L’ancien président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa aux arrêts

L’ancien président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK), Roger Nsingi Mbemba, a été arrêté vendredi 5 avril, à son domicile et conduit à l’inspection provinciale de la Police nationale congolaise. L’information a été donnée par une source proche de cet organe délibérant.

Il est reproché à Roger Nsingi le détournement de six jeeps sur les huit appartenant au bureau de cette assemblée. Le 14 mars dernier, a indiqué la source, au cours d’une rencontre avec le personnel, le nouveau président de l’APK, Gode Mpoyi avait pris l’engagement de récupérer tous les biens appartenant à l’APK détenus par des particuliers. « Toute personne qui détient un bien appartenant à l’APK a 48 heures pour le remettre. Dépasser ce délai, l’APK sera obligée de recourir à tous les moyens légaux dont elle dispose pour rentrer dans ses droits », avait-il- déclaré.

C’est dans ce contexte que s’explique l’arrestation de Roger Nsingi Mbemba qui s’inscrit dans le cadre d’une « opération mains propres ».

ACP/

2 thoughts on “L’ancien président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa aux arrêts

  1. UNE « CRASSE POLITIQUE » DES JOUISSEURS, VOLEURS, VIOLEURS ET VAGABONDS EX-MOBUSISTES, EX-MLC, EX-RCD-GOMA, OU EX-UDPS.
    LA PLUPART EVOLUANT A L’IMAGE DE LA COHORTE PPRD-MP-FCC !

  2. On arrête du menu fretin pour vol de quelques jeeps et on laisse en liberté dorée des voleurs des voix électorales et ceux qui absolvent le Rwanda et l’Ouganda de leurs responsabilités dans le génocide congolais.
    On laisse un rwandais, Basengezi, diriger la CENI. Et les gens vont quand même voter.
    On continue de tuer à Beni, Yumbi, Butembo…Les assassins sont les mêmes. Mais, mais, ils sont devenus des… partenaires.
    On marche sur la tête. C’est le nouveau Congo dirigé par un… masque.
    On marche sur la tête.

Comments are closed.