Le FPI débloque 10 millions USD pour appuyer les entreprises secouées par le COVID-19

Le conseil d’administration du Fonds de promotion de l’industrie a décidé de débloquer une somme de 10 millions USD pour financer les entreprises congolaises secouées par la crise sanitaire mondiale due à la pandémie de Coronavirus.

Selon un communiqué de cet organisme, paru samedi 2 mai, ce financement est destiné en priorité aux secteurs de l’agro-alimentaire, de la pharmacie et de la logistique tels que décidé par le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya.

ACP/

2 thoughts on “Le FPI débloque 10 millions USD pour appuyer les entreprises secouées par le COVID-19

  1. GOUVERNEMENT?
    Reunion du conseil des ministres sous la direction de Felix.. plusieures rencontres sans effet, sans mesures, sans stratégies face au Civid-19
    Ceux des économistes congolais qui vont lire ceci devraient examiner avec attention se qui se passe au Pérou, un pays qui possede moins des « ressources » que la RDC où les détournements des millions de dollars font la une..
    https://www.france24.com/fr/20200505-au-pérou-la-jeune-ministre-de-l-économie-érigée-en-star-de-la-lutte-contre-le-covid-19
    La RDC possede-t-elle un ministre de l´économie? kie kie lol

  2. Rien que 10 millions USD, le FPI est si pauvre, n’a été capable que de se condtituer 10 millions USD pour appuyer les entreprises secouées par le COVID-19 ou alors il a trouvé par je ne sais par quels caculs que cette somme suffit à appuyer ces multiples entreprises fauchées par la pandémie ?
    Il y’a peu on a évoqué la gabegie présente au FPI où tous les caciques du FCC bénéficient depuis longtemps des prêts que personne ne rembourse pour des créations d’industries quasi fictives et aujourd’hui le FPI ne peut débloquer que 10 pauvres millions de dollars pour l’activité et l’emploi fortement ébranlés par le Covid-19 au Congo ? Je ne sais si nous comprenons à quel rang le monde nous relègue et nous nous ravalons nous-memes ? Là où les autres parlent en centaines de millions voire en milliards, nous ne sommes qu’à quelques pauvres millions. Quand les bailleurs de fonds publics et privés prêtent aux autres des centaines des millions voire des milliards, le Congo n’est bon qu’à se contenter de quelques pauvres millions. Jusque quand ?
    Triste pays !!!

Comments are closed.