Kalemie: Joseph Kabila visite quelques sites pour ériger un hôpital moderne

Tanganyika –

En séjour de travail à Kalemie, chef-lieu de la province du Tanganyika, Joseph Kabila a visité, vendredi 5 janvier, quelques sites dans les quartiers périphériques de Lubuye et de Mukulu à Kichanga pour la construction d’un hôpital moderne adapté aux standards internationaux et régulièrement approvisionné en produits pharmaceutiques.

Cette option a été levée à l’issue d’une visite qu’il a effectuée à l’hôpital général de référence de Kalemie. La capacité d’accueil de celui-ci n’est plus en mesure de répondre aux besoins de la population en croissance de cette ville.

Après cette visite, Joseph Kabila a visité aussi, pour la troisième fois, les travaux de construction d’un stade moderne de Kalemie dans la localité de Mukulu au quartier Kichanga. Ces travaux exécutés par la société chinoise CREC 9 pourront prendre fin au début du deuxième semestre de l’année en cours. Ce stade dont les travaux ont été lancés par le chef de l’Etat, en juin 2016, aura une capacité d’accueil de 15.000 places assises.

(ACP/07.01) –

2 réflexions au sujet de « Kalemie: Joseph Kabila visite quelques sites pour ériger un hôpital moderne »

  1. Ce petit farceur illegitimement et illegalement se cramponnant au sommet veut nous distraire.

    Alors que Kinshasa est sous eaux d’inondations catastrophiques avec des morts en centaines, et que son lecheur de bottes Kimbuta detourne les maigres deniers d’entretien d’infrastructures de la capitale sans parler du manque d’equipement pour hapitaux dans la capitale, ce voyou lui s’en va s’exhiber a Kalemie et y promettre des hopitaux ultra-modernes – comme jadis ses « 5 Sentiers » sans suite.

  2. Le petit rwandais ne sait où donner de la tête, sans orbite fixe comme pluton qui a fini par être débarqué de la liste des planètes du système solaire. Son destin va dans le même sens. Il lui est contreproductif d’avoir transformé par la corruption la supposée opposition en ses « atalaku ». Le sursis dont il a longtemps bénéficié par la mollesse et ambigüité de Tshisekedi n’existent plus. Il a beau se convertir en topographe pour analyser et déterminer des sites d’édification.

    Je voudrais ici attirer l’attention de mes compatriotes engagés dans la lutte
    pour sortir les rwandais de notre territoire sur l’idonéité de la continuité de la présence de la Monusco dans notre pays. La question plausible à se poser est de savoir si ces troupes de l’ONU sont présentes dans notre pays pour défendre des civils congolais de la barbarie des tutsis ou pour continuer à consolider le gouvernement des assaillants rwandais. L’ONU ne doit pas continuer à retarder notre légitime vengeance par la loi de Talion comme l’a si bien souligné avec justice Ne Mwanda Nsemi.

Les commentaires sont fermés