Présidence de la République: François Beya nommé conseiller spécial. Du clientélisme?

Directeur général de la DGM (Police des frontières), François Beya Kasonga est nommé conseiller spécial du président Felix Tshisekedi Tshilombo en matière de sécurité. Un poste jadis prestigieux qui a été inauguré par Jean Seti Yale sous Mobutu Sese Seko. Pie-Roger Nkema Liloo, José-Patrick Nimy Mayidika Ngimbi et Honoré Ngbanda Nzambo ko Atumba ont assumé la même fonction sous la IIème République. Le conseiller spécial n’opère pas sur le terrain. Il joue un rôle de « coordonnateur » de renseignements auprès du chef de l’Etat. 

François Beya succède à l’avocat et ancien militant des droits humains Jean Mbuyu Luyongola. Qui va remplacer Beya à la tête de la DGM?

Le nouveau « boss » de l’Immigration s’appelle Roland Kaswantale. Il s’agit du directeur de la « Chancellerie ». L’homme avait, à ce titre, la haute main sur la délivrance du très juteux « visa d’établissement ».

Selon des sources proches de la DGM, le nouveau DG serait loin d’être un « modèle de droiture ». Il semble que l’intéressé a appris sa promotion pendant qu’il écopait d’une « suspension » pour avoir « distrait » plusieurs milliers de dollars US provenant de la délivrance de visas d’établissement à des sujets indiens et chinois. Procès d’intention?

A en croire ces mêmes sources, Kaswantale serait proche de Vital Kamerhe, le nouveau directeur du cabinet présidentiel. Ceci explique-t-il cela? L’avenir le dira.

Quid de la nomination de Beya? « Le président Felix Tshisekedi a sans doute voulu remercier François Beya pour les risques qu’il prenait sous le régime kabiliste en entretenant des contacts avec lui », assurent ces mêmes sources qui y voient du « clientélisme ».

Une chose paraît sûre: dimanche 2 février 2019, rares sont les cadres de la DGM qui croyaient que leur nouveau patron dispose des « ressources managériales » pour conduire cet organisme public « dans la bonne direction ».

 

B.A.W.

24 thoughts on “Présidence de la République: François Beya nommé conseiller spécial. Du clientélisme?

  1. C’est Le changement dans la continuité.
    Tolingi FCC na UDPS ezala liboke moko,
    Tata bo, moko!
    Mama bo, moko !
    Mokonzi bo, moko !
    On ne peut pas prendre les mêmes (Kamerhe and co) et recommencer en espérant un résultat différent. Quand on reste trop longtemps dans le système, on finit par ne plus voir ce qu’il y a à améliorer. Il est quasiment impossible de résoudre un problème avec ceux (fcc) qui l’ont créé… Mais les fanakuiti nous expliqueront qu’il faut lui donner sa chance.

  2. Il se raconte dans la ville que sieur François Beya serait l’intermédiaire entre Félix et le pouvoir kabiliste pour éviter des couacs de fonctionnement entre CACH et le FCC pendant leur lune de miel de 5ans d’où son élévation à ce poste ô combien stratégique.

  3. Alors qui a dit qu’une nouvelle ère pointait à l’horizon pour ce maudit de pays? On ne cessera de tourner en rond sempiternellement.
    Avant le 24 janvier = après le 24 janvier

  4. A siganler aussi que l’epouse de Vital Kamerhe (« VK ») est…par hasard…. d’origine Indienne.
    Kashwantale est donc sain & sauf dans les soins de VK…(et beya dans ceux de Fattshi)
    Que vive d’abord le Cientelisme ……et puis « Le Peuple Apres »…!

  5. FATSHIVIT-CASH devient Kongo Bololo pour les néo Tshilombistes devenus bêtement Kabilistes-Kanambistes… La culture du respect des textes et l’avènement de l’État de Droit chers à feu Tshitshi sont bafoués par Brutus Tshilombo-Pétain qui sera jugé sévèrement par la génération présente et future…
    Avant l’imposteur usurpateur d’identité Kongolaise alias Joseph Kabila égal après Hyppolyte Kanambe le partenaire politique du fake 5e président militairement nommé par le fake 4e président de l’occupation étrangère Tutsi Power, militairement élu, Cheval de Troie du Rwanda au Kongo, Proconsul de Paul Kagame à Kinshasa-Kingakati…
    Fatshivit devient Kongo Bololo ! Tout trône doit être établi sur la Vérité, Équité, Justice. Vomi par nos ancêtres Bantous Pygmées autochtones, le Grand Chef Kamwina Nsapu et Ne Mwanda Nsemi en tête, hué par le Peuple Souverain Primaire du Kongo profond, nommé par l’imposteur alias Kabila, Tshilombo-Pétain a usurpé son trône chancelant, bâti sur le Mensonge, la Trahison, la Corruption, il sera renversé par le Véritable Dieu Tout-Puissant qui vit inexplicablement hors de toute réalité même au-delà de la non-existence hors du continuum temps-espace Nzambi ya Mpungu Tulendo Maweja Mvidi Mukulu wa Bankulu Akongo Nzakomba Mungu Baba… (Matthieu 7 : 26-27 « Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande »)…
    Le Peuple Kongolais Souverain Primaire n’est pas un peuple mouton des Nomades Occupants Tutsi Nilotiques Rwando-Burundo-Ougadais… Qui vivra verra…
    On prend les mêmes têtes de l’ancien régime d’occupation et on recommence. l’Alliance diabolico-satanique FCC-PPRD-UDPS familiale est la continuité du pouvoir honni par le Peuple Kongolais Souverain Primaire qui a mordu sur la stratégie CUO (Candidat Unique d’opposition factice) en élisant Martin Fayulu Madidi plébiscité afin de punir tous les bonzes de l’épopée Tutsi Nilotique au Kongo des Bantous et Pygmées…
    La Tutsisation du Kongo devient une certitude, une réalité car le Président nommé Tshilombo-Pétain arrivé 3e derrière le dauphin ShadaryKabila de la Kabilie-Kanambie ne cache plus qu’il est le garant des intérêts des Tutsi Nilotiques Rwando-Burundo-Ougadais et les multinationales qui saignent à blanc le Kongo…
    Le traître collabo corrompu fourbe traître menteur Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi aka Philippe Pétain Léon Degrelle Kongolais est l’interface de alias Joseph Kabila qui se cache, s’arc-boute derrière lui pour tuer, exécuter le plan macabre d’extermination des autochtones, de balkanisation du Grand-Kongo…
    Après avoir sévi au DGM comme un Himler local, François Beya de triste mémoire, un des hommes de main du faux Raïs de Kingakati prend le poste de Conseiller Spécial (en matières de sécurité), si ceci n’est pas la continuité des souffrances des Kongolais, ce n’est pas non plus une rupture avec le pouvoir sanguinaire de l’imposteur usurpateur d’identité Kongolaise Hippolyte Kanambe alias Joseph Kabila… Sic
    Les 100 premiers jours du pouvoir sans imperium de Tshilombo-Pétain seront épiques, révélateurs de sa félonie, confirmeront que l’Udps familiale a été happée, incorporée dans la nébuleuse AFDL-PPRD-RCD pour asseoir le leadership Tutsi Nilotique au Kongo de Kimpa Vita, Simon Kimbangu, Kasa-Vubu, Lumumba, Mobutu, Mulele, Anuarite Nengapeta, Malula, Etsu, Chebeya, Armand Tungulu, Rossy Mukendi, Dechade Kapangala… Qui l’eut cru ?
    Vive la Résistance Kongolaise ! Vive l’Article 64 ! Vive le soulèvement populaire éboulement final pour stopper net la Tutsisation du Kongo occupé par les Tutsi Power. La luta continua la Victoria e certa. Ingeta

  6. Rien de nouveau sous le soleil dit la bible , le régime type Poutine – Medvedv , est entrain d’être inauguré à travers ces nomminations . Mais nous sommes 80 millions chansons -le ,mettons le en déroute , n’est fut ce que par nos pensées positives , si nous avons un subconscient fort comme du temps de Mahatma Gandhi , l’occupant va partira ,en faisant des affirmations de résignations à l’instar du credo catholique ,nous encourageons l’occaption de s’enraciner sans le savoir,en disant vive le clientélisme d’abord , le peuple après , on tournera en rond sempiternellement ce sont des déclarations négatives graves à éviter, parce que ça fait partie partie de notre foi , et il vous sera fait selon vntre foi , votre pensée au contraire disons : nous sommes un pays béni par le créateur , que le règne de faussaires, de tricheurs , de l’arbiitraire termine , maintenant c’est anondin mais très possible . Patrice Emery Lumumba l’avait dit : indépendance immédate ! , c’était arrivé mes frères.

  7. Il est fréquent de lire cette assertion : » le Congo, pays de Kimpa Vita « . Je lance un appel aux historiens congolais de nous éclairer. En ma connaissance, le Congo (État indépendant du Congo) existe depuis 1885 à Berlin.

  8. Nous pouvons parler aussi des points positifs du nouveau régime bien que minimes : Hier à la place Sainte Therese s’est déroulée de manière pacifique un premier meeting politique populaire de l’opposition sous le règne du nouveau Président de la Republique Démocratique du Congo Felix Tshilombo Tshisekedi , comme constat : il y a eu zéro arrestation , zéro mort , zéro blessé , pas de tirs à balles réelles , pas de gaz lacrymogènes , et de balles assourdissantes , Martin Fayulu le soldat du peuple a dit : observons une résistance pacifique , soyons unis pour aller de l’avant évitons le Tribalisme. quand nous lançons le même appel sur ce forum comme l’a fait Fayulu,certains compatriotes aux injures faciles nous traitent de tous les noms d’oiseaux , mais le leader politique a compris que le Tribalisme constitue un tare génétique qui bloque notre expansion en tant que nation , et favorise les Etats vautours à venir nous picorer sans pitié, et cela par procuration des plusieurs sous traitants.

    1. Mr Mwamba, il tout de même noter que même avec Kabila il y a eu beaucoup de meeting de l’opposition sans aucun problème(Surtout quand il y avait l’avale du gouverneur). Donc ceci n’est pas du tout une première.

  9. DGM ?
    Dans les vielles démocraties, la DGM n´est pas une institution « indépendante » comme au Congo. Cette mauvaise option date de Mobutu qui vers sa fin avait retiré les services d´immigration de la Gendarmerie.
    Oui, Felix devrait-être assez courageux pour faire de la police nationale l´institution qui contrôle tous les services de sécurité interne á commencer par la DGM, Placer la DGM sous le contrôle de la police nationale serait une indication que la RDC se dirige vers la démocratie.
    CONSEILLER EN MATIERE DE SECURITE
    Sans surprise, KABILA continue de decider sur FELIX. Faire venir le patron de la DGM á la présidence n´est pas une decision qui a été prise par FELIX au contraire.. Il faut retrouver le deal qui a fait de FELIX le président designé par Kabila avant d´aborder les conditions qui s´impose au nouveau président.
    Ceci est la preuve que KABILA « conserve » toujours le pouvoir.

    1. GHOST,
      François Beya est dans les services depuis Mobutu, voudriez-vous dire que c’est Mobutu qui l’a recommandé à Kabila Laurent ?

      1. La reponse est si simple..
        Après la defection des rwandais, LDK s´est tourné vers tous les congolais qui pouvaient l´aider á survivre..
        Savez-vous que KALEV est aussi un ex membre de l´AND.. des services de renseignement chargé de surveiller les ambassades sous Mobutu ?
        Beaucoups des ex membres de l´AND.. se sont retrouvés au service de Kabila via Kalev…

  10. @Jean-Marie Mabiti,
    Posez-vous plutôt la question comment Diogo Cão (ou Diégo Caô, en français Jacques ou Diego Cam)
    entre 1482-1483 a pu découvrir une contrée lointaine habitée déjà par des Noirs Negroides ? L’Africain noir que nous sommes a été formaté pour gober des mensonges éhontés aussi gros que la superficie réelle et totale de l’Afrique Ancestrale après l’émiettement, le fracas de la Terre en mini-continents (Cosmogonie ou Genèse 11: 8 « Et le Véritable Dieu fracassa en fragments toute la face du Continent, et ils cessèrent d’étendre leur empire » Bible de l’épée). L’Afrique est le seul continent resté en place après la dérive en mini-continents…
    Le Kongo dans sa configuration actuelle est une volonté diabolique des imperialistes mercantilistes qui ont pris des Empires et Royaumes jadis prospères pour créer l’EIC (État Indépendant du Congo ou Kongo en Lingala), ces Royaumes (Royaume Kongo, Royaume de Matamba) et Empire Kuba et Lunda) très bien organisés, une fois réunis deviennent faibles, vulnérables, perméables à souhait avec la soi-disant intagi des frontières, l’instauration des visas…
    Avant 1885, les peuples qui composaient ces grands espaces avaient des us et coutumes Bantous et Pygmées communs sans lesquels le Colon Belge n’aurait jamais pu les regrouper en une Nation comme aujourd’hui….
    Kimpa Vita ou Kimpa Mvita (née à Mbanza Kongo, aujourd’hui en Angola, entre 1684 et 1686, morte à Evolulu, aujourd’hui en Angola, le 2 juillet 1706), aussi connue sous le nom de Dona Beatriz , est une prophétesse kongo, une aïeule de tous les Kongolais actuels car les 450 tribus qui remplissent la RDC (Rép à démocratiser) actuelle viennent de l’Angola originellement en grande partie de « Camaroes » ou Cameroun qui débute avec la découverte de la « rio dos camaroes » ou « rivière des crevettes » par le navigateur portugais Fernando Pô en 1472… L’Afrique Ancestrale a toujours été habitée, ce n’était pas le désert avant l’arrivée des soi-disant explorateurs du « Butin des expéditions »…
    Ce n’est pas pour rien que le Sawa Ancien est l’ancêtre de Lingala avec plusieurs similitudes (Loba ou Nzamb=Nzambi veut dire Le Véritable Dieu, Muto=Adam, Moto=Ève, Eyume=Nkondo Marie, Abraham=Sango, David=Tondo, le Roi Salomon= Mon Mon etc etc… Des mots francisés par la Bible falsifiée du Concile de Nicée)…
    Dire que le Kongo ou Congo-Kinshasa est de Kimpa Vita n’est pas une fausseté en soi, à moins que vous lui déniiez une certaine appartenance ethnique, tribale, régionaliste ne fût-ce que sur ses origines ou son appartenance au Royaume Kongo d’antan pour lequel elle a combattu faisant face à l’invasion Blanche Aryenne Indo-européenne débutée depuis 1482…
    L’occupation étrangère Tutsi avec peuplement et dépeuplement peut changer la donne à l’allure où Tshilombo-Pétain traître collabo trahit sa Terre Kongo Dia Ntotila, lui qui est mariée à une femme Tutsi Nilotique ayant des enfants moitié Bantous, moitié Tutsi Nilotiques qui n’ont jamais existé avant 1885 à la création de l’EIC (État Indépendant du Congo ou Kongo)…
    Ayant conquis la côte Africaine par la cohabitation « pacifique » de Djibouti, Érythrée, Éthiopie, Kenya au Rwanda en passant par le Burundi, Soudan Ouganda Tanzanie Somalie, dans moins de 30 ou 40 ans les Nomades Occupants Tutsi Nilotiques qui veulent se sédentariser de force au Kongo ne seront toujours pas descendants, ascendants, collatéraux jusqu’au 10e degré ou génération de notre aïeule Kimpa Vita…
    Vive la Résistance Kongolaise ! Vive l’Article 64 ! Vive le soulèvement populaire éboulement final pour stopper net la Tutsisation du Kongo occupé par les Tutsi Power. La luta

    1. Le Kongo dans sa configuration actuelle est une volonté diabolique des imperialistes mercantilistes qui ont pris des Empires et Royaumes jadis prospères pour créer l’EIC (État Indépendant du Congo ou Kongo en Lingala), ces Royaumes (Royaume Kongo, Royaume de Matamba) et (Empire Kuba et Lunda) très bien organisés, une fois réunis deviennent faibles, vulnérables, perméables à souhait avec la soi-disant intagibilité des frontières, l’instauration des visas…

  11. Lorsqu’on entend dire BOKOMESANA, est-ce un simple défi lancé ou bien c’est l’illustration d’une ancienne anthropologie raciste (L Strauss) qui soutenait de l’homme noir n’est pas capable de tenir longtemps au stress et qu’il finit toujours par tout, lacher et accepter?

  12. Bonsoir.
    Les enfants de Félix Antoine Tshilombo ne sont pas moitié Bantous moitié Tutsi Nilotiques. Ils sont 100% Tutsi Nilitiques. Renseignez-vous auprès de nos frères de l’est du Congo qui connaissent bien comment les maris congolais sont cocufiés par leurs épouses tutsi qui leur donnent ainsi une descendance tutsi. Cela fait partie de la stratégie du Tutsi Power!
    Ntimansi

    1. Voila de propos d’un nullard haineux…
      Est-cela l’echantiloon des fanatiques Lamuka aux abois…?

  13. Beya nommé Conseiller spécial par F Tshisekedi, un clientélisme ? Pourquoi pas mais du clientélisme par rapport à quoi ? Ce serait ici notre nouveau PR Felix Tshisekedi favoriserait la promotion d’un Beya à ce poste stratégique en raison de ses relations personnelles privilégiees avec lui. Beya est non seulement un luba comme lui mais selon les indiscrétions crédibles aussi une pièce maîtresse dans ses relations clandestines anciennes avec l’ancien régime.
    Pour moi cela souligne d’abord les faiblesses de la nouvelle présidence obligée de s’en référer aux caciques de l’ancien régime pour constituer son administration. Le plus important est qu’elle en fasse maintenant une équipe de confiance et de competences pour ses propres objectifs le plus éloigné possible des anciennes habitudes pour initier ce changement que le peuple attend. Le succès de son mandat dépendra largement de sa capacité à desserrer progressivement l’emprise de ‘JK’ sur les affaires de l’État.
    Beya a l’expérience en matière de sécurité, osons espérer qu’il jouera franc jeu et pourra ainsi rendre de bons services à FT, clientélisme initial ou pas.

  14. Monsieur Christian , vous avez raison , mais vous avez oublié de citer un cas , moi j’ai la culture d’apprécier chaque chose à sa juste valeur , jettons des fleurs quand un acte positif est posé au lieu de voir la nuit en pleine journée .

    1. @Mwamba Rama
      Quel est donc cet acte positif ? Un meeting passé sans encombres comme ce ne l’était plus dans le passé ou la nomination de Beya comme Conseiller principal serait à l’avance un « acte positif » ?
      Je ne sais pas, moi j’attendrai volontiers de regarder tout cela dans la durée.
      Le loquace général de la police Kasongo lui, a trouvé déjà des manquements des manifestants aux engagements qu’ils auraient pris : une marche dans la rue comme s’ils devraient se téléporter de leurs domiciles au lieu du meeting, des appels surinterpretes à la haine tribale des manifestants à la fin du meeting alors qu’à la tribune Fayulu a nommément dénoncé le tribalisme en citant même en exemple la diversité de son mouvement…
      Il y’a donc à boire et à manger dans tout cela, attendons la suite, c’est mieux !
      Quant à Beya, je voudrais le voir à l’œuvre et le juger alors à l’acte. En effet s’il est un expert en matière de sécurité, il n’est pas moins héritier de tout un système qui a failli et dont le peuple ne veut plus. Sera-t-il capable d’impulser à côté du nouveau PR ce changement dont le pays a besoin. C’est là la question essentielle !

  15. Le tutsi land en action et en continuité. Kamerhe; le tutsi, amène son beauf Tshisekedi (la femme de celui-ci est tutsi) au près de son frère JKK, pour se faire nommer Présirep. Beya francois, dont la femme est tutsi est aussi nommé conseiller spécial en matière de sécurité. l’autre tutsi Kaswantale est nommé à la DGM. la suite sera dans la même logique

  16. Quel probleme avec la communaute tutsi ,?tous ces officiers ci haut cites sont des congolais a part entiere
    le president Felix a dennonce le tribalisme , le sectarisme tous ces antivaleurs., vous aviez le mal de kabila et il est parti maintenant pourquoi acharnez vous a la communaute paisible qui veut la paix dans son beau pays la rdc ?

    1. @ Mopape
      Le  » beau pays  » de la communauté tutsi est le Rwanda. Pas le Congo. Vous ne réussirez pas à tronquer l’histoire. Les tutsi devenus congolais n’ont rien fait pour empêcher leurs frères venus avec LD Kabila détruire le Congo et les congolais. Ces gens sont des complices du génocide congolais. Ils seront traduits devant les tribunaux quand le Congo reviendra aux congolais.
      Vous êtes champions du monde de la manipulation mais vous ne réussirez pas votre coup au Congo. Cela prendra le temps que ça prendra. Mais un jour, vous paierez ce que vous avez fait et continuez de faire au Congo et aux congolais. Vous le paierez. Rappelez-vous des paroles du Révérend Ekofo-fort.
      Tokoloba tiiii bokoyoka !

Comments are closed.