Le nouveau ministre des Médias s’engage à militer pour la dépénalisation des délits de presse

Le nouveau ministre de la Communication et des Médias qui n’est pas étranger à la profession de journaliste s’engage à se battre pour la dépénalisation du délit de presse par le vote d’une nouvelle loi, l’actuelle étant vieille de 25 ans. Il l’a fait savoir au cours de la cérémonie de remise et reprise mercredi 28 avril avec son prédécesseur Jolino Makelele au ministère de la Communication et des Médias. A cette occasion, le ministre Patrick Muyaya a également exprimé son voeu de moderniser la chaîne nationale, RTNC, et l’Agence congolaise de presse, ACP, afin de répondre aux impératifs de la modernité car « il en va de l’honneur de notre pays ». « La chaîne nationale ne doit pas seulement être pour les politiques mais aussi pour le peuple, nous devons restaurer le lien entre le Congolais et sa télévision », a martelé le nouveau ministre de la communication et des médias.

APA/

One thought on “Le nouveau ministre des Médias s’engage à militer pour la dépénalisation des délits de presse

Comments are closed.