Lot de machines à voter arrivé à Kinshasa: Le régime illégitime se moque des leaders de l’opposition et des populations de la RDC

Tongele N. Tongele
Tongele N. Tongele

Le premier lot de huit kits de la machine à voter est arrivé Mardi le 9 Décembre à Kinshasa. Avec la réception de ces kits de la machine à voter, le rapporteur de la CENI, Jean-Pierre Kalamba, a indiqué que « le chemin des élections est irréversible » (Radio Okapi).

Est-ce de la moquerie ou du cynicisme pur et simple? Voici la vérité que la CENI ne saura clarifier. Cette vérité est formulée par deux séries de questions.

Première série de questions adressées à la CENI: la RDC a besoin de combien des machines à voter par bureau de vote, et combien des machines à voter pour toute la République? Combien des bureaux de vote sont projetés par province et pour toute la RDC? Combien des personnes en moyenne voteront par bureau de vote? Combien coute un kit de machine à voter? Quel est le total projeté pour l’achat de toutes les machines à voter pour les élections? Combien d’heures ces machines à voter seront fonctionnelles sous l’alimentation continuelle du courent électrique? Normalement, ces machines à voter doivent rester sous charge électrique pendant au moins 12 heures avant de commencer à les utiliser pour éviter qu’elles ne mal-fonctionnent par irrégularité ou insuffisance de charge électrique initiale. Et lorsque ces machines à voter commencent à fonctionner, elles ne doivent pas être interrompues jusqu’à la fin des votes. Combien d’heures au total pour la charge préliminaire de ces machines à voter, et combien d’heures resteront-elles en usage continuel pendant les opérations proprement dites de vote?

Deuxième série de questions adressées à la CENI: d’où viendra le courent électrique pour alimenter les machines à voter sur toute l’étendue de la RDC pendant les heures de charge préliminaire et pendant la période des opérations proprement dites de vote? Le barrage d’Inga, d’autres barrages hydroélectriques et d’autres centrales thermiques en RDC constituent la source majeure du courent électrique en RDC. Ce pendant, c’est plus de 90 pourcents de l’étendue de la RDC qui est sans électricité. En outre, Kinshasa est célèbre et bien connue sur le continent Africain et même dans le monde comme capitale des coupures chroniques du courent électrique. Ca veut dire que si l’on compte sur l’électricité actuellement produite en RDC, les machines à voter en RCD pour Décembre 2018 constituent simplement de la blague, de la moquerie ou alors de la sottise. Donc, d’où viendra le courent électrique? Disons qu’on va acheter des piles. Mais alors combien des piles faut-il rassembler pour faire fonctionner une machine à voter et pendant combien de temps? Et combien des piles faut-il pour toutes les machines à voter dans tous les bureaux de vote sur toute l’étendue de la RDC? Les piles sont une possibilité plus imaginaire que réelle. Oublions les piles, on va acheter et utiliser des batteries. Mais comment ces batteries seront-elles chargées pour qu’elles soient à leur tour utilisées pour charger et faire fonctionner les machines à voter? Et combien des batteries aura-t-on besoin pour une machine à voter? Combien des batteries pour toutes les machines à voter sur toute l’étendue de la RDC? Et comment ces batteries qui vont peser des tonnes seront-elles transportées dans les communes rurales à travers la RDC?  Oublions les batteries, on peut acheter et utiliser des groupes électrogènes. Combien coute un groupe électrogène de combien de watts (voltes-ampères) pour alimenter une machine à voter pendant combien d’heures? Combien va couter le carburant pour faire fonctionner ces groupes électrogènes? Comment ces groupes électrogènes et carburants seront transportés sur toute l’étendue d’un pays qui manque presque totalement des voies et moyens de transport? Oublions les groupes électrogènes, il y a l’option d’utiliser les panneaux solaires. Combien coûte un panneau solaire de quelle dimension pour produire combien de courent électrique pour alimenter une machine à voter pendant combien d’heures?

En ce qui concerne les batteries, les groupes électrogènes, et les panneaux solaires, il faut aussi des accessoires comme câbles électriques, allonges, connecteurs, adaptateurs, et bien d’autres instruments pour installer et faire fonctionner proprement ces sources du courent électrique afin de les utiliser ensuite pour faire fonctionner les machines à voter dans tous les bureaux de vote sur toute l’étendue de la RDC. Combien vont coûter ces accessoires qui sont absolument indispensables?  Il faut aussi savoir que ces machines à voter ne fonctionnent jamais parfaitement. Raison pour laquelle on doit avoir des techniciens dans tous les bureaux de vote sur toute l’étendue de la RDC pour secourir en cas de mal-fonctionnement. Ces techniciens vont rapidement changer la mémoire de la machine en panne pour éviter la perte des votes déjà faites. Ces techniciens vont reconnecter et re-calibrer les machines en panne pour les rendre fonctionnelles. Ces techniciens vont de temps en temps vérifier que les machines sont entrain de bien fonctionner afin de constater à temps si une machine ne fonctionne pas correctement et y remédier immédiatement avant que le pire n’arrive. Combien de techniciens au total projette-t-on avoir par bureau de vote et pour tout le pays? Combien courtera-t-il pour recruter, entrainer, dépêcher et rémunérer ces techniciens avant et durant la période des élections?

CENI, gouvernement de la RDC, soyez sérieux. Qui se moque de qui ici? La ruse n’est pas du tout synonyme de l’intelligence. Et la CENI sans vergogne prétend que « Le premier lot de Machine à voter réceptionné ce jour tient compte de toutes les préoccupations soulevées précédemment par les différentes parties prenantes au processus électoral dans la phase expérimentale de cet important outil de vote » (a déclaré Jean-Pierre Kalamba).

Membres de la CENI, membres du gouvernement de la RDC et vous tous qui êtes leaders de ce pays, dont les populations sont exploitées et croupissent dans la misère pendant que les richesses du pays sont pillées, volées et placées dans des comptes bancaires à l’étranger. Sachez une chose: vous n’emporterez pas ces richesses dans vos tombes. Vous pouvez inventer des fausses idées, des idées ridicules, comme celle des machines à voter pour duper le peuple Congolais et rester au pouvoir afin de continuer à piller la RDC. Mais vos cœurs et vos âmes demeureront dans le tourment eternel. Tôt ou tard, la puissance de l’Eternel va vous aveugler et vous ne saurez quelle direction prendre ; vos gardes de corps, vos soldats et policiers affamés ne sauront pas tenir le coup ; vos mercenaires font fuir ; vous allez tenter de fuir mais vous n’échapperez pas à la marrée et à la foule des gens renforcés par la puissance de l’Eternel qui vont vous noyer debout pendant que vous gémissez et transpirez de peur avant votre dernier soupir tragique. Ni vos épouses et époux, ni vos enfants, frères ou sœurs, ni vos membres de familles n’auront accès à ces richesses que vous avez volées en pillant la RDC, car ces richesses seront gelées ou bloquées dans des banques étrangères où vous les avez déposées. Mais par-dessus tout, votre jugement devant l’Eternel sera sévère, et les tourments pénibles seront votre sort eternel où vos pleures et grincements des dents seront sans fin.

Avec vos machines à voter, vous vous moquez des populations de la RDC, et vous croyez que vous allez vous éterniser au pouvoir. Apprenez plutôt la leçon de l’histoire de ce pays que vous êtes entrain de piller et de malmener les populations. Tous ceux qui ont fait autant avant vous ont fini très mal ; et tel sera le sort qui vous attend très bientôt. Vous savez ce qu’il faut faire pour échapper à ce sort tragique qui vous attend: quittez immédiatement le pouvoir, et laissez un nouveau gouvernement de transition organiser les élections que vous êtes entrain de bloquer, afin de remettre à ce pays et ses populations longtemps opprimées et exploitées l’opportunité de se remettre sur le chemin de la renaissance techno-socio-économique par les travaux de leurs mains.

 

Tongele N. Tongele, Ph.D.
Docteur en génie mécanique et professeur d’université aux USA
tongele@cua.edu
© Congoindépendant 2003-2018

Une réflexion au sujet de « Lot de machines à voter arrivé à Kinshasa: Le régime illégitime se moque des leaders de l’opposition et des populations de la RDC »

Les commentaires sont fermés