Nord Kivu: Les FARDC dénonce 32 attaques des Mai Mai contre ses positions en l’espace d’un mois.

Le porte-parole de l’état-major général (EMG) des FARDC a dénoncé 32 attaques des Mai Mai contre les positions de l’armée nationale à Beni.

Selon lui, alors que les FARDC sont concentrés à la traque des ADF dans les profondeurs, les groupes armés Mai-Mai tentent de s’attaquer aux positions des FARDC dans les zones ouest de Beni et de la base arrière.

Ces actions des groupes armées Mai-Mai qui visent, a-t-il dit, à désorienter les forces loyalistes de leur mission constituent un jeu d’appui à l’ennemi pour tenter de détourner l’attention des troupes sur la ligne de front.

Le porte-parole de l’EMG a lancé un appel pressant à tous les groupes armés qui se disent agir au nom de la patrie de se rendre aux FARDC afin de servir loyalement le pays et non faire l’apologie de l’ennemi, dénominateur commun aux Congolais qui est l’ADF.

Il a également appelé les parents qui ont leurs enfants dans les groupes armés de les sensibiliser pour qu’ils se désolidarisent d’avec les Mai-Mai, un mouvement voué à un avenir très sombre.

ACP/Beni, 8 décembre 2019