUPID COMMENTS!
    BYE! BYE! BYE! KONGOLESE, WAKE UP!!!!!!
    INGETA!!!!!
    IBOBO!!!!!!

  20. @Mboyo Lukuli,
    Et que direz-vous des propos de ce responsable américain, propos qui ont été médiatisés et qui traduisent la même réalité mais en des termes nuancés ?
    Tika ndeko Kalueta tranquille, vous contentez-vous des miettes que les Rwandais vous jettent sous la table. Et surtout n’oubliez pas de supplier à vos maîtres rwandais de vous apprendre comment monter à cheval.

    1. KUM
      et vous, vous vous contenter de pérorer sur le net. Kabila asali ti na 18 ans. Qui peut vous apprendre à bannir la lâcheté et l´aventurisme ? Encore des Rwandais ?

      1. Prorwanda
        et vous, vous vous contentez de commenter les commentaires. Aucune idée. Malheureusement, on ne peut vous soigner. L’arrogance des voleurs des poules est sans limite.

Comments are closed.