Le gouvernement Ilunga se prépare à lancer les bons du trésor

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a réuni, jeudi 3 octobre, le vice-Premier ministre en charge du Budget Jean- Baudouin Mayo, le Vice-ministre des Finances Junior Mata, le vice-gouverneur de la Banque Centrale du Congo, Jules Bondombe ainsi que le directeur de la politique monétaire à la Banque Centrale du Congo, Jean Louis Kayembe. Ils ont examiné les conditions du lancement, dans les prochains jours par la Banque Centrale du Congo (BCC), des bons du trésor.

Le bon du trésor est un emprunt à court terme de l’Etat auprès du public.

Selon le vice-gouverneur de la BCC, Jules Bondombe, le gouvernement voudrait, à travers cette émission des bons du trésor, disposer d’autres ressources financières pour faire face à ses besoins de trésorerie. Le bon du trésor évite aux pouvoirs publics de recourir au financement monétaire.

Il a souligné que le gouvernement voudrait mettre un terme au financement du déficit par le recours aux avances de la Banque centrale. Une pratique qui favorise l’inflation ainsi que la dépréciation de la monnaie nationale.

La question fera à nouveau l’objet des discussions lors d’une autre séance de travail, a conclu Jules Bondombe.

ACP/Congo Indépendant

3 thoughts on “Le gouvernement Ilunga se prépare à lancer les bons du trésor

  1. Bande d’ignares incompétents à la solde des tueurs tutsis! Na posa ya ko bamba bino « mbata mbuta » esika bo zali. N’est-ce pas par récupérer les 15 millions de dollars emportés par Kamherere sous la complicité de Tshilombo qu’il faut commencer?
    Par votre vomitive initiative, n’est-ce pas que vous offrez l’opportunité en or à ce criminel de Kamherere d’investir en ces bons du trésor et blanchir ainsi l’argent du contribuable congolais volé par lui? Bo zela. Lu vingila. Cohorte d’inutiles!

  2. J’ai vu un autre ignare sur TVS1 faire de l’a-plat-centrisme à Kamerheon, le louant d’avoir décroché son doctorat en Grèce. OYO PEUPLE YA NDENGE NINI NZAMBE !

  3. Dans un Pays detruit par la mal-gouvernance, Justice inesistante, et corruption erigee en mode de gestion jusqu’a au PR (ou sont les $15 Million que Kamerhe vient de detourner parmi autres magouilles?), quel investisseur audela des aventuriers mafieux risquerait son argent?

Comments are closed.