Primature: Bruno Tshibala, très fier de son « bilan »

Depuis la création de la coalition politique pro-kabila dite « FCC » (Front commun pour le Congo) en juin 2018, le Premier ministre Bruno Tshibala Nzenzhe, issu de l’UDPS, n’était plus visible sur les écrans des radars. Dénué de charisme, l’homme n’a même pas été capable d’adopter la posture de chef du gouvernement. La nature ayant en horreur le vide, le « dircab » à la Présidence sous « Kabila » a fini par s’accaparer des prérogatives dévolues au Premier ministre. L’opinion congolaise a sans doute été surprise, vendredi 8 février, d’apprendre que l’ex-opposant « kabilisé » était toujours à l’hôtel du conseil. Et qu’il attendait la désignation de son successeur. L’heure est au « bilan ».

Vendredi 8 février, le « Premier » en affaires courantes, Bruno Tshibala Nzenzhe, a réuni les membres de son cabinet au cours d’une cérémonie d’échange de vœux qui était , en réalité, une cérémonie d’adieu. On imagine que l’euphorie qui prévalait au lendemain de sa nomination en avril 2017 s’est muée en morosité.

Le successeur de Samy Badibanga Ntita a profité de cette occasion pour dresser le bilan de ses vingt-deux mois passés à la Primature. On rappelle que la « feuille de route » divulguée le 16 mai 2017 par « Tatu Bruno » comportait une seule priorité: « conduire le peuple aux élections ».

Vendredi, le futur ex-« Premier » a appliqué, à sa manière, l’ « obligation de rendre compte » chère aux managers modernes. Devant ses proches, il s’est dit « satisfait » d’avoir accompli la mission assignée à son gouvernement ironisant, au passage, que ses détracteurs ne le croyaient guère capable de relever le défi. « En dépit des obstacles, nous avons conduit notre peuple aux élections le 30 décembre 2018 », a-t-il martelé.

Emmanuel Ramazani Shadary

Bruno Tshibala Nzenzhe s’est donc félicité des consultations électorales qui ont été émaillées de graves irrégularités et autres « couacs ». L’opinion tant nationale qu’internationale a vu le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) proclamé les « résultats provisoires » des scrutins alors que des centres électoraux éparpillés aux quatre coins du pays n’avaient pas encore achevé le travail de compilation des bulletins de vote. Pire, des observateurs ne cessent de s’interroger afin de savoir par quelle « magie », le même corps électoral qui a rejeté le candidat du FCC (Front commun pour le Congo) au poste de Président de la République ait pu accorder, au cours du même vote, son suffrage aux candidats députés nationaux et provinciaux portant la même étiquette politique. Honnie.

Tshibala s’est félicité également d’avoir pu assister à une « passation pacifique du pouvoir » entre le Président sortant « Joseph Kabila » et le Président entrant Félix Tshisekedi Tshilombo. Et ce en dépit du fait que Martin Fayulu Madidi, le « candidat déçu » de la coalition « Lamuka » continue de réclamer la « vérité des urnes ». A l’occasion du 32ème sommet de l’Union africaine, le 10 et 11 février à Addis Abeba, « Mafa » a écrit aux chefs d’Etat et de gouvernement leur suggérant la tenue d’un nouveau « round électoral » dans un délai de six mois. On le voit, la controverse post-électorale est loin de s’estomper.

« FEUILLE DE ROUTE »

Pour Tshibala, l’investiture du Président élu Félix Tshisekedi est un « exploit » qui n’a été rendu possible, selon lui, que « grâce » à « Joseph Kabila ». Aussi,  considère-t-il qu’il faut rendre un « hommage mérité » au Président sortant « qui devient une référence non seulement pour le Congo mais aussi pour l’Afrique ».

Juriste de formation, l’ex-secrétaire général adjoint de l’UDPS a été, à l’instar de ses prédécesseurs, propulsé au poste de Premier ministre sans avoir connu un parcours assimilable à une « préparation ». 

A l’instar de ses prédécesseurs – qui confondaient l’éloquence avec la compétence -, Tshibala ignorait, sans doute, que gouverner ne se limite pas à parader. Gouverner exige une action quotidienne et une présence permanente. Peut-on gouverner un Etat sans administrer son territoire en recherchant, au quotidien, les solutions aux problèmes inhérents à la vie collective? Qui s’occupait de l’aspiration de la population congolaise au bien-être pendant que « sieur Bruno » avait les yeux rivés uniquement sur sa « feuille de route »?

Social-démocrate autoproclamé, Tshibala a déçu ceux qui voyaient en lui un réformiste. On a attendu en vain qu’il exerce les prérogatives dévolues au gouvernement comme l’indique l’article 91 de la Constitution. A savoir notamment que le gouvernement conduit la politique de la nation et rend compte devant la représentation nationale. « La défense, la sécurité et les affaires étrangères sont des domaines de collaboration entre le Président de la République et le gouvernement », souligne, par ailleurs,  cette disposition. 

« LIAISONS SUSPECTES »

Victime d’une arrestation arbitraire le 9 octobre 2016, Tshibala a été embastillé, six semaines durant, à la prison de Makala. Devenu Premier ministre, il est devenu amnésique. L’homme s’est laissé anesthésier par les délices du pouvoir. Il n’a pas levé le petit doigt pour faire libérer les prisonniers politiques et d’opinion qu’il a vu croupir injustement dans des cellules lépreuses de ce pénitencier.

Plus grave, le Premier ministre Tshibala n’a pas été capable de traduire en idéologie de gouvernement  l’Etat de droit qu’il claironnait jadis dans les rangs de l’opposition. L’homme est resté muet pendant que les spadassins du « raïs » canardaient des « marcheurs pacifiques » lors des manifestations organisées respectivement le 31 décembre 2017, le 21 janvier et le 25 février 2018 par le Comité laïc de coordination (CLC). Les protestataires n’exigeaient rien que le respect de la Constitution à un « Kabila » qui ne faisait plus mystère de sa volonté de briguer un troisième mandat interdit. Rossy Mukendi Tshimanga et Thérèse Kapangala sont les victimes les plus emblématiques de cette barbarie d’Etat.

Que dire du mutisme de Tshibala pendant que les fameux rebelles ougandais des « ADF » continuaient – et continuent encore – à massacrer les habitants du territoire de Beni au Nord Kivu?

Il est surprenant d’entendre « Bruno » prétendre lors de la cérémonie précitée que « les défis sécuritaires, comme le tristement célèbre Kamuina Nsapu, les agressions terroristes dans l’Est du pays, le nombre élevé des foyers de conflits armés ont été affrontés et leur capacité de nuisance réduite considérablement ».

Dans quel monde vit le « Premier » sortant? Voilà un homme qui a liquidé l’honneur de l’opposant pur et dur, carré sur les principes, qu’il prétendait être. Il s’est servi de la Primature non pas pour réformer la société congolaise mais uniquement pour s’embourgeoiser et renforcer des « liaisons suspectes » avec quelques hommes d’affaires mafieux. On n’est pas sorti de l’auberge!

 

B.A.W.

9 thoughts on “Primature: Bruno Tshibala, très fier de son « bilan »

  1. Cher BAW,
    Vous vennez de dresser ci-dessus le « vrai » bilan de ce « garcon de courses » de Nehemie Mwilanya et Hypo Kanambe-Mtwale.
    A remarquer que le bilan imaginaire que recite ce mec ne mentonne pas l’amelioration de la vie du commun des Congolais.
    Quel sacrilege de voir la photo de ce Traitre aux murs de la Primature pres de celle de notre Heros Patrice E. Lumumba !

  2. Encore un qui est né avant la honte! Si c’est ça un produit UDPS, resté 36 ans aux côtés d’Etienne Tshisekedi, il y a à se poser beaucoup de questions sur ce parti et sur ses cadres!
    Bien qu’on puisse comprendre après tout le pauvre Tshibos! Hier, harcelé par les mamans vendeuses de pain et autres jeunes gens vendeurs d’unités de communication, il a pu réaliser en un clin d’œil des acquisitions immobilières aussi tapageuses que désordonnées.
    C’est vrai qu’il faut un minimum vital pour pratiquer la vertu!

  3. FIER DE SON BILAN ?
    Mais avec raison que Tshibala issue de l´UDPS .. peut-être très « fier ». Avant lui, il y avait Sami Badibanga… Après lui, l´UDPS assume la présidence de la RDC.
    Tshibala est entrain d´exprimer la satisfaction de l´UDPS: Deux premier ministres et un président…á la fin de l´ère Kabila. Même si le bilan est celui de Kabila qui a fait de l´UDPS une alliée efficace afin de conserver le pouvoir, voyons comment l´UDPS va survivre quand l´alliance avec le FCC place ce parti politique en pleine lumière de la gestion du pouvoir.
    Tshibala peut maintenant regagner l´UDPS, satisfaction générale.. qui devrait cimenter la reconciliation..

  4. Fier de son bilan!
    Quel opprobre national! Et on veut que le monde nous prenne au sérieux, avec un tel degré de malhonnêteté et niaiserie sans comparable ?

  5. @ BAW,
    Votre papier sur « Vieux Tshibas » est assez critique. Curieusement vous ne serez pas traité de jaloux, haineux et surtout tribaliste.
    Pourtant Tshibala est Muluba.

  6. AH BON ! UN PAYS DES AUTOPROCLAMES DES FIEROTS ! UN PAYS OU LE PR ILLEGAL ET ILLEGITIME ET SES MINISTRES SONT TOUJOURS FIERS DE LEURS BILANS.
    AVANT LES ELECTIONS, LE MAITRE TAISEUR SORTI DE SON NID POUR DECLARER PUBLIQUEMENT QU’IL EST FIER DE SON BILAN DES 5 CHANTIERS. DE MEME MFUMU BUALA DE KINSASA LE SIEUR KIMBUTA AVEC SES IMMONDICES ET CHINGUNGUNYA EST EGALEMENT TRES FIER DE SON BILAN, MATATA PONYO EGALEMENT AVANT DE REMETTRE SON TABLIER DE PM A BADY EST TRES FIER DE SON BILAN, MAINTENANT MAITRE GIMS AVANT DE REMETTRE SON TABLIER AU FANTOME 1er MINISTRE NON ENCORE NOMINE EST TRES FIER DE SON BILAN. TOUS LES MINISTRES ET VICES MINISTRES EGALEMENT TRES FIERS DE LEURS BILANS.
    MAIS CES CONGLOMERATS DE DES FIEROTS TAISENT DE NOUS DIRE DE QUEL BILAN S’AGIT-IL?
    BILAN POSITIF OU NEGATIF ET DANS QUEL DOMAINE ? DANS LE DOMAINE POSITIF DE MUFUTRA YA MATITI MABE BANGI ET AVOIR AUTORISE A TOUT LE MONDE LE FUMAGE DES BANGI EN TOUTE TRANQUILLITE ET SANS ETRE INQUIETER PAR LES FLICS LA CONSOMMATION DES HERBES DE LA MORT.
    MEME JANET EST TRES FIERE DE SON BILAN DE RAFLAGE DES PARCELLES, DES ENCEINTES SCOLAIRES, DES MAISONS PRIVEES.
    DE SON COTE, LE MECHANT COWBOY ZOE NE DORS PAS AUSSI, IL SE VANTE EGALEMENT TRES FIER DE SON BILAN POSITIF, BILAN POSITIF DE LA VIE NOCTAMBULE EN RAFFLANT NOS BELLES FILLES EN LES TRANFORMANT EN SEX MACHINE DE MUNIAMU NIAMU.
    TANDISQUE SON FRERE AINE LE RAIS, PLUS LOIN EST TRES FIER DE SON BILAN POSITIF DE PANAMA PAPERS, D’AVOIR TRANFERER LES FORTUNES COLOSSALES DU KONGO A PANAMA,
    MA FOI, OU VIVIONS-NOUS? AU GRAND KONGO MAUDIT? MAUDIT PAR QUI? PAR NOUS MEME KONGOLAIS EN ACCEPTANT L’INACCEPTABLE.
    ET VOILA, MISTER GIMS PM AVEC SES LUNETTES A LA COLUMBO PETER FALK INVISIBLO SUR LES ECRANS DES RADARS DE L’AEROPORT DE INTERNATIONAL DE KINGAKATI SORTI DU VRAC DE BOEING 777 DE MH 370 DE LA MALAYSIA AIRLINES ENGLOUTI SOUS L’OCEAN INDIEN NOUS RADOTE DE N’IMPORTE QUOI ET SURTOUT DES HISTOIRES A NOUS FAIRE DORMIR DEBOUT ! TRES FIER DE LUI, D’ETRE LE SEUL RESCAPE DU VOL MH370, D’AVOIR REGAGNE LES COTES MALAYSIENNES A LA NAGE.
    IL MENT LES KONGOLAIS COMME IL RESPIRE.
    MENDRE OMARANGA RAMBERT EGLAMENT, IL EST TRES POSITIF DE SON BILAN DES MENSONGES, DE TCHAKOU BUKA ROKUTA.
    AVEC TOUT CE QUE NOUS VOYONS A NOS PROPRES YEUX ET ECOUTONS A NOS OREILLES, CELA S’AVERE INEVITABLE CAR BIENTOT LE CIEL QUE NOUS VOYONS D’EN HAUT VA TOMBER SUR NOS TETES.
    BIEN SUR IL VA TOMBER SUR NOS TETES, TOMBERA, TOMBERA. CACHEZ-VOUS POUR EVITER DES DEGATS CORPORELS. FINALEMENT, NE VENIEZ PAS NOUS DIRE QUE VOUS N’AVIEZ PAS ETE AVERTI DE CE MALHEUR. JE SUIS TRES FIER DE VOUS AVERTIR ET SOYEZ TRES FIERS D’ETRE PRUDENTS.
    PLUS LOIN, IL ( MISTER GIMS PM ) SE VANTE EGALEMENT D’ETRE TRES FIER EN FAISANT DES ELOGES ENVERS SON FRERE AUTOPROCLAME PR FATSHI DE LA MEME FAMILLE POLITIQUE UDPS.
    QUELLE INGRATITUDE DE LA PART DE MISTER GIMS? PAS MEME D’ELOGES ENVERS LA PAUVRE MAMA VENDEUSE DES PAINS QUOVADIS DU COIN QUELQUE PART SUR LA RUE DE LA COMMUNE DE LEMBA.
    QUELLE DESHONNEUR POUR TANT DES NIONGO ACCUMULES, TANT DES DETTES POUR DES PAINS JUSQU’ICI IMPAYES DE LA PAUVRE MAMA VENDEUSE DU COIN?
    N’EUT ETE CETTE PAUVRE MAMA VENDEUSE, MOTEKI YA MAPA QUOVADIS YA COIN VOTE PM, IL NE S’AGIT PAS DE MILTARY POLICE MAIS DE L’ACTUEL PREMIER MINISTRE KONGOLAIS, IL SERAIT DEJA A CAUSE DE NZALA , LA FAIM QUELQUE PART ABANDONNE DANS LA FOSSE COMMUNE. LORSQUE L’ON DEVIENT GRAND CHEF, ON FAIT LE GROS DOS, LE ME QUOI. C’EST VRAIMENT HONTEUX.
    A LA PLACE DE MISTER PM GIMS, JE RENDRAI LA PAUVRE MAMA MOTEKI YA BA MAPA QUOVADIS TRES HEUREUSES, CAR INDIRECTEMENT GRACE A LA PAUVRE VENDEUSE DES PAINS QUOVADIS QUE MISTER GIMS A GRIMPE DES ECHELLONS, UNE NOUVELLE VIE EN ROSE, DE LOCATAIRE DE TAUDIS YA SIMA YA NDAKO AUJOURD’HUI PAR UN COUP MAGIQUE PROPRIETAIRE DES VILLAS LUXUEUSES. KIADI KIBENI. KONGO EKOMA NA YANGO CE QU’ON APPELLE  » DUMMY  » NKUTU ZOBA.
    EN ATTENDANT DE RENDRE SON TABLIER AU FANTOME PM NON ENCORE NOMINE, BIEN SUR UN AUTOPROCLAME PM, NOTRE PM MISTER GIMS S’EST TRANSFORME EN PORTE-PAROLE DE TOUS SES COLLEGUES MINISTRES, EN QUELQUE SORTE IL COIFFE AUSSI LE METIER DE SYNDICALISTE EN EXIGEANTUNE RETRAITE DOREE DE 1.800.000 DOLLARS US AMERICAIN / AN A TOUS LES MINISTRES, VICES-MINISTRES, PARLEMENTAIRES ET J’EN PASSE. A CELA IL FAUDRAIT AJOUTER D’AUTRES AVANTAGES: VILLAS SOMPTUEUESES, PICINES, LIMOUSINES CLIMATISEES, VOYAGES 2 X PAR AN A L’ETRANGER POUR TOUTE LA FAMILLE Y COMPRIS LA BOUFFE GRATUITE PROVENANT DES ALIMENTATIONS DES LIBANO-INDIENS-PAKISTANIS. QUELLE OPULENCE, LA VIE EN ROSE! C’EST COOL N’EST-CE PAS POUR TOUS CES MUKUBWAS KONGORAIS. WAIT AND SEE WHAT OUR PR IS GOING TO SAY ABOUT THAT WRONG MATTER OF HIS FAMOUS PM.
    VOILA, COMMENT LES COLLABOS ET TRAITRES KONGOLAIS BRAQUENT LES CAISSES DE L’ETAT. ILS NE SONT QUE DES BRAQUEURS DE GRAND CHEMIN. ET ILS EN SONT TRES FIERS TOUS CES DES FIEROTS DES DIRIGEANTS KONGOLAIS. KIADI KIBENI KUNA KONGO.
    DESORMAIS, TOUS LES KONGOLAIS POUR MENER UNE BONNE VIE FERONT LA POLITIQUE POUR DEVENIR MINISTRE.
    UN PAYS DE DES FIEROTS MINISTRES. HONTE A VOUS! VOUS ETES REPONSABLES DE NOS MALHEURS ET FAILLITES. WESTERN-UNION, EN MARCHE!
    MEINE DAME UND HERREN, NICHT VERGESSEN UND WIE IMMER NO COMMENTS ARE NEEDED HERE. BE GENTLEMEN AND NO STUPIDS COMMENTS.
    IF SOMEONE IS INJURIED THEREFORE I BEG YOU MY PARDON AND EXCUSE-ME IN ADVANCE TO ALL FIEROTS.

  7. Trafiquer, maquiller ou embellir son bilan afin de tromper les investisseurs potentiels conduit toute entreprise à des poursuites judiciaires interminables…
    En complicité avec les occupants Tutsi Power, les traîtres collabos membres de l’Udps aile familiale Sammy Badibanga, Bruno Tshibala, Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi ont trahi sans remords notre Chère Patrie Kongo…
    Être débauchés pour travailler, collaborer avec les Nomades Occupants Tutsi Nilotiques Rwando-Burundo-Ougandais qui veulent se sédentariser de force au Kongo produit le néant…
    Accepter consciemment moyennant corruption en nature et en numéraire de s’afficher, de représenter Kanambe alias Joseph Kabila, Azarias Ruberwa, Emmanuel Nyarungabo en sachant qu’un Gouvernement parallèle made in Rwanda existe et se substitue à l’action gouvernementale est vachement con, extrêmement inhumain, totalement insensé…
    Devenu millionnaire en dollars, Bruno Tshibala peut maintenant vivre de son magot planqué en Occident. Pire son complice qui gouverne et ment Tshilombo-Pétain président protocolaire militairement nommé ne l’arrêtera jamais…
    Comme un certain Muzito blanchi par l’Udps familiale, l’ex premier ministre de pacotille sera libre comme l’air à l’instar de alias Joseph Kabila l’imposteur usurpateur d’identité Kongolaise auteur des 13 millions de morts qui promeut la tricherie, le mensonge, la fraude comme modèles de gouvernance…
    « La fausseté est une fille de l’hypocrisie et du traître » Proverbe Latin
    Vive la Résistance ! Vive le soulèvement populaire éboulement final à l’improviste pour stopper net la Tutsisation du Kongo occupé par les Tutsi Power. La luta continua la Victoria e certa. Ingeta

  8. Combattant@
    Qui va « blanchir » l´UDPS dont le secret des negociations avec Kabila est disponible depuis les nominations de Badibanga, Tshibala et maintenant Felix?
    L´UDPS alliée de Kabila depuis Ibiza aurait-elle besoin de se faire « blanchir »?

  9. Ici ce n’est pas Congomikili @GHOST, vous délirez, vous divaguez, soyez heureux que ceux et celles du CIC ne sachent pas exactement qui vous êtes, camouflé derrière les fausses apparences trompeuses…
    Où avions-nous écrit « blanchir Udps Familiale » ? Nous avions tout fait pour vous éviter mais chasser le naturel il revient au galop @mauvais esprit GHOST, si vous voulez que votre carrière sur Congoindependant s’arrête brusquement essayez encore une fois de nous interpeller bêtement en cherchant une querelle inexistante par des diatribes sans fondement…
    Qui ignore que votre leader chéri de « Pasi na yo pasi na nga » le faux Kongolais de carte d’électeur le Juif-Zambien Moses Soriano alias Moïse Katumbi ex gouv voleur escroc (fossoyeur de la Gecamines et la SNCC) et l’escroc ex 1er ministre voleur Adolphe Muzito furent blanchis par Udps familiale sinon expliquer avec vos « mots ou maux » aux Kongolais qui vous lisent sur ce site par quelle magie sont-ils tous devenus des opposants à alias Saint Joseph Kabila le partenaire politique de Félix Antoine Tshilombo-Pétain…
    C’est hallucinant la facilité déconcertante avec laquelle certains Kongolais ultra fanatiques aveugles des faux opposants corrompus se muent en piètres défenseurs du Peuple Souverain Primaire tout en étant contre lui… C’est une propension maladive…
    Nous (Lumumbistes Mulelistes) ne sommes pas pro Fayulu, pro LAMUKA et nous ne le serons jamais malgré que le Peuple Souverain Primaire a mordu, a plébiscité Fayulu en tant que CUO (Candidat Unique de l’opposition factice)…
    Le Véritable Dieu Maître des temps et des circonstances qui vit inexplicablement hors de toute réalité même au-delà de la non-existence hors du continuum temps-espace est le Seul capable de remonter le temps de « l’horloge cosmique » qui est la « Lune » marqueur des temps, des époques pour savoir si Martin Fayulu Madidi était à la place de Tshilombo-Pétain, qu’aurait-il fait, que se serait-il réellement passé avec les Nomades Occupants Tutsi Power (Tutsi Nilotiques Rwando-Burundo-Ougandais) où Moses Soriano alias Moïse Katumbi blanchi par l’Udps familiale a des attaches familiales par sa femme Tutsi Nilotique Rwandaise comme Tshilombo-Pétain l’a… Pigé
    Apprenez à lire correctement avant d’interpeller les autres qui ne vous calculent jamais. Nous (Combattant Résistant de l’Ombre aka RD Kongo Kinzanzi kia Nzambi autrement dit l’Ombre du Véritable Dieu) vous avions évité car nous sommes avec Kolomabele, GERMAIN les seuls intervenants qui connaissent vos délires fanatiques aveugles de Congomikili…
    Nabanzi oyoki. L’Udps familiale est la « blanchisserie diabolique » des faux politiciens corrompus faux opposants de Moses Soriano alias Moïse Katumbi à Adolphe Muzito en passant par Francis Kalombo, Henriette Wamu, François Mwamba… Sic
    Pour votre gouverne @GHOST le Véritable Dieu Tout-Puissant qui vit hors du continuum temps-espace a créé l’homme et la femme pour vivre heureux mais Satan le Chérubin jadis oint a créé le politicien pour les embrouiller… Bon vent… Bonne continuation

Comments are closed.