L’inspectrice générale de la police du Bangladesh tuée dans un accident de circulation à Kinshasa

L’inspectrice générale de la police du Bangladesh, Begum Rowshan Ara, est morte dimanche dernier dans un accident de circulation survenu dans la commune de N’sele à Kinshasa, a annoncé ce mercredi 8 mai, la mission de l’ONU en République démocratique du Congo (Monusco).

Elle se trouvait en mission au Congo – Kinshasa afin d’honorer ses consœurs policières déployées dans le pays.

« Elle a trouvé la mort lorsque le véhicule dans lequel elle se trouvait a été violemment heurté par un camion dimanche soir à N’Sele. La commandante de l’unité de police constituée bangladaise de la Monusco, qui se trouvait également à bord de la voiture accidentée, a été blessée et est hospitalisée », a déclaré la porte-parole de la Monusco, Florence Marchal, lors d’une conférence de presse.

« Toute la Mission s’associe à la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en RDC pour présenter ses condoléances à la famille de la victime, à ses collègues et au gouvernement du Bangladesh », a-t-elle ajouté, rappelant « le rôle essentiel » que joue le Bangladesh au sein des opérations de maintien de la paix.

La police de ce pays de l’Asie du Sud « contribue au renforcement de la paix et de la stabilité en République démocratique du Congo », a rappelé la porte-parole onusienne.

L’inspectrice générale de 57 ans a reçu en 2018 la Médaille de la police du président (PPM), la deuxième plus haute distinction décernée par la police du Bangladesh.

Christine Tshibuyi/Actualité.CD

One thought on “L’inspectrice générale de la police du Bangladesh tuée dans un accident de circulation à Kinshasa

Comments are closed.