Les évêques du Kasaï saluent l’élection du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo

Dans un communiqué publié dimanche le 27 janvier,  les évêques de la province ecclésiastique de Kananga au Kasaï, réunis en session extraordinaire, ont salué l’élection de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la magistrature suprême.

Ils ont salué les «temps nouveaux qui s’ouvrent dans l’histoire de la République Démocratique du Congo à la suite des élections du 30 décembre 2018» et remercié Dieu pour «la première alternance au sommet de l’Etat par la voie des urnes». Une «opportunité unique», ont–ils relevé. «Allons, marchons à la lumière du Seigneur», ont-ils également indiqué.

L’élévation à la magistrature suprême de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo «est aussi le couronnement du long combat politique de son père Etienne Tshisekedi wa Mulumba, l’un des grands hommes politiques congolais dont le patriotisme marquera l’histoire de notre pays», ont-ils souligné.

Pour eux, l’avènement de Félix Antoine Tshisekedi est «une étape dans la réalisation du rêve de démocratie et de progrès social de tout le peuple congolais».

Au cours de cette même réunion, ces évêques ont estimé que le Congo a besoin d’hommes politiques vertueux. «Nous désirons tous un Congo nouveau, une Nation dans laquelle naître, vivre et mourir seront une bénédiction», ont-ils déclaré avant d’inviter les hommes politiques à un «leadership» déterminant.

Ils ont souhaité «voir se réaliser le rêve d’une véritable réconciliation nationale dans le respect des victimes et l’équité».

ACP/