Likasi: Joseph Kabila inaugure l’usine de fabrication des explosifs à charge civile

Le président Joseph Kabila a procédé samedi 1er décembre à Likasi, dans la province du Haut Katanga, au lancement de la production de la Sino congolaise d’exploitation (SICODEX), société anonyme créée grâce au partenariat avec la Chine et à l’inauguration de l’usine de fabrication des explosifs à charge civile.

Le ministre de la Défense nationale, Crispin Atama Tabe a, dans son mot de circonstance, salué ce partenariat qui, selon lui, vise à la relance du secteur minier. Il a souligné qu’avec le lancement de la production de la SICODEX, le coût des explosifs va baisser et le délai sera écourté pour l’importation à l’extérieur.

La SICODEX a deux usines, une à Likasi et l’autre à Kolwezi. Elle a une capacité de production de 10 mille tonnes d’émulsion en cartouche, 10 mille tonnes d’Anfo emballé, 30 mille tonnes d’émulsion et 60 mille tonnes d’Anfo.

L’usine de Likasi a une superficie de 100 hectares avec une production de 60 mille tonnes en vrac mélangé par an, tandis que celle de Kolwezi a une superficie de 200 hectares pour une capacité de production de 50 mille tonnes par an. Cette société travaille dans le respect des normes environnementales, les coutumes locales.

La SICODEX est une joint-venture créée par Auxin Holdings (Hong Kong) limited et l’Africaine d’explosifs (AFRIDEX). Elle est enregistrée dans la ville de Likasi en RDC depuis le 21 avril 2017. Les travaux de construction de cette société ont été lancés le 02 avril dernier par le ministre de la Défense Crispin Atama Tabe Mogodi.

L’Auxin est la plus grande société chinoise d’import-export en matière d’explosifs civils, le principal fabricant et fournisseur d’explosifs civils offrant ses services de minage dans le monde entier.

ACP/Congo Indépendant

3 réflexions au sujet de « Likasi: Joseph Kabila inaugure l’usine de fabrication des explosifs à charge civile »

  1. Quelqu’un peut-il m’expliquer ce que sont exactement les explosifs A CHARGE CIVILE, à quoi servent-elles et surtout quel est leur intérêt prioritaire dans la reconstruction du pays pour que notre petit rais décroche un contrat avec une firme chinoise (encore des Chinois !) pour en faire une usine prioritaire qu’il va inaugurer avec grande pompe ?

    1. @Nono

      Les explosifs  » à charge civile  » sont destinés aux civils. Par exemple, pour réprimer les manifestations citoyennes. Couplés à d’autres armes létales, les mercenaires rwandais qui occupent votre pays, accompagnés par leurs cousins burundais et tanzaniens, les utilisent pour tuer vos frères et soeurs au Congo.

  2. Chers Compatriotes,
    Un explosif « civil »? un explosif explose, dans les mains du civil ou du militaire. Il n’y a pas de charge civile ou militaire. Un explosif peut être utilisé dans une tactique militaire, et il explosera; le civile peut l’utiliser aussi pour se défendre ou causer du tort, ou pour un travail qui ne vise pas nécessaire un renversement de situation sociale (dans la carrière des mines), il explosera. Un explosif, explose. Alors que l’on inaugure cette usine maintenant où nous pensons que les abus peuvent être possibles ne peut que donner à réfléchir. On n’a pas inauguré une usine de mise en conserve des produits alimentaires, ni un pont pour relier des rives sur les chemins de campagne, on n’a pas inauguré des tronçons des routes qui sont en très mauvais état, on inaugure une usine d’explosif dont l’utilisation à des fins uniquement civiles et pacifiques ne peut nous être garantie. Que Dieu nous vienne en aide.

Les commentaires sont fermés