Le président Félix Tshisekedi a besoin des « fanatiques éclairés »

Jean-Claude Katende, président de l'ASADHO
Jean-Claude Katende

Une femme ou un homme éclairé est celui qui a la connaissance, le discernement et qui sait distinguer la bonne direction de la mauvaise. Il est capable de soutenir, de défendre et d’accompagner son idole, mais il est aussi capable de lui dire non quand cela est nécessaire. Ainsi, un fanatique éclairé est différent d’un fanatique aveugle qui accepte tout, soutient ou défend tout pourvu que le chef soit content de lui.

Dans de nombreux cas, les chefs africains ne tolèrent pas leurs collaborateurs ou les citoyens qui sont capables de leur dire NON quand cela est nécessaire. Ils préfèrent des flatteurs.

Un chef qui n’a aucun collaborateur capable de lui dire NON, il doit savoir qu’il est entouré des hypocrites qui n’hésiteront pas à lui tourner le dos quand les choses vont mal tourner.

J’écris cette page d’opinions libres pour interpeller tous les fanatiques du président Félix Tshisekedi. Ils doivent éviter de penser que tous ceux qui donnent un point de vue, sur certaines questions d’intérêt national, contraire à celui du Président sont contre lui. Ils doivent éviter d’insulter ou d’indexer les congolaises et congolais qui ont un point de vue contraire. C’est ça, la beauté de la démocratie. Ils ne doivent pas oublier que la démocratie est une dispute organisée.

S’il y a des congolais (Société civile, opposition ou majorité) qui souhaitent que le président Félix Tshisekedi échoue de relever le pays, ils n’aiment pas notre peuple. Tous, nous devons souhaiter qu’il réussisse, que le pays se stabilise sur tous les plans économique, social et politique, que les gens aient de l’emploi, de bonnes routes, de l’eau, de l’électricité, de bonnes écoles…, que nous vivions en sécurité. La réussite de Monsieur Félix Tshisekedi ne sera pas une réussite personnelle, mais collective. Elle sera bénéfique à tout congolais sans distinction d’appartenance politique, tribale, régionale ou de sexe. Il est important que le pays se relève pour que celui que nous allons élire en 2023 trouve le pays à un niveau plus élevé dans tous les secteurs.

Mais ce souhait ou désir ne nous interdit pas de critiquer, de manifester nos doutes, d’interpeller et de faire des contre-positions, si nous estimons que le pays n’est pas gouverné selon les promesses faites ou selon les lois du pays. C’est en le faisant que nous permettons au Président de rectifier ou d’ajuster les choses pour que le pays avance, pour qu’il réussisse son mandat dans l’intérêt de tous les congolais.

Nous savons tous que depuis que le président Félix est au pouvoir, les efforts significatifs sont faits pour améliorer la situation des droits de l’Homme. Ne pas le reconnaître, c’est être de mauvaise foi. Nous en sommes contents et nous le disons. En même temps, nous voyons que la liberté de manifester pacifiquement pose des problèmes comme du temps de l’ancien régime. Toutes les manifestations organisées par les organisations de la société civile et les mouvements citoyens sur toute l’étendue de la république sont toujours dispersées ou réprimées brutalement par les agents de l’ordre. Certaines manifestations se sont soldées par des arrestations arbitraires et des actes de torture. Devons-nous tous fermer les yeux sur ces violations des libertés fondamentales par ce que nous soutenons Fatshi? Devons-nous considérer ceux qui dénoncent et condamnent ces faits comme étant des anti-fatshistes ? Ma réponse est NON.

Est-ce que c’est normal que le président Félix passe les journées du 19 et 20 septembre sous silence alors que plusieurs compatriotes ont été tués par les militaires et policiers tout simplement parce qu’ils réclamaient l’organisation des élections dans le délai constitutionnel ?

Ma réponse est que ce n’est pas normal. Suis-je anti-fatshiste, je dis NON. C’est mon devoir de lui rappeler qu’il devait faire un message pour condamner ce fait et saluer la mémoire des victimes. Leur sang n’a pas coulé pour rien.

Moi, je veux que le président Félix Tshisekedi réussisse son mandat pour le bien tous les congolais. Mais cela ne veut pas dire que si je vois les choses qui ne marchent pas, je vais me taire ou fermer les yeux. Je vais parler malgré les insultes et les attaques de tout genre.

Soyons des fanatiques éclairés pour le Président et notre pays avancera plus vite.

Evitons d’être des fanatiques aveugles.

Fait à Kinshasa, le 30 septembre 2019.

 

Me Jean Claude Katende (Whatsap +243811729908)
Le Gardien du Temple.

« Le pouvoir politique ne peut pas faire du bien s’il n’est pas entre les mains d’une femme ou d’un homme de bien »

18 thoughts on “Le président Félix Tshisekedi a besoin des « fanatiques éclairés »

  1. @ Me. Katende,
    EXCUSEZ-NOUS DE VITE NOTER QUE – DROLEMENT – « FATSH-ISTE » RIMME AVEC « FASCISTE’…
    LOIN DE NOUS L’INTENTION DE VOULOIR « FOUINER » A LA PRESIDENCE DE PEUR D’Y FROISSER CES FANATIQUES FATSHISTES DANSANT EN « GOBANT LEUR LAIT », FRUIT DES $15 MILLIONS « DISPARUS »…!

  2. Félix Antoine Tshisekedi sera jugé par ces actes et non par les nombreux discours qu’il fait , n’engageant que ceux qui y croient. Depuis l’époque mobutienne jusqu’à ce jour, les politiques zaïro-congolais nous ont habitué à des discours qui n’ont en rien changé le cours de la vie socio-économique de la collectivité. Déjà avec le 1er budget de 7 milliards de dollars annoncé de l’ère Fatshi, je crains que l’on ne s’achemine vers la pérennité des budgets ne résolvant rien en réalité. J’invite aussi Fatshi à être le président de tous les congolais quel que soit leur race, leur courant idéologique, culturel… Il en va de la stabilité de ce pays encore fragile. Ne dit-on pas qu’un homme averti en vaut deux.

  3. Chers Compatriotes,
    En ligne, nous entendons tout. « Fanatique Eclairé » est une belle expression que je ne comprends pas. Quand on est fanatique on quitte le domaine de clairvoyance de l’équilibre pour se situer dans celui de l’extrême. Le président Félix n’a pas besoin de « Fanatiques », il a besoin de personnes qui puissent l’aider dans sa nouvelle position qui exige beaucoup de sagesse. Je ne connais pas son entourage immédiat, ni ses conseillers, mais à entendre ce que le président a dit lors de l’interview en Belgique, je reste persuadé que le président du Congo a besoin d’un certain profil de conseil. Mais un conseiller prodigue des conseils et n’intime pas d’ordre. Il appartiendra toujours au président de choisir de suivre les conseils ou de les rejeter. C’est là que l’on peut avoir encore un petit souci pour le pays. Que Dieu nous vienne en aide.

  4. Personnellement je n’ai jamais compris pourquoi ce pays-là, tout en regorgeant de grands cerveaux, a pourtant des habitants qui se contentent uniquement des solutions mi-chemin, des présidents semi-lettrés ou carrément idiots; des ministres et députés de pacotille et enclin aux plaisirs mondains indignes d’hommes d’État. Quel malheur pour notre peuple !
    J’ai toujours dit que cette malédiction est en soi la conséquence d’avoir livré l’unique vrai homme d’État et patriote P.E. Lumumba aux mains des bourreaux occidentaux.

  5. On aura tout vu sur ce site. « Fanatiques éclairés », la belle affaire!!! Une petite vérification dans le dictionnaire et on découvre que « Fanatique est une personne qui adhère à une cause ou à une doctrine religieuse, politique ou philosophique avec une conviction absolue et irraisonnée et un zèle outré poussant à l’intolérance et pouvant entraîner des excès ». Sur ce point je rejoins notre compatriote Elili quand il déclare ce qui suit: « Quand on est fanatique on quitte le domaine de clairvoyance de l’équilibre pour se situer dans celui de l’extrême ». C’est d’ailleurs révélateur que Sieur Katende se place lui-même d’emblée parmi les fanatiques de F.A. Tshilombo. On est dès lors en droit de douter de son impartialité à chaque fois qu’il émettra un avis en sa qualité de leader d’opinion et de défenseur des droits de l’Homme sur F.A. Tshilombo. On a toujours tendance à se méfier des fanatiques, même s’ils se disent éclairés.

    1. @ Chester,
      Tres bien dit.
      Jouant au malin en re-definissant le « fanatisme », Katende (pourtant pretendu juriste) vient plutot de « se loger une balle dans la bouche »…

  6. # Kiekiekieeee, « fanatisme éclairé » comme « despotisme éclairé » (= »qui combine chez celui qui a le pouvoir force déterminée et volonté progressiste », dixit Wikipédia) ? « FANATISME ÉCLAIRÉ », ‘oxymore heureux’ de la bouche de Me Katende ? En effet ainsi va la vie des hommes sur cette planète que l’homme ou beaucoup d’hommes ont besoin d' »idoles » pour vivre et agir. Les fanatiques seront donc toujours présents surtout en politique et Katende a bien raison de broder là-dessus…
    # Questions : en parle-t-il parce qu’il a vu beaucoup de « fanatiques aveugles » autour de notre nouveau Président et qui sont-ils ? C’est peut-être là où son opinion ne s’est pas trop étendue et pourtant cela nous aurait davantage éclairé. Il n’y a souvent de bénéfice dans une analyse que quand tout est clairement nommé surtout que le propos est adressé au Chef d’Etat qui contrairement aux « conseilleurs » est le seul « payeur », au demeurant le seul responsable de sa ‘geste’.
    # C’est dire qu’il soit revenu sur « la liberté de manifester pacifiquement comme du temps de l’ancien régime » ou qu’il ait « passé sous silence les journées du 19 et 20 septembre en commémoration des compatriotes ont été tués arbitrairement par les forces de l’ordre » sur les recommandations de ses « conseillers », non seulement ceux qui le lui reprochent n’en sont pas des anti-tshisekedistes forcenés – ou des « fanatiques aveugles » vs « fanatiques éclairés », kiekiekieeee – mais aussi qu’il est plus que temps qu’il comprenne que sa pleine responsabilité passe par sa capacité propre de jugement et d’action de la situation et si besoin en dehors des avis de ses ‘conseillers ».

  7. Le fanatisme aveugle est une forme d’esclavagisme mental, spirituel, intellectuel, moral… Le fanatisme éclairé n’existe pas, un fanatique a la mémoire obscurcie par le mensonge, ne peut en aucun moment être éclairé car il demeure continuellement dans les ténèbres occultes diaboliques, le mécanisme vibratoire de l’anti-vérité le manipulera aussi longtemps qu’il aura l’esprit voilé par le mensonge, il restera intolérant face à toutes les opinions contraires aux siennes sans jugeote, sans objectivité, sans logique… En général tout fanatique qu’il soit aveugle ou éclairé c’est selon est toujours intolérant, inconscient, de mauvaise foi, a un comportement ambiguë, désinvolte, lâche… Raison pour laquelle le Verbe ou Parole Biblique Authentique dit que ton oui soit oui, que ton ton non soit non, le reste vient du Diable Satan le Chérubin jadis oint maître menteur, qui profère les mensonges, parle de son propre fonds, le père du mensonge qui inspire tout fanatisme… On n’est fanatique où on ne l’est pas. Point barre… L’auteur de cet article écrit « Moi, je veux que le président Félix Tshisekedi réussisse son mandat pour le bien tous les congolais », cela implique que tout Kongolais qui dénonce la nomination électorale de Janvier 2015 ne veut pas que le président protocolaire ne réussisse ; nous (Combattants Résistants de la Diaspora et de l’intérieur du pays) ne cesserons jamais de le dire et de le répéter à haute voix sans commune mesure que outre la classe politique Kongolaise toutes tendances confondues corrompue qui est la malchance du KONGO RDC, la faute incombe aussi à celles et ceux des Kongolais (fanatiques aveugles et « éclairés ») qui soutiennent aveuglément tous ses politicards qui s’entêtent à considérer l’imposteur Rwandais Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila comme un vrai Kongolais, cette posture collaborationniste à elle seule disqualifie Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo nommé par lui (Hyppolite Kanambe) président protocolaire sans impérium (effectivité du pouvoir), elle (posture des traîtres) rend ses pairs politiciens de CASH, de LAMUKA, du FCC comme des complices conscients ou inconscients, cette attitude loufoque de composer avec les Tutsi Nilotiques Banyamulenge Banyarwanda disions-nous démontre que tout Kongolais qui pense que le fils du feu Sphinx empêtré bêtement dans un DEAL mafieux extrêmement avilissant pourrait réussir son quinquennat est maudit jusqu’à la 10 ème génération… Personnellement nous (Combattant Résistant de l’Ombre) dirons que Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a plutôt besoin d’un coup de pied dans le cul pour qu’il arrête ses errements politiques abracadabrantesques actuels nageant à contre courant des veilleités nationalistes patriotes des vrais Kongolais, le fanatisme aveugle et pseudo éclairé ne fait que le conduire vers sa perdition éternelle… Comme le dit prophétiquement le Verbe Parole Divine Authentique « La maison (corps) des méchants sera détruite, mais la tente (corps) des hommes droits connus du Grand Ordre des choses Divines fleurira (corps glorieux). Telle voie paraît droite à un non-initié, mais son issue, c’est la voie de la mort. L’homme immoral subira les conséquences de ses actes. Celui qui s’écarte du bien sera sévèrement puni : refuser les avertissements conduit à la mort spirituelle » (Proverbes)… Ainsi soit-il… INGETA

  8. Me Katende
    Sans fouiner dans le passé, vous m’étonnez. Vous agissez comme Fils Mukoko et Yoka Son. C’est indigne de vous et de votre stature intellectuelle. Arrêtez s.v.p !
    Un président n’a pas besoin des fanatiques. Et vous, Me Katende, vous ne pouvez pas en être un.
    Si vous cherchez à vous positionner pour un poste, de grâce envoyez votre CV à la présidence ou cherchez à rencontrer son dircab. Auquel cas nous vous saurons gré de lui demander où sont nos 15 millions de dollars.
    Epargnez-nous ce type de déclaration indigeste.
    Boni ko ? Yango ekomi likamba ya Vita na Imana ?

  9. C’est très grave pour ce pseudo-intellectuel qui se dit gardien du temple tout en prônant le fanatisme éclairé. Ce monsieur reste tout de même un villageois malgré son fameux diplôme en droit. Comment un fanatique, éclairé soit-il , peut-il défendre les droits de congolais? Son fanatisme le positionne déjà dans le camp des oppresseurs! Monsieur Katende avoue publiquement qu’il est un fanatisme éclairé de Tshilombo, le traitre de la nation. Que serait la trajectoire de la RD Congo sans la trahison de Felix Tshilombo! Comment peut-on soutenir un president qui a conclu de deals avec les génocidaires du peuple congolais? Pensons-nous à la sécurité des Congolais quand on supporte aveuglement un « president » de la République qui fonctionne selon les deals qu’il a fait avec les fossoyeurs du Congo au lieu et place de la constitution ? La RD Congo n’a pas du tout besoin de fanatiques , ces écervelés qui tirent le Congo vers le bas! Un fanatique quel que soit son statut est plus dangereux qu’un terroriste.

  10. Les élections de décembre 2018 ont été chaotiques à tous les niveaux: présidentiel, législatif (national et provincial), sénatorial et au niveau des gouverneurs provinciaux.Le peuple congolais est profondément divisé.Beaucoup des congolais ne se reconnaissent pas dans les institutions élues.Dans les deux camps,il y a des fanatiques éclairés et aveugles.Les fanatiques modérés ou jusqu’aux- boutistes de Tshilombo crient haut et fort,pour faire croire au peuple congolais que FATSHI avait gagné la présidentielle de 2018. Ce qui est loin de la vérité.
    Son alliance avec Kabila, la majorité plus qu’écrasante de Kabila dans les deux chambres du parlement, dans les assemblées provinciales et les postes de gouverneurs sont une preuve que FATSHI n’a pas gagné la présidentielle.Au niveau de l’exécutif national,le CACH n’a que 30% des postes.Cette réalité là,Me Katende ne semble pas la voir.Il donne l’impression que FATSHI avait gagné la présidentielle démocratiquement. Oubliant les congolais lésés,qui ont la rancoeur. Même si FATSHI va donner au congolais le niveau de vie des Saoudiens ou Américains,cela n’effacera pas de nos coeurs sa tricherie dont le partenariat avec Kabila est la preuve.
    C’est regrettable que Maître Katende ait choisi son camp. C’est fanatique à peine modéré.Pourtant c’est un activiste des droits de l’homme.

    1. Ndeko Kolomabele,
      # Je vous ai lu et compris mais permettez-moi une question !
      Les élections de décembre 2018 ont été chaotiques avec des résultats qui n’ont pas été fidèles à la vertu des urnes., Le décompte des observateurs crédibles a en effet établi que « le candidat battu a été élu sur base d’un deal entre le nouveau et l’ancien président (= https://www.monde-diplomatique.fr/2019/03/MISSER/59601 ; https://afrique.lalibre.be/34622/rdc-la-semaine-ou-kabila-a-choisi-son-president/ ). Malgré ce scénario frauduleux le président nommé est aujourd’hui reconnu dedans et de dehors et les lésés en tête le candidat malheureux mais aussi une frange non négligeable de Congolais, réclament à raison justice, « cela ne peut effacer de leurs cœurs la tricherie dont le partenariat avec Kabila est la preuve », dites vous.
      # Ma question : vous vous doutez bien que dans ces conditions la solution n’est pas simple, on voit mal le PR ainsi installé déclarer purement et simplement qu’il n’a pas été élu, alors quelle résolution ou quel scénario plus consensuel proposeriez-vous pour en venir à bout de ce différend personnel et national ? Selon moi, on ferait mieux d’opter pour une solution qui repose sur un nécessaire réalisme ou un pragmatisme qui dépassent la simple critique à Katende d’avoir choisi son camp pour ne pas s’éterniser dans un espoir inaccessible. Que pensez-vous de mes ‘digressions’ ?

      1. PS
        # J’ai oublié de vous convier à la lecture de l’analyse intéressante de Misser parue en mars 2019 sur le Monde Diplo. Je ne partage pas toujours ses propos en raison de son tropisme pro-rwandais mais ici son analyse a pris une certaine hauteur (« Au Congo, le candidat battu… est élu. Répercussions régionales d’un scrutin contesté » = https://www.monde-diplomatique.fr/2019/03/MISSER/59601). Elle se termine ainsi : « Tout le monde, en Afrique et ailleurs, s’accommode de la victoire d’un candidat qui n’a probablement pas rassemblé plus de 17 % des voix. Mais la population congolaise va-t-elle accepter ce que M. Fayulu qualifie de « putsch électoral » ? » Son article date de mars et 5 mois après, on ne se tromperait pas trop si on répond non à sa dernière question : « la population Congolaise semble s’être accommodée du ‘putsch électoral' ».
        # Bref je ne suis pas loin de partager ses non-dits devenus réalités – même si je n’insiste pas comme lui sur un « un clivage avec des nouveaux rapports de forces sur le continent » mais sur une realpolitik proprement Congolaise qui veut sauvegarder la stabilité du pays -, lorsque j’opte pour ce « réalisme politique » qui autorise de ne pas rester braqué sur le seul résultat frauduleux des élections, il nous faut le dépasser si l’on veut avancer comme Nation souveraine unie. Comment précisément le réussir de façon plus consensuelle ?

  11. Besoin des « fanatiques éclairés » pour Tshisekedi comme pour recommander à ses nombreux sectateurs trop ‘fanatiques’ de l’être moins pour son bien, pourquoi pas ? Ça m’autorise au moins un ‘rappel !
    Au final, le juge des controverses sera bel et bien son bilan et non les multiples promesses et annonces dont il ne cesse de nous abreuver et là-dessus sa personnalité et son fonctionnement sont son atout et son piège. Je pense à sa bonhomie physique et psychologique ainsi que ses généreux sentiments qui ont le talent de le vendre assez facilement mais en même temps risquent de l’endormir dans une suffisance satisfaite qui l’empêche de batailler dur sur son programme et sa stratégie. Du coup pour un bon bilan il a besoin moins des thuriféraires inconditionnels plutôt que des fameux ‘fanatiques éclairés’…

  12. Blague dans un coin Monsieur le fanatique éclairé qui voulez à tout prix que votre idole Tshilombo « réussisse SON mandat ». OÙ SE TROUVENT LES 15 MILLIONS DE DOLLARS DES CONTRIBUABLES CONGOLAIS. Croyez-vous que cette histoire de vol va passer aux oubliettes? Cet argent du peuple congolais meurtri doit inmanquablement réintégrer les caisses de l’Etat au taux d’intérêt de référence de la Banque Centrale Européenne.
    Par ailleurs, y a t-il moyen de nous épargner cette phrase devenue léitmotiv:  » Il faut être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître… »? HEIN?

  13. BRAVO COMPATRIOTE NORBERT MUZUNGU POUR CE K.O ( KNOCK OUT ) DEBOUT INFLIGE A CE FAMEUX FANATIQUE AVEUGLE AUTOPROCLAMME GARDIEN DU TEMPLE.
    ENFIN, QU’IL NOUS DISE DE QUEL TEMPLE APPARTIENT-IL?
    1. GARDIEN DU TEMPLE D’ALI BABA ET LES 67 VOLEURS?
    2. GARDIEN DU TEMPLE DE WACO?
    3. GARDIEN DU TEMPLE DES MUNIERERES?
    4. GARDIEN DU TEMPLE DES BERETS ROUGES?
    EXCUSEZ-MOI Me KATENDE, JE NE VOUS AI PAS RECONNU AVEC VOTRE CHEMISE HAWAI!
    J’AI FOUINE SUR LES ARCHIVES DU TEMPLE: IL EST STRICTEMENT INTERDIT AUX GARDIENS DU TEMPLE DE S’ACCOUTRER EN LOOK HAWAIENNE.
    VOUS VENIEZ DE TRANSGRESSER LA LOI DU TEMPLE DE LIMETE LAQUELLE OBLIGE A TOUS LES GARDIENS DE S’HABILLER EN PANTANLON ENTONNOIR, FLANQUE D’UN CHAPEAU PLAT SOUS FORME D’OMELETTE OU DE POELE ET POUR COURRONNER LE TOUT MUNI D’UNE EPEE EN BANDOULIERE PRET A COUPER LES TETES DES MECREANTS.
    MON VIEUX, AVEC VOTRE CHEMISE-NGELI-NGELI A LA HAWAIENNE-LA, VOUS RISQUEZ LE FATWA.
    VOS DEUX CHEFS TALIBANS: LES MOLAHS TSHILOKABUND SONT TRES TRES FACHES DE VOTRE ACCOUTREMENT A LA HAWAIENNE.
    QUE LA NUIT VOUS PORTE BONS CONSEILS.
    ALLAH AKBAR!

    1. @ COMPATRIOTE GERMAIN,
      MERCI POUR VOS COMMENTAIRES ET VOTRE LUTTE ASSIDUE POUR L’AVENEMENT D’UNE VRAIE DEMOCRATIE EN RDC, INBUE DE LA FIN A LA KLEPTOCRATIE DES NEO-KABILISTES « CACHE »-FCC.
      QUE CES « FANATIQUES PSEUDO-ECLAIRES » DE TSHILOMBO FELIX RAPPELLENT A LEUR CHER IDOLE LE SACRILEGE QU’IL ETALE EN PLAIDANT (RECEMMENT A WASHINGTON COMME A BRUXELLES) POUR LA LEVEE DES SANCTIONS SUR LA BANDE DE BOURREAUX, VOYOUS ET VOLEURS KABILISTES AYANT ENDEUILLI MAINTES FAMILLES EN RDC INCLU DES VICTIMES PARMI DE MILITANTS UDPS BRULES-VIFS AU SIEGE DE L’UDPS. QU’EN DIRAIT ETWM?
      A BIENTOT; AVEC MES COMPLIMENTS PATRIOTIQUES.

Comments are closed.