Kinshasa-Kigali: Un accord aérien en vue

Le président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a eu une séance de travail, mardi 20 mars, à la Cité de l’Union africaine, avec une délégation mixte composée des experts congolais et rwandais, venus lui faire le rapport sur le processus tendant à la conclusion d’un accord aérien entre Kinshasa et Kigali.

Selon Mme Nicole Ntumba Bwatshia, conseillère principale du chef de l’Etat au collège juridique et administratif, il s’agissait de voir avec le numéro un Congolais les modalités d’un tel accord. « Le temps est arrivé pour que la partie Est de la République démocratique du Congo puisse connaitre la paix véritable, surtout que les relations commerciales, notamment dans le domaine aérien devraient, à nouveau, redevenir normales avec les pays voisins », a-t-elle indiqué.

Elle a fait savoir que bientôt il y aura les compagnies aériennes Rwand’Air dans le ciel congolais et Congo Airways dans le ciel rwandais, tout ceci dans le cadre des relations bilatérales pour que, finalement, les deux pays puissent bénéficier de tous les avantages qui existent dans ce genre de coopération.

Ce qui prime ici, a dit Mme Bwatshia, c’est la paix et les relations gagnant-gagnant que le Président de la République ne cesse d’annoncer dans ses différents discours. Le plus important est que les deux pays puissent se retrouver, chacun en ce qui le concerne, toujours dans le cadre des relations gagnant-gagnant, a-t-elle conclu.

ACP/

3 thoughts on “Kinshasa-Kigali: Un accord aérien en vue

  1. Ces fameux conseillers principaux sont-ils payés pour lire des communiqués du cabinet ?
    Dernièrement on a vu une autre CP lire une communication signée par le Dircab au sujet d’une réunion inter-institutionnelle – réunion consultative – au sujet des magouilles supposées des députés provinciaux UDPS pendant les sénatoriales, laquelle communication annonçait des décisions du PR enjoignant le PGR de lancer des procédures judiciaires… en dehors de tout cadre constitutionnelle.
    Ces fameux 110 conseillers viennent tous de l’ICC ?
    Kiadi kibeni kua ba députés ya UDPS !

  2. Ce n’est pas un accord aérien dont on a besoin avec le Rwanda du criminel Kagame. C’est une liste des sanctions qu’il nous faut à commencer par la fermeture des frontières. Si les Ruberwa and co veulent aller le plus souvent chez eux au Rwanda, qu’ils se demerdent pour y retourner définitivement.

  3. Qu’est-ce qui empêche la partie Est de connaitre la paix? A la Présidence, on devrait avoir la réponse exacte, non!
    Kokamwa!

Comments are closed.