Missions de contrôle dans les établissements de l’ESU

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba va dépêcher, dans les prochains jours, des missions de contrôle dans les établissements d’enseignement supérieur et universitaire en vue de s’assurer du respect de sa mesure prise relative à la suppression de rétrocession des quotités prélevées sur les frais d’inscription et de minerval payés par les étudiants.

Dans une correspondance datée du 17 octobre dernier adressée au ministre de l’ESU, Thomas Luhaka, le Premier ministre a déploré le fait que les universités et instituts supérieurs étaient astreints à rétrocéder audit ministère ainsi qu’à plusieurs de ses entités diverses les quotités prélevées sur les frais d’inscription et le minerval payés par les étudiants.

Dans cette correspondance, il avait interdit au ministre de l’ESU de percevoir cette rétrocession, affirmant par ailleurs que cette situation impactait négativement le fonctionnement de ces établissements d’enseignement ainsi que les conditions sociales du personnel enseignant et d’études des étudiants.

ACP/

One thought on “Missions de contrôle dans les établissements de l’ESU

  1. Moi je n’y comprends rien du tout. Il se suppose que la rétrocession dont on parle ici se réalise par virement bancaire ou moyen apparenté c’est-à-dire, documenté. Comment comprendre alors qu’on puisse « dépêcher des missions de contrôle » coûteux pour une information en principe disponible au sein de ce Ministère concerné? N’est-ce pas trop cérébral? Nkenda na mawa!

Comments are closed.