Anti-Joseph Kabila protesters left five people dead and scores injured in Kinshasa. (Robert Carrubba/EPA-EFE)

Kabila’s decision to step aside won’t change the DRC’s power dynamics

The ruling party in the Democratic Republic of the Congo (DRC), The Peoples’ Party for Reconciliation and Democracy, made an announcement recently that took everybody by surprise — that Joseph Kabila will not be its presidential candidate come the December 2018 general election.

Kabila has been in power since 2001 and was widely expected to cling to the presidency beyond his constitutional term limits. He took over after the assassination of his father Laurent Désiré Kabila who had overthrown Mobutu Sese Seko in 1997.

The country has been on tenterhooks since late July when the nomination period opened, tensely awaiting Kabila’s decision on his candidacy. He was barred from running for a third term under the country’s constitution. But many feared he would do so anyway.

The US welcomed Kabila’s decision to stand down. But Nikki Haley, US ambassador to the United Nations, noted that much more still needed to be done in terms of ensuring a stable democratic transition in the DRC.

Nevertheless, the party’s announcement means that for the first time in modern Congolese history, presidential power will be transferred through an election. Instead of Kabila, the Peoples’ Party for Reconciliation and Democracy has fronted former interior minister Emmanuel Ramazani Shadary as its presidential candidate.

Many commentators have described Shadary as a loyal regime hardliner. There should be no illusions that his candidacy means that the DRC faces a brighter democratic future. He is very close to Kabila (as he was to his father) and is unlikely to threaten the incumbant’s grip on power. Kabila will most likely pull the strings in the background if Shadary is elected president in December.

EMMANUEL SHADARY

One of the founders of the Peoples’ Party for Reconciliation and Democracy, Shadary’s administrative career began in 1997 when the former president Laurent Désire Kabila, appointed him as vice-governor of the eastern Maniema province. A year later, he became governor. Maniema is an important mining centre in eastern Congo even if it’s not the most significant as it contains diamonds, copper, gold and cobalt resources.

Since 2012, Shadary has been the president of the party’s parliamentary group. He wields a lot of power in Kinshasa. Until February this year he was instrumental in organising the violent repression of protesters in the capital.

The US and EU have imposed sanctions on Shadary for his involvement in repressive activities. This means that even if he’s elected president, he will not be allowed to enter America or Europe.

That notwithstanding, the EU and the US are among the DRC’s largest donors. And their sanctions have not impeded Shadary’s rise to power.

KABILA STILL IN PLAY

Shadary’s candidature means that Kabila may still retain a good deal of power. There’s speculation that he could become prime minister under Shadary. The president can technically choose the prime minister under the Congolese constitution although their choice has to be ratified by the National Assembly. If Shadary was elected, and Kabila was chosen as his president, then this cohabitation would increase Kabila’s power as PM. Both men would be from the same party, the PPRD, and so the president would find it difficult to exercise power without Kabila’s support.

There’s also speculation that he could run in the next presidential elections that would occur five years after the next president is elected in 2023.

Both these developments – assuming the role of prime ministers as well as skipping a turn at the presidency – would be similar to the way in which Russian President Vladimir Putin held on to power. Firstly, he allowed Dmitry Medvedev to become President of Russia in 2008, only to take over the role himself in 2012. And he served as prime minister under Medvedev.

Shadary has support in his Maniema stronghold. But it’s uncertain what his appeal is beyond the region. He will nevertheless benefit from the narrow field and the resources at the PPRD’s disposal.

It’s almost certain that the hugely popular former governor of Katanga, Moise Katumbi, will not be able to run for the presidency. Katumbi, who has been in exile for two years, was denied entry when he tried to enter the DRC at the Zambian border. There has been widespread protests against the move, mainly in the southeastern city of Lubumbashi. But he hasn’t been allowed home.

Shadary will face two notable challengers.

THE TWO KEY CHALLENGERS

First, he will have to compete with Félix Tshisekedi, the son of long-time opposition leader Etienne Tshisekedi who is trying to step out of his father’s shadow during this campaign. Tshisekedi is running on a Union for Democracy and Social Progress ticket. The party is one of the DRC’s longest lasting opposition parties, and Tshisekedi has had a lot of time to campaign. The latest poll showed that he is likely to get 19% of the vote. But without Katumbi or Kabila in the race, his chances of success have gone up.

The other man to watch is Jean-Pierre Bemba. He recently returned to the DRC after being released from prison following his conviction on war crimes and crimes against humanity being overturned on appeal at the International Criminal Court.

Bemba is trailing Tshisekedi in the polls, but has had far less time to organise his campaign. He could well turn out to be a political thorn in Shadary’s side.

As it turns out, Kabila’s decision not to run in the upcoming elections has opened up the field to some extent. The focus now shifts to Shadary, and whether he will allow his opponents the freedom to campaign in the days ahead. As Kabila has decided he’s not running, there is some hope for a more democratic DR-Congo. However, it’s unlikely to be a wholly free and fair election and it may well result in Kabila remaining in power if not in office.

 

By Reuben Loffman, in Mail&Guardian, 14.08.18

3 réflexions au sujet de « Kabila’s decision to step aside won’t change the DRC’s power dynamics »

  1. It’s simple: Shadary Ramazani is nothing more than a « Trojan Horse » of the Kabila Family and the Mafia behind it.

    Apart from Kabila’s PPRD-MP profiteers and their allies including of Mobutu’s ex-followers such as Kengo, Lumanu, Mende, and corrupt former opposition big-mouths « neo-kabilistes » such as Tshibala, Makila and Bussa, thuggish Kabila and his equally-bloody lackey Shadary have no credible popular-base to win a presidential election in DRC given their disastrous 17-year regime of plunder and murders.

  2. Etude Politique, Stratégique, Géopolitique, et Géostratégique pour la RDC.
    Thème : Le 38ème sommet de la SADC – « Je vous dis à bientôt ».

    Na sommet ya SADC ya lobi eleki ya le 17.08.2018, Kanambe andimi kolongwa na bokonzi na RDC. Pressions ezalaki makasi, pe Kanambe azuaki soutien ata moko té na ba Présidents ya SADC.

    Na discours ya ye, Kanambe alobi boye :
    « Je suis censé faire un discours d’adieux. Pourquoi un discours d’adieux? Est-ce que vous allez me manquer ou je vais vous manquer ? »
    « Je ne vous dis pas au revoir. Je vous dis à bientôt. Nous allons continuer à aller de l’avant avec les prochaines élections à la fin de cette année. Il est clair qu’en dehors de la démocratie et des élections, la stabilité économique et sécuritaire demeurent nos préoccupations. »

    Maloba oyo ya Kanambe elingi koloba nni ?
    1) « Je ne vous dis pas au revoir, Je vous dis à bientôt. »
    2) « …la stabilité économique et sécuritaire demeurent nos préoccupations. »

    1) Kanambe ayebi tè akozonga na bokonzi na RDC noki-noki sima ya élection, po Shadari akotikela ye ebonga sima ya mbula moko to mibale ; ou bien Kanambe akoboma Shadari po azonga na bokonzi, po, lokola akozala Président ya Sénat, ekozala ye ako remplacer Président de la République en cas de démission ou de décès.
    2) Lokola Kanambe azali na mosolo ebele na ba soldats, akoki kokotisa mobulu ya makasi na RDC mobimba po na ko justifier kotikala na bokonzi na RDC.

    Point 2) ekoki kosimba té, po SADC akoki kotinda ba soldats ya ye po balongola ye na makasi. Kasi, tosengeli kokeba po akoki kolongwa na bokonzi sans problème, sima akobanda ko assassiner ba oyo bazui bokonzi soki bazali bato ya ye té.

    Po na yango, esengeli tozala na mampinga ya biso, na police, na services secrets ya biso. En attendant notre organisation sécuritaire, MONUSCO na SADC bakoki kotiela biso armée pendant quelques mois, ou une année. Na tango wana, toko neutraliser Kanambe na bato ba ye, pe tokomilengele po na kosala recencement na tina ya kosokola mboka. Sima, tokosala ba pièces d’Identité ya sika. Soki tosilisi kosala makambo oyo, tokobimisa Constitution ya biso ya sika po tokoka kotia ba Institutions ya biso ya sika. Hymne nationale ya sika na Drapeau ya sika ekobima. – Makambo manso oyo ekosalema na kati ya Transition.

    Soki Kanambe alongue na bokonzi, tosala élection té liboso ya kosala makambo oyo natangi, po ba ennemis bakoki kokota lisusu na misala ya l’Etat, po Infiltration ekoteli biso bisika nyonso.

    Nazali prêt ya kozonga na mboka soki bobengi ngayi.

    Bernard B.
    18.08.2018

  3. Etude Politique, Stratégique, Géopolitique, et Géostratégique pour la RDC.

    Thème : La Géo-ecclésiologie dévoile les secrets des écritures saintes.

    Ba ndeko, natindelaki bino Etudes etali chapitre 92 ya Lvre d’Hénoch. Na Etude wana, nayebisaki bino tè verset 1 à 12 esili kokokama, na mikolo oyo, tokoti na jubilé ya biso ya suka oyo ebandi na janvier 2018. ebandeli ya jubilé oyo elakisi biso makambo ya minene lokola nalakisaki yango na Chronologie. Ezali malamu nalakisa bino lisusu chronologie, po makambo ninene ezali kobakisama. Botala chronologie :
    III. Pour la fin des temps :
    Chronologie Biblique fiable :

    1) D’Adam à la sortie des fils d’Israël du désert : 49 jubilés, 1 semaine, et 1 an , soit : 2.499 ans (Livre des jubilés chap.50) ;
    3) De Josué à l’exil babylonien : 2.499 av.j.c. à 587 av.j.c. = 1912 ans (wikipédia : exil babylone) ;
    4) Durée de l’exil : 70 ans (Jérémie 25.1-38) ;
    5) Naissance du Messie : -2 (octobre) ; soit (138 jubilés 9 années 8 mois) – (40 jubilés 36 années en 2018) = (98ème jubilés 27è années et 8è mois) + (2 mois) = 98ème jubilé 27è années 10è mois ou 4ème millénire 98ème jubilé 27ème année dixième mois.
    6) De la mort du messie en l’an 32 n.è. à 2017 de notre ère : 1985 ans ;
    Total des années : 2.499 + 1912 + 70 + 483 + 1.985 = 6.949 ans, soit 138 jubilés 9 années 8 mois (d’Adam à l’année 2017 de n.è.) ; soit 6ème millénaire 94ème jubilé 9ème année.
    7) Début du 7ème millénaire : En 2017, il reste donc 7000 ans – 6949 ans = 51 années pour entrer dans le 7ème millénaire, dont 7 années pour l’Anti-christ et 7 années pour l’enterrement des ossements de Gog et son armée (Daniel 7 : et 12 : – Ez.39 🙂 ; le 7ème millénaire commence en 2017 + 51 = l’an 2068 ; ou, en 2018 + 50 années = 2068 années. Ainsi, En 2018, il reste 50 années, soit 1 Jubilé pour entrer dans le 7ème millénaire ; nous sommes donc déjà entrer dans notre dernier jubilé en 2018. Ce dernier jubilé correspond aux 8ème, 9ème, et 10èmesemaines d’Hénoch chapitre 92 : 12-18. Notez bien : 7000 ans = 140 jubilés.

    Note 1 : – Le calcul qui conduit à juin ou juillet 2018 est basé sur l’année civile juive selon le comptage fait sur la prédiction du Rabbin Judah ben Samuel, octobre étant le début de l’année civile juive. D’octobre 2017 à mars-avril 2018 nous comptons 7 mois, et nous entrons au début de l’année 2018 du calendrier religieux juif. Pour les chrétien, en substituant octobre par janvier, et tenant compte du repas du Seigneur, le comptage d’octobre jusqu’à mars-avril nous donne les mois de juin et juillet 2018. Ces deux comptages sont équivalents. À partir de juin ou juillet 2018, les événements du temps de la fin en rapport avec le Messie Juif commenceront à se produire. Néanmoins, l’année de la grâce de Dieu continuera (Esaïe 61 :2 ; Luc 4 :19) jusqu’à l’assassinat des deux témoins (Apocalypse 11 :3-13).
    Note 2 : Livre d’Hénoch chapitre 92 : 12-18
    13. Viendra ensuite une autre semaine, la semaine de la justice, qui possédera le glaive du
    jugement et de la justice, pour frapper tous les oppresseurs.
    14. Alors les pécheurs seront livrés entre les mains des justes, qui, pendant cette semaine, se
    mériteront une demeure par leur justice, et bâtiront un palais au grand Roi. Après cette
    semaine viendra la neuvième, pendant laquelle viendra le jugement universel.
    15. Les oeuvres de l’impie s’effaceront de dessus la terre. Le monde sera condamné à la
    destruction, et tous les hommes marcheront dans la voie de la justice.
    16. Puis, dans la septième partie de la dixième semaine, sera le jugement éternel, qui sera exercé contre les vigilants, et le ciel tout entier germera au milieu des anges.
    17. Le premier ciel sera enlevé et s’évanouira, le deuxième apparaîtra, et toutes les puissances
    célestes brilleront d’une splendeur sept fois plus grande. Puis viendront beaucoup d’autres
    semaines, dont le nombre est incalculable, qui se passeront dans la sainteté et la justice.
    18. Il n’y aura plus alors de péchés.

    17 octobre 2017 – http://pleinsfeux.org/ – La montée de la coalition Gog of Magog :
    Rosh = Russie ; Magog = Kazakhstan, Ouzbékistan, Turkménistan, Kirghizistan, Tadjikistan et Afghanistan ; Perse = Iran ; Cush = Soudan ; Put = Libye ; Meshech, Tubal, Gomer et Beth-togarmah = Turquie ; ajoutons à ceux-ci le BRICS = Brésil, Russie, Inde, Chine, et Sud-Africa.
    26 novembre 2017 – Election de l’Administrateur de la RDC Cardinal Monsengwo.
    6 décembre 2017 – TSR Info Monde : Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël et ordonne de « préparer le déménagement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv vers Jérusalem ». Il assure cependant que les Etats-Unis soutiennent une « solution à deux Etats ».
    3 janvier 2018 – RFI Afrique : Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu, lance un cri alarmiste au monde entier à partir de Jérusalem sur l’expulsion des 40.000 refugiés africains vers le Rwanda et l’Ouganda.
    6 février 2018 – Monseigneur Fridolin Ambongo est nommé archevêque coadjuteur de Kinshasa par le pape François, il sera le successeur du cardinal Laurent Monsengwo, bientôt à la retraite. – Les Evêques Congolais entrent en politique et mènent le combat contre l’Occupation rwandaise.
    26 avril 2018 – « Avec Trump, nous contribuerons à la création d’un ordre mondial du XXIe siècle » – (Macron devant le Congrès américain) – Publié par wikistrike.com du 26 Avril 2018, 05:57am
    14 mai 2018 – Journal Le Monde – Proche-Orient : Les Etats-Unis ont officiellement inauguré leur nouvelle ambassade en Israël, lundi 14 mai à Jérusalem. Ils réalisent ainsi une promesse du président Donald Trump, au grand dam de la majeure partie de la communauté internationale. Une plaque et un sceau américain ont été dévoilés pour signifier l’ouverture de la mission, dans les locaux de ce qui était jusqu’alors le consulat américain. Mais tandis qu’officiels américains et israéliens célébraient en grande pompe un moment « historique », la bande de Gaza a été le théâtre d’un bain de sang. Des milliers de manifestants palestiniens se sont rassemblés à la frontière avec Israël pour protester. Des heurts ont éclaté et l’armée israélienne a ouvert le feu. Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées.
    21 mai 2018 – L’Express – msn actualité – La Suède publie un livret pour se préparer à la guerre.
    02 juin 2018 – ONU: les États-Unis mettent leur veto à une résolution appelant à protéger les Palestiniens. – C. P. avec AFP.
    05 juin 2018 – Pourquoi le bras de fer se durcit entre l’Otan et la Russie ? – François Clemenceau- JDD.fr – © Reuters Les exercices Saber Strike de l’Otan commencent mercredi, dans un contexte de tension avec la Russie. Le théâtre choisi, le nombre de soldats engagés et le matériel utilisé lors des manœuvres de l’Alliance atlantique indiquent le plus souvent la gravité de la menace ressentie. Les exercices Saber Strike, qui débutent mercredi pour une dizaine de jours, vont faire évoluer 18.000 hommes de 19 nations membres, dont la France, sur l’ensemble des trois pays baltes et la Pologne. Autrement dit, aux frontières précises de la Russie selon l’organe de propagande russe Sputnik.
    Jeudi 28.06.2018 – 1) Paris Match du 28 juin 2018 – L’émouvante visite des lieux saints de Jérusalem du prince William. 2) LE MONDE | 25.06.2018 à 23h53| Par Philippe Bernard (Londres, correspondant) et Piotr Smolar (Jérusalem, correspondant) – Proche-Orient : une visite du prince William pour sortir Londres de son isolement post-Brexit.
    Premier membre de la famille royale à se rendre en Israël depuis 1948, le duc de Cambridge visitera également les territoires palestiniens.
    19 juillet 2018 – La loi Israël, État-nation du peuple juif, adoptée en 2018, est l’une des lois fondamentales d’Israël. Elle reprend des éléments déjà inclus dans la déclaration d’indépendance de 1948 ou dans les lois fondamentales précédentes telles que la loi de Jérusalem, place au niveau des lois fondamentales les symboles de l’État d’Israël tels que le drapeau ou l’hymne national. Elle ajoute que l’hébreu est la langue officielle et l’arabe une langue dotée d’un « statut spécial ». L’opposition parlementaire lui reproche principalement de ne pas rappeler les termes de la déclaration d’indépendance mentionnant l’égalité entre tous ses habitants sans distinction de religion, de race ou de sexe.
    La Loi comprend dix articles affirmant que :
    • Israël est la patrie historique du peuple juif ;
    • le symbole de l’État est la menorah, son hymne est la Hatikvah ;
    • la capitale d’Israël est le grand Jérusalem réunifié ;
    • la langue officielle est l’hébreu ;
    • l’État est ouvert à l’immigration juive ;
    • l’État investira des moyens pour conserver ses liens avec les Juifs de l’étranger ;
    • l’État encouragera la colonisation juive ;
    • les calendriers officiels sont les calendriers hébraïque et « grégorien » ;
    • les journées du souvenir de la Shoah, du souvenir des soldats tombés au front et de l’indépendance sont des journées officielles ;
    • le chabbat et les fêtes juives sont des journées chômées.
    Joël 3 : 1-2
    1. Car voici, en ces jours, en ce temps-là, Quand je ramènerai les captifs de Juda et de Jérusalem, 2. Je rassemblerai toutes les nations, Et je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat; Là, j’entrerai en jugement avec elles, Au sujet de mon peuple, d’Israël, mon héritage, Qu’elles ont dispersé parmi les nations, Et au sujet de mon pays qu’elles se sont partagé.
    Apocalypse 9 : 13-15
    13. Le sixième ange sonna de la trompette. Et j’entendis une voix venant des quatre cornes de l’autel d’or qui est devant Dieu, 14. et disant au sixième ange qui avait la trompette: Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d’Euphrate. 15. Et les quatre anges qui étaient prêts pour l’heure, le jour, le mois et l’année, furent déliés afin qu’ils tuassent le tiers des hommes.…
    08.2018 – Le prince William et Theresa May commémorent le centenaire de la bataille d’Amiens… en l’absence d’Emmanuel Macron – 16 heures 01 – Europe 1
    C’est un signe que le Prince William succédera à la Reine Elisabeth ; cette visite le met en valeur.
    Note : Chronologie oyo ezali kolakisa bino denge nini makambo ezali kokenda bangu-bangu.

    Sika oyo, nalingi kopesa bino commentaire ya Livre d’Hénoch chapitre 92 : 13 – 14.
    « 13. Viendra ensuite une autre semaine, la semaine de la justice, qui possédera le glaive du
    jugement et de la justice, pour frapper tous les oppresseurs.
    14. Alors les pécheurs seront livrés entre les mains des justes, qui, pendant cette semaine, se
    mériteront une demeure par leur justice, et bâtiront un palais au grand Roi. Après cette
    semaine viendra la neuvième, pendant laquelle viendra le jugement universel. »

    Makambo ekoya dans les prochains jours ekolandana boye : 1) À la 8ème semaine, les Oppresseurs seront livrés aux mains des Justes. 2) Un palais royal sera construit par les Justes. 3) À la 9ème semaine viendra le Jugement Universel.

    Nyonso oyo elingi koloba nini ? – elingi koloba tè na mikolo oyo ezali koya, bitumba ekosalema entre « les Justes » et « les Oppresseurs ». 1) Ba Justes bazali ba nani ? 2) Ba Oppresseurs bazali ba nani ?

    1.a) Ephésiens 2:8-9 : « Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. »
    1.b) Matthieu 25:31-46 ezali kolakisa tè ba Justes bazali ba « Brebis », kasi ba « Boucs » bazali ba Oppresseurs.
    Donc, bato bazali na bondimi na Yezu, na ba oyo bazali kobanga Nzambe, bazali ba Justes ; kasi, bato bazali na bondimi té na Yezu, pe bazangi kobanga Nzambe, bazali ba Injustes to ba Oppresseurs. Na contexte ya mikolo ya suka oyo, ba Oppresseurs bazali surtout ba banquiers internationaux bazali konyokola mokili mobimba na nyongo esilaka té. Bato wana banso bazali ba Illuminati-Franc-maçons-Sionistes. Ezali bango bazali kobebisa société humaine na bizaleli ya mabe : pédophilie, crimes, sacrifices humains, pillages des richesses, guerres, etc. Ezali bango mokanda ya Hénoch 92 : 13-14 ezali kobenga « Ba Oppresseurs ».

    Bitumba ekosalema na mikolo oyo ezali koya ekosalema kati ya ba « Justes » na ba « Oppresseurs ». YAWEH akotika ba Oppresseurs na maboko ya ba « Justes » po ba Justes babuma ba Oppresseurs. – Oyo ezali likambo ekosalema na mikolo oyo.

    Lokola tokomi pene-pene na suka ya sanza ya Août 2018, esengeli tobosana té tè suka ya sanza ya Août ezalaka suka ya mbula na calendrier civil juif ; pe, sanza ya Septembre ezalaka ebandeli ya mbula ya sika na calendrire juif civil. En plus, na mbula ya 2019, sanza ya mars-avril ezalaka ebandeli ya mbula ya sika na calendrier juif religieux ; pe ezalaka sanza ya Pâques juive, na Repas du Seigneur ya ba chrétiens. Na tango wana, bokabuani ya Union Européenne na Grande Bretagne ekosalema, pe, na date ya 25 mai 2019, élection européenne ekosalema. Sima ya élection oyo, Europe akozua Président ya sika. – Tokozela po toyeba nani akokoma Président ya sika ya U.E.

    Kasi, liboso tosilisa mbula oyo ya 2018, makambo ya minene ekoki kosalema na mikili mingi ya Europe. Lokola ba « Oppresseurs » bazali surtout ba Occidentaux Illuminati-Franc-maçons-Sionistes, tokoki kokamua té soki bitumba ya ba « Justes » contre ba « Oppresseurs », ekobanda na Occident. Lisusu, lokola ba banquiers internationaux mingi bazali ba juifs, tokoki kokamwa té soki bitumba ya ba « Justes » contre ba « Oppresseurs » ekokota na Israël.

    Cela semble possible po Hénoch 92 : 14 elobi tè sima ya bitumba, ba Justes « …. bâtiront un palais au grand Roi. » – Grand Roi azali YAWEH ; Palais oyo ezali 3ème temple de Jérusalem.
    Jean 2 : 13-16 elobi boye : « 13. Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem.
    14. Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. 15. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, 16. et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Donc, « Palais » to « Maison de mom père » oyo ezali 3ème temple de Jérusalem.

    Tokoki koloba tè bitumba oyo ekosalema na Occident pe na Proche-Orient. Kasi, mikili misusu ezali na ba Franc-maçons-Illuminati-Sionistes ekosala bitumba wana.

    Est-ce que bitumba oyo ekozala guerre économique et financière et guerre civile ? Est-ce que ekozala bitumba ya Gog de Magog ? Est-ce que ekozala guerre mondiale ? Est-ce que ekozala na tango ya bitumba oyo YAWEH akoloba na 6ème ange qui a la trompette : -Apocalypse 9 : 14-15 « 14 ..Délie les quatre anges qui sont liés au bord du grand fleuve de l’Euphrate ? 15 Alors furent déliés les quatre anges qui étaient préparés pour l’heure et le jour et le mois et l’année, afin qu’ils fissent périr le tiers des hommes. » – Le tiers des hommes c’est-à-dire le tiers de l’humanité. – Voyons ce qui va se passer, mais une chose est sûre, il ne s’agit pas de la guerre d’Harmaguédon.
    Po na kobuma 1/3 de l’humanité = 2.333.333,333 personnes, ekosenga manduki ya makasi lokola bombes atomiques ekota na bitumba.

    Cette guerre livrera les Franc-maçons-Illuminati-Sionistes entre les mains des « Justes », qui finiront par construire le 3ème temple de Jérusalem. Ba « justes » oyo bakotonga 3ème temple de Jérusalem bakozala ba Juifs qui ne sont pas chrétiens, mais qui craignent Dieu. Na suka ya bitumba oyo bakobelela mbela ya « Paix et Sécurité », tango wana, ba Arabes, peut-être déjà vaincus par Israël, bakoyokana na Antichrist po na Confirmation ya Accord de Paix Israélo-Arabe et entre les Palestiniens et les Israéliens. Déjà, La Loi israélienne du 19 juillet 2018 – La loi Israël, État-nation du peuple juif, ezali ko exclure ba Palestiniens, po loi oyo ezali kotanga kombo « Palestiniens » té, ezali kolobela kaka Etat-Nation des Juifs.

    Conclusion :

    Kobanda sanza ya septembre 2018 kino mbula ya 2019, na ba mbula ekolanda, tokobanda komona makambo ya minene.

    Biso na RDC, esengeli tobanda komilenge sika oyo po peuple ya biso azanga té mayi ya komela, biloko ya kolia, électricité, hôpitaux na dispensaires ya kitoko, armée ya makasi, police na services secrets ya malamu, etc. Boye, tokoki komibikisa, pe kobikisa mboka ya biso mobimba.

    Nazali prêt ya kozonga na mboka soki bobengi ngayi.

    Bernard B.
    18.08.2018

Les commentaires sont fermés