Nord-Kivu: Le gouverneur militaire dénonce la présence d’étrangers parmi les rebelles ADF

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu,  le lieutenant général Constant Ndima a dénoncé la présence d’étrangers parmi les rebelles ADF, au cours d’un meeting devant la population, les notables, les chefs coutumiers et la société civile de la chefferie de Bashu.

Le gouverneur a indiqué qu’un sujet Jordanien, chargé de commander les drones des ADF, a été maîtrisé et envoyé à Kinshasa pour des enquêtes appropriées, avant d’insister sur l’unité des Congolais pour réussir cette guerre. Il a, par ailleurs, appelé les habitants de cette contrée à ne pas céder à la séduction des acteurs politiques locaux qui veulent recruter et intégrer les jeunes dans les groupes armés pour tenter de gâcher les efforts déployés par les FARDC dans la région de Béni et Ituri.

« La mission des ADF est de conquérir les terres arables et y installer leurs familles », a-t-il encore dit, avant de demander aux parents faire enrôler leurs enfants dans l’armée nationale pour faire face à l’ennemi de la patrie.

« Un calme apparent règne dans la chefferie de Bashu depuis que le gouverneur de province s’y est séjourné », a reconnu le député provincial Saidi Balikwicha,  élu du territoire de Beni et fils du terroir. 

ACP/

2 Commentaires on “Nord-Kivu: Le gouverneur militaire dénonce la présence d’étrangers parmi les rebelles ADF

  1. Qu’attend la DGM si encline à expulser les petites-filles de notre Mama Martthe, pour inviter ces macaques étrangères et les expulser de notre pays ? Hein ? Wa Yambo, oyo état de siège ya ndenge nini ?

  2. PAUVRE GOUVERNEUR MILITAIRE
    Ce général ne sait pas que l´Est du Congo est sous une menace militaire de tous les pays voisins.. dont les militaires « étrangers » se battent contre l´armée congolaise depuis plus de 20 ans?
    C´est maintenant qu´il constate la présence des étrangers au Kivu ou en Ituri?
    RECRUTER DES MILITAIRES?
    Ce n´est pas le nombre des militaires qui vont faire la difference dans cette guerre..
    Ce général sera incapable de dire combien des militaires sont sous ses ordres en ce moment precis.
    Quand le président Felix affirme avoir découvert plus de 15 000 militaires « fantômes » au Kivu, ce général n´a jamais eu le temps de donner le nombre réel des militaires en mission de guerre.
    Recruter des jeunes congolais dans une armée sans logistique, sans équipements sans technologies militaires fiables, sans « généraux » qui possedent une éducation militaire digne de ce nom n´est pas le facteur qui va imposer la paix au Kivu et en Ituri

Comments are closed.