RDC: Pépin Guillaume Manjolo auditionné par la justice

Pépin Guillaume Manjolo, ancien ministre de la Coopération internationale, de l’Intégration régionale et de la Francophonie, a été entendu lundi par la Police Judiciaire du Parquet Grande Instance près la Cour de Cassation.

L’audition a tourné autour d’une dotation liée aux privilèges rattachés à son poste dans l’ancien gouvernement, disent ses proches à ACTUALITE.CD.

C’est une ligne qui ne concerne que 15 membres du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba (Premier ministre, vice-premier ministre et ministres d’Etat).

« L’affaire a été politisée. Il ne s’agit pas des frais de fonctionnement. C’est un montage (…). Le parquet a reçu des informations erronées à ce sujet », précise un des ses proches.

Il n’a pas passé nuit en détention, toujours selon son entourage, mais il est à la disposition de la justice pour la suite de la procédure. Mais selon l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ), ce Membre de l’Union des libéraux démocrates chrétiens (ULDC) ainsi que du Front commun pour le Congo (FCC), a été auditionné et gardé à vue pour une affaire de détournement présumé de frais de fonctionnement de son ministère.

 

ACTUALITE.CD

3 thoughts on “RDC: Pépin Guillaume Manjolo auditionné par la justice

  1. Honnêtement parlant, tous les membres de la “crasse” politique de ce pays-là (anciens et nouveaux) devraient être auditionnés et gardés à vue car tous quasiment sont des renards-chipeurs au visage masqué. À la seule différence que les plus fidèles à Paul Kagame restent intouchables. La vérité blesse toujours mais n’empêche qu’elle reste vérité.

    1. eKUM,
      la vérité ne se décrète pas, mais se DÉMONTRE. L’auto-djaleloisme n’aide pas !

  2. On parle de 100.000 $. Voilà un pays où un ministre serait tenté de détourner 100.000 $.
    C’est ce qui arrive quand on nomme ministre des gens qui n’ont jamais travaillé ailleurs pour des salaires importants. Ils perdent la raison pour 100.000$, par exemple. Mawa !

Comments are closed.