RDC-État de siège: les ministres de la défense, de l’intérieur et de la justice auditionnés par la commission défense mardi 3 août 2021

Daniel Aselo Okito Wankoy, vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur, Sécurité, décentralisation et Affaires coutumières, Rose Mutombo Kiese, Justice et gardes des sceaux et Gilbert Kabanda Rukemba, ministre de la défense nationale et Anciens combattants, seront auditionnés par la commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale sur le bilan de l’état de siège activé en Ituri et au Nord-Kivu. Les séances s’étaleront sur trois jours, d’après Bertin Mubonzi, président de la Commission, interrogé par ACTUALITE.CD

Sauf imprévu, la première audition sera organisée dès ce mercredi. Elle sera faite devant les membres de la commission et devant lés députés des caucus provinciaux concernés. Les résultats seront transmis au bureau de l’Assemblée nationale avant d’être présentés en plénière.

À propos de l’état de siège, une plénière est d’ailleurs prévue ce mardi pour proroger une fois de plus cette mesure dans les deux provinces concernées. Plusieurs dizaines de députés originaires du Nord-Kivu ou de l’Ituri se sont exprimés pour s’opposer à cette énième prorogation compte tenu de l’évolution de la situation sur le terrain qu’ils jugent davantage alarmante.

 

ACTUALITE.CD

4 Commentaires on “RDC-État de siège: les ministres de la défense, de l’intérieur et de la justice auditionnés par la commission défense mardi 3 août 2021

  1. Les  » qui vote pour, qui vote contre  » se frottent déjà les mains. Les enveloppes vont circuler.
    Après ? RIEN !

  2. Les élus qui font du bruit à Kinshasa devraient aller sur la ligne de front pour palper du doigt la vraie réalité de la situation. D’ailleurs, la plupart d’entre eux sont à la base de cette situation, parce que cela leur permet de faire prospérer leues affaires dans l’illégalité et la criminalité. Pendant que des jeunes gens se font trouer la peau à l’est du pays, ces députés affairistes battent les pavées à Kinshasa. Parce qu’ils sont contre l’état de siège. Qu’il proposent une alternative crédible. La RDC fait face une guerre dite asymétrique comme en Afrique de l’ouest où on observe des tueries quasiment tous le jours. Boko aram, Etat islamique, alquaida et j’en passe, sont des véritables machines à tuer comme les sont les ADF, Codecco, Frpic … chez nous. Alors, au lieu de faire des moulinets à Kinshasa, il feraient mieux d’aller sur place pour comprendre la difficulté de la tâche à laquelle l’armée congolais est confrontée. Le masochisme est une seconde nature au Congo, il suffit de parcourir certains écrits dans cette rubrique pour s’en convaincre. C’est la marque déposée de certains congolais en mal du sensationnel. Comme on dit: nul n’est prophète…..Je ne peux que souhaiter bon courage à ceux là qui tombent sur le champ de bataille pour que règne la paix dans notre pays.

  3. Je doute fort que tous ces guignols en savent quelque chose de l »expression « état de siège ». Ces pourri-ti-chiens n’ont jamais compris qu’ils avaient des devoirs et des résultats à obtenir.
    Pour tous ces nuls, ce sont les enveloppes brune et kraft qui comptent.

  4. « Le KONGO-ZAÏRE ne sera pas toujours faible, comme il est aujourd’hui » dixit Révérend François-David EKOFO !… L’État de Siège Satano-occulto-nécromancien diligenté par le RWANDA, l’OUGANDA et la PUTAIN MONUSCO du MACHIN ONU et exécuté par leur marionnette Tshilombo-Pétain tue plus que le COVID-19 en RDC occupée par les Banyarwanda… Pour la 5è fois d’affilée ce fameux État de Siège Diabolique des Occupants Banyarwanda est malheureusement prolongé par le Parle et ment d’Occupation Rwandaise… Les Députains qui y siègent sont tellement nuls et inconscients congénitaux que leur truculent Président Sieur Mboso ex-Mobutiste jadis Conférencier Dignitaire à la CNS (Conférence Nationale Souveraine) ne mesure plus le degré de la dangerosité de cet État de Siège INIQUE… Du haut de son perchoir qui tangue du côté des Occupants Banyarwanda reclus à KINGAKATI et à GOMBE-KALINA, le Speaker endiablé du Parle et ment d’Occupation Rwandaise brade la Souveraineté du Grand KONGO-ZAÏRE moyennant des espèces sonnantes en billets verts $… Il (Mboso Nkodia) s’est permis même le luxe d’affubler Tshilombo-Pétain du sobriquet de « ‘MABOKOBANQUE », tellement l’ex bénéficiaire du Minimex de CPAS à Bruxelles, jadis habitant des Logements Sociaux HLM [devenu milliardaire malgré lui, réalisant ses rêves les plus fous de s’acheter maisons, voitures, chaussures, montres et costumes à des prix vertigineux] corrompt les Députains cooptés, nommés comme des gamins avec de l’argent et Jeeps SUV… Bref depuis sa naissance politique à IBIZA, FATSHI BIDON a vendu le KONGO-ZAÏRE pour s’acheter ses 1ères chaussures JM Weston, c’est une triste réalité… Les massacres se succèdent pendant le fameux État de Siège qui s’apparente de plus en plus à un guet-apens tendu aux Kivutiens pour affaiblir leurs velléités de Résistance légendaire contre les Envahisseurs Rwandais qui lorgnent les Terres de Minembwe, Fizi, Goma et environs.. Ne pas décréter une journée de Deuil National à chaque tuerie des Kongolais prouve que le fils de Marthe Kisalu est un inconscient escroc devenu traitre voleur au sommet de sa présidence protocolaire, insulte la mémoire de nos Aïeux et permet aussi aux ennemis extérieurs et interieurs du Grand KONGO-ZAÏRE d’injurier nos Gloires qui ont combattu pour garder cette Terre Sacrée Unie et Indivisible, exactement comme le dit Alain Leblay «Quand une marionnette te lance une injure, tu souris au marionnettiste qui t’insulte ». « QUITTEZ LES INSTITUTIONS D’OCCUPATION RWANDAISE  » dixit Honoré NGBANDA… Ainsi soit-il… INGETA

Comments are closed.