RDC: l’UDPS appelle au retrait des propositions des lois « inopportunes » et « inconstitutionnelles » initiées par Minaku et Sakata

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) appelle son le Front Commun pour le Congo (FCC) à retirer les trois propositions de lois sur les réformes judiciaires en RDC, récemment initiées par les députés Aubin Minaku et Garry Sakata.

Réuni en séance extraordinaire ce dimanche 21 juin sous la présidence de Jean-Marc Kabund, le parti présidentiel juge ces propositions « inopportunes » et « inconstitutionnelles ».

« Au regard de la gravité de la situation, prenant l’opinion à témoin, l’UDPS qui a consacré près quarante ans de lutte pour l’avènement d’un véritable État de droit en République démocratique du Congo, invite le FCC à retirer ses trois propositions de lois, jugées inopportunes et inconstitutionnelles tendant à violer le principe de l’indépendance de la magistrature », dit le communiqué de l’UDPS publié ce lundi.

Pour l’UDPS, « au cas où le FCC s’obstinerait dans sa logique d’imposer sa volonté au peuple congolais par un passage en force, elle se réserve le droit d’opposer à la majorité artificielle du palais du peuple, la majorité populaire, véritable détentrice du pouvoir ».

En outre, l’UDPS dit voir dans la démarche des députés initiateurs de ces propositions de loi, des calculs politiciens tendant à protéger les criminels et ainsi encourager l’impunité au pays.

« Par ailleurs, l’analyse approfondie de ces trois propositions de loi révèle la volonté politique du FCC de procéder à la violation de la constitution congolaise pour des calculs politiciens tendant à protéger les criminels et ainsi encourager l’impunité sur le plan démocratique (…) et une tentative d’amener un coup dur à la politique actuelle du Chef de l’Etat qui consiste en l’instauration effective d’un Etat de droit dans lequel tous les citoyens sont soumis à la seule autorité de la loi », renchéri le communiqué.

Les députés Aubin Minaku et Garry Sakata ont initié la proposition organique modifiant et complétant la loi organique n’13/011 du 13 avril 2013 portant organisation, fonctionnement et compétences des juridictions de l’ordre judiciaire ; la proposition de loi organique modifiant et complétant la loi organique n’06/20 du 10 octobre 2006 portant statut des magistrats et la proposition de loi organique modifiant et complétant la loi organique n’08/013 du 5 août 2008 portant organisation et fonctionnement du conseil supérieur de la magistrature.

Elles ont été orientées vers la commission politique, administrative et juridique de la chambre basse du Parlement pour examen approfondi.

 

ACTUALITE.CD/

28 thoughts on “RDC: l’UDPS appelle au retrait des propositions des lois « inopportunes » et « inconstitutionnelles » initiées par Minaku et Sakata

  1. Et que dire du silence du (pretendu-)Garant des institutions? Attend-il des instructions du Voyou de Kingakati de peur d’enrager ce dernier?

    1. Mister Pierre-Albert@
      Un peu de recul.. Il existe une alliance politique qui dirige le Congo depuis 15 mois.. Nous devons depasser cette amnesie étrange des réthoriques de l´UDPS qui est au pouvoir en gardant une posture de l´opposition.
      Kabund siège au Parlement et ne devrait pas faire de la propagande dans la rue. Si lui qui semble-t-il assure la présidence par intérim souhaite s´exprimer sur une proposition qui doit en principe faire l´objet des discutions dans leur alliance avec le FCC, c´est avant tout dans une rencontre entre alliés qu´il faut le faire.
      Kabund continue de ne pas comprendre sa fonction de président d´un parti au « pouvoir » et son mandat de parlementaire d´une alliance au pouvoir kie kie pas surprenant qu´on l´a debarqué de la vice-présidence de l´assemblée.
      EN BREF
      L´UDPS e koki ko zoba biso te.. Toute proposition du FCC est discutée avec l´UDPS avant de passer au Parlement.
      Si Kabund qui a été si engagé pour se maintenir á son poste de vice-président possedait un peu d´intelligence politique, il allait tout simplement dire tout haut que l´UDPS depose une plainte á la Cours Constitutionnelle contre cette proposition au cas où dans l´alliance CASH/FCC on ne trouve pas un compromis..
      L´UDPS doit cesser de se comporter comme un parti d´opposition.. Tous les congolais savent que l´UDPS dirige la RDC en alliance avec le FCC. Ba tika buzoba, pe ba tika ko zoba biso.

  2. Dans ce pays, tous les partis politiques, qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition disent se battre pour l’instauration d’une vraie démocratie. Il en est de même de toutes les associations de la société civile militant dans le domaine de la gouvernance. Curieusement, l’UDPS est le seul parti à appeler au retrait des propositions des lois scélérates de Minaku et Sakata, deux criminels qui n’ont d’autre objectif que d’assurer ad vitam aeternam l’impunité des membres du Front Commun des Corrompus (FCC), la bande maffieuse à laquelle ils appartiennent. Même la CENCO, qui a fait une bonne sortie concernant le verdict du procès Kamerhe, devrait normalement joindre sa voix à celle de l’UDPS. Car le combat de l’Etat de droit n’est pas le combat de Félix Tshisekedi mais celui de toute une nation… depuis son indépendance. Que l’UDPS soit le seul parti à lancer un tel appel, cela signifie que dans ce foutu pays, les opposants ne savent pas faire taire leur différence face à l’intérêt supérieur de la nation qu’ils déclarent pourtant partager.

    1. Mbuta Bitumba@
      Allons .. nous ne devons pas considerer cette « declaration » de l´UDPS comme fiable.. L´opposition ne doit pas tomber dans cette piège où l´UDPS tente de se position comme un parti de l´opposition.
      Si le FCC fait une « proposition » .. l´UDPS/CASH étant dans l´alliance devrait avoir le temps de discuter sur cette proposition dans le cadre de l´alliance.’
      L´UDPS qui était á Ibiza et Monaco tout en manifestant dans la rue avec l´opposition et pire tout en signant l´accord de Lamuka en Suisse ne doit pas continuer á jouer ce jeux où ils tentent de nous rouler..
      L´opposition (et la CENCO) devrait attendre de voir comment l´alliance FCC/CASH compte proposer cette farce au Parlement avant de se lancer dans une protestation.’
      Dans une « démocratie », un parti au pouvoir ne peut pas être contre le « pouvoir » c´est un non sens.. Si le FCC est une bande maffieuse comme vous l´affirmez, l´UDPS/CASH est aussi une bande maffieuse comme le démontre si bien le procès de 100 jours kie kie kie..
      L´opprobre qui frappe Felix et Kamerhe.. en est la preuve.
      Nous devons cesser de faire une separation entre l´UDPS et le FCC.. ils font cause commune.. et si Kabund est réellement le président de l´UDPS, il est temps de voir le CASH quitter l´alliance et le gouvernement.. lol

      1. Monsieur Ghost,
        Vous divaguez en mélangeant des thèmes sans commune mesure.Aux Usa , en France voire en Belgique , il y a parfois de l’opposition au sein du même parti au pouvoir. Un seul parti au pouvoir peut avoir en son sein des courants divergents sur une thématique à portée nationale voire internationale. Je me demande si vous pouvez vous rappeler de l’opposition entre François Hollande et Emanuel Macron tous deux membres du parti socialiste lors de la présidence de Mr Hollande. A ce jour en Belgique, Sophie Wilmes ne porte pas la thématique de santé à la manière des libéraux belges. Ils sont nombreux à grincer les dents.Trump est à plusieurs reprises vilipendé par ses pairs du parti républicain. Monsieur Mayoyo a raison de s’étonner que l’opposition (Fayulu, Mbemba, Mozito et même la cenco) se taise sur cette thématique de l’indépendance de la justice. En vous lisant parfois , je ne parviens jamais à comprendre ce que vous cherchez pour le Congo.Vous semblez aborder des sujets avec beaucoup de légèreté dans la réflexion même à travers l’écriture.
        Tenez par exemple : on dit ce piège ( ou un piège).
        Question: quelle est votre proposition citoyenne de réforme portant indépendance de la justice? Estimez vous que le Fcc fait et fera aisément aller les choses durant ce quinquennat présidentiel sous Felix Tshisekedi?
        Vous vous détrompez et vous serez étonné.

      2. Cher GHOST,
        Vous l’avez écrit : « Dans une ‘démocratie’, un parti au pouvoir ne peut pas être contre le ‘pouvoir’. C´est un non-sens… ». Je vous fais remarquer d’abord que cela n’est pas toujours vrai. En République Centrafricaine, par exemple, c’est le parti du Président Ange-Felix Patassé, le Mouvement de libération du peuple centrafricain, qui avait amorcé sa chute en voyant qu’il dirigeait le pays avec les mêmes recettes que toutes les dictatures africaines alors que le peuple et le parti attendaient de lui d’asseoir un régime démocratique. Récemment encore, la Centrafrique s’est distinguée. Le parti au pouvoir voulait profiter de la pandémie du Covid-19 pour obtenir un glissement, les élections présidentielles et législatives étant prévues pour décembre 2020. La Cour constitutionnelle a dit NON au glissement. Pour revenir à nos moutons et puisque vous affirmez que dans une ‘démocratie’, un parti au pouvoir ne peut pas être contre le ‘pouvoir’, retenez que ce que nous vivons au Congo, c’est un pouvoir acquis par les armes et qui s’arrange pour obtenir une légitimité formelle à travers des élections toujours truquées, les dernières en date étant celles qui ont porté Felix Tshisekedi à la magistrature suprême… contre la volonté du peuple. Depuis lors, le Congo est dirigé par une espèce de pouvoir de transition où règne une guerre froide entre Joseph Kabila, qui veille à ce que son butin de guerre lui revienne entierement, et Felix Tshisekedi qui voudrait que le Congo-butin de guerre cesse d’exister. Certes, Felix Tshisekedi est un traitre. Mais il est là. Dans la guerre froide qui se joue, les partisans de l’Etat de droit doivent choisir leur camp. Minaku et Sakata ne travaillent pas pour améliorer la gouvernance congolaise mais pour que le despote Joseph Kabila continue à jouir de sa clientèle qui lui a toujours permis de ne voir dans la nation congolaise qu’un butin de guerre.

  3. Les trois propositions de réforme judiciaire sont déjà en examen approfondi au sein de la commission PAJ, je ne vois pas comment on les retirerait. Moi, j’y vois par contre un excellent moment de débat entre juristes. Il y a de nombreux juristes à l’assemblée nationale dans tous les camps politiques, épatez nous par des propositions et contre propositions constructives. Allez au plus profond de votre matière.

    1. Cher Lidjo,
      Quand il y a une proposition de loi au Parlement, ce ne sont pas les experts dans le domaine qui tranchent mais les députés. Avec la majorité factice que le despote Joseph Kabila s’est fabriquée, il ne faut pas rêver. Kabund a raison. A la volonté des criminels du FCC qui cherchent à se protéger et protéger leur maitre, il faut opposer la volonté populaire si Felix Tshisekedi n’a pas le courage de dissoudre un tel parlement.

  4. Ils sont alliés. Ils cogèrent le pays ensemble. Le matin, ils prennent des décisions. Le soir, certains viennent les contester devant le peuple. La coalition FCC-CASH n’existe plus ?
    L’UDPS a passé 37 ans dans l’opposition pour former des cadres du niveau de ce Kabund et son clone Kabuya. Et on s’étonne que les rwandais s’amusent à les humilier à chaque occasion.
    Kokwama…Mukolo moko akolela ! ( Ndeko Eliezer ).

  5. Mbuta Mayoyo
    Avec tout le respect, c´est la RCA que vous citez comme exemple d´un pouvoir qui s´oppose au pouvoir dans une démocratie?
    Nos excuses,, ce pays ne devrait pas figurer sur la liste de réference de la démocratie.
    Cette histoire de l´alliance de l´UDPS avec le FCC commence á Ibiza et Venise.. les congolais ont été roulés dans la farine par l´UDPS qui manifestait dans la rue avec l´opposition tout en negociant le partage du pouvoir avec Kabila— Samy Badibanga et Tshibala..ensuite Felix himself depuis 15 ans.
    Que l´UDPS reste dans le camp qu´elle a choisie.. Ils sont au pouvoir et ba zoba biso lisusu te. En plus, ils peuvent participer activement aux débats dans la commission au lieu de faire venir des motards taliban devant le parlement.. Ba tika ko zoba biso

    1. Cher GHOST,
      Il ne faut pas me faire dire ce que je n’ai pas dit. Je n’ai pas dit que la RCA est une référence en matière de démocratie. J’ai dit que dans ce pays, la Cour constitutionnelle s’est opposée à une proposition du pouvoir en place voulant se servir de la pandémie du Covid-19 pour ne pas organiser les élections prévues en décembre prochain et obtenir ainsi un glissement ; ce qui aurait été impossible dans le Congo sous la botte de Joseph Kabila. Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, il y a une grande différence entre ces deux affirmations. Revenant à nos moutons, la littérature sur la trahison de Félix Tshisekedi et son « ligablo » familial UDPS est bien connue de tous. Puisqu’il n’y a aucune dynamique au pays pour chasser et châtier le traitre, puisqu’il est au pouvoir, plutôt que d’attendre qu’il se casse les dents, il faut savoir se positionner dans la guerre froide qui l’oppose au despote Joseph Kabila. Si la réforme voulue par les valets de Kabila passe, ce sera le retour au régime des intouchables. Qui serait le perdant dans tout cela ? Félix Tshisekedi ? Non. Il pourrait baisser les bras et s’enrichir tranquillement dans un tel régime. Le perdant, ce sera encore et toujours le Congo. Est-ce là votre souhait ?

      1. ETAT D´URGENCE
        Mbuta Mayoyo
        Felix possede des pouvoirs « extra-ordinaires » pendant l´État d´urgence et il suffit qu´il se prononce ouvertement et officiellement contre cette proposition de la loi pour que le processus puisse prendre fin.
        Felix est dans l´alliance avec Kabila.. mbwa a ko swa mbwa ndenge nini? kie kie

  6. Le mode de fonctionement de l’udps est celui d’une secte avec ses gouroux. Pourquoi aller discuter au parlement quand on peut insulter sous le hangar? C’est un parti qui a beaucoup menti aux kongomani et le premier de ses menteurs fut Etienne wa Mulumba qui insultait le mpr le jour et bouffait du mobutu le soir. Ce gourou a fait tuer des milliers des fans sous Sesskul. Les autres partis politiques ne croient pas a l’udps. Ils ont menti aux congolais qu’ils n’avaient jamais negocie avec le pprd a Ibiza et a Venise, menti sur le diplome de Felix etc…c’est ca l’udps viva. Ils insultent kanambe a tue tete et ignorent le deal des deux leaders. C’est une secte! Leur place est dans l’opposition ARAJIKAL pas au parlement car la raison n’existe pas, c’est la bagarre qui prend place. L’Etat de droit n’existe pas au sein de l’udps elle meme. Ceux qui mordent a la mangeoire laissent les autres hurler sous le soleil de limete, pas de partage du butin comme au pprd. Les congolais attendent une seule chose: Balimwa. Ils sont entres par la magouille, ils sortiront par la petite porte en 2023.

    1. Mr. Raz ,
      Un minima de sérieux dans l’écriture mieux dans la réflexion. C’est honteux d’écrire publiquement avec de telles fautes orthographiques et bévues sémantiques. C’est de la médiocratie étalée publiquement.

      1. Mr Armand ,
        Etes-vous professeur de français ? Croyez-vous que les gens qui interviennent sur ce site participent à un concours d’orthographe ? Qui êtes-vous pour juger l’orthographe de Mr Raz ? Un professeur d’université en Belgique ? J’attends toujours de lire une seule de vos publications scientifique en tant que  » Professeur  ».
        En ce qui concerne votre commentaire, s’agit-il d’une  » médiocratie  » étalée publiquement ? Non, je crois qu’il s’agit simplement des mots-valises qui agissent comme des totems interchangeables. Pensez à cette phrase de Paul Valery qui disait :  » Il faut faire attention à ces mots qui chantent plus qu’ils ne parlent.  ». Oyoki ?
        Tuba tuba ya pamba !

      2. Armand@ Nous ne parlons pas francais depuis plus de 27 ans.. ce site est le seul contact avec cette langue.. alors soyez un peu … lol

  7. @Monsieur Armand
    Pour votre information, sachez qu’Emmanuel Macron n’a jamais été membre du parti socialiste français.

    1. Mr.Bongos,
      Je vous informe qu’Emanuel Macron a été membre effectif du parti socialiste français de 2006 à 2009. C’est d’ailleurs dans ce cadre qu’il était au gouvernement Hollande.
      Ne soyez pas hors sujet Bongos.Allez vérifier aux archives du parti socialiste français.

      1. Mr Armand,
        E. Macron a été recommandé à François Hollande par Jacques Attali. Non parce qu’il était membre du parti socialiste mais parce que Attali le trouvait brillant. Emmanuel Macron n’a jamais pris sa carte de membre quoique  » bombardé  » médiatiquement  » membre du parti socialiste  » français (2006-2009). Il l’a dit publiquement lui même. Et c’est facile de le savoir. Il suffit de contacter ce parti et demander son numéro de carte de membre. Vous pouvez également contacter l’ambassade de France en Belgique ou le mouvement EM…
        Un  » professeur  » ne devrait pas se satisfaire de Google…A se demander qui est hors sujet…Soki oyebi te, tuna bayebisa yo ! Masolo ya wenze efutaka te…

  8. Ceux qui ont fait du peuple congolais l’objet d’études multidisciplinaires continuent leur travail. Ils lui ont jeté un thème qui les a occupés depuis plus de 2 mois: le procès de Kamerhe. Kamerhegate ayant connu son épilogue:voici Minakugate. Le tout pour orienter notre attention,ailleurs.
    Les choses sérieuses comme l’insécurité,le pillages des ressources naturelles,les tueries,la misère,l’occupation de nos terres par la Zambie, ces armées étrangères qui arpentent notre territoire arme à la main, le projet de balkanisation du pays conçu par les autres sans nous,ça ne mobilise nullement le peuple congolais.
    « Quel peuple sommes-nous »?

      1. « Vous écrivez: « …il n’a jamais pris sa carte de membre…. » Sachez que
        Macron est le prototype du politicien français le plus « Caméléon  » qui soit.C’est grave que vous croyiez en la communication opportuniste d’un banquier en panne de stratégie face à la brillance des économistes de la Cedeao.

  9. La démocratie, la vraie est le pouvoir du peuple pour ses intérêts. La démocratie, c’est aussi lorsque le peuple sanctionne ses élus lorsque ses intérêts ne sont pas défendus.
    En Afrique du Sud post apartheid, c’est l’ANC qui dirige le pays mais cela n’empêche pas les militants de l’ANC de descendre dans la rue et rendre la vie difficile à ses élus. Il s’avère que 2 dirigeants de l’ANC à savoir Thabo Mbeki et Jacob Zuma n’ont pas terminé leurs mandats à cause des militants de ce même parti.
    Le Congo n’est pas encore DEMOCRATIQUE. IL FAUT QUE LE PEUPLE fasse pression aux faucons arrogants et incrédules du FCC. UDPS a appris ce que c’est faire pression. Mêmes ses propres dirigeants sont victimes des pressions exercées par les militants de l’UDPS. Ex: lors des dernières élections des gouverneurs et sénatoriales, les députés de l’UDPS ont été molestée. Tant que nos dirigeants seront insensibles aux souffrances que nous décrions, le peuple doit utiliser aussi le rapport de force.
    Au lieu de regarder la lune, le Congolais aime regarder le doigt qui indique la lune.

    1. Très bien dit, cher Lokumu : « Tant que nos dirigeants seront insensibles aux souffrances que nous décrions, le peuple doit utiliser aussi le rapport de force ». Il n’y a qu’au Congo qu’on s’imagine que quand un parti est au pouvoir, ses militants ne doivent pas descendre dans la rue. On dirait que l’homme congolais n’a pas le sens d’observation de ce qui se passe ailleurs, en commençant par les pays aux régimes démocratiques avérés.

    2. @lokumu.
      Contrairement à l’ANC, à l’UDPS, on voue un culte quasi religieux à un nom:TSHISEKEDI. Dasn l’entourage immédiat ou lointain de Félix,on peut trouver des pires diables. Mais Félix c’est l’ange fait chair.
      Le régime de Félix se caractérise par le népotisme,le tribalisme,le régionalisme,le copinage. On le voit à la Présidence de la République et aux cabinets ministériels. Des services publics transformés en entreprises familiales pour résoudre le problème d’emploi des proches.Sous d’autres cieux,c’est choquant.
      Ces pratiques avilissantes sont parmi les raisons qui ont fait que Mobutu et Kabila soient voués aux gémonies. Mobutu est sorti de notre histoire nationale par la petite porte. Et Kabila est honni. Mais les talibans radicalisés continuent à aduler FATSHI-Beton. Les défauts de Mobutu et de Kabila sont des vertus pour FATSHI.
      C’est pas juste.
      Pour moi, quoi.

  10. @ Armand
    L’unique contact que j’ai avec la langue de Moliere c’est Congoindependant. Je vis dans le monde anglophone depuis des annees. Tu devrais me feliciter n’est ce pas? Ton probleme ce n’est pas mon orthographe mais la verite de mes arguments tranchants qui te desorientent. Je connais tres bien l’udps, ses magouilles , ses mensonges et ses hommes. Sans etre prophete je peux predire sa chute en 2023. Okokanisa nga tango bokolela na munoko ya mboka.

    1. Courage Raz.C’est très bien. On est en 2020.Je crains que ce soit vous qui dechantiez en 2023.Par ailleurs, faites quand même un effort pour éviter des erreurs sémantiques annulant l’argumentaire. Il est de ces gens qui ne sauront vous lire avec une phraséologie alambiquée. Na esprit ya bien.

Comments are closed.