Leadership national congolais de progrès

Assemblée Nationale prochaine (2018)

 

Dr François Tshipamba Mpuila
Dr François Tshipamba Mpuila

Les élections législatives prévues en décembre 2018 ne refléteront ni le caractère indépendant et souverain de la RDC ni la volonté de la majorité des électeurs congolais. Elles ne déboucheront pas sur la paix durable tant souhaitée, la coexistence pacifique, l’entente des peuples, la stabilité dans la Région des Grands Lacs et la fin de la Tragédie Congolaise. Au contraire, elles seront à la base des tensions et des conflits au sein de l’Assemblée Nationale, à travers le Pays et entre la Population congolaise et les peuples voisins. Elles ne feront qu’exacerber la haine, l’instabilité, l’insécurité, les frustrations dans la Région et aggraveront la Tragédie Congolaise.

Il faut les annuler et procéder d’abord à la libération de la RDC du pouvoir d’occupation étrangère rwandaise.

I. LES EFFECTIFS VALIDES PAR LA CENI APRES TOILETTAGE DU FICHIER ÉLECTORAL

Grand Kivu:

  • Nord-Kivu: 48 Députés
  • Sud-Kivu: 32 Députés
  • Ituri: 28 Députés
  • Maniema: 13 Députés
    Total: 121 Députés

Katanga:

  • Haut-Katanga: 30 Députés
  • Haut Lomami: 16 Députés
  • Tanganyika: 15 Députés
  • Lualaba: 13 Députés
    Total: 74 Députés

Equateur:

  • Equateur: 12 Députés
  • Mongala: 12 Députés
  • Tshuapa: 10 Députés
  • Nord-Ubangi: 8 Députés
  • Sud-Ubangi: 16 Députés
    Total: 58 Députés

Kinshasa:

  • Kinshasa: 55 Députés

Bandundu:

  • Kwilu: 29 Députés
  • Kwango: 12 Députés
  • Mai-Ndombe: 12 Députés
    Total: 53 Députés

Kasaï Oriental:

  • Sankuru: 16 Députés
  • Lomami: 15 Députés
  • Kasaï Oriental: 14 Députés
    Total: 45 Députés

Kasaï Occidental:

  • Kasaï Central: 19 Députés
  • Kasaï: 19 Députés
    Total: 38 Députés

Kisangani:

  • Tshopo: 15 Députés
  • Haut-Uelé: 11 Députés
  • Bas-Uelé: 6 Députés
    Total: 32 Députés

Bas-Congo:

  • Congo Central: 24 Députés

TOTAL GENERAL: 500 Députés

II. CONCLUSION

Depuis des années, différents rapports de différentes organisations font état des massacres massifs des millions des morts (et ces massacres se poursuivent) et des milliers des déplacés forcé vers d’autres localités, provinces et même vers d’autres pays.

Qui peut expliquer que c’est cette partie de notre Pays qui présent aujourd’hui le plus d’électeurs et donc le plus de Députés nationaux?

N’y a-t-il pas une volonté sournoise de faire dépendre l’Assemblée nationale prochaine de cette partie de notre Pays où se trouvent des milliers d’étrangers amenés des pays voisins de l’Est par des cargaisons et des charters pour occuper l’espace vital délaissé par des autochtones massacrés ou déplacés forcés.

Ne s’agit-il pas d’une stratégie bien concoctée pour faire dépendre l’Assemblée Nationale Congolaise prochaine et même les lois qui y seront votées et toute la vie politique nationale congolaise de la volonté de ces étrangers. Car une évidence saute aux yeux: aucune loi ne sera votée à l’Assemblée Nationale prochaine si elle est rejetée par les 121 Députés du Grand Kivu.

Aux millions d’électeurs du Grand Kivu et à leurs 121 Députés, il faudra ajouter les autres électeurs étrangers disséminés à Kinshasa et dans les autres provinces et à leurs Députés ainsi qu’aux Congolais collabos, esclaves consentants et heureux membres de l’AFDL-PPRD, instrument politico-militaire du Leadership rwandais et ougandais.

III. LES CONGOLAIS QUI SONT DANS LES INSTITUTIONS ACTUELLES ET CEUX QUI PARLENT DE LA TENUE DES ELECTIONS AVANT LA LIBÉRATION NATIONALE

Sont-ils conscients du fait que notre Pays est occupé et qu’il est en train de nous échapper politiquement et même géographiquement et territorialement (les autochtones deviendront de plus en plus minoritaires dans toutes les provinces et seront considérés comme des étrangers). Le génocide continu dans la superstructure idéologique de l’ethnie nomade tutsie sera ainsi parachevé en RDC.

IV. CESSONS D’INCRIMINER INDISTINCTEMENT TOUS LES ÉTRANGERS DANS CE QUI NOUS ARRIVE

Nous devons rendre justice aux Partenaires des Pays où nous avons été pour porter le Message du Peuple Congolais et proposer des solutions susceptibles de préserver les intérêts du Peuple Congolais, des Peuples de toute la Région des Lacs, des Peuples de toute l’Afrique et des Partenaires.

Ces Partenaires avaient prêté une oreille plus qu’attentive à notre Message et s’étaient mobilisés sous nos yeux et s’apprêtaient à libérer la RDC de l’occupation étrangère; mais ils ont été stoppés dans leur élan par les congolais signataires de l’accord de la Saint- Sylvestre.

Fait le 07 Juillet 2018.

 

Par Dr François Tshipamba Mpuila
GSM +34-493-325-104
E-mail: tshipamba.mpuila@yahoo.fr

2 réflexions au sujet de « Leadership national congolais de progrès »

  1. Monsieur le grand Kivu est constitue du Nord et Sud Kivu et du Maniema, je vois qu’il insere l’Ituri dans le Kivu. Il ne faut pas agir la majorite, car c’est a la majorite qu’on nomme meme les personnes deja decedees. Comment vas-tu developper le pays avec des errereurs si graves?

  2. Il ne s’agit plus d’un leadership quelconque. Cette occupation Tutsi Power devient sérieuse car elle mange les cerveaux des Kongolais, même Jean-Pierre Bemba Gombo et feu Étienne Tshisekedi wa Mulumba ont fait l’impensable. Kabarebe disait de nos politiciens soi-disant leaders et leurs congénères « Leur sang est infidèle à la parole ». Ça devient une malédiction générationnelle avec cause d’avoir une telle classe politique corrompue médiocre aux antipodes de la réalité banale quotidienne des Kongolais…

    *Leur sang est infidèle à la parole* dixit le Tutsi Nilotique Rwandais James Kabarebe oncle d’alias Joseph Kabila. Tous les faux politiciens toutes tendances confondues ont du sang mêlé de l’infidélité à la parole donnée à leurs compatriotes. Comment peuvent-ils oser amener le Peuple Kongolais aux élections truquées dans des telles conditions insolites sans imperium ?

    Normalement refuser d’obtempérer aux ordres de ses supérieurs de la mafia internationale en humiliant leurs guetteurs et envoyés spéciaux est passible d’une balle sur la tête. Ces impérialistes Occidentaux Anglo-saxons vont-ils offrir alias Kabila sur un plateau en Or massif, en Cobalt ou en Coltan aux vrais Kongolais comme Saddam Hussein et Kadaffi ? Miam miam

    Alias Kabila est devenu plus ingrat que l’ingratitude il crache sur la main qui lui donne la soupe. En mafia seul le langage des armes arrive à éliminer un ingrat. En refusant de partager un verre de vin avec les envoyés de ses parrains de la mafia, la balle sur la tête est prête…

    Mais comme par magie, les piètres acteurs du Théâtre de Vaudeville de la classe politique Kongolaise corrompue ne dorment pas sur leurs lauriers, malgré tous ses paramètres clairs pour éliminer Hyppolite Kanambe, iis continuent ouvertement d’embrouiller le Peuple Kongo Souverain en parlant des élections pièges à con truquées d’avance comme des vrais sorciers satanistes médiocres…

    Les fameuses élections pièges à con truquées d’avance au Kongo RDC ne sont pas une panacée. L’imperium est entre les mains des infiltrés occupants Tutsi Nilotiques Rwando-Burundo-Ougandais, Bemba et feu Tshisekedi ont gagné haut la main les scrutins de 2006-2011 sans accéder au pouvoir… Qu’on vous le dise en quelle langue ?

    La luta continua la Victoria e Certa pour stopper net la Tutsisation du Kongo occupé par le Tutsi Power. Ingeta

Les commentaires sont fermés