Le Président Félix Tshisekedi décide la mise en place d’un cadre opérationnel des sanctions contre les mandataires suspectés de mauvaise gestion

Le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a décidé la mise en place avec le cabinet du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, d’un cadre opérationnel pour sanctionner les mandataires publics suspectés de mégestion, a annoncé dimanche 20 juin, le porte-parole du chef de l’Etat, Tharcisse Kasongo Mwema Yamba-Y’amba.

Selon le porte-parole qui a lu un communiqué du directeur de cabinet du chef de l’Etat, cette décision a été prise à la suite des révélations de l’Inspection générale des finances sur la mégestion dans les entreprises et établissements publics. Ce cadre opérationnel sera mis en place dans le respect des dispositions légales et réglementaires en vigueur.

« Dans le souci d’éviter tout malentendu à l’exécution de cette instruction hiérarchique lors de la prise des mesures conservatoires précitées et de parer à tout dérapage attentatoire aux acquis de l’État de droit, sur instruction de la haute hiérarchie, le cabinet du Président de la République tient à préciser que l’exécution desdites mesures se fera suivant un cadre opérationnel qui sera défini par le cabinet du Président de la République en concertation avec le cabinet du Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge dans l’observance des dispositions légales et réglementaires en vigueur en la matière », indique ledit communiqué.

Dans sa communication lors de la 8ème réunion du conseil des ministres tenue le 18 juin 2021 depuis Bunia, le chef de l’Etat avait indiqué avoir été saisi des conclusions définitives tirées des contrôles effectués suivant une procédure contradictoire et transmises aux responsables des structures contrôlées par l’IGF.

Face à cette situation, il avait demandé aux ministres sectoriels concernés de prendre les mesures conservatoires nécessaires de nature à mettre hors d’état de nuire les auteurs de cette mauvaise gouvernance afin d’éviter l’aggravation de cette situation désastreuse.

ACP/

3 Commentaires on “Le Président Félix Tshisekedi décide la mise en place d’un cadre opérationnel des sanctions contre les mandataires suspectés de mauvaise gestion

  1. Que tout ceci ne reste pas une opération de charme. Les bonobos attendent de voir combien de kulunas en cravate iront manger du vungule à Makala.

  2. Les cabinets du PR et du PM ont décidé de la mise en place d’un cadre opérationnel pour sanctionner les mandataires publics suspectés de mégestion à la suite, nous dit-on, des révélations de l’IGF sur la mégestion dans les entreprises et établissements public et cela dans le respect des dispositions légales et réglementaires en vigueur. On nous rapporte qu’il avait été demandé aux ministres sectoriels concernés de prendre les mesures conservatoires nécessaires de nature à mettre hors d’état de nuire les auteurs de cette mauvaise gouvernance afin d’éviter l’aggravation de cette situation désastreuse.
    Cette mesure est certes bien indiquée mais mon interrogation innocente serait de savoir si telles mesures ne nécessitent pas un aval parlementaire ? Que dit en la matière le fameux ‘respect des dispositions légales et réglementaires en vigueur’, ces dernières ne suffisaient pas à elles seules ? Qu’en disent les juristes et autres constitutionalistes ici présents ?

  3. La propension des pouvoirs Congolais à multiplier les organes supplémentaires ceci cela, démontre à suffisance l’incapacité de nos Exécutifs à gérer sainement, simplement et efficacement les affaires du pays. Combien par exemple de nouvelles structures Tshisekedi a-t-il crées des pour ceci pour cela depuis qu’il est là comme si notre Etat n’avait jamais prévu un Exécutif, un Parlement, une autorité judiciaire… prêts à fonctionner. Et quel argent toutes ces nouvelles structures vont-elles coûter au Trésor sans compter les détournements habituels en route et quelle efficacité supplémentaire vont-elles apporter à la gestion du pays ? On dirait un pays maudit à ne jamais tirer des leçons de ses errements chroniques …

Comments are closed.