Que nous réserve l’année 2020? Bonne Année à tous!

Bamba di Lelo
Bamba di Lelo

A tous mes compatriotes, amis et connaissances, qui ont bien voulu partager avec nous
quelques réflexions sur la situation d’occupation de la République Démocratique du Congo, notre
pays, par le Rwanda voisin, entraînant dans sa conquête des milliers de morts congolais innocents particulièrement dans la partie Est de la République, et qui, de fait, bénéficie d’un appui logistique des puissants de ce monde, sous le regard indifférent, voire même hypocrite de l’Organisation des Nations Unies et de l’Union Africaine, étaient toutes parvenues de commun accord de placer à la tête de l’Etat congolais, leur homme de paille, Joseph Kabila donc, rwandais d’origine, un émigré clandestin, qui avait reçu mission de Paul Kagame et des forces obscures de prendre en otage le destin d’un peuple pourtant hospitalier. Ce dernier n’avait ni compétence, et ni encore les aptitudes intellectuelles suffisants pour guider ce peuple désabusé au panthéon de l’histoire!

Au contraire, pour étaler son ignorance, et son manque de technicité et/ou maîtrise en gestion des ressources humaines, Joseph Kabila a fini par reconnaître à la face du monde qu’il n’a pas été capable, en 18 ans de règne sans partage, de transformer l’homme congolais qui, du reste, demeure plus que jamais attaché à la vie de facilité, de manque de sagesse et de lucidité! Et Joseph Kabila de clamer sans gêne qu’il lui manquait 15 personnes capables de l’aider dans sa besogne au quotidien. De même, tous les politiciens congolais qui l’entouraient, des professeurs d’université
y compris, n’étaient que des accompagnateurs d’un système mortifère et morbide, système qui a permis à Joseph Kabila d’asseoir sa dictature, et de développer la tyrannie qu’il s’est imposé afin de rester éternellement au pouvoir.

C’est ainsi que Joseph Kabila, mieux encore, Hippolyte Kanambe de son vrai nom, ce criminel de grand chemin, vomi de tous, est encore le maître du jeu politique en RDC, celui donc qui oriente et incarne notre destin collectif. Et, c’est encore lui, grâce aux tricheries électorales hors normes que Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo fut désigné, à la grande surprise de la majorité du peuple congolais, Président de la République, sans réelle légitimité. Et cela n’a pu être possible que grâce à la cupidité éhontée et la médiocrité éprouvée de la classe politique congolaise et de certains
professeurs d’université véreux, déboussolés et assoiffés du pouvoir, même si ce pouvoir se révèle de toute évidence, n’être qu’une coquille vide. Car, la République Démocratique du Congo est sous occupation depuis des lustres et aucun individu, même pas Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à
ma connaissance ne prend l’initiative de notre devenir commun. L’effectivité du pouvoir est donc entièrement extravertie au profit des prédateurs et bourreaux de notre peuple, comme cela fut le cas, jadis pour d’autres nations sous occupation par ici, et par là, à travers le monde!

Qu’à cela ne tienne, les prophètes de malheur de notre jeune nation, particulièrement celles et ceux qui animent la plateforme du Front commun des Congolais FCC en sigle, bénéficiant par ailleurs, de l’expertise enrichissante de certains professeurs d’Université, souvent aux aguets, à la
recherche permanente d’une perfusion financière auprès de Joseph Kabila, leur dieu, et maître à penser, doivent savoir une fois pour toutes que la République Démocratique du Congo ne peut se construire dans le temps que sur base de la transparence, de la vérité et de la justice, sans lesquelles,
notre vivre ensemble dans une communauté de destin, mais éparse comme la nôtre, ne peut se poursuivre, ouvrant ainsi la voie à l’éclatement du Congo en plusieurs Etats satellites au profit des prédateurs étrangers, constamment aux aguets de cette véritable dérive tant souhaitée!

Chers compatriotes,
Citoyennes et citoyens,

Laissez-moi vous dire, le fait que Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ait accepté de collaborer avec Joseph Kabila, lui adressant même des hommages appuyés, feignant ignorer des milliers de morts congolais, avec plusieurs combattants de l’UDPS fusillés vifs et brûlés par la soldatesque de Joseph Kabila, dans l’enceinte même de la permanence, je me dis que nous sommes embarqués, bien malgré nous, peuple orphelin, sur un navire qui n’aura de cesse de tanguer.

Une nouvelle page sombre de l’histoire du pays s’est écrite par le Congo lui-même, acceptant l’inacceptable: à savoir cautionner le fait accompli, c’est-à-dire le fait que Joseph Kabila, ce criminel impénitent, avec sa milice privée et sa jeunesse des bérets rouges, qui continuent à dicter et à imposer la marche à suivre du fonctionnement des institutions de la République, alors que pendant 18 ans de pouvoir, le peuple congolais a vécu dans la galère, l’incertitude et le règne de l’impunité où la raison du plus fort
prévaut toujours.

En dépit et malgré ces vicissitudes, je souhaite à tous les Congolais laissés pour compte: Joyeux Noël et Heureuse Année 2020. Je vous souhaite donc, santé, joie et bonheur, ainsi qu’à notre pays, actuellement occupé et asservi! Enfin, la libération, afin que tous les Congolais puissent vivre en paix aux
quatre coins de la République, et bénéficier sans contrainte aucune, des ressources de leur sol et sous-sol, par le travail et par une organisation politique véritablement démocratique, humaine et juste, débarrassée
de l’idéologie du « Kanambisme » désuet et également celle du « Fatshisme » boiteux, malheureusement.

Durant 18 ans, sans aucune interruption, nous nous sommes mis à votre service à travers nos écrits, pour vous sensibiliser, face à l’occupation de notre pays, par le Rwanda et l’Ouganda, deux pays antagonistes qui ont déversé dans notre armée nationale les rebuts de leur société. Ceci afin que nous prenions le chemin de la révolte, du relèvement et de la renaissance du peuple congolais, qui reste aujourd’hui encore, en plein 21ème siècle, sous le coup de la cruelle dictature d’un illustre inconnu par notre
nation, et ce, en complicité avec Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et ses combattants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS en sigle »!

Malgré cet handicap galopant, dans notre chronique régulière, vous avez été sans désemparer, assidus à me lire, et à me communiquer vos analyses, vos critiques, mais aussi vos encouragements, et même vos félicitations… De tout cœur merci pour vos marques de confiance et pour votre sympathie pour la cause du Congo que nous défendrons jusqu’au jour où ensemble nous pourrions voir le soleil se lever sur les cendres des morts qu’a semé Joseph Kabila avec toute sa clique, sa nomenklatura, y compris l’élite et sa classe politique!

Au regard de ce sombre tableau beaucoup d’entre nous s’interrogent sur ce que nous réserve l’année 2020?

A mon avis, cette année nouvelle sera ce que tous les Congolais, après avoir détruit, de gré ou de force le deal, et ou l’arrangement particulier, pris entre Kabila et Tshilombo, redevenus acteurs engagés et non simples observateurs de leur histoire, voudront qu’elle soit. Elle doit être l’année de la rupture avec l’ordre ancien. Elle doit être témoin de l’avènement d’un ordre politique nouveau fondé sur la bonne gouvernance, le progrès social, la justice, l’égalité et la solidarité.

Bref, le combat contre l’occupation de la République Démocratique du Congo doit se poursuivre sans relâche, jusqu’à sa libération complète, au prix peut-être de notre sang, afin de permettre à nos enfants, nos petits-enfants et aux générations futures, de connaître une vie meilleure, débarrassée de toute contrainte et d’asservissement aliénant!

Enfin, il convient de nous souvenir des martyrs de Béni et de ses environs, et de les fleurir parce qu’ils ont marqué l’histoire de notre pays pour l’éternité!

Bonne et Heureuse Année 2020 à tous et à chacun!

 

Par Bamba di Lelo
Docteur en Sciences Politiques de l’UCL
Analyste des Questions politiques du Congo
E.mail: jbadil@hotmail.be

11 thoughts on “Que nous réserve l’année 2020? Bonne Année à tous!

  1. A Bamba di Lelo
    Merci Prof. Bamba di Lelo pour votre adresse à notre égard. Les mots me manquent pour vous exprimer ma gratitude. Merci également à tous les chroniqueurs de congoindependant.com particulièrement à Baudouin Amba Editeur du journal pour la qualité de ses informations et son assiduité de publier des informations de très bonne qualité. Ce journal en ligne a été l’un des meilleurs pour l’année 2018. Je salue en passant Myoyo Bitumba Tipo Tipo qui a joué un rôle éducatif dans la rubrique « opinion et débat ». Enfin, je reviens vers le Prof.Bamba di Lelo tout juste pour lui souhaiter d’être plein d’avenir et tout le meilleur du possible à la veille du Nouvel An et à l’aube de Noël.
    J’ai dit !
    Kolomboka

  2. Que reserve 2020 aux Congolais? Les Anglo-Saxons diraient « more of the same ». Donc, rien de neuf. La Kleptocracie se portera tres bien.
    Corruptions, detournements, jouissance, et le tout dans l’impunite allant de la Presidence, passant par le Gouvernement et par l’appareil judiciaire. Notre Beton d’Argile incapable de deboulonner le statu-quo
    L’Alternance-bidon que nous trimbale le trio de jongleurs Tshilombo-Kamerhe-Kabila et leurs bandes de jouisseurs n’est que poudre aux yeux cachant un 3e Mandat vituel du Voyou de Kingakati.
    Que dire de $15 Millions disparus dans les poches de Kamerhe et ses complices a la presidence (inclu FATshi?), $6 million que la bande d’ex-« parlementeurs debout » se preparait a detourner et se partager (avec FATshi?) en guise de « celebration de l’an 1 » de leur Alternance-bidon, et cerise sur gateau, le tout dernier scandale a la Gecamines impliquant Albert Yuma et Dan Gertler, tous 2 plantons de Kabila, detournant $250 million du patrimoine de la Gecamines?
    En bref, Vive FATshi = Vive Kabila. Donc, rien de neuf en 2020…

  3. Aussi longtemps que le peuple congolais ne va pas bouger pour chasser Joseph Kabila de notre pays le Congo restera longtemps à genoux.De même pour Félix Antoine Tshilombo qui n’a jamais poursuivi des études complètes, que pouvons nous peuple congolais, attendre d’un tel énergumène aux connaissances périphériques? Gérer un Etat comme le Congo ne lui convient pas du tout. Sa masse physique ne va rien changer dans la gestion de notre pays aussi longtemps que ce dernier dépend entièrement du bon vouloir de l’aigle de Kingati. Agissons vite pour les chasser tous deux au même moment, car l’article 64 de notre constitution est suffisamment clair la dessus. A défaut d’un soulèvement populaire appuyé, leur duo risque de se prolonger jusqu’au delà de 2050 ! Vous êtes prévenu. Et, il est temps de battre le fer quand il est chaud !

  4. Je conseille aux parlementaires congolais d’initier une motion contre le nouveau Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour qu’il s’explique sur la destination réservée du montant de 15 millions de dollars américains empoché par ses services. La seconde question est celle de savoir de ce qu’il entend par la pratique de rétrocommission ? Cette pratique est -t-elle consignée dans la constitution et/ où c’est un langage vulgaire de la rue digne des brigands de la trempe « d’Angualima » ? Pour éviter le pire au pays, il est temps de déchoir Félix pour incompétence notoire .Il a suffisamment détourné des fonds pour des voyages touristiques et mission à l’étranger sans utilité ? C’est vraiment un des plus piètres « Chef de l’Etat » que le Congo ait connu voir dans le monde !
    Asumba na Nganda
    Major TEM

  5. Monsieur le Docteur en Sciences Politique et analiste des Questions politiques du Congo, je me permets de vous poser cette question qui me taraude chaque fois que lis les analyses et commentaires de me concitoyens. Que signifie l’occupation d’un pays par un autre ? Vous êtes connaisseur de ces choses bien codifiées par les organisations compétences, je vous demande de nous éclairer pour nous éviter de raconter n’importe quoi. Je sais que la France a été occupée par l’Allemagne, si vous trouvez une analogie entre ce qui se passe chez nous et l’occupation de la France par l’Allemagne pendant la deuxième guerre mondiale, vous ferez œuvre utile en nous édifiant sur cette question. Les anathèmes, les amalgames voire les insultes ne feront pas avancer notre pays. Arrêtons avec ces réactions émotionnelles et épidermiques qui ne font qu’abrutir les congolais. Au fait, que pensez vous Mr le Docteur, de la déclarions de Muzitu appelant à faire la guerre au Rwanda ou l’annexer pour que notre pays retrouve la paix ?. La démagogie et le populisme ne paient pas. Le rôle de l’élite, c’est d’aiguillonner, orienter, guider.. Pas d’intoxiquer en simplifiant en outrance. Les erreurs et les fautes sont le lot de toute œuvre humaine, Felix ne va pas y échapper, mais delà à en faire un fond de commerce, cela confine à de la malhonnêteté intellectuelle.

  6. A Adolphe Muzito,
    Votre déclaration de guerre contre les Rwandais et les Ougandais me réconforte au plus haut point. Je fais partie de la masse silencieuse et je vous préviens que vous avez l’appui de tous les congolais sur ce point précis Sachez le dés aujourd’hui que vous êtes le seul homme politique à dire tout tout ce que les congolais murmurent en sourdine de peur des représailles de ces malades qui nous dirigent. De la bouche de Francis Kalombo Bemba et Katumbi se désolidarisent de votre engagement, mais ils doivent savoir que le peuple congolais n’a pas besoin d’eux. On s’en fichent éperdument et qui ne connait pas que ces deux individus sont au service de Kagame et de Museveni ? A partir d’aujourd’hui, Adolphe Muzito est ex honoré de toute inculpation lors de son passage à la primature avec Joseph Kabila. C’est un combattant qui a marqué son esprit dans l’âme du congolais lors de sa courte présidence dans « Lamuka » qui est devenu un état d’esprit pour nous les opprimés. Enfin, dès le mois de janvier prochain les actions commencent pour notre libération immédiate de l’esclavagisme « tutsi » . Je le dis avec conviction.

  7. Joyeux Noël et Bonne Année 2020 cher camarade Bamba di Lelo. Je suis l’un de vos lecteurs assidus. Je suis souvent marqué par la profondeur de vos analyses. Vous êtes parmi le groupe d’élites qui devraient relever le défi du sous équipement de notre pays, le Congo ex Zaïre. Malheureusement le régime rétrograde à Kinshasa piloté depuis 18 ans par le fils de Christopher Kanambe qui s’organise toujours par la force des armes pour y demeurer éternellement. Mais cette fois c i on en a le ras bol de sa politique agressive. les congolais vont le déboulonner de force. Même son allié Félix Tshilombo prendra le chemin de l’exil au Botswana. Advienne qui pourra !

  8. Que ce Noël vous apporte Dr. Bamba di Lelo la chaleur de l’amour. Egalement la douceur de l’amitié et enfin la lueur de l’espoir. Bonne et Heureuse année 2020 et que toute votre entreprise aille pour le meilleur. In fine, j’adresse les mêmes souhaits à tous les chroniqueurs et lecteurs de congoindependant.com. Sans oublier les différents intervenants qui animent sans désemparés tous les sujets d’actualités de manière permanente.

  9. Que nous réserve l’année 2020 = rien de bon ! Car les vrais traîtres se recrutent parmi les congolais eux-mêmes. Mbusa na Mwisi par exemple est au centre de ce qui se passe à Beni. Le complot est ourdi par lui en espérant gagner la confiance totale de Joseph Kabila. C’est un politicien fragile toujours en quête d’argent. Il a hérité le comportement et la fragilité de son frère aîné qu’on a assassiné dans des conditions non encore élucidées deux décennies après. Peut-être que la vérité ne sera jamais connue. A dire vrai le peuple de Beni est victime de mauvaise foi de ses propres ressortissants qui pactisent avec le diable. N’est ce pas que l’avion qui transportait le corps inanimé ( le cadavre) de Katumba Mwanke du lieu de son assassinat jusqu’au point de chute de l’avion pour dissimulé son assassinat prémédité appartenait à Moïse Katumbi ? Est ce que Moïse Katumbi en cédant son avion pour transporter le corps de Katumba Mwanke était-il ignorant de ce meurtre que lui même avait organisé de commun accord avec Joseph Kabila pour gagner sa confiance et certaines dividendes ? En définitive Kantumba Mwanke avait délivré le secret de son coup d’état auprès de quelques Katangais proche de lui, qui n’ont pas hésité un seul instant, d’en informer Joseph Kabila, dont ce dernier a fini par ordonner son exécution sommaire. Sa tête fut remise à Joseph Kabila comme preuve. Mais leur fin de règne sera identique. Car celui qui tue par l’épée périt également par l’épée. C’est biblique . Dommage que certains congolais ont perdu le sens des valeurs et ont donc préféré embrasser la période antique, celle dite de vulgaires personnages.

  10. A tous les chroniqueurs de congoindependant.com on vous souhaite de nouvelles idées pour l’année 2020. Bonne et Heureuse année pour l’année nouvelle qui s’ouvre à l’horizon. Salutations également à vos familles respectives. Que Dieu Tout Puissant vous accorde toute sa bénédiction divine ! Courage pour votre besogne et à très bientôt !

  11. Oui, nous devons absolument faire la guerre avec le Rwanda. Car comment peut-on justifier le fait que ce pays qui ne dispose ni or et encore moins le coltan, mais que ce dernier pays dispose des comptoirs de ces deux matières premières.? Il n’est pas exclu que Kagame fait des incursions au Congo pour piller davantage nos richesses pendant que les fils du pays continuent de mener une vie insupportable. Moi je pense qu’on ne doit plus continuer d’attendre l’arrivée de Jésus Christ pour nous débarrasser de l’esclavagisme « Tutsi ». Ainsi donc, Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba peuvent se rendre là où ils veulent et le peuple n’a n’en que faire de ses girouettes assoiffés du pouvoir et des combines malveillantes. Par contre, je soutiens la déclaration de guerre de Monsieur Adolphe Muzito contre le Rwanda et l’Ouganda si possible.

Comments are closed.