Les tribulations des Chinois au Congo-Kin

Mercredi 1er septembre, une vidéo est devenue virale sur YouTube. Le journaliste camerounais de RFI, Alain Foka, montrait comment les Chinois avaient interdit à une délégation officielle de visiter un site minier. Stupeur et tremblements! Cette délégation dirigée par le ministre provincial des Mines du Sud-Kivu himself s’en était allé visiter une entreprise minière à Kamituga. Celle-ci est illégalement exploitée par des Chinois. Comme il se doit, ses services avaient annoncé sa visite. Mal lui en prit. On lui répondit que les Chinois avaient interdit l’accès au site minier à tout mammifère. Ils ne voulaient voir personne. Il était donc persona non grata. Enfer et damnation!

Prenant son courage à deux mains et n’écoutant que son patriotisme, le ministre persista et signa. Il affréta un avion. Mais Il trouva porte close! Enfer et damnation!

Malins comme des rats, les Chinois avaient quitté le navire. Ils exploitaient la mine d’or sans aucun permis de recherche, sans aucun titre minier! C’est le Far West ou le Wild West! Pour ceux qui ne le sauraient pas, le Far West est l’Ouest américain mythique du 19ème siècle avec ses incontournables pionniers, ses cowboys, ses saloons, ses Indiens, ses bandits et ses chercheurs d’or. C’est le pays de Lucky Luke, le cow-boy solitaire de la bande dessinée, l’homme qui tire plus vite que son ombre. Il s’était donné comme mission de rétablir la justice dans le Far West en pourchassant des bandits dont les plus connus furent les frères Dalton. Tout était permis dans le Wild West. Il n’y avait pas de lois. C’était la lutte des méchants contre les bons. On pouvait voler, tuer, se prostituer… Apparemment, les Chinois croient  qu’ils sont aussi au Far West. Sapristi!

Et pourtant on nous avait annoncé qu’ils étaient mieux que les Occidentaux, qu’ils signaient des contrats gagnant-gagnant, tutti quanti! Albert Einstein ne disait que rien n’est plus proche du vrai que le faux. L’idylle avec les Chinois a commencé avec la campagne à l’élection présidentielle de 2006. Le candidat Joseph Kabila promit au peuple de construire des hôpitaux, écoles, universités, autoroutes à quatre bandes s’il était élu. Le peuple chanta et dansa. La journaliste belge Colette Braeckman, chantre du kabilisme triomphant, affirma même que Kinshasa serait bientôt une Dubaï en Afrique centrale. En novembre 2006, les « 5 Chantiers » furent décrétés. Dès juin 2008, les camarades chinois reçurent des mines de cuivre et de cobalt en échange des routes, écoles, universités, chemins de fer, autoroutes à quatre bandes que personne n’a vus à ce jour. Ceci expliquant cela, les camarades débarquèrent en masse. Comme les frontières sont poreuses, ils entrèrent de partout. Ils avaient la particularité de travailler jour et nuit, même les dimanches et les jours fériés. Ils ne passaient pas la nuit dans les deuils ni dans les groupes de prière. Saperlipopette!

D’après mon ami qui sait ce qui se passe dans tous les coins et recoins de Kinshasa la déglinguée, par l’odeur alléché, un Chinois lui tint à peu près ce langage: « Vous Congolais, chaque jour c’est Dieu, Dieu, Dieu… Nous c’est dollar, dollar, dollra ». Pressé de débusquer le dollar, les Chinois devinrent orgueilleux et agressifs. Des véritables super prédateurs. Protégés par certaines autorités, ils n’ont de compte à rendre qu’à eux-mêmes. Il y eut moult dénonciations de non-respect des textes de lois par les sociétés et les ressortissants chinois opérant dans le secteur des mines. La plupart des Congolais restèrent de marbre pour ne pas mettre en danger eux-mêmes et les 5 chantiers. Enfer et damnation! Ils subirent plusieurs sévices en silence, tandis que les camarades chinois pillaient les ressources nationales.

Au lieu des gratte-ciels, des chemins de fer, des routes etc., ce sont des rivières polluées et des trous béants laissés en héritage après l’excavation minière. Il faut en finir! Alea jacta est! Un proverbe chinois dit que les principes gouvernent les gens honnêtes, les lois gouvernent les gens méchants.

 

GML

6 Commentaires on “Les tribulations des Chinois au Congo-Kin

  1. Chers GML et BAW,
    Avec les chinois, ce n’est jamais une histoire de Far West. C’est du business. Les chinois sont des êtres très pragmatiques. Ils ne font jamais les choses au hasard. Je vous donne une piste et vous invite à l’exploiter. Si vous voulez mieux comprendre les  » tribulations des chinois  » au Congo-Kin, essayez de contacter et d’interviewer un homme : Edouard Mokolo Wa Pombo ( Ya Edo ).
    J’attends une Primus comme remerciement. D’avance, je vous remercie.

  2. Les chinois membres du PPRD avec l’emblème de ce parti sur leurs épaules. Ils se sont même opposés à la proposition « loi Tshiani » c’est tout dire. Leur pérégrination à travers notre pays était l’œuvre du dénommé Kabila, le taiseux de Kingakati, chef direct de John Numbi le tortionnaire. L’activisme de l’ambassadeur chinois à Kinshasa illustre l’embarras du représentant de l’empire du milieu. Ça ne n’invente pas. Il faut fouiner maintenant car, les envahisseurs sont déjà dans nos murs. Rappelez-vous un certain  » David Vincent ».

  3. « Tribulations » ? Je n’ai pas aimé votre terme appliqué à notre situation : comme si vous parliez en dilettante, en spectateur amusé des aventures des Chinois dans notre pays alors que selon moi il s’agit bel et bien des crimes de lèse-majesté, de colonisation, de pillage, des crimes parfaits et délits graves qui même s’ils les commettent avec la complicité des nôtres nécessitent des sanctions lourdes. Personnellement j’ai parlé du reste ici ailleurs.
    Notamment que les chinois prédateurs ‘nous révèlent un Etat failli qui particulièrement pendant les 18 ans de ‘JK’ n’a servi que les intérêts des dirigeants et de leurs clientèles locales et étrangères comme les Chinois. Il est temps de refonder notre Congo autour d’un respect des lois démocratiques au service de sa souveraineté et de son peuple. Il faut chasser ces Chinois et rendre l’exploitation minière à la loi !

  4. LES POLITICHIENS VOLEURS ESCROCS KONGOLAIS ET KONGORAIS ne craignent pas le VÉRITABLE DIEU TOUT-PUISSANT ET REDOUTABLE de la CRAINTE du RESPECT qui Lui est dû ! Les tribulations diaboliques des Chinois en RDC occupée par les Banyarwanda sont le prélude (la genèse) de la Grande Tribulation (Punition Divine) qui s’abat déjà sur les RDCIENS friands de la Religiosité imbécilisante et du Fanatisme aveugle, qui prient (récitent des falsafas et mantras religieux) à tue-tête matin midi soir des dieux étrangers (JC de Nicée, tutti quanti) inconnus de leurs Aïeux Ancêtres (MOTO=ADAM francisé et MUTO=ÈVE) en oubliant que la SPIRITUALITÉ rime avec la CONNAISSANCE D’EN HAUT et la RELIGION rime avec la CROYANCE or 95% des croyances que les humains entretiennent dans leurs esprits sont des MENSONGES… Il est ecrit « Tu mettras sur toi un Roi que choisira le Veritable Dieu, tu prendras un Roi du milieu de tes frères, tu ne pourras pas te donner un étranger, qui ne soit pas ton frère », (Deuteronome 17 : 15), la prise de pouvoir (Imposture) du Rwandais Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila en 2001 avec l’aide des Kongolais de sang (Cfr feu Mweze Kongolo) ne pouvait rester sans conséquences tribulatoires, lui (Muana Ndeke) qui avait signé un PACTE OCCULTE avec les CHINTOKS (PCC=Parti Communiste Chinois ou Chine Populaire Capitaliste) pour ses fameux 5 Chantiers (Éléphant Blanc) de triste mémoire… GUERRE DES MINERAIS DU SANG ENTRE LA CHINE ET LES USA ! Au KONGO-ZAÏRE baptisé faussement RDC alors qu’elle n’est démocratique que de nom, les Mercantilistes mondialistes Chinois qui terrorisent chez eux les Ouïghours et les Impérialistes cyniques Ricains qui n’ont jamais gagné une guerre se battent de manière « géostratégique » à travers alias Kabila et Tshilombo-Pétain pour s’accaparer pour leurs Industries respectives toutes les richesses du sol et sous-sol Kongolais [que renferment le Tableau ou Table de Mendeleev] estimées à plus de 24000 milliards $… Les multiples cirques hilarants de Alberr Yuma, Alain Foka et Mike « Nzita  » Hammer pour entuber, manipuler, endormir les RDCIENS sans culture démocratique, fanatisés à l’extrême, ballotés au gré des vagues d’effets d’annonce et coups médiatiques ne permettent plus au mécanisme vibratoire spirite de l’Occupation Rwando-Onusienne qui est tournée en bourrique dans le couloir de la confusion par l’Entité Divine de la Vérité de tourmenter ceux et celles des Kongolais qui combattent, résistent HONNÊTEMENT contre l’hégémonie de l’Empire Hima Tutsi… « Quittez les Institutions d’Occupation Rwandaise  » dixit Honoré NGBANDA… Ainsi soit-il… INGETA

  5. Les chinois ont trouvé au Congo un peuple des maboules. Ils pillent, polluent, réduisent en esclaves le petit peuple . Ils grattent le sol et le sous-sol. Ils s’enrichissent. Les Congolais regardent en l’air. Ils invoquent un Dieu qui n’intervient jamais. Le PR est en vadrouille à travers le monde à la recherche des investisseurs. Les chinotoques se font du beurre.

Comments are closed.