Rapatriement et inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi Wa Mulumba en RDC: quelle leçon en tirer?

Tongele N. Tongele
Tongele N. Tongele

Voici un fait accompli: en moins de 200 jours, le projet de rapatrier et inhumer le corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba en RDC est accompli.

Voici une possible leçon qu’on peut en tirer: quand il y a l’intérêt, la volonté, la motivation et la détermination de réaliser un projet, on trouve les voies et moyens pour réaliser le projet.

Réfléchissons un peu: le projet de rapatriement et inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba n’est pas du tout un simple projet, facile à exécuter par deux ou trois personnes moyennant une centaine ou un millier de dollars Américains. Non. C’est un grand projet, un projet à caractère national, qui a nécessité une participation de nombreuses personnes et organisations, une coordination des idées et plans d’action, une mise sur pied de stratégie et logistique détaillées d’exécution, et moyennant des millions de dollars Américains. Toutes ces planifications qui ont abouti à l’exécution de ce projet ont eu lieu sous la direction du président de la République Felix Tshisekedi Tshilombo au moment où le pays n’avait même pas encore un nouveau premier ministre ni un nouveau gouvernement en place. Mais le président de la République Felix Tshisekedi Tshilombo et son cabinet et conseillers, avec les structures institutionnelles transitionnelles qu’ils ont trouvées en place, ils se sont engagés corps et âmes, et ont réussi à mettre sur pied un plan, une organisation et une stratégie qu’ils ont utilisés avec succès pour réaliser le rapatriement et l’inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Bravo au président de la République, à son cabinet et ses conseillers, et à tous ceux et toutes celles qui se sont mobilisés pour faire aboutir ce projet à caractère national.

Est-ce que le président de la République, son cabinet et ses conseillers ont attendu ou consulté le Fond Monétaire International (FMI), la Banque Mondiale (BM), la Bourse de Paris, la Banque Africaine de Développement pour financer ce projet? Est-ce que c’étaient les experts de FMI ou de la BM qui ont conçu ce projet, élaboré le plan d’exécution et donné cela au président de la République et ses conseillers pour exécuter? Non. Voilà donc l’exemple d’un projet conçu, élaboré et exécuté avec succès par le président de la République et ses conseillers sans un gouvernement en place et surtout sans concours direct des financiers et consultants internationaux comme le FMI et la BM. Cela veut dire que lorsqu’il y a intérêt, volonté, motivation et détermination, on n’attend pas les experts de FMI ou de la BM pour réaliser un projet que l’on tient à cœur, un projet d’intérêt et à caractère national.

Tout ce qu’il faut faire maintenant, c’est remplacer « projet de rapatriement et d’inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba » par projet de déboulonnement des structures corruptives en RDC, projet de réhabilitation des chemins de fer en RDC, projet de réhabilitation des voies routières et maritimes en RDC, projet de réhabilitation des aéroports en RDC, projet de réhabilitation du barrage d’Inga, projet de réforme de l’armée nationale en RDC, projet de réforme de l’enseignement en RDC, etc. Et une fois que le projet est déterminé, alors il faut y accorder le même degré d’intérêt, de volonté, de motivation et de détermination pour réaliser le projet en question, et le résultat sera un succès au même niveau que le sucès du projet de rapatriement et l’inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba.

L’appel urgent qui est ici lancé aux cabinet et conseillers du président de la République et à tous ceux et toutes celles qui ont joué un rôle crucial dans la planification, la coordination de stratégie et la réalisation du projet de rapatriement et inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba, c’est d’élaborer un model de plan d’action basé sur ce qu’ils ont fait, et présenter cela au président Felix Tshisekedi Tshilombo en lui disant: voici un model de plan d’action qui a fait ses preuves et que vous pouvez utiliser immédiatement pour réaliser avec succès des projets de réforme et de développement que les jeunes filles et les jeunes garçons, les habitants des villages, villes et cités en RDC attendent de vous. Car après que vous avez tout mis en œuvre pour rapatrier et inhumer avec honneur le corps de votre père, les yeux de tous les Congolais sont maintenant sur vous, pour voir si vous aller aussi vous investir corps et âme pour réaliser rapidement et avec succès des projets d’intérêt national qui permettent aux habitants de la RDC d’acquérir et développer des connaissances, des capacités et d’habiletés professionnelles pour créer des unités de production, des entreprises et des petites usines afin de transformer sur place les immenses ressources naturelles de la RDC en produits finis pour alimenter le marché national, éradiquer le chômage et la pauvreté.

 

Tongele N. Tongele, Ph.D. – Docteur en génie mécanique et professeur d’université aux USA – tongele@cua.edu

2 thoughts on “Rapatriement et inhumation du corps d’Etienne Tshisekedi Wa Mulumba en RDC: quelle leçon en tirer?

  1. Bon article, qui part d’un fait empirique, récemment vécu pour donner conseil au président de la république Tshisekedi. Nous espérons que ce dernier comprendra ton message et humblement mettra en action des idées : on n’a pas besoin de beaucoup d’artifices et de l’aide des gens extérieurs pour vraiment changer la RDCongo, faut simplement lancer et bien exécuter les petits projets sans coup férir.

  2. Comme souvent, contrairement à certains moi j’apprécie les interventions pédagogiques de notre Compatriote Tongele. Mine de rien leur simplicité nous offre une leçon, un avis didactique accessible, à nous tous et surtout à nos responsables politiques.
    Ceux-ci les liraient ils y trouveraient matière à réguler leur action…
    Que nous dit-il ici ? Notre PR a réussi tout seul(!) le rapatriement et l’inhumation de son père, un motif d’espérer qu’il peut pareillement réussir ailleurs.
    Ce n’est pas tout à fait faux et surtout ça peut servir d’encouragement pour lui, s’il en prend conscience et s’il lit le Prof Tongele…

Comments are closed.