Quand les Kasa-Vubu « communiquent » via les médias…

Des médias bruxellois datés du 22 février et du 23 mars derniers font état d’un procès a opposé Justine Kasa Vubu et l’abbé Vangu Vangu, curé de Romedenne. Le conflit porte sur la vente par la précitée d’un terrain situé à Boma dans la province du Kongo Central. Les autres membres de la famille Kasa Vubu, représentés par leur aîné Adolphe Kasa Vubu Nkedi et Michel, le benjamin, se disent surpris d’avoir été informés par la presse. Alors qu’ils habitent en Belgique. Ils se disent également surpris d’apprendre l’ « aliénation » de ce bien immobilier « sans l’accord unanime » des autres enfants.

Abbé Vangu Vangu, curé de Romedenne

Bruxelles. Jeudi 12 avril. A la demande d’un « ami commun », deux membres de la famille Kasa Vubu se sont entretenus avec l’auteur de ces lignes. Il s’agit d’Adolphe Kasa Vubu Nkebi, 75 ans, l’aîné des enfants du tout premier Président congolais et du benjamin Michel Kasa Vubu Mankekele, 56 ans.

Ces deux descendants de feu Président Joseph Kasa Vubu ont appris, via la presse, que leur sœur « Justine » était poursuivie en justice pour faux, usage de faux et escroquerie dans une affaire de vente d’un « terrain familial » situé sur le site dit « But-major » à Boma dans la province du Kongo Central.

« Justine Kasa-Vubu poursuivie pour escroquerie », titrait le quotidien bruxellois « La Dernière Heure » dans son édition du 22 février 2018. Le lendemain, l’Agence Belga enfonçait le clou en annonçant que « six mois de prison ont été requis le 23 février, par le parquet de Namur devant le tribunal correctionnel de Dinant, à l’encontre de la fille du premier Président du Congo, Joseph Kasa-Vubu, pour des faits de faux, usage de faux et escroquerie commis le 24 mars 2010 à Philippeville ». Aux dernières nouvelles, « Justine » a été acquittée par « bénéfice du doute ».

« LA FAMILLE KASA-VUBU N’A RIEN VENDU »

En apprenant la nouvelle de cette transaction, le sang d’ « Adolphe » et celui de son frère cadet « Michel » – tous les deux résidents à Bruxelles – n’a fait qu’un tour. Pour eux, mêler le nom de Kasa-Vubu à une affaire de ce genre écorne l’image de toute la famille. « Adolphe » invoque, dans la foulée, un proverbe yombe: « Ngondo Ufua, Ngondo Udimoyi ». Traduction: « Lorsqu’on passe quelque part, on laisse des traces ». « Les traces laissées par Joseph Kasa-Vubu, ce sont ses enfants. Nous sommes là! », clame-t-il.

Dans un écrit s’articulant sur quatre feuillets remis à notre journal, on peut lire notamment: « Aucune portion du site But-Major n’a été vendue par la famille. Par conséquent, pour nous les enfants/héritiers, il n’y a jamais eu vente ».

Dans une brève interview vidéo, le devancier des Kasa-Vubu a déploré, à maintes reprises, le discrédit que cette affaire judiciaire risque de jeter sur le nom de leur illustre père. C’est ainsi que lui et son plus jeune frère ont décidé de « prendre position ». « Je me suis tu jusqu’à présent. La gravité de la situation est telle que je ne peux plus me taire », dit-il sur un ton modéré avant de céder la parole à « Michel ». « Les journaux belges nous renseignent des faits de faux, usage de faux et d’escroquerie concernant Justine Mpoyo Kasa-Vubu ». « Ce fait entache et met en péril notre crédibilité à tous », martèle Michel. Il poursuit: « La phrase ‘acquittée au bénéfice du doute’, signifie clairement, qu’il y a des zones d’ombre dans le dossier du tribunal ».

Selon Michel, le terrain qui est au centre de la transaction appartient « de manière indivisible aux neufs enfants Kasa-Vubu ». Sept d’entre eux encore en vie. Pour lui, la décision d’aliéner ce bien immobilier n’a guère été prise par l’ensemble des héritiers. « Aucune portion du site But-Major n’a été vendue par la famille. Par conséquent, pour nous les héritiers, ce contrat de vente est nul et de nul effet ».

« LAVER LES LINGES SALES… »

Justine M’Poyo Kasa-Vubu

Quel message les deux fils Kasa-Vubu entendent adresser à leur sœur « Justine »? « Nous voulons faire part à notre sœur ce que nous avons appris par voie de la presse. Nous espérons obtenir d’amples renseignements, aussi bien de sa part que du Curé de Romedenne, Monsieur l’abbé Vangu Vangu, sur cette transaction financière qui engage fortement la mémoire de feu notre père qui était un modèle d’honnêteté et d’intégrité morale », conclut Michel.

Le benjamin des Kasa-Vubu d’insister sur le fait que le « Code de la famille » en vigueur au Congo-Kinshasa fait de l’aîné d’une famille le « véritable liquidateur » de la succession. De même, l’aliénation d’un bien compris dans l’héritage ne peut être valable qu’avec « l’accord unanime » de tous les héritiers.

Les enfants Kasa-Vubu ne pouvaient-ils pas laver ce « linge sale » en famille? Pourquoi passent-ils par les médias? « Nous étions joignables et accessibles pour débattre de cette vente dans l’intérêt de la famille », fait remarquer Michel. « Adolphe » d’enchaîner: « Personne n’a le droit de salir le nom de Kasa-Vubu en le mêlant dans des affaires d’escroquerie. Nous sommes là pour interpeller notre sœur afin que nous puissions nous retrouver ensemble pour régler ce problème d’abord en famille. Ensuite, on verra… »

Pour Adolphe Kasa-Vubu, le recours aux médias va un peu de soi. Au motif que ce sont les médias qui ont permis aux autres membres de la famille de prendre connaissance de cette histoire. « En réalité, nous n’avons rien vendu. Ceux qui sont à la base de ce contrat de vente devraient résoudre le problème entre eux », glisse-t-il. Le dernier mot revient au dernier-né des Kasa-Vubu : « Nous ne sommes pas ici pour descendre en flammes qui que ce soit. Nous sommes ici pour rappeler qu’en droit congolais c’est le fils aîné qui est le liquidateur de la succession. Nous vivons dans un monde où la communication est facilitée par des moyens modernes que sont notamment l’e-mail et les réseaux sociaux. Le constat est là: rien n’a été fait pour tenir la famille informée… »

 

Baudouin Amba Wetshi
© Congoindépendant 2003-2018

> Interview des frères Kasa-Vubu

17 réflexions au sujet de « Quand les Kasa-Vubu « communiquent » via les médias… »

  1. Déjà en s’incorporant la tête la première dans un gouvernement d’envahisseurs rwandais avec une marionnette à sa direction nommée Laurent-Désiré Kabila, un ignare ivrogne multipolygame, Justine Kasa-Vubu s’était déjà située sur le versant d’assombrir l’image de son père. Beaucoup doit-elle faire pour ne pas enfoncer davantage cette image.

    Le Congo a besoin d’un minimum de référence ethique et morale. Cette référence ne se tetrouvera pas dans la famille Tshisekedi résolument submergée dans la corruption, ni celle de l’ivrogne-traître susmentionné, si jamais elle existait, puisqu’on lui a fabriqué une certaine famille à titre posthume, composée des tutsis.

    A bon entendeur…

    1. @mamale: qu’est ce que les Tshisekedi viennent faire dans cette affaire familiale des Kasavubu?Dans quel pays a t-on déjà accusé un fils Tshisekedi pour escroquerie ou corruption? Je m’attenda à une comparaison entre les enfants des présidents, puisque nous sommes au quatrième au Congo. Le jour où vous attraperiez la malaria, ça sera la faute aux Tshisekedi.

      1. Mr Kazadi,sais tu qu’un procès est entrain dêtre preparé par les souscripteurs du terrain dit MARANNA LINE à Kinkole,Bona Tshisekedi,ns a roulé ds la farine vers les années 1992..Il ns a promis des terrains avec maisons à 45000$ à credit..Bcp on souscrit ,jusqu’à ce jrs ps des maisons…ESCROQUERIE

  2. Il faut quand même reconnaître que les frères KASA-VUBU n’ont pas tord de répondre à Justine par média interposé car celle-ci a outrepasser les limites, elle n’est pas l’aînée de la fratrie et même-ci elle l’était; elle doit avoir le consensus de toute la famille. Chose grave, sa famille est avec elle en Belgique mais elle ne les associes pas … Quel culot !
    Elle oublie facilement que politiquement, elle avait fait allégeance aux Tutsi avec LD Kabila; elle est donc co-responsable du malheur des Rdcongolais et lorsqu’elle est dans les médias, elle ne fait que vilipender ceux qui se battent sur terrain au pays.
    Comme l’a si bien chanter Ferré Gola: Justine Kasa-Vubu » tala sima pe zonga mutu » … Et j’ajoute: ESOPI YO !

  3. Justine Kasavubu c’ est la honte du peuple kongo … Pour avoir rejoint l’ ivrogne polygame et traître à la patrie LDK avec les hordes envahisseurs rwandais fait d’ elle une complice de l’ occupation . Elle peut tout nier mais cela restera gravé dans nos mémoires . Personne n’ a oublié l’ acte qu’ elle avait posé ; la mise à l’ écart de Mbuta Mpasi qui devait occuper le poste de secrétaire à l’ ambassade de Bruxelles lui préférant son époux Mpoyo . Et là nous apprenons autre chose à sa charge : La vente d’ une parcelle familiale sans l’ approbation des autres membres . Mais ou va t elle s’ arrêter cette dame qui souille le nom de son valeureux père Mfumu Nkasa-Mvubu ?

  4. Elle a prouvé être 1 échec total dans sa propre famille d’abord où elle a foutu le bordel, la confusion et la division pendant plus de 40 ans. Ensuite dans son foyer et dans la vie sociale. Elle s’est acharnée contre Heineken, par ce que Mr. Michel Relecom, un de ses nombreux ex fiancé avait voulu l’épouser, en lui offrant le tour du monde en bateau plus, une fortune colossale. Mais tjrs sans discernement, Justine a refusé les bons conseils de sa mère: Maman Hortense, et lui préfèra Elie Mpoyo qui n’a rien à lui offrir, sauf de diviser tt les Kasavubu. Aujourd’hui Justine fait la chasse aux sorcières à tt les personnes qui ont réussies ou qui sont aisées dans la vie, les traitant de voleurs et de tt les noms, etc… Mr Michel Relecom a étudié à l’Institut International LeRosey en Suisse avec Justine. Justine y a terminée ses études secondaires et ensuite universitaires à UCL/Belgique avec l’argent et la protection du Président Mobutu. Nous avons vu de scandaleuses preuves de plusieurs transferts bancaires annuels de la BCZ avec model V de la Banque Nationale pour payer les études de Justine Kasavubu mineure en Suisse après la mort de son père. Vérifiez sur Google: une simple année académique à l’Institut LeRosey coûte 120,000 Franc Suisses CASH actuellement. Si Justine est pure et honnête comme elle le prétend, pourquoi n’avoue t’elle pas aux Congolais que c’est grâce à Mobutu qu’elle fignole si bien la langue de Voltaire? Ou alors pourquoi ne dechire t’elle pas ses diplômes qu’elle a obtenues avec la bonne foie de Mobutu qu’elle injurie tt les jours? Pcq Justine est habitée par le SERPENT d’Eden, et elle qui crie haut sur tt les toits qu’elle est la victime, que c’est plutôt elle a qui ont fait du mal, or c’est tt à fait le contraire. Elle n’a jamais cotisé, ni participé, ni assisté, aux deuils de sa famille: 1) de son propre père 1969, de ses frères: Zèke 1984 et Alain 1988, de sa propre mère 1996, ni même de sa jeune sœur Bibiane 2017. Elle est simplement ingrate et maudite. Pendant plusieurs discussions orageuses et devant des témoins avertis encore vivants, Justine retirait plusieurs fois la parole à sa mère la traitant souvant: Primate retardée, etc…
    Veillez Googler Mr Michel Relecom, s’il vous plaît ! Merci.
    Le 13 janvier 1960, au Congo belge, est constituée la SCARL Unibra par regroupement de quatre brasseries dont Michel Relecom vient de prendre la présidence. Suite à l’indépendance du Congo intervenue le 30 juin de la même année, Unibra devient, le 29 décembre, une société anonyme de droit belge et installe son siège social à Bruxelles tandis qu’est constituée sur place Unibra-Congo.

  5. Madame Justine,
    Si vous etes incapable de gerer vos problemes familiaux et de pardonner à tous les membres de la famille qui vous a fait du tort; alors comment pensez- vous un jours dirigée c’est grand pays?
    Une des qualités d’un (une) leader charismatique est: une humilité et un dialogue en toute circonstances.

    Quant on s’attaque à la meute de loup comme vous le faites si bien, attendez- vous à des represailles sanglantes de leur part.
    Moralité, soyez irreprochable et prudente.
    Je vous exhorte de faire le premier pas et allez voir vos frères et soeurs. Libota mobimba ya bana ya papa KV boyokona mpe bozala lisanga moko.

  6. Kongolaises et Kongolais surfez sur http://www.congolaisunis.com pour s’enregistrer pour participer au vote de l’élection du Président de la Diaspora afin d’avoir la structure officielle capable qui peut aider le Combat de la Résistance Kongolaise. Un simple enregistrement est un vote. Ingeta

  7. Le liquidateur est l’aîné des héritiers, et non l’aîné des enfants, sauf si ces derniers sont les seuls héritiers. Juste à titre d’information. C’est tout de même curieux et dommage que nombreuses familles d’illustres personnes de la RDC, se déchirent autour des biens familiaux. Même lorsque ces des biens volés et pillés, ce qui n’est pas le cas, je présume, de la famille Kasavubu. La mauvaise gestion de la richesse familiale présage celle de l’Etat.

  8. Cette femme Justine ne lave jamais les linges sale en famille, elle se mêle de la vie privée des gens qu’elle ne connait même pas, juste pour se faire passer pour une sorte de Shérif des ménages. Elle a traité notre héro national Mr Patrice Emmery Lumumba de Super-polygame, Mr Tshombe de même, etc…Et bien d’autres figures publiques…sur Facebook sous couvert d’ENRIQUE ASTARLOA c’est pour cela qu’elle mérite aussi qu’on détale sa vie privée, comme ça les Congolais vont mieux la connaître. Son mari Élie Mpoyo a une fille adulte du nom de Nénette Obanda Mpoyo au Congo Brazzaville vérifiez cela sur Facebook. Justine à tjrs tout fait pour écraser cette pauvre fille et l’écarter de son propre père Élie Mpoyo. Il est a noter aussi que Justine fut antérieurement fiancée à Mr Jean Pierre Kabangi. Élie Mpoyo fut le garçon de course de la famille Kabangi… En bref! Interrogez Nénette Obanda Mpoyo et vous connaîtrez qui est la vraieJustine. En ce qui nous concerne, Nous habitants de Boma, nous sommes heureux de voir nos grand frères Adolphe et Michel récupérer la situation de la famille Kasavubu. Et nous leur apportons tous notre soutient. Justine a vendu plusieurs terrains ici à Boma au Butt Major, les gens y ont élus domiciles avec la complicité d’un certain Monsieur Dare-Dare, travaillant pour la récolte des fonds pour Justine. C’est une mauvaise gestionnaire, elle ne vie que pour voler et mentir pcq Justine a escroquer bcp des gens qui n’ont pas l’argent pour porter plainte contre elle. Elle est tjrs recherchée par le Tribunal de paix ici à Boma qui l’avait déjà condamné, mais après avoir corrompu X et Y, elle avait reussit à fuir pour l’Europe. Elle a inverser de nom et de postnom dans son passeport les dernières fois qu’elle est venue en RDC pour ne pas être arrêté par l’ANR. C’est une malade qui s’ignore… Nous attendons toujours le jour où elle serra enfin arrêté. On ne peut pas devenir politicienne en 13 mois comme, elle l’a écrit dans son livre, ce n’est pas une carrière, c’était plutôt de l’apprentissage et elle été incapable de s’améliorer tout simplement pcq c’est une médiocre. Le jour de son mariage, il n’y avait aucun membre de sa famille à part Ya Adolphe. Elle n’a aucune photo politique où elle est soutenue officiellement ne fusque par un membre de sa famille ou par sa propre mère. Son mouvement des démocrates, n’a même pas un pinion sur rue en RDC. Nous ne voterons jamais pour elle, nous avons déjà vu ses bavures l’orsque elle fut sous le régime de LDK et L’AFDL. Si elle avait reçu l’éducation de ses parents, comme c’est le cas de ses aînés, elle serait de tempérament calme et non une trouble fêtes. Mais hélas, elle suivit son éducation scolaire en Europe, très éloigné de ses parents, c’est pour cela qu’elle désorientée. Comment les Congolais peuvent passer leur temps à suivre une menteuse pareille? Elle a toujours raison et c’est toujours la faute de Mobutu et des autres, etc…

  9. CHERS COMPATRIOTES,
    DANS QUEL PAYS OU EXISTE UN HOMME PARFAIT, UNE FEMME PARFAITE? PEUT- ETRE AU GRANG KONGO? SI OUI, DEPUIS QUAND DANS CE KONGO DES DEMONS, CELUI QUI OSE NE PAS PARTAGER SON DIAMANT AVEC LES BONZES AU POUVOIR EST TOUT SIMPLEMENT RENVOYE DANS UNE FOSSE COMMUNE. C’EST PAS DU TOUT SERIEUX CA.
    POURQUOI S’INGERER DANS DANS UNE AFFAIRE FAMILIALE QUI NE NOUS REGARDE PAS?
    BREF, VOILA LES PAROLES D’UN HOMME MUR ET SAGE EN LA PERSONNE DE JO BONGOS  » LES HISTOIRES DE FAMILLE DOIVENT SE REGLER EN FAMILLE. RESPECTEZ-VOUS « ?
    DEPUIS 1997, LES NOUVEAUX MAITRES VENDENT DES TERRAINS DE FOOT, DES ECOLES, DES MAISONS, DES AVENUES ET RUES APPARTENANT A L’ETAT KONGOLAIS COMME DE PETITS PAINS,
    VOIRE MEME DES CIMETIERES OU REPOSENT EN PAIX NOS PARENTS, FRERES, SOEURS ET AMIS SONT VENDUS SANS PITIE. ALORS, OU ETES-VOUS ET OU ETIEZ-VOUS?
    ET VOILA, DANS CETTE AFFAIRE FAMILIALE DE MADAME KASAVUBU TOUT D’UN COUP VOUS VOUS REVEILLEZ DANS VOTRE SOMMEIL DES BEBES POUR FAIRE DES BRUITS POUR RIEN.

    1. 100% d’accord avec vous ndeko. Ceux qui pensent qu’étaler les conflits familiaux en public est la solution ne réalisent pas qu’ils scient la branche sur laquelle ils sont assis. Singa ya famille e bendanaka kasi e katanaka te. Nani a koya kotala yo lobi na mbetu ya lopitalo? Toutes les familles ont des problèmes.

  10. Nous réagissons en rapport avec les déclarations des frères Kasavubu qui se sont offusqués d’avoir appris par la presse alors qu’ils habitent tous en Belgique, que leur sœur Justine qui avait des problèmes avec la justice. Cela reflète ou font remonter à la surface, les qualités plus que douteuses de celle qui voudrait briguer la magistrature suprême en RDC. Cela est d’autant plus inimaginable que cette dernière n’a pas jugé utile de ne pas inviter ces frères et sœurs au mariage de sa fille Nuria il y a deux ans. Notre réaction est résumée en un mot, indignation. Je suis indigné que le nom de mon premier président ai été souillé par des agissements d’une dame dépourvue de morale. Toujours pour étayer mes propos, une des réactions plus qu’incompréhensible de Justine, après avoir été nommé ambassadeur de la RDC en Belgique par le président LDK et que ce dernier lui est remis 600.000 Dollars pour apurer les dettes de l’ambassade, Justine a détourné cette argent pour s’acheter une maison à Berseel. Incapable de payer ces taxes elle a déménagé pour s’acheter une autre maison toujours à Bruxelles. Elle a également détourné les frais de la chancellerie de l’ambassade et renvoyé la quasi- totalité du personnel de l’ambassade et mettre à la place son illettré de mari Elie Mpoyo sans titre académique ni expertise de la gestion des affaires de l’état. Sans compter les multiples détournements de fonds de la fonction public. Et tout ceci sans l’aval de son président qui s »était opposé à ce qu’elle rejoigne l’AFDL .Attiré par l’appât du gain, elle n’a voulu rien entendre. Justine a fait souffrir le martyrs à sa maman en la traitant de sorcière,d’illettrée et de ne lui avoir pas adresser la parole pendant 15 ans. Cela ne l’a pas empêché de vouloir jouir des biens de sa mère et de rouler dans la farine l’abbé Vangu Vangu avec qui il est en procès. Jouir des biens de la fratrie à leur insu, soni ezali na yo te ?. To lobi ti akotika biso kimia. Nous reviendrons à la charge tant qu’elle ne l’aura pas mis en veilleuse.

    1. Mon frère,

      Makambu ya boye elobamaka na nkuzu, na famille. Na libanda te.
      Même si les enfants se détestent, ils doivent, au moins, avoir l’élégance et le respect du nom du patriarche.
      Soni ezala. Batala sima, bazonga batu !
      Mbongo esilaka, kindeko te !!!!!!!!!!!!

  11. La paix d’une famille n’est possible que dans la plus parfaite transparence.
    Le constat qui ressort de l’interview des deux frères est très clair. Ils n’ont attaqué personne. Ils se sont simplement dédouané de toute participation aux faits relatés dans la presse, concernant la mise au banc de Justine pour escroquerie, faux et usage de faux. Ils n’ont attaqué personne.
    Le sujet dont il est question en lisant leur interview n’est pas politique comme tous les commentaires fanatiques de Justine semblent s’engouffrer systématiquement.
    Quand on lit et relit l’interview, ils ont simplement fait part à leur soeur Justine de venir s’expliquer. A ce jour, un constat est TRES clair, puisque nous avons vu et entendu son bras droit du parti et son frère Flavien accourir pour défendre sa cause. Attitude bizarre, car les deux frères n’ont attaqué personne. Ils demandent des explications. Elle se cache soudainement pourquoi ?
    Ses commentaires, ceux de son bras droit et de son frère Flavien auprès des sympathisant du réseau MPBTV, sont bizarrement contradictoires et orientent anormalement ou volontairement le débat de cette famille vers la politique. Pourquoi ?
    L’intervention du frère Flavien au profit de Justine est par ailleurs assez significative en découvrant la photo publiée pendant son interview téléphonique et les propos tenus par celui-ci. Bizarrement, il y a semble t’il une personne (Marie-Rose) qui déjà à l’époque était entre le marteau (Justine) et l’enclume (lui-Flavien). CQFD.

Laisser un commentaire