Monsieur le Président de la République Démocratique, enfin, du Grand Congo Martin Fayulu, me voici

Golden Misabiko

Concerne: Urgente présentation et rappel des faits que Monsieur Golden MISABIKO, humble citoyen congolais, a pu réaliser dans la lutte commune d’un Congo Nouveau géré de façon respectueuse des droits et libertés fondamentaux.

Monsieur le Président,

Je viens très humblement auprès de votre haute responsabilité de la Présidence attendue par tous en République Démocratique du Congo pour présenter d’une façon urgente Mr. Golden Misabiko, ce citoyen congolais qui a réalisé d’une manière humble plusieurs faits qui contribuent aujourd’hui à cet espoir final et vision juste de voir le Grand Congo, notre chère patrie, confié dans les mains des personnes responsables et respectueuses de la Dignité de tous les Congolais.

Mr. Golden Misabiko, de niveau académique et de chercheur dans les domaines économiques, ressources naturelles du Congo, droits humains [Dignité de la personne humaine], des droits socio-économiques et culturels; il a eu des prix pour encourager son travail. En 2006, il a eu le Prix MEA [Suisse Martin Ennals Award ]; en 2014, il a reçu le Prix NFF-Award à Munich, Allemagne. Il a été accepté par La Fondation européenne pour l’Environnement comme lauréat pour l’Environnement, en 2015.

  • Mr. Golden Misabiko était la première personne à dénoncer l’exécution d’Anselme Masasu Nindaga par le régime de Laurent Désiré Kabila à Pweto, le 24/11/2000. Ceci lui a coûté de longs mois de prison sans motifs valables au GLM et Makala à Kinshasa. C’était grâce à la communauté internationale (Roberto Garreton) qui l’a fait libérer le 13/09/2001.
  • En 2002, il fit des déclarations sur les chaines internationales de radios, surtout à la Voix de l’Amérique pour demander à tous les belligérants d’arrêter la guerre et d’aller en Afrique du Sud pour signer les accords de paix sans tarder. Ceci lui a encore coûté la persécution; et il s’est exilé en Suède.
  • En mai 2005, il s’est opposé à une fausse et imaginaire sécession au Katanga où beaucoup des gens étaient arrêtés pour rien. Il fut arrêté à l’ANR (Agence nationale de renseignements); et cela a provoqué de vives réactions parmi les Leaders de la Société Civile partout au Congo et dans le monde. Le Conseil de sécurité Des Nations-Unies fut convoqué pour examiner ce cas; car plusieurs dirigeants des ONGs des Droits de l’homme avaient été arrêtés et torturés eux aussi; parce qu’ils sont allés à l’ANR pour demander sa libération.
  • En 2009, en tant que président d’une ONG, ASADHO [Katanga], il s’est opposé farouchement à l’accord qui octroie à la firme française du nucléaire, AREVA, le droit d’explorer et exploiter l’uranium sur tout le territoire congolais. C’était sans débat. Suite au rapport bien fouillé qu’il avait publié, il fut arrêté torturé physiquement et moralement. C’est grâce à l’intervention personnelle de Mr. Barack Obama, par Madame Hillary Rodham Clinton, qui visitait le Congo en 2009 (août), que sa vie a été encore une fois épargnée.
  • En 2012, lors d’une conférence économique avec le Congo, à Pretoria, Afrique du Sud, où devait participait « Joseph Kabila », il avait organisé une grande manifestation pour protester vigoureusement contre les accords avec le criminel [« Joseph Kabila »]. La conférence a été bien perturbée.
  • Lors que le M23 avait pris Goma (en 2012), il a invité la presse de Johannesburg et Pretoria pour accompagner la grande marche contre la nouvelle rébellion [M23] sur le Congo. C’était une grande action qui a été bien suivie.
  • En 2013, il a été invité par l’Administration américaine pour assister (participer) à la conférence du Président américain, Barack Obama, en Afrique du Sud. Et quand Obama parlait de la situation triste du pays [Congo, RDC], il [Golden MISABIKO] se mit debout, non loin de Mr. Obama, avec son mémo en mains; il a interrompu le présent pendant quelques secondes pour donner son mémo. Et Mr. Golden MISABIKO lui dit: « Ce pays, c’est mon pays. Faites quelque chose, Monsieur!. Voici mon Mémo! »
  • Il écrit beaucoup d’articles sur le Congo, RDC. Il encourage personnellement beaucoup de personnalités du Congo pour faire la politique du changement positif en vue de restaurer la Dignité de la Personne Congolaise au Congo et dans le reste du monde.
  • Depuis plusieurs années maintenant, il est régulièrement invité en Europe et ailleurs pour parler de la situation désastreuse du pays [Congo, RDC] sur les plans politiques, économiques, socio-économiques, sécuritaires…
  • Il parle français, anglais, suédois, lingala, Kiswahili et d’autres langues de la région (9 langues).

Je reste, Excellence Monsieur le Président Matin Fayulu, à votre entière disposition pour toutes fins utiles.

 

Golden MISABIKO
Défenseur International des Droits de l’homme
Lauréat pour l’Environnement
Prix NFF-A et Prix MEA

3 réflexions au sujet de « Monsieur le Président de la République Démocratique, enfin, du Grand Congo Martin Fayulu, me voici »

  1. Il a le profil,le cursus scolaire et le parcours professionnel pour le poste. Mais,il y a un mais;c’est la manière selon laquelle ce scrutin s’est déroulé. Nous risquons de tomber des nues.

  2. DROLE D’APPROCHE POUR DEMANDER DE L’EMPLOI A MARTIN FAYULU, ET CE TRAVERS LES MEDIAS..

    NOUS DEVINONS QUE NOTRE AMI GOLDEN VOUDRAIT UN POSTE MINISTERIEL DANS UN GVT.-FAYULU.

    N’Y A T-IL PAS AUTRE OPTION DE CONTRIBUER A LA RECONSTRUCTION DE NOTRE PAYS APRES 18 ANS DE LA VOYOUCRATIE SANGUINAIRE ET KLEPTOCRATIQUE DE KANAMBE-MTWALE ET SA BANDE MP-FCC?

Les commentaires sont fermés