Kalemie: Qu’est ce qui fait courir « Joseph Kabila »?

Après deux semaines passées dans le Haut-Katanga où il s’est construit des fermes notamment à Kashamata et Kundelungu, « Joseph Kabila » effectue, depuis mercredi 03 janvier, une « visite de travail » au chef-lieu de la province du Tanganyika.

En fait de « travail », le très mystérieux et taiseux successeur de Mzee est allé se rendre compte de l’état d’avancement des travaux de construction d’un bateau moderne de plus de 3.500 tonnes qu’il a « offert » comme « cadeau » aux habitants de cette ville congolaise qui est séparée de la Tanzanie par le lac Tanganyika.

« Joseph Kabila » qui multiplie depuis 2013 des artifices (concertations nationales, dialogue politique national, etc.) pour repousser le plus loin possible la tenue de plusieurs scrutins sous le prétexte de « manque d’argent » – a pu trouver des moyens financiers pour s’offrir un « gros jouet ».

Cet homme qui exerce le pouvoir d’Etat sans mandat depuis une année considère que l’Etat c’est lui. Il a initié ce projet pharaonique sans lancer le moindre appel d’offres. Et ce en méconnaissance de la législation en matière des marchés publics. Nul ne sait l’origine du financement. Blanchiment? L’entreprise chinoise « CREC9 » s’est vue attribuer le « marché » de construction de plusieurs infrastructures sociales de base. C’est le cas notamment d’un hôpital général de référence de Kalemie.

C’est au mois de juin 2016 – six mois avant la date d’expiration de son dernier mandat – que « Joseph » a lancé plusieurs projets dans cette ville. On peut citer: l’élargissement de l’aéroport de Kalemie dont la longueur de la piste devait passer de 1.750 mètres à 2.500. Coût: 18 millions $. Ici, l’exécution des travaux a été confiée au Groupe Malta Forrest (EGMF); la modernisation de l’aérogare par la société chinoise de SZTC. Montant? Mystère. On peut citer enfin l’érection d’un stade omnisport au quartier Kichanga. Coût: 10 millions $, et la construction d’une université.

Pourquoi un tel intérêt à l’égard de la ville de Kalemie? C’est la question qui taraude de nombreux observateurs.

Né en Tanzanie en 1971 (?), « Joseph » n’a foulé le sol du pays qui s’appelait encore Zaïre qu’au lendemain de la naissance de l’AFDL (Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo). C’était à la fin du mois d’octobre 1996. L’homme est plus attaché à la Tanzanie où il a grandi et fait son service militaire à la base de Mbeya.

On comprend, dès lors, le mépris que ce personnage au passé nébuleux – qui s’accroche au fauteuil présidentiel depuis le 19 décembre 2016 – affiche à l’égard des Congolais. Il n’a aucune attache psychologique avec le Congo-Zaïre. Il n’a aucune passion de ce pays qui lui a tout donné.

Dix-sept années après son accession à la tête de l’Etat dans les conditions que l’on sait, « Joseph » reste un grand point d’interrogation pour la grande majorité des ex-Zaïrois. Une énigme. On retiendra de lui, cette volonté résolue de diviser les Congolais en privilégiant certaines provinces dites « swahiliphones » au détriment de celles dites « de l’Ouest » et du « Centre ».

A en croire des sources bien informées, « Joseph » a entreposé un véritable arsenal dans la province du Tanganyika. Des hommes armés jusqu’aux dents y campent. Ces mêmes sources le suspectent d’y préparer une « base de repli » en cas de « coup dur » à Kinshasa…

 

B.A.W.
© Congoindépendant 2003-2018

15 réflexions au sujet de « Kalemie: Qu’est ce qui fait courir « Joseph Kabila »? »

  1. Enfin, il s’est rasé la barbe, et revoilà son phénotype tutsi du Rwanda longtemps dissimulé qui réapparait!

  2. Ne vous en faites pas cher BAW, kabila Kanambe, dixit Justine Mpoyo Kasa-Vubu, est un malade mental et tout cela va éclater au grand-jour!
    L’homme du mensonge systémique, né d’une mère originaire du Maniema et d’un père katangais, les deux se rencontreront en Tanzanie quelque part dans la localité Hewa Bora, PFFF… un mensonge à vous couper le souffle… le président hors-mandat qui ne connait rien des notions de gestion d’un État a fait de la RD Congo son jardin personnel et des bonhommes qui y habitent des chiens qu’il manipule à dessein, doit être déguerpi à souhait d’une balle dans la tête.

    1. @ christian.
      Kabila nous manipule parce que nous sommes manipulables.
      A Kalemie, il construit des infrastructures de base. La Ville n’aurait que 150.000 habitants. Des villes plus peuplées comme Kisangani , 1 million d’habitants, Mbuji-Mayi 3 millions, Mbandaka…n’ont pas des stades.
      Madame Kabila, catholique fervente qu’on nous dit, construit de sa propre poche, la première basilique congolaise à Goma. Que pense-t-elle des autres cathédrales du pays, qui s’écroulent?

      Au Congo,personne ne lève le petit doigt pour dénoncer ces détournements des deniers publics par Kabila pour son intérêt personnel. Un président sud-coréen, français, américain…quitterait le pouvoir le même jour. Sous d’autres cieux, c’est un scandale. Au Congo, c’est normal.

      Le Congo, pour Kabila, s’arrête à la Province du Tanganyika. Pour l’ex Premier Ministre Matata Ponyo, le Congo se limite à la Ville de Kindu. Sous son règne, le chef-lieu de Maniema s’est modernisé; tandis les autres agglomérations du pays se ruralisaient. Il trouvait ça normal.

      C’est honte pour nous d’avoir des gouvernants crétins comme ça.

  3. L’ errance de celui qui se fait appeler Kabila commence, ce qui est bon signe pour notre pays, c’est à dire que l’Ovni venu de Tanzanie va bientôt regagner son pays d’origine. Il peut amasser autant d’armes dans sa pérégrination, il finira par fuir définitivement. Mobutu a fait la même chose à Kawele, on connait la suite.

  4. Cet OVNI doit interroger l’Histoire pour découvrir que les crimes commis ne sont jamais restés impunis. Tôt ou tard, l’homme paie toujours ce qu’il sème. La Tanzanie n’est pas la lune, les Congolais l’y poursuivrons et il paiera ses crimes.

  5. Detail tres important que bcp de nos compatriotes ignorent en s’en prennant a ce criminel-sanguinaire, voleur et ex-chauffeur de carriere: Ce sinistre mec est Tanzanien et non pas un (Tutsi) Rwandais. Point !

    1. On peut être un Tanzanien de l’ethnie tutsi originaire du Rwanda.

      Vous confondez plusieurs notions (nationalité, ethnie, pays d’origine…) !!!

      1. BAW et moi signons et persistons que ce sinistre mec est Tanzanien et nous en avons de references.

        A toi de nous prouver qu’il est Rwandais, au lieu de te perdre en suppositions sans base en faits.

  6. C’est la circonscription électorale de sa soit disant jumelle Jaynet Kabila, il prépare le terrain pour la présidente de la commission des sages de l’assemblée nationale mais aussi de la fondation Laurent Désiré Kabila en vue sûrement du prochain scrutin.

  7. Allo, allo, allons donc !!! J’en ai un peu ras la parlote investigatrice, savante et spéculative qui ne nous ramène vers aucun succès effectif pour notre pays !!!
    Il est passé le temps d’ergoter sur la personnalité et le programme de celui qui tient lieu aujourd’hui du représentant de l’Etat chez nous, le fameux ‘JK’, ce serait là une incompréhension crasse gravissime de ce que nous avons en face ! Cet énergumène n’est ni plus ni moins qu’un fieffé diable génocidaire commis contre notre peuple dont il n’est pas, malgré l’imposture nationale et internationale qui a fait de lui le PR de notre pays…
    Son projet n’est rien d’autre, malgré le discours officiel trompeur, que d’assujettir notre pays en une Nation incapable de s’assumer de dedans pour une société soumise aux diktats d’une nouvelle ploutocratie ‘vendue’ partant mortifère parce que d’abord non ‘souveraine’ pour les Congolais que nous sommes…
    ‘JK’ vient encore une fois de nous le démontrer avec sa répression sanglante du 31 décembre et pour moi Kalemie et autres stratagèmes ou pas, il ne nécessite rien d’autre qu’une élimination urgente y compris physique si besoin… Il nous faut sans tarder nous débarrasser de l’hypothèque complexe qu’il représente sinon notre pays le Congo en aura plus difficile pour d’autres peut-être moins compliquées mais dépendantes de son inique présence…

    1. PS
      Je voulais juste dire que les péripéties de ‘JK’ à Kalemie comme le démontre le sujet viennent à propos donner à voir que ce traître à notre Nation qu’il est n’augurent d’aucun projet politique national valide avec lui. La Cenco et tous les Cathos confrontés à l’épreuve comme tous les patriotes soucieux de l’intérêt supérieur de notre Nation feraient mieux de le comprendre et enfin muscler leurs revendications et leurs actions. Jusqu’à des actions ‘extrêmes’…
      C’est dire que contre la répression sanglante du 31 décembre et dessous qui signifie que le dictateur ne veut ni d’élections ni de tout processus démocratique pouvant mener à une réelle alternance, il faut nous armer de tous les moyens, ceux citoyens et pacifiques tentés ici et davantage…
      Les discours démagogiques d’Atundu, de Mende et d’autres de la kabilie qui dénoncent une prétendue violence anti-démocratique des ‘marcheurs’ et des prélats catholiques appellent à moins de tempérance ‘généreuse’ à la Catho (dans le passé ils se sont déjà faits avoir avec cette logique) nous y obligent davantage si nous voulons sauver notre pays en mal d’interlocuteur.
      A côté des Catholiques et avec eux, les Congolais seraient mieux inspirés de ‘neutraliser’ par tous les moyens possibles la dictature en face, « d’éliminer » ‘JK’ son porte-étendard…
      A bon entendeur………….

  8. En terme de développement, tout ce que Kanambe est en train d’entreprendre à Kalemie est qualifié d’éléphants blancs. Qu’adviendra-t-il de ces initiatives personnelles une fois qu’il aura perdu le pouvoir ? Dommage que le peuple congolais se réveille seize ans après l’avènement de ce personnage à la magistrature suprême. Sans fausse modestie, je faisais partie du cercle de ceux qui ont dénoncé, dès le lendemain du 26 Janvier 2001,le mode de succession dynastique au sommet de l’état congolais. Mon interview sur la VOA avec feu Ferdinand Ferella prédisait la situation chaotique que nous décrions et combattons aujourd’hui. À l’époque, la rumeur répandue sur les origines, le niveau d’études, le métier antérieur exercé cet homme se confirme seize après chez le peuple congolais. Confirmation de la médiocrité avec son corollaire la prédation de la vie de toute une nation. Du jamais connu au vingt et unième siècle dans un pays plein de cerveaux dans tous les domaines. Chers compatriotes le désastre de l’occupation de la Rdc par l’oligarchie Tutsi power doit nous ouvrir l’oeil pour qu’à l’avenir cette erreur d’accepter n’importe qui devenir chef de l’état ne puisse plus se répéter. Soyons vigilants. Évitons les médiocres à venir. L’alerte est lancée, vaillant peuple congolais. Trop c’est trop. Disons stop à jamais à la MÉDIOCRITÉ en Rdc. Le peuple mérite les dirigeants qu’il se choisit lui-même ou les tolère. Ingeta !

  9. Parlant de MEDIOCRITE. Rien qu’a parcourir le « CV » du semi-alphabete Jeff Olengankoy plein des detournements de deniers publics lors de son passage anterieur au Gourvenemet, et ensuite constater que ce mec via son copain-traitre Bruno Tshibala a reussi a planter son petit-frangin Emery Okundji, jadis sentinelle de profession aux USA, on comprend alors que le Conglomerat d’aventuriers et voyous nous ayant pondu l’Imposteur de Kingakati (jadis chauffeur de taxi a Dar-es-Salaam) se porte tres bien en RDC, et s’elargit au fil des ans…!

  10. Quand je lis vos commentaires, je suis perdu, je cherche une vision pour la RDC je trouve des insultes et je ne sais pas si c’est cela l’excellence.

Les commentaires sont fermés